Avis du vol Aerolineas Argentinas Cordoba Buenos Aires en classe Economique

Compagnie Aerolineas Argentinas
Vol AR1511
Classe Economique
Siege 15F
Temps de vol 01:15
Décollage 12 Déc 15, 09:35
Arrivée à 12 Déc 15, 10:50
AR   #81 sur 113 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 33 avis
Gui93
Par 1440
Publié le 20 décembre 2015
Bonsoir à tous!

Suite de mon voyage entre Cordoba en Argentine et Bruxelles en Belgique.
Mon premier FR concernait le vol Sao Paulo-Madrid avec Iberia.
http://flight-report.com/fr/report-12513.html
Merci énormément à tous ceux qui ont commenté ce FR, cela m'a permis de voir ce qu'il me manquait pour les prochains FR (ce FR a donc été fait avant le premier) mais également de me donner la confiance d'en faire plus! Muchas gracias :-)

Le routing est le suivant:


12/12/15: Córdoba-Buenos Aires (Aerolineas Argentinas - B737-700)
12/12/15: Buenos Aires-Sao Paulo (Aerolineas Argentinas - B737-700)
13/12/15: Sao Paulo-Madrid (Iberia - A340-600)
14/12/15: Madrid-Bruxelles (Iberia - A321)

Le reste de mes routing pendant toutes mes grandes vacances sera publié au fur et à mesure (suspens…chan chan chan!)
PS: Ce FR a été élaboré avec mon Natel (vous savez tous maintenant ce que c'est ^^) et non pas avec l'appareil photo comme ça a été fait avec le vol transatlantique d'Iberia. J'espère que les photos sont de bonne qualité quand même. J'éviterai d'en faire d'autres comme celui-ci.

Allez vamos!

Ce FR commence une fois dans le terminal des départs, celui des arrivées se trouve à l'étage d'en bas.
photo COR AEP 1

Pas grand monde à cette heure pour les vols domestique d'Aerolineas, ce qui n'empechera pas qu'on attende une vingtaine de minutes alors qu'il n'y avait que trois personnes devant nous! L'agente Aerolineas de notre rangée est très jeune, je suppose donc qu'elle ne s'y connaissait pas encore très bien. Elle sera par ailleurs souriante et sympathique.

photo 2

On prend un petit déjeuner avec les parents de mon ami et c'est l'heure des aurevoir, sa maman est très émue…il ne part pourtant pas définitevement! Haha. L'oiseau du jour: un Boeing 737-700 aux livrés Skyteam livré d'occasion en 2009.

photo 3

L'embarquement commence dix minutes avant l'heure du départ, mais heureusement il sera très rapide et les priorités seront respectées. Un petit embouteillage se forme dans la passerelle ce qui permet de voir le trafic (pas grand chose).



Un A320 de LAN Argentina pour Buenos Aires Aeroparque.

photo 5

Le nez pinocho style de notre Boeing et au fond un A340-300 d'Aerolineas pour Miami.

photo 6photo 7

Accueil avec une PNC souriante. Un autre PNC se trouvera au niveau des issues de secours et sera aussi souriant en souhaitant la bienvenue à chaque passager qui se dirigera vers l'arrière de l'appareil.
Passage par la petite classe affaires, pas mal des sièges en 2*2 pour un vol aussi court.

photo 8

Et la c'est la mauvaise surprise! Un pitch très très serré pour mon 1m95. J'avais connu mieux sur Aerolineas…

photo 9

Test Horatius: ce n'est pas très propre.

photo 10


Depuis le hublot, avec l'A343 qui se prépare pour son départ pour Miami.

photo 12

Nous repoussons à 9h45 (dix minutes de retard).

photo 13

Roulage, avec vue sur la Sierra cordobaise. Le ciel se couvre rapidement, la radio annonçait de violents orages pour la journée. A 6h du matin il faisait 29 degrés avec une forte humidité, c'était insupportable! On me racontera que plus tard des grelons de la taille d'une balle de tennis seront tombés, avec des pluies intenses. Chose fréquente à cette saison dans la Province de Cordoba.

photo 14

Et VAMOS! Premier décollage parmis plusieurs auxquels j'aurai droit cet été :-)

photo 15photo 16

Le centre-ville de Cordoba.

photo 17

J'ai demandé à mon ami qui mesure 1m75 de prendre une photo pour que vous ayez une idée du pitch pour une personne de taille moyenne.

photo 18

Et hop nous traversons une couche nuageuse et resterons au milieu des nuages le reste du vol! Beaucoup de turbulences pendant tout le vol, le capitaine demandera aux PNC de rester assis pendant tout le vol. Une PNC annoncera que le service sera annulé et s'excusera.

photo 19

Le magazine (que je lirai sur le vol BUE-SAO) et les notices de sécurité.

photo 20

On s'occupe comme on peut, sans IFE, sans rien sur à boire ou grignoter et surtout sans aucune vue depuis le hublot.

photo 21

Je discuterai donc de nos études de médecine avec mon ami jusqu'au début de la descente, et voila le ciel se dégage enfin à l'approche de Buenos Aires.

photo 22photo 23photo 24

Le mythique stade de River Plate!! La descente sur Aeroparque est vraiment belle à voir, si vous voyagez vers Aeroparque, je vous conseille de vous asseoir du coté droit de l'appareil. Les avions atterrissent presque toujours dans ce sens.

photo 25

On arrive on arrive…

photo 26photo 27photo 28

Atterrissage à 10h50 (tout juste à l'heure d'arrivé). Toucher des roues assez brusque et freinage vraiment fort!

photo 29

Au fond; le Rio de la Plata

photo 30

Un B757 et un B737 de la Présidence (deux jours avant le vol le nouveau Président avait pris le pouvoir)

photo 31photo 32

Nous allons nous garer à 10h54 à coté d'un Embraer d'Austral, la filière d'Aerolineas sur certains vols nationaux et sur les vols internationaux opérés sur Embraer. J'étais censé voyager sur un avion comme celui-là sur ce vol…grr.

photo 33photo 34

Débarquement.

photo 35

PaxBus! La chaleur est terrible…Buenos Aires est un four ce matin.

photo 36photo 37

Encore une photo du nez de Pinocho ^^

photo 38

Et une dernière de notre avion!

photo 39

Je vous quitte sur cette photo de mon ami qui fait la sieste en attendant notre vol pour Sao Paulo qui ne part qu'à 16h15. Et comme nous n'avons pas fermé l'œil de la nuit, nous étions très fatigués. J'ai du rester réveillé pour surveiller les bagages à main. Avant cela, nous sommes sortis de l'aéroport pour nous balader le long du Rio de La Plata et manger un très bon churrasco au bord du Rio. La balade sous le soleil et la chaleur auront valu la peine, le churrasco coutait trois fois moins cher qu'à l'intérieur de l'aéroport. Plus tard, un ami qui étudie à Buenos Aires me rendra visite.

photo 40


A très bientôt pour la suite!

Afficher la suite

Verdict

Aerolineas Argentinas

5.8/10
Cabine5.0
Equipage7.0
Divertissements5.0
Restauration6.0

Cordoba - COR

8.0/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services5.0
Propreté9.0

Buenos Aires - AEP

8.0/10
Fluidité10.0
Accès5.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

Pour conclure, un vol moyen avec Aerolineas, la situation météorologique n'aura pas aidé.

La cabine était vieillissante, contrairement à la plupart des avions d'Aerolineas qui se vante de recevoir des avions flambant-neufs. Le Pitch très serré. Les sièges en cuir furent le seul bon point niveau confort. De toute façon, pour un vol qui ne dure même pas une heure ça passe.

L'équipage, alors la je ne sais pas comment évaluer l'équipage car ils ont été absents tout le vol et ce n'était pas de leur faute. On va donc se baser sur leur attitude pendant l'embarquement et le débarquement: souriants. L'équipe au sol était souriante et sympathique. Ils se seront excusé une deuxième fois du manque de service une fois arrivés à Buenos Aires.

Concernant le catering c'est le même problème! Je ne sais vraiment pas quelle note mettre, alors j'ai décidé de mettre une note qui ne change pas la moyenne générale.

Le divertissement sur ce vol fut une déception car j'ai déjà fait des Cordoba-Buenos Aires-Cordoba avec des PTVs (Embraer) ou un IFE moderne ( sur B737-800 avec le système Panasonic qui permet aux smartphones, tablets et notebooks de se connecter gratuitement). Et la, nada! Juste le magazine de la compagnie. Même pas une distribution de journaux. Mais encore une fois, sur un vol aussi court ça va.

C'est la ponctualité qui remonte la note de ce vol, avec une arrivée quatre minutes en retard.

L'avantage de voyager sur Aerolineas sur ce vol est que je cumule des miles Flying Blue avec Air France-KLM puisque Aerolineas est membre Skyteam. Sinon il y avait le choix de se rendre à Sao Paulo avec LAN (également via BUE), ou TAM (direct depuis Cordoba) ou GOL (via Rio de Janeiro). Et si on élabore plus le routing, on pouvait aussi s'y rendre avec Turkish Airlines ou Qatar via BUE, mais les horaires n'étaient vraiment pas convenables.

Sur le même sujet

10 Commentaires

  • Comment 152926 by
    Chevelan GOLD 14275 Commentaires

    Un pitch rikiki pour les grands, pas de catering de distribué sur ce vol ?

    Je suppose que vous parliez de Pinocchio, fils de Gepetto ?

    Désolé, je ne supporte pas les gens couchés à même le sol...

    merci amoigo pour ce FR sous le ciel torride de Buenos Aires

    • Comment 330670 by
      Gui93 AUTEUR 50 Commentaires

      Hélas pas de catering à cause des turbulences pendant les turbulences.
      Oui je parlais du fils de Gepetto hahah...
      Oups, c'est vrai que c'est pas très joli à voir ^^

      De nada!

      Bonne soirée et à bientôt :-)

  • Comment 152936 by
    Kilmarnock 5140 Commentaires

    Merci pour ce récit assez exotique!
    Quel jolie vue à l'atterrissage!! Les fans de foot aimeront!!
    Dommage pour le catering annulé...
    En tout cas comme tu l'as dit, l'un des avantages à prendre Aerolinas Argentinas est la possibilité de cumuler chez FB ^^

    A+

    • Comment 330675 by
      Gui93 AUTEUR 50 Commentaires

      Merci à vous!

      En effet dommage pour le catering!
      C'est la raison pour laquelle j'ai choisi Aerolineas Argentinas pour ce vol car je ne voyagerai presque pas avec une compagnie SkyTeam cet été et je devais cumuler quelques miles au moins! Pour la prochaine, à moins d'être sur d'avoir des nouveaux avions, je choisirai une autre compagnie.

      A bientôt!

  • Comment 152959 by
    pititom GOLD 10946 Commentaires

    Merci pour ce FR et bienvenu au passage (puisque je n'ai pas pris le temps de commenter le premier, même si je l'ai parcouru !).

    Quand on fait 1m95, je pense qu'aucun pitch ne convient réellement. Je pense même sérieusement que pas mal de Business n'offrirait pas non plus le confort attendu, avec des pitchs parfois limités à 1m85 ou 1m90 allongé.

    Jolies photos de la descente. Et à l'arrivée, j'aime particulièrement la technique de la lanière de sac à dos en masque à lumière pour dormir dans l'aéroport ;)

    A bientôt :)

    • Comment 330677 by
      Gui93 AUTEUR 50 Commentaires

      Merci à vous!

      En effet avec cette taille c'est la galère, mais j'ai déjà eu plus de place sur des avions monocouloirs, et sur des long-courriers aussi!

      Vous avez vu, il a été malin mon ami! Il a dormi profondément, si je ne le réveillai pas, il aurai raté notre connexion pour Sao Paulo.

      A bientôt! :-)

Connectez-vous pour poster un commentaire.