Avis du vol Air France Bordeaux Paris en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF7633
Classe Economique
Siege 21F
Avion Airbus A320
Temps de vol 01:20
Décollage 16 Sep 15, 21:00
Arrivée à 16 Sep 15, 22:20
AF   #28 sur 95 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5971 avis
manout24
Par BRONZE 1702
Publié le 17 septembre 2015
Pour mon 5e FR, un BOD-CDG à priori banal mais qui aura lieu à bord de HEPG, l'un des tous derniers A320 livrés à AF en octobre 2013.
C'est aussi l'un des 3 uniques A320 AF à être dotés des sharklets (2 basés à CDG, 1 basé aux Antilles), il est donc exceptionnel de tomber sur cet appareil atypique chez AF et d'autant plus rare de tomber dessus sur un vol intérieur.
Je vais donc tenter d'être le plus détaillé possible et expliquer d'abord mon choix de ce vol pour cette escapade.

Je rend visite à des amis à Goussainville dans le Val d'Oise, pratiquement en bout de piste de Roissy, pour ensuite passer la journée du jeudi17 à Disney.

J'ai du temps libre mais des impératifs à la fois personnels et professionnels font que je dois partir mercredi après-midi ou soir et rentrer samedi après-midi ou soir.

Je n'ai pas envie de venir en voiture, car même si j'arrive à faire du covoiturage, ça reste des frais et de la fatigue pour un trajet un peu long pour un aller-retour sur 3 ou 4 jours.

Devant me rendre à 2 pas de CDG, je compare les prix AF et TGV avec arrivée directe à CDG.
Les prix sont sensiblement les mêmes pour un achat dernière minute, donc entre 4h de TGV et 1h d'avion, je choisis la voie des airs.
Dans les 2 cas je vais devoir abandonner ma voiture à la gare ou à l'aéroport, et bizarrement, les tarifs des parkings sont moins chers à l'aéroport de Mérignac qu'à la gare St Jean, il faut en tenir compte dans la balance du choix train/avion…

Tout commence l'après-midi chez moi avec préparation de mes bagages
photo DSC05251

Trousse de toilette homologuée cabine avion
photo DSC05247

Vérification du poids de mon bagage cabine avec mon super pèse-bagage déniché 5 euros chez LIDL.
photo DSC05248

9,20kg pour 12kg limité, sur le papier c'est largement bon.
photo DSC05253

Boarding pass imprimé à la maison, pas de bagage à enregistrer, je me présenterai directement à l'embarquement.
J'avais précisé hublot à la réservation et l'enregistrement automatique m'a attribué 21F.
Cette place me convient très bien, je ne cherche pas à changer.
photo DSC05244

J'habite à la campagne à 45 minutes de l'aéroport, je pars dès 19h00 pour laisser de la marge car nous sommes en vigilance jaune vents, orages et pluies, le vol s'annonce turbulent…
photo DSC05255

Du vent et de la pluie sur la route mais pas de conditions particulièrement difficiles, j'arrive à Mérignac un peu avant 20h00.
Je prend une photo de mon repère C5 sur le P2 pour retrouver ma voiture, je le note également sur mon ticket de parking.
C'est bien beau la technologie mais les écris au stylo, il y a rien de mieux.
photo DSC05260photo DSC05266

En descendant de la voiture, je remarque que mon avion ne va arriver de CDG que 15-20 minutes avant notre départ prévu, le retard s'annonce déjà, mon présage par rapport à la météo était bon ?
photo IMG_4612photo IMG_4613

Du coup je prend le temps de faire quelques photos dehors
photo DSC05261photo DSC05262

Effectivement le vol en provenance de CDG est annoncé 30 minutes en retard et notre départ prévu aussi 30 minutes en retard.
Le hall B de Mérignac désert.
photo DSC05264

Je me rend en salle d'embarquement à 20h30 car tout commence à fermer en zone publique.
Je vois notre A320 sharklet arriver en porte à 20h45.
photo DSC05267

Nous avons l'air peu nombreux à embarquer sur le vol et j'ai l'impression également que peu de passagers débarquent.
Peut être une chance de gagner du temps et de rattraper notre retard.
Effectivement sans trop de surprise, on nous appelle pour embarquement immédiat à 21h00, soit à peine 15 minutes après l'arrivée de l'appareil, pour un départ 21h20.
Première découverte de ces sièges uniques puisque présents uniquement sur les seuls 3 exemplaires A320 sharklet d'AF.
Les fauteuils sont assez carré, très similaires visuellement aux nouvelles cabine MC cuir que je n'ai pas encore testé.
Sauf que là ils sont en tissus et non pas en cuir.
Le style des coffres à bagages, des plafonniers, des contours de hublot, est bien connu, puisque même design que sur de nombreux 320/321 AF avec son célèbre liseré rouge.
Ces sièges très récents seront ils aussi remplacés par les MC cuirs en 2016 lors de la rénovation des A320 ?


Le commandant de bord nous annonce effectivement que l'appareil a accumulé plusieurs retards pendant les autres vols de la journée dus à des conditions météo particulièrement difficiles un peu partout.
Il nous assure que tout a été fait pour rattraper le retard et que tout sera fait pour rattraper encore le retard.
Il nous annonce 50 minutes de vol, des turbulence au décollage à cause des vents forts mais un vol tranquille sans turbulence en croisière en altitude.
Je vois une des hôtesses qui est en train de rassurer une passagère qui a une correspondance d'à peine 30 minutes (je n'ai pas entendu sa destination finale), ils lui expliquent qu'une autre hôtesse l'attendra à l'arrivée pour la faire passer devant tout le monde, la guider et aller au plus vite.
Après coup, j'ai vérifié les rotations de la journée de notre appareil sur Flight Radar Fleet.
Avant de venir à Bordeaux, il est allé sur Amsterdam et Budapest.
L'avantage des vols CDG est de bénéficier des cabines Europe puisqu'on récupère systématiquement des Airbus Europe basés à CDG qui viennent sur Bordeaux entre des vols européens.
photo DSC05274

Vue sur l'aile et le sharklet juste avant le départ
photo DSC05270photo DSC05271

Cabine vide, je pense environ 30-40 passagers seulement à bord pour 165 sièges soit même pas 20% de remplissage.
Repoussage à 21h20, décollage 21h25.
photo DSC05278

Détail du siège, porte manteau entre les 2 sièges, assise très confortable.
On est bien calé et l'appui tête est un peu moelleux.
Pitch correct pour mon 1m83 mais qui me semble bien moins généreux que les anciennes cabines.
photo DSC05272photo DSC05280photo DSC05273

Du vent au décollage qui fait pas mal tanguer l'avion, pas mal de turbulences pendant la montée.
Puis plus rien au bout de 15 minutes, le service débute à ce moment, il sera rapide car peu de passagers.
Pas de mood-lightening mais en éteignant les lumières le long des hublots et en laissant les lumières moins fortes au plafond, il est reconstitué une très bonne ambiance relaxante et tamisée.
photo DSC05285

Déception pour un départ à 21h00 pas de sandwich, c'est sucré-salé (salé pour moi)
Je pensais tester les nouveaux sandwichs plus généreux c'est raté.
photo DSC05283photo DSC05284

Les fiches de sécurité
photo DSC05281photo DSC05282

Approche sur Paris, on voit que le plafond nuageux est très bas car les lueurs jaunes-oranges, ce sont les lumières de Paris qui transpercent les nuages
photo DSC05288photo DSC05289

Atterrissage 22h15
photo DSC05294

Arrivée en porte au 2F à 22h25, soit à peine 5 minutes de retard, beau rattrapage.
On voit sur cette dernière photo l'intensité de l'éclairage cabine beaucoup plus fort pour le débarquement.
photo DSC05295

Le temps de descendre et de retrouver mon ami venu me chercher en voiture, je serai sur Goussainville un peu avant 23h00.
Ayant quitté ma campagne bordelaise un peu après 19h00, ça fait un trajet de porte à porte d'un peu moins de 4 heures.
Ce qui reste beaucoup plus rapide comparé à la voiture ou même au TGV.

Mon retour CDG-BOD samedi19 après-midi.

<p style=text-align:center><a href=http://www.jdoqocy.com/click-7867564-12343963-1442480095000>
<img src=http://www.ftjcfx.com/image-7867564-12343963-1442480095000 width=728 height=90 alt= border=0/></a></p>
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine8.5
Equipage9.0
Divertissements7.5
Restauration6.0

Bordeaux - BOD

8.2/10
Fluidité10.0
Accès8.5
Services6.5
Propreté8.0

Paris - CDG

8.2/10
Fluidité9.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un vol efficace qui a rattrapé son retard en partie grâce au faible remplissage cabine qui a pu permettre un temps d'escale réduit.
La cabine est très agréable, siège confortable mais pitch réduit, on ne peut pas tout avoir.
Les PNC serviables, souriants, efficaces, courtois, détendus.
On sent la volonté de AF d'améliorer son service et son confort mais aussi ses impératifs financiers qui l'obligent à faire des concessions.
Je baisse la note du catering pour l'absence de sandwich pour un départ à 21h00 qui pour moi est encore une heure de repas.
Je baisse aussi les notes de BOD et CDG pour la fermeture de nombreux commerces après 20h00.
Sinon un très bon vol.

Informations sur la ligne Bordeaux (BOD) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 38 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Bordeaux (BOD) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 18 minutes.

  Plus d'informations

8 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.