Avis du vol KLM Amsterdam Abu Dhabi en classe Affaires

Compagnie KLM
Vol KL437
Classe Affaires
Siege 2A
Temps de vol 06:05
Décollage 07 Nov 15, 12:25
Arrivée à 07 Nov 15, 21:30
KL   #29 sur 68 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 971 avis
Bertrand
Par 3292
Publié le 10 novembre 2015
Si je pouvais mettre une légende à la photo de couverture de ce FR j'écrirais il est pas beau mon Dreamliner ?. Explications : ayant prévu de me rendre aux EAU à cette période de l'année je me suis dit chic, fais donc un détour par Abu Dhabi, déjà parce que tu ne connais pas encore, ensuite parce que le 787 de KLM sera en service depuis quelques semaines. Et de report en report je me suis retrouvé sur un bon vieux A330-300. Et quand on connait le passif de KLM sur ses cabines business avant les récents retrofits sur 747 et 777 et l'arrivée des 787 il y avait vraiment de quoi avoir quelque appréhension.

Bref.
RAS sur le vol AF qui m'amène de Paris à Amsterdam. Le passage en zone non Shenghen ressemble quant à lui à la Porte de la Chapelle aux heures de pointe : des files d'une longueur inimaginable même en fast track. Et la file biométrique à la parafe n'a pas l'air d'aller plus vite, les agents devant souvent intervenir, de plus, pour aider un passager.

photo IMG_5792

Direction le salon KLM. Schiphol est toujours en travaux et l'air de rien ça rend un peu pénible un aéroport où j'ai toujours bien aimé transiter. Les couloirs et zones commerciales sont rétrécis, on marche à la queue leu-leu, on se bouscule, les voiturettes électriques passent en force et de manière un peu agressive à mon goût. C'est à ce moment qu'on se rend compte que c'est un aéroport où on marche beaucoup. En temps normal il est assez agréable pour qu'on ne s'en rende pas trop compte et qu'on se surprenne à flaner dans les boutiques mais là la réalité s'impose de force.

Bref, 12 minutes de marche plus tard plus un arrêt au duty free me voici au lounge.

Il est bondé et je ne trouve que difficilement un endroit où m'installer.

photo IMG_5795photo IMG_5796photo IMG_5797

Ayant déjà petit-déjeuner au lounge à CDG puis dans l'avion je n'ai pas trop faim et me contente d'un jus d'orange. De toute manière l'offre proposée ne me tente pas et je ne pense pas que le fait qu'on soit sur un créneau petit déj (9h du matin) dispense de proposer une offre chaude…surtout quand elle existe à d'autres heures.

Une petite heure à attendre et il est temps de me diriger vers ma porte d'embarquement.

Les panneaux me prédisent 15 min de marche jusqu'à ma porte d'embarquement ce qui s'avérera assez juste. Aux files de passagers et aux voiturettes électriques s'ajoutent les équipages des compagnies par groupe de 20 ce qui finit vraiment par rendre la progression pénible.
photo IMG_5793

Il serait vraiment temps que ces travaux se terminent car cela dégrade vraiment l'expérience que j'ai toujours eu de Schiphol jusqu'à présent. Bien sur il faut qu'un des trottoirs roulants soit en panne… Bref je finis par arriver à la porte. Et là, enfin, une bonne nouvelle.

Il n'y a enfin plus de contrôles de sécurité en porte à Amsterdam en zone non Shengen. Alleluia. C'était un des gros points noirs que je trouvais à cet aéroport (et à ceux qui ont la même démarche). Il fallait aller en zone d'embarquement très tôt et attendre, parqués comme des moutons. Fin d'une époque que je ne regretterai pas.



Par contre certaines habitudes ont été gardées et les heures d'appel en porte n'ont pas changé. Vu la contrainte des contrôles l'embarquement était affiché à une heure avancée, en général 30 à 40 minutes avant l'embarquement réel. Il s'agissait davantage d'une heure d'appel en salle d'embarquement histoire que tout le monde passe la sécurité à temps. La sécurité est partie mais les heures restent. Moralité on arrive très tôt en porte et on poireaute pour rien.

On poireaute d'autant plus que le vol est annoncé en retard de 40 minutes. Je fais le calcul : un A/R au lounge = 30 minutes. Inutile. Je reste donc.

Ainsi débarrassées des contrôles, de quelques cloisons et ouvertes sur l'extérieur les salles d'embarquement font vraiment mauvaise figure. Avant on les tolérait encore comme zone de parquage de passagers, là elles sont ouvertes sur le reste du terminal et font limite Guantanamo. Pas confortable, vieillot, usé, pas assez de sièges.photo IMG_5802photo IMG_5803photo IMG_5804

Un écran affiche des noms de passagers qui sont invités à contacter les équipes au sol. Mais les équipes au sol ne sont pas là. Ni pour s'occuper des passagers ni pour informer sur la cause du retard.photo IMG_5805photo IMG_5806

En passant on voit bien la configuration des lieux, adaptée à l'époque PIF et totalement à coté de la plaque aujourd'hui avec beaucoup d'espace perdu et peu fonctionnel.

En attendant je photographie mon A330. Cela fait des années que je n'en ai pas pris un, autant faire contre mauvaise fortune bon cœur.
photo IMG_5800

Finalement c'est un retard non pas de 40 minutes mais de 1h40 qui est annoncé sur les écrans. Pas de personnel, pas d'explications.

Je détecte ensuite un mouvement de foule. Un membre de personnel de l'aéroport nous annonce un changement de porte. Les écrans de la salle continuent à afficher le vol, pas d'annonce micro mais à la voix et toujours aucune information.

On repart donc à l'autre bout du terminal. Des passagers attendent déjà dans la nouvelle salle. En fait les panneaux dans les couloirs affichaient la nouvelle porte depuis belle lurette mais ça n'avait pas été répercuté dans notre salle.

Il est 10h09, on devait embarquer à 9h50 et je n'ai toujours pas vu un membre du personnel au sol KLM. Les gens dont les noms sont mentionnés sur les écran attendent aussi.

photo IMG_5809

Quelqu'un arrive enfin vers 10h15.Très bien pour un embarquement prévu à 11h45 pour un départ à 12h25 mais par rapport aux horaires théoriques on a juste laissé les passagers sans contact ni info. Ni mail si SMS de reçu non plus.

Aucune annonce micro ne sera faite avant l'embarquement plus d'une heure après. Aucune info ne sera donnée sur les causes du retard. Je pars donc me balader dans le terminal, préférant rester à proximité plutôt que de retourner au lounge. Lors d'un de mes passages à proximité de la salle je vois l'équipage arriver et une discussion visiblement animée entre le commandant de bord et le personnel au sol. Je ne sais pas lire sur les lèvres et ne parle pas le néerlandais mais ça ressemblait à mais c'est quoi ce foutoir ? - mais j'y suis pour rien moi. Visiblement le commandant l'avait assez mauvaise.

L'embarquement est finalement annoncé. Et c'est là que l'on reparle de la configuration de la salle d'embarquement. La file eco ne peut s'étendre car bloquée par des sièges, dont ses membres se rabattent sur la file sky priority sans qu'on sache qui appartient à quelle file. Moralité l'ordre des priorités sera respecté mais pas sans que l’hôtesse placée en amont du contrôle des cartes d'embarquement ne soit obligée de trier les passagers elle-même.

Seulement deux machine sont disposées pour le contrôle d'embarquement…dont une refuse de lire les QR codes sur téléphone. Enregistrement manuel donc.

Je rentre enfin dans l'appareil et me dirige vers mon siège. On a évité le pire quand on connait les cabines business KLM sur les avions non rétrofités (et les 330 ne seront d'ailleurs pas rétrofités à ce qu'il parait). Les 330-200 sont équipés d'un sinistre recliner dont j'ai déjà fait l'expérience sur un de leurs 777-200 et, chance, je vole sur un 330 qui dispose d'un siège vaguement équivalent à une NEV2 ou 3 d'Air France. C'est sur que l'objectif initial étant de s'installer dans un Cirrus dans un 787 l'ascenseur émotionnel est un peu en chute libre. Mai ça aurait pu être tellement pire… Les jours précédents et suivant le vol a été opéré en 330-200 ou 777-200…tous équipés du recliner de sinistre mémoire.

photo IMG_5813photo IMG_5819photo IMG_5834

Bon ça n'est pas le paradis mais il y a quand même de la place pour les jambes.photo IMG_5825photo IMG_5827

Le siège est bien sur un modèle tobogan : autrement dit allongé mais pas à plat.

photo IMG_5814

L'iFE fait bonne figure au regard du reste. Le casque est dans pochette devant et se branche donc manuellement.

photo IMG_5815

Quant à la télécommande c'est du grand traditionnel KLM. Au moins on n'est pas dépaysés depuis plusieurs années. L'interface est toujours claire et agréable.


photo IMG_5817

Première coupe de champagne. Il était temps d'avoir un peu de réconfort dans cette matinée.

photo IMG_5818

Accompagné d'un petit morceau de fromage (ou de charcuterie, au choix)

photo IMG_5822

La traditionnelle trousse Viktor&Rolf est distribuée. Contenant et contenu sans aucune surprise.

photo IMG_5823photo IMG_5824

Un monsieur arrive de l'arrière de l'avion et prends la parole sans micro. C'est le commandant de bord. Il nous explique enfin les causes du retard. Problème technique sur l'appareil originel, il a donc fallu attendre l'arrivée d'un nouvel appareil sur la plateforme, et le premier à se poser n'arrivait qu'une heure après lheure de départ théorique.

Enfin quelqu'un qui nous informe. Et pour le coup j'apprécie qu'il fasse lui même l'annonce et pas au micro mais en se tenant au milieu des passagers. Lui je lui donne un bonus !
photo IMG_5826

On est enfin prêts à partir. Les nouvelles consignes de sécurité KLM en mode dessin animé et faïence de Delft. J'aime beaucoup.

photo IMG_5828photo IMG_5829


Et on décolle enfin.

Le menu est rapidement distribué par l'hôtesse. Elle sera très aimable, serviable et souriante pendant tout le voyage. Dès le service de la première coupe de champagne elle m’appellera par mon nom et continuera pendant tout le vol. Visiblement ça n'était pas le cas pour les autres passagers - en tout cas pas pour mon voisin. Privilège Elite + ou Platinum ? En tout cas ça ne manque pas de pain et ça fait toujours très plaisir.

Distribution des menus.



Re-champagne et fromage (ou charcuterie - au choix).

Le champagne est du Nicolas Feuillate Brut Réserve qui se laisse très volontiers boire.

photo IMG_5840

Le personnel de bord vient prendre la commande, chose appréciable. C'est un bon début mais le service se fait toujours au trolley alors que quand la commande est connue à l'avance il est possible d'envisager un service au plat. Mais c'est toujours mieux que rien.

La table est dressée. La nappe fait un peu légère. Plus dessous d'assiette ou napperon que vraie nappe.

photo IMG_5843

Et on attaque donc le déjeuner.

La présentation du plateau en général est perfectible d'un point de vue esthétique mais sans que ça soit catastrophique.photo IMG_5844

Zoom sur l'entrée. J'ai choisi le saumon. J'aime beaucoup la présentation générale du plat et sa créativité. Par contre si l'idée d'ajouter la sauce au moment du service est bonne, cette dernière manque de tenue et finit par ressembler à de l'eau de vaisselle après quelques minutes.photo IMG_5845

Coté goût c'est très réussi.

J'en profite pour assaisonner ma salade. La vinaigrette fournie est convenable, les graines de citrouille grillées une idée originale qui apporte du gout et la salade elle-même est fort présentable. L'ensemble est mangeable mais pas mémorable.

Vient le plat. Curry vert de poulet. Pas le genre de plat facile à rendre appétissant d'un point de vue visuel. La présentation est donc ce qu'elle est vu les contraintes du produit et le fait que la sauce n'est pas bavé sur les rebords de l'assiette pendant le décollage ou les phases de manipulation est déjà une excellente nouvelle.

photo IMG_5846


Alors bien sur ça n'est pas de la grande gastronomie mais au moins ça a du gout, c'est relevé et c'est consistant. On ne se dit pas qu'on avoir faim une heure plus tard. Le problème des plats fins c'est qu'ils sont souvent conçus au détriment de leur capacité à couper la faim et je suis persuadé qu'on peut faire les deux.

Le repas a été accompagné d'un rouge californien, largement buvable mais qui ne laissera pas de souvenir impérissable. Il devait accompagner le repas, il n'a fait et plutôt bien, ne lui en demandons pas plus.

La mousse caramel en dessert glisse toute seule…et une une seule bouchée vu sa taille homéopathique. Le thé reste du thé et l'armagnac fort acceptable.

photo IMG_5847

Fin de l'acte I. L'acte 2 (la croisière) peut commencer.

Ayant commencé à profiter de l'IFE dès le décollage cette croisière sera l'occasion de tester à la suite 3 navets cinématographiques (avec des niveaux différents de navetitude). Mea Culpa c'est moi qui les ai choisis mais le sorties du moment et autres films récents ne m'inspiraient pas. Au moins ça a été distrayant.

Fin du 3e film et coup d'œil sur le suivi de vol.
photo IMG_5851


Acte 3 : la seconde prestation.

Salade de poulet Thai et tarte au boeuf.

photo IMG_5854photo IMG_5855

J'attendais beaucoup de la salade thai : en général c'est frais et relevé. C'était effectivement relevé mais sec à en être presque étouffant.
Quant à la tarte au bœuf elle passe mais sans laisser un souvenir impérissable. Mais ça cale.

Le dessert, une tarte au pomme, sera apporté chaud une fois les plats terminés.

photo IMG_5856


La fin du vol approche et comme c'est la tradition chez KLM….je choisis une réplique de maison son Delft pour aggandir ma collection.

photo IMG_5857

Il est l'heure de se poser. Finalement on aura rattrapé presque la moitié du retard.

Quitte a finir comme on a commencé on aura droit à un débarquement par bus. Heureusement le premier bus partira sitôt les passagers business descendus sans attendre les écos que deux bus attendent derrière. Procèdure logique mais pas toujours appliquée.

photo IMG_5858


Un peu de marche dans le terminal. La carte fast track qu'on nous a remise à bord ne servira à rien car nous sommes le seul vol à arriver et que je suis en plus le premier de la file. Les bagages arriveront dans un délais raisonnable et moi voici prêt ) sauter dans un taxi pour le centre ville.

Les Notes :

Compagnie : ce type de cabine ne passe plus en 2015, l'équipage super, le catering pas mal du tout (mais c'est toujours le problème avec KL : leur chance c'est de n'être pas enfermés dans un carcan de gastronomie traditionnelle, leur problème c'est qu'ils ne font pas de gastronomie traditionnelle), et pour la ponctualité je ne sanctionne pas le retard final (sommes toute acceptable vu le retard de départ…sachant qu'en long courrier ça peut rapidement prendre des proportions plus importantes) mais l'absence totale de communication et d'information.

Le salon : quand on peut proposer une offre chaude a midi et le soir on en propose au petit déjeuner…sinon trop de monde et bruyant.

Schiphol : PAF d'une lenteur incroyable, beaucoup de service et d'animation…dont l'effet est anéanti par les travaux et les salles d'embarquement désormais ouvertes qui font de plus en plus pâle figure.

Abu Dhabi : contrôles hyper fluides, sortie facile, pas eu le temps de regarder les services et ce que j'ai vu du terminal m'a semblé bien propre.
Afficher la suite

Verdict

KLM

6.9/10
Cabine5.0
Equipage9.0
Divertissements6.5
Restauration7.0

KLM Crown Lounge 5 - Non Schengen

6.2/10
Confort6.5
Restauration6.5
Divertissements6.0
Services6.0

Amsterdam - AMS

5.9/10
Fluidité3.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté6.5

Abu Dhabi - AUH

8.9/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services7.0
Propreté8.5

Conclusion

Un vol qui part mal et qui se termine bien. J'ai trouvé KLM très absent sur ce coup là alors qu'en général ils sont plutôt exemplaires. Schiphol exaspérant dans sa configuration travaux, une cabine pas au niveau et au final c'est l'équipage qui vous fait tout oublier.

Avertissement pour KLM qui va souffrir de plus en plus de la comparaison avec la concurrence tant que leurs anciennes cabines resteront en service.

En conclusion : vivement le 787 qu'on oublie tout ça.

Informations sur la ligne Amsterdam (AMS) Abu Dhabi (AUH)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 9 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Amsterdam (AMS) → Abu Dhabi (AUH).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Etihad Airways avec 8.2/10.

La durée moyenne des vols est de 6 heures et 33 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 150295 by
    Papoumada SILVER 6605 Commentaires

    Merci pour ce FR excellemment rédigé et documenté.

    Une expérience sauvée par la qualité du personnel de bord.

    A bientôt !

  • Comment 150298 by
    Benoit75008 7273 Commentaires

    Merci pour ce fr,

    Bon service a bord.
    Dommage pour le dreamliner :-(

    A bientôt

  • Comment 150300 by
    flyingjapans 1352 Commentaires

    Merci pour ce FR Bertrand.

    La disparition des PIF en porte à Schiphol est une excellente nouvelle. Il ne reste plus qu'à adapter les délais pour l'embarquement car il me semble qu'il était appelé jusqu'à 1h10 avant le départ (pour les vols US par ex...)

    Très bien cette annonce du CDB. La communication entre les équipes KLM n'a pas l'air d'être le point fort à AMS. Lors de mon retard de 4h pour PEK il y a un an, nous n'avions eu quasiment aucune information comme vous.

    Le catering reste très cheapos avec beaucoup de plastique et certains éléments de la carte font très cantine scolaire (les boulettes de viande...)
    Le plat est en revanche assez bien exécuté comme vous dites.

    A bientôt pour le retour.

  • Comment 150310 by
    PAT62 4963 Commentaires

    Dommage pour le 787 qui vous passe de peu sous le nez.

    Bon au moins on a évité la cabine affaire version Jurassic park.

    Prestation correcte grâce à l'équipage et au catering qui à le mérite de remplir son rôle.

    Merci pour ce FR !

  • Comment 150321 by
    Alcam 2081 Commentaires

    Merci pour ce fr très bien rédigé et donc très agréable à lire.
    Ça part effectivement mal et la pression monte dans les couloirs de AMS que j'aime bien moi aussi, mais qu'on coit sous un jour nouveau...
    Heureusement ça s'arrange en vol, et peut être que le changement d'appareil vous a évité encore pire.
    L'avion est le seul endroit où je peux regarder les pires navets et y prendre plaisir...

  • Comment 150331 by
    Guguk 44 Commentaires

    Merci pour ce FR! Une gestion calamiteuse de KLM au sol, voir pas de gestion du tout...
    C'est toujours un peu déprimant ces vieilles cabines surtout quand on sait ce qu'il existe.
    Le catering à l'air correct par contre, c'est quoi la grosse boule avec le Saumon???
    A bientot!

  • Comment 150374 by
    rsman 399 Commentaires

    Merci pour ce FR

  • Comment 150419 by
    ilyes 1795 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Quelle déception que ces appareils qui ne sont finalement pas déployés... :(

    Je ne commenterai pas la 1ère prestation mais il faut reconnaitre que la 2nde prestation est bien plus copieuse que ce que propose AF sur le CDG-DXB.

    A bientôt
    Ilyes

  • Comment 150433 by
    LGaddict 1278 Commentaires

    Merci pour ce FR ;-)

    Je comprends la déception de passer du 789 au 333, mais sur un vol diurne de cette durée, la cabine NEV-3 est encore un moindre mal par rapport à ces horribles fauteuils à bascule que l'on trouve encore sur les 332 et le reliquat des 77E.

    AMS s'améliore un peu, mais je n'arrive pas à croire que l'on a fait tant de travaux au Crown Lounge pour que celui-ci ne garde finalement son apparence et son agencement :-( En 20 ans, les ambiances y ont à peine évolué et ça fait encore plus cantine que le Lounge K de AF à CDG-2E.

    Prestation à bord sans surprise, mais le niveau pourrait être un peu plus raffiné. Des boulettes de viande, ça va bien en Y, mais en J c'est limite.

    La 2ème prestation semble plus copieuse que ce que bien des compagnies européennes servent sur ce genre de ligne en vol diurne, mais la tourte au bœuf me rappelle furieusement le genre de malbouffe que l'on peut acheter dans des snacks bataves du type Febo (de lekkerste! ;-)): http://www.febo.nl/producten/ (à quand un frikandel speciaal servi avec un verre de karnemelk, miam miam ;)))))

    Vivement que les nouvelles cabines soient totalement déployées, mais il faudra encore améliorer la restauration à bord, et ça n'est pas gagné.

    Les petites maisons étaient-elles remplies ou vides de leur contenu pas très hallal? ;-)

  • Comment 150435 by
    scorph GOLD 1555 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce très bon FR,

    Je suis étonné par le choix de KLM de n'avoir pas adopté des sièges full flat sur ces A333 les plus récents, votre retard vous a peut être évité un siège encore moins bon !

    • Comment 328454 by
      Bertrand AUTEUR 59 Commentaires

      Non le 787 était remplacé au départ par un 333-300 donc je savais que j'avais la cabine la moins catastrophique au départ. C'est une fois que le retard a été annoncé que j'ai eu peur qu'ils nous mettent sur un 200 avec le siège jurassic parc. Et d'où l'attente car ils n'oont pas autant de 300 que ça donc ils ont attendre qu'il y en ait un qui se pose.

  • Comment 150785 by
    pititom GOLD 11268 Commentaires

    C'est déjà dur de passer à côté du Cirrus et du 787 pour atterrir la dedans, alors je n'imagine même pas ce que cela aurait donné dans un vieux recliner. Heureusement que c'était un vol de jour.

    Le salon, l'embarquement...plusieurs points noirs que j'ai déjà eu l'occasion de vivre avec KLM. Pour autant, les travaux se finissent et j'ai pu récemment profité d'un transit agréable, avec même un salon rénové. Avec les futurs 787, c'est donc en marche ;)

    Merci et à bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.