Avis du vol RubyStar Airlines Minsk Minsk en classe Economique

Compagnie RubyStar Airlines
Vol RSB7699
Classe Economique
Siege -
Temps de vol 01:00
Décollage 30 Mai 15, 13:30
Arrivée à 30 Mai 15, 14:30
R1 2 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 2279
Publié le 12 décembre 2015
Bonjour à tous les FRistes,

Pour ceux d'entre vous qui suivent mes petits vagabondages aéronautiques, vous n'aurez aucun mal à situer dans quel contexte a lieu ce 3éme et dernier FR consacré à un aviation tour organisé au Bélarus en mai 2015 par le voyagiste MERLINTOUR.

Pour ceux qui découvrent ici-même l'histoire en question, je me permets de vous renvoyer aux deux chapitres précédents afin de découvrir les codes afférant à ce voyage pas tout à fait comme les autres :

- Genève-Minsk 2 le vendredi 29 mai, en Tupolev 154 de la compagnie BELAVIA
- Minsk 2-Minsk 1-Vitebsk-Minsk 2 le samedi 30 mai, en Antonov 12 de la compagnie RUBY STAR AIRLINES.

Nous sommes toujours le samedi 30 mai 2015, nous sommes toujours à l'aéroport international de Minsk (MSQ), dénommé Minsk 2, et il fait toujours très beau ! Le paxbus qui nous attendait à l'arrivée de notre An-12 nous transfère directement devant l'appareil qui va effectuer le deuxième vol programmé ce jour là : l'Ilyushin 76 de RUBY STAR AIRLINES !
photo IMG_1551

Pas une première sur Flight Report pour ce type d'appareil, ni pour votre serviteur, puisque j'ai déjà eu la chance de voler sur un avion similaire en 2013 lors d'un autre aviation tour, effectué cette année-là en Corée du Nord, et reporté comme il se doit sur ce site, avec la compagnie AIR KORYO bien évidemment. Mais, bon, on ne lasse pas des bonnes choses, alors, pour quelques centaines d'€uros supplémentaires, je ne pouvais pas laisser passer cette occasion de voler une deuxième fois dans un engin pareil…
photo IMG_1552

Les aviation tours, c'est aussi l'assurance d'être connu et reconnu comme spotter sur un aéroport, et par conséquent, sauf exception comme on a pu le voir un peu plus tôt dans la journée à Vitebsk (cf. FR sur An-12 Ruby Star), de profiter du plaisir rare de déambuler sur un tarmac avec un appareil photo en bandoulière sans risquer de se faire immédiatement arraisonner par les autorités locales.
photo IMG_1564

Allons-y pour cette photo en conditions réputées parfaites (ramp shot, full profile, full frame, no clutter) de l'unique Boeing 747 immatriculé récemment au Bélarus, exploité par la compagnie cargo TRANS AVIA EXPORT. Toute ressemblance avec une compagnie néerlando-française arborant le vert comme couleur dominante serait fortuite ou involontaire^^.
photo IMG_1577

Point de B737-800 dans la flotte de cette Transavia là, mais un grand nombre d'Il-76 dont celui-ci.
photo IMG_1567

La visite mériterait une 1/2 journée complète tant les avions semblent se succéder à perte de vue dans cette zone.
photo IMG_1570

Au passage, preuve des conditions photo idéales du moment, un avion au roulage qui n'a rien à voir avec ceux qui stationnent alentours : Fokker 100 Austrian, pas éternel lui non plus avec l'arrivée des E-190 dans la flotte OS.
photo IMG_1562

Retour au clou de l'après-midi : notre Il-76 RUBY STAR…
photo IMG_1579µ

…autour duquel on a aussi la possibilité de se balader sans restrictions…
photo IMG_1550

… donc d'en faire des photos sous toutes les coutures.
photo IMG_1553

Bien entendu, un Il-76 est un avion cargo par nature, et son exploitation aujourd'hui avec des passagers est tout à fait exceptionnelle. Il doit falloir une bonne dose de relations, de patience et d'autorisations pour parvenir à mettre en place un vol pareil. C'est le boulot qu'à fait MERLINTOUR, certes pas gratuitement mais après tout, personne n'oblige personne à être là, et chacun met son argent où il veut. Et puis, il existe des loisirs bien plus coûteux que celui qui consiste à collectionner les avions pris en tant que passager, qu'il s'agisse de vols réguliers ou affrétés comme celui-ci.

Chacun peut embarquer à sa guise une fois qu'il considère avoir fait suffisemment de photos de l'extérieur.
photo IMG_1555µ

Tout le personnel de l'aéroport semble s'intéresser à ce vol inhabituel. Les forces de sécurité sont saluées comme il se doit par un des PNT !
photo IMG_1553 Aµ

On prend place à bord. Les sièges (strapontins) sont disposés le long du fuselage, des deux côtés. Tous possèdent une ceinture. Il y a environ 70 places, soit 35 de chaque côté.
photo IMG_1581 - Copie

Je réalise alors que ce vol, qui est en supplément dans le package proposé par MERLINTOUR et qui n'a donc pas concerné la soixantaine de participants à cet aviation tour, est néanmoins complet. La raison : un grand nombre de locaux, comme on peut le voir sur la droite de la photo, vraisemblablement des employés de l'aéroport, ont été invités à la balade, sans doute gratuitement.
photo IMG_1582 - Copie

On en profite pour admirer le plafond, dont les FRistes les plus érudits en matière de nouvelles technologies de cabines auront remarqué qu'il n'a pas été équipé de sky interior^^. Après tout, ces avions sont fait pour transporter du fret, et il n'est pas nécessaire d'habiller la cabine comme pour un avion classique destiné au transport des passagers.
photo IMG_1583 - Copie fr

La mise en route va commencer, avec vue sur ce curieux poste de travail à l'avant de l'immense soute dans laquelle nous nous trouvons. Cela m'avait déjà beaucoup intrigué sur l'Il-76 d'AIR KORYO. Vous noterez également sur la droite ce qui fait office de galley.
photo IMG_1580 - Copie

13h30 : Roulage à l'heure exacte fixée depuis l'origine du programme de la journée, avec le fameux 747 Transavia à notre gauche et l'Il-76 à droite. Il y a peu de hublots sur cet appareil et j'ai la chance d'être assis juste derrière l'un d'eux. Et surtout, les hublots de cet Il-76 sont bien plus propres que ceux de l'An-12 de la même compagnie pris quelques heures plus tôt.
photo IMG_1586 A

le roulage est lent, et le bruit strident des réacteurs est impressionnant. On approche du seuil de piste.
photo IMG_1592µ

Et voilà, le monstre a décollé, en douceur qui plus est ! Il est vrai que pour lui, c'est de la rigolade de soulever les cinq tonnes tout au plus que constitue la charge marchande du jour, avec le pétrole nécessaire à moins d'une heure de vol alors qu'il est capable de voler dix fois plus longtemps.
photo IMG_1594 1µ

Dès que l'on atteint une pseudo altitude de croisière, on se lève et on commence à se balader. Ca turbule un peu malgré la météo clémente, car il est vrai qu'on vole bas. Alors chacun a le pas très léger.
photo IMG_1594 3 - Copie

Ce n'est pas du ressort du Zéro-G mais c'est dirons nous comparable à une bonne séance à certaines attractions de chez Disney.
photo IMG_1594 4 - Copie

Les hublots étant rares, on se relaie pour y accéder et prendre quelques photos des moteurs.
photo IMG_1594 5µ

Tour à tour, les visites du poste sont possibles. C'est un peu la cohue mais on y arrive.
photo IMG_1612 fr  (5)

Comme pour l'AN-12 pris quelques heures plus tôt, je commence par le réz-de-chaussée, et son fascinant nez vitré.
photo IMG_1612 fr (4)

On a vraiment la sensation rare dans un avion de voir le sol défiler sous ses pieds.
photo IMG_1612 fr (6)

Un étage plus haut, c'est un cockpit déjà plus traditionnel.
photo IMG_1626

Ils sont quatre PNT en haut plus un dans le nez vitré, sans compter celui sans uniforme qui officie au pupitre en soute.
photo IMG_1612 fr (7)

Diffcile de dire qui est pilot in command car ils ont tous les deux les mains sur le manche.
photo IMG_1612 fr  (8)

En tous cas on en prend plein la vue là aussi…
photo IMG_1612 fr (9)

… mais ce n'est pas tout. Une fois redescendu en cabine, ou plus exactement dans la soute principale, je vais avoir droit au même coup que sur l'An-12 : l'ouverture en plein vol de la porte axiale arrière !
photo IMG_1612 fr (2)

Grand spectacle et frissons assurés, à cause de la température bien évidemment. Je me suis déjà exprimé dans le FR précédent sur le fait que ces petites démonstrations en plein vol n'avaient aucun caractère dangereux. Il y a un énorme filet qui nous tient à distance, sous la surveillance de deux load masters très vigilants.
photo IMG_1612 fr (1)

Voilà, comment mieux caractériser une opération porte(s) ouverte(s) ? On se régale.
photo IMG_1612 fr (3)

Une fois la porte refermée, ça donne ça :
photo IMG_1602

La plaque de notre oiseau du jour, qui vient tout juste de fêter ses 33 ans. Livré neuf à AEROFLOT, bien entendu vu l'époque, et passé ensuite entre diverses mains en Russie et dans l'ex-URSS avant de finir ici.
photo IMG_1616

La consigne de sécurité, hélas unique exemplaire localisé à bord, est solidement fixée au mur. Un peu plus délicat de s'en emparer qu'en la glissant dans un journal ou un magazine comme dans un avion de ligne conventionnel…
photo IMG_1612 fr  (10)

Retour à mon siège initial. En vol à basse altitude au dessus de la campagne biélorusse !
photo IMG_1594 2

Les meilleures choses ont une fin, il va falloir revenir à Minsk 2. Je serais bien resté là encore une partie de l'après-midi… La descente s'effectue de manière aussi souple que la montée.
photo IMG_1632 fr

Atterrissage après 45mn de vol. En conjugant An-12 et Il-76, on achève quand même la 4éme étape de la journée.
photo IMG_1597 fr

On arrive au parking à 14h30, dans les temps impartis. Vous reconnaissez sans doute l'avion qui stationne à côté.
photo IMG_1635

Les deux avions du programme de jour sont réunis sur cette photo. C'est quand même extraordinaire d'avoir pu réussir à monter un programme permettant à une soixantaine de fanas de voler à bord de ces deux fantastiques engins.
photo IMG_1636

Après avoir débarqué, on attend patiemment que plus personne ne circule devant notre Il-76 afin de l'immortaliser une dernière fois, avec de regagner l'aérogare, tandis qu'un deuxième groupe va partir à Vitebsk via Minsk 1 à bord de l'Antonov 12, soit exactement le même itinéraire que celui que le premier groupe avait fait en début de journée.
photo IMG_1648

Pour terminer en beauté, voici le passage en revue des avions qui sont exposés à l'extérieur de l'aérogare de Minsk 2, aperçus sur les deux FRs précédents lors des transferts de et vers l'aéroport. On accède à ce musée en plein air sans aucune formalité : il n'y a ni guichet, ni billet, ni cloture. Même pas imaginable de nos jours dans un pays d'Europe occidentale. Tags, vandalisme et self-service des ferrailleurs ou collectionneurs à deux balles auraient vite eu raison de leur préservation, impeccable ici. Seuls les moteurs ne font pas partie du décor.
photo IMG_1774£

Antonov-2, sous des couleurs dont j'ignore l'origine.
photo IMG_1781£

Yak-40 MINSKAVIA. Si quelqu'un connaît l'historique de cette compagnie, je suis preneur.
photo IMG_1779£

Antonov 24 GOMELAVIA. Cet avion volait il y quelques années en régulier sur la ligne Minsk-Gomel, au sud du pays.
photo IMG_1766£

Tupolev 134 AEROFLOT, symbole s'il en est de la guerre froide et du rideau de fer avec son immat CCCP authentique, seule à faire exception au registre biélorusse (EW-) sur ce gazon non pas maudit mais bel et bien magique !
photo IMG_1765£

Tupolev 154 BELAVIA, semblable à celui pris la veille entre Genève et Minsk.
photo IMG_1758£

Iluyshin 76 TRANS AVIA EXPORT, compagnie cargo biélorusse déjà citée plus haut.
photo IMG_1760

Le dimanche 31 mai au matin, chaque participant à cet aviation tour a droit à une fin de programme à la carte : soit prolonger son séjour au Bélarus, et rajouter notammen des vols locaux en Antonov-2 ou hélicoptère Mil-8, soit rejoindre l'Europe par le vol BELAVIA de son choix. Conscient que chacun a ses petites exigences et ses contraintes diverses, MERLINTOUR a donc proposé soit de s'en tenir aux trois pièces maitresses qui ont animé les deux journées précédentes, soit de jouer les prolongations dans ce pays insolite. Fêtes des mères oblige, je suis parmi ceux qui ont choisi de rentrer le plus tôt possible à la maison. Me voici à Minsk 2 aux aurores, avec cette vue sur le tarmac où l'on retrouve la brochette de B737 BELAVIA et les deux An-26 GENEX déjà photographiés plus tôt durant le séjour, mais surtout, en arrière plan, l'Il-76 et l'An-12 de RUBY STAR qui ont régalé notre journée de la veille…
photo IMG_1773£

Ayant déjà volé en 737 BELAVIA (cf. flight report sur un triste vol BUD-BEG effectué en février 2014), ce type d'appareil effectuant le vol direct vers Paris en mi-journée, j'ai opté pour Amsterdam, avec correspondance immédiate vers CDG sur AF, de manière à arriver au repas de famille, disons pour le dessert…
photo IMG_1783£

… ce qui me permet donc de voler en E-195 BELAVIA, qui ne me laissera pas un souvenir impérissable et pour lequel j'avoue ne pas avoir eu l'énergie nécessaire à faire la trentaine de photos qui auraient pu donner lieu à un 4ème et ultime FR. Un peu difficile de se motiver pour un E-Jet quand on vient d'enchaîner Tupolev 154, Antonov 12 et Ilyushin 76. Merci à tous de votre compréhension^^.
photo IMG_1784£

Dernier coup d'oeil au BELARUS avec ce panorama de la ville de Minsk pendant la montée.
photo IMG_1794£


Voilà comment s'achève ce Belarus 2015 aviation tour qui restera dans les annales. J'espère que ces récits vous ont intéressés, même si je conviens volontiers qu'ils s'écartent un peu des standards de ce site, et qu'ils ne peuvent de la sorte concerner qu'un public restreint. Je demeure à disposition de ceux d'entre vous qui souhaiteraient échanger des informations sur ces aviation tours ou autres voyages en groupe entre AvGeeks intéressés par des avions et des compagnies insolites, car c'est bien connu, plus on est de fous etc…

Pour résumer :
29/05-CDG-GVA A319 Air France
29/05-GVA-MSQ Tu-154 Belavia
30/05-MSQ-MHP An-12 RubyStar
30/05-MHP-VTB An-12 RubyStar
30/05-VTB-MSQ An-12 RubyStar
30/05-MSQ-MSQ Il-76 RubyStar
31/05-MSQ-AMS E-195 Belavia
31/05-AMS-CDG A320 Air France

A bientôt sur Flight Report.
Afficher la suite

Verdict

RubyStar Airlines

6.0/10
Cabine2.0
Equipage10.0
Divertissements10.0
Restauration2.0

Minsk - MSQ

9.5/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté8.0

Minsk - MSQ

8.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Tout simplement un vol hors normes, dans un avion en tous points hors normes, le tout pour ponctuer un voyage lui aussi hors normes. Une notation objective est très difficile à faire dans ces conditions, car il est toujours tentant en de telles circonstances de mettre 10/10 de partout. On est dans le domaine de l'irrationnel, pas de la satisfaction plus ou moins grande du consommateur de transport aérien. Pour éviter à RUBY STAR d'apparaître tout en haut de la liste en matière de stats, et ainsi de froisser les afficionados des legacy carriers, j'ai pondéré ma tentation d'un 50 sur 50 global par une minoration des notes sur le confort et sur le catering, comme je l'avais fait sur le FR précédent consacré à l'An-12 de la même compagnie. SQ, EK et les autres leaders incontestés du voyage en avion peuvent donc dormir tranquilles ^^.

Informations sur la ligne Minsk (MSQ) Minsk (MSQ)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 4 avis concernant 3 compagnies sur la ligne Minsk (MSQ) → Minsk (MSQ).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Motor Sich avec 6.9/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 12 minutes.

  Plus d'informations

9 Commentaires

  • Comment 154297 by
    momolemomo GOLD 5416 Commentaires

    Quel avion impressionnant !
    Ça doit faire effet quand on dit au gens : Oh, j'ai déjà volé sur cet avion...en Corée du Nord. :p
    Le plafond est encore plus impressionnant que du SkyInterior. Après je doute que ce soit utile pour aider le cargo à s'adapter aux horaires locales sur les vols.
    Le nez vitré doit être une expérience extraordinaire. Et que dire de l'ouverture de la soute !
    Merci pour ce nouveau Fr! On ne s'en lasse jamais :)

    • Comment 331952 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2200 Commentaires

      Merci à vous de ce commentaire. Je crois que nous étions plusieurs AvGeeks à bord de cet IL-76 a avoir déjà volé sur celui d'AIR KORYO. A part le Corée du Nord et le Bélarus, je ne vois pas où ailleurs sur la planète ce genre d'expérience est possible en tant que passager... A bientôt.

  • Comment 154302 by
    marathon GOLD 9405 Commentaires

    La deuxième photo m'a inspiré cette question : Pourquoi ont-ils monté le cockpit à l'envers ? ;)
    Je note au plafond de la cabine le treuil apte à soulever 2,5 t. On n'est clairement pas dans la catégorie PMR.
    Je suis intrigué par la traduction en lettres arabes (est-ce de l'arabe?) au dessus du panneau No entry, le tout dans un appareil immatriculé dans un pays utilisant l'alphabet cyrillique (à gauche du poste de travail).
    Un cockpit plus traditionnel', mais quand même, cela fait longtemps qu'on n'en fait plus des comme ça !
    Merci pour le partage de ces vols et ces spottings hors du commun !

    • Comment 331953 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2200 Commentaires

      Merci du commentaire. Je pense que les missions que ce genre d'avions accumule aux quatre coins du monde doit laisser quelques traces, dont ce curieux sticker sans doute hérité d'une location au Moyen-Orient ou en Afrique du Nord.

    • Comment 331954 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2200 Commentaires

      Merci à vous. C'est promis, je n'hésiterai pas. Mais j'avoue que, dans le domaine extrême, je n'ai quand même pas un nombre inépuisable de FRs de ce genre en boutique...

  • Comment 154309 by
    PAT62 5063 Commentaires

    Un gros plus de pouvoir se balader appareil photographique en main sur le tarmac.

    Saut de puce à bord d'un gros frelon qui nous fait décoller vers une autres dimension.

    Surtout impressionné par le/les postes de pilotage et le nombre de PNT.

    Merci pour ce FR, ne pas hésiter à en publier d'autres !

  • Comment 154319 by
    Chevelan GOLD 11853 Commentaires

    Encore un report d'une qualité exceptionnelle

    La cabine passager me rappel étrangement celle du Transal emprunté il y a trente ans en ... Nouvelle Calédonie, entre La Tontouta et Poindimié-Touho.

    Impressionnant de se trouver dans le nez vitré, un peu comme dans un hélico !

    Et que dire de voler porte arrière ouverte, un grand moment assurément.

    le nombre de PNT laisse rêveur

    Le musée à ciel ouvert est grandiose

    Merci beaucoup pour ce partage Monsieur Luke

    • Comment 331955 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2200 Commentaires

      Merci à vous de votre intérêt pour ce genre de FRs, qui permettent aussi de faire remonter de vieux souvenirs en surface. En ligne avec le côté rétro du Bélarus dont tout visiteur garde comme première et dernière image cet alignement d'avions ex-soviétique face à l'aérogare principale. A bientôt.

  • Comment 154421 by
    Transporteurs Aeriens 114 Commentaires

    Merci pour ce FR particulier. J'ai beaucoup aimé tes images.

Connectez-vous pour poster un commentaire.