Avis du vol Viva Air Peru Lima Iquitos en classe Economique

Compagnie Viva Air Peru
Vol VV400
Classe Economique
Siege 24A
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:47
Décollage 10 Jul 19, 05:44
Arrivée à 10 Jul 19, 07:31
VV 8 avis
ChrisB
Par GOLD 282
Publié le 19 avril 2022

direction l'amazone


Bonjour à tous,
bienvenue dans ce nouvel opus de notre voyage en Amérique Latine. Je vous avais laissé au nord du Chili, depuis nous avons voyagé en bus qui sont plus confortables qu'en Europe, mais néanmoins plus longs.

Je m'excuse de la taille imposante du bonus, mais nous avons tellement de belles choses qu'il m'est impossible de vous les présenter, ne serait-ce que succinctement. 

Au menu:
- un bonus rapide
- un vol touristique au dessus des lignes de nazca (j'aurais bien aimer vous le proposer en vol séparé mais c'est hors sujet pour FR)
- le vol en soi (assez fade il faut le dire) 


le bonus


Le plateau désertique d'Atacama est tout simplement l'un des endroits les plus magnifiques que j'ai pu voir, c'est un peu comme un voyage sur Mars.


photo dsc03412

Avec tout de même quelque fois des Lamas qui passent dans le coin.
PS: ceci n'est pas une montagne mais un volcan (en activité).


photo dsc03391

être à San Pedro de Atacama c'est aussi profiter de l'observatoire unique puisque le ciel est toujours dégagé, ce qui permet de voir à l'oeuil nu puis avec le téléscope des choses qui nous dépassent comme la Lune, Jupiter et Saturne et ses anneaux. Personnellement voir les anneaux de saturne avec mes propres yeux fut un rappel brutal que notre condition est bien négligeable dans l'univers et qu'il n'y a pas de planète B.


photo img-20190609-wa0008

Nous voici ensuite au Pérou, et je vous montre tout de go l'une des plus belles images de ce périple: le jour où nous avons la chance de tomber sur L'intiraymi, la fête du soleil célébrée par l'empereur Inca lui-même.
Les Incas n'avaient pas l'écriture, les rituels de cette fête nous sont connus par la tradition orale et ce que les espagnols écrivirent lors de leur découverte du dernier Empereur de plein droit, Atahualpa et de Cuzco. 


photo dsc03975

Cuzco était la capitale de l'empire Inca, le nombril en quechua, ce qui est frappant en se balandant dans la ville c'est de voir l'impeccable maçonnerie Inca, où les blocs ont été placés au micron près (on ne sait pas comment ils avaient une telle précision). Les bâtiments de la ville étaient tous sur un étage, les espagnols ont simplement ajouté grossièrement un deuxième étage à chaque construction d'où ce rendu unique.


photo dsc04003

Bien sur je vous présente aussi le Machu Pichu, pas de bon matin mais de l'après-midi, ça change un peu des clichés qu'on peut voir.


photo dsc03866

Nous voici en route pour 6 jours de marche, avec de dénivelés allant parfois jusqu'à 1500m, des douches froides chez l'habitant et le matos à dos de mule pour découvrir Choquequirao, une cité tout aussi importante pour les Incas que Machu Pichu puisqu'elle contrôlait la route vers la "préfecture" de l'amazonie Inca, et surtout qu'elle abrita les derniers Incas et leur dernier empereur après la chute de Cuzco et l'assassinat d'Atahualpa.

Qu'on se rassure: les espagnols faisaient aussi preuve de bonté puisqu'ils lui laissèrent choisir les conditions de sa mort: brûlé vif, décapité ou étranglé.


photo dsc04082

La magie d'arriver face à face avec cette cité, tant fantasmée pendant des jours de marche réside dans le fait que vous êtes même pas 10 touristes (comparé aux cars entiers au MachuPichu), seulement 70% du site a été découvert donc c'est un peu tomb rider, vous voyez encore beaucoup d'artefacts Incas laissés sur place comme la fameuse route Inca encore intacte.


photo dsc04135photo dsc04172

Un petit détour par la Bolivie avec bien entendu le lac Titikaka et ses îles flottantes, construites par leur habitants.


photo dsc03691

La ville de La Paz, impressionnante par son altitude et ses téléphériques en guise de métro…


photo dsc03721photo dsc03748

Un petit passage par Arequipa, splendide ville fondée par les espagnols.


photo 20190615_155035

à bord du cesna 207 au dessus des lignes nazca


Place au vol touristique, en partance de Nazca, aéroport au code ICAO SPZA.

La compagnie qui s'assura de mon vol est tout simplement http://www.nazcaflights.com/


Si l'on connaît - par comparaison - plutôt bien les Incas, on connaît beaucoup moins les civilisations antérieures andines, qui étaient toutes un peu différentes mais dans une certaine mesure, accumulaient le savoir les unes après les autres, la civilisation Inca étant le dernier chapitre du développement Andin.

Par exemple, au nord du Pérou, nous avons visité la plus vieille trace d'une ville au monde, et cette trace entoure la plus vieille pyramide du monde (oui avant les Egyptiennes) que je vous détaillerai plus tard.

La culture Nazca est arrivée à peu près au début de notre ère, juste avant notre moyen-âge.
Ils maitrisaient l'agriculture, l'orfèvrerie, le textile de couleur, la politique de leurs cité-états mais leur truc à eux, c'était de faire des grands lignes dans le sable.

On a d'abord pensé qu'ils s'agissaient là de lignes pour les extra-terrestres, on penche plus sérieusement maintenant vers une réplique des constellations qu'ils voyaient dans le ciel.


photo dsc0433110jpgphoto dsc043411

Vous pouvez voir ces lignes depuis des poitns d'observations, et on se rend bien compte que les lignes ne sont pas bien larges, à peine plus que la longueur d'un pied.

Truc de ouf: ces lignes, inscrites au patrimoine mondial de l'Unesco, n'ont pas bougé depuis quasiment 2000 ans.
vous allez me dire et alors?

Je me suis mal exprimé: quelqu'un a tracé dans le sable des lignes qui ne se sont pas effacées, ni déplacées, ni disparues car il n'y a jamais eu de vent depuis 2000 ans dans cette région. 

C'est juste incroyable que la nature nous offre cette capsule protégée des éléments habituels qui rythment notre Terre et encore plus incroyable d'être en contact direct avec nos anciens (je ne parle pas de nos contributeurs séniors).

Imaginez que vous puissiez toujours admirer les chateaux de sable des Romains en vacances sur la plage de Narbonne, et ben là c'est pareil.  


photo dsc043441photo dsc043451

Pour prendre de la hauteur (oui elle était facile), rien de tel qu'un vol d'une heure en Cesna, le tout pour 80$, ce qui est entendable pour nous, mais vraiment pas donné pour les Péruviens.

Lorsque vous arrivez à l'aéroport, ils vous demandent votre passeport (même si vous n'allez traverser aucune frontière) et vous pèsent sur une balance de vétérinaire, c'était la première fois qu'on me traitait de vache.

Voici notre petit Cessna 207. 


photo dsc04371

Appareil: Cessna T207 Turbo Stationair 8
Immat: OB-2179
Moteurs: Continental IO-520-F
Age: ??
COnfig: Y5 


Il y a un très rapide briefing de sécurité en Espagnol et en Anglais, puis quelqu'un de l'aéroport nous donne le go et c'est parti. Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple…


photo dsc043491

On passe devant le grand frère: le Cesna 208


photo tkoff1

et décollage



Toutes ces lignes ont été produites par les hommes.

Vous pouvez voir la baleine en bas?


photo dsc043531

Il y a deux types de lignes
Les animaux / figures qui ont été tracées en premier
Les grandes lignes géométriques tracées par la suite: à ceci près qu'elles sont parfaitement rectilignes sur des kilomètres


Tout comme le désert d'Atacama, il ne pleut quasiment jamais et ces traces d'érosion sont très anciennes.


photo dsc04354photo dsc04355

Vous voyez ce superbe trianglequi empiète sur la colline?


photo dsc04356

On retrouve le fameux singe avec sa queue entortillée.


photo dsc04359

D'autres formes géométriques.


photo dsc04361

La plus énigmatique de tous: l'astronaute qui semble porter casque et bottes, qui bien entendu n'existaient pas à leur époque; il semble lever la main en guise de salut, c'est quand même très étrange.


photo dsc04357

L'arbre et les deux mains, vous pouvez constater la taille des lignes par rapport à la taille d'un camion…


photo dsc04367

Un coup d'oeuil sur le cockpit…


photo 20190702_152720

D'autres formes géométriques.


photo dsc04362

La fameuse Araignée en bas à droite.


photo dsc04363photo dsc04364photo dsc04366

Une dernière curiosité archéologique avec ces puits pour les Nazca.


photo dsc04368

Nous voici en finale sur ce vol touristique.


photo 20190702_155804

le vol sur viva air


Place à notre "vrai" vol enfin.

 
 Rappel du routing aérien de notre voyage qui nous emmènera en Argentine, Chili, Perou, Bolivie, Equateur et Colombie.

L'Aller:
Londres - Paris CDG: Air France A320 rapport ici
Paris CDG - Buenos Aires EZE: Air France B777-200 rapport ici

Argentine
Iguazu - Buenos Aires AEP: Latam A320 rapport ici
Buenos Aires AEP - Salta: Latam A320 rapport ici
Salta - Cordoba: Aerolineas Argentinas B737-800 rapport ici
Cordoba - Mendoza: Aerolineas Argentinas (Austral) E190 rapport ici

Chili
Santiago - Antofagasta: Sky Airlines A320 rapport ici

Perou
Lima - Iquitos: Viva Air A320 rapport ici
Iquitos - Lima: Viva Air A320  rapport ici
 
Colombie
Medellin - San Andres: Latam  A320 Rapport ici
San Andres - Cartagena: Latam A320 rapport ici
Santa Marta - Bogota: Latam A320 rapport ici

Le Retour
Bogota - Paris CDG: Air France B787-9 rapport ici
Paris CDG - Londres Heathrow: Air France A318 rapport ici


photo 2019

Si nous avons jusque là beaucoup voyagé en bus, cette fois-ci aucun autre moyen que l'avion pour arriver à Iquitos, en pleine forêt amazonienne, et au passage où la légendaire rivière éponyme sort de son lit.

Nous avions au départ pensé voler avec Latam, mais Viva Air était moitié moins cher et tout comme Sky, cela permettait de découvrir une nouvelle compagnie. 

Viva Air n'avait pas d'application à l'époque, il faut réserver sur le site à l'ancienne.
Le tarif basic inclut un petit sac à main, le tarif plus élevé, un baggage cabine, puis 15Kg en cabine puis 20kg ainsi que la file prioritaire nous dit-on.

Les sièges sont résevables en avance et ne sont pas gratuits, même avec le tarif le plus élevé comme nous l'avions choisi à cause de nos valises (oui on voyageait bien pour 6 mois). 


photo e84bd18c817cf75c130d4d054787b0cfa1a72eef_sillas-eng

at lima airport


photo lima

Nous voici arrivés bien matinalement (je déteste ça!) à l'aéroport modeste (pour une capitale) en taille de Lima. 

Malgré l'heure très matinale, il y avait déjà un peu de monde au comptoir enregistrement. 

Nous avions au préalable imprimé notre carte d'embarquement, j'avais prévu un peu le coup et effectivement avec raison, nous avons vu des passagers se faire lourdement délestés de leur argent pour impression de carte d'embarquement.

Le personnel était froid et cassant, même l'iceberg du Titanic était plus avenant.
Vous connaissez l'adage bête, méchant et cupide? 

Ma valise faisait 21.12kg, soit 1.12kg au deçà de la limite. Vous remarquerez que la plupart des compagnies proposent 23kg, j'avais donc calibré ma valise en fonction de ce calibre, j'avais réussit à prendre près de 2kg dans mon sac à dos.

Mais la hussarde a été implacable, malgré mes protestations lui montrant que nous avions le tarif le plus haut et qu'en plus il n'y a même pas de file prioritaire à l'enregistrement, et que c'est qu'un kilo supplémentaire.

#instantconnasse.  


photo 20190824_170307-87396

Elle me répond que la file prioritaire est pour l'embarquement…

Bref passons, nous traversons la pif avec des bouteilles d'eau (normal à Lima).


à bord de l'a320


L'avion était parqué devant le terminal, relié avec la passerelle.
Surprise et double instant connasse: pas de file prioritaire me dit-on car il est à l'enregistrement. LOL.


Appareil: Airbus A320-214
Immat: HK-5277
Moteurs: 2x CFM56
Age: 9 mois
Config: Y188
Observation: Enregistré en Colombie mais utilisé par Viva Air Perou.


L'embarquement se déroule sans donc aucune priorité.

Commençons par le positif: notre siège était propre - c'est tout.

Je n'ai jamais vu un pitch si petit, les sièges sont plus proches des instruments de torture que d'endroit où poser ses fesses, comme vous pouvez le voir juste une vague couverture en faux cuir, même l'arrière du siège est carrément retiré.
En guise de confort, exit la pochette devant nous; juste une petite tablette qui ne rendrait pas jalouse une enveloppe A5.

Le niveau d'avarice / cupidité a atteint des dimensions galactiques qui dépassent la stupidité.
Je trouve même grâce à Ryanair.

Bref jamais vu aussi pourri. 


photo 20190710_050212-97750photo 20190710_050217

Nous décollons avec 14 min de retard et après des démonstrations de sécurité baclée et une brève annonce du capitaine.

à peine le signal des ceintures attachées est-il éteint que l'équipage commence sa tournée du BoB puis par se planquer et finir leur nuit.
Ils ont la présence d'esprit de diminuer la lumière de la cabine.  

Le reste de la croisière se passe à 35000 pieds et au dessus de la forêt amazonienne.


photo 20190824_170848photo screenshot_20190824-170502_video-player

je me reveille la descente est déjà bien amorcée, avec les volets déjà sortis - beaucoup de vent puisque nous sommes pas mal secoués en finale.


photo 20190710_070808

Le seul divertissement (en plus de l'IFE naturel) de Viva Air reside dans le magazine de bord.

Il pourrait être un peu plus étoffé et comporte trop de publicité. On note tout de même quelques dossiers touristiques, une section corporate avec un mot du PDG en anglais et espagnol, vantant les mérites du modèle low-cost, à savoir ne payer que ce dont vous avez besoin (même si j'ai pour le coup eu une toute autre expérience!).


photo 20190831_172924photo 20190831_172914

L'atterissage fut tout en douceur, malgré les turbulences en descente.


photo screenshot_20190824-170525_video-player

Une dernière vue sur notre coucou…


photo 20190710_072605

à l'aéroport d'iquitos


Pour une zone si reculée, l'aéroport était moderne et surtout disposait de clim…


photo 20211110_170602
Afficher la suite

Verdict

Viva Air Peru

4.1/10
Cabine2.5
Equipage5.0
Divertissements6.0
Carte payante3.0

Lima - LIM

7.0/10
Fluidité7.5
Accès8.0
Services6.5
Propreté6.0

Iquitos - IQT

5.3/10
Fluidité5.5
Accès5.5
Services4.0
Propreté6.0

Conclusion

LIM: aéroport modeste pour une capitale, non loin du centre mais manque un peu de services et d'envergure.

IQT: moderne, équipé de clim assez loin du centre.

Viva Air:
Heure matinale, manque total de service client meme avec le tarif haut.
On a trouvé pire que Ryanair, si si ça existe. Le personnel au sol est infecte et se lance dans des explications douteuses pour m'arracher des dollars supplémentaires pour mon excès de baggage de 1.2kg.
Jamais vu des sièges aussi pourris.

Au final, sauf si vous voyagez avec comme seul baggage votre slip de bain, mieux vaut prendre Latam.

*******************
Voici mes critères pour rester objectif:
-Cabine: effort de recherche sur l'esthétisme, le confort et l'aspect pratique +7.5, en gros les planches a repasser en dessous de 7
-Equipage: plus de 7.5, a fait plus que son boulot, plus que de l'automatisme
-Divertissement: Sans rien 4.5, Magazine 6 + une application 7 + Wifi 8 + IFE 10
-Repas: moins de 5: Payant (BOB), plus de 7.5: visuellement, quantitativement et qualitativement intéressant.

Informations sur la ligne Lima (LIM) Iquitos (IQT)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Lima (LIM) → Iquitos (IQT).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Sky Airline avec 7.1/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 52 minutes.

  Plus d'informations

22 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 600832 by
    AirBretzel GOLD 10134 Commentaires

    Merci Christophe pour ce FR.
    Nazca reste pour moi un lieu extraordinaire, j'avais adoré. Dans le même style j'avais fait le chandelier de Paracas, qui est à 200km au nord de Nazca, il est impossible de dire si cela a également un rapport avec, ou une autre civilisation pré-colombienne, la datation semble être de 200 avant JC et le dessin est intact, c'est fou.
    Concernant la compagnie, j'ai testé la version colombienne et le tarif combo ++ permet le choix du siège, la file express (mais au check in seulement), et le poids de la valise n'est en effet que de 20 KG.
    Voyageant pour 6 mois je comprends que chaque kilo est important.
    Mais je comprends aussi que l'agent applique le poids à la lettre, (cela m'est aussi arrivé de dépasser la limite) en maugréant surement mais pas en disant con******.
    vantant les mérites du modèle low-cost, à savoir ne payer que ce dont vous avez besoin => l'idée n'est pas mauvaise, cela permet à des gens aux revenus plus faibles de se déplacer, ce que j'en reproche ce sont les tarifs mirobolants des compléments (sièges ou valise).
    Je suis curieuse de la suite.
    A bientôt

    • Comment 600914 by
      lefrid BRONZE 1232 Commentaires

      Si je ne m'abuse dans les années 90 et avant, le prix du kilo de bagage supplémentaire était facturé à 1% du trajet en F...
      J'ai une petite anecdote à CUR à ce sujet. :-)

      • Comment 600964 by
        Esteban GOLD 17179 Commentaires

        Celle la aussi je prends !

        • Comment 601093 by
          lefrid BRONZE 1232 Commentaires

          J'ai bossé quelques mois à CUR (Curaçao: oui je sais il y a pire comme punition) en 1995 et c'était mon premier LC en Y sur un MD11 KL et donc un innocent des voyages et des règles de l'aérien. Au retour je me pointe à l'aéroport avec mes bagages et au checkin la dame m'a regardé avec un air incrédule. J'avais tous mes dossiers de travail, mes bagages normaux et j'avais décidé d'acheter des T-Shirts pour tout le bureau et d'autres babioles. J'avais 45 kilos de bagages + mon bagage à main et la dame me dit que j'ai un petit supplément de bagage de 2000 Gulden, ce qui faisait environ 1000 EUR mais de l'époque donc avec l'inflation cela doit faire 2500 EUR de maintenant. Autant dire que j'allais ramener des T-Shirt Hermès. J'avais 2 solutions car je n'allais pas payer évidemment: soit j'abandonne mon stock sur place ou j'arrive à négocier. Finalement, ce sera une solution intermédiaire: je lui ai dit que ma grosse valise partait en soute et que je prenais le sac de sport et mon bagage à main en cabine. Et donc j'ai trainé tout ce stock jusque dans l'avion où les PNC ont été cool. Elles se sont occupées du sac sans moufter. J'ai quand même eu chaud. Maintenant je voyage ultra-léger!

    • Comment 601213 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2335 Commentaires

      Merci Valérie pour le commentaire!

      Dans le même style j'avais fait le chandelier de Paracas, qui est à 200km au nord de Nazca

      oui je l'ai aussi vu, après avoir visité ICA mais j'ai decidé de ne pas le mettre, mon bonus était déjà tout de même assez long.
      Pour le coup c'est là où on a mangé les meilleurs céviche!
      Voyageant pour 6 mois je comprends que chaque kilo est important.

      Oui srutout qu'à l'aller et au retour, on était business donc pas de soucis mais j'avais tablé sur les 23kg classiques que l'on retrouve en Europe et Latam/Aerolineas Argentinas, même la low-cost Sky n'avait pas bronché.
      l'idée n'est pas mauvaise, cela permet à des gens aux revenus plus faibles de se déplacer, ce que j'en reproche ce sont les tarifs mirobolants des compléments (sièges ou valise).

      C'est l'idée qui est avancée mais même les gens modestes ne voyagent pas qu'avec un tshirt donc au final c'est pas vraiment un point que je trouve si attractif.
      Je suis curieuse de la suite.

      Je vais essayer de continuer sur ce niveau!
      A bientôt

  • Comment 600834 by
    Esteban GOLD 17179 Commentaires

    Merci pour le partage de ce vol et de ce bonus mon très cher ami !

    Le lama qui te fais coucou devant le volcan, tu as de la chance :)

    Observer le ciel en altitude c'est juste magnifique, j'ai eu la chance de le faire au sommet du Mauna Kea à Maui, et c'était une expérience inoubliable.

    Aaaah Cuzco, quelle belle ville et quelle belle porte d'entrée vers tous les site archéologiques et bien sûr le MP.

    Qu'on se rassure: les espagnols faisaient aussi preuve de bonté puisqu'ils lui laissèrent choisir les conditions de sa mort: brûlé vif, décapité ou étranglé.

    Ce n'est pas gentil de laisser tes lecteurs sur ce suspense insoutenable. Heureusement Google est notre meilleur ami.

    Imaginez que vous puissiez toujours admirer les chateaux de sable des Romains en vacances sur la plage de Narbonne, et ben là c'est pareil.

    Je les imagine les Romains en vacances à Narbonne entrain de faire des châteaux et du snorkeling en mangeant des chouchous ^^

    c'était la première fois qu'on me traitait de vache

    Tant qu'on ne t'a pas encore traité de porc :)

    #instantconnasse.

    Même au Pérou. Faudrait voir comment on dit ça en espagnol, là google est moins mon ami :)

    Surprise et double instant connasse

    Toujours pas de traduction en espagnol ?

    On oubliera rapidement ce vol qui franchement ne fait pas du tout envie, sauf pour les vues :)

    Les jolis tampons de l'arrivée, top ^^

    A très vite !

    • Comment 601211 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2335 Commentaires

      Merci mon cher et baronique ami!

      Le lama qui te fais coucou devant le volcan, tu as de la chance :)

      Incroyable alignement des planètes c'est vrai!
      Aaaah Cuzco, quelle belle ville et quelle belle porte d'entrée vers tous les site archéologiques et bien sûr le MP.

      ça a du te rappeler de très beaux souvenirs!
      Ce n'est pas gentil de laisser tes lecteurs sur ce suspense insoutenable

      J'ai trouvé ça encore plus horible que la sentence elle-même.
      Je les imagine les Romains en vacances à Narbonne entrain de faire des châteaux et du snorkeling en mangeant des chouchous ^^

      Ben oui les fameux chouchourum en vacances à Narbo Martius!
      Tant qu'on ne t'a pas encore traité de porc :)

      Non mais de cochonne oui! XD
      Faudrait voir comment on dit ça en espagnol

      Je dirai l'instant Perra!!!
      On oubliera rapidement ce vol qui franchement ne fait pas du tout envie, sauf pour les vues :)

      non on a touché le fond là!!
      Les jolis tampons de l'arrivée, top ^^

      Je te savais aussi amateur!

  • Comment 600838 by
    Chevelan GOLD 16598 Commentaires

    Hello mon Gône

    "c'est un peu comme un voyage sur Mars."=> C'est la première fois que je rencontre un humain qui a posé le pied sur la planète rouge ! ^^
    "voir les anneaux de saturne avec mes propres yeux "=> C'est mieux qu'avec ceux du voisin... :))
    "le jour où nous avons la chance de tomber sur L'intiraymi, la fête du soleil célébrée par l'empereur Inca lui-même."=> Il ne manquait plus que Tintin, Milou, le Capitaine Haddock et le Professeur Tournesol !
    "Nous voici en route pour 6 jours de marche, "=> Le sentier des Incas n'est plus de mon age.
    "brûlé vif, décapité ou étranglé."=> Le choix est cornélien ! Dx:)
    " le lac Titikaka et ses îles flottantes,"=> Titicaca est plus juste. mais ou sont passés la crème anglaise et les blancs d'oeufs montés neige ? Il s'agit ici des îles Uros, devenues archi touristiques, le terminus du bateau étant l'île de Taquile ou les hommes tricotent pulls et chaussettes.
    "(je ne parle pas de nos contributeurs séniors)"=> Il ne manquerait plus que ça ! Lol
    "... les chateaux de sable des Romains en vacances sur la plage de Narbonne"=> C'est Charles Trénet qui aurait été content... -:)
    "D'autres formes géométriques."=> Les lignes Géoglyphes de Nazca.
    Le vol avec Viva Air Peru n'a d'intérêt que d'aller d'un point A à un point B, en toute sécurité, en un temps déterminé, à bord d'une machine offrant un confort relatif. En clair le contrat de transport est rempli, un point c'est tout !

    Un récit qui m'a intéressé au plus haut point, Merci Christophe pour cette suite, à bientôt.

    • Comment 601210 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2335 Commentaires

      Hello RV et merci pour ton chaleureux commentaire!

      C'est la première fois que je rencontre un humain qui a posé le pied sur la planète rouge ! ^^

      L'imagination n'a pas de frontières!
      Il ne manquait plus que Tintin, Milou, le Capitaine Haddock et le Professeur Tournesol !

      C'est rigolo j'ai pensé à ça direct aussi!!
      le terminus du bateau étant l'île de Taquile ou les hommes tricotent pulls et chaussettes.

      C'est vrai! D'ailleurs ils disent que plus un homme sait tricoter, plus il est sexy!!
      C'est Charles Trénet qui aurait été content...

      C'est vrai ahah
      Le vol avec Viva Air Peru n'a d'intérêt que d'aller d'un point A à un point B, en toute sécurité, en un temps déterminé, à bord d'une machine offrant un confort relati

      Encore que le terme de confort reste à définir dans leur cas!

  • Comment 600839 by
    lefrid BRONZE 1232 Commentaires

    Merci Chris pour ce FR.
    Un bête LIM-IQT. Pourquoi rapporter un bête vol domestique péruvien? :-)
    Et pourtant, à la lecture, la torture de ce vol merdique est inversément proportionnelle au bonheur du bonus.
    On démarre avec le Licancabur qui domine la laguna verde qui comme tu l'as mentionné est un des plus beaux endroits du monde (qui se mérite avec un 2000-5000 en 2 heures. Non, on ne fait pas le mariole en haut. La respiration est difficile mais les paysages sont grandioses et le ciel est saturé de bleu foncé)
    La quadrilogie des lamas/alpaga domestiques et vicognes/guanacos sauvages se fond bien dans le paysage.

    Avoir pu bénéficier d'un téléscope (qui fonctionne) pour voir Saturne a dû être un moment jouissif. Je suis passé en Géorgie à côté d'un observatoire soviétique d'Abastumani construit dans les années 30 mais impossible de savoir si le téléscope avait été réparé (j'en râle encore)

    Puis la chance d'avoir vu l'Intiraymi, qui a l'air d'être absolument somptueuse et encore très authentique.

    Le Macchu Picchu qui reste un incontournable même s'il draîne énormément de monde.

    Puis les lignes de Nazca qui, à l'heure actuelle n'ont toujours pas été déchiffrées. ça doit être un super moment de les survoler. Le tarif de 80USD est effectivement cher mais vaut (plus) le coup qu'un CDG-AMS... :-)

    Enfin l'arrivée dans une ville de jungle, difficile d'accès, isolée. On doit y ressentir un sentiment d'avoir dû sortir de sa zone de confort pour aboutir dans ce trou. Un peu l'équivalent de la ville de Letizia en Colombie.

    Hombre, encore merci, pour les photos.
    Je vais investiguer le Pérou maintenant... :-)

    A bientôt
    Fred

    • Comment 601208 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2335 Commentaires

      Merci Fred pour ton long et touchant commentaire! Tu trouves toujours les mots justes!

      la torture de ce vol merdique est inversément proportionnelle au bonheur du bonus.

      C'est dans ces termes que j'aurais du décrire la qualité fécale de Viva Air!
      On démarre avec le Licancabur

      Incroyable que tu reconnaisses le volcan et que tu te rappelles de sont petit nom!
      La respiration est difficile mais les paysages sont grandioses et le ciel est saturé de bleu foncé)

      D'où l'impression d'être sur mars! Niveau respiration ça allait c'était pus une barre au niveau de la nuque et mon compagnon de voyage lui broyait constamment du noir, n'arrivait pas à dormir...
      pour voir Saturne a dû être un moment jouissif

      Je vais peut-être m'attirer des foudres mais je trouve que l'instant était beaucoup plus divin que visiter n'importe quel monument religieux!
      Puis la chance d'avoir vu l'Intiraymi, qui a l'air d'être absolument somptueuse et encore très authentique.

      ça l'est tout à fait, et surtout très suivie, pas encore trop touristique car l'écrasante majorité des spectateurs étaient bien péruviens0
      Puis les lignes de Nazca qui, à l'heure actuelle n'ont toujours pas été déchiffrées. ça doit être un super moment de les survoler

      Il n'y a pas de certitudes c'est vrai, seulement exit les théories des années 50 d'appel aux extra-terresteres mais un espèce de carte des constellations.
      Enfin l'arrivée dans une ville de jungle, difficile d'accès, isolée. On doit y ressentir un sentiment d'avoir dû sortir de sa zone de confort pour aboutir dans ce trou

      C'est un peu, bizzarement, comme arriver sur une île après des heures de survol en mer
      Hombre, encore merci, pour les photos.

      Hombre tienes que volver!
      à bientôt

  • Comment 600870 by
    nicobcn TEAM GOLD 6830 Commentaires

    Merci Chris pour ce Fr me rappelant d'excellents souvenirs au Pérou !

    Si nous avons jusque là beaucoup voyagé en bus, cette fois-ci aucun autre moyen que l'avion pour arriver à Iquitos

    Cusco-Lima en bus aussi ? Il faut être sacrément courageux, 24h de bus de mémoire.
    Et oui Iquitos a la particularité de ne pas être relié par la route, "espérons" que cela dure pour protéger la forêt amazonienne.

    A bientôt !

    • Comment 601205 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2335 Commentaires

      Merci Nico pour le FR c'est très sympa!
      Oui j'imagine que ça te rappelle de bons souvenirs, je me souviens avoir lu tes FR à ce sujet :)

      Cusco-Lima en bus aussi ? Il faut être sacrément courageux, 24h de bus de mémoire.

      C'était très long effectivement mais on s'est arrêtés en chemin justement à Nazca puis Ica.
      Et oui Iquitos a la particularité de ne pas être relié par la route, "espérons" que cela dure pour protéger la forêt amazonienne.

      Je pense qu'il n'y a que de la forêt entre les Andes et Iquitos, pas de villages rien. Même les Incas ne s'y sont pas aventurés!
      a bientôt!

  • Comment 600965 by
    momolemomo GOLD 8377 Commentaires

    Magnifique bonus! Merci du partage.
    “puisqu'ils lui laissèrent choisir les conditions de sa mort” —> Ce qu’ils sont généreux ces conquistadors ^^
    Concernant les lignes de Nazca, je n’y avais jamais pensé et en effet, c’est bien un truc de ouf!
    “Un coup d'oeuil sur le cockpit…” —> Tips are welcome, ils perdent pas le nord.
    Franchement la compagnie ne fait envie. Entre la froideur et radinerie à l’enregistrement et l’embarquement puis la cabine serré au plus possible, on préfère les autres compagnies qui pourtant ne sont pas géniales non plus.
    Merci pour ce Fr

    • Comment 601204 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2335 Commentaires

      Merci Moritz pour le commentaire c'est très sympa.

      Ce qu’ils sont généreux ces conquistadors ^^

      De vrai humanistes!
      c’est bien un truc de ouf!

      ce qui est aussi dignue c'est de s'imaginer que ces lignes tracées à la main n'ont pas disparu!
      Je crois qu'on a touché le fond avec Viva Air, faut bien avori des extremes comme dirait l'autre pour justement savoir que ce sont des extrèmes!

  • Comment 600966 by
    Michelg TEAM GOLD 3035 Commentaires

    Merci Christophe pour ce nouvel opus et son somptueux bonus.

    Qu'on se rassure: les espagnols faisaient aussi preuve de bonté puisqu'ils lui laissèrent choisir les conditions de sa mort: brûlé vif, décapité ou étranglé.

    Dés gens très délicats qui savaient y mettre les formes...
    Encore une belle découverte lors du vol en Cesnna purement AVGeek et passionnant par la richesse des lieux survolés.
    Bon ensuite ça se gâte. étais loin de penser que pire que Ryanair puisse exister et ben on en est très près quand même ces sièges sont vraiment pourris et ce n'est pas la prestation du vol qui va relever le niveau.
    Dépaysant et instructif de bous en bout, encore un grand merci pour ce récit et à bientôt pour la suite;

    • Comment 601202 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2335 Commentaires

      Merci Michel pour le commentaire! et pour ton gentil mot concernant le bonus

      Dés gens très délicats qui savaient y mettre les formes...

      D'une grande élégance et délicatesse en effet!!
      J'aurai bien séparé le vol en Cesna au dessus des lignes de Nazca mais c'était pas dans les clous de FR.
      Je sais pas si Viva Air s'est améliorée mais à l'époque c'était bien la pire des low-cost, RYR étant presque fréquentable en comparaison.
      Je sais pas si tu avais déjà vu des sièges aussi pourris?
      Merci!

  • Comment 600990 by
    tsow SILVER 2017 Commentaires

    Merci Christophe pour ce FR!

    Le bonus est juste magnifique et donne très, très envie d'aller faire un tour dans ce coin du monde...

    ...Mais pas avec Viva Air! C'est vraiment une prestatiln très médiocre du début à la fin du voyage :(

    À bientôt!

  • Comment 601308 by
    sconnie83 GOLD 3120 Commentaires

    Merci Christophe pour ce FR !
    Tu nous fais découvrir des compagnies peu connues en Europe.
    Le bonus varié est vraiment magnifique.
    Manifestement niveau accueil et confort ce vol n’était pas au top.
    On a perdu l’habitude de voir un magazine de bord en papier.
    A bientôt pour la suite !

    • Comment 601357 by
      ChrisB GOLD AUTEUR 2335 Commentaires

      Merci Stéphane pour le commentaire, c'est très sympa!
      Au final je sais pas si je suis content de vous l'avoir fait découvrir!

      On a perdu l’habitude de voir un magazine de bord en papier.

      C'est vrai ça devient très rare hormis KLM qui l'a maintenu...
      à bientôt!

Connectez-vous pour poster un commentaire.