Review of United flight Denver Chicago in Economy

Airline United
Flight UA690
Class Economy
Seat 23F
Aircraft Boeing 757-200
Flight time 02:25
Take-off 01 May 13, 11:20
Arrival at 01 May 13, 14:45
UA   #115 out of 133 Airlines A minimum of 20 Flight-Reports is required in order to appear in the rankings. 291 reviews
flyingjapans
Published on 13th June 2013
Suite de mon retour des Etats Unis.


  1. Paris CDG - Francfort FRA (Lufthansa 1027, Airbus A320, éco)
  2. Francfort FRA - Boston (Lufthansa 422, Airbus A340-600, éco)
  3. Boston - San Diego (Alaska Airlines 769, Boeing 737-800, éco)
  4. San Diego - Denver (United Airlines 690, Airbus A320, éco plus)
  5. Denver - Chicago ORD (United Airlines 690, Boeing 757-200, éco)
  6. VOUS ETES ICI
  7. Chicago ORD - Paris CDG (United Airlines 942, Boeing 767-300ER, éco plus)
  8. PLUS TARD

Pourquoi le même numéro de vol que le SAN-DEN ?
Ce trajet était en fait vendu comme un SAN-ORD avec une escale technique à DEN, cependant si le SAN-DEN et le DEN-ORD ont le même numéro de vol l'appareil effectuant les deux tronçons (et même le troisième vu que le vol continue sur ORD-LGA après) est différent à chaque fois et la porte d'embarquement est différente ce qui justifie un FR séparé.

La raison pour ces numéros de vol partagés est sûrement le nombre exponentielles de liaisons par jour qu'opère UA qui dépasse sûrement le nombre de numéros de vol dispos.

Vu que ce vol peut être vendu comme un SAN-ORD avec une escale technique, il ne faut pas que le temps de trajet soit très supérieur au SAN-ORD non-stop. C'est pour raison qu'il n'y a que 5min entre l'ETA du SAN-DEN et l'heure d'embarquement du DEN-ORD.

Cela impose aussi un rapide transfert de bagage. Je ne sais pas comment les bagagistes s'organisent mais en tout cas c'est efficace. Et sur cette idée je fais la transition entre l'introduction et là où je vous en avais laissé sur le FR précédent.

photo 1-DSC_5995

Alors que j'étais en 7F, le débarquement fut rapide. Comme partout aux US en arrivant d'un vol domestique, on se retrouve directement dans le terminal. Cela permet de rapides connexions.

Enfin arrivé à Denver je ne risquais plus rien, car quand bien même mon vol DEN-ORD est en retard, j'ai 4h à ORD ce qui me garantit une marge confortable.

Je me précipite sur un FIDS pour voir à quoi ressemble la situation des vols en prenant en compte l'épisode neigeux, et aussi d'où partira mon vol vers Chicago. Certes, de nombreux vols sont retardés et qq uns sont annulés, mais ça ne ressemble pas à FRA le 8 décembre dernier ou CDG le 13 mars?

photo 01-DSC_5996

J'ai beau être un fréquent flyer et vivre depuis 1 an et demi à Genève ville au pied des pistes de ski mais je n'ai jamais fait de ski. Un jour peut être.

photo 02-DSC_5997

DEN du peu que j'en ai vu m'a donné bonne impression, c'est aéré avec des couleurs pures.

photo 03-DSC_5998

Je vois ensuite un United Club, mon premier réflexe est d'y entrer bien sûr en plus je commençais à avoir faim

photo 04-DSC_5999

Après une petite goutte de sueur face à la réaction du cerbère qui pensait que je je n'étais pas éligible, bon sang comment douter, je suis Platinum moi, j'ai une tête à frauder ? Je monte des escalators et me retrouve dans le salon fréquenté ce matin

photo 05-DSC_6000

Il n'y a rien à attendre de la qualité de l'offre qu'il y aura dans ce United Club, ce matin cependant il y a des yaourts aux berries avec des cornflakes/lait en libre service, ceci me constituera un petit déjeuner juste assez consistant pour les 2h de vol qui m'attendent jusque ORD.

photo 06-DSC_6001

L'heure tourne et l'embarquement est appelé, avant cela je remarque que je suis assis en 23F soit dans la partie Economy !!!! Un Platinum comme MOI mérite mieux que ça tout de même ;) Je vais donc à l'accueil, tend mon BP et demande un siège en partie Yplus mais le sourire de l'agente se transformera peu à peu en crispation pour m'annoncer qu'il n'y a plus de place en Y+. Elle téléphonera à la gate pour confirmer que le vol est plein à craquer. Elle me demandera ensuite pour je ne sais quelle raison de voir mes BP du vol d'acheminement et du vol international et remarquera que pour ces deux vols je suis assis en Y+. Je la remercie sans plus tarder et descend. Le vol doit vraiment être HC pour caler un Platinum au bout ! En même temps une liaison entre une grosse ville hub régional et une mégapole hub international…

L'escalier qui mène au lounge et qui dans mon cas sert à en partir.

photo 07-DSC_6002

Je me retrouve sans plus tarder en porte B43 qui indique ORD et LGA tour à tour.

photo 08-DSC_6004

J'embarque prioritairement puis me dirige vers mon siège en 23F.

photo 09-DSC_6005

Le pitch est limite.

photo 10-DSC_6007

Vu que je fus parmi les premiers a embarquer, les sièges sont encore libres de l'autre côté.

photo 11-DSC_6008

Tandis que l'avion était plein, le siège du milieu 23E restait inoccupé. C'était sans doute le seul de l'avion. Coup de chance ? La gate qui m'a fait une faveur en tant que Platinum ? Non. Un passager arrive et s'installe à côté de moi. Bon, le vol dure 2h, ça va aller.

Annonce du capitaine : temps de vol : 1h53. Même temps que le SAN-DEN. DEN est un point équidistant de SAN et ORD. Amusant.

Du coup, la porte est fermée, on repousse.

photo 12-DSC_6009

La neige semble s'être stoppée.

photo 13-DSC_6010

Mais des camarades passent sous la douche fluo tout de même. Nous n'y passerons pas.

photo 14-DSC_6011

Et, sans filer mot, nous nous alignons sur la piste. Ce passage à DEN fut express et la neige n'a pas eu sa part de poisse à me refourguer.

photo 15-DSC_6012

Un 320 rare en nos contrées.

photo 16-DSC_6013

Bon bah le Colorado, à bientôt peut être

photo 17-DSC_6014

Le service commence pendant que je continue mon FR. Je demande du lait, ça me rappelle la cantine de mon école primaire et les pubs les produits laitiers sont vos amis pour la vie qui me font eux même remémorer mes cours de physique de 5è. L'adolescence, un moment de vie.

photo 18-DSC_6015

Il me semble sarcastique de la part de UA de passer un reportage sur les meilleurs restaurants des Etats Unis en connaissant les prestations alimentaires élitistes que propose cette même compagnie.

photo 19-DSC_6016

Je sors et regarde mes BP par rêverie et mon voisin comparable au chinois sur le HKG TPE de Francois les regarde avec moi et me souffle à l'oreille quite a long journey to reach Paris. S'en suit une discussion sympathique avec ce voisin venant de SLC qui lui a été affecté par la neige - et donc justifie l'arrivée en dernier dans l'avion. Je lui dis donc que grâce à mon statut PLATINUM mérité j'aurais droit au lounge et au siège issue de secours sur mon ORD-CDG XD. Ma voisine en 23D continue elle vers une ville secondaire en IL dont je ne me souviens plus du nom.

Bref la descente sur Chicago commence et le temps s'est éclairci

photo 20-DSC_6017

Nous ne sommes pas tout à fait au dessus de la ville



Enfin un peu de sérieux avec ces grandes avenues et des zones d'activité

photo 24-DSC_6021photo 25-DSC_6022

L'atterissage se fera à l'heure à 14h30.

photo 26-DSC_6023


Quel plaisir de retrouver O'Hare!

photo 27-DSC_6024

Nous nous garons à côté de ce 737. Mon voisin me souhaitera bon voyage et VV.

photo 28-DSC_6025

Merci de m'avoir lu.




See more

Verdict

United

5.7/10
Cabin4.0
Cabin crew7.5
Meal/catering5.5

Conclusion

Ponctualité : Parfaite avec épisode neigeux inaperçu et priorités respectées

Confort : 10 pour le pitch réduit et -2 pour ne pas avoir attribue de siege Economy Plus a un Platinum en toute loyauté comme moi !

Personnel : Absent en vol mais personnel au sol correct et aidant

Repas : as usual in the USA

Ce FR pourrait bien concourir pour le plus pourrave du mois... J'ai du mieux en prévision pour cet été ;)

Bonne soirée

Kristof

Related

16 Comments

Login to post a comment.