Avis du vol Air France Bangkok Paris en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF165
Classe Affaires
Siege 2A
Temps de vol 12:15
Décollage 19 Avr 15, 09:50
Arrivée à 19 Avr 15, 17:05
AF   #41 sur 134 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4057 avis
Tyler Birth
Par 4709
Publié le 5 juillet 2015
Bonjour à toutes,
Bonjour à tous,

    Mercredi 8 avril 2015 – QR1304 – CAI/DOH – First - Déjà reporté. Jeudi 9 avril 2015 – QR836 – DOH/BKK – Business – Déjà reporté. Mardi 14 avril 2015 - TG222 - HKT/BKK - Business – Déjà reporté. Dimanche 19 avril 2015 - AF165 - BKK/CDG - Business - COI - Vous êtes ici ! Dimanche 19 avril 2015 - AZ329 - CDG/FCO - Business - À venir.

Avec comme à mon habitude un peu de retard à rattraper dans la rédaction des FR de cette année 2015, je poursuis la narration de mon routing du mois d’avril de cette année avec un vol Air France entre Bangkok et Paris en Business. Pour retrouver le contexte de ce routing, n’hésitez pas à parcourir les archives du blog, sur tylerbirth.com !

C’est parti.




Après 4 jours supplémentaires passés en Thaïlande, je me dirige en ce dimanche d’avril vers l’aéroport de Bangkok Suvarnabhumi pour un retour en Europe qui promet d’être de courte durée.

photo 1

Le tableau des départs.

photo 2

L’enregistrement des vols Air France KLM se fait au niveau des comptoirs des rangs P, au même titre que ceux de Jet Airways, Qatar Airways, Etihad ou encore Turkmenistan Airlines.

photo 3

J’accède à l’enregistrement prioritaire, effectué en zone SkyPriority où l’attente sera nulle contrairement à la zone générale où les passagers Economy ou non Élites attendent. Mon accès m’est octroyé à la fois en tant que passager Business et membre FlyingBlue Platinum.

photo 4

Le vol est retardé de plus d’une heure. Les passagers recevaient à J-1 de la part d’Air France ROC un SMS ou un courriel pour les avertir de ce retard. Mon temps de correspondance se réduit mais si le vol n’accuse pas de retard supplémentaire, ce sera amplement suffisant à Paris CDG.

photo 6

Un fast track est distribué afin de faciliter les formalités de sortie de territoire par Air France à ses passagers Élites ou Business. Entre l’accès au PIF et la sortie de la PAF, il se sera écoulé une dizaine de minutes.

Je me dirige vers le salon Air France de Bangkok Suvarnabhumi ou la compagnie tricolore opère en nom propre.

photo 13

L’accueil est acceptable.

Le salon est divisé en deux espaces séparés. Je m’oriente vers celui de gauche qui est plus calme que le premier. Ce second est espace est également de taille plus modeste que l’autre.



L’offre se limite à des canapés salés et de petits gâteaux sucrés individuels. Chaque espace dispose de son “espace de restauration”. L’offre liquide est limitée : soda ou (mauvais) vins.

photo 11photo 12

Ma sélection de canapés salés.

photo 7

On y restera pas des heures.

L’embarquement est appelé au salon. Je me dirige vers la porte F6.

photo 14

La gestion des priorités est catastrophique. Tous les passagers sont entassés sur la passerelle et l’accès à l’escalier devant desservir la zone SkyPriority m’est refusé. Je tente d’expliquer à l’agente (en formation !) qu’au regard de mon statut et de ma classe de voyage, je dois pouvoir bénéficier de cet accès. Refusé par un signe de tête. Je m’arrête là.

photo 15

On quitte petit à petit le chaos créé par l’agente postée à mi-passerelle pour retrouver un peu de cohérence plus bas.

photo 16

Très rapidement, les passagers installés dans la zone réservée à l’attente avant l’embarquement sont invités à embarquer.

photo 17

L’accueil à bord est plutôt chaleureux. Le PNC qui sera en charge de la cabine Business sur ce vol est positionné en porte.

Air France utilise un appareil de type Boeing 777-300 haute densité sur sa ligne Paris / Bangkok, pouvant accueillir 468 passagers. Cette configuration COI est présente sur toutes les rotations de cette ligne.

Avec deux rangs Business et 4 rangs Premium Economy les deux cabines totalisent 46 sièges (14 sièges J et 32 sièges W). La cabine Economy quant à elle ne compte pas moins de 422 sièges. Une chose est certaine, le confort se réduit à partir du rang 10 !

photo 18photo 19

On retrouve les plus grands IFE Panasonic des NEV4 sur ces sièges.

photo 23photo 24

Pitch du NEV4, toujours aussi satisfaisant.

photo 21

Liseuse individuelle.

photo 90

Télécommande de contrôle du siège.

photo 89

Notre appareil est toujours alimenté par un flot de passagers qui s’installent en Y.

photo 22

En cabine Business l’embarquement se poursuit également. Le PNC Business attendra la fin de l’embarquement pour installer les GP présents à bord, debout dans le premier galley depuis 15 minutes et ainsi combler les sièges vides. Sur ce vol, entre les GP installés dès l’embarquement et ceux qui s’installeront ensuite, je compte 5 sièges Business sur 14 attribués de cette manière. Ce n’est pas un problème, compte tenu du prix intéressant de mon billet. Un manque de professionnalisme et de discrétion ? Peut-être lorsque le PNC ira solliciter un passager “classique” pour voir s’il accepte de se déplacer afin de laisser deux des GP visiblement ensemble s’installer à côté.

Après cette tâche très prenante et quelques secondes avant de repousser, les pre-departure drink sont proposés.



Les trousses de confort seront ensuite distribuées.

photo 29

La presse est quant à elle distribuée au chariot. Lecture saine et non partisane datée du week-end, nous sommes dimanche, c’est cohérent.

photo 30

Nous poursuivons notre direction vers la piste.



Premier oshibori chaud du vol.

photo 33

Notre confort et notre sécurité sont assurés : les nouvelles consignes de sécurité sont diffusées.

photo 35

La route théorique du jour.

photo 40

Insertion et alignement.

photo 41

La cabine est prête au décollage.

photo 38

Nous quittons finalement Bangkok avec 1H20 de retard et progressons vers notre altitude de croisière.



Une fois libéré, le PNC Business procède à la distribution des menus du jour.

photo 46

Dans l’attente de la mise en place du service, je programme mon IFE sur mon programme de prédilection et commence à travailler.

photo 49

Pendant ce temps, le CCP viendra saluer et discuter quelques instants avec … tous les passagers GP de ce vol. À ce moment du vol, aucun passager Élite+ ne sera salué. Certains penseraient sans doute qu’un tag bagage Platinum de 50 cm pourrait être utile pour rappeler que les voyageurs fréquents contribuent à faire vivre la compagnie. Tort ou raison ? L’idée est à étudier ! ;) Nous discuterons tout de même quelques instants dans le galley après la première prestation. Un CCP fort sympathique au demeurant !

Finalement le service débute au large des côtes thaïlandaises.

Au menu ce jour.

photo 47

Amuse-bouche et apéritif
Crevette marinée à l’huile de sésame et champagne.

photo 50

À la santé de Flight-Report et du Grand Leader !

photo 52

La table est ensuite dressée au dessus d’un ciel sans nuage.

photo 54photo 53
Une particularité s’il en fallait une ? Notre vol compte 14 passagers Business. Air France fait le choix de n’affecter qu’un seul PNC à cette cabine. Le CCP, en fonction de ses disponibilités, est amené à aider le PNC Business pendant les services. Ainsi, il débutera le service par l’allée de droite avant de poursuivre après un retour en arrière par le galley vers la seconde allée.

Le plateau est déposé et les boissons proposées. Autre déconvenue en lien direct avec le manque de personnel à bord de cette cabine : le plateau comprend l’entrée, la salade et le fromage. Sur un vol court, ce plateau ne me pose pas de réel problème bien que certaines compagnies effectuent un service à l’assiette sur des vols courts. Sur un retour de Bangkok, avec plus de 11h de vol, ce service accéléré me laisse perplexe.

Avant installation personnelle.

photo 58

Après installation personnelle.

photo 60

L’entrée gourmande et sa salade de saison
Jambon fumé, perles de mozzarelle et concassé de tomate, timbale d’avocat au saumon fumé.

photo 59

Esthétiquement, l’entrée est jolie. Gustativement, celle-ci s’avère être très fraiche et agréable.

Mon voisin, asiatique, débutera ses morceaux de fromage avant le service du plat chaud pensant que l’intégralité de la prestation se trouvait sur le plateau. Ce n’est pas le premier et tant que les choses seront ainsi, ce ne sera pas le dernier.

Retour du trolley pour le service du plat chaud.

photo 61photo 62

Le plat chaud
Filet d’agneau rôti et tapenade sauce au madère, pommes de terre sautées, épinards, potiron, carotte.

photo 63photo 64

Ce plat est excellent. Une réussite.

La sélection du Maître fromager

Deux fromages ? Il n’a malheureusement toujours rien appris.

Selon la présentation Air France.

photo 65

Je demande au PNC de récupérer mon plateau et installe ma table pour la suite du service. Le CCP passera au même moment et me dira “Oh, c’est tout de suite beaucoup plus joli comme ça !” … Sans blague.

photo 66

Trio de desserts
Mini clafoutis aux abricots et groseilles, tartelette à la frangipane et chocolat orange, mousse au chocolat blanc.

photo 67photo 68

J’accompagne les desserts d’un thé. Selon le protocole, c’est un make your own dans une tasse à deux gorgées d’eau tiède. Passons.

photo 69

Petit à petit, la cabine va plonger dans l’obscurité pour laisser place au repos des passagers.



Après quelques heures d’un bon repos, je me dirige vers le galley pour obtenir une boisson. Le bar a été dressé et le PNC a déserté son poste pour profiter d’un repos bien mérité !

photo 73photo 74

Je croise la relève, venu de l’arrière. Je demande quelque chose à grignoter pour accompagner ma coupe de champagne. Il m’invite à reprendre place pour me l’apporter directement.

photo 75

Biscuits apéritif J et Y/W. Pourquoi pas.

De retour, le PNC Business passera en cabine pour proposer aux passagers éveillés un choix de glace.

photo 76

Je demande une cuillère, on me répond qu’elle est à l’intérieur. Avez vous déjà essayé de récupérer la glace avec cette ersatz de cuillère dans le fond d’un pot aussi petit soit-il ? Pas évident de faire cela proprement. Pas très french touch en tout cas !

Il reste 4h de vol, j’ai perdu toute envie de me reposer étant habitué depuis une semaine aux horaires asiatiques, le vol étant de jour, je déroge à mes habitudes pour regarder un film.

Pride

photo 77

Pendant le film, le PNC passera proposer des croissants chauds au fromage et jambon de mémoire.

photo 78

Une bonne heure et demie avant l’atterrissage, le service de la seconde prestation débute.

photo 48

Le trolley est de retour en cabine pour le service.

photo 79

Seul pendant ce vol pour assumer la cabine dans sa globalité, il finira le vol avec un coup de main rapide du CCP quant à l’installation des plateaux.

Dressage de la nappe.

photo 84

Puis proposition du plateau.

Selon Air France.

photo 85

Selon Tyler.

photo 88

L’entrée
Salade mixte et crevettes marinées façon thaïlandaise.

photo 86

Très frais, très bon.

Le plat chaud
Médaillons de porc poêlés sauce aux champignons, pommes duchesse, petits légumes rôtis.

photo 87

Très bon plat chaud également. La qualité de l’offre monte d’un niveau chez Air France, c’est agréable !

Salade de fruits frais en dessert. C’est quelconque mais suffisant.

Les plateaux sont débarrassés. J’en profite pour faire un bref retour sur les anciennes télécommandes de contrôle de l’IFE chez Air France. Ancienne … oui et non puisqu’elles équipent encore la très grande majorité de la flotte.

photo 80photo 81

Nouveau casque anti-bruit, de bonne facture.

photo 82

Entre produits vintage et modernité, c’est aussi ça la Air France touch !

photo 83

La cabine se prépare tout doucement à l’approche sur Paris, aéroport Charles de Gaulle.



Air France affiche ses correspondances. Elles seront également répétées par l’équipage.

photo 94

Le vol se termine puisque nous débutons notre descente sur Paris.

photo 95

Jusqu’à toucher terre.

photo 96photo 97

L’arrivée au parking se fait avec le retard annoncé initialement, en ce dimanche ensoleillé !

photo 98photo 99



Vous pouvez également retrouver une sélection de reportages et mes bons plans aériens et hôteliers sur mon blog www.tylerbirth.com !
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.4/10
Cabine8.0
Equipage6.0
Divertissements8.0
Restauration7.5

Air France Lounge

5.5/10
Confort7.0
Restauration3.0
Divertissements7.0
Services5.0

Bangkok - BKK

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Paris - CDG

9.5/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Fondamentalement, ce n'était pas un mauvais vol !

Confort cabine - 8. Ceux qui me connaissent ou qui lisent mes FR sont au fait de mon goût pour les NEV4. Je m'y sens à l'aise. Pas de full access, pas de full privacy, une inclinaison sur le siège en position allongée font que peu de personnes partagent mon avis. Les NEV4 avec les grands panasonic, pour ma part, ça me convient.

Equipage - 6. La notation n'est pas évidente. Si l'accueil s'est révélé être meilleur que l'attitude du PNC pendant le vol, les raisons me semblent évidente : une grosse charge de travail. Sur un vol, long comme celui-ci, n'affecter qu'un PNC dans cette cabine Business en espérant que le CCP sera disponible pour l'aider est une erreur de la part d'Air France et peut être même un manque de considération pour ses équipages et ses clients qui, de fait, souffre d'un service à la fois plus lent - retour en arrière pour changer d'allée, tributaire d'un service de boisson en fonction des disponibilités, ... - et accéléré également (à voir plus bas). Un sourire absent sur la fin du vol, un CCP attentifs aux besoins des GP et un peu plus en retrait sur les autres clients ... font que je ne peux mettre une très bonne note même si elle reste tout à fait honorable.

Repas et catering - 7.5 - Une premiere et une seconde prestation d'un haut niveau gustatif, c'est agréable ! L'offre liquide est complète également. Je sanctionne surtout les prestations annexes : Un sachet de biscuits apéritif récupéré derrière, un mini pot de glace et un croissant au jambon et au fromage en Business sur 11H de vol ? C'est très léger. La note reste très satisfaisante tout de même.

Divertissement - 8 - Presse, IFE correctement chargé, grand écran Panasonic, ... c'est bien.

Ponctualité - 6.5 - retard au décollage, retard à l'atterrissage. Une bonne gestion cependant en amont. Je sanctionne en fonction de mon barème habituel. J'offre le quart d'heure de politesse à la française et je retire un demi point par tranche de cinq minutes de retard après le premier quart d'heure.

À bientôt pour la fin de ce routing !

Tyler.

Informations sur la ligne Bangkok (BKK) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 36 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Bangkok (BKK) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Thai Airways avec 8.2/10.

La durée moyenne des vols est de 12 heures et 13 minutes.

  Plus d'informations

20 Commentaires

  • Comment 140832 by
    mogoy GOLD 9884 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Salon AF à BKK décevant sans champagne et au mobilier ancien.
    Pas de skypriority à l'embarquement pour un plat en J ! On aura tout vu.

    Ces GP, quelle plaie... pour ceux qui payent le prix fort ou pour ceux qui espèrent un upgrade en raison de leur fidélité.
    L'une des raisons pour lesquelles j'en suis venu à voyager de moins en moins avec AF.

    Sinon service COI sans classe, au rabais au niveau présentation et disponibilité PNC.
    Non pas que ce soit mauvais, mais on pourrait faire tellement mieux en étant plus ambitieux.

    Le bar fait pitié, 3 bouteilles et le seau à champagne, rien à grignoter.

    • Comment 320548 by
      Tyler Birth AUTEUR 142 Commentaires

      Merci pour ton commentaire !

      En effet, le salon de BKK est loin d'être le meilleur du réseau.

      Pour l'embarquement, rendons à César ce qui appartient à César, c'est les agents de l'aéroport qui n'ont pas fait correctement leur boulot !

      Un upgrade AF aux clients fidèles sur du LC ? Faut pas rêver ;)

      À bientôt !

    • Comment 320550 by
      Tyler Birth AUTEUR 142 Commentaires

      Merci Thomas pour ton commentaire !

      Je crois que oui !

      Même si la cabine avait été composée de 14 PAX payants, programmés, le protocole veut qu'un seul PNC soit affecté à la J.

      L'absence d'offre snack tu veux dire ;)

      À bientôt !

  • Comment 140853 by
    pititom GOLD 10294 Commentaires

    Merci pour ce FR affûté !

    La Premium Lane à BKK est un des plus efficaces FastTrack que je connaisse. Mais tu es sûr qu'AF la paie aussi pour les pax Elite ?

    Une PNC pour 14, c'est vraiment peu. Mais peut-on blâmer le choix d'AF qui s'est établi sur une base de 9 pax et non 14...?

    Catering intéressant dans une jolie vaisselle. Même la seconde prestation est agréable à l'oeil (si on fait abstraction du verre de Coca dans la tasse...). L'offre snack en vol par contre est nulle...

    Merci pour ce FR !

  • Comment 140856 by
    Frednyon SILVER 2213 Commentaires

    Merci Tyler pour cet excellent FR et les belles photos.

    Le Salon à BKK est spacieux, mais offre peu de prestations.
    la gestion des GP par AF fait vraiment république bananière. On trouvait cela amusant ou décalé sur Air Afrique il y a 20 ans, mais sur AF aujourd'hui, ca ne fait plus rire personne.
    Le manque de personnel en cabine est aussi affligeant et rend la prestation (Best & Beyond ???) difficilement concurrentielle avec les compagnies Asiatiques, en tous cas sur la ligne BKK. Le même vol sur TG, tu aurais eu au moins 3 (ou 4) hôtesses en J...
    Heureusement que le catering chaud et l'IFE sont bons...

    A bientôt pour de nouvelles aventures

  • Comment 140865 by
    ilyes GOLD 1797 Commentaires

    Bonjour,

    Très marrant le jeu du avant/après : ça aurait pu être un jeu des 7 erreurs.

    Pour ma part, le salon AF me semble proposer une offre plutôt étoffée, même si les liquides ne sont pas très qualitatifs.

    Les desserts sont peut être gourmands mais visuellement, je trouve ça cheap.

    Enfin, les GP ... sans commentaires.

    A bientôt
    Ilyes

    • Comment 320552 by
      Tyler Birth AUTEUR 142 Commentaires

      Merci pour ton commentaire !

      Concernant le salon, c'est vraiment très léger, autant sur le plan solide que liquide ! Car qualitativement, le solide ne casse pas trois pattes à un canard aussi laqué soit-il !

      À bientôt !

  • Comment 140870 by
    cobra 3651 Commentaires

    Merci à toi :)

    Une prestation correcte d'AF, malgré un produit un peu daté. Mais si le siège t'as permis de bien dormir, tant mieux !

    Vraiment très français de laisser un employé se démerder avec une charge de travail bien supérieure à ce qu'exige un travail de qualité.Impossible n'est pas français, mais la pousse d'un tentacule est encore hors de portée :)) La qualité de service en pâti, dommage, et le PNC doit se sentir un peu abandonné.

    Je trouve le catering vraiment appétissant, et sans trop le tromper, bien supérieur à ce que propose TG sur sa J. Varié,original, plutôt bien présenté...j'aime ! :)
    Tu n'as pas testé autre chose que le champ? (genre un Mercurey avec l'agneau?)

    Merci à toi ou que tu sois (encore en l'air je parie :)), et à la prochaine

  • Comment 140898 by
    Bargi62 GOLD 2987 Commentaires

    Merci pour ce FR complet:
    Le salon n'est vraiment pas à la hauteur question offre et me fait plus penser à une cafétéria améliorée.
    Quelle mauvaise gestion des priorités.
    le vol me parait correct avec un catering intéressant.
    Sans commentaires également pour les GP...

  • Comment 140899 by
    alexandre54 474 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Les photos sont splendides, j'adore!

    Un bon vol en dépit d'un Steward à l'attitude reprochable.

    Le catering semble convaincant et appétissant :) !

    J'aime bien cette cabine de taille restreinte équipée de NEV4, avec un large IFE!

    Aurons-nous le plaisir de lire prochainement vos compte-rendus de vols en F vers SIN effectués conjointement avec Boby382?!?

  • Comment 140905 by
    marathon GOLD 9520 Commentaires

    L'offre alimentaire au salon est indigente.
    Demander à un PAX payant de se déplacer pour le confort des GP : le ton est donné sur ce vol.
    L'avantage d'être rarement salué par les PNC quand on est Elite+, c'est que cette salutation donne l'impression d'être sincère quand elle existe (Mon expérience dans un passé qui s'éloigne).
    Le service aurait été plus rapide s'il n'y avait pas eu tous ces PAX payants en J ^^
    Le maitre fromager ne sait toujours pas que l'étiquette à ce sujet préconise de servir trois fromages de deux laits différents. En revanche, il continue de très bien connaître le prix au kilo des fromages, et de les choisir en conséquence. C'est désolant.
    Merci pour le partage !

    • Comment 320556 by
      Tyler Birth AUTEUR 142 Commentaires

      Merci pour ton commentaire !

      En effet, le Maître fromager est un incapable ;)

      J'ai été assez étonné de l'attitude du PN d'oser ne serait-ce que demander à un PAX payant de se déplacer ...

      À bientôt !

  • Comment 140909 by
    LGaddict 1290 Commentaires

    FR très intéressant, merci ;-)

    Cabine dépassée, mais encore acceptable et confortable pour un vol de jour, même si celui-ci semble déjà bien long.

    Par contre, avec une cabine aussi étriquée, c'est vraiment inconvenant que de remplir les sièges vacants avec des GP, surtout vu la configuration très classique, pour ne pas dire dépassée, des 14 sièges. Et l'accueil VIP de ces GP fait encore plus incongru, même si la prestation globale envers les passagers payants semble encore satisfaisante.

    La séparation terre-mer au niveau de l'entrée et permise par la nouvelle vaisselle est un bon plus. Le plat principal semble bon, même si la présentation continue à laisser à désirer.

    Réglette fromagère bien pauvre, quel dommage

    Trio des desserts appétissant, mais pas de sorbets?

    La 2ème prestation est une très bonne surprise, on sent la montée en gamme. Mais la Haagen Dasz avec cuillère en plastique et le croissant jambon-fromage font cheap, tout comme le protocole au plateau débarrasse-tout, vue la durée du vol. Ce protocole expéditif avec 1 PNC pour une cabine J complète fait plus Y+ que J...

    On voit vraiment que AF considère qu'avec une offre non-quotidienne, positionnée en faux vol nocturne à l'aller et en vol diurne au retour, qui plus est avec une cabine aussi démodée et étriquée, la clientèle qui vole en J sur cette rotation est captive...

    Le salon à BKK me fait plus penser à un de ces salons AF en escale Europe qu'à un salon traitant des vols LC déjà bien longs. Pas cool non plus pour la pagaille à la porte d'embarquement.

    • Comment 320557 by
      Tyler Birth AUTEUR 142 Commentaires

      Merci pour ce commentaire !

      Cabine plus qu'acceptable, pour ma part.

      Les sorbets non, je n'en avais pas envie outre mesure et la proposition n'a pas été faite.

      Les prestations dans l'ensemble étaient plus qu'acceptables mais l'offre snack était indigne d'une cabine Business.

      À bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.