Avis du vol Air France Paris Stockholm en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1262
Classe Economique
Siege 23A
Avion Airbus A320
Temps de vol 02:30
Décollage 12 Jui 17, 09:45
Arrivée à 12 Jui 17, 12:15
AF   #26 sur 96 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 6050 avis
marathon
Par GOLD 908
Publié le 15 juin 2017
Les tarifs de mes billets d’avion, pris par une agence de voyage mandatée par une entreprise, me sont très mystérieux (ils créditent pour chaque segment un total de miles imprévisible à mes yeux de néophyte) : serait-ce là la raison pour laquelle il m’était possible de choisir mon siège avant J-30 au retour, mais pas à l’aller ? La prochaine fois, j’installerai l’application KLM sur mon smartphone, comme me l’a suggéré Okapi à la lecture de mon FR précédent, pour voir si le problème peut se contourner ainsi. En revanche, il était bien possible de commander un menu spécial ; c’est même au plus tard 48h à l’avance qu’il faut le faire.
photo clipboard01a
En tout cas, sur le site d’AF, j’ai eu beau essayer : je me suis heurté à un refus catégorique.
photo clipboard03a
A partir de ETD-30h, cela s’est débloqué. Un siège au hublot du bon côté, oui, mais un peu trop près de l’aile, et surtout très probablement dans la « zone Skypriority » de l’avion, or je sais que je vais avoir une valise de cabine, et que n’ayant pas envie de faire la queue avant l’embarquement Skypriority, je risque de trouver des coffres à bagages complets à proximité de mon siège. Mieux vaut le siège 23A, avec une vue dégagée et que j’atteindrai avant les PAX non SP.
photo clipboard0100a
Le jour J, le trajet prend comme d’habitude une demi-heure de plus que s’il y avait zéro trafic, mais ça se gâte nettement dès la bretelle de sortie de l’autoroute A1. Le chauffeur de taxi tente de contourner le problème.
photo img_6482a
… en passant au nord de CDG2
Bonne idée, sauf qu’il y a des travaux aux alentours du Terminal 2G, que ce panneau annonce durer jusqu’en octobre.
photo img_6485a
Il s’agit de créer une voie supplémentaire, mais en attendant, sur une seule voie, ça bouchonne
photo img_6489a
Même l’accès au Terminal 2F est engorgé, alors que c’est fluide habituellement
photo img_6492aphoto img_6493a
Résultat : arrivée 10 minutes plus tard que d’habitude
photo img_6494a
Pas d’affluence particulière landside ni au PIF (sur la droite)
photo img_6496a
PIF Skypriority franchi en un temps record : ces deux photos sont séparées de 4 minutes
photo img_6497a
Porte F50 : c’est la jetée 2 (ce qui est plutôt inhabituel), et la porte est à son extrémité (ce qui est plutôt habituel)
photo img_6498a
La musique adoucit les mœurs… à condition qu’elle ne soit pas imposée à tous, comme au sol dans les avions d’AF.
photo img_6499a
Arrivée à l’entrée de la jetée ; je trouve le fléchage du salon pas très visible : on est censé savoir où il est et je le sais (après m’être demandé la première fois s’il n’avait pas été fermé, faute d’avoir vu le fléchage initial).
photo img_6500a
L’approvisionnement des différents journaux offerts par AF est correct
photo img_6501a
Il suffit de l’approche de l’embarquement d’un vol à l’extrémité de la jetée pour l’encombrer, alors quand il y en a deux, c’est proche de la saturation. On avait dû oublier de prévenir les architectes qu’AF n’a pas que des A318.
photo img_6502a
Descente par l’escalier mécanique ci-dessus au salon situé aux deux niveaux inférieurs du donjon. A gauche un dragon, au fond des bornes aux scénarios beaucoup moins créatifs que Donjons et Dragons.
photo img_6503a
Je pars directement à l’étage inférieur, présumé moins chargé car les PAX n’ont que cet escalier pour y accéder.
photo img_6540a
Aux deux niveaux, il y a des présentoirs de revues et magazines.
photo img_6509a
Et quelques produits dérivés à vendre, comme cette maquette à 24 €
photo img_6510a
Ce n’est pas pour encourir les foudres de Mme pour cause de stationnement illégal d’aéronef sur nos étagères que je suis venu à ce salon, mais pour prendre un petit déjeuner.
La surprise, c’est que ce salon n’est pas bondé, et j’ai même pu m’assoir directement (au second plan au centre de cette photo) : encore un effet de l’engorgement des accès routiers de CDG2 ?
photo img_6532a
Autre vue en se tournant légèrement vers la droite
photo img_6531aphoto img_6504a
Et dans l’autre sens ; l’accès à l’escalier pour remonter est au fond à gauche.
photo img_6521a
Le présentoir réfrigéré avait été bien attaqué quand je suis arrivé
photo img_6508a
Mais quand je suis reparti, tout avait été rempli
photo img_6526a
Fruits et viennoiseries
photo img_6527a
Il y a même du jus d’orange dans les deux distributeurs, placés de chaque côté du salon qui fait un U autour d’une âme centrale réservée au service. On notera que les bouteilles d’alcool sont disposées de manière rigoureusement identique.
photo img_6514aphoto img_6529a
Voici d’un seul coup d’œil l’ensemble des softs proposés dans une vitrine rafraîchie
photo img_6530a
Voici mon choix, rien de très excitant, mais assez pour tenir la journée avec le repas dans l’avion.
photo img_6520a
L’extrémité du salon se termine par une mince baie vitrée faisant toute la hauteur.
photo img_6518a
Il y aurait de quoi faire des effets intéressants, mais il y avait un peu trop de monde dans cette partie là, y compris au ras de la vitre.
photo img_6536a
Autres vues d’un A320 AF en livrée Skyteam et d’un A321 AF ordinaire.
photo img_6517aphoto img_6534a
Le paysage est encombré de passerelles
photo img_6535a
Mais sous certains angles, les défilés des PAX qui descendent de et vers l’avion (le niveau Départs étant au-dessus du niveau Arrivées) forment des vues intéressantes.
photo img_6523aphoto img_6524a
Ce ne sont pas les éclaboussures par terre qui m’ont gêné le plus dans les toilettes, d’autant moins qu’une femme de ménage est arrivée pour nettoyer, mais le fait qu’avec une seule stalle, elles sont sous-dimensionnées.
photo img_6538a
C’est l’heure d’embarquer : les PAX Skypriority attendent dans la passerelle, et cette fois-ci, c'est bien pour embarquer un PMR, car j'aperçois tout juste un employé manoeuvrant un fauteuil roulant dans la passerelle, au-delà de la barrière à sangle.
photo img_6543aphoto img_6544a
Pourquoi rester dans la queue de l’embarquement, alors que je peux attendre à dix mètres de là à l’extrémité de la jetée qui offre une vue sur les avions ? La baie vitrée est hélas toujours aussi sale.
photo img_6547a
En fait, c’est depuis la passerelle que je vais voir le mieux cet A320 AF en livrée Skyteam, et comme l’embarquement reprend, je ne vais pas profiter vraiment de l’extrémité de la jetée.
photo img_6548a
Utiliser un BP sur smartphone, ça sauve peut-être la planète en économisant l'impression d'une page A4, mais c'est moins pratique que cette dernière, car le téléphone qui se croit intelligent n'arrête pas de réduire sa luminosité, de tourner le BP, d'afficher le BP du vol précédent (haha, ça ne prend plus avec moi!), bref, je suis un peu maladroit au passage du PIF avec ma valise de cabine d'une main, mon smartphone et ma carte d'identité de l'autre et mon sac à dos pour PC de travers sur une épaule.

Ca ne retarde nullement l'embarquement car ça bouchonne toujours dans la passerelle, mais ça ne peut pas passer inaperçu de l’employé (au masculin, pas la femme dans cette photo).
photo img_6546a
Le BP est scanné sans problème, je m'éloigne et après avoir fait quelques pas, l'employé m'interpelle :

- Monsieur !

Je me retourne :

- Ca fait beaucoup de bagages; il faudra faire attention la prochaine fois !

Le moins que je puisse dire, c'est que cette interpellation d’un ton assez ferme m'a profondément déplu. J'ai une valise de cabine d'un format d'autant plus réglementaire qu'elle m'a été fournie par AF (en remplacement d'un bagage arrivé irréparable de PEK, ayant eu l’imprudence de l’enregistrer en soute), un sac à dos pour PC qui se glissera d'autant plus facilement sous le siège devant moi qu'il est souple, et un statut Gold qui devrait lui être apparu à l'écran. Cet employé se permet de me reprocher d'avoir le quota de bagages en cabine explicitement autorisé par AF, affiché à quelques mètres de là ? Vraiment ??
photo img_6541a
Ah oui, et en fait, les coffres à bagages ont été évidemment pleins, mais il n'y a pas eu de problème excessif pour ranger les bagages à main.

AF fait bien de s’inquiéter du problème des bagages à main (cf. l’enquête client à la fin du FR de mon vol précédent), car la relation client au sol prend le chemin qui a fait la mauvaise réputation des hard LCC.
photo img_6550a
Il est d’autant plus malvenu de me reprocher de retarder éventuellement l’embarquement que je sais déjà que l’avion ne repoussera pas à l’heure, et que ce ne sera pas (forcément) de la faute des PAX, ni d’AF d’ailleurs.
photo img_6551a
L’instant porte qui est à la limite de la corruption de correcteur de copie (allusion pour initiés)
photo img_6552a
Les PNC à l’avant sont affairés à vérifier l’armement du galley avant, et c’est ce qui attire mon attention vers une étiquette qui me concerne directement : je ne sais pas ce qu’il en est des quelques 170 autres, mais mon plateau repas a bien été chargé. Les antécédents familiaux sont un facteur de risque bien connu à ce sujet et on ne saurait être trop prudent étant donnés les problèmes de diabète de ma belle-mère. (Ah bon, il y a une erreur de raisonnement ?^^).

C’est avec des sourires amicaux (effaçant d’un coup la mauvaise impression laissée par l’agent en porte) que ces PNC m’ont laissé photographier rapidement ce chariot sans gêner le passage d’autres PAX derrière moi, après que j’aie exprimé ma satisfaction de voir mon repas effectivement chargé. Un bon point dès les premières secondes pour cet équipage.
photo img_6553a
D’ailleurs (petit retour en arrière dans les toilettes du salon) j’ai été rassuré de constater la présence d’une boite pour seringues usagées qui serait utile le jour où j’aurai vraiment besoin d’un menu pour diabétique.
photo img_6539a
Pourquoi croyez-vous que j’ai préféré un siège vers le fond de l’avion ? Les coffres à bagages sont pleins à l’avant quand j’arrive à leur niveau.
photo img_6555a
Alors qu’au rang 23, c’est vide. La PNC qui est à peu près à ce niveau me demande de mettre mon sac à dos à mes pieds puisque j’ai deux pièces de bagages à main.

- Oui, bien sûr j’en ai l’habitude sur ce vol que je prends toutes les semaines et qui est toujours complet.
- Si vous le savez déjà, il n’y a pas de problème, tout se passera bien !


Ce n’est pas du tout le verbatim, mais c’est l’idée, et surtout cet échange est aussi enjoué que courtois, bien différent encore une fois de l’interpellation en porte. Nouveau bon point pour l’équipage.
photo img_6557a
Visuellement, il est évident que le pitch est serré
photo img_6556a
Et de l’aumonière à la limite du siège, 20 cm, ce n’est confortable que pour les enfants n’ayant pas commencé leur croissance et autres privilégiés qui sont dans le dernier décile de la population pour la taille.
photo img_6559a
La moquette est propre et le fond de l’aumônière aussi.
photo img_6558a
La musique de supermarché d'AF est moins forte que d'habitude. Pour une fois, je l’ai trouvée supportable (je n’ai pas écrit « agréable » !), tout comme dans le taxi la voix de NKM qui sur France Info essayait vaillamment de faire bonne figure face à la déroute de son parti et la sienne propre.
photo img_6564a
Départ de l’A320 AF en livrée Skyteam aperçu du salon
photo img_6562a
Passage d’un A321 AZ
photo img_6565a
Au loin, cela ressemblait beaucoup à un 777 Fedex
photo img_6567a
Repoussage à l’heure annoncée par le contrôle aérien, et départ du Terminal 2F
photo img_6568a
Un 738 Air Europa au contact, à l’immatriculation inhabituelle : EC-III
photo img_6569a
Une belle brochette de gros porteurs AF au parking le long de l’accès au doublet nord : A340, 777-300ER, 777-200ER et A330
photo img_6571a
Le seul intrus (relatif, puisque ce parking semble réservé aux compagnies de Skyteam) est cet A340-300 Air Mauritus (3B-NBE), à moitié caché par un 777-300ER AF (F-GZNI).
photo img_6574a
Il y a du monde pour la piste 27L, avec un CRJ-900LR Adria Airways en livrée Skyteam (S5-AAV), rentrant à LJU. Derrière un A320 Vueling (EC-LOB), au départ vers CPH.
photo img_6575a
Mais sur un autre accès, il y aussi cet A319 CSA en livrée Skyteam (OK-OER), en partance pour PRG.
photo img_6576a
Zoom sur l’A320 Vueling
photo img_6583a
Une illustration de l’utilisation parallèle des deux pistes du doublet nord (E-190 Hop ! au départ à gauche vers OSL, Easyjet à l’arrivée à droite)
photo img_6584a
Arrivée d’un A32x Air Berlin
photo img_6587a
Puis d’un A319 CSA en livrée Skyteam (OK-OER), vol OK759 CDG-PRG
photo img_6588a
Entre temps, les 777 AF se succèdent sur le taxiway longeant le doublet nord, en version 300ER et 200ER, respectivement
photo img_6582aphoto img_6597a
Cet A380 ne va pas aller très loin, probablement vers la zone de maintenance.
photo img_6600a
Il est ETD+28’ et c’est enfin à nous !
photo img_6601a
Vue à faible altitude de CDG1 : on distingue plus ou moins bien dans le sens trigonométrique :
- Un probable 767 United Airlines
- Deux A330 Air China
- Un A380 Singapore Airlines
- Un 737 SAS
- Un A32x Lufthansa
- Un A32x Swiss
- Un A330 Turkish Airline
- Un 777 Eva Air
- Un troisième A330 Air China
- Un A380 Thai Airways
- Un 757 La Compagnie
photo img_6604a
Un A32x Easyjet tourne autour du Terminal 1 (sur la droite)
Au fond, un A340 de l’armée de l’air française et un gros navion Ethiopian Airlines
photo img_6605a
Détail des satellites de droite, après renforcement du contraste
photo img_6606a
Les installations de maintenance
photo img_6609a
La zone Fedex (à droite)
photo img_6611a
L’aéroport du Bourget (LBG), juste avant d’arriver dans un nuage
photo img_6613a
La Seine, aperçue dans une trouée pendant la montée initiale
photo img_6616a
Mouy, la seule localité identifiée dans une trouée des nuages avant Lille. Pour mémoire, BVA est caché au fond à droite par l’aile et surtout par les nuages. J’ai vu Mouy, donc pas Creil (et CSF) : la route aérienne est un peu plus à l’ouest que d’habitude.
photo img_6618a
Rien à faire, je n’arriverai pas à apercevoir LIL qui est masqué par les nuages en bas à gauche
photo img_6621a
En revanche, voici la citadelle pentagonale de Lille, construite juste après la prise de la ville aux Espagnols par les armées françaises en 1667. Elle fut baptisée la reine des citadelles par Vauban qui était particulièrement satisfait du parking qu’il avait dessiné pour les générations futures.
photo img_6624a
Faute d’aéroport, c’est ici que je vais caser l’instant BESMRS, avec une gare de triage lilloise dont notre spécialiste nous en dira sans doute plus.
photo img_6622a
En revanche, je pense qu’il n’y a pas parmi mes lecteurs d’usagers de cet établissement au centre de la photo : c’est la maison d’arrêt de Lille.
photo img_6627a
Première tentative d’air-to-air : c’est G-EZD, un A319 assurant le vol Easyjet 8063 LGW-VCE
photo img_6632a
Un autre avion au loin au-dessus de l’aile, deux minutes plus tard :
photo img_6634a
C’est plus facile quand l’appareil croiseur est plus gros : c’est N834MH, un 767 assurant le vol DL411 JFK-PRG (merci Flightradar24, évidemment ; vous n’imaginez quand même pas que j’ai lu l’immatriculation au passage !)
photo img_6639a
Il fallait la guetter entre les nuages : c’est la base aérienne d’Ursel (EBUL)
photo img_6643a
En revanche, rien à faire pour voir Bruges à proximité, et c’est même tout juste pour Zeebrugge
photo img_6644a
Comme toujours, les quelques menus spéciaux sont distribués d’abord, et le mien arrive comme prévu.
photo img_6656a
Après que j’aie demandé un café pour l’accompagner, le PNC me propose du lait, ayant soigneusement retiré le sachet de sucre du kit sucre+lait standard. Un très bon point pour ce PNC qui a eu le réflexe correct d’éviter de fournir du sucre à un PAX diabétique.
photo img_6657a
Voici le descriptif détaillé… du dîner alors que c’est un déjeuner, et d’ailleurs, je ne vois pas de fromage frais à 20% ni les 8g de beurre annoncés. Servair est tombé dans le piège du faux ami convenient/convenant, mais ce n’est pas un critère de qualité diététique ou gustative.
photo img_6659a
En revanche, il y a un bien un plat chaud, et cela tombe bien : j’aime le poisson
photo img_6658a
Surtout quand c’est du saumon, qu’il soit fumé ou cuit, et ces 197,2 kcal (admirez la précision !) de poisson et de haricots verts sont excellents.
photo img_6662a
Du sel ou du sucre saupoudré en quantité massive sur l’entrée et le dessert ?
Non, mais chez Servair, le respect de la chaîne du froid, c’est du sérieux.
photo img_6661a
Tellement sérieux que la salade de pâtes est un bloc congelé
photo img_6665a
Je profite du passage d’un PNC pour le lui faire remarquer, avec une expression (verbale et non verbale) montrant bien que je n’en fais pas un drame. Pas de problème, il récupère le bloc de salade pour me l’échanger, mais… :

- Ah mais vous aviez un menu spécial; je ne vais pas pouvoir vous l'échanger !
- En fait, je n'ai pas de problème médical, c'est simplement pour varier parce que je prends ce vol toutes les semaines.
- Je vous comprends, vous avez bien raison ! C'est en fait un sorbet qu'on vous a servi pour le dessert !


Encore un bon point pour le sens de l'humour de ce PNC, et un deuxième bon point parce qu'il se garde bien de faire dévier un PAX diabétique de ses contraintes alimentaires. (Si vous avez bien suivi, à ce stade, l’équipage a déjà explosé le compteur de bons points).

Mon diabète n'est pas inquiétant, et je me passerai sans problème de cette petite salade de pâtes dont je crains plus la teneur en lipides d'une éventuelle sauce. Il faudrait d'ailleurs que je me soucie de mon IMC la semaine prochaine, mais n’anticipons pas :)
(IMC = Indice de Masse Corporelle, pour ceux de mes lecteurs qui ne sont pas guettés comme moi par l'obésité)

Le PNC ayant récupéré l’entrée congelée, rassembler tous les contenants de ce repas sera facile
photo img_6667a
La petite barquette du dessert tient tout juste dans celle du plat, délicatement coincée par le rebord.
photo img_6668a
Il n’y a plus qu’à refermer le plat chaud avec son couvercle d’origine et ranger proprement tout dans l’aumônière
photo img_6671a
Mais comme il y a déjà un magazine de vol un peu épais, c’est le long de la cloison que j’ai rangé le plateau.
photo img_6672a
Un autre air-to air, beaucoup moins réussi
photo img_6666a
Il faisait 30°C à Paris la veille, mais le CdB nous annonce à ETA-30’ de la pluie et une température de 14°C à l'arrivée à Stockholm.

En attendant, les perspectives de photos de paysage sont minces. Ca se dégage fugitivement au dessus du Kattegat, le détroit entre le Danemark et la Suède.
photo img_6674a
C’est mal parti pour apercevoir l’aéroport de Halmstad (HAD), au milieu de cette photo
photo img_6679a
Soyez bons joueurs, vous allez me l’accorder quand même ? J’ai réussi à saisir la moitié sud de la piste, en haut de cette photo.
photo img_6680a
Nässjö, identifiée par un traitement d’image massif et ses trois lacs formant un visage grimaçant.
photo img_6684a
Oxelösund (au premier plan) et Nyköping au fond
photo img_6691a
Et qui dit Nyköping dit NYO (Stockholm Skavsta), qui est à Stockholm ce que HHN (Frankfurt Hahn) est à Francfort : un aéroport situé à 100 km de la capitale et essentiellement desservi par Ryanair. Il m’a fallu un solide traitement d’image pour le faire apparaître dans le quart supérieur gauche de cette photo, mais il est de bonne prise, comme on disait à l’époque de la guerre de course.
photo img_6691a2
En bas de ces photos, l’île Askö, un repère habituel au début de la descente vers ARN
photo img_6696aphoto img_6695a
Au centre de la photo…
photo img_6699a
… une facile opportunité d’air to sea
photo img_6700a
Notre atterrissage est imminent, veuillez redresser le dossier de votre siège, etc.. :
Cette annonce m’a bien amusé, parce qu’elle a été diffusé précisément au moment où nous avions fait un demi-tour vers le sud (voyez la position du soleil !), dans un apparent circuit d’attente (du jamais vu sur cette ligne !). Je l'ai mentionné en débarquant à l'équipage, qui a reconnu avec le sourire que l'annonce a été un peu désynchronisée; le CdB a précisé que ce petit tour a permis d'éviter une zone de turbulences. (Et hop! encore un bon point pour l'équipage pour ses qualités relationnelles).
photo img_6707a
Juste un petit tour comme Flightradar24 me l’a confirmé, une aimable plaisanterie par rapport aux tours d’hippodrome londonien.
photo flightradar24a
Beaucoup de nuages au-dessus de Stockholm pendant la descente, mais la pluie a cessé. Voici l’extrémité ouest de l’île Södermalm
photo img_6718a
Zoom sur le double viaduc ferroviaire des voies en provenance de la gare de Stockholm Sud (Stockholm Södra) hors champ à droite
photo img_6719a
Au centre de Södermalm, c’est d’avion que l’on apprécie le mieux l’architecture de ce bâtiment en demi-cercle situé en arrière de Medborgarplatsen (« La Place des Citoyens »).
photo img_6720a
Il est signé par le célèbre architecte catalan Ricardo Bofill
photo img_6721a
Sur place, on reconnait sans hésitation son style aux façades surdimensionnées.
photo img_2704a
Vue générale de l’île Södermalm au centre
photo img_6722a
En revanche, ce n’est pas cette fois ci que vous aurez une vue de BMA, totalement caché par les nuages.
photo img_6723a
Ce terrain de moto cross et la traversée de la piste 08/26 sont le signal que l’on va atterrir sur la piste 19L
photo img_6736aphoto img_6737a
La piste 08/26, neutralisée par des croix blanches amovibles
photo img_6738a
L’héliport, sous l’aile. On aperçoit à la limite droite de la photo ce qui est le plus intéressant et le plus fugitif en atterrissant piste 19L
photo img_6740a
Cette fois-ci, j’ai mis mon appareil photo en mode rafale pour tenter de mieux capturer les avions stockés sur un parking à 1200 mètres de distance du seuil de la piste 19L. Situé à 200 mètres seulement de l’axe de la piste (merci Google Earth), on ne le voit guère plus de cinq secondes qui passent vraiment très vite.
photo img_6743a
Je n’ai pas de nouveaux renseignements au sujet de ces Caravelles et CRJ-200. Je suis intrigué par le camion-citerne à gauche : aurait-on fait tourner les moteurs de l’un de ces appareils récemment ?
photo img_6744a
La prochaine fois, je prendrai un réglage plus sombre pour tenter d’avoir les immatriculations
photo img_6746a
J’ai lu récemment sur internet que la Caravelle amputée de son cockpit n’est pas en cours de restauration, mais sert à l’entraînement des services de secours. Par beau temps, découvrir un engin des pompiers stationné devant ces hangars crédibilise cette information.
photo img_6753aphoto img_6754a
Là, c’est du bien connu : le 747-200 transformé en hôtel qui domine l’accès routier à ARN
photo img_6759a
En face du Terminal 2, les deux sempiternels 757 DHL, avec un 777 Thai Airways stationné en attente de son retour vers BKK.
photo img_6761a
Dernier virage
photo img_6764a
Le personnel de piste ne perd pas de temps pour faire le plein de l’appareil pour son retour à CDG.
photo img_6765a
Cette fois-ci, spotting depuis le corridor qui domine la salle de livraison des bagages (laquelle commence à peu près 20 minutes après l’arrivée au contact).
photo img_6775a
C’est à Lmion (merci à lui) que je dois de savoir que TF-NEO qui rentre à KEF est vraiment un A320neo.
photo img_6767a
Après la pluie, le beau temps : quelques biturboprops au soleil avec un ATR72 SAS (exploité par Flybe)
photo img_6769a
Un Fokker 50 Amapola Flyg devant un Bae ATP Nextjet
photo img_6770a
Et un Saab 340 Nextjet
photo img_6771a
Passage d’un 738 Norwegian Air Shuttle, par ses propres moyens
photo img_6773a
Et départ vers le Terminal 5 du 777 Thai Airways qui était stationné en zone de fret, tracté par un engin de piste.
photo img_6774a
Un petit tour landside au Terminal 3 où il y a du monde à l’enregistrement d’un vol
photo img_6783a
Deux Saab 340 Arctic Link et Nextjet
photo img_6776a
En face, les 737 SAS au contact sur la face sud du Terminal 4
photo img_6782a
J’ai déjà vu ce 737-700 SAS (SE-RER), pas plus tard que la semaine précédente, mais il a quelque chose de spécial cette fois-ci.
photo img_6777a
Cette bande blanche sur le réacteur me fait penser à une réparation provisoire
photo img_6778a
Le prochain bus pour Brommaplan (= la Place de Bromma) arrive incessamment, alors qu’il y a trois minutes d’attente pour l’Arlanda Express : cette fois-ci, je privilégie le bus qui prend certes un peu plus de temps, mais sans rupture de charge, et coûte moins cher, or je sais qu’un taxi me fera probablement gagner beaucoup de temps au retour et je souhaite contenir mes dépenses de transfert en pareil cas.

A noter que depuis peu, ce bus ne dessert plus BMA : il faut prendre un service de taxi collectif en minibus de 9 places (« Door to gate ») si l’on ne veut pas terminer par un taxi ou deux kilomètres de marche : le tarif est dégressif en fonction du nombre de PAX, mais c’est beaucoup plus cher que le bus : il n’y a apparemment plus de liaison bon marché entre les deux aéroports.
photo img_6784a
La bretelle vers l’autoroute est tout de suite là
photo img_6785a
A l’approche d’ARN, comme à celle de CDG et de PEK, des automobilistes se sont arrêtés en attente de l’appel du PAX qu’ils sont venus chercher.
photo img_6786a
Voici la rame Arlanda Express dans lequel j’ai choisi de ne pas monter, filant vers la gare centrale
photo img_6787a
Sans regret, d’autant que par beau temps, le paysage à l’entrée de Kista est agréable
photo img_6789a
Les immeubles du centre de Kista
photo img_6790a
Le gigantesque immeuble courbe de la banque SEB
photo img_6794a
Le circuit de kart et autres compétitions à proximité de BMA – on aperçoit la boule radar au sommet de sa tour à gauche
photo img_6796a
La tour de contrôle de BMA
photo img_6799a
Le bus passe trop vite pour faire du spotting sérieux, mais il y a comme d’habitude des Avro de Braathens Regional
photo img_6800a
Le trajet se passe sans accroc ; je signale aux intéressés que le conducteur de ce bus ne s’arrête pas s’il n’y a personne à un arrêt et si personne dans le bus ne se lève à temps (je me suis fait avoir la première fois !).

Merci de m’avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Air France

8.6/10
Cabine7.5
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration8.0

Air France Lounge - 2F, F2

7.6/10
Confort7.5
Restauration7.0
Divertissements8.0
Services8.0

Paris - CDG

7.9/10
Fluidité10.0
Accès6.0
Services5.5
Propreté10.0

Stockholm - ARN

9.5/10
Fluidité10.0
Accès9.5
Services8.5
Propreté10.0

Conclusion

Le salon était moins complet que d'habitude (un effet de l'engorgement de l'accès routier ?), et l'approvisionnement en nourriture et boisson était fait, mais ce n'est pas un havre de luxe pour autant. Je n'ai pas eu le temps de tester si l'accès internet par wifi marchait cette fois-ci. Le vol AF1262 étant souvent à une porte à l'extrémité de la jetée, ce salon, tout comme son jumeau, est alors très proche de la porte.

Cabine de confort relatif pour une personne de petit gabarit, et médiocre si l'on est un peu grand. L'offre de presse papier à CDG me suffirait pour les vols aller-retour si je ne la lisais pas aussi dans le métro à Stockholm, mais je ne peux en tenir rigueur à AF. J'ai du mal à noter la restauration : d'un côté, je salue l'offre gratuite de menus spéciaux, permettant de varier le repas dans mon cas, et par ailleurs le plat chaud était bon, mais de l'autre, la congélation de l'entrée et du dessert était un petit raté (les quartier d'orange congelés, ça faisait en effet un peu sorbet, et c'était récupérable).
Pour ce qui est de l’équipage, c’est simple : il a profité de chaque occasion pour collectionner les bons points, sans le moindre faux pas, comme un premier de la classe qui n’a même pas besoin de faire un effort. C’était un excellent équipage comme il y en a très souvent sur cette ligne ; il m’est agréable de le souligner.

Les PNC m'ont très rapidement fait oublier la réflexion assez déplacée de l'agent en porte, que je sanctionne tout comme l'accessibilité routière de CDG (et la signalétique m'indique que ça sera ainsi pendant quatre mois).

ARN reste dans sa tradition d'excellent élève auquel on n'a pas grand chose à dire sur son bulletin scolaire.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Stockholm (ARN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 78 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Stockholm (ARN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 44 minutes.

  Plus d'informations

28 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 401094 by
    BESMRS 2399 Commentaires
    Merci pour le FR en mode congelé :)

    Il me semble que c'est l'ex-chantier de triage de Lille-Délivrance situé dans la commune de Lomme qui est associé à Lille :)

    Sinon c'est la maison d'arrêt de Lille Sequedin située à Haubourdin (pour les visites: 03 20 30 28 00... :) )
    • Comment 401216 by
      marathon GOLD AUTEUR 10089 Commentaires
      J’ai lu en effet que Lille-Délivrance est désaffecté, mais j’ai eu la surprise d’y voir des trains dans la photo Google Earth qui est datée de mai 2016.
      A moins d’avoir des relations parmi les résidents, on ne s’improvise pas visiteur de prison, mais je n’en tire nul ressentiment.
      Merci pour le commentaire !
  • Comment 401115 by
    fiftytwo GOLD 1390 Commentaires
    Bonjour

    Pour le nombre de miles il faut voir en fonction de la premiere lettre ddu code de ton vol , tu auras un code a 4 ou 5 lettres et un chiffre (si mes souvenirs sont bons car la je nai pas de reservations futures pour verifier

    Pour les reservations par des intermediaires , ils peuvent bricoler donc tu vas te retrouver avec par exemple 100% de miles a l'aller et 0% au retour .

    Pour connaitre le nombre de miles que tu auras , regarde donc ce code , cherches la lettre dans le tableau de FB pour AF ou celui de KL , et ensuite la categorie de ton billet (mini , flex ou standard) . La distance entre cdg et arn tu peux la trouver avec le calculateur sur le site de flyingblue

    Si ta boite est bien geree , alors la direction a du penser a signer un contrat bluebiz

    Au moins toi tu as de la chance tes navettes vers ARN semblent entre a lheure et pour 15 minutes theoriques plus que WAW vous avez un repas a bord

    Sinon a quand platinium ? car a force de faires des A/R toutes les semaines tu vas bien finir par y arriver
    • Comment 401217 by
      marathon GOLD AUTEUR 10089 Commentaires
      Merci pour cette explication érudite, mais je crois que je vais en rester à la surprise à chaque crédit, d’autant que ce sont les segments qui importent pour mon statut et que je ne peux pas choisir les tarifs de mes billets d'avion.
      Oui, mon entreprise a un contrat bluebiz, et l’agence de voyage ne se prive pas de « bricoler » entre l’aller et le retour.
      Les navettes matinales vers ARN sont à peu près ponctuelles, mais c’est la loterie pour le vol de retour.
      Sauf improbable évolution professionnelle, je devrais atteindre le niveau Platinum à l’automne.
      Merci pour le commentaire !
      • Comment 401926 by
        fiftytwo GOLD 1390 Commentaires
        Quand tu te dis que certains claquent des fortunes dans des billets en P, alors quil suffit juste davoir le bon boulot et tu passes platinium
        • Comment 401981 by
          marathon GOLD AUTEUR 10089 Commentaires
          Quand j'étais Platinum pendant ma période chinoise, tout ce que cela m'a apporté en trois ans a été en CC d'être interrompu dans ma conversation avec un collègue par un PNC tenant à saluer nominativement un PAX FB-Plat, et un mot me remerciant d'être un client si fidèle à la vue du BP à l'entrée dans l'avion pour un vol LC que j'effectuais en J.
          Deux salutations personnalisées, dont une ratée, zéro surclassement : ce statut ne me fait plus rêver.

          Cela dit, en dix ans, les règles du jeu ont évolué, les PNC aussi, et je suis curieux de découvrir ce que ce statut changera pour moi dans mes navettes.
  • Comment 401117 by
    Bargi62 SILVER 3582 Commentaires
    Merci pour ce FR de ta liaison "préférée" que je lis régulièrement et que je commente pour une fois!
    Les vues aériennes sont très réussies en particulier sur Lille dont on devine très bien le centre et le quai du Wault,
    Non seulement on voit Sequedin mais on voit très bien le long de l'A25 le site de "l'ancienne" à Loos qui vient d'être démolie.
    Très belle approche sur ARN avec en particulier la capture de ces avions mis au rebut.
  • Comment 401145 by
    indianocean SILVER 7535 Commentaires
    Ton plat de poisson pour diabétiques me semble en effet pas mauvais mais quelque chose tout de même m'interpelle:
    date de fabrication en janvier 2017 et date limite de consommation janvier 2018. C'est comme les plats préparés William Saurin vendus au rayon conserves, non?

    Merci pour ce FR
  • Comment 401158 by
    jules67500 GOLD 6119 Commentaires
    Merci pour ce FR !

    L'accès à CDG est vraiment mauvais aux heures de pointe, il vaut presque mieux prendre le RER si l'on habite à quelques pas d'une station de train (comprendre RER)

    Dommage pour Bruges, Zeebruges j'y étais il y a deux mois, et on voit un bout de Blankenberge à l'extrême gauche de la photo.

    Le plat semble appétissant même si la salade congelée n'est pas excusable je trouve.

    Belle approche et (re)découverte du Bus vers Brommaplan qui semble bien confortable tout en gardant un temps de trajet convenable vue la distance.

    A bientôt pour le prochain AF1063 !
    • Comment 401221 by
      marathon GOLD AUTEUR 10089 Commentaires
      A cette heure-là, quelle que soit l’option, prendre les transports en commun est malheureusement moins rapide pour moi, avec plusieurs ruptures de charge en prime.
      A condition de ne pas le prendre à l’heure de pointe (depuis ARN le matin, vers ARN le soir), le rapport qualité-prix du bus est intéressant quand on est seul; tout dépend de la destination à Stockholm.
      Merci pour le commentaire et à bientôt pour le retour !
  • Comment 401166 by
    Chevelan 16416 Commentaires
    l'accès à CDG est vraiment mauvais aux heures de pointe, il vaut presque mieux prendre le RER si l'on habite à quelques pas d'une station.

    Certaines personnes aiment bien faire du zèle, l'agente au sol est concernée

    Intéressant ce menu diabétique qui aurait certainement plus à mon père, mis à part les pâtes congelés

    L'équipage était au top, ça fait plaisir...

    Le bus change de tes trajets avec l'Arlanda Express !

    Merci pour ce partage, à bientôt.
    • Comment 401223 by
      marathon GOLD AUTEUR 10089 Commentaires
      Mon entreprise acceptant sans sourciller de rembourser le taxi à Paris (mais fronce un peu les sourcils à Stockholm où l'on ne peut arguer de l'inconfort de la liaison ferroviaire), le trajet en RER est dans mon cas perdant sur les deux autres critères : le confort et le temps de trajet.
      Les paysages (souvent) et les PNC (presque toujours) aident beaucoup à faire passer les deux heures et quelques de vol.
      Je trouve aussi le paysage vu depuis le bus plus agréable que celui depuis l'Arlanda Express.
      Merci pour le commentaire, à bientôt !
  • Comment 401171 by
    pititom GOLD 11464 Commentaires
    J'ai longtemps essayé de comprendre le fonctionnement du SI d'Air France, et bien que je sois de nature tenace, j'ai abandonné. J'en suis arrivé à la conclusion que sûrement, eux aussi avaient arrêté de chercher à comprendre ^^

    J'aurais été très content de trouver ce morceau de poisson sur un tel vol. C'est vraiment très correct sur cette ligne qui est vendue relativement bon marché par rapport à la distance.

    Merci et à bientôt :)
    • Comment 401224 by
      marathon GOLD AUTEUR 10089 Commentaires
      Comment espérer comprendre si le maître ne comprend pas ? ;)
      Il faut assumer ses multiples contraintes éthiques et médicales pour mieux manger sur cette ligne. (Les BOB de SAS et DY fournissent-ils des options de ce genre ? j'en doute !)
      Merci, à bientôt !
  • Comment 401375 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci François pour ton dévouement à reporter la monotonie d'un trajet routinier.

    La remarque de l'agent en porte est tout à fait ridicule et fait transpirer une ignorance zélée du produit. J'admire toujours ta stratégie de positionnement tellement geek. A bord il faut reconnaître le professionnalisme de l'équipage ce qui est souvent le cas chez AF.
    • Comment 401439 by
      marathon GOLD AUTEUR 10089 Commentaires
      « Merci François pour ton dévouement à reporter la monotonie d'un trajet routinier. » -> Ah mais, il n’est jamais totalement routinier !
      « La remarque de l'agent en porte est tout à fait ridicule et fait transpirer une ignorance zélée du produit. » -> mieux vaut hausser les épaules en pareil cas.
      « J'admire toujours ta stratégie de positionnement tellement geek. » -> Sur Flight Report, c’est un compliment de poids :)
      « A bord il faut reconnaître le professionnalisme de l'équipage ce qui est souvent le cas chez AF. » -> Il ne faut pas désespérer d’AF en court courrier !
      Merci pour le commentaire tout aussi dévoué !
  • Comment 401468 by
    Papoumada GOLD 7296 Commentaires
    Merci François pour ce FR.

    Ah ! le prétexte de belle-maman...

    Le problème des bagages à main n'est que la conséquence de l'introduction des tarifs basic et concomitamment, de l'absence de volonté de faire respecter les règles. Lorsque les habitudes sont prises.... En conséquence de quoi je pense que tu gagneras ton pari à 1 couronne suédoise.

    "Elle fut baptisée la reine des citadelles par Vauban qui était particulièrement satisfait du parking qu’il avait dessiné pour les générations futures."====> le développement durable n'est donc pas une idée née en 1987.

    Le saumon haricot-vert donne un bon point à ce menu diabétique.

    Je découvre avec intérêt un nouveau parfum Haagen daz.

    Pour rencontrer un équipage gracieux, courtois et efficace, il faut donc suivre Marathon !

    A bientôt !
    • Comment 401983 by
      marathon GOLD AUTEUR 10089 Commentaires
      Quand bien même les limites édictées par AF sur la quantité de bagages à main seraient-elles respectées, je doute qu’il y ait assez de place dans les coffres pour une valise de taille standard par PAX quand la cabine densifiée d’un A32x est complète.

      La conservation d’un monument historique, c’est souvent l’art de lui trouver une nouvelle utilisation quand celle d’origine est devenue caduque.

      A quand de la cuisine moléculaire made in Servair ?

      Sourire à un équipage est une recette éprouvée pour être servi de manière agréable : je la recommande à tous mes lecteurs.

      Merci pour le commentaire !
  • Comment 401558 by
    Rl 777 806 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Cool traffic shots, even though it probably isn't cool to be stuck in traffic.

    “Le moins que je puisse dire, c'est que cette interpellation d’un ton assez ferme m'a profondément déplu. J'ai une valise de cabine d'un format d'autant plus réglementaire qu'elle m'a été fournie par AF (en remplacement d'un bagage arrivé irréparable de PEK, ayant eu l’imprudence de l’enregistrer en soute), un sac à dos pour PC qui se glissera d'autant plus facilement sous le siège devant moi qu'il est souple, et un statut Gold qui devrait lui être apparu à l'écran. Cet employé se permet de me reprocher d'avoir le quota de bagages en cabine explicitement autorisé par AF, affiché à quelques mètres de là ? Vraiment ??“
    - Definitely irritating IMO, sorry to hear that.

    Fantastic spotting and aerial shots as always.

    “Un autre air-to air, beaucoup moins réussi“
    - Great shot of this AF A318, the other aerial shots were great as well.

    “Il faisait 30°C à Paris la veille, mais le CdB nous annonce à ETA-30’ de la pluie et une température de 14°C à l'arrivée à Stockholm.“
    - Could I be less surprised about the latter?

    Nice aerial shots before landing.

    “Sans regret, d’autant que par beau temps, le paysage à l’entrée de Kista est agréable“
    - These roads look extremely familiar :). This particular road is called Hanstavägen, the bus I take to school (blue bus 179 to Sollentuna) passes this road.

    “Le gigantesque immeuble courbe de la banque SEB“
    - Nice shot! I believe SEB has already moved to the new office next to Mall of Scandinavia.

    Thanks for sharing this FR.

    Have a good one, see you!
    • Comment 402053 by
      marathon GOLD AUTEUR 10089 Commentaires
      I never lose an opportunity to mention the Swedish weather to any French colleague who might envy my week days in Stockholm.
      You are too kind about my air-to-air shots; a much better but unacceptably bulky camera would be more relevant than my compact camera
      No doubt you would identify this road, with so much experience using it !
      I indeed remember reading that SEB has moved from this building, but the logo remains.
      Thanks for your comment !
  • Comment 401822 by
    yukun 728 Commentaires
    Merci pour FR ^^

    2 fois de suites que le lounge est bien vide (comparé à d'habitude) ^^

    Les PNC sont le bon de ce vol.

    A la prochaine ^^/

Connectez-vous pour poster un commentaire.