Avis du vol American Airlines New York Seattle en classe Premiere

Compagnie American Airlines
Vol AA 235
Classe Premiere
Siege 04
Temps de vol 06:15
Décollage 09 Mar 14, 18:00
Arrivée à 09 Mar 14, 21:15
AA   #62 sur 120 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 338 avis
indianocean
Par SILVER 4536
Publié le 9 avril 2014
Si vous avez manqué le début de mon périple américain

Paris CDG - Londres LHR, Club Europe http://flight-report.com/fr/report-6576.html

Londres LHR - New York JFK, First http://flight-report.com/fr/report-6602.html

New York JFK - Seattle Tacoma, First: vous y êtes

Seattle Tacoma - San Francisco, First: http://flight-report.com/fr/report-6685.html

San Francisco - Seattle, First: http://flight-report.com/fr/report-6733.html

Seattle - Londres Heathrow, First Class: http://flight-report.com/fr/report-6814.html

Londres-Heathrow - Paris Orly, Club Europe :http://flight-report.com/fr/report-6935.html

Je vous présente le troisième vol qui ne me ramène pas à la maison comme la grande majorité de mes camarades venus à la rencontre FR de NYC mais qui me mènera vers la côte ouest des USA, plus précisément Seattle.

photo 13671173454_d658af4a59_b

Seattle abrite quelques fleurons économiques mondialement connus : Microsoft, Starbucks Coffee, Grey’s Anatomy & celui qui nous concerne tous, Boeing.

Après une matinée avec une partie des FRistes à explorer le sud de Manhattan et à échanger nos pensées et expériences aéronautiques, je quitte notre QG pour JFK en taxi à 15 heures. Malgré le fait que nous soyons un dimanche, nous devons faire face à quelques bouchons sur le parcours. C’est l’occasion de visiter Brooklyn des yeux. J’arrive à JFK vers 16 heures.



Les départs de fin de journée et de la soirée des vols AA.

photo 13670988593_cb4eb8deff_b

Et un plan du terminal 8

photo 13670938925_90854195fa_b

Grâce aux différents FR que j’ai pu lire au départ de JFK terminal 8, je me dirige directement vers les comptoirs AA Priority.

photo 13671064463_88218638c2_bphoto 13671359374_20f1d59b56_b

La fusion AA et US est effective

photo 13671043653_20ca05462a_b

Tout est fait promptement mais sans le sourire et sans un mot. Pas de «Hello sir, how are you » ou autre formule de politesse. Nada, niente. Bon, l’essentiel est que je sois en possession de ma carte d’embarquement et que le tag de ma valise soit correct, mais tout de même.

photo 13670463805_85ef3deb74_b

Je ressors du terminal pour voir s’il est possible de faire un peu de spotting. Le terminal 1 situé juste à côté. Non, finalement pas grand-chose à se mettre sous la dent, surtout qu’il y a du vent dehors, et donc, je me les gèle.

photo 13671040883_b60301bc4c_b

Le terminal est bondé, ce qui ne m’étonne guère car nous sommes en fin de journée de dimanche. La file Express qu’Horatius a prise en photo me permet d’accéder aux postes de filtrage assez rapidement. J’effectue le rituel habituel (manteau, chaussures, ordinateur et ipad, liquides acceptés à bord…). Je reprends le tout et me dirige vers l’Amiral’s Club. Sur le chemin, le nouveau produit transcontinental de AA

photo 13670721993_2edebeba8d_b

Et les différents logos de la compagnie depuis sa création

photo 13671017504_14a054a8ce_b

J’arrive au lounge situé à l’étage

photo 13670697725_f67f4cbc7f_bphoto 13670751163_960e1ee4bb_b

Je présente ma carte d’embarquement à Trish qui me refuse l’accès. Après tout , elle ne fait qu’appliquer une des règles stupides propres aux compagnies américaines : le salon est uniquement accessible aux passagers First et Business voyageant sur un vol international. Etant un élève très assidu à FR, je lui informe que le présent parcours fait partie d’un voyage en First international. Elle me demande mon billet d’avion que j’empresse de donner. Je me rends alors compte avec horreur que j’ai oublié de récupérer mon ordinateur portable et mon ipad que j’ai placés dans les bacs au PIF. Ni une, ni deux, je remballe tout mon barda et repars vers les filtres de sécurité. Je descends les marches quatre par quatre en manquant plusieurs fois de me viander, bouscule les personnes sur mon passage en leur soufflant « Sorry ». J’arrive aux PIF et parviens à obtenir l’aide d’une agente pour rechercher mes biens dans les deux hautes piles de bacs prêtes à rejoindre l’autre côté des sas. Il était moins une mais je ne crie pas victoire pour autant. Dix bacs, rien. Vingt bacs, toujours rien. Je regarde mon aide : rien. Je commence à me liquéfier sur place. Quelqu’un les aurait-il pris ou seraient-ils déjà landside ? Plus que deux bacs. Yes !!!! Ils sont là. P***** de m****. Ce n’était pas la frousse de la vie mais quand même. Je remercie avec le plus grand des sourires mon aide que j’avais presque envie d’embrasser.

De retour au lounge, je présente ma carte Marco Polo Gold à Trish. Mon statut OW Sapphire devrait me permettre d’entrer au salon. Mais elle demande tout de même à regarder mon billet d’avion, car si je dis vrai pour mon trajet international en First, je pourrai accéder au Flagship Lounge qui est selon ses dires « much better and nicer ». Il est situé sur la droite de la photo. Si on continue tout droit, on accède au lounge principal a contrario « less nicer »

photo 13670725325_48c81a4f5f_b

Tout fier et tout content (merci pititom), elle se lève de son comptoir et ouvre les portes coulissantes avec son badge.

photo 13670774213_986879100c_b

Mon sourire laisse la place à la déception. Le salon est bondé et toutes les places près la baie vitrée sont occupées.



Je trouve une place à un comptoir et me dirige vers le buffet. Ce n’est pas l’extase mais il est bien mieux que ce qu’on peut avoir dans un lounge US classique. Beaucoup de passagers s’affairent autour du buffet. Il n’est donc pas aisé de prendre des photos surtout lorsque les plats sont vite dévalisés. J’ai comme l’impression que les passagers américains n’ont pas l’habitude de voir autre chose que les bâtonnets de carotte. Allez, on ne se prive pas. A l’attaque.
Le Sonoma brut est proposé en guise de pétillant en plus des boissons classiques alcoolisées et non-alcoolisées disponibles en libre service.

Voici ma sélection : croissant au saumon fumé, pain au jambon cubain et scone au raisin (crème fraîche et confiture)

photo 13670923885_8fe0e561a2_b

Le pain était dur à la limite du rassis tout comme le scone. Le croissant était quant à lui assez bon. La quête de mon ordinateur et ipad m’ayant donné très soif, je boirai quatre bouteilles de jus de pomme.

Le wifi est gratuit et j’en profite pour effectuer la photo corporate.

photo 13670908415_528114fb4b_bphoto 13670933743_828171f3d4_b

Je vois les serveurs amener d’autres plats des cuisines. On y va avant qu’il n’y ait plus rien!!

Seconde sélection : salade césar, filet de poulet grillé, champignons et pommes de terre. A part la salade, c’était très décevant.

photo 13670884805_a2f5b09467_b

Je prends quelques photos des avions en partance. Finalement, la nouvelle livrée AA n’est pas si mal. Fallait juste le temps de s’y habituer.



Je termine mon agape par des cookies accompagnés d’un verre de lait comme pour un quatre heures. Verdict : Pas bon !!! Et pas besoin d’être expert pour faire ce constat.

photo 13671161424_5a8d59b059_b

La dernière heure ayant été remplie d’émotions, je quitte le salon à 17H15 pour rejoindre tranquillement ma porte d’embarquement n°12 située juste en bas.

photo 13671196794_1e76a14f13_bphoto 13671152334_5a58ce6e78_b

Pas évident de voir l’immatriculation

photo 13671138514_d791d4bf56_b

Arrivé sur place, l’embarquement est pratiquement terminé car je suis parmi les derniers à pénétrer dans l’avion. Quelle bonne idée d’être descendu plus tôt.



Ce sera un Boeing 737-800 immatriculé N976AN

photo 13671786324_4ab8d377ec_b

Je suis accueilli à bord par un stewart très sympathique. Les hublots côté soleil sont tous fermés. Je suis assis au 4F qui est situé à la seconde rangée de la cabine. Les rangées 1 & 2 n’existent pas sur cet appareil. Photos du pitch



Un oreiller et une couverture précieusement emballés sont proposés. Le pitch n’étant pas très important, pas facile de trouver un endroit où placer tout ça.

photo 13671160403_d81b49343f_bphoto 13671048525_e4776f0ae6_b

Situé sous l’accoudoir, un compartiment pour ranger magazines et documents

photo 13671568504_767ea5a2ac_bphoto 13671239305_d0e187bc6f_b

Les boissons d’accueil sont servies dans des gobelets en plastique.

photo 13671437595_ec582f4eae_b

Fermeture des portes à 17H50 et pushback à l’heure prévue. Le commandant de bord prend la parole et annonce un temps de vol de six heures et dix minutes, soit à peu près la durée de vol d’un RUN-MAA dans le même type d’appareil (cf. FRs de papoumada)



La nouvelle compagnie préférée d’un certain Thomas

photo 13671386895_81b3ff9234_b

Un Boeing 777-300ER de Qatar Airways aux couleurs de oneworld

photo 13671379675_c73df9f260_b

Deux Boeing 767 & 787 de la compagnie LAN

photo 13671710214_1a317ec239_b

Nous arrivons au terminal 7.

Vol NH 1009 pour Olrik land opéré en 777-300ER

photo 13671397393_245b38aa75_b

Une flopée de Boeing British Airways

photo 13671349935_fae7de9975_b

Derrière le B747-400 se cache l’Airbus A318 qui relie London City à JFK via Shannon en Irlande.

photo 13671379413_b86118fb77_b

Le faux frère de BA

photo 13671333675_67e8b99bd8_b

British Airways opère 9 vols en propre entre JFK et LHR, vous vous rappelez. Encore un B747-400 BA

photo 13671362893_377a760fc5_b

Le temps de rejoindre notre piste, nous décollons à 18h20 après un Airbus 330 d’Iberia, vol 6250 vers Madrid.

photo 13671656534_c0ef6ea4b5_b

Nous nous éloignons de Manhattan

photo 13671307915_6dace5b50e_b

Pour ensuite effectuer un virage sur la gauche. Photo corporate du winglet

photo 13671638314_53ac7b18cc_b

Dès le signal éteint, le stewart vient nous souhaiter nominativement la bienvenue à l’aide de sa PIL. Il en profite pour
prendre la commande de la boisson et du plat principal. Sa collègue s’affaire déjà dans les offices. Jetsetpanda aura le même menu sur son vol vers SFO. Chose intéressante, on peut réserver son plat de résistance à l’avance et ainsi ne pas se retrouver à court de choix.



Après avoir embrassé mon ipad, je décide de surfer sur le net. Le wifi n’est pas gratuit et ce n’est pas plus mal car je pourrai profiter du vol autrement.

photo 13671288345_905ffc676e_b

Puisqu’on parle du loup, un troisième PNC fait irruption de l’arrière de l’avion avec un trolley et propose une tablette tactile aux passagers First. C’est une très bonne idée sauf qu’il n’y a pas suffisamment de place où la poser pendant le repas.



Puis vient la distribution d’un oshibori chaud avant de débuter le repas. Je n’ai pas pris de photo de la serpillère. Vous aurez compris qu’elle était de mauvaise qualité.
Gin tonic et « American Airlines signature: warm nuts »

photo 13671584714_5a9dc2f068_b

Nous nous dirigeons bien vers l’ouest

photo 13671255703_405e7ef9b4_b

Le repas est amené sur un plateau posé sur une nappe bleu marine

photo 13671187065_1c5d6d40f3_b

Crevettes marinées, relish de concombre, ananas grillé

photo 13671552694_729a92ab5d_b

Les crevettes sont très bonnes. La salade est rafraîchissante excepté le quinoa absolument sans goût. Et puis c’est
énervant quand les grains se coincent entre les dents.



Puis le plat principal. Filet de bœuf grillé, haricots verts et purée de patate douce. Ouais, pas de doute, on est bien sur un vol américain : quatre à cinq haricots verts et une purée de patate douce bien trop sucrée.

photo 13671513784_f187419349_b

La sauce était plutôt agréable, la viande par contre m’a l’air bien cuite sauf que…

photo 13671502584_b68eac4ea5_b

C’est une portion pour Barbie. Lors de la signature de la joint venture, AA & BA ont du s’entendre sur la taille des plats
qui doivent être servis à bord. Un verre de vin de Merlot californien acceptable

photo 13671152355_7687ba97ff_b

En guise de dessert, un sundae vanille au caramel.

photo 13671168783_31200e0fed_b

Nous sommes rattrapés par l’obscurité.

photo 13671179243_4194063a7d_b

Je regarde d’abord le film « Ender’s Game » jusqu’à la fin.

photo 13671594264_31b1f62d76_b

N’ayant pas trouvé de position confortable pour visionner correctement le film, je stoppe le second film « Last Vegas » au bout de vingt minutes pour me reposer un peu et écouter de la musique.

photo 13671458984_d45ea49bce_bphoto 13671441094_faffef4010_b

A gauche, la prise secteur et à droite, la prise pour le casque

photo 13671449274_4867c8d1bb_b

La cabine est complètement plongée dans le noir.

photo 13671070005_3a6faab141_bphoto 13671058555_3a38f3b39a_b

Aux deux-tiers du vol, distribution de cookies chauds et d’un verre de lait. Miam, c’est bien meilleur quand c’est chaud.

photo 13671431054_5870b086bf_b

Peu avant le début de descente vers Seattle, l’équipage repasse dans l’allée avec un trolley. Il faut rendre la tablette et le casque. L’hôtesse coche rigoureusement sa liste de prêts : « 04F, OK »
Un second oshibori-serpillère est distribué durant la descente dans la pluie.

photo 13671063035_05afd5699f_b

Le stewart nous remercie individuellement et nominativement sans l’aide de sa PIL, en écorchant au passage mon nom. Ce n’est pas grave car l’intention était là.

Nous atterrissons à 21H40 et accostons à la porte D8 huit minutes plus tard. Prochaine destination pour le N976AN : Miami.


Je vous présente ensuite quelques photos bonus de ma visite de l’usine Boeing à Everett au nord de Seattle, aéroport de Paine Field (code IATA : PAE). Le bâtiment entouré de rouge est le « Future of Flight » d’où partent les visites. Le cheminement en orange est effectué en bus. Premier arrêt : la chaîne de production du Boeing 747-8. Second arrêt : celles du B777 toutes versions et du B787.

photo 13670586415_02917e4c82_bphoto 13670611393_7b522b482a_b

Quelques photos du site avant le début de la visite. Le hangar de production, le plus grand bâtiment au monde d’une superficie de 400.000 m² est à gauche de la photo.

photo 13670888904_e68676b098_b

Quelques B787 en attente de tests avant la livraison. Pêle-mêle : LOT, Hainan Airlines, Royal Brunei, Japan Airlines, Kenya Airways et en premier plan, la piste.

photo 13670876504_995355e2c8_b

Un peu plus loin, d’autres B787 : Air Canada, Japan Airlines, Jetstar, Aeromexico et Qatar Airways. Vous pouvez également voir un B747-8F de la Korean Air en train de rejoindre la piste pour un décollage.

photo 13670864324_f5d923cc44_b

Un moteur Rolls Royce Trent que je pense être à taille réelle

photo 13670979664_94901aba21_bphoto 13670613905_377b6f172d_b

Un moteur GE. Quand on voit les personnes passer devant l’engin, on se rend vraiment compte de la taille de la bête

photo 13670659883_1869b9cc85_b

L’empennage du Boeing 747-8

photo 13670972324_742ec7887f_b

Le Boeing B747-400 Dreamlifter dans l’attente de son prochain vol. Il est exclusivement utilisé pour le transport des différentes pièces qui composent le Boeing 787 produites dans le monde, dont le fuselage et les ailes.

photo 13670941974_3271e5e342_b

Pour ceux qui seraient intéressés, un hôtel est situé à vingt mètres du Future of Flight.

photo 13670597163_da4dd05c8e_b

Vous n’aurez malheureusement pas de photos des chaînes de production car vous vous doutiez bien que les photos et vidéos y sont strictement interdites. Des casiers sont disponibles pour y placer toutes nos affaires, y compris téléphone et caméra. Bien entendu, rien ne vous empêche de faire discrètement des photos mais l’officier de police sur place nous informe qu’en cas de flagrant délit, on peut rester en détention au poste pendant quelques heures et les photos à l’évidence détruites. Pas sûr que ça en vaille la peine. A moins de contacter lagensecret pour qu’il nous prête des appareils miniatures et discrets.

La visite des chaînes était magique. J’étais comme un gamin dans un magasin de jouets à qui on refusait de lui en acheter un. Ce jour-là, les 13 et 14ème Boeing 747-8 de la Lufthansa étaient en production. Du côté du triple 7, un B777F pour Qatar Airways, un 77W pour Emirates. Quant au Dreamliner, deux avions commandés par British Airways et un par Air Canada. Les ouvriers se déplacent en vélo et des espaces de repos ou de restauration sont disséminés entre les avions.

Pour se rattraper de ne pas pouvoir prendre de photos, un magasin est évidemment ouvert pour l’achat de souvenirs Boeing.

La production du B737NG n’est pas à Everett mais dans la ville de Renton située au sud de Seattle.

Les passionnés d’aviation peuvent également visiter le Museum of Flight où sont exposés un exemplaire du Concorde British Airways et le premier exemplaire du Boeing 747 version 100 « City of Everett ». Il est situé à l’aéroport de King County Boeing Field (entre Seattle et l’aéroport de Tacoma). Cet aéroport est également utilisé pour les tests et les livraisons des appareils Boeing.

De retour downtown, quelques photos bonus touristiques

Le très connu et fameux Public Market Center, un endroit qu’il faut visiter.

photo 13670551443_d086d14e66_b

Pour ceux qui détestent le chou de Bruxelles, voici une très bonne raison de ne pas en manger. Pour les Américains, c’est létal (LOL)

photo 13670513003_5f64dfeffd_b

Le plus ancien Starbucks Coffee au monde est situé en face du Market

photo 13670825354_fd4c8a8b83_b

Et dans les petites rues environnantes, une création artistique étonnante où n’importe qui peut contribuer. Quelqu’un saurait-il me dire de quoi est-elle faite? Indice : c’est plutôt dégoûtant.

photo 13670537423_9da59ab344_b

Merci et à bientôt pour la suite
Afficher la suite

Verdict

American Airlines

7.5/10
Cabine7.0
Equipage9.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

American Airlines Admirals Club (Concourse B)

7.1/10
Confort7.0
Restauration7.0
Divertissements7.5
Services7.0

New York - JFK

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services9.0
Propreté7.0

Seattle - SEA

6.2/10
Fluidité10.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Vol sans surprise sur une compagnie américaine. A la lecture des nombreux FR, l’effet WAOUH était impossible.

Le PNC à bord était très sympathique et jovial. Le stewart discutait et riait constamment avec les passagères en distribuant au passage des « Sweet Heart » ou des « Honey ». Le mauvais côté de la chose étaient les discussions à haute voix et fous rires avec sa collègue quand ils étaient au galley. Pour ceux qui avaient un casque réducteur de bruit rivé sur les oreilles, ce n’était pas un problème mais en l’absence de rideaux, ça ne fait pas très professionnel.

Repas à bord sans surprise. Le dessert et les cookies étaient bons, et comme j’aime ça, je ne serai pas sévère.

Je confirme mes commentaires sur les FR de papoumada. Les trajets de plus de quatre heures en avion mono-couloir dans cette configuration, ce n’est pas confortable. Ca va pour la largeur du fauteuil, ça coince pour le pitch. Ah pititom, si t’avais publié ton report plus tôt, j’aurais changé d’itinéraire pour voyager sur l’A321 Transcon.

La tablette tactile ainsi que le casque Bose méritent une bonne note mais il n’y a pas de place où poser la tablette pour regarder aisément les programmes.

Pushback à l’heure mais arrivée avec une demi-heure de retard, sans doute dû aux ronds dans le ciel de Seattle et à la pluie.

Je remercie beaucoup l'agente TSA à JFK. Bien que ce soit moi qui ai retrouvé mes appareils, elle s'est portée volontaire pour m'aider. D'où la note services de 9/10

Sur le même sujet

44 Commentaires

  • Comment 104995 by
    Ted34 180 Commentaires

    Merci pour ce FR avec un catering classique Américain !

    Mettre le numéro de vol AA et non pas celui du codeshare BA me semble plus approprié pour pouvoir retrouver ce FR dans la base plus tard ;)

    C'est un mur de chewing-gum à la fin n'est-ce pas ?

    • Comment 291653 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      Vu sur cet angle, vous avez raison. C'est corrigé.
      Effectivement, c'est du chewing-gum. Je n'ai pas posté toutes les photos prises mais la surface devait bien faire 2 mètres de haut du 10 mètres de long. Un vrai nid à microbes.
      Merci pour votre commentaire.

  • Comment 104997 by
    Horatius 1342 Commentaires

    Merci de ce FR avec un bonus qui donne envie. Quelle tristesse qu'Airbus ne soit pas capable de faire quelque chose dans le genre à Toulouse. Il y aurait largement de quoi faire rêver.
    Le salon First est mieux en effet par rapport au normal mais ça ne fait pas rêver quand même je trouve.
    Pour le catering on se demande ce que c'est, l'entree est terrible je trouve et la pièce de bœuf fait pitié,encore plus au pays du TBonesteack.
    Qu'est ce qui est mauvais, le cookie ou le lait? Parce que pour le lait on aurait pu vous prévenir;-)

    • Comment 291656 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      Détrompez-vous mon cher Horatius. Il est tout à fait possible de visiter les usines d'Airbus à Toulouse. La société organisatrice se nomme Taxiway. Mais comme pour Boeing, les photos et vidéos sont interdites.

      Les standards US pour les lounges sont tellement bas qu'il n'est pas étonnant que le Flagship Lounge soit better and nicer

      Si le lait était mauvais, je pense que j'aurais manqué mon vol pour aller à l'hôpital ;-)

      Merci Horatius.

    • Comment 291657 by
      Horatius 1342 Commentaires

      Et c'est fait aussi bien que Boeing, avec aussi un rappel historique. Bon à savoir pour mon prochain passage . Merci

    • Comment 291671 by
      anthonytahiti 1576 Commentaires

      Pour les visites Airbus, voir par exemple ce FR : http://flight-report.com/fr/report-2045.html.
      Les vieilles gloires que l'on y voit sont en cours de transfert vers le tout nouveau musée Aeroscopia proche de l'aéroport
      La société Manatour propose différents tours des usines Airbus, comme un circuit panoramique de l'ensemble des installations ou un circuit spécial A380

  • Comment 104999 by
    pititom GOLD 9246 Commentaires

    Merci pour ce FR sur un vol que j'ai aussi effectué.

    Trish est comme beaucoup plus rassurée par un billet qu'on pourrait très facilement falsifier que par ce que son ordinateur lui indiquerait si elle saisissait les informations présentes sur le boarding pass. D'ailleurs pourquoi décides tu de passer de Marco Polo à BAEC ?

    Petite course dans le terminal, ca ouvre l'appétit ! Mais je doute que le jambon soit vraiment cubain aux US ;)

    A priori tu n'as pas aimé le siège. J'avais trouvé ça pas mal. C'est l'équivalent de la premium éco. sur AF...qu'on aime ou on déteste justement ;)

    Sympathique bonus :) La visite est pour bientôt pour ma part ;)

    Merci pour ce FR !

  • Comment 105000 by
    indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

    Merci Thomas,
    C'est justement ton report du vol JFK-SEA qui m'a aidé à entrer au Flagship Lounge.
    Si ma mémoire est bonne (et j'ai de l'espoir), il me semble bien qu'il était marqué cuban ham.
    Pour le siège, je pense que je suis bien trop habitué aux suites. Mon espace vital doit répondre à certaines normes qui sont élevées (LOL).

  • Comment 105001 by
    frwstar2 1243 Commentaires

    Merci.

    JFK-SFO et JFK-LAX sont considéré comme transcon mais pas JFK-SEA comprenne qui pourra.

    Oublier quelque chose à la PIF. C'est la hantise de bien des passagers. Heureusement que tu t'en ai rendu compte rapidement.

    Passer 6h00 dans un mono-couloir avec ces sièges, soit faut le vouloir soit il faut le devoir. Séparer ce vol en 2X3h00 avec une pause entre deux doit être bien plus agréable.

    Du pain au jambon cubain j'ai comme un doute dans un salon US. Ou alors, l'embargo a été levé sur certains produits.

    Le service à bord, est honnête, il n'y a rien à redire si ce n'est la taille de la viande. Maintenant, du rabe était proposé ?

    Rien que pour le bonus à SEA j'ai envie d'y aller :)

    • Comment 291661 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      J'ai déjà oublié mon portefeuille après une douche au lounge, mon passeport à l'hôtel, la clé de bagage chez moi. Je pensais qu'il ne pouvait plus rien m'arriver et que je serais immunisé. J'avais tort.
      Comme le dit saraoutou, le cuban ham doit être une façon de préparer le jambon et non la provenance.
      Je n'ai pas osé demander du rab. Durian m'a déjà taxé de morfale (lol)
      Merci de m'avoir éjecté de la une ;-)

  • Comment 105017 by
    aurel-lil 4179 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Votre stress était transmissible à la lecture concernant l'oubli de l'ipad au pif !! heureusement, plus de peur que de mal.
    Le principal mérite de ce salon, c'est effectivement d'avoir autre chose que des carottes en garniture consistante on dirait !
    catering correct, dommage que les proportions soient assez faibles.
    merci pour le bonus qui donne envie d'aller à la découverte de cet endroit ;)

    A bientôt.

  • Comment 105019 by
    cobra 3642 Commentaires

    Un vol qui se passe bien, avec un catering qui aurait pu être pire. Voler aux US, c'est savoir profiter du paysage plutôt que de la qualité de service :)Le lounge est pas terrible, mais vous deviez vous en douter.
    Je suis content que vous ayez retrouvé vos biens, car la en plus, votre expérience du voyage aurait viré au gris-noir :).
    Merci pour ce FR et pour le bonus sur Seattle et Boeing, qui mérite une petite visite.

    • Comment 291666 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      Jusqu'à présent, les lounges américains ont prouvé qu'ils étaient moyens. Je pense que dans l'euphorie d'avoir retrouvé mes biens, j'ai dû tirer des plans sur la comète quand Trish m'a annoncé much better and nicer. Du coup, le retour sur terre a brutal.
      Je pense que je n'aurais pas été triste d'avoir oublié mon ordinateur et mon ipad, mais plutôt vénère pour avoir été aussi c**. If you read this report Trish, thank you so much
      Merci pour ce gentil commentaire.

  • Comment 105020 by
    lagentsecret 8650 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Belles sueurs froides et belle course pour retrouver vos périphériques Evil Fruit ;)

    Pour avoir visité deux Flagship lounge je dirai que l'offre nourriture est de qualité médiocre et que l'offre boisson est correcte à part le champagne

    A bord c'est correct si ce n'est les portions ridicules, surtout aux USA !

    Bonus intéressant qui pourrait donner des idées pour une prochaine rencontre FR

    À bientôt

    • Comment 291667 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      A la course pour retrouver mes Evil Fruits, je pense avoir battu Usain Bolt.
      Je n'ai pas goûté au Sonoma Brut. Mais je te fais confiance.
      La proposition de la nourriture au Flagship est intéressante et variée. Il est juste dommage que ça n'ait pas été bon.
      Everett serait une super proposition de rencontre FR. Il faudrait dans ce cas que tu nous amènes quelques gadgets pour pouvoir prendre des photos.
      Merci James.

    • Comment 291672 by
      lagentsecret 8650 Commentaires

      Bon à savoir que tu peux devenir très sportif selon les circonstances ;)
      C'est Q qui s'occupe des gadgets je me contente de les utiliser (habilement)

    • Comment 291674 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      Je connais une certaine Moneypenny qui sait être persuasive pour qu'on nous les prête (lol)

  • Comment 105027 by
    Bargi62 2240 Commentaires

    Merci pour ce FR:original ou américain les croissants au saumon!
    beau spotting et bonus très intéressant.

  • Comment 105030 by
    anthonytahiti 1576 Commentaires

    Seattle fait partie des villes que j'aimerais bien visiter, mais pas sur que la visite Boeing plaise a madame, je vais attendre que le fiston grandisse un peu pour faire pencher la balance à 2 contre 1.
    Dommage de ne pas avoir fait JFK SEA via LAX ou SFO pour bénéficier du nouveau produit transcon, largement supérieur.
    Merci pour ce FR

    • Comment 291673 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      Il y a un premium outlet situé pas loin de l'usine Everett. Si Madame aime le shopping, ce serait un bon compromis.
      Si j'avais su plus tôt pour le nouveau produit Transcon, crois-moi, je n'aurais pas hésité une seconde.
      Merci Anthony

  • Comment 105035 by
    K2World 1489 Commentaires

    Merci pour FR.
    6h10 pour faire JFK-SEA, c'est bien long en monocouloir !
    J'ai également oublié ma tablette dans un bac au PIF, heureusement je m'en suis rendu après avoir parcouru 10m !
    J'étais à Seattle en été et la queue au Starbuck faisait une dizaine de mètres ^^

    • Comment 291675 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      Heureux de savoir que je ne suis pas le seul à avoir oublié mon ipad au PIF. Je me sens moins seul.
      6 heures 10 en mono couloir dans cette configuration, c'est long. Mais je pense que ce serait largement surmontable sur l'A321 Transcon. Et puis, voyager en First a son petit plus.
      Il y avait déjà une foule à l'intérieur du Starbuck's et ça a suffi pour me décourager.
      Merci pour le commentaire.

  • Comment 105042 by
    PAT62 5112 Commentaires

    Coup de panique pour récupérer le matériel informatique à la sécurité, cela se comprend.
    Salon décevant, même les cookies sont à la traine :)
    Ouf, 6 heures en mono couloir, pas génial surtout si l'on est en ECO.
    Superbe visite des usines boeing, pour les fans d'aviation cela doit être magique.
    Merci pour ce FR et la souvenir de la rencontre FR à NY !

    • Comment 291743 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      J'ai également été très ravi d'avoir fait ta connaissance PAT62.
      S'il fallait effectuer un vol de 6 heures vers la côte ouest en Eco, je pense que j'aurais fait comme l'a suggéré frwstar2, prendre une correspondance quelque part dans le midwest

  • Comment 105048 by
    AirCanada881 SILVER 1640 Commentaires

    La plupart des photos ne s'affichent pas pour moi :( Qqn d'autre a le meme problème?

  • Comment 105049 by
    AirCanada881 SILVER 1640 Commentaires

    C'est bon ça marche :) Merci pour ce FR vers MA destination préférée aux US...

    J'au subi le meme oubli que toi, hier à IST, mais cette fois avec passeport et carte d'embarquement!

    Joli spotting!

    Le bonus est superbe, le temps toujours gris dans le NW lol!

    Vol satisfaisant mais comme tu dis, pas d'effet Wow :/

  • Comment 105065 by
    Numero_2 SILVER 7502 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Oublier des effets personnel à la sécurité : Voilà qui est très vite fait lors d'un moment d'égarement. Une fois j'y avais laissé mon passeport...

    Je dois dire que l'offre ce salon Flagship fait pâle figure en comparaison de ce que je suis en train de dévaliser au salon SEN d'EWR. ;)

    Il est vrai que c'est plus la taille de la prestation qui cloche que sa composition.

    Très intéressant bonus que j'espère voir de mes propres yeux d'ici quelques temps.

  • Comment 105078 by
    natibo777 789 Commentaires

    Merci pour ce partage.
    Effectivement j'imagine la panique au moment où tu t'es rendu compte que tu n'avais plus ton IPAD.
    J'aimais bien l'ancienne livrée AA, mais la nouvelle est aussi bien.
    Le catering n'est pas mal et le fait d'avoir eu une tablette tactile en guise d'IFE est très bien.
    J'espère qu'à terme les mono - couloirs AA seront équipés des nouvelles cabines comme sure les A321.
    Merci pour le bonus Boeing.

  • Comment 105176 by
    jetsetpanda SILVER 2240 Commentaires

    Merci pour partager un autre rapport agréable.

    Je suis heureux que vous avez trouvé votre ipad et que vous juste eu une petite panique.

    Avez-vous vu des collations après le service de repas en plus du cookie?

    Seattle est l'un de mes villes préférées et c'est toujours un plaisir de voir un bonus de celui-ci.

  • Comment 105726 by
    Papoumada SILVER 4658 Commentaires

    Un récit très agréable à lire.

    Finalement, on ressort bien vivant d'un vol de 6h et quelques en 738 (dans ton cas, c'est un vol de jour comme le retour MAA-RUN.)

    Un produit correct pour de l'US domestic qui n'arrive pas niveau catering au niveau de la Y+ de UU. De nombreuses similitudes par ailleurs (IFE portable par exemple...)

    Le bonus de Seattle donne envie de découvrir cette ville et ses usines, aussi magique je suppose que celles de Toulouse.

    Merci pour ce partage et à bientôt.

    • Comment 292293 by
      indianocean SILVER AUTEUR 5562 Commentaires

      Je pensais bien que t'allais rebondir là-dessus après tous les commentaires négatifs que j'ai écrits sur le B737-800.
      Je t'ai, il me semble, tendu le bâton. Pas taper!!!

      Comme tu le dis, on est sur une compagnie US, donc inutile de tirer les plans sur la comète pour le catering.
      Merci pour le commentaire

  • Comment 127250 by
    CDG Addict 1671 Commentaires

    Merci pour ce très bon FR.
    Beau spotting.
    Beau bonus.
    Catering moyen, bonne chose d'avoir eu une tablette.
    À bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.