Flight-Report

Avis du vol Air Koryo Hamgyong-namdo Pyongyang en classe Economique

Compagnie Air Koryo
Vol JS5206
Classe Economique
Siege 8D
Temps de vol 00:50
Décollage 19 Jui 13, 14:30
Arrivée à 19 Jui 13, 15:20
JS 13 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 2905
Publié le 19 septembre 2015
Bonjour,

Lors du FR précédent, tome 4 du récit d’un « aviation tour » effectué en juin 2013 en Corée du Nord, nous nous étions quittés airside devant le fronton de l’aéroport de Hamnung-Sondok (DSO), sur la côte est du pays.

Sans prétendre de la sorte faire augmenter dans je ne sais trop quel but le nombre de « vues » de mes FRs sur le sujet, je me permets de conseiller aux lecteurs qui ne l’auraient pas fait, de se référer au premier FR de cette série, consacré au vol JS152 de Pékin à Pyongyang. Ceci afin de connaître le contexte dans lequel s’est effectué ce voyage, et aussi pour que nous puissions éventuellement débattre de son thème principal, à savoir la découverte de l’aviation commerciale nord-coréenne, plutôt que de nous aventurer sur des terrains politico-idéologiques qui ne sont pas la vocation première de ce site.

Etant arrivés les premiers à DSO en Tupolev 154, nous assistons à l’atterrissage de l’Antonov 24 qui nous a suivi, à bord duquel se trouve l’autre partie de notre groupe de fanas d’aviation, qui vit un rêve éveillé depuis son arrivée dans ce pays très mystérieux, et pourtant si hospitalier pour ses visiteurs étrangers avides d’enrichir leur « flight log » par quelques types d’avions dont seule l’ex-URSS était capable de nous régaler.
photo IMG_6592

Nous sommes idéalement placés au seuil de la piste, qui se prolonge directement en tarmac, sans taxiway ni autre bretelle, ce qui permet de faire des photos dans un environnement parfait, d’autant que le soleil est de la partie.
photo IMG_6594

L’Antonov 24, immatriculé P-537, se positionne aussitôt à côté du Tupolev 154 précité.
photo IMG_6596

Comme depuis la première minute où nous avons mis les pieds sur le sol nord-coréen, nous avons la possibilité de déambuler en toute liberté sur les tarmacs, ce qui nous permettre de faire une nouvelle séance de photos « sous toutes les coutures » des avions qui stationnent devant nous.
photo IMG_6606photo IMG_6607

Les hôtesses d’AIR KORYO sont très coopératives et se piquent au jeu de ces Avgeeks occidentaux, dont les déclencheurs crépitent à chaque instant. Sans doute un moyen pour elles de fuir la rigueur des rares autres vols, vraisemblablement effectués avec des clients moins joviaux, sachant que le réseau domestique nord-coréen reste un mystère : pas de lignes régulières, juste des vols épars pour des groupes constitués. Soit des touristes étrangers, chinois pour la plupart, soit des délégations de diplomates ou de visiteurs destinés à développer je ne sais quel type de coopération.
photo IMG_6608

L’Antonov 24, inédit à ce jour sur flight-report.com (ça ne durera pas, j’ai d’autres FRs « sous le coude » à lui consacrer…), est un bi-turbopropulseur d’une cinquantaine de sièges, destiné à donner le change au Fokker 27 qui a tant œuvré dans les cieux occidentaux au siècle précédent. Comme chacun sait, son successeur, le Fokker 50 bien évidemment, n’a pas réussi à conserver le leadership dans ce créneau, largement dominé par le Dash-8-300 et surtout l’ATR42. Les russes, quant à eux, ne semblent pas non plus avoir trouvé de véritable descendance à leur Antonov 24, mission dont se sont emparés les chinois avec le Harbin Y-7, devenu Xian MA-60 à la faveur de quelques modernisations supposées. A déconseiller à ceux qui redoutent de mourir un jour en avion.


La visite se poursuit en traversant la cabine.
photo IMG_6611A

Rendons nous à présent dans le cockpit, tradition elle aussi bien établie pour les participants à ces « Aviations tours » organisés en Corée du Nord par Juche Travel et son correspondant local KTS.
photo IMG_6612photo IMG_6614

Aucun accès au poste n’est possible pendant le vol pour les passagers, mais avant et après, c’est « opération portes ouvertes ».
photo IMG_6615photo IMG_6613

Après être allés nous restaurer en ville, ou j’ai ainsi pu poursuivre par la force des choses le régime commencé à bord du vol Pékin-Pyongyang, notre groupe est de retour à bord pour un embarquement express, sans aucune formalité de sûreté. Comme indiqué sur le FR précédent consacré au vol aller en TU5, chacun avait le choix d’effectuer le retour sur le même appareil, ou de panacher avec l’AN4, ce que j’ai fait bien évidemment.
photo IMG_6617

Décollage,
photo IMG_6618

Rentrée immédiate du train principal dans le logement prévu à cet effet dans le prolongement du moteur.
photo IMG_6619

La croisière sera agréable mais de courte de durée et le service à bord toujours aussi… absent !
photo IMG_6620

Mais ce n’est absolument pas grave, nous savons depuis longtemps que nous ne sommes pas venus ici pour la gastronomie, tant à terre que dans les airs… Ce dont on se régale, c'est d'admirer les avions et de profiter au maximum de tous ces vols insolites.
photo IMG_6622

Un aperçu des consignes de sécurité.
photo safety AN24 recto

Comme Esteban l'a fait remarquer de manière très pertinente en commentaire d'un FR précédent, il y a quelques approximations entre ce qui est imprimé et ce qui existe vraiment. Ainsi, il est fait mention d'une Exit 3 qui n'existe pas sur le plan général d'évacuation de l'avion.
photo safety AN24 verso

C’est déjà l'approche vers Pyongyang.
photo IMG_6623

Le Tupolev nous ayant précédé est déjà fermé et prêt pour le tractage vers une aire éloignée. Ses passagers nous attendent depuis un quart d'heure environ dans un paxbus qui va nous conduire vers l’aérogare ? Pas si sûr ! Ceux qui se souviennent du mot de la fin de mon FR précédent savent que nous allons avoir droit à un bonus…
photo IMG_6624

Et quel bonus ! Voilà que notre paxbus nous dépose devant l’Ilyushin 14 Cho Seon Min Hang !
photo IMG_6632

Cette merveille était l'avion personnel de Kim Il-Sung. Nous embarquons !
photo IMG_6626

La cabine est tout aussi impeccable que celle de tous les autres avions d’AIR KORYO qu’il nous a été possible de voir jusque-là. La maintenance dans ce pays, ça semble être du sérieux. Les moyens humains et matériels sont illimités, et ces nord-coréens ont sans doute plus qu’ailleurs la culture du travail manuel…!
photo IMG_6627

Nous sommes accueillis à bord par le Directeur des Relations Internationales d’AIR KORYO, qui s’exprime dans un anglais parfait. Il nous délivre un discours où alternent les pré-requis obligatoires sur le rôle de sa compagnie dans l’accomplissement et la prospérité du peuple nord-coréen, avec des propos fort pertinents et tout à fait au goût du jour sur le transport aérien mondial, les alliances, les code-shares, les FFP, etc.
photo IMG_6628

Notre guide du moment nous invite ensuite à pénétrer dans le cockpit.
photo IMG_6629

Si besoin en était, une nouvelle preuve que tout est nickel.
photo IMG_6630

Cet avion n’a pas volé depuis près de vingt ans, selon notre interlocuteur. On a pourtant l’illusion, vu son état impeccable, que les pilotes vont arriver dans 5 minutes, vont prendre place, et vont nous emmener faire une nouvelle balade dans le ciel nord-coréen.
photo IMG_6631

J’ai eu la chance de voler une fois en Ilyushin 14. Je pense que c’est le type d’avion, avec le Concorde bien sûr, que je suis le plus fier d’avoir pris. C’était à Cuba en 1995 lors d’un autre « Aviation Tour » organisé par uen agence anglaise spécialisée, à bord de la compagnie Aerocaribbean.
photo IMG_6625

Nous nous permettons de suggérer à notre nouvel ami d’AIR KORYO de convaincre sa Direction Générale de finir le boulot de préservation de cet IL-14 et de le rendre de nouveau opérationnel pour de bon, en lui garantissant que les « aviation tours » vers la Corée du Nord décupleraient alors leur nombre de participants. En bon asiatique poli et respectueux des propos des visiteurs étrangers, il ne dit pas non. Mais… peine perdue, cet extraordinaire avion a depuis lors quitté le tarmac de l’aéroport de Pyongyang. Il a été déplacé fin 2013/début 2014 vers le musée du Mont Myohyang où il est toujours magnifiquement préservé, et où tous les « aviation tours » de Juche Travel font désormais un arrêt pour le plus grand bonheur de leurs participants, bien que les chances de le voir revoler un jour se soient sérieusement amoindries dans l’affaire…

Cette transition pour effectuer une légère digression, tout en restant dans le monde des transports, afin de constater que le métro de Pyongyang, célèbre pour ses fresques et autres décorations à la gloire du peuple nord-coréen, de sa révolution et de ses « leaders » successifs, utilise également du matériel qui ne date pas d’hier.
photo IMG_6930 METR

C’est pareil pour les trolleybus, hérités d’on ne sait quel pays « ami » comme la Chine, ou « anciennement ami ». tel que l’URSS ou un autre membre du bloc soviétique ? II y a peut-être des amateurs éclairés de transports urbains parmi les FRistes qui nous aideront à trouver.
photo IMG_6311 TROLLEY 1photo IMG_6314 TROLLEY 2

En tous cas, pour les tramways, un de mes compagnons de voyage originaire de la République tchèque a été formel : ce sont ceux qui ont parcouru les rues de Prague de son enfance qu’il a retrouvés à Pyongyang en 2013. Il en était presque aussi ému que de voler en Tu-134, Il-18 ou autre Il-62 qu’il avait connus gamin sous les couleurs de CSA quand son père l’emmenait le dimanche sur les terrasses (oui, elles existaient, je les ai pratiquées en 1981…) de l’aérogare, alors flambant neuve, de Ruzyné.
photo IMG_6913 TRAM

Bref, que de nostalgie à l’évocation de ces souvenirs autour de matériel d’un autre âge, qui feraient effectivement presque regretter que l’Il-14 ne bénéfice par d'un ultime coup de pouce afin de le remettre en service. Ceci étant, avec les nord-coréens, il ne faut jamais trop présager de rien.
Alors, sait-on jamais ?
Afficher la suite

Verdict

Air Koryo

5.5/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements5.0
Restauration2.0

Hamgyong-namdo - DSO

6.0/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services1.0
Propreté5.0

Pyongyang - FNJ

6.2/10
Fluidité10.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Encore un vol parfaitement réussi par AIR KORYO, avec bien entendu des à-côtés qui sont directement liés à la nature de ce voyage spécial pour fanas d'aviation, notamment le libre accès à ce qui peut être photographié avant, pendant et après le vol. La satisfaction du client n'est pas un vain mot en Corée du Nord ! La suite de cette semaine hors du temps et hors des sentiers battus est à paraître bientôt, car le passage en revue de la flotte d'AIR KORYO est loin d'être achevé. Merci de votre fidélité !

Sur le même sujet

27 Commentaires

  • Comment 147421 by
    Alcam 2033 Commentaires

    Quel bonus final!
    Décidément vous nous gatez avec cette série !
    Merci, c'est génial

  • Comment 147423 by
    Esteban TEAM GOLD 7911 Commentaires

    Merci ! En un mot superbe.

    Encore une safety card approximative ^^ Si quelqu'un arrive à ouvrir les portes avec les indications de la carte, je le nomme dieu de l'antonov dans la foulée.

    La plupart des rames de métro Juche viennent de Berlin-Est. C'est la seule chose que je sais de leurs transports en commun :)

  • Comment 147426 by
    Mathieu 2098 Commentaires

    Bonsoir Lucky Luke,

    Merci pour ce nouvel opus absolument magique, tout comme les précédents.

    Une cabine et un cockpit impeccables, un vol agréable, que demander de plus ? :)

    La disponibilité des PNC sur le tarmac est très surprenante, et je trouve cela très bien qu'elles se prêtent au jeu des photos ! :)

    Quelle chance d'avoir pu monter à bord de cet Ilyushin 14. Je pensais que l'intérieur de la cabine serait plus bling bling, que nenni !

    Un bonus RailGeek tout aussi passionnant !

    A bientôt,

  • Comment 147430 by
    scorph GOLD 877 Commentaires

    Encore une magnifique contribution de Mr Luke.
    J'avoue que cela donne affreusement envie. Une rencontre FR en Corée du Nord pour bientôt ?

    J'ai hâte de voir le vol en Il76 !

  • Comment 147435 by
    Flytak 136 Commentaires

    Un grand merci pour toute cette serie dont je me regale a lire! Cette coree du Nord est tellement loin de notre realite, vraiment d'un autre temps!
    Cela me donne envie de faire un petit tour dans ce pays mysterieux! Je ne peux que comprendre l'emotion de votre compagnon de voyage Tcheque de voir encore voler les avions qui faisaient partie de la flotte de la CSA, et encore rouler les vieux trams de Prague, emotion que j'aurais ayant eu la chance de pas mal voyager sur Aeroflot dans ma jeunesse.
    Merci encore!

    • Comment 326114 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci à vous. Aux dernière nouvelles, ce genre de voyages aviation tours se déroulent toujours avec succès. Un ami allemand vient de rentrer dé l'un d'entre eux et m'a dit que tout s'était passé à merveille.

  • Comment 147443 by
    marathon GOLD 9083 Commentaires

    Les PNC qui posent devant l'avion font partie de l'aspect nulle part ailleurs de cette série.
    Le cockpit de l'An-24, c'est de l'avionique 100% analogique !
    J'ai l'impression que la cabine de l'An24 est un peu large que celle des Dash8 : est-ce que je me trompe ?

    Je constate que vous n'avez guère respecté l'interdiction d'utiliser les appareils photos en vol, rappelée par cette fiche de sécurité aux icônes assez vintage (la caméra !). La dernière icône de droite semble aussi interdire l'usage de jumelles, ce qui serait assez couleur locale dans ce pays. En revanche, qui a déjà cherché à utiliser une imprimante (?) en avion (3° icône à partir de la droite) ?

    Je serais très prudent quant à l'aptitude au vol de cet Il-14. Une pièce tournante qui ne tourne jamais marque ses roulements, les lubrifications coulent vers le bas et exposent à l'oxygène de l'air le métal qui s'oxyde, les caoutchoucs et polymères vieillissent... l'aspect extérieur ne dit pas tout, et il faudrait peut-être entièrement reconstruire l'avion.

    Merci pour le partage !

    • Comment 326115 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci de votre intérêt pour cette série et de vos commentaires.
      On est bien d'accord sur le fait que la remise en état de vol d'un avion qui n'a pas volé depuis 20 ans est un challenge... Pour preuve, Lufthansa essaie depuis des années de retaper un L-1649 aux USA, sans savoir si ça aboutira réellement un jour. Je crois savoir qu'ils en sont déjà au triple du budget prévu à l'origine... Un peu le même histoire que l'aéroport de Berlin Brandenburg qui n'en finit pas d'ouvrir : l'un des revers de la médaille de l'Allemagne d'aujourd'hui, leader incontesté dans tant de domaines, économique, politique, footballistique, mais qui traîne quelques casseroles...

  • Comment 147449 by
    BESMRS GOLD 1227 Commentaires

    Merci pour ce FR :)

    Je confirme que la rame de métro est une type D à grand gabarit (sic!) du métro de Berlin vendue au réseau de Pyongyang. Certaines sont toujours dans leur jus (avec les tags en allemand !) et attendent une rénovation future !

    Le tramway est un Tatra T3 avec remorque ... il n'y en a eu que presque 14000 (oui oui 14000 trams c'est pas une coquille) pour à peu prêt tous les pays de l'Est (avec moult variantes: 600 volts/750 volts, divers gabarits, pantographe/perche, métrique, normal, voie soviétique, etc.). La ville de Prague a vendu 20 rames T3s à Pyongyang... Mais des T3 rouleront encore en 2050 :)

  • Comment 147450 by
    mogoy GOLD 8717 Commentaires

    Merci pour ce FR d'une série qui fait d'ores et déjà date.

    Où je retrouve l'An-24 l'un des rares appareils aoviétiques que j'ai emprunté. Souvenirs lointains pour moi !
    Je note le marquage différent pour l'Il-14 :
    Alors que les avions Air Koryo sont marqués for logiquement KoRyo HangKong ?? ??

    L'Il 14 est marqué ???? ie Cho Seon Min Hang : ce qui est l’abréviation/acronyme (on ne reprend que la première syllabe du mot en coréen pour composer l'équivalent d'un acronyme occidental) de ?? ????????? ?? le nom officiel de la Corée du Nord (Choseon)?? du nom de la dernière dynastie coréenne du 14ème au 19ème siècle, la nature du régime populaire démocratique ??????, et le régime république ??? et lignes aériennes ??.

    Bref il s'agit d'un avion non commercial mais gouvernemental (AF vs le GLAM où son dernier avatar en date). Ce qui ne change guère la livrée ou autre chose d'ailleurs.
    Étonnant de ne pas voir de section VVIP dans cet avion du grand Leader.

  • Comment 147472 by
    02022001 4231 Commentaires

    Merci pour ce FR !

  • Comment 147561 by
    Sukhoi47 56 Commentaires

    Merci pour cette série fascinante, qu'il aurait été dommage de ne pas publier !

    Pour l'IL-14, je soupçonne, compte tenu de la modernité de l'aménagement intérieur, que ce dernier ait été modifié depuis sa dernière utilisation en VVIP.
    D'ailleurs, pour revenir sur le sujet de la maintenance, en règle générale, ce n'est pas parce que les parties passager sont irréprochables de propreté que la maintenance des autres systèmes suit. Après, compte tenu de l'utilisation des avions en RPDC, il est probable qu'Air Koryo dispose des ressources en pièces détachées et en techniciens nécessaire.

    Et merci pour le bonus TC également :)

    • Comment 326119 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci de votre commentaire. Oui, au bout de 2 ans et plus, j'ai enfin pris mon courage à deux mains pour me mettre au boulot de rédaction de ces 8 FRs successifs. Mais l'exercice est passionnant et les commentaires reçus sont un vrai enrichissement de cette expérience nord-coréenne. D'accord avec vous sur le fait que c'est la faible utilisation de la flotte AIR KORYO qui est le premier gage de sa longévité.

  • Comment 147593 by
    Chevelan GOLD 10481 Commentaires

    Merci Monsieur Luke pour ce nouvel opus comme toujours passionnant qui nous fait revenir 40 ans en arrière.

    Le sosie du DC 3 existe bel et bien ^^

    Les cockpits avec leurs systèmes analogiques sont à ranger dans des vitrines de musées.

    Quelle belle expérience avez vous vécue là...

    Bonus transport tout aussi captivant, on se croirait à Prague, Vilnius ou Budapest... 25 ans plus tôt

    A bientôt

    • Comment 326120 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2183 Commentaires

      Merci à vous pour ce commentaire. Oui, le sosie du DC-3 existe bel et bien : le Lisunov-2, qui comme chacun sait n'est pas un avion copié/inspiré, voire espionné, par rapport au modèle occidental, mais une vraie production locale sous licence américaine, avec comme seul signe extérieur distinctif la porte pax côté droit au lieu de gauche (un paradoxe politiquement parlant :-)). J'ai eu la chance de voler il y a quelques années sur le Li-2 aux couleurs de Malev, et force est d'avouer que je n'ai pas décelé d'autre différences par rapport au DC-3. A bientôt.

  • Comment 147710 by
    LGaddict 1236 Commentaires

    Merci encore ;-)

    musée du Mont Myohyang où il est toujours magnifiquement préservé, et où tous les « aviation tours » de Juche Travel font désormais un arrêt pour le plus grand bonheur de leurs participants, bien que les chances de le voir revoler un jour se soient sérieusement amoindries dans l’affaire...

    =>En effet, mais plus possible de le prendre en photo. Il faut tout laisser à l'entrée, puis fouille et visite en patins pour ne pas abîmer le beau marbre au sol. Une sacrée caverne d'Ali-baba, où tous les cadeaux officiels à RPDC, sont exposés, mais qu'il est impossible de photographier... Secret bancaire pour protéger les donateurs??? ;-)))))))))

    Les Trolleybus sont de fabrication hongroise (Ikarus) ou ou ex-Tchécoslovaque (Karosa, sous licence locale).

    1 an plus après votre passage, on ne voyait quasiment plus que des trolleybus modernes de construction chinoise, à Pyongyang tout au moins, et ceux-ci semblaient moins pris d'assaut.

    Il y a malgré tout quelques vols intérieurs ouverts à la population nord-coréenne (et interdits aux étrangers sans immunités diplomatiques), mais ceux-ci sont très épisodiques, peu publiés, et soumis à changements et annulations de dernière minute.

Connectez-vous pour poster un commentaire.