Avis du vol Delta Air Lines Seattle Los Angeles en classe Domestic First

Compagnie Delta Air Lines
Vol DL896
Siege 1A
Temps de vol 02:39
Décollage 06 Mar 22, 15:35
Arrivée à 06 Mar 22, 18:14
DL   #35 sur 74 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 753 avis
pititom
Par GOLD 626
Publié le 14 septembre 2022

Suite de ma série de cet hiver. La destination finale était l'Alaska, que nous n'avions jamais visitée, et c'était donc une première. Le billet principal était un open jaw entre Fairbanks et Anchorage, que nous avons refermé avec un billet award sur Alaska. Nous avons profité de la joint venture entre AF, KL, DL et VS sur l'axe transatlantique pour mixer les compagnies, mais je dois bien avouer que je suis content que ce vol soit le dernier sur Delta !








Voici donc le routing :



Comme les autres vols de cette série, la récupération de la carte d'embarquement prendra une grosse demi-heure. Comme j'expliquais sur le BOS-MSP, Delta a fait le choix de mettre du personnel d'exécution au comptoir, qui appelle une hotline dédiée pour traiter toutes les cas, même les plus simples (qui passaient avant inaperçus, ne demandant à l'agent d'enregistrement que deux clics). Désormais, il faut regarder quelqu'un attendre 30 minutes au téléphone puis 10 secondes en communication pour recevoir l'aval : "Yes, you can click".


photo SEALAX-01

Ce fut le plus pénible, la sécurité étant assez fluide. Direction le salon, puisque nous sommes (enfin) en connexion internationale (condition indispensable chez Delta pour avoir l'accès à un salon lors d'un vol domestique).


photo SEALAX-02

Il est assez rempli, mais l'espace est agréable.


photo SEALAX-03

Nous trouvons une table, qui semble avoir été complétée de prises électriques dans un second temps.


photo SEALAX-04

Il y a une deuxième zone en mezzanine, qui laisse apprécier la vue du salon.


photo SEALAX-05photo SEALAX-06

Direction le buffet, qui n'est pas trop mal pour les standards américains, avec notamment des légumes (youpi !)


photo SEALAX-08photo SEALAX-09

Et trois plats chauds (ou plutôt deux et deux autres accompagnements).


photo SEALAX-10photo SEALAX-11

Salade pour moi (épinards à défaut de roquette ^^) et Mac'n Cheese pour mon ami.


photo SEALAX-12photo SEALAX-13

Documents pour ce vol : un des premiers en deux ans que nous faisons sans test PCR ni certificat quelconque :) Notez que DL a juste corrigé le problème pour son vol, le laissant sur le suivant (ce qui sera sans impact, les agents VS étant autorisés à cliquer sans avis d'une hotline).


photo SEALAX-14

Puis direction notre porte et embarquement selon les priorités, appelées l'une après l'autre au haut parleur et respectées dans une grande discipline.


photo SEALAX-15photo SEALAX-16

Cabine classique aux USA, dans le bon sens du terme avec de vrais sièges Business.


photo SEALAX-17

Toujours pas de verre d'accueil pendant l'embarquement, mais il y a des bouteilles d'eau pour s'hydrater.


photo SEALAX-18

Le vol doit être assez rempli vu le nombre de valises qui sont enregistrées en porte.


photo SEALAX-19

Un casque est distribué en Business, et le même est vendu $5 en Economy.


photo SEALAX-20

C'est une vraie daube, mais j'adore les superlatifs américains qui en font une "Qualité sonore riche et haut de gamme pour améliorer les aventures acoustiques, grâce à un confort ultime et une forme optimisée pour une réduction des bruits supérieure". Casque à ne pas utiliser si vous tenez à vos oreilles.


photo SEALAX-21photo SEALAX-22

C'est parti.


photo SEALAX-23

A l'origine, nous devions être dans celui-ci, mais il partait trop tôt (et donc difficile de s'endormir, sur un vol finalement court, surtout pour une arrivée au petit matin…). Nous l'avons quand même réservé et dès le premier changement, demandé le changement du SEA-LHR en SEA-LAX-LHR, qui implique certes un détour mais offre de bien meilleures horaires / temps de vol (et quelques miles au passage…)


photo SEALAX-24

Go !


photo SEALAX-25photo SEALAX-26

Après la montée, le service commence.


photo SEALAX-27

Just one more box


photo SEALAX-28

Toujours rien de terrible dedans, mais je serai malhonnête à dire que ça ne se laisse pas picorer avec un verre. Ce n'est pas terrible, mais sur ce vol assez court qui s'ensuivra d'un LC, l'impression n'est pas la même que sur le long vol précédent où cela faisait notre repas.


photo SEALAX-29photo SEALAX-30

Le reste du vol se fera avec l'IFE, qui reste très complet.


photo SEALAX-31

Puis nous arrivons à LAX…là aussi il y a foule !


photo SEALAX-32photo SEALAX-33

Il ne nous reste plus qu'à prendre une connexion en bus pour rejoindre le TBIT d'où part notre vol pour LHR.


photo SEALAX-34photo SEALAX-35

A bientôt !

Afficher la suite

Verdict

Delta Air Lines

7.3/10
Cabine9.0
Equipage7.5
Divertissements9.0
Restauration3.5

Delta Air Lines Sky Club

8.1/10
Confort8.0
Restauration8.5
Divertissements8.0
Services8.0

Seattle - SEA

8.0/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services8.0
Propreté9.0

Los Angeles - LAX

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Toujours pas emballé par le produit DL. On dirait vraiment une compagnie low-cost qui aurait conservé une Business. Pour autant, c'est loin d'être le pire des vols de la série : entre l'accès au salon et la durée relativement courte où on retrouve pourtant la même prestation que sur les vols plus longs, ca peut marcher.

Mais quand même bien content d'en finir avec ces vols domestiques sur DL :)

Informations sur la ligne Seattle (SEA) Los Angeles (LAX)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 10 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Seattle (SEA) → Los Angeles (LAX).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Delta Air Lines avec 7.3/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 41 minutes.

  Plus d'informations

2 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 611788 by
    momolemomo GOLD 8381 Commentaires

    Ça paraît peu pratique d'avoir des employés qui doivent appeler un hotline pour faire n'importe quelle manip'. Pourtant les compagnies (en générale) essayent de donner plus de pouvoir aux employés que l'inverse.
    Le contenu de la boîte permet d'avoir un snack en regardant un film mais c'est pas génial, ni très sain.
    Merci pour ce Fr

  • Comment 611812 by
    Esteban GOLD 17193 Commentaires

    Merci Tom pour le partage !

    Effectivement ces appels aux hotlines sont une plaie, dommage pour DL et un service client qui était souvent exemplaire au sol.

    Au salon j'ai souvenir de ces prises courant, elles sont donc moins récentes qu'il n'y parait.

    A bord, une vraie cabine "business" même si ils l'appellent First et cette boite qui a, heureusement disparu depuis, mais qui à l'époque faisait quand même le job, quand il y avait le sandwich dedans :)

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.