Avis du vol United Paris Chicago en classe Affaires

Compagnie United
Vol UA986
Classe Affaires
Siege 8K
Temps de vol 09:20
Décollage 09 Fév 15, 12:40
Arrivée à 09 Fév 15, 15:00
UA   #72 sur 94 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 445 avis
Mouette
Par 5166
Publié le 16 février 2015
Bonjour à tous,

Après quelques mois de lecture attentive du site, je me décide enfin à me lancer dans mon premier FR. Je dois me rendre avec deux collègues aux US, dans le Connecticut, plus précisément à Windsor Locks. Cette charmante bourgade est desservie par l’aéroport international de Bradley. Et il a beau être international, il n’est pas desservi au départ de CDG ! Tant pis, çà sera avec une escale. Et dans la recherche du trajet le moins cher, ce n’est pas le trajet le plus court qui sera retenu par notre agence de voyage.

L’itinéraire sera donc le suivant :
1) Paris – Chicago, United, B767, BusinessFirst, c’est ici !
2) Chicago – Bradley, United, A320, First, ne sera pas reporté
3) Bradley – Chicago, United, A320, First, par là
4) Chicago – Paris, United, B767, BusinessFirst, à venir

Soit un trajet de 4289 nm au lieu de 3073 nm en direct ! Et accessoirement mon premier voyage sur United (en général, on se déplace plutôt avec AF)

Après avoir récupéré un de mes collègues au bureau (le 2ème nous a rejoint en RER, en retard cause colis suspect !), nous arrivons vers 10h à CDG1. Pas de photos du terminal, je n’ai pas osé faire paparazzi ! Forcément, sortant de l’ascenseur, j’ai tourné du mauvais côté et j’ai du quasiment faire le tour complet du camembert…
Enregistrement rapide (personne à la file « Premier Access » mais de toute façon quasiment personne à la file éco. On prend ensuite les célèbres tubes de CDG1, passage du PAF et direction le salon Star Alliance. Accueil sympathique de la cerbérine. On trouve rapidement une place dans un coin. J’aime bien l’ambiance de ce salon, le plafond est effectivement bas, mais je trouve que çà donne un côté cosy.

photo 1.jpgphoto 2.jpgphoto 3.jpg

L’offre de nourriture est bonne (question choix et qualité). J’ai adoré les mini-muffins !

Docs de voyage

photo 4.jpg

Malheureusement, la sécurité se faisant dans le satellite, il faut anticiper et nous quittons à regret ce salon bien sympathique.

Direction le satellite 3 par ce long souterrain avec des tapis roulants un peu mous qui vous font un massage de pied gratuit !
photo 5.jpgphoto 6.jpg

Passage du PIF et nous rejoignons la zone d’embarquement. Notre 767 pour ce vol sera le N646UA, livré à United en mars 1992 et configuré en 3 classes.

L’embarquement est rapidement appelé, et les priorités sont respectées (vérification de la carte d’embarquement avant d’entrer dans la file). Accueil souriant à l’entrée. Je rejoins ma place 8K (hublot, sens inverse de la marche).

Vue de mon hublot sur le réacteur (pour surveiller qu’il marche bien !!) et sur notre gros voisin.
photo 7.jpg

Couverture, oreiller, casque sont déjà déposés sur le siège. L’écran est de bonne taille et le pitch est très bon (je touche à peine le repose-pieds alors que je fais 1,75m). Une annonce est faite pour indiquer à quels toilettes on a accès en fonction de la classe de voyage. Ceux de l’affaire sont à la limite avec l’Economy Plus dont certains passagers ne respecteront pas la consigne !

photo 8.jpg
Première impression : le siège est confortable, mais çà manque de rangements !

On nous propose un verre, je prendrai bien sur du champagne (Nicolas Feuillatte). Il est servi dans un verre en plastique (mais avec un pied !)
photo 9.jpgphoto 10.jpg

Distribution de la trousse, je la trouve assez complète (il manque les chaussettes sur la photo mais elles étaient bien présentes).
photo 11.jpgphoto 12.jpg

Distribution du menu
photo 13.jpgphoto 17.jpgphoto 18.jpg

Les vins présents à bord ne sont pas détaillés… De toute façon, je resterai au champagne.
photo 14.jpgphoto 15.jpgphoto 16.jpg

Une PNC passe demander à certains passagers quel plat ils souhaitent. Je suppose qu’elle a ciblé les passagers à statut élevé. Elle passe également voir mon collègue végétarien, qui avait commandé un repas adapté à l’avance, pour lui dire que son repas n’a pas été chargé. Elle lui réserve directement le plat de pâtes qui ne contient pas de viande.

Repoussage à l’heure et roulage vers la piste 27L. Alignement et décollage, la position « dos à la marche » donne une drôle d’impression. En croisière, j’ai trouvé par contre qu’on ne sentait aucune différence.


On passe au dessus de la couche de nuage et on retrouve le soleil

photo 24.jpgphoto 25.jpg

Le réacteur essaie d’avaler la « gloire du pilote ».
photo 26.jpg

Photo winglet sans winglet (les 767 United équipés de winglets sont les anciens de Continental et sont équipés en 2 classes).
photo 27.jpg

Quand une annonce est faite, çà bloque l’IFE. Jusque là, c’est normal… Sauf qu’il y a une PNC, annoncée comme francophone, mais qui doit avoir un niveau de 6ème (et encore). Chaque message qu’elle fait dure donc 4 à 5 fois la durée de l’équivalent en anglais. Pas pratique mais je reconnais à United l’effort d’essayer d’avoir au moins une personne qui essaye !
photo 28.jpg

Je profite que le « canal 9 » (diffusion du contrôle aérien) soit actif pour l’écouter avec la géovision. J’adore cette option ! J’utilise mon case ANR et pas le casque fourni.
photo 29.jpg

La table est mise et un oshibori est distribué (pas de photo, car ramassé avant que j’y pense mais il était très très sec !)photo 30.jpg

On aperçoit les côtes anglaises au loin
photo 31.jpg

L’apéritif est servi : noix tièdes et champagne pour moi. Whisky (double, voir triple, j’ai perdu le compte) pour mon voisin (ce n’était pas un de mes collègues qui eux étaient à la rangée suivante). Point négatif pour lui : le verre n’a pas été changé quand il est passé au vin pour le repas. Moi, comme dit plus haut, je suis restée fidèle à Nicolas !
photo 32.jpg

Santé!
photo 33.jpg

L’apéritif se termine aux abords des côtes anglaises.
photo 34.jpg

L’entrée est servie. Croutons et sauce sont ajoutés à la demande. Je l’accompagne d’un pain à l’ail. J’ai trouvé tout çà très bon et rafraichissant.
photo 35.jpg

C’est couvert en dessous. La géovision me dit que nous sommes en Irlande, je fais confiance !
photo 36.jpgphoto 37.jpg

Plat principal : j’ai pris le bœuf. Un peu trop cuit à mon gout (saignant d’un point de vue anglo-saxon) mais très tendre.
photo 38.jpg

Fromage, crackers et petit verre de porto.
photo 39.jpg

Le canal 9 est coupé à l’arrivée sur l’Atlantique, je bascule donc sur une série pour la fin du repas.
photo 40.jpg

Je finis avec la glace (servie au trolley, avec addition des garnitures à la demande) et un café. Et là je me rappelle que je suis sur une compagnie américaine… C’est du jus de chaussette !!!
photo 41.jpg

Petit tour aux toilettes après le repas. C’est relativement propre, mais c’est minuscule !!
photo 42.jpg

De retour à ma place, les caches hublots ont été abaissés et il fait sombre. Je mets le siège en position « ultra confort » et me cherche un film à regarder ! Les commandes du siège sont bien visibles dans le noir !
photo 43.jpg

Deux films plus tard (Gone girl – non toutes les nanas ne sont pas aussi fourbes - et Magic in the Moonlight – aaaaah Colin Firth !!) et un cookie chaud, je rouvre le hublot….

Ouf, le réacteur est toujours là !!!
photo 44.jpg

Distribution d’un oshibori (beaucoup mieux !) et service de l’en-cas d’arrivée (sans café !!). Ok sans plus.
photo 45.jpg

Hmmm mais c’est qu’il fait froid en bas…
photo 46.jpgphoto 47.jpg

On descend, la couche de nuages s’est soudée… Je suis repassée sur le canal 9, mais avec le casque fourni par United (j’ai rangé le mien pour gagner du temps). Le casque est très inconfortable et de très mauvaise qualité sonore. Et sans réduction de bruit.
photo 48.jpg

On rentre dedans.
photo 49.jpg

Argh de la neige !!
photo 50.jpgphoto 51.jpg

Atterrissage en douceur et passage des reverses.
photo 52.jpgphoto 53.jpgphoto 54.jpg

Arrivée en porte, débarquement dans la foulée de la GlobalFirst. Chicago est équipé des bornes pour les résidents américains et les étrangers étant déjà venus aux US avec un ESTA (c’est-à-dire avec leurs empreintes déjà enregistrées). Sur cette borne, on insère son passeport, on répond aux questions standard, une petite photo, et çà émet un reçu que l’on présente au gars qui tamponne le passeport. Valise arrivée dans les premières, douane et redépose bagage sur le tapis de correspondance. Temps depuis l’ouverture de la porte de l’avion ? 20 minutes !!!

Pour le vol suivant, je n’ai pas fait de photos, car juste envie de comater dans mon siège (3A). De toute façon, c’était quasi la même chose que le vol BDL-ORD pour lequel j’ai pris des photos et dont je vais essayer de faire un FR. Petite particularité de ces deux vols : la restauration est passée de « refreshments » à « lunch/dinner » au 1er février dans le cadre de l’amélioration des vols domestiques. On avait donc le choix entre « plat chaud + petite salade » ou « soupe + grande salade » avec un cookie chaud en dessert.

Atterrissage à l’heure et en douceur à BDL.
photo 55.jpg

Afficher la suite

Verdict

United

7.8/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration7.0

Star Alliance Lounge (Schengen) - 1

9.0/10
Confort9.0
Restauration9.0
Divertissements9.0
Services9.0

Paris - CDG

7.5/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services6.0
Propreté8.0

Chicago - ORD

8.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un bon vol avec United. Service agréable et attentif. Je reprendrai sans hésiter cette compagnie, mais en business uniquement. J’ai fait un petit tour en éco pendant la croisière (sans photos) : sièges vieux et inconfortables, IFE microscopique et diffusant uniquement 4 films en boucle (pas de VOD). Je préfère les 777 AF en 10 de front (c’est dire !!).

Confort cabine : -1 pour l'absence de rangements, -1 pour la qualité du casque
Equipage : -1 pour les interruptions très longues par la PNC qui tentait désespérément de parler français. -1 pour l'oubli de changer le verre de mon voisin.
Catering : pas forcément très recherché pour une J et -1 pour le repas végétarien oublié de mon collègue.
Divertissement : -1 pour le choix relativement limité de films (même si au final j'ai trouvé des choses à regarder) et -1 pour la qualité du casque!
Ponctualité : RAS!

Informations sur la ligne Paris (CDG) Chicago (ORD)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 24 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Chicago (ORD).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7,5/10.

La durée moyenne des vols est de 9 heures et 13 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 129559 by
    Concordino 36 Commentaires
    Super report détaillé! expérience presque identique a la mienne en octobre entre GVA et EWR. Le service et le protocole semblé très consistant chez United
  • Comment 129568 by
    Mathieu 2067 Commentaires
    Hello,

    Merci pour ce transatlantique assez rare sur UA.

    Cela confirme l'opinion que je m'étais faite lors d'un CDG-EWR en Mars dernier : UA propose un produit solide et des équipages toujours très satisfaisants. En plus les tarifs sont très abordables. Le catering semble généreux comme souvent sur les compagnies US.

    Seule bémol : les couleurs un peu sombre des différentes cabines UA.

    A bientôt et merci,

    Mathieu F
    • Comment 310775 by
      Mouette AUTEUR 15 Commentaires
      Le service à bord est vraiment bon je trouve. Le catering n'est peut-être pas aussi recherché que sur AF (seule autre compagnie sur laquelle j'ai voyagé en J), mais ce sont des produits de bonne qualité et il y a en effet la quantité!
      Côté prix, c'était 60% du prix sur AF/DL en J...
  • Comment 129569 by
    NGO85 SILVER 1972 Commentaires
    Merci pour le FR!

    UA catering is probably as good as my French... The salad looks ok, but the presentation of the beef dish does not look very good (most Americans have the same passion for grey meat as our friends across the pond so the cooking on the beef is not surprising), and the tortilla wrap sitting in a pool of grease is just unappetizing for a J-product.

    I was also initially confused the direction of the pictures, but then realized you were in a rear-facing seat in the sardine-can seats (although the 767s is not as bad as the 8-abreast used on the 777s). It's really disappointing that UA has made no effort to standardize their fleet even though they merged CO/UA merged 2010...

    I haven't stepped foot on an UA aircraft in over a year now so thank you for the report and I look forward to seeing the rest of the series.
    • Comment 310777 by
      Mouette AUTEUR 15 Commentaires
      Regarding the beef, although I am half english (and so am used to overcooked beef), I usually like it as rare as possible (I am a great fan of tartare/raw beef). But I must admit it was very tender and had a nice taste. The tortilla does look rather unappetizing but the taste was good.

      I found the seats confortable but would hate the 2/4/2 configuration of the 777. One of the negative parts of this seat is its lack of privacy so if travelling alone, being stuck in the 4 seat block would be horrible. The J seats on ex-CO aircraft are apparently better from that point of view (and probably also slightly wider as the 767 configuration is 1/2/1 instead of the 2/2/2 here).
  • Comment 129576 by
    TheLuc 1616 Commentaires
    Ce canal 9 me plairait très certainement : je trouve l'idée géniale !
    L'écran reste de bonne taille.
    Bon point que de proposer du pain à l'ail.
    Dernier service peut être un peu sommaire.
    Merci pour ce premier FR et bienvenue
  • Comment 129602 by
    02022001 GOLD 4387 Commentaires
    Bon FR, merci ;)
  • Comment 131621 by
    Bernardpf59 77 Commentaires
    merci du Fr mais j aurais preféré moins de photos du reacteur... et quelques unes de la cabine, ainsi que d autres de l offre restauration du salon
    mais merci pour le reste

Connectez-vous pour poster un commentaire.