Avis du vol Transavia Brest Paris en classe Economique

Compagnie Transavia
Vol TO4471
Classe Economique
Siege 10A
Temps de vol 01:15
Décollage 07 Avr 21, 08:55
Arrivée à 07 Avr 21, 10:10
TO   #3 sur 14 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 301 avis
F-OITN
Par GOLD 437
Publié le 14 avril 2022


Suite et fin de ce petit routing qui m'aura mené de Poitiers à Paris par les chemins vicinaux aériens :p


le routing


Bonus : Cliquez pour afficher


direction BES



Compte tenu de l'horaire très matinal du vol, je quitterai le Campanile du Gouesnou de façon à attraper la première navette.


photo 20210407_071206

L'aube naissante est magique ! Ça compense le réveil bien trop matinal !


photo 20210407_071410


Arrivé Porte du Gouesnou, la navette est déjà là. Nous ne serons que 4 passagers à l'emprunter.


photo 20210407_072005


Direction l'aéroport situé à 10min de trajet via la voie rapide.


photo 20210407_073146


Transport express réalisé, pour la modique somme d'1,60€. Le ticket permet également d'emprunter le reste du réseau de transport Brestois pendant une heure.


photo 20210407_073816

aéroport de Brest



C'est trop beau ! :)


photo 20210407_073813


On retrouve la belle verrière peuplée d'A320 blancs.


photo 20210407_073828


Entrons sans plus attendre…


photo 20210407_073852


Pas d'attente au check-in. Ça sent encore le faible remplissage !


photo 20210407_073917


Voici le départs du jour.
Le vol pour Ouessant me fait de l’œil depuis si longtemps. Faudra vraiment que je prenne le temps d'y faire un tour !


photo 20210407_074022


Un authentique Piper J3 de 1945 est exposé en zone publique. Cet avion, détenu par l'aéroclub du Finistère, a volé de longues années avant d'être cloué au sol 4 ans auparavant. Son exposition devait permettre de récolter des dons pour permettre sa remise en service.


photo 20210407_074042


Une autre collection un poil moins avgeek lui fait face !


photo 20210407_074133


Dirigeons-nous maintenant vers le PIF.


photo 20210407_074135


Je retrouve une partie airside complètement déserte : ça ne me changera guère de la veille ^^


photo 20210407_074726


Inutile de dire qu'aucun commerce n'est ouvert. Il n'y a plus qu'à espérer que le BOB de Transavia soit opérationnel pour petit déjeuner !


photo 20210407_074745


Notre vol partira d'une zone pouvant être "non-schengenisable".


photo 20210407_074905


Le départ est toujours prévu à l'heure.


photo 20210407_075415


Un grondement sourd retenti, voilà mon avion qui arrive !


photo dsc_0716


Ce sera le F-HTVB, livré neuf à Transavia en mars 2016.


photo dsc_0718


Ce sera mon 4e vol avec la Grenouille après 1 CMF-ORY, 1 LYS-ORY (dérouté depuis CMF) et 1 AMS-ORY (avec la filiale hollandaise).
De même, ce ne sera que mon 10e vol en 737-800.
Quand bien même la compagnie et l'avion sont ultra-banals, cela me change de la petite routine Air France/Hop!


photo dsc_0723


L'avion vient se positionner au contact et seulement une dizaine de passager n'en sortiront.
Déjà qu'en temps normal cette ligne a du mal à se remplir, alors imaginez en plein confinement !


photo dsc_0728

à bord



L'embarquement est lancé dans les temps. Et avec 7 passagers au total, ce dernier sera rapidement terminé !


photo 20210407_084150


Instant combiné playstation + porte + fuselage polyglotte !
Nous sommes accueilli par un CC très souriant.


photo 20210407_084230


J'aime bien la livrée, bien que simplissime.


photo 20210407_084235


A bord, on retrouve une cabine très récente munie du sky interior, ainsi que des célèbres sièges verts. Ceux-ci sont plutôt confortables. Pas d'effet planche à repasser, et c'est très appréciable pour une low-cost !


photo 20210407_084431


Le pas est correct, et l'aumônière est bien fournie. On retrouve le magazine Duty-free ainsi que la carte du BOB.


photo 20210407_085017


Sans oublier l'immanquable !


photo 20210407_085001photo 20210407_085006


Petit instant bibi avec le sky interior.


photo 20210407_084628

allez départ !



Le CC viendra adresser un petit mot de bienvenue à chaqu'un des 7 passagers, ce qui est inhabituel et très sympa !
Inutile que dire que ce vol s'annonce exceptionnel avec un équipage très sympathique, une météo clémente, un hublot propre et un avion vide !


photo 20210407_085827


Le roulage sera fort court. Je m'attendais à un départ face à l'ouest…


photo 20210407_090233


Finalement, on partira face à l'est.


photo 20210407_090502


Demi-tour sur la raquette.


photo 20210407_090527


Et c'est partit !



photo 20210407_090646

la terre vue du ciel



La visibilité est vraiment excellente.


photo 20210407_090741


Petit instant winglet sur fond de côte bretonne.


photo dsc_0731


Voici la grève de Goulven et Plounéour-Trez.


photo dsc_0740


Anse de Kernic.


photo dsc_0747


Voici les 7 îles, dont la plus connue est l'Île aux Moines.


photo dsc_0760


Perros-Guirec


photo dsc_0762


Du côté de Roc'h Bihan.


photo dsc_0764


Le Sillon de Talbert, reliant Le Québo à l'île d'Olonne à marée basse.


photo dsc_0768


Puis nous survolons un petit bout d'océan en direction du Cotentin.


photo dsc_0770


Côté service, le CC nous informe que le BOB est disponible. Si nous désirons quelque chose, nous n'avons qu'à actionner l'appel PNC.
Je choisis le menu petit déjeuner incluant une viennoiserie et un café (très bon, et bien meilleur que chez AF !) pour 4,5€.


photo 20210407_092311


Petite vue de la cabine. L'intégralité des pax sont devant moi !


photo 20210407_091225


Derrière, il n'y a personne !
Pour les finances de la compagnie, c'est pas top. Par contre côté confort, c'est vraiment royal !


photo 20210407_091232


J'en profite pour faire un petit tour.


photo 20210407_093215


Voici Jersey, aisément reconnaissable avec l'anse de Saint-Helier.


photo dsc_0774


Focus sur Saint-Helier.


photo dsc_0776


Tout au loin, on peut distinguer Guernesey.


photo dsc_0772


Nous laissons derrière nous les îles anglo-normandes…


photo dsc_0780


…pour rejoindre la côte ouest du Cotentin. On y voit presque jusqu'à Cherbourg.


photo dsc_0782


On distingue bien le Havre de Regnéville, embouchure de la Sienne (et pas la mienne :p)


photo dsc_0783


Focus sur Regnéville.


photo dsc_0790


Au-dessus du Cotentin…


photo dsc_0793


En arrivant au-dessus des hautes terres normandes, cela commence à blanchir.


photo dsc_0798


En effet, il fait très froid en ce début d'avril 2021 et les hauteurs normandes font face à un fort épisode de givre, donnant une petite touche hivernale certes très photogénique, mais surtout catastrophique pour les cultures.


photo dsc_0801photo dsc_0811


On pourrait presque se croire au-dessus d'un pays scandinave.


photo dsc_0812photo dsc_0815photo 20210407_093621


On retrouve ensuite un peu de vert plus printanier !


photo dsc_0823


Je pensais pouvoir identifier cette ville, mais je sèche !


photo dsc_0820


Quelques éoliennes, ci et là.


photo dsc_0824


Encore un peu de givre par ici.


photo dsc_0838


Tiens ! Ça, c'est l'A13.


photo dsc_0841


On passe au-dessus d'une base militaire, semble-t-il.


photo 20210407_093927


Nous abordons la région parisienne avec la Défense au fond, et l'aéroport de Villacoublay au centre. La config étant face à l'ouest, il nous faut aller chercher l'axe de la piste 26 assez loin.


photo dsc_0846


Tout au fond, l'étang de Saint-Quentin.


photo dsc_0849


Massy, Palaiseau et Igny sont ici, avec la forêt de Verrières au-dessus.


photo dsc_0853


Panorama  du sud parisien. On distingue bien les buildings de La Défense.


photo dsc_0856


Voici Orly. Nous sommes quasiment dans l'axe de la 02/20.


photo dsc_0858


Focus sur la 02/20, piste "jokker" rarement utilisée. Son doublet Est (ex 02R/20L) est encore visible, bien que totalement désaffecté. Une petite portion sert encore de taxiway.


photo dsc_0859


Pendant ce temps, nous passons à la verticale de l'ancien terrain militaire de Brétigny.


photo 20210407_094824photo 20210407_094953

Focus sur le seuil de la 06.


photo dsc_0861


Autre vue d'Orly, avec Paris en fond.


photo dsc_0865


Vers le centre de Paris. On distingue la Tour Eiffel.


photo dsc_0869


Les grands immeubles du 13e, collés à l'avenue d'Italie, sont bien visibles.


photo dsc_0871


Petite vue plus générale d'Orly et ses environs.


photo dsc_0873


Petit détail de l'écluse entre Ris-Orangis et Étiolles.


photo dsc_0877


On devine bien l'axe La Défense > Tour Eiffel > Montparnasse rendu possible par la perspective.


photo dsc_0880


Nous effectuons notre 180° au-dessus du raccordement avec la LGV Interconnexion. A gauche du triangle, on se dirige vers la LGV Sud-Est (Mâcon, Lyon) ; au milieu, on se dirige vers la Grande Ceinture qui aboutit à Massy, puis la LGV Atlantique vers la Bretagne et Bordeaux ; enfin à droite, on se dirige vers la LGV Est (Strasbourg) via Marne-la-Vallée et la LGV Nord (Lille, Calais) via Roissy-CDG.


photo 20210407_095228


Étang d'Armainvilliers


photo dsc_0886


Et nous voici enfin en finale piste 25.


photo dsc_0887


Nous repassons au-dessus de la Seine en courte finale…


photo 20210407_095821


…avant de conclure ce vol par un superbe kiss-landing !




Le freinage est long pour nous permettre de dégager en bout de piste.


photo 20210407_100117


Nous roulons vers Orly 2.


photo 20210407_100354


Pas mal de 777 étaient encore en stockage, le trafic vers les Antilles étant alors fortement réduit.


photo dsc_0889


Tiens, un cousin là-bas.


photo dsc_0891


A320 Air Corsica.


photo dsc_0895


PNC dernier virage.


photo 20210407_100544


Inutile de dire qu'il n'y aura pas d'instant danette puisque les 7 passagers que  nous sommes resterons patiemment assis jusqu'à l'ouverture de la porte. Le temps pour Houk d'en profiter encore un peu ;)


photo 20210407_100936


Je prends congé de l'équipage en les remerciant. Ce fut un superbe vol, comme quoi l'adage "vol banal" est vraiment à proscrire. Certes, l'avion et la compagnie n'étaient guères exotiques ou rares. Mais le combo visi parfaite + hublot propre + cabine vide en a fait un moment d'exception comme on en vit rarement.
D'autant plus qu'avec la période de confinement que nous vivions, et le chômage partiel m'obligeant à rester confiné dans mon 28m2 le reste de la semaine (hors formation poitevine), ce vol fut salvateur pour la santé mentale ^^


photo 20210407_101648


C'est donc avec grand regrets que je dois laisser Victor Bravo derrière moi.


photo 20210407_101744


Quelques A320 AF sont aux contact d'Orly1-2 pour les navettes. Nul doutes qu'elles doivent également être peu remplies à cet instant.


photo 20210407_101749


On rejoint donc l'ancienne partie d'Orly 2, alors totalement fermée au public.


photo 20210407_101754


Il faudra donc obligatoirement rejoindre Orly 3 par un long cheminement.


photo 20210407_101914photo 20210407_101945


Je suis les pas de la maréchaussée. Je n'ai eu aucun contrôle des attestations de déplacements, et grand bien m'en fasse !
Je ne suis pas certain qu'un fonctionnaire ne comprenne la raison de mes transits via Lyon et Brest alors que le même trajet s'effectue en 1h20 en TGV (hum ^^)


photo 20210407_102042


On retrouve les arrivées bien connues d'Orly 3, avec les néons blanc et bleus dont l'effet me laisse assez indifférent. Je ne suis pas vraiment fan d'Orly 3 et préfère largement les 3 autres terminaux, plus anciens mais tellement plus accessibles !


photo 20210407_102331


Autre bizarrerie du moment, Orlybus ne se prenait que depuis Orly 4 (pourtant fermé). Heureusement, il est à nouveau possible de reprendre Orlybus depuis Orly 1-2-3.


photo 20210407_102611


L'avantage du trafic très allégé, c'est que le remplissage du bus sera très faible. C'est toujours mieux que le bus habituellement bondé !


photo 20210407_105133


Merci pour votre lecture :)

A bientôt !

Afficher la suite

Verdict

Transavia

8.5/10
Cabine8.0
Equipage10.0
Divertissements7.0
Carte payante9.0

Brest - BES

8.5/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services5.0
Propreté10.0

Paris - ORY

9.1/10
Fluidité10.0
Accès7.5
Services9.0
Propreté10.0

Conclusion

Malgré des apparences quelque peu banales, ce vol fut vraiment mémorable au niveau météo, offrant de superbes survols des côtes bretonnes et du bocage normand. Pour le reste, Transavia a proposé un service qualitatif sans aucune restriction d'offre solide malgré le contexte sanitaire.

--- Transavia ---
Cabine : très confortable pour une compagnie low-cost.
Equipage : PNC super sympas et avenants.
Divertissements : Pas de magazine ni de wifi. Mais le plus beau se déroulait derrière le hublot ;)
Carte payante : le BOB semble qualitatif et très complet pour se restaurer/désaltérer quelque soit le moment de la journée.

--- Brest ---
Accès très facile et rapide par navette.
Dommage pour l'absence de commerces ouverts airside (et en même temps, vu la fréquentation, on ne peut exiger le maintien d'une ouverture à perte des dits commerces).

--- Orly ---
RAS, si ce n'est le parcours inutilement long via Orly 3 (lié à la fermeture des terminaux 1 et 2), ainsi que du report temporaire de l'arrêt d'Orlybus à Orly 4.

Informations sur la ligne Brest (BES) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 29 avis concernant 7 compagnies sur la ligne Brest (BES) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 15 minutes.

  Plus d'informations

3 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 600498 by
    BESMRS 2342 Commentaires

    Merci pour ce FR 😊

    Je m’insurge et m’oppose en faux !

    La ligne vers Orly était pleine du temps d’AF (même entre deux confinements), la ligne de CDG fait le plein… par contre la TO tourne à vide (ou semi-vide plutôt) !!!

    7/189 pax …. On est pas si loin de la charge de base (non cela monte, il paraît que certains jours c’est 1/3 de l’avion qui est occupé… quand le TGV est complet ou plein pot)… 😊 😊 😊 😊

    Le triangle s’appelle « triangle de Coubert »….

  • Comment 600556 by
    Esteban GOLD 17974 Commentaires

    Merci Cyrille pour le partage !

    7 passagers sur un 737 ... Wow .. Impressionnant ^^

    A bientôt !

  • Comment 600579 by
    paulvanalsten GOLD 524 Commentaires

    Merci pour ce partage qui montre encore une fois qu’aucun vol n’est banal (et heureusement!).
    ‘’ Une autre collection un poil moins avgeek’’ => certes moins avgeek, mais immédiatement opérationnel…contrairement au Piper :-)
    10pax à l’aller, 7 au retour, c’est même étonnant que TO ait maintenu le vol.
    ‘’ embouchure de la Sienne (et pas la mienne :p’’ => haha bien trouvé!
    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.