Review of KLM flight Amsterdam Rio De Janeiro in Business

Airline KLM
Flight KL705
Class Business
Seat 4K
Aircraft Boeing 777-200ER
Flight time 11:35
Take-off 25 Nov 18, 10:25
Arrival at 25 Nov 18, 19:35
KL   #29 out of 74 Airlines A minimum of 10 flight-reports within the past two years is required to appear in the rankings. 959 reviews
airberlin
By GOLD 2151
Published on 3rd January 2019

Bonjour/Rebonjour à tous.
Suite de mon voyage au Brésil après mon vol Stuttgart - Amsterdam sur KLM Cityhopper avec uns salade des plus bizarres pour le petit déjeuner.


instant routing


Pour ce qui est des vols internes au Brésil, pas le choix. L'aéroport le plus proche de ma destination est Passo Fundo, dans le Rio Grande do Sul, l'état le plus au sud du pays. Il est desservi uniquement par AZUL et n'est que à une petite heure de là où je me rends et sur les routes de cet état c'est une vrai avantage. Autre possibilité Chapecó mais c'est une bonne heure de plus ou Porto Alegre mais cette fois c'est plus de 4h de route…

Le vol transatlantique doit néanmoins me mener tout d'abord à Curitiba, capitale du Paraná, état au sud de celui de Sao Paulo. Mon entreprise me laisse le choix entre LATAM (le moins cher) avec code-share sur Lufthansa pour l'acheminement en Allemagne ou KLM/AF avec l'acheminement au Brésil sur GOL. Bizarremment les vols GOL sont marqués en Business, LATAM indique les siens sur destinations domestiques en Economy. Je privilège KLM car vol de jour (LATAM est de nuit) et il me faut dès le lendemain rejoindre Passo Fundo donc je préfère avoir une nuit sur place de "réserve", ce qui il est vrai m'arrange aussi bien dans ma quête au FB Platinum. KLM est moins cher que AF donc "pas le choix". Sauf que 1 moins avant mon vol, on m'annule mon vol retour GOL de Curitiba vers Sao Paulo car l'horaire est décalé de 30min et ne me permet plus d'attraper mon vol KLM. On me reroute alors sur le vol précédent ce qui me force à avoir 7h de correspondance à GRU. Non merci. J'appelle mon agence de voyage professionelle et leur dit de négocier avec AF/KL pour me mettre sur le GRU-CDG de 17h, ce qui me raccourci ma correspondance à GRU et me permet d'atterrir à CDG vers 8h et donc de passer le dimanche a rendre visite à ma famille restante dans les Yvelines. L'agence est gênée car le billet n'a pas été émis (donc payé) et que normalement la compagnie n'a pas à accepter de rerouting de ce type sur des vols plus chers. Je leur rétorque d'essayer car vu le volume d'affaires apporté ca m'étonnerait de voir AF/KL refuser. Banco je receevrai 10min plus tard mon nouveau routing au même prix.

Au final me voilà sur un STR-AMS-GIG-CWB-GRU-CDG-STR auquel je rajouterai par réservation directement sur le site de AZUL un CWB-VCP-PFB-VCP-CWB ce qui me permet de réserver pour très peu de plus un bagage que mon agence de voyage ne peut faire sur leur site Amadeus. En plus je peut également sélectionner mes sièges et entrer mon numéro Mileage Plus (United), ce qui est plus galère aux comptoirs d'enregistrement.


Routing


Une petite vue de ma carte d'embarquement sur ce vol recue par WhattsApp


photo edah0012-1600x1200

AU SOL - BIENVENUE au vieux salon


Arrivé au dépose bus des correspondances avec accès direct au lounge 1, je me rends de ce pas au KLM Crown Lounge qui porte le petit nom doux de "52". Un de moins et on y servais du pastis^^


photo img_1903-1600x1200

AMS au moment de Noel décore ses plafonds.


photo img_1904-1600x1200-8

Quelques boutiques


photo img_1905-1600x1200photo img_1906-1600x1200

Le contrôle des passeports est à nouveau peu fréquenté. Étant donné que la file "tous passeports" est bien vide et que par expérience chaque passage au SAS prend plus de 30s, je n'hésite pas et aborde une policière batave peu disposée à la conversation en ce dimanche matin.


photo img_1907-1600x1200

Encore des boutiques de l'autre coté.


photo img_1908-1600x1200

Tien c'est par là, tous comme les toilettes, prémonitoire sur la qualité du salon?


photo img_1909-1600x1200-53

Il faut passer par cette zone mixe avec des restos originaux.


photo img_1910-1600x1200-27

Je vous rassure, elles ne tournent pas comme à Disneyland ;)


photo img_1911-1600x1200-54

Le cheminement devient de mieux en mieux…


photo img_1912-1600x1200photo img_1913-1600x1200

Je suis acceuilli par une longue file d'attente.


photo img_1914-1600x1200

10min pour atteindre le bureau de vérification


photo img_1915-1600x1200

Première vue de l'intérieur, vous voyez une place de libre? moi pas…


photo img_1916-1600x1200-7

l'espace à droite de l'entrée.


photo img_1917-1600x1200-79

Celui derrière l'entrée


photo img_1918-1600x1200

Vue du fond, partie restauration


photo img_1919-1600x1200-74

Pas de photos de l'offre, il n'y a rien qui me dit. Des distributeurs d'eau et de softs à moitié cassés m'ont néanmoins interpellé.
Mon objectif unique est de prendre une douche n'ayant pas eu le courage ce matin à 4h chez moi… Il faut pour cela prendre un numéro. J'ai plus de 30 numéros devant moi. Même avec 3 heures de correspondance j'ai tout de même des doutes… Surtout qu'il n'y a que 6 cabines disponibles. Je précise que ce salon est le seul de KLM en zone internationale dans son hub unique. Mes doutes se confirment, il me faut patienter une heure pour les 10 premiers numéros. Dans ces conditions mes réflexes de francais refont surface - et c'est dans le con sens du terme je précise. Voyant que beaucoup de numéros appelés restent dans le vide, j'attend 30s au suivant et me présente ensuite au comptoir. Je viens de grapiller plus de 15 places. Bingo, je dois laisser mon boarding pass papier et j'ai le droit à la clé.

Les commodités sont comment dire…. no comment. Je vous laisse juger de l'aspect du salon en libre service (quel largesse…)


photo img_1921-1600x1200photo img_1922-1600x1200

Autant dire qu'on est loin de ma dernière expérience aux douches du salon Lufthansa de MUC.

Au final mon numéro est appelé environ 10min avant que je quitte le salon, j'ai bien fait. A ce moment seul un numéro sur 5 donnait objet à la présentation de la personne au comptoir, ce qui prouve que la plupart ont abandonné faute de temps.

Poursuite de mon parcours de correspondance en portes F.


photo img_1923-1600x1200

C'est à droite


photo img_1924-1600x1200

Je passe devant ce City of Bangkok qui en ce jour effectue son dernier vol en direction de LAX avant de prendre sa retraite.


photo img_1925-1600x1200

Du monde s'agglutine déjà en porte


photo img_1926-1600x1200

Pour embarquer dans mon B787-9…. non que dis-je, mon appareil a été remplacé par un B777-200ER. Je suis à ce moment passablement décu mais plus un peu plus loin. J'ai vu le changement lors de l'enregistrement mon siège ayant maintenant un voisin de couloir.


photo img_1927-1600x1200

Notre vol est en code-share avec notamment xiamenair.


photo img_1928-1600x1200

Après m'être prélacé sur un siège de l'aéroport pendant 10min, je constate que la file SkyPriority est maintenant vide, c'est donc mon tour d'embarquer.


photo img_1929-1600x1200

instant porte et bien plus encore


Acceuil cordial mais sans plus


photo img_1930-1600x1200-53

Mon siège est au rang 4, fin de première cabine sachant que la seconde cabine n'a qu'une seule rangée. Le premier aspect est plutôt bon.


photo img_1931-1600x1200

Espace suffisant pour se lever devant son siège.


photo img_1932-1600x1200

L'écran est grand, non orientable mais bien orienté. Au dessous une trappe fourre-tout. La boite à pied est de taille correcte.


photo img_1933-1600x1200

Console centrale commune avec mon voisin, la cloison devant coupée est fixe et isole bien une fois au fond de son siège.


photo img_1934-1600x1200

Les mules sont un ajout personnel. Une différence de service entre KLM et AF que je déplore sur KLM.


photo img_1935-1600x1200

Il est possible de vider cette poche pour y ranger un ordinateur portable.


photo img_1936-1600x1200

A drpite derrière le siège connectique pour le casque, prise 110V et USB. L'espace est suffisamment grand pour y stocker l'oreiller.


photo img_1937-1600x1200

On partira après ce B777-300ER


photo img_1938-1600x1200

Une des dernières vues de City of Bangkok


photo img_1941-1600x1200

Par la droite après repoussage.


photo img_1942-1600x1200

Le roulage sera long, il parait que AMS est saturé et c'est vrai que les avions se suivent à touche touche


photo img_1943-1600x1200

Petit mot sur le verre d'acceuil. Il y a champagne, eau, jus d'orange et Heineken.


Le menu de ce jour est exactement le même que celui que j'aurai eu sur mon AMS-MSP une semaine plus tôt. C'est certes une déception mais j'avais bien aimé.



On s'en va à l'autre bout.


photo img_1950-1600x1200

On est suivi par une compagnie que j'affectionne beaucoup, SAS, sans vraiment savoir expliquer pourquoi.


photo img_1951-1600x1200

Nous partirons juste après ce Delta.


photo img_1952-1600x1200photo img_1953-1600x1200

Rotate dans un vacarme assourdissant mais vite le régime diminuera.


photo img_1954-1600x1200

Temps d'automne sur AMS


photo img_1955-1600x1200

Mais c'est bien mieux au dessus


photo img_1956-1600x1200photo img_1957-1600x1200

Je me mets en place pour le service


photo img_1958-1600x1200

La vue chez mon voisin, peu gênante. Celui-ci est au demeurant très charmant (c'est un Irlandais qui se rend à Porto Alegre).


photo img_1959-1600x1200

L'apéritif arrive, c'est noix obligatoires car pas/plus de fromage. Elles sont à température ambiante.


photo img_1961-1600x1200

Je les accompagne d'un Flying Dutchman et d'eau


photo img_1962-1600x1200

Le plateau arrive. Je dis (toujours) oui à la soupe. L'huile d'olive n'est pas obligatoire mais elle remplace très bien le beurre à mon gout.


photo img_1963-1600x1200

j'accompagne le tout de Sauvignon, plutôt moyen


photo img_1964-1600x1200

Le plat principal sera une nouvelle fois le poisson que j'avais beaucoup apprécié.


photo img_1966-1600x1200

Le dessert sera fait de fromages et fruits frais, l'un comme l'autre plutôt banal.


photo img_1967-1600x1200

Puis je m'installe pour enfin débuter ma nuit (relire le vol précédent pour comprendre). L'oreiller est extrêmement confortable et la couette me sert de surmatelas comme je trouve qu'il fait toujours trop chaud en avion, surtout en place fenêtre.

Au final, ce siège sera extrêmement confortable à mon gout. Le meilleur jusqu'à présent testé. Mieux même que les Cirrus des B787. Il est possible de se lever et d'enjamber son voisin sans avoir à bouger le siège. La manipe nécessite néanmoins de sauter légèrement à moins de faire plus de 1,90m. C'est mieux que chez Lufthansa où il n'y a pas suffisamment d'espace entre les deux sièges mais ca ne remplace pas un full access.


photo img_1968-1600x1200

Des encas sont distribués à mi-vol. Je me suis réveillé à ce moment et ne cherche plus à dormir pour pouvoir bien fermer l'oeil cette nuit (3h de décalage avec l'Europe continentale en hiver, 5h l'été). Le wrap avait du gout.


photo img_1969-1600x1200

Pour bien me réveiller ce sera un cola et un café, double ration de caféine.


photo img_1970-1600x1200

Je ne résiste pas à ces magnums belges.


photo img_1971-1600x1200

Dehors c'est paisible, une fois de plus je passerai l'équateur sans turbulences.


photo img_1972-1600x1200

Je profite de la sortie de mon voisin pour faire un petit tour dans les cabines. En Eco c'est du 3-4-3 mais le siège semble confortable et libère le maximum de place aux genoux, certes compensé par un pitch rétréci.


photo img_1973-1600x1200

Au galley arrière c'est encore un quatrième type de siège ;)


photo img_1974-1600x1200

L'entrée sur le territoire brésilien se fait par les côtes à l'ouest de Fortaleza.


photo img_1976-1600x1200photo img_1977-1600x1200

La seconde collation sera servie environ 1h30 avant l'atterrissage. C'est une nouvelle fois le Flying Burger, un steack burger dont je vous avais fait la pub dans mon AMS-MSP. Ici aussi bien réussi.


photo img_1978-1600x1200

J'essaierai d'en avoir un deuxième mais cette fois le stock est parti et je dois me rabattre sur le second choix, la pizza, qui fait vraiment pâle figure par rapport au burger.


photo img_1979-1600x1200

La descente s'amorce alors que les nuages se font de plus en plus présents. Ca secoue un peu plus.



Puis la baie de Rio apparait mais malheureusement il nous manque bien 30min pour avoir encore une belle luminosité, surtout par ce temps de pluie.


photo img_1986-1600x1200photo img_1988-1600x1200photo img_1990-1600x1200

Atterrissage parfaitement à l'heure et roulage rapide.


photo img_1994-1600x1200photo img_1997-1600x1200

On se parque à côté du clan Star Alliance.


photo img_1998-1600x1200

Cette église(?) me fascine.


photo img_1999-1600x1200

S'en suivra un parcours un peu long (bien 600m à pied) pour rejoindre l'immigration mais le tout se fait simplement avec des tapis roulants qui fonctionne). Personne au contrôle, mais pour le parcours de correspondance il faudra suivre le prochain numéro…

See more

Verdict

KLM

7.6/10
Cabin8.0
Cabin crew7.5
Entertainment/wifi7.0
Meal/catering8.0

KLM Crown Lounge 5 - Non Schengen

2.0/10
Comfort1.0
Meal/catering2.5
Entertainment/wifi2.0
Services2.5

Amsterdam - AMS

8.4/10
Efficiency10.0
Access8.0
Services8.0
Cleanliness7.5

Rio De Janeiro - GIG

7.5/10
Efficiency10.0
Access5.0
Services7.0
Cleanliness8.0

Conclusion

Un vol qui finalement ressemble à un classique KLM. On n'est pas dessus mais pas emballé non plus. Tout est dans la moyenne… sauf le siège que j'ai trouvé particulièrement réussi que ce soit en position jour comme nuit. J'aurais mis un 10 avec un full access et un rangement qui ferme de plus. Qui n'est pas fan des hublots peut avoir son full access en ragée centrale.

AMS efficace, tout comme GIG à l'arrivée. KLM Crown Lounge 52 - no comment: pas de place, il faut attendre deux heures pour avoir une douche qui se libère, pas de kit, du savon produit détergent en coffret cadeau, pas de presse (KLM press est une blague!)… Je suis curieux de découvrir le nouveau, même étonné de ne pas avoir déjà vu de FR à son sujet… mais certains éléments sont indépendants de la structure comme le catering ou le savon des douches… donc j'ai peu d'être décu après le coup de com des premiers mois...

Information on the route Amsterdam (AMS) Rio De Janeiro (GIG)

The contributors of Flight-Report published 9 reviews of 1 airlines on the route Amsterdam (AMS) → Rio De Janeiro (GIG).


Useful

The airline with the best average rating is KLM with 7.4/10.

The average flight time is 11 hours and 40 minutes.

  More information

7 Comments

If you liked this review or if you have any questions, don’t hesitate to post a comment below !
  • Comment 482579 by
    Esteban GOLD 17162 Comments

    Merci Vincent pour ce nouvel opus !

    Et bien, quand on pensait que le Frown Lounge avait atteint le fond, non il y a encore plus bas : 10 minutes de queue pour y accéder. Incroyable. Et je ne parle même pas de cette douche qui est juste indigne d'un salon.

    Dommage le swap pour le 772 à la place du 789.

    Le menu est toujours pas mal mais la seconde prestation est bien trop minime sur un vol de cette durée.

    A bientôt pour la suite !

  • Comment 482607 by
    Benoit75008 7273 Comments

    Merci pour ce FR,

    Décidément le salon KL devient fatiguant, entre le bouchon de PAX, l'offre rachitique et l'absence de place...il est réellement temps que la compagnie batave propose une autre offre dans ses salons, ce qui devrait normalement diamétralement changer en 2019, à suivre...

    Je trouve le siège moins confortable que ce que propose AF sur triple 7, et manquant un poil de confort.

    Le catering parait bon sans être présent en quantité excessive.

    Bonne journée

  • Comment 482782 by
    globetrotter 400 Comments

    Bonjour Vincent et merci pour ce FR.

    Un bon vol dans un siège confortable, même si le full access est un point noir important surtout si le pax d'à côté ne se montre pas très accommodant (ce qui n'est pas le cas ici).

    Je trouve la présentation des plats assez moyen à dire vrai, quand à la pizza sur le 2e tronçon cela ne donne vraiment pas envie.
    Mais bon au moins il y a un peu de goût.

    Le salon 52 est-il toujours en rénovation? Ce manque de places devient chronique alors que KL est dans son Hub et accueille également les PAX de ses partenaires Skyteam. Je préfère largement le salon 25 même si on est plus dépendant du trafic à la PAF.

    A bientôt

  • Comment 482801 by
    lagentsecret 12385 Comments

    Merci pour ce FR

    "Je suis acceuilli par une longue file d'attente."
    Je ne connais aucun autre salon qui suscite un tel engouement !

    "Pas de photos de l'offre, il n'y a rien qui me dit."
    Vous avez déjà fait des agapes en vol.

    "Dans ces conditions mes réflexes de francais refont surface "
    C'est en mode survie vous êtes tout excusé

    Siège correct bien suffisant pour y trouver un repos mérité (ou pas)

    "La vue chez mon voisin, peu gênante"
    Bien séparé pour cette cloison ayant servie de cible à un sniper

    "car pas/plus de fromage"
    Décevant pour l'autre pays du fromage ;)

    Vous retrouvez vos marques avec un catering qui vous avait déjà satisfait
    donc c'est parfait

    "je dois me rabattre sur le second choix, la pizza, qui fait vraiment pâle figure par rapport au burger."
    Je doute que le/la PNC reste encore vivant(e) après avoir présenté ça à un italien

    Au final un vol plutôt bien et surtout sans mauvaises surprises

    A bientôt

  • Comment 524871 by
    Christian Gerber 2 460 Comments

    Quel dommage dix mois après sa publication il ne reste plus que 13 photos sur 84 !
    Merci du récit.

Login to post a comment.