Avis du vol Singapore Airlines Moscow Singapore en classe Affaires

Compagnie Singapore Airlines
Vol SQ361
Classe Affaires
Siege 19A
Temps de vol 10:30
Décollage 26 Mar 19, 15:10
Arrivée à 27 Mar 19, 06:40
SQ   #2 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 574 avis
Frednyon
Par SILVER 1318
Publié le 6 mai 2019

Bonjour à toutes et à tous,

je vous retrouve aujourd'hui pour le vol de continuation sur SQ entre Moscou et Singapour.
Ce vol était parti de Stockholm. Vous pouvez retrouver le FR du premier leg entre ARN et DME ici .

Je vous avais laissé devant l'entrée de la porte du salon Business. Ici pas de grand panneau bling-bling. On est au fond d'un couloir sans fenêtres, et sans publicité.
En avançant dans ce long couloir, je pense que des espions nous surveillent derrière ce que j'imagine être des vitres sans teint et des fausses affiches touristiques:


photo 1

Beaucoup de places libres à l'intérieur.
Je n'ose pas prendre de photos. Il y a plus de personnes faisant le service que de clients. Il y a une partie buffet et une partie assise très vaste (je dirais pouvant asseoir 200 personnes. je m'installe sur un de ces fauteuils club en rotin et commence avec cette petite assiette de poulet. C'est très bon.
Il est autour de 13h45 en heures locales, soit 12h45 à Stockholm, d'où je suis parti ce matin, et il fait faim…


photo 2

j'ai récupéré le code pour le wifi du salon. Il fonctionne très bien avec une excellente vitesse.
Le salon est très propre. C'est nickel.
J'observerai de mon siège un manège de plusieurs employés qui surveillent l'entrée du salon, et tout d'un coup se mettent au garde à vous. Et je vois arriver une dame, qui a l'air d'être la cheffe du salon, et qui est suivie par une hôtesse d'Emirates portant l'uniforme de la compagnie, et une tablette, sur laquelle elle note toutes ses observations sur le salon.
Les employés rasent le sol. La cheffe demande quelque chose, un employé va immédiatement sur le buffet lui montrer ce qu'elle a demandé. Ca file droit par ici. On sent que les désirs de Madame Emirates sont des ordres.
Elle repartira avec la cheffe du salon après une dizaine de minutes. Une fois ces deux là parties, les employés papoteront devant le buffet en rigolant, sans se soucier des quelques clients présents. Ils semblent bien soulagés que ce soit terminé.


photo 3

Ce buffet est assez complet. Je n'ai pas non plus osé prendre de photo, mais j'ai poursuivi mon petit repas improvisé. Tout était très bon.


photo 4

je vais ensuite utiliser les commodités, qui seront, elles aussi, très propres. RAS.


photo 5

Notre escale à Moscou ne devant durer qu'une heure et demie, je ne resterai pas plus de 30mn dans ce salon fort agréable.
Je repars ensuite vers la porte d'embarquement


photo 6

je n'ai pas trop loin à aller, et trouve aisément notre porte d'embarquement.
Dehors, il fait encore beau (ça devait être LA journée ensoleillée du semestre. Gros coup de bol …):


photo 7

J'arrive pile poil quand les PMR sont appelés, et suis ensuite dans les premiers à passer lorsque les business sont appelés. je remarque tout de suite que la file business derrière moi est bien remplie.


photo 8

je retrouve mon concombre masqué


photo 9

et la deuxième cabine business où je serai assis.
Jolies couleurs, tonalités élégantes, sièges aux coutures et aménagements luxueux.


photo 10

Je retrouve mon siège, toujours en bulk-head de la deuxième cabine business, juste derrière le galley.
des mules, chaussettes et masque ont été déposés pour ce vol de nuit (toujours pas de pochette confort chez SQ…).
Le reste des éléments de confort comme les brosses à dents ou peignes et rasoirs sont disponibles aux toilettes.


photo 11

voici les éléments de confort proposés.
Que ce soit sous l'ottoman ou sous l'accoudoir de gauche, les endroits pour mettre ses affaires sont nombreux. Un vrai plus par rapport aux Business class de la concurrence.


photo 12

j'ai un hublot, à ma disposition, dont voici la vue


photo 13

je n'ai pas le temps de dire ouf, qu'une charmante hôtesse me demande si je souhaite un verre de bienvenue. Je lui demande un champagne.
C'est le Heidsieck de base qui est servi en business ces temps.
Je le bois avec une pensée compatissante pour les FRistes qui se font avoir sur Singapore Airlines en réservant leur siège "long legs" aux issues de secours, avec un suppléments de 80 SGD par trajet en économie, et qui s'ils veulent le modifier ensuite, doivent repayer 80 SGD, même pour un autre siège dans la même catégorie….  Sacrée arnaque sur SQ ! Cette mésaventure m'est arrivée il y a quelques jours sur un autre vol SQ (non reporté) en rentrant de Melbourne… 


photo 14

une serviette humide arrive dans la foulée


photo 15

je ressors le menu pour voir ce qui va nous être servi sur ce vol


photo 16

le premier repas après le décollage.
Pour une raison mystérieuse, SQ s'entête à servir le dessert sucré avant le fromage….
Comme si on étaient tous américains…. pfffft….
C'est pourtant pas faute de leur avoir dit…


photo 17

des choses à grignoter en cas de petites faims


photo 18

et le petit-déjeuner précédant l'arrivée demain matin


photo 19photo 20

les liquides en commençant par les vins.
Comme sur le vol précédant, je suis perplexe à la lecture, en me demandant ce qu'est ce Rahoul de 2015…


photo 21

le champagne et les blancs. On est vraiment dans l'utilitaire ….


photo 22

ce n'est pas ce Sauvignon de Marlborough qui relèvera le niveau, ni dans sa version 2017, ni dans celle de 2018.
Pour les rouges, on est sur la grosses artillerie de la marquise toscane,


photo 23

ou sur ces "Grands vins de Bordeaux".
Je dois relire à deux fois cette page pour être sûr de ne pas avoir rêvé…


photo 24

Puis viennent les cocktails


photo 25

et les alcools forts


photo 26

les boissons pour enfants


photo 27

avec notamment le fameux Milo chocolaté, qui bien qu'inventé en Australie, est des grand succès de Nestlé en Asie su Sud-Est depuis plus de 80 ans.


photo 28

puis la large sélection des cafés


photo 29photo 30

et celle des thés


photo 31photo 32

nous repoussons


photo 33

la vidéo de sécurité est lancée


photo 34

pas beaucoup de mouvements dans cette zone de l'aéroport


photo 35

les PNC préparent la cabine pour le décollage


photo 36

le taxiing est rapide. Nous croisons ces deux avions qui semblent prendre le soleil dans leur coin


photo 37

prêts


photo 38

décollage


photo 39photo 40

jusqu'à dépasser la couche nuageuse


photo 41

une fois libérées, les hôtesses distribuent sans tarder un apéritif avec des amandes et autres noix dans leur coupelle.
Pour cet apéritif, j'ai évidemment choisi ce Rahoul 2015 que SQ met en avant…


photo 42

Très vite dans la foulée, la table est dressée


photo 43

et l'entrée arrive. C'est très bon.


photo 44

évidemment, je reprends un verre de ce "Grand vin de Bordeaux", pour être bien sûr que je me suis pas trompé.
Bon, il ne déchausse pas les dents, mais il est vite oublié une fois englouti. Pour résumer: aucun intérêt.


photo 45

j'ausculte la bouteille pour être sûr de ne pas être passé à côté de quelque chose. Mais non…
C'est bien du quelconque, du bidon. Je suis stupéfait d'une part que SQ serve ce genre de vin, mais qu'en plus, elle n'hésite pas à le mettre ainsi en avant sur sa carte… Quelle déception.


photo 46

je reviens sur terre avec cette panière qui m'est proposée


photo 47

et ma sélection. Bon à dire vrai… le pain à l'ail n'est pas formidable. Il est autrement meilleur ex-SIN…


photo 48

Dehors, malgré le soleil, il ne semble pas faire très chaud au sol, qui reste bien enneigé


photo 49

Pas très inspiré, je choisis les crevettes en plat principal…
Sans être mauvais, ce plat n'aura en fait aucun intérêt. J'aurais mieux fait de prendre l'osso bucco d'agneau…


photo 50

En me disant que l'autre Bordeaux sera peut-être meilleur, je demande à goûter ce Château Bellevue…. encore un "Grand Vin de Bordeaux"… diantre…


photo 51

Le verdict est que cet AOC est encore plus insignifiant que le Rahoul… Je suis consterné…


photo 52

Evidemment, arrive ensuite les desserts présentés sur plateau.
Je demande à ce que l'on me serve d'abord le fromage, avant les desserts:


photo 53

et le plateau de fromage arrive sur son chariot. Je prendrai un petit peu de fromage


photo 55

puis ensuite cette glace au chocolat (très bonne… et pas seulement parce qu'elle est présentée comme Suisse…)


photo 56

ces pralines nous sont ensuite présentées. Je n'en prendrai pas, estimant avoir eu assez de chocolat avec la glace


photo 57

Ce repas achevé, une serviette humide nous est amenée, alors que j'étais en train de sortir mon bruitomètre pour analyser ce que pouvait être le bruit dans cet A359…. Du coup, j'ai pris cette photo un peu vite… voilà ce que c'est que d'être au premier rang…. on est le premier servi et parfois c'est rapide


photo 59

Verdict: 92,3 db. C'est une valeur médiocre, bien loin des meilleurs (pour mémoire, j'ai eu 86,9 db sur 773 au 1er rang). Est-ce dû à ma place dans l'avion à la hauteur des moteurs ? A vérifier


photo 54

Plongé dans ces réflexions, je me mets le visage dans cette lingette humide….


photo 60

j'avais gardé mes verres de vin, que je n'arrivais pas à terminer… et une bouteille d'eau nous est apportée pour la nuit. Je préfère cette eau minérale locale russe à celle venant de Fidji servie sur Eva Air….


photo 61

la cabine est d'ailleurs éteinte pour la nuit. Nous sommes au milieu de l'après-midi, et peu de gens ont envie de dormir … Je ne suis vraiment pas fan de cet horaire….


photo 62

il reste encore 7h48 de vol


photo 63

je vais inspecter les commodités. C'est propre. On aperçoit les tiroirs contenant les brosses à dents, peignes et autres accessoires.


photo 64

toujours l'excellente eau de toilette Quercus de Penhaligon's et le bain de bouche pour se rafraichir l'haleine. Les deux sont très appréciés.


photo 65

quelques snacks sont disponibles au galley. Rien qui donne envie…


photo 66

Ces cup noodles feront la joie des clients singapouriens à bord


photo 67

il me semble que la cabine est pleine. La plupart des gens regardent des films. Certains essayent de dormir.


photo 68

je retourne à mon siège que je mets en position nuit horizontale.


photo 69

si je reste droit, j'ai les pieds qui touchent le bulk-head. Je suis donc obligé de me mettre de travers.


photo 70

au bout de 2h environs à me tourner et me retourner, je capitule.
Il reste 5h10 de vol.
je redresse mon siège


photo 71

je vais alors au galley situé de l'autre côté de la cloison devant mon siège et vais papoter avec les PNC présents.
Un steward en particulier me demandera si je souhaite boire quelque chose.
Il insistera suffisamment pour me parler des vins, que je finirais par lui dire ma déception devant les vins servis à bord sur ce vol.
Il me dira un peu gêné, que ce ne sont pas forcément les meilleurs vins qui apparaissent sur cette ligne, et que je devrais écrire à la compagnie pour donner mon feedback…


photo 72

Ce n'est qu'au bout d'un long moment que je réaliserais qu'il porte un pin's à la boutonnière. Il est notre Sommelier de bord !
Je tombe à la renverse… tant et si bien que la photo sera floue….
Il me confirme que SQ possède 120 PNC formés spécialement à être sommeliers sur tout leur réseau… Je n'avais jamais fait attention, ni vu de Sommelier avant. Je lui demande alors comment est-ce possible que nous ayons des vins aussi insignifiants et un sommelier à bord aujourd'hui (???). Il me confirme que la clientèle russe du vol préfère les alcools forts, et que SQ ne sort pas ses grandes bouteilles sur cette ligne. Soit. Ca à l'air d'être un peu le hasard quant à la présence ou pas d'un sommelier sur un vol…
Ce sera un long moment de papotage sympathique comme on les aime chez FR…


photo 73

je retourne à mon siège, et un peu plus tard, "mon" sommelier me demandera si je souhaite goûter leur dernière création de cocktail.
J'accepte avec plaisir.
Dans la foulée, arrive ce verre.


photo 74

ce n'est pas mauvais… sucré et un peu piquant … mais je me demande ce que c'est, car on dirait qu'il y a du vin, mais on ne le sent pas trop… il me répond que c'est du Rahoul au Coca… je comprend mieux… je reposerai poliment le verre et le laisserai avant qu'il ne le reprenne un peu plus tard…


photo 75

nous passons au-dessus d'une ville qui a l'air immense, et surtout très éclairée. je me demande où nous sommes


photo 76

c'était sans doute Chengdu….


photo 77

au bout d'un moment, ayant une petite faim, je vais voir "mon" sommelier, et lui demande s'il peut m'arranger une petite assiette de fromages. Elle arrive prestement.
Je l'accompagnerai d'un verre de Pouilly-Fuissé. Celui-ci sera bien léger mais pas déplaisant.


photo 78

nous aurons encore des échanges sur les meilleures caves du ciel, mes dernières expériences avec Eva Air et SQ, etc. Sympathique échange qui fait passer le temps. Il me demandera sans arrêt si je souhaite goûter quelque chose, manger autre chose, etc, cherchant visiblement à me faire plaisir.
Il restera 2h10 de vol quand les lumières seront rallumées. Je trouve que c'est tôt, même si cela ne me gênera pas, puisque je ne dormais pas.


photo 79

une lumière bleutée parcourt la cabine.
On voit ici l'absence de racks à bagages au-dessus des sièges centraux


photo 80

la deuxième prestation est précédée, comme toujours, par une énième lingette humide


photo 81photo 82

quelques purs jus sont proposés


photo 83

ce sera ananas pour moi. Délicieux et frais.


photo 84

ce chariot fonce ensuite avec ces deux horribles thermos (??). Choc culturel….


photo 85

ma table est dressée dans les règles


photo 86

et je commence ce petit-déjeuner avec une assiette de fruits frais bien raffraichissante


photo 87

Suivie d'un croissant plutôt bon, malgré le passage qu'il a dû connaitre au-dessus de la Sibérie…


photo 88

je prendrais ensuite ces céréales au yoghurt. Délicieux.


photo 89

L'ordre de passage des plats fait que le plat chaud (et salé) arrive après les sucrés, malheureusement…. Je prends l'omelette avec sa chipolata de porc. Les oeufs sont secs. Ce n'est pas une réussite, et je ne la finis pas


photo 90

lorsqu'elle est débarrassée, je demande à avoir un autre bol de céréales. Pas de problème.
Le voici Mr Frednyon !
Encore un régal….


photo 91

avec un bon expresso. Merci.


photo 92

le petit-déjeuner s'achève par une nouvelle lingette humide


photo 93

Elles sont de belle taille


photo 94

dehors, le jour va se lever. Le spectacle promet d'être féérique….


photo 95

on est bien ici…. j'ouvre mes yeux en grand pour ne rien rater du spectacle….


photo 96

une annonce du CDB nous indique que nous  devions arriver en avance, mais que le rtraffic important au-dessus de Changi nou soblige à faire un petit tour de piste. Nous devrions finalement arriver en porte avec juste 5mn d'avance.


photo 97

le jour se lève dehors


photo 98

la descente se poursuit au-dessus de la Malaysie (Johor)


photo 100

et virages puis revirages pour ce dernier tour de piste


photo 101

on aperçoit à gauche le gigantesque "Giga-Port" de Tuas en cours de construction, et le CBD et son barrage sur la droite


photo 102

arrivée classique par l'ouest sur Changi, et après un dernier virage, passage au-dessus de Tanah Mérah, puis le golf


photo 103

puis Expo et sa vaste zone de bureau et déjà la zone industrielle de Changi ouest avec ses entreprises de fret


photo 104

atterrissage sous un beau soleil matinal


photo 105

une fois arrivés au T3, nous débarquerons par la porte 2L.
Vous remarquerez que chez SQ, les coiffures des hôtesses sont toujours parfaites, même après un long vol de nuit en LC


photo 106

je sors par le jetbridge climatisé et délicatement parfumé


photo 107-80091

entrée dans le T3


photo 108photo 110

dernier regard sur le museau de notre A359


photo 109

petit parcours matinal dans le terminal qui est encore très calme


photo 111photo 112-56294

Extraordinaire vision, comme d'habitude, du passage de PAF qui est … vide…
Je suis à chaque fois émerveillé de voir comment est organisé cet aéroport de Changi, qui a, à peu près, le même volume de passagers que CDG… la comparaison s'arrête là.


photo 113

je récupérerai ma valise ici au carousel, après une attente inférieure à 5mn… (c'est mieux qu'à GVA, alors que le parcours y est autrement plus long…..). Remarquable.


photo 114photo 115

je récupérerai ensuite un Grab au point de pick-up des taxis au niveau -1


photo 116

et serai chez moi 25mn et 26 SG$ plus tard


photo 117

et c'est ici que se termine ce FR
Je vous remercie de votre lecture et me réjouis de vos éventuels commentaires

Afficher la suite

Verdict

Singapore Airlines

7.8/10
Cabine7.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration5.0

Business Lounge

7.0/10
Confort8.0
Restauration7.0
Divertissements5.0
Services8.0

Moscow - DME

8.2/10
Fluidité8.5
Accès8.5
Services7.0
Propreté9.0

Singapore - SIN

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Un vol intéressant avec SQ, mais qui ménage des surprises et des points d'amélioration...

le pire est le siège toujours aussi inconfortable pour les grandes tailles qui ont l'outrecuidance de dépasser 1,80m. La largeur ici est largement suffisante. C'est la longueur qui manque en position allongée. Evidemment, pas de souci en position semi-couchée ou assise.
Je ne me fais toujours pas à ce siège. Il est dur comme du bois en position couchette. Et de toute façons, le recul n'est pas suffisant pour pouvoir s'allonger complètement.

L'autre insatisfaction du vol tient dans ce repas principal, et surtout les vins qui étaient très en-dessous des standards habituels de la maison SQ...
Heureusement, SQ reste une bonne maison, et on trouve toujours quelque chose à se mettre sous la dent en cuisine, si on a une petite faim durant le vol. Pour les vins, espérons que c'était un cas isolé de cost-cutting. A vérifier au retour....

Les bons points commencent avec l'attitude sympathique et attentive des PNC. Un régal de gentillesse et d'anticipation durant tout le vol.
L'escale à Moscou est bien gérée par SQ. Le salon est propre, confortable et on y mange bien. Le parcours est bien balisé. RAS.
Je n'ai pas pu mettre de note au salon qui ne figure pas dans la base de données (malgré ma demande d'ajout).
Belle surprise que ce Sommelier à bord. SQ arrive encore à me surprendre....
L'IFE est toujours remarquable et cette dernière version sur A359 le confirme. Réactif, nombre incroyable de films, séries TV et musiques. Largement de quoi occuper un vol de 12h entier et une nuit insomniaque.

Sur le même sujet

29 Commentaires

  • Comment 501637 by
    Esteban TEAM GOLD 10178 Commentaires

    Merci Fred pour le partage !

    Tu as raison, moi non plus je ne me serai pas risqué à faire des photos dans un salon russe. Sinon ton pseudo changerait pour Fredkoulag :)

    Attention, tu n'as pas noté le salon, volontaire ou peur d'un exil forcé ou simple bug du site ? (pour le troisième cas, je transmettrai à Thomas si necessaire)

    A bord c'est bien bof, et c'est bien dommage.

    A bientôt !

    • Comment 501639 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Bonjour Stefan,
      oui, je n'ai pas noté le salon de Moscou, car, comme indiqué dans la conclusion, ... il n'est pas dans la BDD (malgré ma demande de la semaine dernière). Ce salon était très bien, et je tenterai de prendre davantage de photos (discrètes) lors de mon prochain passage....
      Merci pour ton commentaire !

  • Comment 501640 by
    Numero_2 SILVER 9378 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Un transit agréable à DME, qui l’eût cru ?

    Plein de rangements pour avoir ses lingots (et aussi du caviar de contrebande fourni par les espions fans des vitres fumées / sans tain / pare-balle - biffez les mentions inutiles).

    1 seul hublot en J, voilà un grief supplémentaire contre ce siège.

    « C'est le Heidsieck de base qui est servi en business ces temps. » -> Tu n’es plus très à la page car cela fait 2 ans qu’on le voit sur la carte !

    Mais où sont passés les satays ???

    « C'est bien du quelconque, du bidon. Je suis stupéfait d'une part que SQ serve ce genre de vin, mais qu'en plus, elle n'hésite pas à le mettre ainsi en avant sur sa carte… » -> Une carte des vins qui ravira sans doute les pax russes bling bling mais qui ne trompe pas les amateurs éclairés.

    Je me disais la même en vol pour IAH, que le niveau des vins SQ est assez calamiteux alors que la compagnie est sans cesse portée aux nues...
    Elle est bien loin, la J BR est son Krug 2004.

    « Je préfère cette eau minérale locale russe à celle venant de Fidji servie sur Eva Air…. » -> Petite consolation mesquine. ;)

    Du rouge au coca... le pin’s sommelier était pas forcément annonceur de grandes trouvailles.

    Enfin, le Frednyon arrive à la conclusion que ce siège SQ sur A350 n’est que de l’esbroufe, au mieux une mauvaise blague de la compagnie qui n’a pas hésité à changer de modèle pour ses avions plus récents...

    A bientôt.

  • Comment 501641 by
    Numero_2 SILVER 9378 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Un transit agréable à DME, qui l’eût cru ?

    A bord plein de rangements pour avoir ses lingots (et aussi du caviar de contrebande fourni par les espions fans des vitres fumées / sans tain / pare-balle - biffez les mentions inutiles) a portée de main et pouvoir dormir tranquille.
    Malgré cela le sommeil a été difficile à trouver : Plus de petites pilules en stock ?

    1 seul hublot en J, voilà un grief supplémentaire contre ce siège.

    « C'est le Heidsieck de base qui est servi en business ces temps. » -> Tu n’es plus très à la page car cela fait 2 ans qu’on le voit sur la carte !

    Mais où sont passés les satays ???

    « C'est bien du quelconque, du bidon. Je suis stupéfait d'une part que SQ serve ce genre de vin, mais qu'en plus, elle n'hésite pas à le mettre ainsi en avant sur sa carte… » -> Une carte des vins qui ravira sans doute les pax russes bling bling mais qui ne trompe pas les amateurs éclairés.

    Je me disais la même en vol pour IAH, que le niveau des vins SQ est assez calamiteux alors que la compagnie est sans cesse portée aux nues... Par contre je ne suis pas sûr que l'argument de la préférence pour l'alcool fort puisse s'appliquer aux pax US !
    Elle est bien loin, la J BR est son Krug 2004.

    « Je préfère cette eau minérale locale russe à celle venant de Fidji servie sur Eva Air…. » -> Petite consolation mesquine. ;)

    Du rouge au coca... le pin’s sommelier était pas forcément annonceur de grandes trouvailles.

    Enfin, le Frednyon arrive à la conclusion que ce siège SQ sur A350 n’est que de l’esbroufe, au mieux une mauvaise blague de la compagnie qui n’a pas hésité à changer de modèle pour ses avions plus récents...

    A bientôt.

    • Comment 501643 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Salut Clément,
      oui, ce transfert à DME fut une bonne surprise. Beaucoup de contrôles (un pour le plastique transit donné à la porte, un autre pour l'invitation au salon, encore un pour le passeport, etc), mais j'avais tous les gris-gris pour passer, et tout s'est bien passé. J'essaierai de prendre plus de photos lors de mon tout prochain passage.
      Oui, le luxe du fauteuil, ses multiples emplacements de rangements, n'empêchent pas qu'il n'a pas la longueur suffisante en position allongée... gghrhghgr.... Donc la pilule n'aurait servi à rien.
      La cave (à chier) sur ce vol était d'autant plus décevante avec la présence d'un Sommelier pour constater les dégats.... SQ n'avait jamais aligné une telle misère devant mes yeux éffarés. Espérons que cela restera une expérience unique (que l'on mettra sur le compte de cette ligne particulière) ...
      En effet, le Krug de BR est bien loin....
      Merci pour ton commentaire !
      A bientôt

  • Comment 501673 by
    indianocean SILVER 6568 Commentaires

    A croire que le goulag existe encore en Russie pour que le personnel du lounge réponde au quart de tour aux ordres de la hiérarchie
    Si en plus il y a aussi la menace des coups de fouet (LOL)
    Je comprends alors pourquoi tu as décidé de rester discret au salon

    J'aurais bien aimé voir le tête du Leading steward sommelier quand tu lui as dit que les vins servis étaient proches de la piquette.
    Bien que ce ne soit pas lui qui fasse la sélection, il est tout de même en charge de vendre les produits proposés. Dur métier d'être sommelier en vol sur SQ, Surtout si c'est FredNyon qui voyage ;-)
    Il faut tout de même souligner le professionnalisme du sommelier à vouloir rendre ton vol le plus plaisant possible.

    Est-ce que, comme sur TG, le PNC annonce que les mauvais comportements dus à l'alcool ne sont pas acceptés à bord?
    Est-ce à dire que les Russes ont mauvais goût? Comme celui de mélanger vin et coca?
    Après tout, si le vin n'est pas bon, autant l'agrémenter comme on peut.

    Aïe, la deuxième cabine Business n'est pas aussi silencieuse qu'on pourrait le croire. Il faut donc choisir entre calme ou boîte à pieds.

    Maintenant que Singapour est devenue une vraie destination touristique et pas seulement une plateforme de correspondances, peut-être que SQ songerait à différer ses vols pour qu'on puisse se reposer en vol. Mais dans ce cas, ce serait au détriment du business man qui préfère lui, arriver de bon matin pour attaquer sa journée de boulot

    Merci Frédéric

    • Comment 501729 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Bonsoir Bernard,
      j'ai apprécié la présence du sommelier, avec qui j'ai pu bien discuter pendant le calme de la nuit.
      Mais c'est vrai que les vins qu'il avait à servir sur ce vol n'étaient pas glamour... espérons que ce ne sera que sur cette ligne...
      Il n'y a pas eu de comportement bruyant ou déplacé sur ce vol... On n'était pas chez KLM...
      Je pense que le Sommelier cherchait vraiment à me faire plaisir, sans penser à mal... évidemment, il est mal tombé avec moi avec ce mélange improbable...
      Sinon, SQ reste une bonne maison. Belle vaisselle, IFE extraordinaire, PNC aux petits oignions, etc...
      Quand je vois les FR en LC sur certaines compagnies européennes en J , je trouve que même ce vol (plutôt raté) sur SQ fait haut de gamme.
      J'aimerais aussi voir plus de vols SQ arriver le soir à SIN, comme c'était le cas, je dois dire, par exemple ex-ZRH, avant que n'arrive l'A388...
      Merci Bernard pour ton commentaire !
      A bientôt

  • Comment 501678 by
    BDANY38 705 Commentaires

    Merci pour ce reportage.

  • Comment 501697 by
    grenouille 159 Commentaires

    Étonnant que SQ présente un mélange vin rouge /coca comme dernière création alors que c'est connu depuis des dizaines d'années sous le nom de calimucho en Espagne....

    • Comment 501731 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Bonsoir,
      il ne s'agissait que d'une initiative du sommelier, croyant me faire plaisir. Il ne s'agit pas d'un nouveau protocole SQ... Il npest d'ailleurs à aucune carte.
      Il faut dire que d'habitude en Business sur SQ, on a droit à des vins de meilleure qualité, qui se dégustent par eux-mêmes, sans avoir besoin de l'ajout du coca...
      Je ne connaissais pas le calimucho, mais j'imagine volontiers que certains vins de mauvaise qualité peuvent finir mélangés avec des tas de choses...
      Merci pour le commentaire

  • Comment 501732 by
    nico83et13 SILVER 1988 Commentaires

    Merci pour le FR mon ami.

    Je te trouve petit joueur pour les photos dans le salon... lol
    Tu aurais pu nous montrer en exclusivité les salles de prison de DME... mdrrr
    J’ai vraiment hâte d’en tester ce siège au rang 19 même s’il manque un peu de longueur mais je pense qu’on y dort mieux que sur les autres rangs.
    Si tu veux prendre plus peur, il existe bien un second vin du château rahoul, son nom donne envie : l’orangerie de rahoul.
    Le PNC t’a pris pour un babouin car ces mêmes vins nous ont été servi sur la ligne SIN-ZRH en mars dernier, donc ce n’est pas réservé qu’au russkof.
    Du rahoul au coca, il se fout de toi ? C’est une blague, une caméra cachée ???
    Catering qui donne pas envie sauf ton entrée au saumon et ton yaourt/viennoiserie de ton petit déjeuner. Pk ne pas avoir pris un BTC ?
    SIN toujours efficace, CDG devrait en prendre de la graine.

    A bientôt.

    • Comment 501740 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Bonsoir Nico,
      Merci pour l'info. J'ignorais que ce Rahoul avait été servi sur d'autres lignes... ben c'est pô beau...
      Bon en même temps, quand je vois ce que servent les Schtroumpfs en J vers le Mexique, je me dis que c'était luxueux pour nous...
      Je crois qu'il n'a pas bien compris ce que j'attendais avec son coca-Rahoul... vraiment à côté de la plaque...
      Bien sûr que j'aurais pu me mettre en biais et dormir avec une pilule, mais le vol n'est pas aussi long qu'ex-ZRH....
      Ce siège est toujours mieux que les petites boites à pieds des rangs suivants...
      Je n'avais pas commandé de BTC, me disant que ceux qui sont préparés aux escales sont souvent mauvais... alors ex-Moscou...
      Le petit-déj était bon (en dehors du plat chaud raté).
      SIN... toujours parfaite l'arrivée, en effet.
      Merci pour ton commentaire !
      a bienôt Nico !

  • Comment 501737 by
    lagentsecret SILVER 10621 Commentaires

    Merci pour ce FR

    " Je n'ai pas non plus osé prendre de photo"
    Quelle timidité ! Je ne pensais pas au garde à vous à cause de l'inspection
    par la cheffe du salon

    "Sacrée arnaque sur SQ ! "
    Faire payer deux fois pour un siège de même catégorie il faut oser effectivement

    L'entrée est bonne, mais le plat chaud n'est pas une réussite

    Les vins goûtés sont tous décevants mais l'explication vient par le sommelier :
    la clientèle russe se bourre la gueule aux alcools forts, pas besoin de
    leur servir du Petrus !

    Petit déjeuner pas très réussi non plus à cause du plat chaud

    Clairement un vol très moyen surtout pour SQ qui ne s'en tire finalement que grâce
    à des PNCs toujours parfaits

    A bientôt

  • Comment 501738 by
    lagentsecret SILVER 10621 Commentaires

    Merci pour ce FR

    " Je n'ai pas non plus osé prendre de photo"
    Quelle timidité ! Je ne pensais pas Frednyon au garde à vous à cause de l'inspection
    par la cheffe du salon

    "Sacrée arnaque sur SQ ! "
    Faire payer deux fois pour un siège de même catégorie il faut oser effectivement

    L'entrée est bonne, mais le plat chaud n'est pas une réussite

    Les vins goûtés sont tous décevants mais l'explication vient par le sommelier :
    la clientèle russe se bourre la gueule aux alcools forts, pas besoin de
    leur servir du Petrus !

    Petit déjeuner pas très réussi non plus à cause du plat chaud

    Clairement un vol très moyen surtout pour SQ qui ne s'en tire finalement que grâce
    à des PNCs toujours parfaits

    A bientôt

    • Comment 501741 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Bonsoir Gilbert,
      oui, c'est une vraie arnaque à laquelle j'ai été confrontée sur le site SQ.
      J'ai réussi à m'en sortir après 30mn de palabres au téléphone avec le service clients (rerouté en Inde...), mais j'en garde un mauvais souvenir !
      Heureusement, cela ne concernait pas ce vol en J.
      Tout est toujours une question de perspectives...
      En soit, ce vol était plutôt bien, mais ici nous voyons toutes les imperfections... et les mettons sous la loupe.
      Le catering n'était évidemment pas le point fort du vol, surtout pour ceux qui aiment les bons vins...
      Mais au final, ce vol a rapporté à peine une poignée de miles M&M de plus que celui que j'avais fait il y quelques mois en Y+ sur LOT... pour plus du double du prix... cherchez l'erreur.
      Heureusement, les PNC sont vraiment top sur SQ....
      Merci pour ton commentaire
      A bientôt Gilbert
      PS: ça va mieux les bruits intérieurs ? J'étais inquiet...

  • Comment 501822 by
    Gaetan SILVER 2191 Commentaires

    Merci Frédéric pour ce FR !

    Le salon est pas si mal en fin de compte, qui l'eût cru ? Même en présence de l’œil de Moscou !

    Tu retrouves le même siège et comme on le voit plus tard. Même au bulkhead, le siège es trop court pour les grands sur pattes. En plus, avec ces vols qui quittent l'Europe en milieu de journée, le sommeil n'est pas facile à trouver... Tu comprends mieux mon vol sur CA d'il y a quelques jours.

    La carte des vins ne donne pas forcément envie mais comme tu le soulignes, les russes et le vin, ça fait deux. Tout comme le "sommelier". J'ai rigolé en voyant ça (merci d'ailleurs). Comment un "sommelier" peut proposer de mélanger du vin rouge et du Coca ? Cela se fait dans les beuveries de voyages d'études à 15 ans... Quelle honte...

    Sinon, le fromage vient toujours après le dessert, c'est une hérésie. En parlant d'hérésie, les crackers font peine à voir.

    Finalement, SQ est une bonne compagnie, le siège est large. Mais le catering est une déception sur cette liaison et le siège est également un échec. Depuis le temps qu'on le décrie avec Clément... C'est pô facile !

    Arrivée à Singapour tel un prince. Toujours autant de monde à la PAF... C'est pô facile (#2)

    À bientôt

    • Comment 501873 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Bonjour Gaétan,
      oui, le contraste était saisissant entre la présence d'un Sommelier (qui est formé pour connaitre les bons vins), et l'offre proposée (qui était quelconque)... quand on vient à servir le vin rouge avec du Coca, c'est que quelque chose ne va pas...
      Cette ligne est en effet souvent disponible à bon compte (par rapport aux tarifs habituellement stratosphériques de SQ... mais il faut connaitre le dessous des cartes...
      Maintenant, SQ, reste au top pour son service à bord, son IFE... je ne me vois pas tenter la route de SIN sur KLM, ou encore moins par le Golfe, par exemple...
      Merci pour ton commentaire !
      A bientôt Gaétan

  • Comment 501910 by
    NicoWK 1739 Commentaires

    Re!

    Bon tu ne veux pas risquer ta vie pour un FR? C'est un manque cruel de dévotion! ;-)

    Cette escale n'a que d'intérêt pour remplir l'avion et à tes dires, c'est mission accomplie! SQ ne risque pas d'arrêter cette escale ces prochains jours.

    Concernant les vins je suis aussi très surpris, d'autant plus que SQ a reçu le prix de meilleure cave du ciel, étonnant... Du coup la présence du sommelier est peut-être volontaire pour calmer les ardeurs des pax mécontentements ;-)

    Pour le solide c'est aussi une petite déception... Ayant refait l'expérience récemment on remarque que SQ n'excelle pas dans ce domaine, oui c'est bon mais il y a mieux... Comme toi je me serais pas risquer au BTC hors Changi, mais est-ce que le choix était intéressant? Car sur mon dernier vol avec eux, hors SIN, il n'y avait "que" 3 propositions...

    En parlant de ce dernier voyage, je te rejoins entièrement sur ton point de vue concernant l'horaire. Pour nous c'est clairement pas adapté. Je doute que SQ remettrait des vols du soir sur de "petites" destinations, car pour SIN l'offre est complémentaire avec les Cies européens. Comme avec LX à ZRH où le passager a le choix de passer sa journée à Zurich ou à Singapour.

    Du coup, expérience à refaire malgré le siège?

    Merci pour ton partage Fred et à bientôt!

    • Comment 501913 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Mais Adieuuuu Nico,
      "C'est un manque cruel de dévotion!"---> excuses, mais je viens de pondre 3 FR en 4 jours... suis vanné... je vais bien mettre 2 semaines à m'en remettre...
      Alors c'était mission parfaitement accomplie. Avion presque plein dans toutes les classes. Les Russes sont montés à Moscou. Les Singapouriens et les scandinaves étaient derrière au fond (et les soutes amenaient de la Vodka en Asie ... j'imagine).
      Alors il est clair que le catering est meilleur ex-SIN. Pour le vol retour, j'ai une trentaine de choix pour le plat principal... Plus le plat du déjeuner à choix ...
      Rien à voir avec les options en escales. Les plats ex-ZRH m'avaient déçus d'ailleurs.
      Le cost-cutting sur les vins m'a déçu... espérons que ce sera qu'une fois... A suivre... Ce fut d'autant plus une surprise de tomber sur un Sommelier !
      Je suis d'accord avec toi, SQ joue la complémentarité avec les compagnies européennes, et assure des débouchés à ses correspondances du matin vers l'Asie et l'Australie.
      Merci pour ton commentaire !
      A bientôt Nico !

  • Comment 501992 by
    Chevelan GOLD 12427 Commentaires

    Hello Fred,

    Bien t'en as pris de ne pas photographier le salon en Russie, sinon c'était le goulag assuré ! ^^
    A bord, je m'attendais à "comme d'habitude", un super service, avec une nourriture de qualité et des vins prestigieux, que nenni Monseigneur , c'est tout le contraire, je suis très étonné !
    Je crois que le pompon reste le sommelier !? D'où sort t'il ? Et le nouveau cocktail est une blague... De mauvais goût ! Heureusement il était sympa et dévoué.
    Le siège n'a pas l'air très confortable et l'horaire vraiment pas idéal pour se reposer...
    Je comprend mieux le tarif inférieur au prix payé habituellement avec la SQ
    J'ai envie de dire que c'est un voyage à oublier.
    Changi remet du baume au coeur !

    Merci pour cette contribution, à très vite.

    • Comment 502063 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Bonjour Hervé,
      oui, ce ne fut pas le meilleur vol sur SQ...
      Les passages du cutter de couts ont été violents sur la carte des vins, à laquelle je suis sensible.
      On verra pour le vol retour ce qu'il en est.
      Il était adorable ce sommelier, mais un peu décalé sur ce vol...
      C'était un peu comme si on avait un représentant des saucissons Justin Bridou sur un vol de pélerinage vers la Mecque...
      Le siège n'était pas top, surtout qu'il lui manquait de la longueur pour mes jambes... tu aurais aussi été surement gêné...
      Changi reste au top.
      Merci Hervé pour ton commentaire !
      A bientôt

  • Comment 502071 by
    nicobcn TEAM GOLD 3863 Commentaires

    Merci Fred pour ce FR !

    Un vol décevant, c’est pourtant rare sur SQ... L’horaire est adapté à la clientèle singapourienne qui arrive tôt le matin en Europe. Après, SQ ne peut se permettre de laisser l’avion au sol toute la journée, il repart donc vers 12h et une nouvelle fois les singapouriens peuvent enchaîner avec une journée de boulot.

    Cette histoire de sommelier est dingue, il n’a de sommelier que le nom... Ce cocktail est une incroyable faute de goût, même si l’initiative est à souligner.

    A bientôt !

    • Comment 502074 by
      Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

      Oui, ce sommelier m’en a bouché... un coin... voir ma réponse à Hervé ci-dessus...
      Sinon, SQ reste une bonne compagnie, avec un IFE exceptionnel, des PNC aux petits soins, etc.
      On verra comment se passera le vol retour avant de décider si je retenterai l’expérience...
      Merci pour ton commentaire Nico !
      A bientôt

      • Comment 502082 by
        Jacky 2 Commentaires

        J’aimerais apporter quelques précisions concernant le catering de ce vol. L’auteur considère avoir été berné par la piètre qualité du Bordeaux servi en vol et s’offusque que SQ soit tombée si bas. J’ai effectué une petite recherche à propos de ce château Rahoul 2015 et j’ai trouvé sur plusieurs sites, dont lefigaro.vins, un test de ce Graves. Le Figaro lui octroie la note de 16/20 avec une critique élogieuse, un prix tournant autour de 20€ en commerce! Et il n’est pas le seul à faire l’éloge de ce Graves 2015. On peut donc raisonnablement penser que SQ ne se moque absolument pas de sa clientèle et qu’il s’agit d’une affaire de goût totalement subjectif (fort légitime au demeurant), qui ne met aucunement en question la bonne foi de la compagnie. On notera aussi la présence du Charles Heidsieck dont les prix en boutique se négocient autour de 38€. Peut-on dire que SQ considère cette ligne au rabais? Certainement pas. Ou que SQ méprise la clientèle russe qui préfère les alcools forts? Encore moins. La carte des vins proposés est au niveau requis et habituel pour SQ.
        D’autre part, j’ai effectué une réservation pour l’automne en J sur un parcours Stockholm-Singapour-Séoul et retour Pékin-Singapour-Stockholm au prix de 2300€ ttc. Pour le même parcours et aux mêmes dates au départ de Paris, SQ demandait 3300€! Peut-on encore douter de l’attrait de cette ligne, qui manifestement offre des prestations à la hauteur des autres pour un prix bien moindre? A chacun de répondre, mais avec un Graves à 20€ et un champagne à 38€ servis en vol, mon avis est plus que positif sur cette liaison.

        • Comment 502086 by
          Frednyon SILVER AUTEUR 2184 Commentaires

          Bonsoir,
          En effet, en préparant ce FR, j’ai fait une recherche sur ce Rahoul, et suis aussi tombé sur cette critique plutôt élogieuse du Figaro.
          Le fait est qu’en avion, on peut avoir des différences dans la perception d’un vin par rapport à une dégustation au sol.
          Les compagnies le savent, depuis le temps, et trouvent des vins qui par leur fruit, leur exubérance, peuvent compenser les contraintes de la pression particulière régnant à bord.
          C’est la raison qui fait, notamment, que l’on trouve aussi souvent des Shiraz (ou syrah), notamment australiens, très fruités, qui sont très flatteurs au palais, et compensent l’absence de longueur en bouche.
          Sur ce vol, que ce soit avec le Rahoul ou le Bellevue, j’ai eu deux déceptions complètes.
          Si vous suivez mes derniers FR en classe affaires, pour ne pas parler des First, vous verrez que mes critiques de vins sont souvent élogieuses. Je ne critique pas les vins simplement pour le plaisir de critiquer.
          Vous observerez aussi que j’ai dit ma satisfaction de voir SQ positionner un sommelier à bord, et mon incompréhension devant la fadeur des vins sur ce vol. Ce sommelier SQ fut le premier à me proposer ce Rahoul au Coca... gage sans doute de la haute considération qu’il apportait à ce vin.
          J’ai répété à de nombreuses reprises tout le bien que je pensais de SQ, en général, mais il est normal aussi de relever les points qui ne vont pas ou dénotent par rapport à leurs prestations habituelles.
          Je me réjouis de lire vos prochains FR sur SQ et sur d’autres compagnies.
          Merci pour votre commentaire

  • Comment 502126 by
    mogoy GOLD 9740 Commentaires

    Merci Frédéric pour ce FR.
    Je retiens ce cocktail qui symbolise à lui seul ce FR. Une bien piètre prestation sur le catering. Dommage.

Connectez-vous pour poster un commentaire.