Avis du vol Air France Paris Venice en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1726
Classe Economique
Siege 25F
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:40
Décollage 15 Fév 11, 12:35
Arrivée à 15 Fév 11, 14:15
AF   #41 sur 130 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3764 avis
Flight94
Par 4752
Publié le 8 octobre 2011
Bonjour, voici mon premier Flight-Report. Cela faisait un bon moment que je visionnais vos récits, je rejoins donc l'aventure Flight-Report. :)
C'est également le premier récit à destination de Venise, à bord d'un vol Air France classique opéré en A320-214. C'est d'autant plus une joie pour moi de vous le faire partager.

1- INTRODUCTION :

Ce vol a été effectué dans le but de découvrir la somptueuse Sérénissime, dite Venezia en Italien, et de profiter du début du Carnavale.
Les possibilités sont multiples pour aller à Venise depuis Paris. Depuis Roissy, deux compagnies se disputent le marché : Air France et EasyJet.
Je choisis donc Air France pour rejoindre la cité des amoureux …
C'est mon deuxième départ pour Venise, car en décembre 2010, suite aux chutes de neige qui ont paralysé Roissy, mon vol EasyJet a été annulé cinq minutes avant l'heure de décollage.
Je ne voulais pas rester sur un échec, donc deux mois après, je retente le voyage.

Le voyage :

1- Paris, Roissy Charles de Gaulle (CDG) ? Venise, Marco Polo (VCE)
Air France, Airbus A320-214
[VOUS ÊTES ICI]

2- Venise, Marco Polo (VCE) ? Paris, Roissy Charles de Gaulle (CDG)
Air France, Airbus A320-211
[C'est ici]


2- RÉCIT :

Il est aux environs de dix heures, je quitte la banlieue Sud de Paris en taxi, direction l'aéroport Paris - Charles de Gaulle.
Le chauffeur me dépose devant le terminal 2F, une réussite architecturale, avec les verrières des salles d'embarquement, ce qui donne un air lumineux du plus bel effet.
Je connais très bien le terminal 2F, ces dernières années, je l'ai beaucoup fréquenté pour mes vols, c'est d'ailleurs le seul que je connaisse de Roissy.

Je consulte le grand panneau d'affichage, le vol AF1726 est prévu à l'heure, et l'enregistrement se fera en zone 3.
Très peu de monde, les comptoirs sont vides et les agents attendent les passagers, en discutant.
Une très bonne impression : pas de files d'attente mais c'est peut être que je suis habitué aux vols long-courriers, et les queues interminables à l'enregistrement.
En effet, c'est mon premier vol moyen-courrier, même si Paris-Venise est plutôt commercialisé comme court-courrier pour Air France.

Je découvre de nouvelles formalités d'enregistrement, les cartes d'embarquement ne sont plus délivrées au comptoirs, il y a donc des bornes de la compagnie à disposition.
Je retire ma boarding pass et je peux enfin accéder à la dépose bagage, espace réservé aux passagers déjà munis de la carte d'embarquement.

Voici quelques vues prises dans la zone publique.

Un panneau situé au dessus des comptoirs
photo p6180813

L'ensemble des compagnies aériennes représentées au terminal 2F, majoritairement Air France et associées comme Air Seychelles qui opérait en B767 et Air Mauritius en A340, ces deux compagnies en code-share avec Air France, et les membres de l'alliance Skyteam comme Tarom, Alitalia, Kenya Airways et KLM.
photo p2150030

Aéroports de Paris sur la vitre
photo p2150013

L'architecture intérieure que j'aime bien, moderne.
photo p2150012

Le plafond
photo p2150032photo p2150011

Ensuite, je passe par la sécurité, très peu de monde, donc c'est très rapidement que cette tache est effectuée, en moins d'une minute, un record à Roissy. Il n' y a pas de scanner corporel, il me semble qu'il est au terminal 2E.
Pas de contrôle d'identité non plus, puisque je pars vers une destination Schengen. C'est la première fois que je pose les pieds dans cette jetée Schengen du 2F.

Ensuite, j'en profite de faire un tour aux boutiques hors-taxes, j'achète un magasine. Je vais prendre un chocolat au bar Illy, J'ai le temps avant le début de l'embarquement.
Je décide d'aller en porte F33, ma future porte mais constate que mon vol n'est pas annoncé et qu'il y a un Airbus A320 au départ : un vol Air France pour Amsterdam - Schiphol.

Je regarde le trafic et mouvements autour de la jetée du terminal 2F. Il y a un vol Alitalia au repoussage pour Milan mais majoritairement des moyen-courrier ou court-courrier d' Air France, tous opérés par la famille des A320.

Tiens, je vois les passagers du vol pour Montpellier emprunter la passerelle mais il n'y a pas d'appareil au contact ? La réponse se trouve plus bas : ils descendent et montent dans un bus.
J'espère qu'il n'en sera pas de même pour mon vol, ayant horreur des embarquements en bus.

Je trouve facilement une place assise en salle d'embarquement, malgré l'affluence.

J'aime bien le terminal 2F, son architecture, sa verrière, je pense que c'est le terminal le plus beau de Roissy avec le 2E son cousin.
photo p2150023

Cobus 3000 pour Montpellier …
photo p2150033

Les passerelles avec aucun aéronef au contact.
photo p2150034

Un Airbus A320 d'Air France passe au large.
photo p2150035

Un B737 de la compagnie roumaine Tarom, membre de Skyteam passe au large également.
photo p2150038

Notre porte F33 est toujours vide alors que l'heure d'embarquement approche !

Je commence à croire qu'on sera en retard, mais finalement notre Airbus pointe le bout de son nez, suivi d'un petit B737 de Malev.
Il s'agit d'un A320-214, immatriculé F-GKXP et aux anciennes couleurs, livré le 11 Avril 2008, MSN3470 pour le numéro de série Airbus.
photo p2150014

Extinction de l'éclairage taxi
photo p2150015

Mon A320 qui arrive à la porte.
photo p2150041
Je vois les passagers débarquer, puis on s'affaire autour de l'appareil, déchargement des bagages et containers, refuelling, et le camion Servair se place pour le ravitaillement en boissons.

La magie opère ! Qui n'a pas apprécié de voir le sol s'activer autour d'un avion !
Je mange un sandwich acheté auparavant car je doute beaucoup de la collation Air France qui sera servie sur ce vol à l'heure de midi : elle risque de ne pas être conséquente.
Les passagers commence à s'aligner devant la porte, alors que l'embarquement n'a pas commencé ! La file est longue et je constate que le vol est plein ou presque.

Un A330 de Middle East Airlines arrive en provenance de Beyrouth, capitale du Liban, mais à la jetée internationale.
La météo est dégradée, un beau ciel gris, espérons qu'il fasse soleil au dessus des nuages à notre altitude de croisière.
photo p2150037

Empennage avec un beau cèdre du Liban
photo p2150016
Close-up
photo p2150010

Un A321 d'AF arrive, avec les nouvelles couleurs, que je trouve très réussies !
photo p2150042

L'embarquement va être retardé d'environ d'une vingtaine de minutes, suite à l'arrivée tardive de l'appareil, l'écran indique le vol à l'heure ce qui est démontré par l'heure exacte. Une annonce est faite quelques temps après.

Mesdames et messieurs, une annonce concernant le vol AF1726, à destination de Venise. Suite aux dernières vérifications de l'appareil, nous attendons l'autorisation pour embarquer. L'embarquement est donc différé de quelques minutes. Veuillez rester attentifs à nos annonces.

Voici l'écran de la porte F33.
photo p2150039photo p2150043

Le temps d'attente se prolonge et je refais un tour des portes d'embarquement et là surprise cet avion vient d'arriver au contact !
C'est le célèbre F-GFKJ. Il s'agit de l'A320 aux couleurs retro, je rêvais de le voir en vrai, ce rêve est maintenant réalisé.

Cet appareil se prépare pour un départ vers Milan.
photo p2150044

L'embarquement commence enfin. Les passagers Affaires, Premium Voyageur, Flying Blue ont une file dédiée à gauche, ils embarquent en priorité.

Ensuite, les passagers en classe Voyageur sont invités à embarquer, l'agent appelle d'abord les passagers placés au fond de la cabine. Je serai assis au siège 25F, un des derniers rangs de cet Airbus. J'emprunte donc la passerelle vers l'appareil.

________________________________________________________________________

La chef de cabine nous accueille avec le sourire, et je m'installe à mon siège, côté hublot.
L'embarquement est terminé, les démonstration de sécurité sont réalisées par l'équipage, très professionnel.

Le départ se fera une dizaine de minutes en retard, un délai augmenté par la suite : en effet, il y avait devant nous six avions en attente de décollage sur le hold short, donc au final nous avons 45 minutes de retard. On attend, devant nous un CRJ, deux A320, un A319, un B737. Derrière, plusieurs EasyJet, le rétro d'Air France, et un Bulgaria Air.

On s'aligne enfin sur la piste : Air France 1726, autorisé décollage piste 26R !

Le décollage est mouvementé car en raison du vent, le pilote doit garder la trajectoire de l'avion qui se déporte à droite et à gauche.

Peu de temps après l'équipage passe avec les trolleys pour le service, il y a le choix habituel de boissons et pas de sucré-salé mais un mini sandwich ! Il y a le choix entre un sandwich au jambon ou au thon.

Je prends un sandwich au jambon, un verre de jus d'orange pour accompagner. Le sandwich est gelé, et pas très gouteux. C'est mieux que le sucré salé, mais ce n'est pas ça non plus. Air France pourrait faire un effort pour les vols de 1h30 - 2h au niveau du catering !

La cabine est propre et harmonieuse, équipée des sièges Europe inclinables introduits en 2008, avec les nouvelles housses de sièges dans les tons bleue ! Bon point pour le confort. L'appareil est récent, notez la présence de la bande rouge sous les coffres à bagages.

À noter que ces sièges sont de marque Sicma Aero Seat.
photo p2150010photo p2150046

Les Alpes

Les reliefs sont jolis vus du ciel !
photo p2150049photo p2150019

Le winglet, non je ne l'ai pas oublié !
photo p2150047

Le vol est court et passe très vite avec un joli soleil au dessus des nuages.

La pochette contient :
- le magazine Air France
- un sachet vomitoire
- la safety card

L'atterrissage approche, on amorce la descente sur Venise, Aeroporto Marco Polo.
photo p2150021
Encore le winglet
photo p2150020

L'appareil s'aligne, sur la droite on a une très belle vue sur Venise, malheureusement c'est brumeux et couvert aujourd'hui.
Atterrissage en douceur puis on dégage la piste par le taxiway.

Ladies and Gentlemen, we have just landed at Venice, Marco Polo airport. It is now 2:25 pm local time and the outside temperature is 13° C. Please keep your seatbelt fastened until the seatbelt sign has been turned off. We remind you that mobile phones must not be used until we arrive at our parking stand. Before leaving the aircraft, be careful when you opening the overheads compartments in anything falls out. Thank you for traveling with us in this Air France flight, on behalf of Air France KLM and our Skyteam partners, we wish you a very nice day, and a very pleasant onward journey if you are in transit


Durant le roulage à Venise, un Fokker 100 de Eagles Airlines.
photo p2150050

On se met au contact, entre un Avro RJ85 de SN Brussels et un A321 de Lufthansa.
Ouverture des soutes et déchargement des containers, mise en place du véhicule pour décharger les bagages …


Débarquement par la porte avant gauche et on arrive dans le terminal de Venise-Marco Polo, très mal conçu.
Désolé, je n'ai pas de photos de l'avion à l'arrivée car le terminal de Venise est construit d'une telle façon, qu'impossible de voir son avion en entier, surtout pour le parking utilisé par Air France.

Arrivée rapide des bagages sur le carrousel numéro trois. Je vais prendre le car ATVO, pour m'emmener directement dans la ville. Celui-ci attend devant le terminal, à droite en sortant du niveau des arrivées, un départ toutes les demies-heures.
Je vais pouvoir dès cette après midi découvrir la ville !

©Flight94 ? 2011, all rights reserved.
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.0/10
Cabine8.5
Equipage8.0
Restauration4.5

Conclusion

3 - CONCLUSION :

Un très bon vol, avec la qualité Air France que j'apprécie :

17/20 : La ponctualité souffre d'un léger retard au départ, rattrapé en parti au cours du vol.

17/20 : Le confort progresse avec des nouveaux sièges aux coloris bleus, inclinables. Cabine propre et moderne, appareil avec des moteurs de type CFM56 silencieux.

16/20 : Personnel souriant, sympathique mais sans en faire trop non plus.

9/20 Repas : un mini-sandwich minable, mais mieux que le sucré-salé. Dans tous les cas on a encore faim surtout sur ce vol à l'heure de midi. Un gros effort doit être fait de la part d'Air France.

NOTE : Au moment où le vol a été effectué, je ne pensais pas faire un Flight-Report, ne connaissant pas le site, d'où le manque de photos.
Merci à tous et bonne journée.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Venice (VCE)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 11 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Venice (VCE).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 36 minutes.

  Plus d'informations

34 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.