Avis du vol Alaska Airlines Barrow Prudhoe Bay/Deadhorse, AK en classe Economique

Compagnie Alaska Airlines
Vol AS 51
Classe Economique
Siege 25A
Temps de vol 00:45
Décollage 12 Déc 15, 20:20
Arrivée à 12 Déc 15, 21:05
AS   #19 sur 87 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 69 avis
Esteban
Par GOLD 1180
Publié le 14 décembre 2015

    Entre Deux:
  • Barrow - Prudhoe Bay (Deadhorse) / Y AS B737-400 Combi : Nous y sommes
  • XXX - XXX
  • XXX - XXX
  • XXX - XXX

    Retour:
  • XXX - XXX
  • XXX - CDG
  • CDG - EuroAirport / Y AF E170

Voilà, après 36H dans le village plus plus au nord de l'Amérique du Nord, il est temps de redescendre vers le Sud.

Mon vol part à 20H20 et c'est en toute tranquillité que ma chauffeuse me cherche à l'hôtel à 19:20. J'avais prévu un transfert à 19:00 sachant qu'il ne faut que 10 minutes jusqu'à l'aéroport et que l'enregistrement ferme à 19:30. En tant ordinaire j'aurai stressé, mais j'ai eu un appel en chambre un peu avant le départ de ma chauffeuse, me disant qu'elle était à l'aéroport pour récupérer des gens sur le vol précédent, de ne me faire aucun soucis, qu'elle avait prévenu le check in que nous serions là, moi et ma valise à 19:30.

Dans une petite communauté comme ça, tout le monde se connaît et le monde vit différemment !!

Voici donc l'extérieur de l'aéroport. Je mets des car c'est plutôt un aérodrome, tellement c'est tout petit :

photo DSC_0870photo DSC_0871

Le terminal et la zone d'attente. Ici aussi on passe la TSA juste avant d'embarquer :

photo DSC_0872

Nous sommes 10 ce soir pour SCC mais à partir de SCC le vol sera complet. Tous les ouvriers de Prudhoe Bay rentrant pour les vacances de Noël.

Voici notre avion :



Effectivement le vol sera plutôt vide, ce qui me permet quelques photos de la cabine :



Décollage à l'heure pour les trente minutes de vol vers Prudhoe Bay. Une capsule de jus d'orange (désolé j'avais soif !) et des pretzels nous sont servis :

photo DSC_0891

Nous aurons encore une fois le droit à une magnifique aurore boréale, mais depuis l'avion, ça ne donne pas grand chose :

photo DSC_0892photo DSC_0893

Puis descente ultra rapide vers Deadhorse, flap fulls, trains sortis, posé hyper viril :



Je suis en correspondance, ce vol fait une escale, donc je reste à bord. J'en profite pour aller discuter un peu avec l'équipage, super sympa. Ils sont basés à Anchorage.

Pour finir, voici quelques photos bonus de Barrow. Il n'y a absolument rien à y faire en hiver, si ce n'est aller voir l'arche en os de baleine et l'ocean de glace sur lequel on peut marcher quelques mètres. C'était d'ailleurs le but de ma visite.

Vues de ma chambre vers 11:00 et jusqu'à 12:00 quand le jour commence à pointer :



Puis, comme la lumière est à son intensité maximale à 13:00, je sors. A Barrow, de mi-novembre à mi-janvier le soleil ne se lève pas, mais comme il est bas sous l'horizon, il y a un peu de luminosité, pour peu qu'il n'y ai pas trop de nuages.

Voici mon hôtel :



Le soleil ne se lèvera donc pas :

photo DSC_0819photo DSC_0820

Toutes les constructions doivent être sur pilotis à cause du permafrost. Dans ces régions, le sol reste gelé en permanence à partir d'un mètre de profondeur environs. On ne peut pas y faire de fondations, le dégel de la surface en été ferait tout s'écrouler en moins d'un an.

photo DSC_0826photo DSC_0827

La fameuse arche :

photo DSC_0828photo DSC_0829

Et l'océan, gelé sur un bon kilomètre. Pas encore entièrement, mais ça ne saurait tarder :



Un petit tour sur la plage :

photo DSC_0838

Puis l'envie me vient de me prendre pour Jésus et de marcher sur l'eau. Expérience inédite, incroyable. La neige et la glace craquent sous mes pieds, mais on m'a assurer que je pouvais m'aventurer sur une bonne vingtaine de mètres. Je me contenterai de deux mètres :)

La fissure représente à peu près là où la fin de la plage :



Pendant quelques instants, j'ai été la personne la plus au nord de l'Amérique :)

Encore quelques photos de cet endroit où l'on est saisi par le froid mais aussi par la beauté des lieux :



Pour finir, l'hôtel où j'ai séjourné, vraiment très bien, mais excessivement cher. Mais tout est cher en Alaska, surtout à Barrow. (comptez USD 220.- la nuit environs) :



A très vite pour la suite !
Afficher la suite

Verdict

Alaska Airlines

6.1/10
Cabine6.5
Equipage7.0
Divertissements5.0
Restauration6.0

Barrow - BRW

8.8/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services5.0
Propreté10.0

Prudhoe Bay/Deadhorse, AK - SCC

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

La cabine reste toujours confortable, l'équipage était vraiment sympa, petite collation appréciée.

Rien à redire pour le reste. Je ne veux pas mettre zéro pour les services et animations à Barrow, ce serait injuste, donc note neutre.

Sur le même sujet

26 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.