Avis du vol China Eastern Taiyuan Shanghai en classe Economique

Compagnie China Eastern
Vol MU2402
Classe Economique
Siege 51K
Temps de vol 01:55
Décollage 07 Jui 15, 07:45
Arrivée à 07 Jui 15, 09:40
MU   #96 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 148 avis
marathon
Par GOLD 2124
Publié le 16 juin 2015
Ce FR est le quatrième segment de notre petit voyage pour assister à un mariage qui fait l'objet du bonus à la fin de ce récit :

CDG - PVG : MU370 (A330-200)
PVG - CGO : FM8389 (B737-800)
CGO - PEK : CA1326 (B737-800)
PEK - TYN : train à grande vitesse
TYN - PVG : MU2402 (B738) Meilleurs vœux de bonheur ! (vous êtes ici)
PVG – CDG : MU569, vendu comme AF3767, non reporté

La fête était finie, et il fallait rentrer. Un vol à 7h45, ça pique un peu les yeux quand on s’est couché tard, mais c’était le seul routing compatible avec nos différentes contraintes. La réception de l’Hôtel International Geting, où avait lieu la réception, nous avait suggéré de réserver un taxi pour 6h45. Le personnel des hôtels pêche souvent par excès de prudence, mais là, quitter l'hôtel une heure avant le décollage m’a semblé une acrobatique prise de risque, car nous avions mis une bonne demi-heure en taxi dans le sens inverse. Un départ à 6h15 me semblait s’imposer.

photo IMG_6957a

Le taxi était aussi ponctuel que bringuebalant, à tel point que Mme (assise à l’arrière) et moi devant avions peine à nous parler. Pas étonnant : cette Volkswagen affichait un record de 975 645 km au compteur !

photo IMG_6974a

Sur le périphérique de Taiyuan, la bifurcation pour l’autoroute vers l’aéroport

photo IMG_6979a

Arrivée en vue des terminaux de TYN

photo IMG_6982a

Les panneaux indicateurs des terminaux. C’est un vol MU, donc au départ du T2.

photo IMG_6985aphoto IMG_6987a

Les caractères rouges géants indiquent simplement Taiyuan 太原

photo IMG_6989a

A l’épaisseur près, cette valise pourrait être un bagage à main, et pourtant elle occupe la quasi-totalité de l’espace disponible dans le coffre, encombré d’un réservoir GPL et d’un seau aussi poussiéreux l’un que l’autre. Il est fréquent d’avoir aussi peu de place dans le coffre d’un taxi chinois : pour trois personnes avec leurs bagages, il faut souvent deux taxis, d’autant que les chauffeurs savent rarement optimiser le chargement de valises dans leur propre véhicule.

photo IMG_6990a

Arrivée à 6h46 au pied du terminal, soit 59’ avant l’horaire : il n’y a rien de trop

photo IMG_6992a

Il y a d’autant moins de trop que la queue n’est pas négligeable à l’enregistrement. Il y a des bornes automatique, mais je ne leur fais pas confiance pour savoir lire un passeport étranger et gérer l'enregistrement d'un vol en correspondance vers l'étranger. Je préfère ne pas gaspiller de temps là, et la suite me donnera raison.

photo IMG_6993a

Il est 7h02 quand la valise montre qu’elle n’a pris de poids pendant ce voyage

photo IMG_6994a

… et là, on se trouve en arrêt sur image. Ca cafouille nettement et au bout d’un temps certain, l’employée nous avoue que pas de problème pour ce vol, mais qu’elle ne trouve pas notre vol de continuation. Nous avons l’impression papier de notre routing, trois personnes viennent à la rescousse. Exceptionnellement, je n’ai pas flouté les visages, tant ils étaient expressifs.

photo IMG_6995a

Deux PAX avec des billets AF sur un routing opéré par MU au départ de TYN, ce n’est pas la routine ici : rien à faire pour nous enregistrer de bout en bout, et il va falloir s’enregistrer à nouveau à PVG. Tout ça se passe en grande partie en chinois, mais Mme a très bien compris que ça coince et sent très mal son retour au bureau le lundi matin.

Nous sommes redirigés vers le comptoir J/Elite pour traiter le problème : la superviseuse voyant la taille de la valise, compatible avec un coffre de taxi millionnaire en km nous dit qu’elle va nous l’autoriser en cabine, mais est-ce qu’elle contient des objets interdits [en cabine] ? Ben oui, puisqu’elle était destinée à être en soute, il y a un couteau à deux sous que nous sommes prêts à jeter, mais la superviseuse craint manifestement que d’autres articles coincent au PIF, alors que le temps presse.

« Je vous enregistre votre bagage en priorité ; l’avion va être à l’heure, vous devriez avoir le temps à Pudong. Voici vos cartes d’embarquement pour Pudong, allez vite au contrôle de sûreté ». A cette étape, Mme a très bien compris sans avoir besoin de traduction que c'est assez chaud.

photo IMG_6998a

Au PIF, je ne vais pas prendre le risque de me faire recaler ma sacoche d’ordinateur et je sors d’emblée tout mon fourbi de chargeurs en tous genres.

photo IMG_6999a

Évidemment, notre porte d’embarquement est tout au bout du terminal

photo IMG_7000a

Je fais un crochet le long des baies vitrées pour immortaliser le trafic…

photo IMG_7001a

… sous l’œil réprobateur de Mme qui veut clairement dire « Ce n’est VRAIMENT pas le moment pour du spotting; la situation est déjà suffisamment compliquée comme ça ».

photo IMG_7003a

L’immatriculation de l’appareil, avant de passer la porte d’embarquement

photo IMG_7007a

Et deux photos depuis la passerelle vitrée : un autre 738

photo IMG_7009a

Et un Falcon 7X un peu plus loin

photo IMG_7010a

Le présentoir de presse exclusivement en chinois à l’entrée de l’appareil

photo IMG_7011a

Nous sommes les derniers PAX à passer cette porte

photo IMG_7012a

La cabine J de cet appareil est surdimensionnée : six rangs en 2+2 ! Peu après, une PNC annonce en substance « Il y a beaucoup de place en J, adressez-vous à un PNC si vous souhaitez être upgradé ». Je n’ai pas cherché à savoir quel était le tarif, et à l’état de la cabine J au débarquement, je pense que la proposition n’a pas trouvé preneur.

photo IMG_7013a

Un peu de spotting par le hublot, avec un appareil MU en livrée Skyteam et un appareil Hainan Airlines

photo IMG_7014a

Le winglet de notre 738

photo IMG_7015a

Démonstration de sécurité sur IFE

photo IMG_7018a

Le pitch est au standard chinois, c'est-à-dire satisfaisant.

photo IMG_7059a

Et inclinaison du siège également au standard chinois, c'est-à-dire assez symbolique

photo IMG_7058a

La fiche de sécurité recto – verso

photo IMG_7017a

Quelques appareils aperçus pendant le roulage : un Cessna 208 au premier plan ?

photo IMG_7025a

Je me demande qui peut bien utiliser cet avion d’aéroclub, étant donnée la lourdeur du contrôle de l’espace aérien chinois.

photo IMG_7031a

La, en revanche, c'est nettement plus gros(Falcon 7X, pas le même que le précédent)

photo IMG_7035a

Décollage à l’heure

photo IMG_7047a

Vu de loin, ça ressemblait vaguement à un aérodrome, mais après traitement d’image, ce n’est pas cela.

photo IMG_7052a

Etant au fond de l’appareil, je peux pour une fois prendre une photo de la cabine vue de l’arrière.

photo IMG_7065a

Une minuscule touche de décoration dans les sanitaires par ailleurs parfaitement banals

photo IMG_7066a

Le galley, banal

photo IMG_7067a

Les PNC commencent à distribuer la collation. Quel sera le menu ?

photo IMG_7068a

Le voici, avant déballage

photo IMG_7070a

Et après ouverture de tous les contenants. C’est du petit déjeuner chinois assez typique, avec une barquette de porridge de riz à droite, un demi-œuf cuit dans du thé, des légumes marinés, un petit pain et un petit gâteau fourré à la pâte de haricot rouge.

photo IMG_7073a

Le sachet en haut à droite de la boîte ne contient que deux châtaignes

photo IMG_7076a

Café au lait

photo IMG_7074a

Les écrans présentent la géovision alternant entre chinois et anglais. Voici la route aérienne que suivie par l’avion : ce n’est pas du tout une ligne droite, car pour reprendre la boutade de mon ami shanghaien, tout l’espace aérien chinois est militaire, à l’exception de quelques routes aériennes civiles.

photo IMG_7080aphoto IMG_7090a

Cette PAX, peut-être la soixantaine, de l’autre côté du couloir, tournait inlassablement son chapelet.

photo IMG_7094a

La couverture nuageuse ne permettra pas de voir grand-chose de Shanghai

photo IMG_7099a

Une gare de triage

photo IMG_7100a

C’est bien parce que je sais où nous sommes que j’ai reconnu SHA

photo IMG_7105aphoto IMG_7109a

Une boucle du Huangpu

photo IMG_7112a

Les berges industrialisées du fleuve

photo IMG_7124a

Banlieue industrielle

photo IMG_7130a

Fin de descente vers PVG



Posé des roues à 9h30

photo IMG_7149a

Deux 747 dans la zone cargo (Yangtze Express et China Eastern)

photo IMG_7150a

Sprint Airlines, une hard low cost basée à Shanghai

photo IMG_7163a

MU ou AF pour rentrer à CDG ? Aucune hésitation, ce sera MU !

photo IMG_7165a

A330-200 FM (tiens, je ne savais pas qu'ils en avaient)

photo IMG_7170a

Un A321 MU en livrée spéciale

photo IMG_7172a

On contourne le terminal pour arriver aux portes dédiées aux vols domestiques, où ne se trouvent logiquement que des appareils FM et MU, le terminal 1 étant (entièrement ?) dédié à MU, sa filiale FM et ses partenaires de Skyteam.

photo IMG_7179a

738 FM non wingletté, alors que nous arrivons au contact pile à l’heure

photo IMG_7185a

On quitte l’avion, en traversant cette grande cabine J, qui donc n’a pas fait recette.

photo IMG_7187a

Arrivée dans la salle de livraison des bagages, où il faut récupérer le nôtre

photo IMG_7188a

Tapis 3 pour les bagages en provenance de TYN

photo IMG_7190a

Non, nous n’avons pas fait ce voyage pour des pommes

photo IMG_7189a

Etiquette prioritaire ou pas, cela n’a pas changé grand-chose, car les priorités ne sont pas respectées. La voici qui arrive, 18 minutes après l’arrivée au contact, ce qui est un chrono de bon augure pour la suite.

photo IMG_7192a

Reste à monter au niveau Départs pour s’enregistrer en zone J. Le vol est affiché ici sous son numéro de partage de code AF.

photo IMG_7194a

La zone J, c’est là bas

photo IMG_7195a

Et la queue est longue

photo IMG_7198a

… très longue,

photo IMG_7199a

Tellement longue qu’une employée passe pour détecter les PAX à faire passer en priorité

photo IMG_7204a

Il y a là tous les vols MU pour l’Europe, le Japon et l’Asie du Sud-est. Forcément, ça fait du monde

photo IMG_7205a

Après 42 minutes de queue, ce qui fait 61 minutes chrono après avoir récupéré notre valise, la voici qui part vers CDG. Cette fois-ci, l’enregistrement se fait comme une lettre à la poste.

photo IMG_7208a

Les départs internationaux (国际, en très gros), HK, Macao et Taïwan, c’est par là.

photo IMG_7211a

Et c’est par là que je vois disparaître Mme, car je n’ai pas de carte d’embarquement.

photo IMG_7212a

Que s’est-il passé ? Il vous faudra attendre le FR suivant pour le savoir…


En attendant de lever le suspense, je vous propose un bonus qui aurait été hors de propos si l’événement avait eu lieu dans un pays occidental. Mais je suppose que la plupart des FRistes n’auront jamais l’occasion d’assister à un mariage en Chine, et c’est pour partager cette expérience culturelle inhabituelle que j’ai choisi de poster ce qui suit.

Cela faisait sept mois que j'avais acheté nos billets d'avion, et le grand jour était enfin arrivé. Comme il se doit, une double arche gonflable dorée était installée devant l’entrée de l’hôtel où avait lieu la réception de mariage ; j’ai flouté les noms des mariés en haut, amis pas certains visages dans ce qui suit, avec l’accord des intéressés.

photo IMG_6683a

Il y avait un orchestre pour saluer l’arrivée des mariés

photo IMG_4242a

Là, je triche un peu : c’est le départ de la voiture des mariés de la veille dans le même hôtel, avec en prime une danseuse en rouge.

photo IMG_4268a

Soyez là entre 11h30 et midi ; vous pourrez partir entre 14 et 15 heures : je ne savais que cela du programme, et (c’est bien chinois), je ne l’ai su que la veille… tout comme Juergen (le marié), d'ailleurs !

Je savais cependant qu’en Chine, il n’y a pas de liste de mariage : les invités versent à l’entrée leur contribution, qui est soigneusement comptée, et répertoriée dans un registre calligraphié à l’ancienne en idéogrammes traditionnels. Les montants sont codifiés : je peine à imaginer le désastre si un étranger offrait 400 yuan, tant le chiffre 4 homophone du mot « mort » est de mauvais augure. Il est également de bon ton de donner des billets neufs, et mon ami shanghaïen s’en était procuré à sa banque, en échange de ceux que j’avais tirés dans un ATM.

La banderole derrière la table signifie en substance « Merci pour votre participation »

photo IMG_6719a

La tradition veut que les récipiendaires offrent un cadeau en retour, et chacun recevait donc symboliquement cette boîte contenant une très banale serviette éponge de petit format.

photo IMG_6721a

La cérémonie et la réception avaient lieu dans cette salle d’apparat surchargée de dorures. Elle était décorée de reproductions de tableaux célèbres représentant Napoléon, plutôt décalés pour le mariage d’un Allemand, ce qui a amusé les Européens présents ; ce détail a certainement complètement échappé aux Chinois.

Ce n’est pas criant dans ma sélection de photos, mais à l’exception des parents de la mariée, les Chinois avaient tous des vêtements presque « de tous les jours ». Cela aussi, je le savais avant de venir, et les Allemands invités sans doute aussi, mais comme un seul homme, les six Européens présents n’avaient pas pu se faire à l’idée de ne pas mettre un costume sombre sur une chemise claire avec une cravate. Le code de couleur chinois était cependant respecté, avec des cravates rouges, et du rouge dans les vêtements des dames.

photo IMG_6727a

Cela ne se voit pas dans la photo ci-dessus, mais la salle était presque partagée en deux par un podium menant à la scène, avec une marche ci-dessous au pied du bouquet de fleurs. La cérémonie était menée par un animateur bilingue chinois / anglais, dont le talent était indéniable.

photo IMG_6764a

Et pile à l’heure prévue, les choses commençaient. Non, pas à 12h30, mais à 12h28 le 6/6!
Faut-il vous rappeler le caractère faste des chiffres 6 et 8 dans la tradition chinoise ?

photo IMG_6762a

Je ne sais pas si une photo prise à ce moment a rendu la fierté et l’émotion du père de Xiaoyang alors qu’il l’amenait au dais situé à l’extrémité du podium. Quelle ascension sociale et quelle formidable revanche sur l’histoire troublée de son pays ! Lui dont la scolarité fut cassée net dès la fin du primaire par la Révolution culturelle, qui l’envoya à la campagne dont il ne put sortir que pour être ouvrier de base dans une usine, avait vu sa fille unique faire de brillantes études. Ses résultats au redoutable gaokao 高考 (l’examen de fin d’études secondaires), lui ouvrit la porte d’une université réputée de la capitale, et avant même d’avoir reçu sa maîtrise d’enseignement du chinois langue étrangère, elle était sélectionnée par l’Institut Confucius, l’équivalent chinois de l’Alliance française. Un parcours international s’ensuivait, qui l’amenait au bras d’un chercheur européen à l’avenir prometteur.

photo IMG_6752a

Le voici, qui accueille sa bien-aimée

photo IMG_6781a

La suite était un décalque inattendu d’une cérémonie chrétienne de mariage, avec l’inévitable Marche nuptiale de Mendelssohn devant un décor d’église sur l’écran géant au fond de la scène.

photo IMG_6794a

L’échange des consentements,

photo IMG_6801a

Le passage de l’alliance au doigt : rien de dépaysant pour un Européen

photo IMG_6810a

Mais on retrouvait ici la tradition chinoise avec cette eau versée dans un vase pour que sorte la vie

photo IMG_6822a

… symbolisée par un arbre qui pousse virtuellement à l’écran

photo IMG_6823a

Et autre apport de la tradition chinoise : les mariés remercient leurs parents respectifs de les avoir menés jusqu’à ce jour, en s’inclinant profondément devant eux.

photo IMG_6845a2

S’ensuivit le repas, avec des plats de gamme moyenne, guère différents de ceux servis dans les restaurants « honnêtes sans plus » où j’ai mangé lors de mes déplacements et mes vacances. C’était cohérent avec les 200 yuan de participation standard de beaucoup des invités (comme la femme qui m'avait précédé à l'entrée).

Les mariés n’ont pas dû beaucoup en profiter, car ils faisaient le tour des tables pour trinquer avec les deux cent invités, pour la plupart des voisins et collègues, tous « du côté de la mariée » à l’exception des sept Allemands ayant fait le voyage. Entre temps, Xiaoyang s’était changée, troquant sa robe blanche occidentale contre une robe chinoise rouge très ajustée qui lui allait à merveille.

Vers 14h, quelques invités commençaient à partir, et à 15h précises, il n’y avait plus personne et le personnel de l’hôtel commençait le nettoyage de la salle. La fin des festivités ? Pas vraiment !

Les parents de Xiaoyang nous ont invités chez eux dans la fin de l’après-midi. Chez eux, c’était dans un de ces anonymes quartiers populaires, dans un immeuble où les finitions n’avaient jamais été faites dans les parties communes, là où vivent la majorité des 3,2 millions d’habitants de Taiyuan.

photo IMG_6912a

Nul ne pouvait ignorer cependant dans l’immeuble que c’était un grand jour pour une famille de résidents, car des décorations de mariage étaient accrochées partout, à l’extérieur sur les rampes de l’escalier de béton brut…

photo IMG_6913a

Et au niveau de l’ascenseur. Cet idéogramme ?, formé de la ligature du caractère du bonheur ? doublé, est associé au bonheur conjugal, et omniprésent dans les décorations de mariage.

photo IMG_6915a

Avis chaleureux
Je suis M. Z., habitant au n°6 du 23° étage du bâtiment 5, en raison du mariage de ma fille le 6 juin 2015, merci pour votre compréhension envers la gêne occasionnée pour les voisins par l’utilisation de l’ascenseur nord et de quelques places de parking.
Merci à toute la maisonnée !


photo IMG_6916a

Tout le couloir du 23° étage était décoré ainsi

photo IMG_6952aphoto IMG_6918a

Et dans le trois-pièces cuisine aussi modeste que soigné, il n’y avait pas un mètre carré de mur ou de plafond qui ne soit surchargé de décorations de mariage.

photo IMG_6920aphoto IMG_6930a

Les voisins n’arrêtaient pas de défiler, car beaucoup connaissaient Xiaoyang depuis sa plus tendre enfance. Les bâtiments d’origine du quartier avaient été rasés pour être remplacés par ces laides barres d’immeubles vieux avant d’avoir été neufs, mais les habitants étaient restés.

photo IMG_6937a

Des décorations de mariage, il y en avait jusque sur les fruits du dîner que nous avons partagé, et les conversations ont continué tard dans la soirée.

photo IMG_6925a

Xiaoyang à Beijing, Juergen à Singapour, leurs parents respectifs à Taiyuan nous ont été tous immédiatement sympathiques, et ce fut une journée exceptionnelle, pleine d'émotion et de bonheur partagé.

photo IMG_6929a

Meilleurs vœux de bonheur, Xiaoyang et Juergen ! Vous le méritez bien :-)

photo IMG_6817a
Afficher la suite

Verdict

China Eastern

7.5/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Divertissements6.5
Restauration7.5

Taiyuan - TYN

6.2/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services5.0
Propreté10.0

Shanghai - PVG

7.4/10
Fluidité5.0
Accès7.5
Services7.0
Propreté10.0

Conclusion

Un gros Fail pour MU qui n'est pas capable de gérer un banal partage de code au sein de son alliance. Et une mauvaise note à PVG pour l'heure d'attente à l'enregistrement.
Le vol lui-même est dans la bonne moyenne chinoise, à condition bien sûr d'apprécier un petit déjeuner chinois, ce qui demande plusieurs années d'accoutumance progressive. Je n'ai pas pris en compte l'avis de Mme pour le noter.

Sur le même sujet

22 Commentaires

  • Comment 139584 by
    PAT62 5044 Commentaires

    Troisième vol intérieur à l'heure en Chine, bravo pour ce grand Chelem !
    J'aime bien l'expression des employés à l'enregistrement.
    Pas mal du tout comme vol avec IFE et petit déjeuner consistant.
    Bonus très intéressant, te voila spécialiste des mariages-Report comme Chevelan.
    Merci pour ce FR !

    • Comment 319011 by
      marathon GOLD AUTEUR 9510 Commentaires

      Nous quittions l’hôtel trop tôt pour qu’ils puissent nous préparer un panier repas en guise de petit-déjeuner, et le petit déjeuner dans l’avion était le bienvenu pour moi – Mme qui n’apprécie guère ce genre de menu avait ses propres réserves.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 139589 by
    Fleur Delanoche 29 Commentaires

    Merci pour ce fr riche en émotions !!!!

  • Comment 139602 by
    jules67500 GOLD 4594 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Le vol est correct et la prestation de qualité et en quantité !

    J'espère que la correspondance s'est bien passée pour toi !

    Le bonus est juste sublime. Merci de nous montrer comment se déroule le mariage en Chine.

    En espérant que Jürgen et Xiaoyang vivent heureux pour de longues années :)

    A bientôt :)

    • Comment 319014 by
      marathon GOLD AUTEUR 9510 Commentaires

      La correspondance s’est bien passée, mais pas comme prévu initialement ^^
      J’attendais beaucoup de ce mariage, tellement que je craignais d’être déçu, mais il a été plus merveilleux que je ne l’espérais.

  • Comment 139606 by
    cobra 3651 Commentaires

    Merci François !

    Ah encore une Marathonnerie pour repartir en France !^^ L'expression du personnel à l'enregistrement est saisissante, comme si j'vais fait tomber la chemise en plein aéroport !:))

    En vol c'est mieux tout de même. Même si la nourriture servie m'aurait moyennement emballé, il faut reconnaitre que le tout est bien complet et varié.

    J'aime l'expression de ton ami sur les routes militaires chinois ^^

    Le bonus est aussi intéressant qu'original, et vive les mariés !
    Le papa était ému dirait t'on...merci de ton explication sur sa vie, saisissant !

    Ah ces barres et ces tours, d'une laideur sans nom. La surcharge de décoration apporte un peu de joie supplémentaire! :)

    • Comment 319015 by
      marathon GOLD AUTEUR 9510 Commentaires

      Le parcours professionnel d’un retraité chinois est un sujet de conversation à risque, car nombreux sont ceux qui ont été ainsi victimes de la Révolution culturelle. Dans ce contexte, la réussite scolaire et universitaire de Xiaoyang est d’autant plus méritoire.

      A l’époque, j’ai mis longtemps à comprendre la motivation sans faille de Xiaoyang à me faire progresser dans les cours qu’elle me donnait très tôt le matin en tête à tête, et pour lesquels elle était très mal payée. J’ai fini par découvrir que ces cours comptaient comme stage pratique pour sa dernière année de maîtrise, et que mes résultats aux contrôles de connaissance, corrigés par la directrice de l’établissement de cours de chinois, entraient dans sa note de stage. Je lui dois beaucoup en chinois, mais elle me doit aussi un peu pour le début de sa carrière.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 139607 by
    Papoumada SILVER 5626 Commentaires

    Merci François pour cette suite.

    Prestation MU correcte mais défauts compatibilité Skyteam ennuyeux.

    Tu nous abandonnes alors que le suspens est insoutenable.

    Je te soupçonne d'avoir expédié Mme au boulot et de t'être offert quelque supplément à ton séjour linguistique. ;=))

    Bonus fort intéressant qui montre que si la tradition demeure, la perméabilité à l'influence occidentale existe également.

    Bonne définition de l'espace aérien chinois par ton ami !!!

    A bientôt !

    • Comment 319016 by
      marathon GOLD AUTEUR 9510 Commentaires

      Ce voyage en Chine était aéronautiquement trop simple… encore quelques jours pour dévoiler l’itinéraire complet !

      Autre tradition chinoise : l’album de photos de mariage, dans des tenues diverses, réalisé longtemps avant par un professionnel. Certaines étaient sublimes.

      Merci pour les commentaires !

  • Comment 139621 by
    ilyes GOLD 1791 Commentaires

    Merci pour ce FR ! Belle explication que les traditions chinoises, et beau mariage que celui-là :)

    J'ai hâte de découvrir ce routing qui te ramènera à Paris...

    A bientôt !

  • Comment 139654 by
    mogoy GOLD 9735 Commentaires

    Merci pour ce FR qui ne commence pas en mode glamour avec ce taxi qui mériterait sa retraite et un bon coup de brosse.
    Gestion au sol pas au top avec MU. Ce qui m'aurait irrité le plus ce sont les 48 minutes à se ré enregistrer à PVG.
    Dans ces cas là, skypriority donne une toute autre dimension.

    Après toutes ces péripéties, la chute du FR est insoutenable : le couple séparé.
    On attend la suite!

    • Comment 319113 by
      marathon GOLD AUTEUR 9510 Commentaires

      Dieu merci, le vol était à l’heure, ce qui rendait le ré-enregistrement possible quelle que soit la file d’attente à PVG. La suite sera marathonienne, pour reprendre l’expression de Cobra :)
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 139697 by
    indianocean SILVER 6560 Commentaires

    Le taxi était aussi ponctuel que bringuebalant, à tel point que Mme (assise à l’arrière) et moi devant avions peine à nous parler. Pas étonnant : cette Volkswagen affichait un record de 975 645 km au compteur !-->, moi, ce qui m'inquiète, c'est le témoin essence qui est allumé. Pas top quand la marge de retard est aussi étroite.

    L'expression des visages du personnel au sol est absolument unique. Mais il faut avouer que le problème a plutôt été bien géré puisque vous avez pu prendre le vol pour PVG.

    Welcome to take our flight--> j'ai bien peur de ne pouvoir comprendre ;-(

    Les photos du mariage sont très très intéressantes du point de vue culture.
    Sais-tu si les mariés ont célébré leur union en Europe?

    En attendant la suite, merci pour ce FR

    • Comment 319114 by
      marathon GOLD AUTEUR 9510 Commentaires

      Ah, je ne l’avais pas repéré (et Mme non plus), ce témoin d’essence ! Merci pour le coup d’œil, effectivement pas très rassurant a posteriori !

      Welcome to take our flight : un message plutôt inattendu sur un étui à cure-dents :)

      En fait, le mariage civil a eu lieu auparavant à Singapour, pour de très pragmatiques raisons de renouvellement de visa pour elle : sans souci quand on est l’épouse d’un chercheur de haut niveau, beaucoup plus aléatoire quand on est prof de chinois. Il a ensuite été légalisé auprès des autorités chinoises et allemandes, respectivement.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 139701 by
    SMilano 1269 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    Prestation correct avec MU sur ce vol mais personnel au sol pas au niveau.

    Quelle galère ce transfert ! Mais je soupçonne le petit prolongement de routing et Mme sur le direct ^^

    Bonus très intéressant et félicitation aux mariés !

    A bientôt :)

  • Comment 139800 by
    cloud_rider 833 Commentaires

    La photo des check-in agents a failli me faire tomber de ma chaise tellement c'est drôle! le bonus du mariage est exceptionnel, non seulement ça nous permets de voir à quoi ressemble un mariage chinois mais surtout d'avoir un aperçu de ce qui se cache à l'intérieur des ces barres omniprésentes en Chine. Pour reprendre un terme connu des architectes, c'est vraiment des machines à habiter, ni plus ni moins. Merci du partage.

  • Comment 139820 by
    Alcam 2037 Commentaires

    Merci beaucoup Francois pour cette série en cours et pour ce bonus heureux et festif!

Connectez-vous pour poster un commentaire.