Avis du vol WestJet Encore Montreal Toronto en classe Economique

Compagnie WestJet Encore
Vol WS3529
Classe Economique
Siege 4A
Temps de vol 01:30
Décollage 15 Oct 21, 15:15
Arrivée à 15 Oct 21, 16:45
WR 8 avis
JournoFlyer
Par 405
Publié le 20 octobre 2021

INTRODUCTION


Quel accueil après ce premier FR ! Un grand merci à tous ceux qui ont pris le temps de le lire et de commenter, ça fait chaud au cœur. J’espère que les suivants seront à la hauteur de vos attentes !


 
Après une semaine passée au Québec, il est temps pour nous de poursuivre nos vacances canadiennes/nord-américaines. Une semaine de road trip québecois donc, qui sera suivie d'une semaine de road trip dans l'ouest canadien, à travers l'Alberta et la Colombie Britannique.

Nous n'avions pas l'embarras du choix pour traverser le pays : la compagnie nationale ou sa concurrente ? Etant donné le peu d'avis positifs pour la première et le fait que WestJet est partenaire d'Air France/KLM, le choix était vite fait.

Petit hic : les billets étaient hors de prix. Je savais bien évidemment que les vols intérieurs au Canada coutent très cher, mais quand même, près de €300 par personne pour un Montréal-Calgary en période creuse, est-ce bien raisonnable ?

Ces prix étaient ceux affichés à la fin du mois d'aout, avant même que le Canada ne confirme sa réouverture des frontières. Autant vous dire que nous nous sentions pris en tenaille, entre les prix déjà bien élevés et la possibilité d'acheter un billet et que le gouvernement reporte ou annule la réouverture. Qu'est-ce que pourrais bien faire avec €600 d'avoirs auprès de WestJet ?!

Et puis, eurêka ! Pourquoi ne pas vérifier s'il y a des Billets Prime chez Flying Blue ?

La réponse est oui ! 14.500 miles et €27.50 de taxes chacun, ET l'occasion de découvrir un Dash 8 et le 787 de WestJet sur un vol intérieur. Ni une, ni deux, les billets sont réservés. Une occasion comme ça, ça ne se rate pas !


Routing


ARRIVÉE à YUL


Nous passons notre dernière nuit au Québec à Trois-Rivières—la veille nous avons fait une longue randonnée dans le parc national de la Jacques Cartier, au nord-ouest de Québec, et nous préférons diviser la route en deux plutôt que de passer une dernière nuit dans la région et de devoir faire trois heures de route pour Montréal le matin.

Une bonne décision puisque cela nous permettra de faire un dernier détour par La Banquise pour moi et Schwartz’s Deli pour mon copain :)

Nous arrivons à l’aéroport de Montréal vers 13:30, mais il y a du monde pour les retours des véhicules de location et on met une bonne quarantaine de minutes avant de pénétrer dans le hall des départs. 


photo 27f75535-2b47-4e99-afeb-bc9a8f0f41d2

L’enregistrement pour les vols intérieurs et les vols internationaux se fait plus ou moins au même endroit


photo a9fdd45c-920b-4d71-941e-7fb3e5f713f0

WestJet est partenaire avec Air France, KLM, et Delta (entre autres), mais n’est pas membre de l’alliance SkyTeam. Pas de bagage gratuit pour nous donc, malgré notre statut—nous devons payer CA$30 chacun pour pouvoir enregistrer un bagage en soute, ce que nous faisons la veille de notre départ, lors du check-in en ligne.

Il y a seulement deux comptoirs WestJet ouverts : l’un pour les membres prioritaires, l’autre intitulé “Aide aux passagers”. On nous dirige donc vers les bornes d’enregistrement pour pouvoir imprimer nos étiquettes bagages.


photo 63f7512d-5322-41ef-bdb2-b9b93a8996ed

Sauf que… ça ne marche pas. L’hôtesse d’accueil qui nous avait dirigé vers la borne estime qu’on a assez galéré pour pouvoir bénéficier du comptoir “Aide aux passagers”, et nous dit d’aller voir sa collègue.

Ma valise est en surpoids d’environ 1,5kg (on a fait le plein de sirop d’érable !), mais ça ne semble pas poser de problème. Deux minutes plus tard les bagages sont envoyés et les cartes d’embarquement nous sont remises.

La version électronique, que j’avais pu télécharger la veille :


photo 067779a2-bd78-486b-8c3e-d28476e1afba

Coup d’œil sur le tableau des départs en ce vendredi après-midi


photo dbb518c6-a9ec-4d03-9544-5530685e1a67

Et un contrôle des bagages presque vide… quelle différence avec mon dernier passage, en juillet 2019 !


photo 8846444a-812c-483b-8431-4e3fdcbf4bbd

Il est déjà 14:30, et l’embarquement est annoncé pour 14:35. Ça me semble tôt pour embarquer un aussi petit avion mais on se presse quand même.

On embarque en porte A4, ce qui nous fait passer par une bonne partie de l’aile réservée aux vols intérieurs. Les choses s’améliorent au Canada d’un point de vue sanitaire mais il y a quand même peu de monde dans les commerces et aux restaurants de l’aéroport.


photo 9d7f65bc-efa4-46ce-995b-59c4ed1a7a47

Porte A4, nous y sommes !


photo 296d175b-3e3a-4edd-a584-5d98a45cfcde

En marchant un peu je peux apercevoir notre appareil du jour qui arrive de Toronto. C’est le C-GVEN, un Dash 8 (une première pour moi), livré à WestJet en 2016. En théorie il appartient à WestJet Encore, filiale régionale de la compagnie nationale.


photo 5f2af8fb-1ec0-4ce7-a972-02845a43169bphoto 2606b0a4-c8da-44db-9525-4289eb4f9099photo 1cb7ff3b-00f1-4e00-a257-a89d43a3521b

Retour à notre porte. Le processus de débarquement prend du temps, on ne partira clairement pas à l’heure alors que l’appareil est arrivé en avance.


photo e765327d-05eb-40df-bf21-03b255f78cfa

Pas de statut chez WestJet, pas d’embarquement prioritaire donc. Ça sera en zone 3 (sur 4)


photo 8615053c-0ba7-4ae8-b7a8-0fcf86f7b2e9

Première étape, toronto


Petit clin d’œil à WestJet Encore


photo 9170cce4-915a-475a-827e-31bc20f796c9-64980

Ma première impression : que c’est petit ! La plupart des passagers ont déjà embarqué, cela renforce évidemment l’impression de proximité. Après deux ans sous le signe de la distanciation sociale et de gestes barrière, ça fait drôle (et très bizarre) de se retrouver dans des conditions aussi exiguës avec 70 autres personnes !


photo 45199c47-08bf-4a60-8d00-f897828569af-39912

Vue depuis mon siège, le 4A. Seatguru indique qu’une bonne partie des sièges fenêtre ont une vue obstruée à cause des ailes et des hélices, je m’estime donc heureux d’avoir pu bénéficier d’une place aussi proche de l’avant de l’appareil.


photo 4902a8eb-37ab-4ded-b903-8826e6b01d5b

Pitch pas trop mauvais


photo 8015861b-2889-4dba-88dd-b0461f84251a-16861

Et voici à quoi ressemble l’avant de la cabine : 10 sièges Premium avant de retrouver les sièges normaux à partir de la rangée 4.


photo 3ded433f-a49c-4776-86a2-2d93833c9d13-68370

On quitte la porte avec une vingtaine de minutes de retard. Le personnel de cabine fait les annonces et les démonstrations de sécurité en anglais, et un enregistrement sonore se charge du français.

On passe à côté d’un hangar d’Air Canada 


photo d867d371-9d95-4703-a1a4-748b92f77509

On arrive en bout de piste, et là on voit au loin les lumières d’un avion qui atterrit se diriger droit vers nous ! C’est évidemment une illusion d’optique mais pendant quelques secondes on a vraiment l’impression que le choc est inévitable.

Au final une magnifique vue d’un A340 de Lufthansa en provenance de Francfort. 


photo 0c39c085-306e-4d1e-ae83-576459e05027photo 7fe0f903-8753-4e66-b714-423636eeba65photo 97d3c582-63f8-4916-a58c-3c4527ae6d07

C’est à notre tour. Les hélices sont au maximum


photo 1a31f099-0a8f-4d70-89c4-17268a90b8ea

Au revoir Montréal !


photo be07a606-87fa-4f67-a0ae-2116a282054bphoto f12fb599-4e00-4d7a-926b-7137366cc0fa

On décolle vers le sud, ça sera donc presque une ligne droite vers Toronto


photo 7f92eeb1-2899-403f-b90a-ee6f3b58c0fb

On continue à prendre de l’altitude, et on se rend compte que le vol ne va pas être des plus agréables. Le Dash 8 est très, très bruyant et peu confortable. On finit par s’y faire au bout d’une heure mais au tout début on se dit qu’on va devoir rapidement piocher dans notre stock d’aspirine !


photo 0fcc435f-f06a-489a-b07e-d1fc341d2e72

Au-dessus des nuages


photo 6a71815e-2a2a-4f49-b720-8dda0acbfabd

Petit coup d’œil sur la notice de sécurité de ce Dash 8


photo 28084c1d-8612-4717-b5bd-94ba8bce8702

Ne vous inquiétez pas, les hélices tournent toujours


photo 9847b746-47e0-4d43-80a5-f663d3a18be7

Survol des plaines de l’Ontario

En bas à gauche, un air-to-air (à vos loupes !)


photo 55710af7-46fc-4788-a72b-d7de3e867b7c

Nous sommes en rangée 4, on a donc une vue directe sur le service proposés aux passagers Premium. L’hôtesse vient prendre commande des choix de boissons auprès de chaque passager. Elle revient quelques minutes plus tard avec un plateau qui contient toutes les commandes, ainsi que des sandwichs triangulaires.

Pour les passagers non-Premium, c’est pretzels et verre d’eau pour tout le monde.


photo 1a64d3a6-ae83-4b08-91bc-ac4ea2725af2

On arrive tout doucement à Toronto. On aperçoit ici l’aéroport d’Oshawa.


photo e0597301-86f4-4a85-b1f5-3cf98e287359

On arrive à YYZ par le nord, ce qui nous donne de belles vues du centre-ville de Toronto malgré les nuages et les fortes averses


photo 38153f36-316e-4011-ab51-c78010d19101photo 60705173-0cd2-4115-8ac0-ea5171207c7c

On passe juste au-dessus de l’aéroport de Downsview qui, si j’ai bien compris, est actuellement hors d’usage.


photo a3af3bd2-8704-4f7d-84a5-b2a70f790d07

Un dernier regard sur Toronto et notre hélice désormais fétiche en avant-plan


photo 4051ec4d-e825-4152-a410-c891e2a4645b

Atterrissage vers 16:45, et roulage relativement rapide


photo 7d116477-af81-4327-b401-b556f0f3bc23

On arrive à l’aile B du terminal 3, notre vol vers Calgary partira de l’aile C. Il reste peu de temps avant l’heure d’embarquement prévue, et il n’y a pas de salon à visiter, donc ça sera droit au but ! 

Afficher la suite

Verdict

WestJet Encore

3.8/10
Cabine4.0
Equipage7.0
Divertissements0.0
Carte payante4.0

Montreal - YUL

7.8/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services6.0
Propreté9.0

Toronto - YYZ

9.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol assez désagréable en terme de confort mais le combo nouvelle compagnie + nouvel avion permet de faire passer la pilule. Mais quand on sait que WestJet utilise cet appareil pour des vols de parfois 2h30... aïe !
Un équipage très sympathique et un snack/verre d’eau qui ont le mérite d’exister.
Très fluide à YUL et à YYZ, rien à dire.

À très vite pour la suite de cet itinéraire vers l’ouest canadien !

Informations sur la ligne Montreal (YUL) Toronto (YYZ)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 26 avis concernant 5 compagnies sur la ligne Montreal (YUL) → Toronto (YYZ).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Canada avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 18 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 583813 by
    Aigle_voyageur 854 Commentaires
    Merci pour cette suite canadienne. :)

    Un vol purement utilitaire avec la présence d'un catering et un Joli combo d'avions pour les vols à venir.

    Le Dash 8 est très, très bruyant et peu confortable. On finit par s’y faire au bout d’une heure mais au tout début on se dit qu’on va devoir rapidement piocher dans notre stock d’aspirine !


    Vous n'avez pas essayé de mettre des bouchons anti-bruit avant la mise en route des moteurs ? C'est ce que je fais à chaque fois que je prends l'avion, un peu comme une "check-list".

    A bientôt. ;)
    • Comment 584022 by
      JournoFlyer AUTEUR 69 Commentaires
      Merci pour l’astuce des bouchons ! N’ayant “que” 29 ans je ne pensais pas en avoir l’utilité mais apparemment il n’est jamais trop tôt pour protéger mes pauvres petits tympans ;)
  • Comment 583816 by
    ChrisB GOLD 3578 Commentaires
    Merci du partage!
    Je suis d'accord le Dash8 est plus bruyant et moins stable qu'un ATR je trouve, je l'ai pris quelques fois au depart de London City et c'est toujours beaucoup plus "sport" qu'un embraer 170/190.
    Tres belles photos, on n'a pas trop l'habitude de voir Westjet ici!
  • Comment 583858 by
    Esteban GOLD 20291 Commentaires
    Merci beaucoup pour cette suite !

    Le Dash8 est effectivement moins confortable et plus bruyant que les ATR, je rejoins Christophe également.

    A bord je note le retour d'un service complet, et même d'une amélioration car j'ai pu prendre WestJet Encore en "plus" et à l'époque c'était barre de céréales, pas de sandwiches.

    A bientôt !
  • Comment 583867 by
    cliper31 GOLD 803 Commentaires
    comme tu ecris, nouvelle compagnie et nouvel avion et on oubli tout ;-)

Connectez-vous pour poster un commentaire.