Avis du vol Alitalia Cityliner Rome Toulouse en classe Economique

Compagnie Alitalia Cityliner
Vol AZ366
Classe Economique
Siege 06C
Temps de vol 01:50
Décollage 11 Nov 15, 09:45
Arrivée à 11 Nov 15, 11:35
AZ 27 avis
scorph
Par GOLD 1362
Publié le 10 janvier 2016
Bonjour à tous et bienvenu dans ce report du vol retour de nos vacances à Rome,

Rappel du routing pour l'introduction je vous invite à consulter le FR du vol aller.

Aller
  • TLS-AMS 06/11/15 KLM cityhopper Erj190 classe Y hop!hop!KLM!: c'était là
  • AMS-FCO 06/11/15 KLM B737-8 classe Y non reporté pour cause de manque de photo.
Retour
  • FCO-TLS 11/11/15 Alitalia cityliner Erj175 classe Y Ciao Alitalia ! c'est maintenant.



Ciao Al'italia !

Mer 11/11/15 FCO-TLS KLM cityliner Embraer 175 (EI-RDL) classe Y.

C'est une première pour FR la ligne FCO-TLS a déjà été reportée par mais c'était à bord de la filiale low-cost aujourd'hui disparu Airone. La ligne est maintenant opéré 1 fois par jour par la maison mère soit directement pendant les vacances scolaires soit par sa filiale régionale.

Pour ma part en tant que babyflightreporter c'est un retour aux sources en effet j'ai effectué mon tout premier vol avec Alitalia express il y a déjà plus de 10 ans, depuis beaucoup de choses ont changés, Alitalia express a disparu et l'Embraer 145 qui m'avait amener de Lyon à Milan aussi. Bref place au FR. (Merci aux crews FR pour la modification du nom de la compagnie.)

Pour nous rendre à l'aéroport de Fiumicino nous avons choisi le VTC proposé par l'hôtel qui nous dépose devant le terminal 1 après un trajet plutôt laborieux dans les bouchons Romains. Cela nous aura coûter un peu plus cher qu'un taxi soit 55€.

photo p1

Nous rejoignons le comptoir d'enregistrement ou quelques personnes attendent, bien qu'enregistrer en ligne nous aurons droit aux cartes d'embarquement papier le tout traité avec le sourire et en français s'il vous plaît!

photo p2

Bémol, le tapis à bagage ne fonctionne pas et nos valises sont posées sur des chariots. A ce moment là je doute qu'elles arrivent à destination.

photo p3

Nous passons ensuite le PIF où les coordinateurs mélangent les files premium et normale dans un joyeux bordel, au final le tout est passé rapidement.
Pour rejoindre les portes il est nécessaire de passé devant les boutiques de Duty free.

photo p4

Pour nous ce sera en porte B16 soit en rez de chaussée où nous sauterons dans l'unique Cobus 3000 bondé, une seule personne passera immédiatement après nous et l'embarquement sera clôturé en avance. Même pas le petit quart d'heure toulousain de retard.

photo p5

Petit tour de tarmac pas trop long qui nous permet de voir quelques spécimens locaux.

photo p6photo p7

Nous arrivons au pied de notre Embraer 175 EI-RDL appelé du célèbre parc Piémontais Parco nazionale Val Grande âgée d'un peu plus de 3 ans il a toujours volé pour la compagnie régionale italienne.

photo p8photo p9photo p10

Nous embarquons parmi les premiers et rejoignons notre siège au rang 6 (il m'aura fallu changer le siège lors de l'enregistrement les sièges attribués étant le 6A pour ma chérie et 20C pour moi alors que le 6C était libre…).
L'accueil à bord est souriant et amical de la part des 2 hôtesses l'une d'elle me demandera si je n'ai pas trop froid avec mes manches courtes.

photo p11photo p12

La cabine fini d'embarquer, le vol sera quasi plein en ce 11 novembre.

photo p13

Aperçu du poste. Le commandent fera une annonce prévoyant du beau temps sur le trajet et un temps de vol de 1h30.

photo p23

Fin d'embarquement le coordinateur en orange monte à bord.

photo p29

Petit focus sur la cabine les tons gris sont plutôt sobres, le siège est moyennement confortable car fin et dure sans recline possible, malgré tout ce dernier et propre.

photo p25

La têtière avec le logo surpiqué

photo p24

Le pas(ta) est lui plutôt bon surtout pour mon petit mètre soixante douze.

photo p26

Quelques détails dans la cabine, les plafonniers mais surtout le rail diffusant l'air conditionné très froids obstrué par les précédents passagers à l'aide de papier on le laissera car il ne fait pas très chaud à bord.

photo p27photo p28

On retire l'escalier mobile,

photo p30

Les consignes de sécurités sont effectuées à l'ancienne pendant le repoussage et le roulage où nous pouvons apercevoir des oiseaux locaux dans leur robe verte.

photo p14photo p15

Mais aussi quelques curiosités dont cet ATR72 de Mistral air aux couleurs de la Poste Italienne qui effectue des vols vers Ancona pour le compte d'Alitalia.

photo p16

La crevette est aussi de la partie !

photo p17

Nous roulons pour un départ en 24 face à la mer nous partons après ce 319 à destination de Alghero

photo p18photo p19

Dernier regard sur l'aéroport ou un A320 d'Edelweiss remonte le taxiway.

photo p20

Ciao Roma nous reviendrons…

photo p21

Un peu de cloud surfing.

photo p22

Puis nous attaquons notre survol Méditerranéens avec le soleil dans le dos ce qui permet de beaux clichés.

photo p31photo p32

Peu avant notre collation nous apercevons les montagnes de Corse qui dépassent des nuages.

photo p33photo p34

La cabine alors que le service commence.

photo p37

La collation type sucré/salé nous est servie, pour moi ce sera une petite pâtisserie aux pépites de chocolat moelleuse bien qu'un peu fraîche.

photo p35

Dernier regard sur l’île de beauté.

photo p36

La couche se déchire a l'approche des côtés françaises.

photo p38photo p39

Petit détail sur le trajet emprunté

photo flightdata

Coup d'œil au magasine que la décente est annoncé

photo p41

Terre! terre! au alentours de Narbonne.

photo p40

La chaîne des Pyrénées au loin.

photo p42

Ça se couvre en arrivant sur Toulouse

photo p43

Alors que nous arrivons à la lisière des nuages j'entends le train qui sort tout simplement car la couche de nuages est tout simplement un brouillard plutôt épais sur les pistes de Blagnac.

photo p44photo p45

Une crevette dans le brouillard

photo p46

Débarquement rapide, au revoir et direction une passerelle aveugle.

photo p47

Tapis 6 pour nos bagages à noté que l'écran d'affichage à la sortie de la porte n'indiqué pas notre tapis, il a fallu se dirigé dans l'autre salle de livraison des bagages pour connaitre notre tapis pas très pratique quand on ne connait pas l'aéroport.

photo p48

Les bagages sont rapidement livrés, puis nous quittons l'aéroport rapidement et croisons de drôles d'appareils

photo p49

Puis direction le tram quasiment vide pour la maison.

photo p50

Merci d'avoir suivi ce FR Romain, j'espère que cela vous a plu.
Voilà je commence petit à petit à rattraper mon retard de rédaction encore un dernier vol de 2015 à reporter et je pourrais attaquer sereinement 2016.
Afficher la suite

Verdict

Alitalia Cityliner

7.9/10
Cabine7.5
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration7.0

Rome - FCO

7.1/10
Fluidité7.0
Accès6.5
Services7.0
Propreté8.0

Toulouse - TLS

8.1/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services8.0
Propreté8.0

Conclusion

Un bon vol de la part d'Alitalia cityliner sur une ligne avec peu de traffic, toutefois l'arrivée d'Etihad va sans doute changer la donne cette dernière utilisant AZ plutôt que SN pour remplir ces vols d'ailleurs un upgrade d'appareil est prévu au printemps (A319/320).

ALITALIA CITYLINER

Confort: Les Ejets d'Embraer sont de bons appareils pour assurer des vols régionaux la cabine est spacieuse et silencieuse avec de grands hublots. Sans compter la configuration 2x2 très agréable.
Équipage: Sympathique, souriants et pro (oui, oui vous lisez bien un FR sur AZ)
Repas: La pâtisserie gagnerait à grossir un peu mais AZ propose du jus d'orange au petit déjeuner.
Divertissement: Hublot + magazine de bord c'est pour moi suffisant.
Ponctualité: Arrivée un peu en avance malgré le brouillard.

ROME FIUMICINNO :

Contrôles : Enregistrement plutôt rapide mais obligé d'apporter son sac sur des chariots. Le PIF bordélique mais passé en 15 minutes.
Accès : Pas vraiment idéal le tarif standard des taxi n'est pas respecté quand l'affluence est trop importante, le VTC reste un bonne option quand vous êtes 2 ou plus.
Services : Des boutiques mais je n'ai pas eu le temps d'explorer
Propreté : RAS si ce n'est les travaux.

TOULOUSE :

Contrôles : Pas de contrôle ce ne sera malheureusement pas le cas 2 jours plus tard. Bagages livrés rapidement dans les premiers.
Accès : Tram plutôt efficace.
Services : Malgré ce jour férié plusieurs boutiques étaient ouvertes
Propreté : Plutôt bonne seul la salle de livraison bagages est plutôt glauque.

Informations sur la ligne Rome (FCO) Toulouse (TLS)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 4 compagnies sur la ligne Rome (FCO) → Toulouse (TLS).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 50 minutes.

  Plus d'informations

4 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.