Avis du vol Air Astana Paris Astana en classe Premium Eco

Compagnie Air Astana
Vol KC224
Classe Premium Eco
Siege --
Temps de vol 06:10
Décollage 28 Jui 15, 19:55
Arrivée à 29 Jui 15, 06:05
KC 7 avis
Flight-Report
Publié le 29 juin 2015
Flight-Report vous emmène pour toute la durée du mois d'août au Kazakhstan, à la découverte de la compagnie nationale méconnue Air Astana.

Crée en 2001 mais avec un début d'opération en 2002, la compagnie a connu un développement local pendant sa première dizaine d'année d'existence. Depuis 5 ou 6 ans, Air Astana a lancé un vaste programme de renouvellement de sa flotte accompagné d'une montée en gamme de ses produits.

Depuis 2013 et l'arrivée des Boeing 767 la compagnie est entrée dans une autre dimension avec en outre une commande de B787 Dreamliner destinés à entrer en service en 2017.

La compagnie a une flotte qui se compose en 3 groupes :

* Des Embraer 190 pour les vols domestiques et régionaux
* Des Airbus A319, A320 et A321 pour les vols moyen-courriers ;
* Des Boeing 757 et 767 pour les vols long-courriers ;

La particularité d'Air Astana est également de répartir ses opérations sur 2 hubs : Astana et Almaty. Cela s'explique par la géopolitique du Kazakhstan.

Almaty était la capitale du Kazakhstan jusqu'en 1997 lorsque le Président Nazar baïev décidait de déplacer la capitale 1000 kilomètres au nord, à Astana. Ville nouvelle sortie de terre en quelques années à l'image de Dubaï ou Las Vegas, Astana subjugue par la modernité de son architecture - comme vous pourrez le constater plus longuement dans notre carnet de voyage.

L'ambivalence induite par l'existence de ces deux métropoles a obligé Air Astana à mettre en place une stratégie assez inédite et axée autour de 2 hubs.

Astana : située au nord du pays elle est le hub dédié aux vols long-courriers opérant sur l'Ouest et le Nord, c'est à dire l'Europe - en attendant l'Amérique.
Almaty : à l'inverse située au sud du pays, elle est le hub des destinations au Sud et au Sud-Est, c'est à dire l'Asie (du Nord-Est et du Sud-Est).
Deux autres villes sont également utilisées pour des vols internationaux : Atyrau (GUW) pour AMS et KBP ; et Aktau (SCO) pour IST.

Avec cette conjoncture de deux hubs régionalisés impondérable, Air Astana a mis en place une stratégie relativement inédite avec ses 2 hubs exploités de manière symétrique et égale l'un par rapport à l'autre.

Entre les 2 hubs Astana et Almaty, Air Astana positionne une dizaine de vols par jour. La plupart de ces vols continuent ensuite vers les destinations européennes.

La série de 4 vols qui sera en Une du site ce mois-ci est divisée en 2 parties :

* Aller-Retour Paris (CDG) - Astana (TSE) : la ligne a été ouverte le 29 mars 2015, et est actuellement opérée en Boeing 757-200 trois par semaine.

* Aller-Retour domestique Astana (TSE) - Almaty (ALA) (l'ancienne capitale du pays). Le premier est effectué en B757 et le second en B767, ce qui permettra de présenter 2 produits Business complètement différents.

Les deux vols long-courriers sont effectués en classe Economy Sleeper. Cette classe est propre à Air Astana car il s'agit d'une classe Premium intermédiaire entre l'Economy et la Business à part entière.

A bord : Les passagers qui réservent dans cette classe n'ont pas un siège dédié mais se voit attribuer 3 sièges de la classe Economy, qu'ils peuvent utiliser comme bon leur semble. L'utilisation la plus intéressante est la transformation en lit plat, avec sur-matelas et couette à cheval sur les 3 sièges.

Précision importante : Air Astana est pour l'heure la seule compagnie à proposer cette configuration full flat en Premium. Chez les compagnies qui proposent ce type de service il s'agit d'options payantes sur certains sièges Economy, toujours adjointe à une classe Premium standard.

Les particularités du service au sol et à bord seront détaillées dans cette série de quatre FR qui se décompose de la sorte :

1. Paris (CDG) – Astana (TSE) – B757-200 – Economy Sleeper
2. Astana (TSE) – Almaty (ALA) – B757-200 – Business Class
3. Almaty (ALA) – Astana (TSE) – B767-300ER – Business Class
4. Astana (TSE) – Paris (CDG) – B757-200 – Economy Sleeper

La compagnie Air Astana opère depuis le Hall 2 du Terminal 1 de Roissy-CDG

photo IMG_4500

Le traitement au sol des passagers Economy Sleeper est le même que les passagers Business. L’enregistrement s’effectue donc au comptoir dédié.

photo IMG_4504

Pour l’embarquement il faut ensuite emprunter les fameuses passerelles à travers le camembert.

photo IMG_4507

Des coupons Accès N°1 sont distribués aux passagers Business et Economy Sleeper et permettent de couper la longue file à l’immigration

photo IMG_4511

Après le duty-free ces longs couloirs passent sous le tarmac pour rejoindre le satellite.

photo IMG_4512

Le Boeing 757-200 attend en porte.

photo IMG_4516photo IMG_4521

Une seule passerelle est utilisée, l’embarquement s’effectue donc en porte 2.

photo IMG_4526

Pour l’embarquement, les passagers Economy Slepper empruntent la file Business

photo IMG_4524

La presse est offert à l’entrée de l’avion, avec au choix des titres francophones, anglophones, et russophones.

photo IMG_4528

La configuration des cabines Economy et Economy Sleeper est en 3-3 et s’étend sur 6 rangées.

photo IMG_4529

Sur chaque siège, sont déjà disposés : le coussin sur le siège couloir ; et matelas et couette sous blister sur le siège côté hublot.

Air Astana a fait le choix d’une Premium Economy complètement novatrice. Plutôt que de bénéficier d’un siège amélioré (à coque ou à plus forte inclinaison), les passagers « Sleeper » profitent de 3 sièges Economy. A utiliser comme bon lui semble. On ne choisi plus un siège hublot ou couloir puisqu’ici il est possible de changer de siège à sa convenance pendant le vol ou si l’on voyage en groupe.

Ce siège n’est donc pas une option que l’on peut greffer à un siège Economy – comme cela se fait par ailleurs –, mais bel et bien un produit Premium à part entière.

photo IMG_4534

Dans la pochette du siège on trouve le vomit bag – aux couleurs de la compagnie – ainsi que différents magazines et la safety card.

photo IMG_4536

Pour les mois de Mai-Juin, c’est une des copilotes d’Air Astana qui est mise à l’honneur. La compagnie met très en avant son système de recrutement et de formation des pilotes. La brochure KCTV détaille les programmes disponibles dans les PTV.

photo IMG_4538

Tous les sièges sont pourvus d’IFE. Ces écrans Haute Définition sont de grande qualité tant sur le plan de la fluidité que sur le contenu – nous y reviendrons.

photo IMG_4541

Avec son moodlighting coloré et ses sièges flambants neufs, la cabine fait très moderne et sent bon. Seul témoignage du passé : les panneaux supérieurs un peu datés.

photo IMG_4542

Dès la fin de l’embarquement, la PNC en charge de la cabine Sleeper distribue les boissons d’accueil. Eau, jus d’orange, ou de tomate. Le plateau, la nappe, et les verres en verre sont les premiers signes d’un service qui sera de grande qualité tout au long du vol.

photo IMG_4543

Jus de tomate, dans un verre siglé Air Astana

photo IMG_4545

Les trousses de confort sont distribuées au plateau également. Deux kits sont disponibles : le gris, à gauche, pour les hommes ; et le noir, à droite, pour les femmes.

photo IMG_4547

Le kit homme est complet et très qualitatif. Les produits sont de marque Payot et le dentifrice est Colgate. Pour se coiffer : un peigne.

photo IMG_4550

Côté femmes c’est sensiblement la même chose sauf qu’une brosse à miroir remplace le peigne et 3 produits Payot sont proposés au lieu d’un seul. A noter aussi le stylo plus solide et aux couleurs d’Air Astana.

photo IMG_4568

Les démonstrations sont ensuite diffusées sur les IFE. Avec 3 écrans par passagers + les écrans centraux, impossible de les rater ! En revanche celles-ci sont diffusées en kazakh, puis intégralement en anglais, puis en russe, ce qui est assez laborieux au final.

photo IMG_4552

Heureusement une distraction : la distribution de bonbons, au panier.

photo IMG_4554

Un verre de champagne peut également être demandé auprès de l’équipage. C’est du Taittinger en Business internationale.

photo IMG_4555

Le roulage suit son cours…

photo IMG_4558

… Et ce sera un décollage face à l’Ouest et par très beau temps

photo IMG_4561

Toute la plateforme de Roissy-CDG est bien visible lors de décollages par beau temps

photo IMG_4563

Le temps de vol jusqu’à Astana-TSE sera de moins de 6h. Le départ s’effectue en début de soirée (20h) et l’arrivée est très matinale le lendemain (6h) : la nuit est donc très courte sur ce vol de type « red-eye ».

photo IMG_4566photo IMG_4569

En classe Economy, tous les passagers bénéficient également d’un IFE personnel et de la même ambiance lumineuse qu’à l’avant de la cabine.

photo IMG_4570

La distribution de l’apéritif se fait au trolley. Ce sera sa seule apparition du vol. Tous les alcools – sauf champagne en Sleeper – sont disponibles.

photo IMG_4573

Ce sera du Gin Tonic, avec quelques crackers Air Astana.

photo IMG_4575photo IMG_4576

Peu de temps après, des ipad sont distribués, là encore 2 par 2 et au moyen d’un plateau avec nappe !

Avec les 3 IFE déjà présents sur les 3 sièges du passager Sleeper, cela porte donc à 4 le nombre d’écran à disposition ! Mais nous verrons pourquoi celui-ci n’est pas de trop.

photo IMG_4578

De nombreux films sont proposés dont ces blockbusters américains, mais aussi des films français.

photo IMG_4580

Le casque est à réduction active de bruit et bien enveloppant : il est très rare de voir un casque audio d’une telle qualité en Premium.

photo IMG_5129


Les menus sont distribués et comme tout le reste ils sont trilingues kazakh-russe-anglais.

Le catering de l’Economy Sleeper est le même qu’en classe Economy mais avec un service amélioré.

Choix entre poulet ou bœuf pour le plat principal.

photo CDG-TSE

La nappe blanche disposée avant de recevoir le plateau fait partie des attentions spéciales en Economy Sleeper. La prise de commande est effectuée passager par passager, ce qui est très bon signe pour la suite du service.

photo IMG_4586

Dehors le ciel se couvre au-dessus de l’Allemagne, et la nuit tombe rapidement.

photo IMG_4588

Sur ce vol de nuit de moins de 7h il est presque impossible de regarder un film en entier, surtout si l’on souhaite se reposer. Le mieux est donc de se repasser un classique !

photo IMG_4591

Le plateau arrive ensuite. Les PNC les achemine depuis le galley des portes 1, deux par deux et à la main sans utiliser le moindre trolley ou chariot.

photo IMG_4593

Seafood terrine with Bulghur Salad

photo IMG_4597

Beef Tagine - Pilaf Rice and Brocolli

photo IMG_4605

Baked Apple and Rhubarb Crumble Cake

photo IMG_4607

Le pain est chaud

photo IMG_4600

Les couverts sont en inox et doublés pour l’entrée et le plat principal

photo IMG_4602

Le vin est du « el Toreo » californien plutôt bas de gamme.

photo IMG_4603photo IMG_4604

En fin de repas, le choix de boisson chaude ou de digestif est effectué oralement, et le breuvage choisi est amené à la place, toujours sur un plateau.

photo IMG_4609

Le service étant très personnalisé, certains passagers sont déjà passés en mode full flat

photo IMG_4610

Le petit baluchon spécial Sleeper est ficelé au moyen de cette petite ficelle grise brodée Air Astana

photo IMG_4615

Y sont roulés : le matelas, que l’on déplie pour qu’il se cale sur les sièges, et que l’on fixe avec les élastiques des quatre extrémités.

photo IMG_4618

Et bien sûr la couette. Celle-ci est doublée en largueur, ce qui permet de doubler l’épaisseur du matelas.

Voilà le lit une fois dressé – par les soins du passager lui-même.

photo IMG_4621

Les accoudoirs se relèvent entièrement et les boucles de ceintures sont fixées de manière à ce que les trois assises des sièges soient parfaitement lisses et confortables.

photo IMG_4623

Le mood lighting est d’un bleu franchement vif (ici sans retouche !) et restera allumé toute la nuit. Heureusement, des masques de nuit sont disponibles dans l’amenity kit.

Les couettes qui dépassent dans l’allée de la sorte rendent vraiment une impression de classe Business !

photo IMG_4625

Le jour se lève assez rapidement, après 3h grosses heures de sommeil, ce qui est léger compte tenu de l’heure d’arrivée matinale : 6h du matin.

photo IMG_4628

Des bouteilles d’eau sont distribuées par deux fois au cours du vol : juste avant de se coucher ; et quelques minutes avant la descente. Délicate attention, mais les passagers en correspondance ne pourront pas les conserver vu qu’un filtre de sûreté doit être passé pour tous les PAX en transit.

La descente est amorcée et l’arrivée se rapproche

photo IMG_4629photo IMG_4630

Les immenses plaines du nord du pays sont très impressionnantes vu du ciel !

photo IMG_4632photo IMG_4633

Le roulage est assez court grâce à la piste unique, et nous arrivons vite au terminal

photo IMG_4638

Un Boeing 767 Air Astana y est déjà parqué. C’est un peu l’avion amiral pour la compagnie Kazakh en attendant l’arrivée prochaine du Dreamliner

photo IMG_4639photo IMG_4640

Au large on retrouve la flotte régionale avec quelques-uns de ses 9 Embraer 190

photo IMG_4641

Les passagers en destination finale à Astana de même que ceux en correspondance passent l’immigration ici. Les circuits arrivés étant les mêmes, les passagers en correspondance doivent sortir en zone publique et repasser le circuit départ.

photo IMG_4642

    PRATIQUE Paris (CDG) - Astana (TSE) : 3 vols par semaine les mercredi, vendredi, et dimanche. Tarif : à partir de 588€ en Economy - 2018€ en Sleeper - 2878€ en Business

Carnet de voyage: Stopover Holidays au Kazakhstan

Voyage réalisé par Florent pour Flight-Report avec la participation d'Air Astana.
Afficher la suite

Conclusion

La classe Economy Sleeper est une belle surprise. Avec cette disposition où le passager bénéficie de 3 sièges libres, Air Astana innove en devenant la première compagnie à proposer du full flat dès la Premium !

Certes, la largeur autant que la longueur sont assez limitées. Mais une position de sommeil en « chien de fusil » permet de trouver satisfaction. La présence d’oreillers est en outre une garantie de confort.

Sur le marché de l’Asie Centrale, Air Astana s’impose comme une compagnie de premier plan avec une capacité couplée à une volonté – d’expansion rapide. Les produits qu’elle propose à bord de ses avions sont novateurs et de toute évidence au niveau des grands standards internationaux.

LES PLUS :

- 3 sièges garantis par passager
- La possibilité de dormir à plat au tarif Premium Economy
- Service Business au plateau

LES MOINS :

- Les sièges transformés en lits restent relativement étroits
- Le catering est celui de la classe Economy – mais servi au standard Business

<script type=text/javascript>$('#notes').hide();</script>

Sur le même sujet

13 Commentaires

  • Comment 143126 by
    hhamon 298 Commentaires

    Merci pour ce reportage ! La Y+ a l'air d'être une vraie réussite !

  • Comment 143128 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 6630 Commentaires

    Merci pour cette découverte d'une compagnie encore peu connue mais dont j'aime beaucoup la livrée.
    La cabine donne une impression très positive avec ses éclairages et son design. Le concept est intéressant car il permet de se reposer , reste à voir si les tarifs pratiqués sont abordables; En tout cas même étroit c'est un lit avec couette et oreiller.
    Coté catering l'ensemble est bien présenté sauf la sauce du plat princiaple qui est en grande quantité. Mais vrais couverts, vaisselle en porcelaine qui donnent une bonne impression.
    L'équipage semble aux petits soins et les trousses sont mieux que sur certaines compagnies plus prestigieuses.

  • Comment 143130 by
    jules67500 GOLD 3643 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    J'adore la cabine, très réussie pour un vieux 757 ! Le mood lightning est vraiment un plus. Cela rend l'avion moderne.

    Très bon produit pour de la Y+.

  • Comment 143140 by
    lagentsecret SILVER 9219 Commentaires

    Merci pour ce FR

    La cabine est visuellement très réussie même s'il est dommage que le mood lighting garde une forte intensité pendant tout le vol

    Le catering est très bien présenté mais n'est pas très appétissant

    Comment est-on attaché lorsque l'on dort sur les 3 sièges ?

    Même si ce produit est intéressant avec un service personnalisé le rapport qualité prix n'est pas bon du tout

    A bientôt

    • Comment 322303 by
      Flight-Report TEAM AUTEUR 313 Commentaires

      Le plateau était correct sur le plat gustatif. Après il faut garder en mémoire que c'est un plateau Y ayant une présentation Business.

      Pour les ceintures, sur un ensemble de sièges A-B-C par exemple : il faut faire une boucle en utilisant la ceinture droite du siège A avec la ceinture gauche du siège B ; et la ceinture droite du siège B avec la ceinture gauche du siège C.
      Comme une image vaut souvent 1000 mots, rendez-vous dans le FR http://flight-report.com/fr/report-11051.html où il y a une illustration :)

      Pour le rapport qualité-prix : cela reste un marché atypique, une classe Premium inédite, et un vol direct de point-à-point.

      Merci pour ton commentaire !

  • Comment 143141 by
    Wingslover 681 Commentaires

    Wow! Quel service! Heureux de voir comme KC s'améliore! :D
    Un service bien plus haut de gamme que mon FRA-TSE sur LH!

    Sinon le tarif est beaucoup trop cher! :(

    Ps: désolé d'avoir grillé votre exclu sur KC ;)

  • Comment 143146 by
    indianocean SILVER 6022 Commentaires

    Flight Report très intéressant pour une Premium Economy très originale.

    Si la compagnie décide de proposer des ipad aux passagers, autant gagner du poids et enlever les IFE dans les sièges.

    Les couettes qui dépassent dans l’allée de la sorte rendent vraiment une impression de classe Business !--> en espérant que des pieds ne dépassent pas.

    Dommage que la carte des plats chauds ne fasse pas plus référence aux spécialités du pays. Tagine?

    Merci pour ce FR.

    • Comment 322304 by
      Flight-Report TEAM AUTEUR 313 Commentaires

      La présence des iPad en complément des écrans individuels est en effet déroutante. Mais il ne faut pas oublier que sur certains vols ces sièges sont commercialisés comme classe Economy.
      La distribution des iPad permet également d'utiliser la PTV lorsqu'on est en position allongée.

      Certains passagers mettent la tête côté couloir donc le risque de croiser des pieds diminue :)

      Une des grandes spécialité du pays est aussi la viande de cheval : peut-être pour éviter de gêner certains clients ?

      Merci à toi.

  • Comment 143150 by
    Reifel 39 Commentaires

    Très intéresant produit d'une compagnie qui rest un peu dsns l'ombre. J'avais evidemment déjà entendu parler d'Air Astana, pas en mal d'ailleurs, mais je ne savais même pas qu'ils proposaient ce produit.
    Le tarif est honnête mais trés proche du prix business. Le catering à l'air bien (surtout si c'est ce qu'on présente en Eco), mais ils auraient carrément pu proposer la catering business avec un tel prix du billet.

    Le companies veulent toujours qu'on s'attache quand on dors. Comment-ils font avec une telle configuration? C'est pas évidemment il me semble... Je trouve intéressant qu'ils étaignent pas les lumières entièrement. C'est quand même standard pour un vol de nuit.

    Je n'ai pas trop compris la nécessité d'un ecran portable si il y a déjà un système IFE à chaque siège.

    • Comment 322305 by
      Flight-Report TEAM AUTEUR 313 Commentaires

      Pour les ceintures et l'IFE, voir commentaires plus haut ainsi que le FR #11051.

      Avec plus de 10% de croissance des capacités par an, Air Astana est en effet une petite compagnie qui monte.

      Merci pour le commentaire.

  • Comment 143158 by
    Abyssin 267 Commentaires

    Merci pour cette découverte.

    Bon concept, cette classe premium mais peut être plus sur le papier.

    Le catering n'est pas très appétissant (timbale en alu baignant dans la sauce!), portion congru.

  • Comment 143472 by
    padawan 1447 Commentaires

    Merci FloRent pour cette découverte.
    Transformer 3 sièges Y en 1 siège Y+, on l'a tous déjà fait dans un vol peu rempli, mais le commercialiser ainsi, il fallait y penser ! Même si au final le lit est un peu court et un peu étroit.

  • Comment 143507 by
    akivi GOLD 1616 Commentaires

    Merci pour ce FR très intéressant ! Une pensée émue pour les PNC qui doivent zig-zaguer entre les têtes et les pieds dans la partie Economy Sleeper :-D

Connectez-vous pour poster un commentaire.