Avis du vol CityJet Paris Firenze en classe Economique

Compagnie CityJet
Vol AF5038
Classe Economique
Siege 14B
Temps de vol 02:00
Décollage 19 Fév 12, 07:20
Arrivée à 19 Fév 12, 09:20
WX   #88 sur 133 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 75 avis
Flight94
Par 4252
Publié le 24 février 2012
Bonjour et bienvenue sur ce Flight-Report à l'occasion du vol aller de Paris vers Florence, réalisé en Février 2012 avec Air France by Cityjet en Avro RJ85, dit aussi Jumbolino. C'est également le premier Flight-Report avec Florence pour destination ! :)

Logo de la compagnie

photo cityje10

1- INTRODUCTION :

Ce vol m'a permis de découvrir le service proposé par Air France dans un appareil et avec un équipage de Cityjet, filiale d'Air France pour des vols courts et moyens courriers, mais également un appareil qui me fascine et totalement nouveau pour moi : l'Avro RJ85. Le but de ce voyage était de découvrir la fabuleuse ville de Florence, en Italie.
L'aéroport de Florence a une piste plutôt courte, c'est pour cela que les compagnies comme AF, LH, LX déploient des avions qui servent aux liaisons régionales.

Mon trip se constitue d'un vol aller et d'un vol retour, comme suit :

1- Paris, Roissy Charles de Gaulle (CDG) ? Florence, Amerigo Vespucci (FLR)
Air France by Cityjet, Avro RJ85
[VOUS ÊTES ICI]

2- Florence, Amerigo Vespucci (FLR) ? Paris, Roissy Charles de Gaulle (CDG)
Air France by Cityjet, Avro RJ85
http://www.flight-report.com/reportage/1299/FLR/CDG.html


2- RÉCIT :

Me voici donc arrivé au récit de ce vol.
Mon vol AF5038 part de l'aéroport de Roissy CDG à 07 : 20 du terminal 2G, c'est pourquoi je pars vers 05 : 45 de chez moi, habitant dans la banlieue Sud de la capitale. J'arrive en avance au petit terminal 2G, situé tout à l'Est de la plate-forme de CDG. Il n'y a vraiment personne en ce matin, d'autant plus que de ce terminal, il n'y a presque aucun vol matinal en partance. Il faut remarquer que vu l'heure matinale, on ne se presse pas aux contrôles et aux comptoirs.

Terminal 2G, Check-in.
photo p2230910
J'enregistre au comptoir, il y en a deux ouverts, un pour les passagers business et premium, un autre pour les passagers voyageurs. Aucune file d'attente, d'autant plus que j'avais enregistré sur le site Internet d'Air France. Les agents attendaient aux comptoirs les clients et étaient sympathiques.
Je passe la sécurité rapidement, en moins d'une minute, je n'ai jamais vu ça, un terminal aussi vide. Je retrouve l'idée d'un petit aéroport régional sur Roissy CDG, ADP a gagné de ce côté là.

Je monte au premier étage, où je patiente dans une salle aux tons verts. Notons que le Terminal 2G est composé de couleurs vives, même trop à mon goût !
La salle d'attente est vide, juste quelques passagers.
photo p2190010
Boutiques
photo p2190011

Écrans pub pour Air France et l'alliance Skyteam
photo p2190012
Plus, toujours plus !
photo p2190013photo p2190014
Les portes d'embarquement sont annoncées 20 minutes avant le début du vol. À 7h, le vol est annoncé en porte G25. Je me rends aux jetées pour l'embarquement.
photo p2190015
La porte en face, G24.
photo p2190016

Mesdames et monsieur, le vol Air France 5038 à destination de Florence est maintenant prêt pour l'embarquement. Les pleins de carburants sont en cours, pour des raisons de sécurité, il est interdit de fumer. Nous vous informons que ce vol est effectué par un équipage et un appareil de CityJet. Tous les passagers sont maintenant invités à se présenter en porte G25 pour embarquer. Veuillez présenter une pièce d'identité ouverte à la page photo contrôlant votre accès à bord. au nom d'Air France KLM et de ses partenaires Skyteam, nous vous souhaitons un agréable voyage.


Je descends les escaliers vers la porte car on embarque au niveau du tarmac.

La nuit, ce n'est pas top pour les photos, donc je mets cette photo pour illustrer, excusez-moi pour la qualité.
Notre Avro RJ85, aux nouvelles couleurs d'Air France by CityJet, immatriculé EI-RJB, nommé Bere Island.
photo p2190017
Le voici pris un mois plutôt, en Janvier, loin de me douter que je monterais dedans ! :)
photo p1170213
Boarding time, sur les escaliers, vue sur deux des quatre micro-réacteurs de l'Avro RJ85. Ils sont mignons, non ? Notons que les bagages cabines les plus lourds comme les valises sont marqués d'une étiquette verte et sont pris par des agents au pied de l'escalier. Ils seront remis de la même façon à notre arrivée !
photo p2190018

Accueil par deux hôtesses françaises, très sympathiques. La cabine est remplie, il reste seulement quelques sièges.
Je découvre une cabine très étroite, avec des coffres à bagages petits. Pitch correct.
Je m'installe à mon siège, 14B, donc je n'ai pas de hublot, mais le voici quand même :)
photo p2190055
Notre voisin, Britair, qui va je ne sais où et au refuelling.
photo p2190056

Le commandant de bord, fera des annonces pendant tout le vol, très sympa. La route nous est annoncée, passage par Genève, Turin puis virage à gauche sur Florence. Temps de vol de 1h30 au lieu de 2h00 officiellement. Retard d'une dizaine de minutes au parking : des passagers en correspondance courte ne se sont pas présentés en porte, leurs bagages ont du être débarqués de la soute.

Push-back et roulage. Démonstrations de sécurité réalisées, en anglais d'abord puis en français, CityJet est irlandaise tout de même !
Il n'y a que deux hôtesses à bord : alors comment fait-on pour parler dans le micro et faire les démos en même temps ?
Il y a une hôtesse à l'avant, une au centre elles annonces sont pré-enregistrées !
Roulage, puis dégivrage, une première pour moi, à côté d'un 319 d'EasyJet qui subit le même sort que nous ! Longue attente, une annonce enregistrée est faite pour nous dire que le bruit entendu sur la carlingue est normal.
photo p2190057

Diminution de l'éclairage cabine

Take-off top de la piste sud 26 droite. Au final, on décollera avec 25 minutes de retard sur le programme.
Très impressionnant de voir la poussée au maximum des quatre réacteurs ! Décollage spectaculairement court, par contre, on monte lentement !
J'entends le bruit sourd des réacteurs, puis de la rétraction des trains et des volets : l'Avro RJ85 est un appareil très bruyant !

Le siège et la cabine, après le décollage.


Impressions : sièges en cuir bleu, agréables, bien que un peu usés. Par contre, ils sont très étroits, Air France a eu la mauvaise idée de aménager la cabine en 3-3 alors que les autres compagnies aménagent en 2-3 comme Swiss. Il y a des taches de café sur la tablette également, et des traces sur le cuir au niveau de la pochette.

Sunrise en montée ce qui donne une belle ambiance à bord, chaleureuse.

Passage au dessus de l'aéroport de Paris-Orly.
photo p2190064photo p2190028
Le plafonnier de l'Avro.
photo p2190030
Toujours en montée, vue sur les nuages bas.
photo p2190066


Début du service par les PNC, très serviables et courtoises, passage avec un seul trolley, le galley étant situé uniquement à l'avant de l'appareil.
Distribution de serviettes rafraichissantes siglées Air France
photo p2190031

Puis du petit-déjeuner ….
photo p2190032
Il est composé
- d'un croissant très froid, congelé, mais mangeable
-d'un chocolat chaud bon
- et d'un verre d'eau, ceci reste un verre d'eau.
Une prestation assez limite en quantité mais pour un vol d?1h30 ça passe. Un deuxième service est effectué si l'on a besoin de quelque chose, très bon point. Les PNC seront attentives durant le vol, plusieurs passages en cabine pour voir si tout allait bien !

Encore des vues de la cabine
photo p2190034photo p2190068
La recline, très faible.
photo p2190067
Safety card, don't remove this card from the cabin please !
photo p2190038

Survol des reliefs, très jolis !

Début de la descente sur Florence Peretola Airport.

Logo de CityJet incrusté dans le cuir au dos du siège.
photo p2190042
Le siège au niveau de la tablette.
photo p2190043

On arrive bientôt …
Descente rapide, puis sortie bruyante des volets suivi des trains. Il ne fait pas beau à Florence, plafond des nuages bas. Il pleut et il y a du vent.
Ce n'est pas un kiss landing.
Touch un peu hard, puis freinage puissant, on s'est arrêté en moins de 15 secondes !!!! Vraiment dur, le freinage sur la piste de Firenze, très courte, heureusement qu'il y a le prolongement.

Le commandant de bord rentre les volets après le landing. Demi-tour dans la raquette, on remonte la piste vers le terminal.
photo p2190074
Arrivée au point de stationnement à l'heure, vers 09 : 20. Le retard du départ n'a pas eu d'influence.
Débarquement, un bus nous attends déjà.

Avro RJ85 immatriculé EI-RJB, Bere Island
photo p2190048
Vue de l'Avro depuis le bus qui nous attendait au pied de la passerelle.
photo p2190047
Micro-réacteurs, dédicace pour biaman94 !
photo p2190049
Feu de l'aile gauche
photo p2190050
Débarquement du vol AF5038 terminé, pas de doute, on est à Florence, aéroport Amerigo Vespucci.
photo p2190051
Empennage de mon Avro RJ85.
photo p2190073

Je ne comprends pas pourquoi avons-nous pris un bus pour faire à peine 200 mètres !
Sur le tarmac, un RJ100 de Swiss en livrée Star Alliance, aperçu du bus.

Récupération des bagages rapide dans une minuscule salle, mais bon, il y a juste 100 passagers.
photo p2190053
Extérieur du terminal des arrivées de l'aéroport Amerigo Vespucci, il pleut un peu, d'où les gouttes sur l'objectif.
photo p2190054

Voilà ! Fin de ce vol sympathique dans un bel Jumbolino, super équipage et bon vol, un petit vol classique d'Air France.

Arrivederci et à bientôt pour le retour !
Afficher la suite

Verdict

CityJet

8.0/10
Cabine7.5
Equipage9.5
Restauration7.0

Conclusion

3 - CONCLUSION :

- 19/20 en ponctualité : bien que l'on soit parti en retard d'un vingtaines de minutes, arrivée pile à l'heure, retard très bien rattrapé en vol. Notons que ce retard n?était pas de la faute de Cityjet.

- 15/20 en confort : sièges petits et étroits, avion propre malgré les sièges un peu usés et tachés, mais ils sont inclinables.
La cabine donne une impression de mini-cabine. Appareil très bruyant mais original puisque en Jumbolino, ce qui rend le voyage pittoresque ! Pas de queue au terminal 2G, ce qui est appréciable, l'aéroport de Florence est pareil, régional : en sortant, vous êtes tout de suite dans le taxi.

- 19/20 pour les PNC : très professionnelles et attentives, sympathiques qui ne restaient pas tout le vol dans le galley. Plusieurs passages pour le petit-déjeuner, j\'ai demandé un verre d\'eau, que j\'ai eu sans problème.

- 14/20 pour le repas : petit-déjeuner correct pour un vol d'une heure et demie mais pas très consistant, surtout à 07 : 30, le matin, mais le croissant est froid.

Donc, un vol classique avec un service Air France, personnel naviguant de CityJet français très sympathique et appareil original bien que un peu bruyant.
Cabine petite mais chaleureuse. Cela dit, ce vol reste un très bon vol avec CityJet que je reprendrai volontiers.

Pour ma première en Jumbolino, c\'est une belle réussite.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Firenze (FLR)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 11 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Firenze (FLR).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 46 minutes.

  Plus d'informations

19 Commentaires

  • Comment 17326 by
    KL651 4454 Commentaires

    Merci pour ce FR très bien rédigé!
    J\'avais également adoré mon vol en BAE146 vers FLR (c\'était en 2003), à l\'atterrissage, on survole presque la ville, c\'est magique.
    Vous avez vraiment trouvé cet avion si bruyant? Je trouve pas que ce soit pire qu\'un vieux 737 ou 320.

  • Comment 17327 by
    Flight94 AUTEUR 1961 Commentaires

    Ah bon ? Je l\'ai trouvé bruyant, surtout quand le pilote rentre les volets et les trains et/ou les sort ! Merci en tous cas pour votre commentaire. Malheureusement, nous n\'avons pas survolé la ville, le vent étant dans l\'autre sens !

  • Comment 17334 by
    fernousdu972 1087 Commentaires

    15 secondes pour un freinage n\'a strictement rien d\'impressionnant, surtout pour un appareil de ce gabarit. J\'ai déjà vécu un peu moins de 22 secondes en 777, sans être particulièrement brutal. Tout est une question d\'effet ressenti à bord et cela dépend de l\'appareil et de son âge bien évidemment ;)

    Beau FR!

  • Comment 17342 by
    Flight94 AUTEUR 1961 Commentaires

    @fernousdu972 : exact ! Alors dans ce cas là, le ressenti était particulièrement brutal, même en étant attachés, on partait en avant !

    @Ouréa : les agents de bords étaient français à l\'aller et au retour, du moins je le pense (très bonne maîtrise du français). Oui, les deux hôtesses et le CDB parlaient le français, j\'aurais plutôt dit un équipage AF avec un uniforme CityJet !
    En effet, la fin des Jumbolino est proche, c\'est dommage, mais au moins je les aurais empruntés, je ne vous cache pas le plaisir quand j\'ai appris que le vol serait effectué en Avro RJ85 :)

  • Comment 17378 by
    Planet Earth 883 Commentaires

    Merci pour ce FR bien complet.
    Nouveau genre de photo à prendre : les feux en bout d\'aile ^^
    La configuration 3-3 n\'est vraiment pas des plus agréables quand l\'avion est plein.
    @Ouréa: A quand le remplacement des Jumbolinos de LX par les nouveaux Bombardier ?

  • Comment 17382 by
    Flight94 AUTEUR 1961 Commentaires

    @BSG : J\'ai fait un effort pour ce FR, avec des photos du plafonnier, du repas ce qui manquait dans mes précédents FR : Par contre, je n\'ai pas osé aller dans les toilettes !
    Les feux en bout d\'aile, peut-être que cela va se démocratiser pour les prochains FR, à voir ^^
    Le FR du vol retour sera encore plus complet !

  • Comment 17383 by
    Planet Earth 883 Commentaires

    @Flight94: ton FR est déjà bien complet ! Et pour les toilettes, on peut s\'en passer ;-) Peut-on espérer quelques photos bonus de Florence pour le FR du retour ?

  • Comment 17386 by
    Flight94 AUTEUR 1961 Commentaires

    @BSG : j\'y pensais, ça sera avec plaisir !

  • Comment 17418 by
    A380B77W 4347 Commentaires

    Merci pour ce bon FR !

  • Comment 17423 by
    Flight94 AUTEUR 1961 Commentaires

    @A32X77WL : mais derien, il n\'y a pas de quoi !

  • Comment 17462 by
    Leadership TEAM GOLD 4336 Commentaires

    Salut, comme FlyingJapan c\'est vraiment blufant le niveau de maturité dans l\'écriture et les photos à seulement 14 ans, c\'est vraiment très très pro et sache que meme si cela met du temps à écrire et à poster tes FR sont de haute volé et représente exactement ce que l\'on souhaite voir sur le site.

    Moi je suis mitigé au niveau du 2G, j\'y suis arrivé 2x et parti 1x, je trouve l\'aéroport vraiment low cost, il faut emprunter des escaliers, c\'est de la tolle brut, la salon est le pire d\'AF à CDG (sans fenetre, petit de type patio) et pour les correspondances il faut prendre un bus! Finalement il n\'est bien que si on y arrive en voiture.

    Coup de chance de voler avec un RJ85 avec les nouvelles couleurs, la cabine est comme beaucoup l\'on signalé assez scandaleuse car oser mettre du 3-3 c\'est indigne, alors on me diras que Cityjet fait essentielement des lignes affaires et que les business man ne sont pas gros mais tout de meme.

    Par contre il y a un truc qui metonne vous etes à un siege au milieu mais personne ne semble etre au hublot, pourquoi ne pas avoir pris le siege coté hublot alors?

    Merci

  • Comment 17464 by
    Flight94 AUTEUR 1961 Commentaires

    @Leadership : merci pour ce commentaire très sympa qui me touche beaucoup !!!
    C\'est vrai que le T2G n\'est pas le plus agréable, au moins, son avantage est qu\'il n\'y a personne, pas de queues, ce qui n\'est pas négligeable. Exact, je suis arrivé en voiture, et c\'est bien car il est assez éloigné des autres modules du terminal 2. Il me semble que le EI-RJB est le seul Avro aux nouvelles couleurs, une exclusivité, donc !
    En effet, la cabine est vraiment minuscule, AF/BCY essaie de faire du remplissage maximum en 3-3, à 14 ans j\'avais juste la largeur au coude qu\'il fallait, alors que je ne prends pas beaucoup de place !

    Concernant le siège, j\'étais bien 14B, au milieu. Au 14A, il y avait une touriste étrangère qui m\'a laissé prendre toute les photos au hublot que je voulais, je me penchais un peu ^^. Ce qui vous a donné l\'impression d\'un siège hublot vide, c\'est aussi parce ce que j\'ai pris des photos de la rangée de derrière 15, au moment où le PAX en 15A s\'était levé !
    Merci et encore merci pour tout, je ne pensais pas que c\'était si bien que ça :)

  • Comment 17480 by
    jam 2023 Commentaires

    Merci pour ce FR très complet agréable à lire et à regarder.

    Concernant le Catering , je comprend pas pourquoi à chaque fois les croissants ou pain sont froid voir gelés lol, pas très agréable.

  • Comment 17487 by
    Flight94 AUTEUR 1961 Commentaires

    @jam : pour le catering demandons à SERVAIR !

  • Comment 17860 by
    RAPHIMARC 444 Commentaires

    Merci pour ce FR très bien écrit :-)

  • Comment 18192 by
    Flight94 AUTEUR 1961 Commentaires

    @RAPHIIMARC : mais derien, c\'était avec plaisir !

  • Comment 18592 by
    Flight94 AUTEUR 1961 Commentaires

    @jam : en effet, je me pose la question aussi, c\'est étrange.

  • Comment 97176 by
    Lilouplume 2 Commentaires

    Les croissants sont toujours (ou presque) servis froids (à moins que la cie ne prévoit de les chauffer au four avant de les service) car ils sont fabriqués dans la nuit, puis les pâtons sont cuits et une fois refroidis sont mis au frigo à 5° en attendant d'être chargés à bord. C'est pour cela que la plupart du temps, en particulier sur les gros aéroports où la demande est forte et les vols nombreux, ils prennent la claque de la chaine du froid. C'est aussi pour cela qu'ils s'émiettent plus.

    Si vous prenez un vol au départ d'une province française sur un aéroport de taille petite ou moyenne comme Caen par exemple, les croissants sortent juste du four et sont encore tièdes quand vous les consommez, seulement, le matin à Caen, il n'y a que 75 viennoiseries à livrer pour une cabine complète. Et c'est le boulanger d'à côté qui les fait…

Connectez-vous pour poster un commentaire.