Avis du vol Qeshm Air Tehran Istanbul en classe Economique

Compagnie Qeshm Air
Vol QB2213
Classe Economique
Siege 3K
Temps de vol 02:50
Décollage 26 Fév 18, 12:10
Arrivée à 26 Fév 18, 14:30
QB 6 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 1621
Publié le 15 avril 2018
Bonjour à tous,

Voici ce qui sera mon unique FR relatif au voyage "made in AvGeek" effectué fin février 2018 en Iran avec Akivi, qui nous a déjà régalé de nombre de récits détaillés de ce périple effectué pour partie en commun, avec en prime la rencontre du "FRiste résident" bien connu de ce pays, je veux bien entendu parler de Mogoy.

En ce qui me concerne, ce 3é voyage en Iran n'aura pas bien été plus long que les deux précédents, dont le séjour total "bloc à bloc", de IKA à IKA, avait été de 49 heures en 2010 et de 40 heures en 2016. Cette fois-ci, diverses contraintes familiales et professionnelles (air connu) m'ont empêché de respecter le programme initial qui était de 4 jours et 4 nuits sur place, pour réduire finalement mon séjour à 60 heures au total, soit un weekend quasi classique s'étalant du vendredi minuit au lundi midi. Toujours ça de pris me direz-vous. Certes, mais c'est bien peu quand on connaît la quantité et la variété des avions et des compagnies qui volent dans le ciel iranien : se limiter à deux jours relève quasiment du sacrifice !

Je reviendrai -sous forme de bonus à la fin de ce FR- sur les huit vols domestiques qu'il m'a été possible d'effectuer dans ce (trop) court laps de temps, et je passe donc sans plus attendre au vol le plus marquant de ce voyage, effectué sur le chemin du retour vers Paris : IKA-IST à bord d'un A300-600R de Qeshm Air "garanti pur vintage", qui, outre son âge respectable et sa singularité de nos jours -la liste des compagnies effectuant encore du pax en A300 tenant sur les doigts de la main- possède une double particularité :

- il est quasi-impossible de réserver et d'acheter ce vol en dehors d'Iran, Qeshm Air étant inconnue des GDS occidentaux tandis que son site de vente en ligne ne "parle" que Farsi, sans présager des cartes de crédit qu'il accepte, sans doute seulement iraniennes.
- Qeshm Air n'exploitant pas d'A300 sur son réseau domestique (F100 et Avro RJ85/100 en ce début 2018), il faut donc avoir recours à un parcours international pour l'atteindre.

On lira également un peu plus loin qu'un voyage en Iran réserve toujours des surprises inattendues, et celle qui m'attend à l'aéroport Imam Khomeiny International sera de taille…

Lors d'une incursion effectuée la veille dans l'arrière boutique de Qeshm Air à l'aéroport de Mehrabad, j'ai sympathisé avec l'équipe QB présente ce jour-là et c'est grâce à eux qu'il m'a été possible de réserver ce vol. Affaire conclue autour d'un café offert offert par ces personnes fort sympathiques, sans pré-paiement ni confirmation écrite, mais avec l'assurance verbale qu'en contactant Mr Untel deux heures avant le départ à IKA, on me ferait un billet sur le vol vers IST de midi… Eh oui c'est comme cela que ça se passe en Iran : la parole donnée a une vraie valeur !

Le soleil brille de mille feux en ce lundi matin sur Téhéran. Je remballe mes affaires après un dernier PDJ avec Akivi, qui part au terminal 4 faire un petit tour à Shiraz car en ce qui le concerne il a encore deux jours à passer ici, le veinard…
photo img_2550

… et je quitte ma chambre "avec vue imprenable sur le tarmac" du désormais célèbre Mehrabad Airport Hotel où je n'aurai finalement passé que trois courtes nuits.
photo img_2551

Aucun mal à héler un taxi devant le Terminal 2 de THR.
photo img_2439

Moins d'une heure plus tard, me voici en approche d'IKA.
photo img_2552

Que le spectacle commence. Quelques vestiges de l'aviation long-courrier iranienne des 20 dernières années : un véritable musée à ciel ouvert.
photo img_2559photo img_2560photo img_2561

Les installations de maintenance de Mahan Air, toujours depuis les fenêtres du taxi, à qui j'ai demandé de ralentir !
photo img_2563

Derrière ces bâtiments, un A300 au fuselage beige et à la dérive rouge : et si c'était lui qui allait m'emmener à IST un peu plus tard ?
photo img_2564photo img_2565

Le taxi me dépose sur le linéaire des départs, au 1er étage de l'aérogare.
photo img_2566

Une jolie succession de drapeaux avec -dans le fond- les deux récentes ouvertures du Groupe Accor : un Ibis et un Novotel, seuls hôtels situés sur cet aéroport.
photo img_2567

Entrons dans l'aérogare.
photo img_2568

Direction le 1er PIF, situé en amont de la zone d'enregistrement, au delà duquel les accompagnants n'ont pas accès.
photo img_2569

Le FIDS indique bien un vol Qeshm Air à destination d'Istanbul à 12h20 !
photo img_2570

Me voilà près des banques d'enregistrement, à la recherche de Mr Untel que je ne tarderai pas à trouver.
photo img_2571

Il me dirige immédiatement vers une de ses collaboratrices qui se met à rédiger mon billet.
photo img_2572

J'y crois pas ! Un vrai billet papier à l'ancienne ! Quel pied !
photo img_2573

A aucun moment depuis les pourparlers de la veille, il n'avait été question d'argent. C'est gênant de demander "combien ça va me coûter" à des gens aussi serviables. Un OW IKA-IST étant vendu autour de 260/300€ en dernière minute par les majors de la ligne telles que TK, IR ou W5, je me disais que 200€ serait sans doute un prix raisonnable chez QB. Eh bien je me trompais : ça vaut à peine 6 millions de rials TTC, soit environ 120€. Tout ça pour un vol international de 3 heures dans un avion insolite. Allez, je vais essayer de ne pas trop me répéter, mais je le redis encore une fois : l'Iran est le bien paradis des AvGeeks.
photo img_2575

Passage immédiat au check-in, qui est effectué par des agents d'Iran Air.
photo img_2577photo img_2576

Attention fort appréciée, un siège hublot à l'avant m'a été réservé, : le 2K. On aura compris qu'il s'agit d'un appareil monoclasse.
photo img_2579

Je vais ensuite me renseigner auprès d'Iran Aseman à propos des horaires et du canal possible d'achat des billets de leurs vols internationaux, introuvables sur leur site web, car EP opère certains jours la même ligne IKA-IST en A340-300. Cet avion -unique dans la flotte EP- faisait partie de mes objectifs initiaux de ce voyage, si pour autant j'avais eu devant moi les 4 jours prévus à l'origine et si je n'avais pas eu à différer de 24h mon arrivée en Iran (en A319 OS, j'ose à peine l'avouer tellement c'est honteux). Avec des si… En tous cas, l'étape suivante scelle ma sortie du territoire iranien. L'immigration est juste devant…
photo img_2583

Je me retrouve airside dans les instants suivants, face à cet ultra-banal B77W EK. Que les afficionados d'Emirates me pardonnent, mais il me semble totalement transparent vu ce qu'il m'a a été possible de voir et de prendre dans ce pays depuis plus de deux jours.
photo img_2584

Derrière lui, nettement plus insolite : un A300-600R de Qeshm Air au tractage. C'est bien lui que j'avais vu un peu plus tôt depuis le taxi !
photo img_2585

Il se dirige vers la passerelle correspondant à la porte 14 indiquée sur mon BP. Plus de doute à présent, je tiens la bête à portée de mon objectif !
photo img_2588

Afin de lui tirer le meilleur portrait possible, je me rends à l'étage inférieur où j'avais déjà passé un moment lors d'un récent transit entre Shanghai et Istanbul (voir FR ici). Juste le temps que le 77W EK nous débarrasse le plancher…
photo img_2603

… et voilà la photo supposée parfaite : plein profil, pas trop de matériel autour, portes fermées. Même les vitres sont propres. C'est le EP-FQK, millésime 1991, ayant roulé sa bosse notamment chez Compass Airlines, China Northwest et Onur Air pour le compte de Saudia, dont il a conservé le beige clair du fuselage.
photo img_2599

C'est alors qu'un petit imprévu va… se produire ! Je ne sais pas pourquoi, mais mon devoir de FRiste me pousse à photographier cette zone désormais déserte alors qu'un peu plus d'un mois auparavant elle accueillait les guichets désaffectés de la banque Melli.
photo img_2604

Puis, je me déplace pour photographier l'entrée du salon business de Mahan Air tombé en déshérence, pour le coup sans évolution depuis la dernière fois, tandis que l'on aperçoit encore le reflet du 77W EK dans la glace. Je me dis que la place libérée par l'ex-banque Melli est peut-être le prélude à des travaux destinées à créer un vrai, grand et beau lounge à la hauteur des ambitions de W5 et que tout ça intéressera nombre de FRistes à commencer bien sûr par Mogoy. Ce sera ma dernière photo des lieux car cet excès de zèle va me valoir une péripétie inattendue…
photo img_2605



INTERMÈDE : PETITE RENCONTRE AVEC UN HOMME EN NOIR…

Un homme assez jeune, barbe bien coupée, tout vêtu de noir, m'aborde et me demande dans un très bon anglais pourquoi je fais ces photos. Pour le moins surpris, je lui réponds que c'est pour "personal souvenir". Il semble dubitatif. Il prend alors son téléphone portable et se met à discuter avec je ne sais qui, tout en me faisant signe de rester là. Il raccroche et me repose la même question que précédemment en insistant : "why ?, why?". Je réponds la même chose qu'un peu plus tôt et j'efface sous son nez les deux dernières photos (celle de l'ex-banque et de l'entrée de l'ex-salon) en lui disant que ça n'a pas d'importance pour moi si cela le gêne que j'aie pris ces deux photos. Quelques longues minutes s'écoulent, lui et moi immobiles à quelques mètres l'un de l'autre. Je suppose qu'il attend du renfort et que je vais être passé sous la toise d'un questionnement "à la Mogoy made in Yazd", dont j'ai eu le récit détaillé par l'intéressé lui-même quelques heures plus tôt en compagnie d'Akivi. Plusieurs pensées des plus graves m'envahissent : vais-je être soumis à inspection approfondie de mon i-phone et de mon ordinateur portable avec effacement de toutes les photos prises (un bon millier) depuis mon arrivée dans le pays ? Vais-je devoir faire le deuil du vol qui me taend les bras à bord de ce magnifique AB6 QB stationné devant moi, pour lequel j'ai billet et carte d'embarquement en poche ? Vais-je être à jamais interdit de séjour en Iran suite à tout ce qui va se passer, mon nom étant destiné à être gravé à l'encre noire par les hommes aux chemises et aux costumes de la même couleur ? Bref, le moins que l'on puisse dire est que "je n'en mène pas large" même si je feins de ne rien montrer et de rester naturel, tandis que mon nouvel ange gardien demeure muet et immobile à mes côtés. Tentant de briser la glace, j'abats alors mes dernières cartes, c'est le cas de le dire : une carte de visite et mon badge professionnel, destinés à lui expliquer que je ne suis pas un novice dans l'aérien, en lui disant que je voyage beaucoup, que j'aime ça, que l'aviation n'est pas seulement mon job mais toute ma vie. Il ne dit rien mais je n'ai aucun doute sur le fait que son excellent niveau d'anglais lui a permis de bien comprendre. Quelques minutes supplémentaires s'écoulent. Et puis, comme si de rien n'était, sans me dire quoi que ce soit, le Monsieur en noir s'en va au 1er étage par les escalators avec lesquels j'étais descendu. Incroyable mais vrai, il ne se passera… plus rien : pas de contrôle d'identité, pas de visite d'autres hommes en noir, pas de suite à cette affaire. A H-50mn , les appels d'embarquement commencent, je monte à mon tour l'escalator pour rejoindre la porte 14 toute proche, je franchis le 2é PIF de la manière la plus classique qui soit, je rejoins la gate en me fondant dans la foule, je franchis la porte avec contrôle du BP et du passeport comme Mr tout le monde, et je salue même de la manière la plus amicale que ce soit Mr Untel de la compagnie QB qui se trouve au début de la passerelle télescopique… Que s'est-il passé en vérité ? Je ne le saurai sans doute jamais. Ai-je été repéré par des caméras de surveillance depuis mon arrivée à IKA et on m'a "envoyé de la visite" pour vérifier qui était cet occidental égaré qui faisait toutes ces photos ? Suis-je tombé sur l'homme en noir dans la zone où il m'a interpellé alors qu'il s'y trouvait par hasard et qu'il a juste voulu en savoir plus en me voyant photographier des zones aussi curieuses que l'ex-banque Melli ou l'entrée désaffectée de l'ex-salon W5 ? L'histoire quasiment sans paroles en restera donc là, sauf à ce que je me fasse refouler à ma prochaine entrée en Iran… mais je pense que même si ces gens là ont les moyens d'avoir accès à tout, ils m'auraient au minimum demandé de vérifier mon passeport et noté mon identité s'ils avaient eu l'intention de me ficher.



Cet épisode terminé, je pense que tout le monde comprendra que je n'aie pas fait la moindre photo jusqu'au moment où j'accède à l'avion et où une charmante PNC de Qeshm Air distribue ces bonbons de bienvenue. C'est bien entendu avec son accord que j'ai fait cette photo à la va-vite comme en témoigne sa netteté plus que perfectible…
photo img_2606

Allez, tout va bien, je suis bien à bord d'un Airbus A300 et je demeure un homme libre ! Le siège 2K auquel je suis installé est assez nettement décalé du 1K situé juste devant, arrondi du fuselage oblige.
photo img_2609

De ce siège, j'ai une vue oblique sur la porte encore ouverte, même si à présent je redoute de moins en moins l'arrivée intempestive de gardiens de la révolution qui me sortiraient de là manu militari, façon DSK à JFK.
photo img_2608

Réflexe naturel de l'AvGeek installé dans un avion à bord duquel il n'est pas encore sûr à 100% de voyager, que ce soit parce qu'il y a une panne en cours de traitement, des problèmes météo à destination, des pax payants en last minute qui vont lui prendre sa place s'il est GP (toutes ces situations sont "du vécu")… ou bien, tout simplement aujourd'hui, parce qu'il risque à tout instant d'être exfiltré par des hommes en noir : glisser immédiatement une consigne de sécurité dans son sac, afin de garder au moins cette trace de l'avion à défaut d'avoir volé dedans !
photo img_2636photo img_2637

A midi pile, soulagement définitif : fermeture des portes ! Je vais pouvoir pleinement profiter du vol en classant au chapitre des péripéties sans conséquences les sueurs froides endurées au cours de l'heure précédente, non sans avoir "remonté" les deux fameuses photos que j'avais effacées spontanément pour tenter de me racheter une conduite, mais qui n'étaient pas allé plus loin que la corbeille de mon i-phone , hé, hé…
photo img_2611

Je prends mes aises un rang derrière mon siège initial, au 3K, de manière à ne pas être trop confiné contre la paroi.
photo img_2615

C'est effectivement plus dans l'axe.
photo img_2614

Dans les instants suivants, on procède au push back…
photo img_2617

… suivi comme il se doit par le roulage en autonome…
photo img_2618

… et du décollage.
photo img_2620

On aperçoit ce terminal désert, encore en construction, à l'opposé des installations actuelles.
photo img_2621

Mais les abords immédiats d'IKA sont nettement moins spectaculaires que ceux de THR question reliques d'avions.
photo img_2622

Outre le look vieillot de la cabine, c'est surtout lors du décollage et de la montée que l'on prend la mesure de la différence entre un A300, tout 600R qu'il fût, et un A330 : la puissance des moteurs n'a rien à voir. Ici c'est bruyant et poussif alors que sur A330 ce serait bien plus silencieux et souple mais ce n'est pas moi qui vais m'en plaindre…
photo img_2623

Les consignes "attachez vos ceintures" sont toujours allumées.
photo img_2624

Profitons donc de ce temps calme (enfin pas tout à fait sur le plan des décibels) pour prendre connaissance du magazine de bord de Qeshm Air.
photo img_2630

Je me limiterai bien sûr aux pages "corporate".
photo img_2631photo img_2633

Avec comme il se doit la carte du réseau.
photo img_2632

Les deux destinations ouest-européennes de la compagnie sont bien mises en valeur. Elles sont essentiellement desservies en A319.
photo img_2634photo img_2635

La montée se termine et le service va commencer.
photo img_2642

Tout d'abord, une bouteille d'eau de 50cl pour chaque passager.
photo img_2641

Puis, c'est le coffret repas. il est de forme plus généreuse que sur un vol domestique mais son contenu est quand même assez semblable, sachant qu'un repas chaud est la norme sur un vol intérieur iranien à midi ou le soir. Une bouteille de Coca Cola, 50cl également, est proposée simultanément. L'autre option, c'est le Fanta orange.
photo img_2647

Que peut bien être la sauce française qui accompagne la salade ?
photo img_2648

Eh bien tout simplement ce que nous appelons en France une "sauce cocktail", traduisez "thousand islands" en anglais, ou "mille îles" en québécois (je vous assure, on m'a fait le coup une fois sur TS).
photo img_2649

Le plat chaud,fait de riz épicé et de viande rouge, est classique sur une compagnie iranienne. J'aime bien mais j'avoue que c'est quand même mon 9é repas consécutif à bord d'un avion iranien (depuis le petit déjeuner du samedi) et qu'à la fin je serai content de varier un peu mon alimentation. Eh oui, à part les petits déjeuners de l'hôtel, tout ce que j'ai mangé lors de mon séjour en Iran l'a été dans des avions !
photo img_2650

Je vous passe les détails du dessert qui consiste en deux produits lactés pour lesquelles je passe mon tour et nous nous retrouvons directement au thé servi avant le débarrassage.
photo img_2653

Sur le quadri-place central, une famille termine aussi son repas.
photo img_2651

Service terminé, consignes lumieuses éteintes…
photo img_2654

… il est temps de partir faire un petit tour en cabine. Voici celle de l'avant depuis la porte 2.
photo img_2659

Puis la cabine centrale depuis l'arrière. Toute la cabine est en 2+4+2, version éco standard pour cet A300-600R à 316Y, tandis qu'Air Liberté, par exemple, les exploitait en 9 de front à 345Y.
photo img_2661

J'accède aux toilettes situées au delà de la dernière porte, de part et d'autre du galley arrière, avec leurs portes coulissantes.
photo img_2662

On aurait pu penser que cela serait assez insalubre, eh bien pas du tout.
photo img_2663

C'est même en très bon état, et d'une propreté que l'on aimerait bien trouver partout dans des avions bien plus modernes.
photo img_2664

La table a langer avec son habituel pictogramme "réservé aux mamans".
photo img_2665

Retour vers l'avant et immortalisant la paroi qui arbore fièrement la marque Qeshm Air. C'est le 3é type d'avion de cette compagnie que je prends, après l'Avro RJ85 en 2016 et le Fokker 100 la veille de ce vol, et franchement il n'y aucune faute de goût question branding. Tout est harmonisé aux couleurs rouges et grises de la compagnie.
photo img_2667

Retour à mon siège.
photo img_2657

Je vais tenter de me reposer un peu, car outre le rythme infernal des deux journées précédentes, je dois avoir abandonné pas mal d'influx nerveux lors des épreuves psychologiques endurées à IKA. Comme on peut le voir, l'angle d'inclinaison des sièges est modeste.
photo img_2668

Les cache hublots ont atteint leur limité d'âge. Sans doute l'un des rares équipements déglingués qu'il m'a été possible de noter.
photo img_2670

J'arrive à en relever péniblement un peu plus de la moitié après une mini-sieste, interrompue par les annonces du PNC relatives à la descente.
photo img_2671

En effet, c'est bientôt l'approche vers Atatürk, un paysage que l'on ne verra bientôt plus dès lors que le giga-aéroport d'Istanbul sera ouvert.
photo img_2674

Quelques minutes plus tard nous sommes posés, avec un roulage relativement court vers un poste au contact, et une arrivée au bloc parfaitement à l'heure, après 3h de vol.
photo img_2680

La cabine avant une fois les autres passagers partis.
photo img_2682

La cabine centrale vue depuis la porte 2R, sachant que nous débarquons par la 2L…
photo img_2684

… comme on peut le voir ici, avec ce fuselage shot que je n'avais pas osé faire en embarquant à IKA.
photo img_2685

Voilà comment se termine ce vol à la fois quelconque dans son déroulement des plus routiniers, mais ô combien marquant pour moi, tout d'abord bien sûr parce que ça pourrait très bien être mon dernier vol en Airbus A300 mais aussi parce qu'il a été précédé d'une petite séance imprévue en salle d'embarquement dont je me souviendrai sans doute un certain temps.
photo img_2688

Quelques heures plus tard, je dégusterai mon premier repas non iranien depuis quasiment trois jours, à bord de l'A318 AF qui m'a ramené à Paris CDG.
photo 8190 1

Merci beaucoup de votre lecture, et comme promis en intro, le bonus ci-dessous est consacré à un résumé des 8 vols domestiques que j'ai pu faire au cours de ce court séjour en Iran.

BONUS CI-DESSOUS : L'IRAN PARADIS DES AVGEEKS, HUIT VOLS DOMESTIQUES EN DEUX JOURS…



Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Qeshm Air

6.8/10
Cabine7.5
Equipage7.5
Divertissements6.0
Restauration6.0

Tehran - IKA

8.3/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.5
Propreté7.5

Istanbul - ISL

7.5/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Ce vol et son bonus résument bien ce que peut être un voyage AvGeek en Iran : des avions d'un autre temps mais en bon état, une variété de compagnies à faire pâlir de jalousie les dérégulateurs occidentaux, un service à bord généreux et gratuit, des opérations aériennes menées de manière très professionnelle malgré des infrastructures et des équipements parfois obsolètes. La liste des satisfecits pourrait être longue tant ce fantastique pays regorge de curiosités aéronautiques dans un environnement tellement différent de celui auquel nous sommes habitués.

Mais ce sont bien entendu les rencontres qui auront plus qu'autre chose marqué ce court voyage : celles faites dans les aéroports avec les représentants de Qeshm Air et de Kish Air tous aussi sympathiques, hospitaliers et serviables les uns que les autres, celle faite de manière fort surprenante à IKA avec un homme en noir pas très rassurant, mais qui aura disparu dans la nature aussi mystérieusement qu'il était apparu, et bien sûr -last but not least- le fait d'avoir partagé nombre de bons moments avec Akivi tout en ayant pu voir sur ses nouvelles terres le célèbre Mogoy, qui a décidément bien de la chance de vivre dans un tel pays !

Informations sur la ligne Tehran (IKA) Istanbul (ISL)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 3 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Tehran (IKA) → Istanbul (ISL).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Turkish Airlines avec 8.1/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

42 Commentaires

  • Comment 441336 by
    mogoy GOLD 10368 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR et le condensé de ton voyage.

    QB est une compagnie que je n'ai prise que trois fois (1 FR effacé par du fait des MiB), mais c'est celle que je trouve pour l'instant la plus sympathique en Y niveau PNC. Il faut dire que c'est je crois l'une des compagnies les plus récentes. Elle doit faire son trou dans la jungle du marché iranien.
    L'ironie veut que QB mette son A300 sur IKA alors qu'elle se contente d'un A319 sur BRU et HAM. Homologation moins stricte et plus forte demande doit expliquer cela (les Iraniens sont friands de la Turquie car ils sont un peu entourés soit de pays hostiles soit de pays craignos....).

    J'ai bien aimé la série des repas iraniens qui présentent un éventail de l'offre mais je vois que tu n'as pas tenté l'aventure en J intérieure !

    Ton expérience avec les MiB s'est bien fini, mais tu partais à l'étranger et tu n'avais pas pas pris de vol (à leurs yeux avant). Deux points que je ne présentais lorsque je me suis fait mettre le grappin.

    Quelques notes additionnelles :
    « On aperçoit ce terminal désert, encore en construction, à l'opposé des installations actuelles. » c’est le terminal 2 censé devoir gérer les vols du Hajj même si le terminal d’IKA aurait bien besoin d’être épaulé. Comme on peut le voir, il est loin d’être opérationnel. De mes rencontrer locales, et sans trop révéler, le projet a connu bcp de déboire de financement, de conflit avec le constructeur etc…

    Le repas proposé ne dépareille pas de ce qui est proposé sur les vols intérieurs les plus longs : la diagonale THR-KIH/BND/GSM en particulier. Ces vols approchent ou dépassent deux heures (on rajoutera bientôt ZAH à ce lot).
    Riz, riz, riz, au delà c’est la fête en Iran.

    Content de t’avoir rencontré à THR, assez cocasse comme lieu de mini meet-up et au plaisir de te revoir ici ou ailleurs !

  • Comment 441337 by
    Futur38 101 Commentaires

    Merci Luc, C'était vraiment un super FR, qui relate bien le super voyage en Iran. Petit coup de chaud a l'embarquement mais ça va bien ensuite, sur un beau avion.
    Merci pour le Bonus aussi, exceptionnel avec en prime le rdv des FRistes à Téhéran.

    A bientôt, Loric

  • Comment 441338 by
    Flying-Kolia GOLD 903 Commentaires

    Très beau FR que j'ai aimé livre, et découvrir cette belle bête qui commence à montrer son âge (le hublot, les sièges) mais qui vole toujours aussi bien (et c'est le plus important). Aurais tu pris d'autres exemplaires du mag ? Car il est vraiment joli, si tu en as en double je suis preneur ;) Merci pour le partage :D

    • Comment 441555 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci du commentaire. Pour les inflights magazines, tout comme les safety cards, je me restreins à l'emport minimal car mes périples parfois tendus en timing avec des correspondances courtes ont un dénominateur commun : jamais de bagage en soute ! C'est donc dans les limites d'un bagage cabine de moins de 10kg, avec ordinateur portable et un minimum d'affaires de rechange et de toilette que je me déplace toujours. Désolé, mais dans tout ça ce sont les souvenirs "papier" qui trinquent. A bientôt.

  • Comment 441339 by
    wowote 1674 Commentaires

    Bonsoir, waouh quel périple et quelle chance ! J'ai eu l'occasion de visiter ce pays il y a deux ans et je suis tombée sous le charme.

    Bonne soirée

  • Comment 441340 by
    FFlyerCDG 3051 Commentaires

    Merci Luc pour cet unique opus - mais avec un bonus en mode découverte accélérée - de ton bref séjour iranien !
    Tout comme pour le commentaire que j'ai laissé récemment sur l'une des publications de Guillaume, je me contenterais de revenir une fois encore sur le sens de l'accueil et la gentillesse naturelle des iraniens plutôt que sur l'aspect AVGeek de cette publication en mode "Retour vers le Futur".
    En revanche, j'ai deux questions :-)
    La première concerne l'absence totale de B-747 d'IR au parking à THR alors que j'avais encore eu l'occasion il y a deux ans d'en prendre un entre KUL et IKA... Auraient-ils tous été détruits ?
    La seconde question - très intéressée - concerne la réponse qui t'a été faite à propos de la réservation de vols internationaux qu'il est impossible de réserver et encore moins d'acheter :-)

    • Comment 441557 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci Joel de ton commentaire. Je te confirme qu'il existe encore du B747 IR qui traîne devant les hangars à THR (j'ai les photos), tout comme tu peux en apercevoir un dans l'arrière plan des photos faites depuis le taxi en arrivant à IKA. Concernant le contact pour acheter un billet international EP, j'ai récupéré un numéro de téléphone lors de ma recherche pré-embarquement, mais je ne l'ai pas testé. A dispo pour te l'envoyer en PM si besoin. A bientôt.

  • Comment 441350 by
    Esteban TEAM GOLD 12293 Commentaires

    Et bien un grand merci Luc pour ce nouveau vol exotique !

    Encore une fois le sens de l'hospitalité des iraniens est mis à l'honneur.

    Comme c'est agréable de reprendre un de ces bons vieux A300, avion sur lequel j'ai effectué mon baptème de l'air, 30 ans et des poussières en arrière.

    A bientôt !

    • Comment 441558 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci Stephan. Eh oui il y a 30 ans, l'A300 était un avion très répandu dans le ciel européen car en l'absence de concurrence réelle, on faisait des économies d'échelle en regroupant l'offre CC/MC sur des gros porteurs au détriment des fréquences. Il y avait aussi moins de TGV... Pour ma part, j'ai eu la chance de voler plus de 300 fois en A300, toutes séries confondues (B1, B2, B4, 600 et 600R), dont 6 fois seulement depuis que nous avons changé de siècle, c'est tout dire... A bientôt.

  • Comment 441366 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8243 Commentaires

    Merci Luc qui mérite bien ton pseudo de Lucky Luke quand on lit que l'épisode de l'homme en noir se termine bien !
    Une nouvelle fois, mais on ne s'en lasse jamais, une belle expérience avgeek tant pour ce vol que ceux du bonus. L'A300 est vraiment un bel appareil dont l'A330 a repris la ligne générale.
    Hotesse à la tenue qui a l'air sympa. Cette réunion de Fristes en Perse est franchement très cool.

    • Comment 441559 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci Christophe. Tu as raison de mentionner le look des PNC de Qeshm Air, ce que j'aurai du faire dans le FR. Impeccable dans leur port de l'uniforme et dans leur comportement, tout comme au sol d'ailleurs comme on peut le voir sur la photo de la dame en train de rédiger mon billet. A bientôt.

  • Comment 441376 by
    Chevelan GOLD 13961 Commentaires

    Merci Luc pour ce récit qui a bien failli ne pas être publié...
    Waouh ce billet papier qui ne se fait plus !
    On notera le sens aigu de l'hospitalité Iranienne, (mis à part l'épisode "Homme en noir" à l'aéroport)
    La cabine de cet A300-600 est dans son jus, avec un catering un peu décevant sachant que les vols intérieurs sont très généreux... Je me rappel d'avoir volé en A300-600 de TG entre DMK et HKT, Suvarnabhumi n'étant pas encore ouvert alors !
    Bonus typiquement Avgeek, on ne t'arrêtes plus sur ta lancée ^^

    Merci beaucoup pour cette contribution, à bientôt !

    • Comment 441560 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci Hervé, disons que j'aimerais bien m'arrêter parfois mais le temps qui m'est imparti pour ce genre d'escapades est vraiment très limité, alors j'essaie de l'utiliser au mieux... A bientôt et bons vols.

  • Comment 441377 by
    BDANY38 809 Commentaires

    Merci pour cet opus avec l'intermède "Argo"

  • Comment 441410 by
    ZuMzuM 446 Commentaires

    Bonsoir et merci pour ces superbes séries de vols avec Akivi ! Quel régal ;-)

  • Comment 441436 by
    Benoit75008 GOLD 7318 Commentaires

    Merci à toi Luc pour ce FR,

    Une cabine inoubliable et une assise un peu dur apparemment mais un catering plutôt correct.

    L'attention de la PNC a l'embarquement est remarquable.

    Ta passion des voyages et le gout de la découverte est extraordinaire.

    Bonne journée à toi

  • Comment 441464 by
    théodoric 1486 Commentaires

    Merci Luc pour ce fr et le résumé en bonus.

    Quel stress tu as du éprouver! Ce décollage a du certainement être un des plus agréable de ta vie!
    A bord du vintage comme on aime. Au niveau du repas, est ce possible d'avoir de l'eau ou uniquement des softs sucrés?
    On sent le matériel usé jusque la corde. J'espère que l'entretien "classique" est quand même réalisé.

    A bientôt

    • Comment 441564 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci Nicolas. Ah, le débat sur la maintenance des vieux avions, tout une histoire. Je pense que le niveau de qualification des mécanos iraniens doit être excellent. Leur problème c'est la pénurie de pièces détachées, soit à cause de l'embargo, soit à cause de la rareté des avions en service (l'un découlant de l'autre bien évidemment), mais on connaît aussi des avions ultra modernes dans des pays réputés les plus sûrs qui finissent au tas, donc débat sans fin...
      Concernant les sueurs froides avant le départ suivies d'un décollage libérateur, ce fût certes le cas ici mais pas autant qu'une fois à Hanoï sur un A310 Pacific Airlines. Fais moi penser à te la raconter celle-là lors d'une prochaine rencontre. A bientôt.

  • Comment 441466 by
    Lowendenkmal 187 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Quel chance de pouvoir voler sur ce A300, mais quel aventure pour en arriver la !

    Bon vols !

  • Comment 441472 by
    Papoumada SILVER 5909 Commentaires

    Merci Luc pour ce reportage en mode récits enchâssés sous la protection du dieu Riz.

    Étonnante scène avec ce Man in Black sauce persane. Je comprends ta gamberge sur le moment.

    Le vol est par lui-même vintage, ce qui est le but recherché. Hormis la faible inclinaison du siège, ce n'est pas mal du tout.

    A bientôt !

  • Comment 441479 by
    flodu55 379 Commentaires

    Bonjour et merci pour le FR, au nombre de commentaires laissés, il a bien plu ! Bien joué le coup de supprimer les photos puis d'aller les rechercher après ... C'est certain que ça doit amener du stress de se retrouver devant un MiB, enfin tout se termine bien et c'est bien là principal. Sympa la rencontre avec Mogoy.
    Du riz, du riz et encore du riz ....quel courage.
    Cordialement Florent

    • Comment 441567 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci. Si ce FR a plu, je m'en réjouis très sincèrement car sa rédaction et les commentaires qui suivent sont une façon très agréable de prolonger le plaisir du voyage. Du riz, certes, mais aussi plein de laitages ! Les iraniens aiment ça et si c'est leur choix je veux bien me prêter au jeu quelques jours, bien que l'on s'en lasse effectivement assez vite. A bientôt.

  • Comment 441508 by
    Gaetan SILVER 2319 Commentaires

    Merci pour ce superbe FR !

    ça donne envie de voler dans de tels appareils mais l'effort fourni est conséquent surtout quand on croise les Men In Black ! Heureusement, sans frais mais avec une grosse frayeur. A bord, dès que la porte est fermée, je sens le soulagement. Cela me fait penser au film Argo quand il quittent l'espace Iranien... Le vol se déroule paisiblement et l'équipage est aux petits soins. Que demander de plus ?

    A bientôt

  • Comment 441521 by
    akivi GOLD 2559 Commentaires

    Merci Luc pour cette pièce de collection (et je parle autant du FR que de l'avion !). Je suis sincèrement heureux que tu aies enfin pu casser cette malédiction des vols internationaux de/vers l'Iran ! Ce que je te (nous ?) souhaite à l'occasion d'un prochain voyage : le 343 EP of course :)

    Je l'aime bien cette cabine. Délicieusement vintage avec ces sièges en tissu ! Et l'identité Qeshm est, comme tu le soulignes, très présente. Ca change des monochromes gris européens :) Par contre je m'attendais à un chouilla mieux au niveau du catering, pas si différent que ce que W5 propose sur un THR-MHD d'1h20.

    Ton aventure à IKA et ton bonus résument bien ce qu'est l'Iran pour nous AvGeeks : une expérience hors du temps, avec ses rencontres surprenantes (en bien ou en mal) et toujours quelqu'un pour aider à mettre en oeuvre un plan improbable. Et une variété d'avions et de compagnies assez dingue, pour quelques dizaines d'€ par vol ! Ca a été un plaisir de préparer et vivre cette aventure avec toi, et j'espère que nous pourrons faire plus de vols ensemble la prochaine fois :)

    A très bientôt !

    • Comment 441570 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci Guillaume, j'apprécie et je te retourne le compliment car ça faisait longtemps que je n'avais pas eu un compagnon de voyage avec qui je partage les mêmes critères AvGeek, que l'on pourrait résumer ainsi : place à la "nouvelle entrée" rare et à durée de vie limitée tant qu'il est encore temps, les banalités de l'ère moderne pouvant encore attendre ! J'espère qu'on remettra ça très vite en Iran (343 EP, 743 W5 et une vingtaine d'autres...) ou ailleurs.
      Tu as raison, hormis mon récent transit entre Chine et Turquie où j'étais passé par IKA en prenant A346+A313 W5, mes deux précédents voyages en Iran avaient été d'une ignominie absolue sur le plan des acheminements internationaux, puisque, faute de temps une fois de plus, j'avais pris AZ, LH et TK pour y arriver et en repartir. Cette malédiction m'a poursuivie jusqu'à cette fois-ci avec une arrivée peu glorieuse sur OS, seul moyen d'être au bureau l'après-midi et à Téhéran dans la nuit, que ce retour en AB6 QB a comme tu le soulignes permis de conjurer, alors que l'on sait qu'il y a tant à faire dans ce pays...
      A bientôt.

  • Comment 441539 by
    Bargi62 GOLD 3186 Commentaires

    Merci Lucky Luke pour ce superbe FR et quelle chance d’avoir pu voler sur cette (ces)machines en voie de disparition.
    Comme tu le précises il n’y a plus qu’en Iran ou c’est possible et en plus à des prix modestes.
    Bravo pour avoir su « gérer » cette rencontre imprévue mais je n’aurai vraiment pas aimé être à ta place !
    A bientôt

  • Comment 441569 by
    Boair 557 Commentaires

    Merci pour ce magnifique FR !
    Voler en A300, quel plaisir cela doit être ! Assez déplaisant cette rencontre, l'Iran fait malheureusement partie de ces pays ou cela peut causer de nombreux ennuis, mais heureusement tout s'est bien fini.
    Je trouve surprenant que avec une cabine qui semble avoir été refaite aux couleurs de Qeshm Air (a moins que je ne me trompe ? ) la livrée extérieur soit un hybride Saudia/Qeshm Air, même si l'avion n'est que plus rare du coup !
    La porte coulissante des toilettes est-elle une exclusivité de l'A300 ? Je n'ai pas souvenir avoir vu ce système dans d'autres avions.
    Magnifique bonus, ça donne envie de sauter dans le premier avion pour l'Iran !
    A bientôt

    • Comment 441572 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2706 Commentaires

      Merci du commentaire et content d'avoir ainsi déclenché une envie de voyage immédiat ! C'est exact, on peut se demander pourquoi le beige ex-SV (qui avait en fait été peint par Onur Air, elle-même avec des couleurs hybrides rappelant celles de Saudia) n'a pas été repeint mais ce n'est peut-être que partie remise car QB a récemment appliqué sa nouvelle livrée sur un A300-600, ce qui signifie au moins qu'elle n'a pas l'intention de se séparer de ce type d'appareil dans un futur proche ! A bientôt.

  • Comment 441658 by
    AirOne SILVER 2237 Commentaires

    Merci pour ce FR riche en avions rares et en angoisse au moment du départ! J'imagine qu'expliquer Flight-Report aux hommes en noir pourrait être compliqué.
    Votre retour en A318 AF (pas de chances pour les sièges en mode fer à repasser) est en passe d'être une rareté avec son remplacement par Joon.

    À bientôt

  • Comment 441710 by
    Kilmarnock SILVER 5018 Commentaires

    Merci pour ce retour Luc!
    Vraiment sympa cette chambre donnant sur le tarmac. On y voit d'ailleurs quelque bêtes bien sympathiques ^^
    C'est marrant, les poutres métalliques à l'entrée de l'aéroport d'IKA sont les mêmes qu'au terminal 2 d'NCE (qui doivent dater de 2001 ou 2002).
    Alors là! LE billet papier quoi! Vraiment top!
    Très intriguant cet épisode de l'homme en noir, de quoi se poser énormément de questons et avoir de belles sueurs froides, on comprend largement cette absence de photos en porte d'embarquement :)
    Un avion pas si vieux que ça, mais une cabine et des sièges vintages à souhait ^^
    Catering répétitif par rapport à la norme iranienne mais qui reste vraiment correct.
    Merci également pour le bonus tout long de ton séjour sur place! (en effet tu as bien profité du catering iranien lol)
    A bientôt!

  • Comment 441988 by
    vass06 72 Commentaires

    Ouf...pas facile la vie d’avgeek/photographe/spotter...je suis preneur aussi des péripéties de ton pré-vol en A310 Pacific à Hanoï. Bien chanceux ici de n’avoir pas été plus emmerdé.
    Merci en tout cas pour ce Fr...la livree de l’A300 avec le beige Saudia en fait un spécimen d’exception qui a dû te combler.

  • Comment 442754 by
    MERCURE 63 Commentaires

    Super report ! Comme d'habitude je suis époustouflé par les enchainements et la diversité.
    L'Iran est un pays fascinant à n'en pas douter, mais alors qu'en occident on se moquerait pas mal d'être suspecté et interrogé par un quelqonque fonctionnaire zélé, voire malmené par lui (Cliff Barnes NCE 1982), dans ce pays l'apparition du mysterieux homme en noir ne manque pas d'inquiéter. La fascination est sans doute à ce prix.
    Merci encore pour ces vols hors des sentiers battus.

Connectez-vous pour poster un commentaire.