Avis du vol Norwegian Copenhagen London en classe Economique

Compagnie Norwegian
Vol D82907
Classe Economique
Siege 26A
Temps de vol 01:55
Décollage 28 Déc 16, 17:20
Arrivée à 28 Déc 16, 18:15
DY   #11 sur 23 Compagnies low-cost Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 96 avis
fernousdu972
Publié le 16 janvier 2017
Bonjour à toutes et à tous,

Dernier vol de l'année 2016, qui marque la fin d'un très bon petit séjour à Copenhague (vol aller ICI) où nous avons finalement pu visiter l'essentiel. Copenhague est une superbe ville où il fait bon vivre.

BONUS TOURISTIQUE

Bonus : Cliquez pour afficher


FLIGHT-REPORT

Pour se rendre à l'aéroport, pas besoin de se creuser bien longtemps les méninges, nous sommes à deux pas de la gare et nous prendrons comme à l'aller le train. La somme est la même, 15 euros par personne. Nous avions comme objectf le train de 14h56, mais pas de bol, il est Aflyst

photo dsc_0684

Mais pas de panique, il y a des trains toutes les 20 minutes vers CPH Lufthavn et nous avons de la marge. Les RER B n'ont pas grand chose à envier à ces trains.

photo dsc_0685

15 minutes et 15 euros plus tard, nous sommes bien à l'aéroport

photo dsc_0686

Nous arrivons au superbe Terminal 3, qui m'avait laissé une très bonne impression à l'arrivée deux jours plus tôt. Le FIDS:

photo dsc_0687

Beaucoup d'espace et d'aération dans ce terminal, avec quelques décorations sympathiques pour Noel.

photo dsc_0689

Nous n'en profiterons pas bien longtemps, notre vol partant du T2. Nous nous y rendons à pied, en 5 minutes sous un léger crachin. Le temps nous aura gloablement fichu la paix lors de ce sejour et c'est tant mieux.
Comme à Gatwick, l'enregistrement se fait grâce à des bornes, et cette fois-ci D8 n'en a pas l'exclusivité.

photo dsc_0690

Comme à l'aller, nous sommes enregistrés et avons nos BP en deux temps trois mouvements.

Le T2 n'est pas moins agréable que le T3

photo dsc_0691

Comme je l'avais dit dans le FR de l'aller, pour le vol retour nous avons pris un billet Flex, puisque nous n'avions tout simplement pas le choix. En plus de deux bagages en soute - option inutile pour nous - nous avons droit au Fast Track, qui a une file dédiée.

photo dsc_0692

Nous passons le PIF en un éclair. Il n'y avait pas un énorme file d'attente ailleurs.

photo dsc_0695photo dsc_0697

Notre vol est annoncé à l'heure mais la porte n'est pas encore affichée

photo dsc_0698

Après le PIF, il faut bien entendu traverser une gallerie Duty Free, comme dans tout aéroport qui se respecte

photo dsc_0699

Il y a un nombre intéressant de magasins Duty Free au T2, et l'ensemble avec les décorations en fait un centre commercial intéressant, surtout pour patienter quand on ne connait pas encore sa porte d'embarquement.

photo dsc_0700photo dsc_0702

Comme dans tout centre commercial qui se respecte, Victoria's Secret… et ça rime.

photo dsc_0703photo dsc_0704

Nous connaissons enfin notre porte, et elle se situe quasiment au bout du bout. Ce sera la D101 pour nous.

photo dsc_0706photo dsc_0707photo dsc_0709

Ce n'est qu'en me balladant afin de trouver un éventuel point spotter-friendly que je constate, en passant devant la porte, que l'embarquement a commencé. Pas la moindre annonce n'a été faite pour l'annoncer, ce qui est curieux et difficilement excusable. Il ne touchait pas encore à sa fin, mais heureusement que je suis passé devant la porte à ce moment.

De toute façon, difficile de réussir une quelconque photo avec autant de reflets. Ici un A319 BA.

photo dsc_0710

La première impression de la cabine est excellente. Je n'ai pas pu relever l'immatriculation de notre 737, honte à moi, mais le mood lighting laisse peu de doutes sur la jeunesse de ce 737-800.

photo dsc_0711

Le pitch n'est ni mieux ni moins bien qu'à l'aller. Correct pour un vol d'1h40.

photo dsc_0712

Le test horatius est réussi cette fois

photo dsc_0713

Comme à l'aller, l'appareil est équipé d'IFEs. J'aime vraiment cette cabine.

photo dsc_0714

La vue est sensiblement la même qu'à l'aller, avec en second plan l'A319 BA avec sa livrée Olympique.

photo dsc_0715

La commande pour choisir son canal se situe dans l'accoudoir bien entendu.

photo dsc_0716

Les sièges Recaro sont assez confortables, je ne trouverai pas grand chose à redire pour un vol de cette durée. Recaro, je vous dis!

photo dsc_0717

Autre signe de la jeunesse de notre 737 de ce soir, c'est la forme arrondie de ses hublots, contrairement aux hublots à la forme beaucoup plus proche d'un carré sur celui de l'aller, ou sur les 737 que j'ai eus sur RYR.

photo dsc_0720

Encore un autre ? Le plafonnier, naturellement

photo dsc_0721

Le hero du jour à l'affiche sur les IFE: Piet Hein. Mathématicien, ingénieur, inventeur, écrivain et poète Danois décédé en 1996.

photo dsc_0718

Les différentes variantes du mood-lighting

photo dsc_0722photo dsc_0723

Certains écrans ont du mal à rentrer en position

photo dsc_0725

Nous repoussons un peu en retard, quasiment au même moment que ce 787-8 de Qatar Airways pour Doha. Avec un autre 787, cette fois -9, de Norwegian.

photo dsc_0727photo dsc_0737

Le vol se passe très vite et sans encombres, de façon classique. La cuisine Guadeloupéenne est toujours à la une du magazine N by Norwegian



La Safety Card

photo dsc_0745

Le temps aura été magnique tout au long du vol et complètement dégagé, ce qui permet de voir le sol sans obstacle, et même de voir l'autre côté de la Manche. Les photos sont difficiles dans ces conditions, mais en voici quelques unes.

photo dsc_0756

Le mood-lighting est réduit alors que l'approche… ben elle approche!

photo dsc_0758

Conditions difficiles, mais on voit malgré tout bien la trainée de condensation pendant l'approche et la finale notamment.

photo dsc_0768photo dsc_0770

Touché assez doux, en sens inverse du décollage à l'aller. Face à l'Est donc.

photo dsc_0773photo dsc_0774

Par conséquent, nous sommes très rapidement au contact

photo dsc_0781

Comme à STN, le contrôle des passeports est automatisé et efficace

photo dsc_0782

Et pour finir, nous prenons le Gatwick Express pour rejoindre la gare Victoria. Le pitch est meilleur qu'en 2nde classe dans nos TGV!

photo dsc_0783
Afficher la suite

Verdict

Norwegian

7.1/10
Cabine9.0
Equipage6.5
Divertissements7.5
Carte payante5.5

Copenhagen - CPH

9.3/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services9.0
Propreté9.0

London - LGW

8.0/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

A nouveau un vol satisfaisant sur Norwegian grâce surtout à une cabine moderne et agréable

Cabine: Plus moderne qu'à l'aller, comme en témoigne le mood-lighting, les plafonniers et les hublots à la forme plus ovale. Très correct pour un vol d'1h40.
Equipage: Rien de plus à dire qu'à l'aller
Divertissements: Magazine de bord avec un minimum de lecture intéréssante, plus des IFEs et un choix de plusieurs canaux à l'écoute. Je n'ai pas pu tester, faute de casque ou d'écouteurs, mais le choix est là. Je n'ai pas testé le wifi non plus.
Restauration: RAS.

Aéroport de départ: Agréable avec les décorations, et aéré.
Aéroport d'arrivée: Pas désagréable et fluide.

Merci de m'avoir lu!

Sur le même sujet

9 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.