Avis du vol Emirates Tehran Dubai en classe Economique

Compagnie Emirates
Vol EK972
Classe Economique
Siege 34K
Temps de vol 02:00
Décollage 19 Avr 14, 11:40
Arrivée à 19 Avr 14, 13:10
EK   #3 sur 113 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 426 avis
Alexandre H
Par 4013
Publié le 22 avril 2014
Bonjour à tous!

Après pas mal d'attente, je suis de retour pour la suite et fin du routing suivant:

Aller:

-Paris Orly - Istanbul Sabiha Gökçen SAW avec Pegasus en Boeing 737 800.
-Istanbul Sabiha Gökçen SAW - Téhéran IKA (Imam Khomeini Airport) avec Pegasus en Airbus A320.

Retour:

-Téhéran IKA - Dubai avec Emirates en Boeing 777 300ER. Vous y êtes!
-Dubai - Paris CDG avec Emirates en Airbus A380. Ce vol ne sera pas reporté.

Autant le dire tout de suite, le choix d'Emirates au retour change beaucoup de choses, bien plus que je ne l'aurais imaginé.
À la réservation j'avais le choix entre un A/R tout Pegasus, du tout Turkish ou un panachage aller Pegasus/retour Qatar, Etihad ou Emirates.
Ayant l'âme du FRiste, je me décide pour un panachage. Sur les conseils d'un ami, et aussi beaucoup suite à mes lectures sur FR, je choisis finalement Emirates.
Cette option est la plus chère mais j'y vois de nombreux avantages:

Tout d'abord le plus grand intérêt des avions utilisés par EK: Qatar et Etihad ont recours à des monocouloirs de la famille A320 sur le vol en provenance de Téhéran et c'est enfin l'occasion d'emprunter l'A380 dont on m'a tant parlé!

D'autre part, l'aéroport de Dubai était vraiment supérieur tant que le nouveau Doha n'avait pas ouvert. Ce détail que l'on pouvait négliger avec le temps d'escale initialement prévu s'avérera finalement important.

—–

Ce vol retour commence donc par le trajet entre la ville de Téhéran et l'aéroport Imam Khomeini (IKA) d'où partent désormais presque tous les vols internationaux. Cet aéroport est assez excentré et il faut une bonne demi-heure d'autoroute est nécessaire pour le rallier. Il faut compter environ 500 000 rials de taxi (12-13 euros).

L'architecture de l'aéroport est assez atypique car vous êtes invité, pour accéder aux comptoirs d'enregistrement, à passer une première fois des contrôles de sécurité.
L'opération s'effectue donc sans avoir vos BP et avec vos valises de soute.
Après l'enregistrement, vous êtes amené à passer la police aux frontières et accédez à une zone commerciale contenant plusieurs magasins mais ne comportant aucune porte d'embarquement.
Enfin, seulement lorsque votre vol est appelé, il faut se diriger vers un second contrôle de sécurité en bout d'aérogare (similaire au premier mais donc sans la valise enregistrée) pour accéder à une salle d'embarquement close et sans commerces. J'espère avoir décrit le cheminement de façon compréhensible et je serais assez intéressé de savoir si vous avez déjà rencontré un tel schéma d'aéroport…

Les photos suivantes sont prises depuis le terminal, avant d'avoir rejoint la salle d'embarquement. Y figurent deux Airbus de la compagnie Queshm Air qui a semblé très présente à IKA et qui relie Téhéran à l'île de Queshm, zone franche iranienne. On remarquera la livrée hybride de l'Airbus A300 au premier plan, ex-Saudi Arabian dont seuls les titres et logos ont été retirés!

photo IMG_2421


Également, on remarquera l'unique A340 d'Iran Aseman Airlines à l'arrière-plan, deuxième prototype d'Airbus ayant fait son premier vol en 1992 (Immatriculation: EP-APA).

photo IMG_2422photo IMG_2423


Les passagers de mon vol sont appelés à rejoindre la salle d'embarquement après un vol IranAir à destination d'une ville sainte Irakienne (Nadjaf si je me souviens bien) embarquant de nombreux pèlerins. Leur vol était effectué en Airbus A300.

Voici une vue de la salle d'embarquement, après avoir passé les deuxièmes contrôles de sécurité. Celle-ci est confortable avec des fauteuils/transats, en nombre insuffisant néanmoins.

photo IMG_2426


C'est alors l'occasion d'observer pour la première fois mon avion.

photo IMG_2424


Après avoir patienté environ 30 minutes, deux files sont formées pour accéder à la passerelle, l'une pour la first, business, détenteurs de cartes EK et une autre pour le reste des passagers, dans laquelle je me trouve.

Cette photo a été prise alors que j'accède à la passerelle, après vérification des BP.

photo IMG_2427


La porte de cet avion est très belle avec ses grandes lettres dorées.

photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.26.29photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.21.13


J'accède alors à la cabine de ce magnifique 777-300ER.
Voici mon siège, en 34K. Un coussin et un sachet contenant le casque y sont disposés.

photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.22.30


L'appareil est immatriculé A6-EGU, et a fait son premier vol le 2 juillet 2012. Il s'agit donc d'un avion très récent et la cabine est la version la plus moderne de chez Emirates.
On y trouve de larges sièges coulissant en avant lorsqu'ils sont inclinés, des prises de tous calibres à chaque place, et surtout des écrans personnels d'une largeur impressionnante en économie… À vrai dire, ils sont même peut être trop grands à cause de la faible distance qui nous sépare du fauteuil de devant! On s'y fera!

Voici donc l'écran et sa télécommande tactile…

photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.23.17photo IMG_2441


Le pitch, très bon après mes vols sur Pegasus!

photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.23.53photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.24.53


L'embarquement touche à sa fin et j'ai la joie de constater que les deux sièges à côté de moi restent vides. De même, une bonne partie de la cabine, surtout les sièges centraux, est inoccupée.

photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.26.10


Un Oshibori est distribué.

photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.24.17


Voici la vue de mon siège pendant l'embarquement. On reconnaît, au large de l'aérogare, des A320 d'IranAir et Queshm Air.

photo IMG_2438photo IMG_2439


Viennent ensuite les consignes de sécurité, que je ne verrai que sur les IFE.

Encore un aperçu de la cabine, pendant leur diffusion:

photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.25.13photo IMG_2445


Après un mot du CDB, on commence le repoussage et le roulage.

photo IMG_2447


On croise l'A320 de Qatar assurant la liaison vers Doha.

photo IMG_2449


À ce moment je suis bien content de mon choix et de me trouver à bord de ce magnifique et imposant 777!





Voici un Airbus A300 assez récent. EP-MNM a rejoint Mahan Air après que la Lufthansa l'ait retiré de sa flotte en 2007. Son premier vol remonte seulement à 1996.

photo IMG_2455


Un A310 d'IranAir, visible d'ailleurs depuis l'autoroute de l'aéroport, qui passe sous son aire de stationnement. L'état de cet avion laisse penser qu'il sert à fournir des pièces détachées pour le reste de la flotte…

photo IMG_2459photo IMG_2460


On passe enfin devant ce qui semble être une zone de maintenance. On aperçoit notamment deux Avro RJ100 de Queshm Air, deux 747 d'IranAir et Mahan Air.

photo IMG_2461photo IMG_2464


Le roulage est relativement court, et nous semblons être les seuls au départ à cet horaire.

Voici la vidéo du décollage.




L'air est assez turbulent pendant la montée, et nous serons secoués pendant une bonne partie du vol. Les paysages survolés dès le décollages sont quant à eux absolument splendides.




C'est une fois notre altitude de croisière atteinte que ce vol va se montrer proprement extraordinaire pour un habitué des vols moyens-courriers intra-européens!
Pour rappel, nous n'avons que 1h50 de vol…

Tout d'abord, je commence par explorer un peu l'IFE.
Comme dit précédemment, l'écran est très grand, et est très réactif. On y trouve un nombre sidérant de séries, musiques et films rangés par genres ou origine. Par curiosité, je cherche un aperçu des films français disponibles. En voici une petite partie:

photo IMG_2477


Petite remarque cependant: j'ai essayé de lancer En Solitaire et je me suis rendu compte que la qualité de l'image était vraiment dégradée en comparaison de la haute définition des films Hollywoodiens. Ce n'est pas génant, mais il est donc à noter que les films les moins populaires sont bien compactés pour qu'ils tiennent tous dans la boîte!

Autre petite critique, le casque fourni par Emirates n'est pas d'une grande qualité et, même au volume maximum, il est difficile d'entendre quelque chose… J'ai très vite utilisé mes simples écouteurs d'IPod.

De nombreuses prises individuelles sont disponibles et j'utilise la connexion USB pour charger mon téléphone. Celle-ci ne semble être qu'une prise de recharge car je n'ai trouvé aucun moyen de communiquer avec l'IPhone via l'interface de l'IFE.

photo IMG_2475


Après ce petit tour de l'IFE, les boissons sont servies et les repas sont distribués au cours d'un deuxième passage par un équipage souriant et attentionné.
Nous avons le choix entre Poulet et Agneau, mais il ne reste plus que le poulet une fois les pnc parvenus à ma rangée.

Voici le plateau repas.

photo IMG_2478


Le même une fois le couvercle en aluminium retiré.

photo IMG_2480

Encore une fois, il s'agit d'un sans faute. Le plat est vraiment très bon, accompagné d'une sauce excellente. À noter qu'il n'est pas servi dans une barquette en aluminium mais bien dans une assiette creuse qui, bien qu'elle soit certainement en plastique, améliore grandement la présentation.

photo IMG_2481


Détail des couverts en métal…

photo Capture d’écran 2014-05-22 à 01.25.34


Voici le dessert, classique mais très bon.

photo IMG_2483photo IMG_2485


Je ne regrette de ce repas que l'absence de vrai pain. Dur-dur pour un français de manger du fromage avec des crackers ou une sorte de galette, mais cela se comprend pour un vol régional au Moyen-Orient.


Des boissons chaudes sont servies à la fin du repas. Je prends du thé.

photo IMG_2486


Après avoir mangé, nous avons déjà atteint le golfe persique. On distingue sur cette photo, au travers d'un épais brouillard, les côtes iraniennes que nous quittons (en bas à droite).

photo IMG_2487


Coup d'oeil sur la cabine avant la descente.

photo IMG_2492


Sortie des spoilers pendant la descente. La détente de ceux-ci est impressionnante, alors que l'avion est toujours en vol.

photo IMG_2493


Voici la vidéo de l'atterrissage, encore postée grâce au compte Youtube d'un ami. Hard landing in Dubai… C'est vrai que l'atterrissage a été plutôt dur!




Première vue de l'aéroport au travers de la caméra de l'avion. Bienvenue chez Emirates!

photo IMG_2497


Puis on roule tranquillement vers notre terminal.

photo IMG_2498photo IMG_2500


Un A330 est sur le départ.

photo IMG_2501


Première observation pour moi de la tour la plus haute du monde, Burj Khalifa, en arrière-plan.

photo IMG_2502


On vient se garer au côté d'un des rares Airbus A340-500 d'Emirates.




Une fois en porte, je profite du débarquement pour faire une photo de la cabine. On se rend ici mieux compte de la taille gigantesque des écrans, et du remplissage qui parait plus faible sur les photos précédentes prises autour de ma rangée.

photo IMG_2509


Comme décrit plus en détail sur d'autres FR, le transit à Dubai est relativement simple. Je n'ai pas à changer de Terminal et la seule formalité est ici de repasser les contrôles de sécurité. J'arrive alors très vite dans le grand terminal d'où doit partir mon A380 pour Paris à 15h. Cela me laisse environ 1h30 pour observer les lieux.





Chose dont je n'imaginais même pas l'existence: un fumoir dans le terminal… Par ailleurs, pour ceux que ça intéresse, j'ai remarqué qu'une cartouche de cigarettes de la marque la plus connue n'était vendue dans les duty free que 16€…

photo IMG_2514

Le FR du vol Téhéran-Dubai se termine ici, mais il me semble important de parler de la suite des événements…

Plan du terminal: (L'embarquement pour Paris se fait en port A2)

photo IMG_2581photo IMG_2583


Un peu avant 15h donc, les passagers du vol pour Paris sont appelés à embarquer. Pour ceux qui connaissent, il s'agit en réalité d'un check des BP qui vous conduit vers une salle d'embarquement et cela semble être une procédure courante d'embarquement pour gérer l'afflux de passagers des vols opérés en A380.
À Dubai, cette salle est en contrebas de tous les duty-free. Je profite de la descente par escalator vers la salle d'embarquement pour faire des photos de ce qui devait être mon A380.




Une fois en bas, nous n'avons plus qu'à attendre patiemment sur des sièges à notre disposition, coupé de tout le reste du terminal. Le problème c'est que cela commence à durer… Après environ 1h30 d'attente, on nous annonce un problème technique en train d'être réparé… Après plus de deux heures, on comprend qu'ils ne viennent pas à bout de leur soucis technique et de nombreux passagers font pression pour remonter vers le terminal dont nous sommes isolés.

Vous voyez sur cette photo une salle d'embarquement et ses sièges à notre niveau, et l'étage des duty free au niveau de la mezzanine. Il n'y a absolument rien à faire dans ces salles d'attente…

photo IMG_2518


Finalement, près de trois heures après être descendus dans la salle, nous sommes invités à remonter par les équipes d'Emirates, qui nous annoncent un changement d'avion.
La procédure est longue, puisqu'il faut débarquer tous les passagers un à un dans leurs ordinateurs. Des meal-vouchers sont distribués et nous sommes informés que nous attendrons l'A380 de retour de Londres pour pouvoir rentrer.
Le ré-embarquement ne débute que vers 20h et on comptera environ 6h de retard pour une arrivée vers 3h du matin à CDG. Le tout sans excuse ni aucune compensation autre que les fameux meal-vouchers distribués à l'aéroport de Dubai…

J'ai décidé de ne décrire que brièvement et de ne pas prendre en compte cette mésaventure dans la notation de ce FR, mais il est tout de même dommage d'avoir fait face à un véritable abandon des passagers après un premier vol tellement parfait.

Enfin, pour finir sur un bon point, une fois à bord de notre avion, le vol vers Paris s'est lui aussi révélé très agréable.

S'agissant pour moi d'une première en A380, j'ai été plus que surpris par le confort et l'insonorisation de l'avion, les sièges et IFE étaient par chance les mêmes que ceux du 777 (l'avion devait faire partie des tout derniers A380 livrés à EK).
Vol de nuit involontaire oblige, le mood lighting et les petites étoiles dans les allées ont aidé un FRiste crevé à trouver le sommeil pour la première fois durant la majorité d'un vol en éco! Plus que jamais je recommanderais et serais sans hésiter amené à payer un supplément pour emprunter cet avion.


Je vous remercie de votre lecture.
Afficher la suite

Verdict

Emirates

9.6/10
Cabine9.0
Equipage9.5
Divertissements10.0
Restauration10.0

Tehran - IKA

6.0/10
Fluidité7.0
Accès5.0
Services2.0
Propreté10.0

Dubai - DXB

9.8/10
Fluidité9.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Avant de commenter les notes, je tiens encore une fois à rappeler que celles-ci ne tiennent pas compte de mes mésaventures à l'aéroport de Dubai qui, à mon sens, ne concernent pas la premier vol.

Notes de la compagnie:

-Confort cabine: 9/10
La cabine de ce 777 était équipée de la dernière version des sièges et IFE que l'on peut trouver chez Emirates. Ainsi, il s'agit tout simplement d'une des meilleures cabines éco du marché...
Les sièges sont confortables, le pitch est bon, le mood-lighting (presque imperceptible sur ce vol de jour) est agrémenté de petites LEDs figurant des étoiles au dessus des allées, et l'avion est très propre.
Seule ombre au tableau, l'avion est très bruyant, particulièrement lorsque l'on est assis en arrière des ses deux gros GE90s... Cette impression est d'ailleurs amplifiée par le vol en A380 qui a suivi, qui je le répète, m'a sidéré par son silence.

-Équipage: 9,5/10
L'équipage, malgré la courte durée du vol, a su se montrer présent, souriant et très efficace pour fournir toutes les prestations que l'on trouve habituellement sur des vols LC.

-Repas et catering: 10/10
Je ne peux pas mettre une autre note! Pour un vol de moins de deux heures, la prestation est tout bonnement exceptionnelle. Rien à voir avec la collation des compagnies européennes sur leurs vols de cette durée...

-Divertissement: 10/10
Là encore, comment mettre une autre note? Le système écran/télécommande est au top, et son contenu est presque sans fin.

-Ponctualité: 10/10
Heureusement que je ne tiens strictement compte que du premier vol! Celui-ci a été parfaitement à l'heure.

Voilà donc une excellente moyenne, qu'Emirates mérite amplement pour ce vol et qui donne envie de très très vite revoler sur leurs avions. Il ne reste plus qu'à améliorer le traitement des passagers dans le hub de Dubai lorsqu'on fait face à l'imprévu...

Concernant les aéroports:

-Téhéran IKA:
Les contrôles étaient fluides car peu de passagers étaient présents. Cependant je ne comprend pas très bien l'utilité de passer deux fois la sécurité...
L'accès à cet aéroport n'est lui pas très facile. Le trajet est relativement long (30 minutes au moins en prenant l'autoroute) car l'aéroport est vraiment très éloigné de la ville. De plus, il n'a pas l'air d'y avoir, pour l'instant, de lignes de transports en communs.
Le terminal possède quelques boutiques mais on en a vite fait le tour... l'attente peut paraître longue.
Les locaux sont très propres, rien à dire de ce côté là.

-Dubai:
Les contrôles à l'arrivée consistent en un passage de la sécurité. Ils sont assez fluides, mais je m'interroge, comme beaucoup, sur leur utilité... Après tout nous les avons bien déjà passés à l'aéroport de départ! Existe t-il des aéroports dont le transit évite ces contrôles?
Étant en transit, l'accès à l'aéroport est pour moi difficile à évaluer...
Les boutiques, restaurants, et même le fumoir offrent, eux, pas mal d'occupations aux voyageurs... à condition de ne pas se faire enfermer à l'étage du dessous par Emirates!
L'aéroport est bien-sûr très propre.

Sur le même sujet

17 Commentaires

  • Comment 112568 by
    PAT62 5112 Commentaires

    Belle prestation pour un vol d'1H50.
    La taille de l'IFE est impressionnante.
    Pas de regret pour le choix de ce vol.
    Belle vues au dessus de l'Iran.
    Merci pour ce FR !

  • Comment 112574 by
    Hcl75 TEAM 1587 Commentaires

    Super FR!
    Je regrette cependant le manque de photos de l'aéroport de Téhéran.
    Le siège ressemble vraiment à celui de SQ présenté hier, et surtout c'est le même IFE. Le côté tactile + la télécommande c'est un bon combo, dommage pour les compagnies qui privilégient l'un des 2.
    Vraiment un beau plateau repas. Pour un vol d'1h50 c'est à peine croyable!
    Effectivement sacré hard landing! En même temps si le PF n'arrondit pas...
    Sacrée déconvenue pour le DXB-CDG !!!
    Merci pour ce FR

    • Comment 297148 by
      Alexandre H AUTEUR 21 Commentaires

      Le siège semble effectivement être le même que celui de Singapore, à un détail près: j'ai l'impression que les prises (à droite de la télécommande) sont remplacées chez SQ par le porte-gobelet.

    • Comment 297145 by
      Chevelan 7407 Commentaires

      Vu le prix du pétrole payé par EK, je pense que de balader des sièges vides est le cadet de leurs soucis...

    • Comment 297152 by
      Alexandre H AUTEUR 21 Commentaires

      C'est sûr que le prix de pétrole en Iran et aux UAE ne doit pas décourager Emirates à faire voler de si grands avions, mais il doit tout de même parfois y avoir pas mal de monde sur cette ligne car au moins deux liaisons quotidiennes en 77W existent depuis très longtemps.

      De plus, après m'être renseigné, l'activité cargo est très importante pour Emirates et justifie l'exploitation de widebodies sur toutes leurs lignes.

  • Comment 112576 by
    SKYTEAMCHC 4923 Commentaires

    Merci Alexandre pour ce FR original par son trajet. C'est assez compliqué ce que tu nous décris comme fonctionnement à Téhéran, surement pour des raisons de sécurité mais peu agréable pour les passagers. Le spotting à Téhéran est interessant car ces compagnies sont peu visibles en dehors de l'Iran.
    Coté vol c'est en effet très très bien vu la durée du vol.Tu as fait le bon choix de compagnie !
    Je m'interroge sur la rentabilité de tels vols avec de sgros porteurs aussi peu remplis. Ce n'est pas le premier Fr qui montre des cabines assez vides sur EK et la pertinence de gros porteurs d'un point de vue économique se pose. Je sais que EK est en phase de développement avec un investissement comme aucune autre compagnie pour s'assurer la première place , mais il serait inetressant de voir sa rentabilité. Ceci n'enlève rien a son efficacité et au service de qualité proposé même en Y .

  • Comment 112578 by
    aurel-lil 4154 Commentaires

    Finalement la seule fausse note d'ensemble de ce FR provient du vol retour vers CDG !

    effectivement on peut comparer directement SQ et EK avec l'IFE qui est le même et qui semble bien au-dessus du lot actuellement.
    Catering très correct pour la durée du vol avec ce plateau complet.

    Merci pour ce FR et à bientôt.

  • Comment 112583 by
    02022001 3772 Commentaires

    Merci !

  • Comment 112584 by
    Elio 1 Commentaires

    Merci!
    Je vois que l'organisation de l'aéroport de Téhéran est assez similaire à celle de Beirut!

    • Comment 297150 by
      Alexandre H AUTEUR 21 Commentaires

      Au sens propre ou au sens figuré ;)?
      En soit rien n'est désorganisé, les queues sont fluides et les guichets sont partout en nombre suffisant (pas comme à CDG...). Je m'étonnais simplement d'une conception assez atypique.

  • Comment 112593 by
    Chevelan 7407 Commentaires

    EK est réputée pour son catering sur des CC et MC.

    Le cheminement à Téhéran est bizarre, comme le dit SKYTEAMCHC, c'est surement pour des raisons de sécurité

    Routing peu banal...

    Malgré tout, Emirates a quelques faiblesses, d'après votre aventure sur le vol entre DXB et CDG, débarquer à Paris en pleine nuit, ce n'est pas très pratique

  • Comment 112594 by
    Bargi62 1885 Commentaires

    Merci pour ce FR:très belle prestation pour du CC.
    belles vues en vol au dessus de l'Iran.

  • Comment 112595 by
    pierrejos 1125 Commentaires

    merci pour ce fr

  • Comment 112596 by
    pititom 8734 Commentaires

    Merci pour ce FR depuis une destination originale. D'ailleurs, l'Iran aurait mérité un bonus touristique rare mais qui, j'en suis sûr, vaudrait le coup !

    Merci du partage :)

  • Comment 112787 by
    Sidah 23 Commentaires

    Merci pour ce FR! Téhéran n'est pas le seul aéroport à avoir autant de contrôles de sécurité! Alger fait pire avec pas moins de 3 contrôles avec à chaque fois fouille au corps, un contrôle des documents de voyages dans un comptoir dédié et 3 barrages de police avant d’accéder au parking! Mais bon, il fait parti des aéroports les plus sures au monde et on fini par s'habituer !

Connectez-vous pour poster un commentaire.