Avis du vol Wideroe Aberdeen Stavanger en classe Economique

Compagnie Wideroe
Vol WF369
Classe Economique
Siege 18D
Temps de vol 01:00
Décollage 13 Fév 15, 15:45
Arrivée à 13 Fév 15, 17:45
WF 8 avis
Kolia
Par GOLD 1241
Publié le 20 août 2015
Pour un week end de 4 jours, moi et ma meilleure amies avons décidés de partir visiter la ville de Copenhague au Danemark. Mais aussi j'ai voulu réaliser ce voyage car j'ai entendu que Flybe (Loganair) avait introduit le SAAB 2000 dans sa flotte et que Cimber (SAS) allait arrêter de voler avec leurs CRJ 200 mais aussi que Virgin Little Red allait cesser toute activité. Après eu vent de toutes ses infos, j'ai décidé qu'il était temps de prendre tous ces avions avant leur arrêt de vol. Ce périple commença de Londres pour ensuite joindre l'Ecosse par laquelle je me rendit en Norvège et pour enfin arrivé à Copenhague (j'ai eu sur le dernier tronçon un retard de 2 heures dût au mauvais temps dans le nord de la Norvège). Le retour fut superbe, avec le vol en CRJ 200, un A320 confortable pour le retour vers Londres. J'en garde un très bon souvenir !

ROUTING :
    1/ LONDON (LCY) - ABERDEEN (ABZ) ; FLYBE (op by LOGANAIR) :: SAAB 2000 [*]2/ ABERDEEN (ABZ) - STAVANGER (SVG) ; WIDERØE :: DASH8 Q400
    3/ STAVANGER (SVG) - COPENHAGUE (CPH) ; SAS :: B737-600 4/ COPENHAGUE (CPH) - ABERDEEN (ABZ) ; SAS (op by CIMBER) :: CRJ200 5/ ABERDEEN (ABZ) - LONDON (LHR) ; VIRGIN ATLANTIC little red :: A320

_._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._

photo 16540428621_b1df516bc3_c
Je suis arrivé un peu en avance à la porte d'embarquement. Mais pas de soucis car les agents pour l'embarquement sont vite arrivés afin de se préparer pour la porte. Le temps s'était amélioré depuis ce matin. Notre vol est en code-share avec SAS, car Widerøe est une ancienne compagnie affiliée a SAS. Les passagers furent appelés afin d'embarquer. A ce moment tout le monde s'est précipité afin d'embarquer, les agents ont un peu calmé la foule et nous firent attendre un peu avant l'embarquement.


photo 16516126986_7d5caffc0c_c
Nous voilà autorisé à nous diriger vers l'appareil du jour. L'embarquement fut réalisé par l'avant de l'appareil, où la porte sert aussi d'escalier. La plupart des passagers étaient des businessmen anglais. Au moment où nous étions à l'extérieur, un ATR d' Aer Lingus arriva et se parqua non loin de notre appareil. Lors de notre entrée dans l'avion nous avions été chaleureusement accueilli par une hôtesse.


photo 16355858299_0e8aa4eb03_b
Me voilà arrivé à mon siège. L'intérieur de l'appareil était plutôt correct, et propre. Le pitch était bon pour un vol d'une heure. Il y a juste un point négatif, le siège était très très dure… Assez inconfortable. Embarquement terminé, quelle surprise à côté de moi il y avait personne. Quelques minutes plus tard, l'équipage fit les démonstrations de sécurité et nous étions prêt pour le taxi vers la piste de décollage.


photo 16354450398_28f1847887_c
Nous avons décollé assez rapidement grâce au fait qu'à ce moment il n'y avait pas un trafic très dense. Nous entrons assez rapidement dans la couche nuageuse, j'étais assez content de m'envoler vers la Norvège. Nous avons eu quelques turbulences mais rien de bien méchant. Après quelques minutes nous avons commencé à apercevoir le ciel bleu.


photo 15919561924_9f27bf5551_c
Et voici un peu de ciel bleu. L'avion n'était pas trop bruyant, mais ça reste un avion à hélices. Cela était dut au fait que le pilote faisait voler son avion un peu plus lentement afin d'économiser un peu de kérosène. Ça a un bon avantage, quand je suis parti parler un peu avec l'équipage, j'avais plus de facilité à entendre ce qu'ils me disaient. L'équipage passa dans l'allée afin de proposer du thé/café et avons eu quelques biscuits. Si seulement SAS faisait ça. J'aime bien avoir un petit quelque chose afin d'accompagner ma boisson. Durant tout le long du vol nous avons eu un paysage de nuages au couleurs dorées et bleuté.


photo 16354665460_decf2a67cf_c
Voici une petite photo de l'intérieur du Dash8 Q400. Bon comme je l'ai dit plus haut, l'aspect général est correcte. Ça m'a rappelé Flybe, le fait que Widerøe mette de la publicité sur ses sièges. Sauf dans notre cas, le publicités portent sur la Norvège. L'équipage avec lequel j'ai un peu parlé aujourd'hui, il y avait une hôtesse ayant travaillé précédement chez Braathens (l'ancienne SAS de Norvège) et un steward ayant travaillé lui chez SAS avant de venir chez Widerøe. Ce fut un très bon équipage, très gentil, ce fut un vrai plaisir d'avoir une bonne conversation avec eux, en se remémorant les 737-500 et 400 qu'avait SAS. Bonne équipe !


photo 16542160545_0cc5795e05_b
Le signal attachez vos ceintures, l'atterrissage était pour bientôt. Je regagna mon siège. Nous avons un petit tour au dessus de Stavanger, ce qui nous permis d'avoir une petite vue sur les environ de cette ville norvégienne. Je fus surpris qu'a ce moment il y avait toujours assez de lumière a cette heure pour prendre une photo correcte.


photo 16542160475_d3cb2abd33_c
L'atterrissage fut très soft. C'est la première fois que je passe par Stavanger (mais surement pas la dernière). Le temps était un peu humide mais ça allait, il ne pleuvait pas. Parce que L'aéroport Sola Stavanger n'est pas trop grand, ça nous permis d'arriver rapidement à notre point de stationnement. Dès que le pilote coupa les moteurs, les passagers commencèrent à descendre de l'appareil.


photo 16541058552_74a3ef4010_c
Avant de quitter l'appareil je fis ma visite habituelle dans le cockpit. Je remercia les pilotes pour ce vol. J'aime bien le poste de pilotage du Q400, il est assez modern comme celui de l'EMB170/190, et a une bonne allure. Je resta quelques minutes a leur parler, puis après le pilot alla faire un tour de son appareil avant le prochain vol. Prochaine destination pour l'équipage Kristiansand.


photo 15921937973_2001d0dcbc_c
Et voici notre appareil après notre heure de vol. Il était entre 17:45 et 18:00. La nuit est vraiment arrivé à vive allure ! Je me suis dirigé vers le terminal pour mon prochain vol. Je me dirigea vers le poste de vérification des passeports, mais c'était fermé. La police des frontières fut assez surpris de me voir, et me demanda ce que je faisais. Je leur expliqua que j'étais sur le vol d'Aberdeen et que j'ai passé quelques instants a discuté avec l'équipage. Après une rapide vérification, ils me laissèrent passer. Je me dirigea maintenant vers mon prochain vol pour Copenhague. Quelle réjoissance de me retrouver sur le sol norvégien… Mais pas pour assez longtemps. Ce sera pour une prochaine fois !


_._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._._

Un grand merci pour l'équipage du vol WF369. Ce fut un plaisir de partager ma passion de voler avec cet équipage. J'espère voler de nouveau avec Widerøe bientôt !


See more on my website
www.nikoaero.net


Afficher la suite

Verdict

Wideroe

7.0/10
Cabine7.0
Equipage9.0
Divertissements6.0
Restauration6.0

Aberdeen - ABZ

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Stavanger - SVG

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

#PONCTUALITÉ
Nous étions parfaitement à l'heure !

#CONFORT
La cabine a l'air correcte, mais les sièges étaient vraiment pas confortables, très dures. Le pitch cependant était correct. Le Dash comme a son habitude un peu bruyant.

#ÉQUIPAGE
L'équipage de ce vol fut super ! Attentionnés et faisant attention aux demandes des passagers. Bon travail les gars !

#REPAS
Les boissons étaient comprises dans le prix du billet, nous avions un biscuit afin d'accompagner le thé/café. Mais aussi d'autre choses à manger étaient proposées dans le menu de bord.

#GÉNÉRAL
J'ai vraiment aprécié mon expérience à bord de Widerøe avec un équipage au top !

Sur le même sujet

6 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.