Avis du vol DAT Danish Air Transport Copenhagen Karup en classe Economique

Vol DX180
Classe Economique
Siege 20F
Temps de vol 00:35
Décollage 29 Avr 15, 17:35
Arrivée à 29 Avr 15, 18:10
DX 8 avis
LUCKY LUKE
Par 2219
Publié le 9 mai 2015
Bonjour à tous,

Voici de nouveau un FR consacré à un type d’appareil en voie de disparition, et à une compagnie jusqu’alors jamais reportée sur ce site.

L’avion est un MD-87, sous-type de la famille MD-80, seul de la lignée à présenter un fuselage court, les quatre autres versions bien plus répandues (81, 82, 83 et 88) étant des « long-bodies » de ce qui était à l’origine le DC-9, lui-même sans cesse rallongé au fil de ses versions : 10, 20, 30, 40 et 50 ! Une fois l’avion de nouveau allongé, modernisé et renommé MD-80 pour symboliser aussi le changement de nom du constructeur, Douglas étant devenu Mc Donnell Douglas, le besoin de développer une variante à fuselage plus court s’est alors fait sentir… C’est ainsi qu’est né le MD-87, que l’on définira par conséquent brièvement tel qu’un « DC-9 rallongé puis raccourci ». Comme toujours, les « short-bodies » n’ont qu’un succès commercial limité, comme en témoigne la rareté, voire la disparition rapide d’autres échecs de l’industrie aéronautique dans ce domaine : A318, A340-500, B737-600, etc.

La compagnie est Danish Air Transport (DX), qui ne date pas d’hier. Fondée en 1989, elle est avant tout un opérateur ATR, avec quelques lignes régulières régionales intra-scandinaves, et une forte activité d’ACMI un peu partout en Europe et même dans le monde (contrats ONU, etc). Je l’avais déjà empruntée une fois en ATR42, en 2004, sur un Marseille-Figari affrété par Air Littoral. Il y a quelques années, tout en conservant son cœur de métier avec ses ATR, DAT s’est convertie au jet, acquérant un MD-83 de 1990 et ce MD-87 livré à l'origine en 1987 à Finnair. Elle évolue à présent vers l’A320, dont elle exploite deux exemplaires, essentiellement sur des contrats charter classiques pour des TO scandinaves à destination de la Méditerranée, mais aussi, encore et toujours, pour vendre de l’ACMI.

Cette ligne Copenhague-Karup est pour sa part tout ce qu’il y a de plus régulière. Danish Air Transport l’a récupérée au début de la saison IATA en cours, soit très précisément le 29 mars 2015, après que Norwegian ait renoncé à l’exploiter, ses Boeing 737 étant visiblement surdimensionnés pour un tel marché. DAT a par conséquent adapté le programme des vols à la demande, en augmentant les fréquences, qui sont de sept par jour en semaine, et en y mettant un ATR72 sur six d’entre elles. Et la septième me direz-vous ? Eh bien, justement, elle est effectuée en MD-87, quatre fois par semaine uniquement, là où la demande est la plus forte :
- De Karup à Copenhgague à 8h10
- De Copenhague à Karup à 17h35

Que fait l’avion le reste du temps ? Pas grand-chose apparemment, à part du béton à Copenhague dans la journée et à Karup le soir et le week-end. Sachant que les vols durent moins de 45 minutes, cela donne une utilisation moyenne de l’appareil de 6 heures par semaine, c’est-à-dire rien du tout. D’où bien entendu l’intérêt d’exploiter un avion en fin de vie, avec peu de coûts fixes, et une « valeur coque » qui apparaît sans doute dans les livres à près de zéro.

Ca ne devrait pas durer éternellement, et c’est donc sans hésiter que je me suis rendu à Copenhague en cette fin avril, afin de prendre ce qui est tout simplement le dernier MD-87 volant en Europe, et l’un des rares encore en service commercial dans le monde.

Arrivé d’Italie à bord d’un classique A320 Alitalia où je m’étais régalé de quelques lasagne (surtout sans « s » à la fin) dans une classe affaires où deux PNC n’avaient que ma modeste personne à servir…
photo IMG_2061

… je me dirige sans tarder vers la zone des correspondances.
photo IMG_2071

Cet espace est remarquable. Les deux sociétés de handling présentes sur l’aéroport (SAS et Aviator) y possèdent leurs comptoirs. Vous prenez votre ticket, comme chez KLM à Schiphol, et vous attendez votre tour dans un salon verdoyant. Il n’y avait quasiment personne devant moi ce jour-là.
photo IMG_2072

Me voilà donc en possession de l’indispensable carte d’accès à bord. Decoding : transaction 91 à deux heures du départ, le gros porteur de DAT se justifie pleinement par rapport à l'ATR dans cette tranche horaire. Ce sera par ailleurs un vol en « free seating » !
photo IMG_2073

Le wifi gratuit à Copenhague c’est possible mais compliqué. Il faut créer un compte, indiquer des milliards de renseignements, accepter de recevoir des mails de la Scandinavie toute entière, pour finalement recevoir un code qui n’arrive pas sur votre i-phone car vous découvrez un peu plus tard qu’il est passé dans vos spams. Bref, place au système D : le plus simple est de s’approcher le plus possible du business lounge SAS, de s’asseoir parterre dans un coin, et de choper le wifi gratuit du salon. La scandinavie, une des régions les plus propres du monde ? Oui, en général, mais pas à cet endroit en tous cas où des moutons de poussière s'ammoncellent sur le parquet.
photo IMG_2074

De mon « lounge de pauvre », j’avais une vue directe sur la porte A6 d’où le départ vers Karup de 17h35 aura lieu. Dès que la file d’attente se forme, je remballe mes affaires et j’y vais.
photo IMG_2075

Il est 17h20. Ca va être juste pour un départ à l’heure, surtout qu’il s’agit d’une porte menant à un paxbus.
photo IMG_2076

Tout va assez vite mais le trajet sur le tarmac est long. Ce n’est pas un point de stationnement « au large », mais « dans la pampa »…
photo IMG_2077

On arrive enfin à l’avion, à cinq minutes du départ. Je découvre sa toute nouvelle livrée dédiée à la ligne Copenhague-Karup, et son prix d’appel à 199 couronnes, soit environ 25€. L'ancienne peinture multicolore de ce MD-87 immatriculé OY-JRU était bien plus belle, mais, bon, c'est quand même grâce à cette ligne CPH-KRP que je peux le prendre, alors je ne fais pas la fine bouche. La plupart des passagers se précipite vers l’avant…
photo IMG_2078

… et le tiers restant vers l’arrière.
photo IMG_2080

Je m’attarde pour faire quelques photos de ce qui devient un plaisir rare : embarquer par l’escabeau intégré arrière d’un avion.
photo IMG_2082photo IMG_2086

On peut ainsi en profiter pour contempler en détail les réacteurs et tout l’empennage. Le tout avec le bruit limite assourdissant de l’APU en marche. C’est bon, non ?
photo IMG_2087

Pour les jeunes FRistes qui n’ont connu ni Caravelle, ni Boeing 727, ni DC-9 et autres MD-80, ça se passe comme ça l’entrée dans un avion par l’escabeau arrière. Arrêtez de vous précipiter dans les B787, A380 et A350 dès qu’ils entrent en service. Vous avez la vie devant vous pour ça. Si vous le pouvez, venez plutôt à Copenhague prendre un MD-87, tant qu’il est encore temps !
photo IMG_2089

Et en plus, vous serez accueilli par une PNC qui offre des chocolats… et une tasse en plastique !!! C’est pas sur Emirates, Singapore Airlines ou British Airways que vous trouveriez ça ! Je plaisante bien entendu. A chacun ses plaisirs, se faire dorloter en First ou en Business pour certains (j’aime bien aussi, pour autant que ce soit une nouvelle entrée dans mon flightlog…), ou se retrouver ratatiné à bord d’un avion vintage pour d’autres…
photo IMG_2091

Effectivement, c’est bondé à bord car un premier paxbus était déjà parti avant celui à bord duquel je me trouvais. En plus, quasiment tous les passagers ont un bagage cabine aux dimensions maximales, et il n’est pas facile de caser tout ça dans les racks.
photo IMG_2093

Je me dis que ça va être cuit pour un siège hublot, quand soudain j’en aperçois un de libre juste derrière les issues de secours.
photo IMG_2094

C’est sans doute la « rangée mistigri » dont personne ne veut à cause de son pitch pour lilliputiens, comme en témoigne la position peu enviable du pax assis côté couloir, d’autant que les scandinaves sont plutôt grands en moyenne. Il ne doit rester qu’un siège de vide dans tout l’avion et ce sera par chance celui qui me sépare de lui.
photo IMG_2095

Le reste de la cabine ne doit avoir pour autant un pitch très généreux. Arriver à caser 137 sièges dans un MD-87, c’est un exploit. Démo gilets.
photo IMG_2097

On quitte le parking avec 5mn de retard.
photo IMG_2098

Roulage assez rapide et décollage face à l’est.
photo IMG_2103

Virage à droite immédiat.
photo IMG_2106

On laisse la zone de Kastrup à droite pour une montée rapide. Cap à l’ouest, vers le centre du Danemark.
photo IMG_2108

Le « service à bord » a lieu alors qu’on est toujours en montée. Les 3 PNC passent avec du café, qu’il convient de se faire servir dans la tasse qui a été remise à l’embarquement !
photo IMG_2111

… pour le résultat final que voici, une fois associé au chocolat lui-même distribué lors de l’arrivée à bord !
photo IMG_2112

Une vue rapide du magazine de bord, écrit à 90% en danois.
photo IMG_2113

La page consacrée à la flotte dénote bien de la polyvalence de la compagnie, qui a même créé une filiale en Lituanie (DOT-LT) pour baisser ses coûts.
photo IMG_2114

Son réseau régulier est assez limité. Quelques lignes régionales, sans doute sous O.S.P. Le reste de l’activité n’est pas sur la carte, ce sont des contrats charter et ACMI.
photo IMG_2115

Consigne de sécurité.
photo IMG_2116

Nous voilà déjà en descente !
photo IMG_2118

On atterit à 17h15, alors que l’heure supposée d’arrivée au parking était 17h10.
photo IMG_2119

Commence alors un long roulage sur ce qui n’est pas un petit aéroport régional, mais une imposante base militaire, avec pas moins de trois pistes et une multitude de taxiways !
photo IMG_2122

Pas de doute, Karup n’est pas un aéroport dédié à la seule ligne vers Copenhague !
photo IMG_2123

Après plusieurs minutes, voici enfin la confirmation qu’il existe quand même un endroit pour le trafic civil.
photo IMG_2125

Et l’on aperçoit tout de suite après l’aérogare. Le bloc arrivée aura lieu à 17h25, avec un quart d’heure de retard. C’est beaucoup pour un vol aussi court.
photo IMG_2126

Quelques photos de la cabine en débarquant, plus tranquillement que lors du rush de l’embarquement.
photo IMG_2128

Ces têtières multicolores avec le logo de la compagnie sont de très bon goût et donnent à elles seules une identité à l’avion, bien plus réussie que sa livrée extérieure !
photo IMG_2128Aphoto IMG_2128B

Un dernier coup d’œil à l’escabeau arrière. L'utiliser en plein vol peut rapporter gros ! Pour plus de détails, adressez-vous au célèbre Dan Cooper…
photo IMG_2129

Et voilà notre MD-87 sous le soleil, plus à son avantage que lors du départ dans la grisaille de Copenhague.
photo IMG_2131

Gros plan sur la pub relative à la ligne à laquelle l’avion est dédié, même s’il n’effectue que très peu de vols par rapport à tout le programme. Les habitués du Copenhague-Karup sont par conséquent avant tous des utilisateurs d’ATR…
photo IMG_2132

Notre MD-87 ne revolera plus avant demain.
photo IMG_2133

Tout ce qu’il faut pour assurer un bon traitement côté piste.
photo IMG_2135

Et voilà l’aérogare airside…
photo IMG_2141

…puis landside.
photo IMG_2143

Vue du parking auto qui semble bondé en cette veille de pont du 1er mai.
photo IMG_2144

A l’intérieur, une zone d’enregistrement plutôt vaste pour des vols régionaux.
photo IMG_2148

A l’étage, le seul commerce de l'aérogare.
photo IMG_2149

L’accès au PIF est situé juste en face.
photo IMG_2150

L’aérogare est jonchée de publicités mettant en avant le nouvel opérateur de la ligne vers Copenhague, avec l’image de l’ATR42 plutôt que celle du MD-87.
photo IMG_2145

On met clairement l’accent sur la fréquence, la capacité et l’interlining, ce que ne proposait pas Norwegian sur cette ligne quand elle l'a exploitée de manière éphémère.
photo IMG_2147

Bon, au cas où cela vous aurait échappé, le prix d’appel est de 199 couronnes !
photo IMG_2147A

Je repars deux heures après en ATR72, direction Copenhague bien sûr, ce qui est l’occasion de saluer une dernière fois notre MD-87 dont on se demande ce qu’il deviendra dans quelques mois. A bientôt 28 ans, l'heure de la retraite approche…
photo IMG_2163

J’espère que ce récit vous a plu. A bientôt pour d’autres FRs.
Afficher la suite

Verdict

DAT Danish Air Transport

4.6/10
Cabine3.5
Equipage5.0
Divertissements5.0
Restauration5.0

Copenhagen - CPH

6.5/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services5.0
Propreté5.0

Karup - KRP

7.9/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Un appareil désormais insolite et rarissime dans le ciel scandinave, qui lui a pourtant tant donné par le passé. Le vol s'est déroulé de manière classique dans un pays où le réseau aérien domestique est remarquablement développé malgré les faibles distances, ce qui est dû en grande partie au fait que Copenhague est très excentrée géographiquement du coeur du Danemark.
Des notes moyennes pour la plupart, mais sur un vol aussi court, à des tarifs très modérés (pour qui s'y prend à l'avance ou tombe sur des vols mal remplis), il ne faut pas attendre autre chose qu'à être trasnporté d'un point A à un point B.
Sauf pour l'AvGeek de base que je suis qui aura trouvé ce qu'il était venu chercher, avec ce type d'avion en voie de disparition, donc 10/10 de ce côté là...

Sur le même sujet

28 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 136179 by
    Mathieu 2076 Commentaires
    Bonsoir Luc,

    Après un superbe FR sur Meridiana, voici un nouveau FR tout aussi agréable à lire sur DAT.
    Grâce à vous ce soir j'ai encore appris beaucoup de choses et notamment l'existence de cette compagnie, la DAT.
    Vos explications sur les différentes versions de MD80 sont d'une sacré précision (j'ai encore du boulot avant de connaître tout cela). J'ignorais également qu'une version 87 avait été commercialisée.

    Quelle chance d'embarquer par la passerelle arrière, c'est quelque chose que je ne connaîtrai surement jamais.
    Concernant le vol, la cabine de ce vieil avion ne trahit pas une seule seconde ses 28 ans. L'espacement pour les jambes est réduit au maximum mais pour une telle durée de vol j'imagine que ce n'est pas trop gênant.

    C'est la première fois que je lis que les gobelets sont distribués à l'entrée de l'appareil, le gain de temps pour le service doit en valoir la chandelle.

    Merci encore pour ce superbe FR,

    A bientôt,
  • Comment 136180 by
    cobra 3587 Commentaires
    merci pour ce fr !:)

    Comme d'habitude un délice, et une bonne alternative aux classes avant pour un FR très réussi :)

    Pas mal ces lasagne AZ dans le vol venant de Rome, et encore mieux sans S bien évidemment ^^

    Un vrai plaisir de rentrer dans cet avion par la fesse, c'est tellement rare :))

    Le catering et le confort sont sommaires, mais ce n'est pas ce que tu recherchais de toute façon.

    Karup a l'air bien au milieu de nul part ^^

    A bientôt



    • Comment 315816 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2871 Commentaires
      Merci de vos commentaires toujours très appréciés. On est bien d'accord pour les lasagne, c'est comme les pizze, surtout pas de pizzas ^^. Au plaisir de futurs échanges sur ce site.
  • Comment 136191 by
    Gaetan 2418 Commentaires
    Merci pour votre FR très complet et documenté !

    Je n'ai jamais volé sur un McDonnell quelque soit le modèle. J'avoue que vous me donnez envie. Cependant, j'ai une question. Où trouvez-vous l'information pour savoir quelle rotation exacte le MD assure ? Car quand on regarde sur le site et le nombre de vols qu'il y a... C'est nettement plus la jungle. Et quand on veut y réserver un vol, ils n’indiquent pas le type d'avion pour le vol choisi. Bon vent !
    • Comment 315817 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2871 Commentaires
      Bonjour et merci de vos compliments. C'est effectivement parfois assez compliqué de connaître le type avion si le site de la compagnie ne le mentionne pas. L'accès à la version publique d'Amadeus est assez précis pour ce type de renseignement, de même que certaines agences en ligne comme Opodo ou Expedia, qui reflètent ce que la compagnie renseigne dans les GDS (Amadeus, Sabre, Galileo, etc.). Et puis maintenant il y a Flight Radar 24 qui est une remarquable source d'information.
  • Comment 136192 by
    Wingslover 660 Commentaires
    Merci pour cet excellent FR! :)

    J'aime embarquer par ces pprtes arrières. Je n'ai plus pu faire ça depuis min vol en 727 d'Aerogal en 2007 (ou 2008). Quel plaisir! :D
    • Comment 315818 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2871 Commentaires
      Merci de votre commentaire. Coïncidence : j'ai moi aussi volé en B727 AEROSUR en 2008, très exactement en juillet, lors d'un périple en Amérique latine qui m'avait aussi permis de faire, entre autres, du B727 sur TAME et sur AEROSUR. Si j'en ai le temps et le courage je posterai peut-être un jour des FRs souvenir de ces vols.
  • Comment 136196 by
    sconnie83 GOLD 3411 Commentaires
    Merci pour ce superbe FR très complet qui nous fait découvrir la DAT.
    J'aime bien les tétières de différentes couleurs.
    C'est sympa de nous montrer l'accès par l'arrière sur la famille des DC9 et cela me rappelle mon tout premier vol sur BAC 1-11 qui avait également cet escalier.
  • Comment 136202 by
    A380B77W 4295 Commentaires
    Merci pour ce superbe FR très intéressant sur mon premier coup de cœur aéronautique, du temps ou je le prenais régulièrement avec AOM et Air Liberté ! Mythique cette silhouette !
    Je n'ai que 20 ans et pourtant je me rappel très bien avoir embarquer/débarquer par l'escalier arrière alors que je n'avais même pas 10 ans à l'époque ! J'étais déjà sous le charme du MD-80 dont vous avez très bien résumer l'histoire :) !

    Une autre version raccourci qui fut un échec est le Fokker 70 dont les ventes étaient pourtant prometteuses mais stoppées net par la faillite de Fokker en 1996 :( Un autre avion que j'adore le Fokker 70 et 100 ! Effectivement, le MD-87 est le plus rare de tout les MD-80.

    Justement, suite à l'exploit de Dan Cooper sur un 727, les constructeurs ont décider de rendre impossible l'ouverture en vol de cet escalier arrière !

    Sinon, très belles photos mais pitch un peu limite, heureusement que c'est un vol, mais pour revoler dans un MD-80, je veux bien supporter ça !
  • Comment 136203 by
    A380B77W 4295 Commentaires
    *que c'est un vol court*
  • Comment 136217 by
    Aubin BRONZE 231 Commentaires
    Merci pour ce FR, l'entrée par l'arrière de l'appareil est vraiment fun. Coïncidence ? J'ai récemment mis à jour la page Wikipédia de la compagnie !
  • Comment 136219 by
    SMilano 1288 Commentaires
    Merci pour ce superbe FR !

    Quoi de mieux que de voler sur des avions en voie de disparition et rare qui plus est :)
    J'adore voler sur ce genre d'ancien coucou !

    J'ai emprunter quelques fois cet escalier arrière du temps ou AZ venait en MD à Bruxelles :)

    Catering et confort un peu limite mais c'est pas ce qu'on recherche en temps qu'AvGeek sur ce genre de vol.

    Karup me semble une destination assez particulière lol

    A bientôt !
    • Comment 315822 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2871 Commentaires
      Merci à vous. Il est sûr que le nombre de types d'appareils en service dans le monde est en train de réduire dramatiquement, d'où l'intérêt de profiter encore un peu de la variété d'antan tant que quelques vieux avions sont encore prenables.
  • Comment 136222 by
    Greg11 38 Commentaires
    Excellent reportage. Tout une époque ces MD-8x et autres DC-9. D'ailleurs ça me rappelle un vol interne au Mexique effectué à bord d'un DC-9 justement le 1er août 2000. Excellent souvenir car cet appareil me faisait rêver lorsque gamin j'allais voir les avions depuis la terrasse de GVA avec mon père.
    • Comment 315823 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2871 Commentaires
      Merci. Ah, la terrasse de Cointrin, j'y ai passé tant de journées comme visiteur dans les années 80 avec mon appareil photo en bandoulière. C'était quand même une autre aviation, et effectivement les DC-9, puis les MD-80 de Swissair y régnaient en maîtres...
  • Comment 136235 by
    PAT62 4956 Commentaires
    Un report de Lucky Luke c'est l'assurance de trouver un vol original ,cool.

    Embarquement qui nous fait replonger dans les souvenirs de la Caravelle que je n'ai malheureusement pas eut la chance de connaitre sauf au musée.

    L'aspect de la cabine témoigne de l'âge de l'avion.

    Difficile de noter ce type de vol quand on est Av'geek.

    Merci pour ce FR !
    • Comment 315824 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2871 Commentaires
      Merci à vous ! En effet, le barême de notation proposé s'adresse à un public plus vaste que celui des fanas, et j'essaie autant que possible de respecter ses critères en faisant abstraction de mon enthousiasme d'AvGeek, pour ne pas trop polluer les stats si je mettais du 10/10 de partout...
  • Comment 136242 by
    Bargi62 SILVER 3560 Commentaires
    C'est un vrai plaisir de lire vos FRs car il y a toujours un vol original à découvrir.
    Je n'ai eu qu'une seule occasion de voler sur un MD-80 et votre FR me rappelle ce vol.
    Merci donc pour ce FR.
    • Comment 315825 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2871 Commentaires
      C'est moi qui vous remercie de ces compliments. J'ai pas mal d'autres FRs, un peu décalés comme celui-ci, sous le coude mais le temps me manque pour les rédiger entièrement et les diffuser sur ce site. A bientôt quand même !
  • Comment 136266 by
    ilyes 1790 Commentaires
    Bonjour Luc,

    Encore un FR inattendu ! Chapeau :)
    Pour une ligne pas très busy l'avion semble plutôt plein... d'autres passionnés comme vous étaient à bord ?

    En tout cas, tout cela tranche avec ce que l'on voit habituellement sur le site ... et ce n'est pas désagréable.

    Merci pour ce FR et à bientôt
    Ilyes
    • Comment 315997 by
      LUCKY LUKE AUTEUR 2871 Commentaires
      Bonsoir Ilyes et merci de votre commentaire. Non, apparemment pas d'autre fana ce jour là à bord. Je voyageais en solo même s'il ne fait pas de doute que ce MD-87 attirera son lot d'AvGeeks tout au long de la saison en cours, car il s'agit bien d'un chef d’œuvre en péril^^...
      A bientôt.
  • Comment 136286 by
    SKYTEAMCHC GOLD 9857 Commentaires
    Excellent FR de passionné qui prouve que l'on peut réellement voyager sans partir au bout du monde en première ! C'est tout simplement un bonheur !
  • Comment 153238 by
    marathon GOLD 10065 Commentaires
    L'avantage d'un FR sur un appareil en fin de vie, c'est qu'il ne se démode pas comme le premier récit de vol posté sur un appareil flambant neuf.
    Très belles photos à l'arrivée de ce MD-8x qui est effectivement bien court.
    Merci tardif pour le partage !

Connectez-vous pour poster un commentaire.