Avis du vol Pouya Air Tehran Ilam en classe Economique

Compagnie Pouya Air
Vol PYA2356
Classe Economique
Siege 9A
Temps de vol 01:15
Décollage 02 Fév 16, 14:00
Arrivée à 02 Fév 16, 15:15
P1 1 avis
LUCKY LUKE
Par SILVER 3373
Publié le 7 février 2016
Bonjour à tous,

Selon la tradition désormais établie, voici un FR "décalé" et insolite, que les passionnés d'aviation devraient apprécier à juste titre, vu qu'il s'agit d'un vol effectué dans un pays jusqu'ici peu reporté, et surtout à bord d'un type d'appareil totalement atypique.

Avant de passer au vol en tant que tel, je me permets une intro un peu longue. Que ceux que cela ennuie veuillent bien m'excuser. Pour atteindre directement le récit du vol en tant que tel, merci de vous rendre directement à la 1re photo.

Fin 2015, j'ai eu connaissance qu'un groupe d'AvGeeks, de retour d'un "pélerinage" aéronautique en Iran, avait pu voler en Antonov 74 avec la compagnie POUYA AIR. Oui, un Antonov 74, avion cargo par excellence, avec des pax à bord, vous vous rendez compte ? Renseignements pris, il ne s'agissait pas d'une opération exclusive montée pour la circonstance, comme j'ai pu en bénéficier en Corée du Nord ou au Bélarus lors de mémorables "aviation tours", mais bel et bien d'une ligne régulière, récemment créée par cette compagnie avec ce type d'appareil, à bord duquel ce groupe de fanas avait tout simplement accédé en achetant ses billets comme n'importe quel "passager lambda".

Dès lors, je me suis tout naturellement dit "je ne peux pas rater ça", car bien évidemment je n'ai jamais pris un tel avion dans ma carrière de passager aérien, qui cumule pourtant près de 150 types d'appareils différents, de la Caravelle à l'A350, en passant par tout ce que l'aéronautique civile mondiale a produit comme mono, bi, tri ou quadri moteurs depuis plusieurs décennies, qu'ils soient propulsés par des moteurs à piston, des turboprops ou des réacteurs.

Je me suis donc donné comme objectif de prendre cet An-74 aussi rapidement que possible en 2016, ceci pour deux raisons :

- l'aviation iranienne est tout simplement fabuleuse… mais très volatile. Ce pays présente tous les ingrédients possibles pour que le transport aérien soit un rouage essentiel de la vie de tous les jours : population nombreuse, géographie compliquée, infrastrucures de transport terrestres modestes, libéralisme économique (eh oui !) font qu'une multitude de compagnies aériennes opèrent un réseau intérieur dense à des tarifs très modérés, en utilisant un matériel aéronautique ultra-vieillissant du fait de l'embargo international en vigueur depuis des années et des années. Conséquence de cet "open skies" domestique : les réseaux et les flottes évoluent très vite, tantôt à la hausse (Zagros Airlines, par exemple, a le vent en poupe en ce moment), tantôt à la baisse (Mahan Air semble s'essouffler). Je ne me suis rendu qu'une fois en Iran, en mars 2010, à des fins purement aéronautiques, et cela avait d'ailleurs donné lieu à deux des tous premiers FRs que j'ai publiés quand je me suis mis à fréquenter régulièrement ce site :

http://flight-report.com/fr/report-5847.html

http://flight-report.com/fr/report-5899.html

- la fin progressive récemment annoncée de l'embargo international , assortie d'une commande massive d'Airbus et d'ATR par la compagnie nationale Iran Air. Cela va contribuer à permettre aux iraniens d'accéder à un transport aérien moderne et sûr (le corrolaire de ce qui est énoncé plus haut ce sont quand même des crashs fréquents…) mais avec pour conséquence -hélas pour la communauté AvGeek avide d'insolite- entraîner une inévitable banalisation et une "occidentalisation" des flottes et des opérateurs. Les avions baroques qui composent les flottes iraniennes (A300, A310, MD80, BAe 146, F100, etc) sont pour la plupart âgés de plus de 25 ans, tandis que la quinzaine de compagnies qui opèrent aujourd'hui (certaines avec deux ou trois appareils seulement) seront inéluctablement soit frappées par la dure loi de la faillite car elle ne pourront pas rivaliser avec les plus puissantes, soit dans le meilleur des cas, contraintes de fusionner ou de se faire absorber par des conseours.

En résumé, il faut toujours se presser dès qu'on flaire un bon plan comme cet Antonov 74, car si l'on traîne, on prend plus qu'ailleurs le risque que la ligne ferme, que la compagnie disparaîsse, ou désormais qu'elle s'équipe un jour ou l'autre d'une flotte réputée "banale". Bref, "the sooner, the better" !

Car comme vous allez le voir, un Antonov 74 avec des pax dedans, c'est juste un truc unique…

Tout d'abord, un petit tuyau pour voyageurs avertis : tandis qu'un Ibis et un Novotel viennent d'ouvrir à IKA (Imam Khomeiny Int'l), Téhéran-Mehrabad (THR) offre un "plus" incontestable aux spotters en balade, à savoir un hôtel en plein coeur de l'aéroport, à 40€ la nuit en single, PDJ compris. Chambres aussi décrépies que le fronton à l'entrée mais qu'importe, on n'est pas là pour un jacuzzi ou pour une couette en plumes bio.
photo IMG_8207

Facile à repérer, l'hôtel est aux pieds de la tour de contrôle…
photo IMG_8205

… à quelques mètres des terminaux 1 et 2…
photo IMG_8208

… et à une dizaine de minutes de marche du terminal 4…
photo IMG_8210

… d'où opère POUYA AIR, de même que MAHAN AIR, CASPIAN, TABAN AIRLINES, et autres, à l'intérieur duquel on peut trouver le bureau de chacune de ces compagnies, qui fait office à la fois de salle trafic, repos PN et vente de billets en dernière minute.
photo IMG_8213

Mon billet avait quant à lui été acheté quelques jours auparavant par un dévoué contact local. Tarif A/R : 2,6 millions de rials et des poussières, soit environ 70€. Tout ça pour deux étapes dans un avion quasiment unique au monde : on croît rêver ! Tant que l'embargo n'a pas totalement été levé, seule la vente dans le pays avec encaissement cash, ou en carte de crédit iranienne uniquement, est de mise. Pas encore possible d'acheter un vol domestique sur le web depuis l'étranger (à part Iran Air qui a un site international), ni de payer avec une carte de crédit étrangère. Vous avez vu la classe de résa ? Economy-thrill !!!
photo photo 4

L'enregistrement est ouvert 1h30 avant le départ. Un seul comptoir, largement suffisant pour la trantaine de pax prévue.
photo IMG_8212

Accueil personnalisé par le chef d'escale, qui commence à avoir l'habitude de voir passer des AvGeeks occidentaux (et même orientaux car spotters japonais et chinois sont déjà passés par là, eux aussi !) pour voler sur sa drôle de machine. Ca doit finir par générer des recettes supplémentaires que de balader des mecs qui ne seraient jamais allés à Ilam sans çà !
photo IMG_8215 - Copie

Du coup, je n'ai aucun mal à obtenir un siège à l'un des rares hublots de ce mystérieux engin… On y reviendra plus loin.
photo photo 3

Puis c'est le passage du PIF en bénéficiant du coupe-file que le chef d'escale a improvisé pour l'équipage.
photo IMG_8216

La salle d'embarquement du Terminal 4 de Mehrabad n'a pas bougé d'un centimètre ni d'un coup de peinture depuis mon passage ici en 2010. Le temps s'est vraiment arrêté en Iran faute de commerce international…
photo IMG_8218

Quelques modestes commerces sont situés airside, on se croirait plus dans une gare routière ou un hall de gare que dans les zones marchandes de luxe de nos aéroports bien connus.
photo IMG_8220

La presse locale est en lecture sur des tableaux suspendus, exactement comme dans le métro de Pyongyang !
photo IMG_8219

Mais le plus important, c'est quand même que le vol POUYA AIR vers Ilam soit prévu à l'heure !
photo IMG_8221

Pour preuve, quelques minutes plus tard, il est affiché en porte 6. Juste avant l'embarquement, j'échange quelques mots avec l'hôtesse d'accueil -visblement moins habituée que le chef d'escale à voir défiler tous les AvGeeks de la planète- qui me demande ce que je vais faire à Ilam. Une fois ma réponse connue, elle me répond une petit peu inquiète : "Antonov, very dangerous plane !". Ca me fait bien rigoler.
photo IMG_8225

C'est parti pour un tour de paxbus flambant neuf.
photo IMG_8226

L'avion est situé tout de suite à droite de la zone d'embarquement. On l'aperçoit donc dès le premier virage pris par le bus. La porte axiale arrière est ouverte. Et si c'était par là que nous allions embarquer ?
photo IMG_8227

Non, finalement, il semble bien que ce soit par l'avant. Quelle gueule incroyable cet avion !
photo IMG_8232

Personne ne semble s'émouvoir de voir un européen prendre plein de photos. Gros plan sur la dérive, alors que la porte arrière a été refermée.
photo IMG_8239

N'ayant pas à me précipiter pour prendre possession d'un des rares hublots, je m'attarde sur le tarmac tandis que les autres passagers embarquent.
photo IMG_8240

La position du réacteur, à la jonction de l'aile et le fuselage, est vraiment une particularité très marquante de l'Antonov 72 et de son jumeau l'Antonov 74. Depuis les Tu-104 et Tu-124, sur une aile basse, je n'ai pas souvenir d'un tel montage. Mind your head !
photo IMG_8244

Premier coup d'oeil à la cabine. La plupart des rangées sont effectivement "aveugles", mais le pitch qui leur est attribué est particulièrement généreux pour une classe éco sur avion régional. C'est loin d'être aussi "boudiné" qu'un CRJ !
photo IMG_8306

Je m'installe comme prévu au 9A, à l'une des trois dernières rangées, avec un pitch effectivement plus réduit. L'avion est configuré 2+2, avec 11 rangées, donc capacité totale 44 pax.
photo IMG_8248

Et voilà mon précieux hublot.
photo IMG_8246

Tout est parfaitement coordonné pour un départ à l'heure, puisque l'escabeau avant est retiré dans les instants suivants.
photo IMG_8255

Avion dégagé. Début de la mise en route. Moteurs à pleine puissance, sorte de point fixe au parking, sans doute normal car il s'agit du premier vol de la journée de cet appareil.
photo IMG_8251

Et voilà, on quitte le bloc à 14H05, soit avec 5mn de retard sur l'horaire publié par la compagnie mais pas sur celui effectivement affiché dans l'aérogare, qui est bel et bien celui-ci.
photo IMG_8260

Intéressons nous à présent de plus près à la cabine de cet avion pas comme les autres, alors que l'on se dirige vers la piste.
photo IMG_8249

Tout d'abord, l'aspect le plus frappant : l'incroyable hauteur sous plafond, comme on peut le voir alors que le "load master" vérifie la fermeture de la porte menant à la soute arrière.
photo IMG_8263

La raison de ces "beaux volumes" comme on dit dans l'immobilier, c'est bien entendu la conception d'origine du fuselage de l'Antonov 74 pour une utilisation cargo.
photo IMG_8256

L'autre grande curiosité de cette cabine, pour la même raison que celle évoquée plus haut, c'est bien entendu comme on l'a déjà vu l'absence de hublots à chaque rangée de sièges. POUYA AIR y a remédié d'une manière assez géniale, outre le pitch plus généreux qu'aux rangées équipées de hublots : en plaçant un écran vidéo géant au niveau du rang 1, relié à une caméra "en live". Ca permet tout simplement, comme dans les IFE les plus évolués des A380 avec lesquels les FRistes les plus exigeants parcourent la planète dans le confort le plus douillet qui soit, de suivre le paysage qui défile au roulage, au décollage et pendant une partie du vol. On aperçoit ici le seuil de la piste au moment de la poussée décollage.
photo IMG_8264

Et voilà, décollage vers Ilam, en souplesse et en silence !
photo IMG_8265

On va pouvoir apercevoir une partie de la flotte iranienne passée et présente.
photo IMG_8266

Zone militaire avec notamment des B707 dont certains ont servi chez la mythique Saha Air.
photo IMG_8267

Et du matériel à peine plus moderne : B747 "classic". N'oublions pas que nous sommes en Iran !
photo IMG_8269

On vole à présent dans la couche nuageuse, ce qui ne présente plus grand intérêt pour la caméra restituant en "live" les images du vol depuis l'extérieur.
photo IMG_8279

Qu'à cela ne tienne. Le grand écran est alors switché vers une séquence vidéo enregistrée représentant des démonstrations en vol filmées lors d'un récent salon aéronautique russe, à la gloire de la construction locale. On y voit défiler toutes sortes de figures effectuées par un mix d'Ilyushin 114 (il faudra bien que je me mette à faire un jour un FR sur celui pris en Uzbékistan en 2011…), Tupolev 204 et bien sûr Antonov 74 !
photo IMG_8277

C'est mieux que Mr Bean, non ?
photo IMG_8278

Continuons à inspecter la cabine dans ses moindres détails. Voici un gros plan du siège "Sicma" recouvert d'un tissu bleu qui rappelle fortement celui d'Air France des années 90…
photo IMG_8272

…tandis que des housses tantôt grises tantôt rouges ont été constituées à partir de tissu qui est sans aucune contestation possible en provenance d'Iberia. C'est ça l'Iran : pas de circuits commerciaux officiels, donc un "système D" parfaitement rodé pour acquérir tout ce qui est essentiel.
photo IMG_8271

Les petits détails qui font très "pro", comme ces têtières customisées.
photo IMG_8331

Mon hublot est équipé d'un rideau avec enrouleur fixé sur la partie supérieure.
photo IMG_8282

Nous sommes à présent au dessus des nuages.
photo IMG_8281

Le moment que notre charmante hôtesse, et son collègue PNC masculin, choisissent pour servir ce plateau repas…
photo IMG_8273

… dont je vous laisse admirer le contenu.
photo IMG_8274

Préparation IRAN AIR CATERING avec signature par cette carte de visite où figure en bonne place la photo de l'Ayatollah Khomeini descendant l'escabeau du B747 Air France mis à sa disposition par l'Etat français pour son "retour au pays" le 1er février 1979. Cette image est encore de nos jours très largement répandue en Iran sur nombre de posters, vitrines, tableaux, etc. qui sont visibles dans les espaces publics. On notera que c'est sous la très grande bienveillance du Commandant de Bord français, reconverti avec zèle et dévouement en agent PMR, que l'Ayatollah Khomeini s’apprête à poser les pieds sur le sol iranien après son séjour prolongé à Neauphle-le-Château (78). Toutes considérations politiques, philosophiques ou religieuses mises à part, on peut incontestablement affirmer que ce moment est l'acte fondateur du fait qu'on puisse voler 37 ans plus tard en Iran dans des avions aussi baroques que l'Antonov 74 !!!
photo IMG_8276

Allez, assez de sous-entendus, admirons plutôt le paysage, à présent assez dégagé.
photo IMG_8283

On vole en direction de l'est du pays, au dessus d'une zone de plus en plus montagneuse. Les sommets enneigés dans le fond ajoutent au côté spectaculaire du moment.
photo IMG_8287

Mr Chevelan pourra éventuellement faire des comparaisons avec certains endroits de sa région préférée alors que l'on amorce un virage à gauche.
photo IMG_8284photo IMG_8285

Ça turbule de plus en plus, à mesure qu'on s'approche du relief, mais rien de bien grave.
photo IMG_8288

C'est logiquement que les consignes lumineuses sont allumées. Elles le resteront jusqu'à l'arrivée.
photo IMG_8270

On effectue une longue descente et les bords d'attaque sont à présent sortis.
photo IMG_8289

Alternance de vallées…
photo IMG_8292

… et de montagnes enneigées, la chaîne Kabir Kuh.
photo IMG_8290

Les plus trouillards se diront sans doute qu'il vaut mieux arriver là de jour par temps correct que de nuit sous des pluies diluviennes…
photo IMG_8294

Approche finale.
photo IMG_8297

On atterit dans quelques instant à Ilam.
photo IMG_8299

Roulage très court et arrivée à 15h30, soit avec 15mn de retard, aux côtés d'un F100 Iran Aseman qui nous a précédés en provenance de Téhéran.
photo IMG_8302

Me doutant que l'endroit n'est pas forécement très approprié à des photos tous azimuths depuis le tarmac, c'est depuis l'avion que j'assure cette image de l'aérogare.
photo IMG_8301

Bien m'en a pris car une fois débarqué, je me positionne pour tenter de faire cette photo aussi potable que possible de notre avion, et j'entends immédiatement crier "no photo". Tant pis pour l'éclaircie qui l'aurait parfaitement illuminé si j'avais eu encore quelques instants de liberté. On est à quelques kilmomètres de la fontière irakienne et une certaine tension est palpable.
photo IMG_8309

Nous n'aurons donc pas droit à plus d'images de l'aéroport d'Ilam-Shohada, où je m'enregistre sans tarder pour le vol retour vers Téhéran. Ca semble complet dans ce sens là et j'apprécierais assez mal la plaisanterie de rester tanké ici 24h alors que ma place aurait été revendue à un passager en liste d'attente…
photo photo 2

Comme vous pouvez voir sur la carte d'embarquement, c'est au 1D que je vais faire le retour, c'est à dire dans le sens inverse de la marche, mais toujours à l'un des rares hublots de l'appareil.
photo IMG_8307

Bloc départ à 16h10, avec 10mn de retard.
photo IMG_8310

Décollage quelques instants plus tard.
photo IMG_8312

Le niveau de bruit en cabine est nettement plus élevé qu'aux rangées arrière. Normal vu la position des deux réacteurs.
photo IMG_8313

La montée s'effectue avec un angle prononcé, preuve qu'il peut exister des avions conçus par les russes qui ont des performances comparables aux appareils occidentaux.
photo IMG_8314

Survol de la ville d'Ilam, dont je dois avouer que j'ignorais l'existence jusqu'à ce qu'un Antonov 74 m'ait permis d'y faire ce passage plus que furtif. Après recherche wikipédia, j'apprends qu'elle est peuplée de 150.000 habitants et qu'il s'agit de la première communauté kurde d'Iran.
photo IMG_8319

L'approche vers Ilam avait été sinueuse et par divers paliers, mais la trajectoire retour vers Téhéran semble beaucoup plus rectiligne. Nous voilà déjà à une altitude respectable quelques minutes seulement après le décollage.
photo IMG_8322

C'est alors que le PNC distribue les mêmes coffrets repas qu'à l'aller.
photo IMG_8326

Voilà la cabine vue depuis le 1er rang. La plupart des pax ont les yeux rivés sur l'écran géant situé juste au dessus de moi.
photo IMG_8328

Le vol sera nettement plus court qu'à l'aller avec toujours ce splendide survol des montagnes enneigées.
photo IMG_8324

En descente vers Téhéran.
photo IMG_8329

Survol de la mégalopole iranienne.
photo IMG_8332photo IMG_8333

Approche classique vers l'aéroport de Mehrabad.
photo IMG_8335photo IMG_8337

Atterrissage en douceur à 17h15 après tout juste 60mn airborne.
photo IMG_8338

On dégage vers le côté opposé de celui d'où nous étions partis trois heures plus tôt. Le roulage va être l'occasion de faire une assez vaste revue du tarmac de THR, même si la lumière faiblit vite à cette époque de l'année. De ce côté, une partie de la flotte de MAHAN AIR, plus ou moins active (A300, A310, BAe 146)
photo IMG_8341

On passe à proximité d'un autre An-74 de POUYA AIR, en V.O. celui-ci, c'est à dire "full cargo" ainsi que du gros porteur de la compagnie, cargo lui aussi bien évidemment : un Ilyushin 76 !
photo IMG_8344

Alignement de dérives typique du paysage de Mehrabad.
photo IMG_8345

Il y a même un Mystère 20 gouvernemental.
photo IMG_8348

Bloc arrivée à 17h20, avec 5mn de retard. On stationne dans une zone technique, à proximité de ce mythique Il-62 d'Aria Air, qui effectuait encore des vols domestiques il y a quelques années, avant que la licence de la compagnie ne soit révoquée par suite d'insuffisances notoires dans le domaine de la sécurité…
photo IMG_8350

Dès le débarquement, on peut contempler la bête mais hélas pas s'en approcher plus car le paxbus va partir. C'est la limite de prendre l'avion en mode "pax lambda" alors que dans un "aviation tour" ad-hoc on peut généralement déambuler à souhait sur le tarmac, même dans les pays réputés les plus stricts dans plein de domaines : Cuba, Bélarus, Corée du Nord, etc.
photo IMG_8351

Dernier coup d'oeil à notre magnifique An-74, qui aura tenu toutes ses promesses. Assurément un vol à recommander à tout AvGeek désireux d'étoffer son flightlog par une "nouvelle entrée" en tous points insolite. Merci à POUYA AIR d'avoir eu la noble idée de mettre cet avion en ligne régulière passagers. La seule question est comme toujours en pareil cas "pour combien de temps encore ?".
photo IMG_8352

Voilà pour l'Antonov 74 de POUYA AIR, motif d'une escapade de 39 heures sur le sol et dans les airs iraniens de la part de votre serviteur. Encore plus court que la fois passée où j'étais resté 49 heures montre en main. N'ayant hélas pas le temps de voler "in extenso" sur toutes les compagnies du pays, ni sur leurs avions qui sentent bon les années 80/90, j'ai mis à profit le peu de temps libre que me laissait cet A/R vers Ilam avec POUYA AIR pour effectuer les quatre vols domestiques que voici.

Tout d'abord en A320 Zagros Airlines, avion "moderne" s'il en est en Iran, bien que construit en 1993…
photo 7786 12

… avec un "billet papier" pour le coup tout ce qu'il y a de plus vintage.
photo photo 1

Puis un MD88 assez récent, ne datant "que" de 1998, avec Taban Airlines, une des sept (oui, vous avez bien lu, 7 !) compagnies iraniennes exploitant encore des MD80 en vols intérieurs en ce début d'année 2016, les six autres étant Iran Air, Iran Airtours, ATA Airlines, Caspian Airlines, Kish Airlines et Zagros Air qui en avait d'ailleurs crashé un à Mashad quelques jours avant mon passage par cet aéroport. Même pas peur…
photo 7787 2

… en tous cas la cabine de ce MD88, hérité d'Onur Air, a fière allure avec ses sièges en cuir bleu marine.
photo 7787 16

Ensuite, un vol de nuit à bord de ce B737-400 récemment introduit dans la flotte de Caspian Airlines, en provenance de Malaysian comme le laisse deviner la livrée extérieure. Millésime : 1992.
photo 7790 4

Vol en classe affaires je vous prie, pour 10€ de plus qu'en éco !
photo 7790 5

Et enfin cet Avro RJ85 de Qeshm Air, précédemment exploité par City Jet. Un avion carrément jeune pour le ciel iranien, puisqu'il a été construit en 1999 !
photo 7791 1

Avec un coffret repas comme vous en trouvez à toutes les heures à bord de tous les vols domestiques iraniens, les billets valant entre 30 et 60€ aller simple selon les lignes et la date d'achat. Le rêve je vous dis…
photo 7791 11

Bref, Iran = Paradis des AvGeeks, où j'aimerais retourner très vite, avant que tout ceci devienne des B737-800 et des A320neo, opérés par trois compagnies au maximum, toutes sagement affiliées à une alliance mondiale. Mon pire ennemi, j'ai nommé le manque de temps, m'en privera peut-être tout comme il m'a privé de prendre des compagnies iraniennes sur le parcours international, que j'ai honteusement effectué (eh oui, quel gâchis…) sur LH à l'aller et TK au retour, comme je l'avais fait sur AZ en 2010, afin de limiter la durée de ce voyage au strict minimum.

Pour résumer :
CDG/FRA - D-AISH - A321-100 - Lufthansa
FRA/IKA - D-AIHX - A340-600 - Lufthansa
THR/MHD - EP-ZAL - A320-200 - Zagros Airlines
MHD/THR - EP-TBB - MD88 - Taban Airlines
THR/IIL - EP-PUA - An-74TK-200 - Pouya Air
IIL/THR - EP-PUA - An-74TK-200 - Pouya Air
THR/SYZ - EP-CAP - B737-400 - Caspian Airlines
SYZ/THR - EP-FQS - Avro RJ85 - Qeshm Air
IKA/IST - TC-ISS - A321-200 - Turkish Airlines
IST/CDG - TC-JRV - A321-200 - Turkish Airlines

Le tout en 55 heures et 45 minutes chrono, de CDG à CDG !

J'espère que ce récit vous a plu. Merci d'avance de vos commentaires. A bientôt sur flight-report.com
Afficher la suite

Verdict

Pouya Air

8.0/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements8.0
Restauration9.0

Tehran - THR

7.2/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté5.0

Ilam - IIL

5.8/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Ce genre d'avion insolite n'est souvent accessible que lors de programmes spéciaux, d'aviation tours ou grâce à des tuyaux personnels. Rien de tout ça ici : celui qui souhaite une fois au moins dans sa vie voler en Antonov 74 n'a qu'à se rendre au terminal 4 de l'aéroport de Téhéran Mehrabad pour acheter un billet auprès de la compagnie POUYA AIR à destination d'Ilam ! On est donc bel et bien dans la vraie vie du transport aérien domestique iranien, sur un vol régulier comme il en existe des centaines tous les jours, ici avec un type d'appareil quasiment unique au monde dans cette configuration. L'avion est agréable et le service tout autant. Comme quoi, entre le côté aventurier de cette expérience et un vol en tous points de bonne qualité et somme toute sans histoire dans son exécution, la frontière est parfois étroite.

Sur le même sujet

43 Commentaires

  • Comment 157333 by
    Wingslover 675 Commentaires

    Merci pour ces excellents reports qui sortent vraiment des sentiers battus, tout comme je les aimes. L'Iran est un pays qui me tente beaucoup! :)

    • Comment 334850 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Bonjour, merci du commentaire. Je ne peux qu'encourager tous ceux que l'Iran tente à franchir le pas et à se rendre dans ce pays extrêmement accueillant pour les visiteurs étrangers, qu'ils soient AvGeeks ou simples touristes...

  • Comment 157340 by
    Benoit75008 GOLD 7319 Commentaires

    Merci pour ce FR très original! La hauteur de la cabine ne ressemble en rien aux avions connus actuellement! Il est temps d'aller en Iran avant le renouvellement annoncé de leur flotte.

    A bientôt

  • Comment 157344 by
    Sukhoi47 56 Commentaires

    Merci pour ce FR exceptionnel, pour ne pas changer les bonnes habitudes.
    Je ne sais pas pourquoi, mais je n'ai pas été surpris quand j'ai vu qui était l'auteur. lol

    En tout cas, entre l'accueil personnalisé par le chef d'escale, les beaux paysages, une collation très loin d'être repoussante et une cabine, tout à fait confortable dans l'absolu (quand on a un hublot ou qu'on se fiche d'en avoir un) pour ce type de vol, même un FR-iste pas av-geek n'aurait pu rester indifférent.

    Je dois reconnaitre que je suis bluffé par l'aménagement PAX de cet AN-72 : je m'attendais à bien moins réussi et confortable. L'écran central est carrément génial je trouve !

    Pour ce qui est de la sécurité aérienne en Iran, je pense que l'agente du check-in de THR est dans l'erreur la plus crasse : mieux vaut un Antonov 72 (bon, pas trop ancien) qui est un avion frustre et pas trop pointu et dont les pièces détachées sont facilement disponibles (aux critères iraniens) qu'un Tupolev en limite de potentiel ou un MD80 dont l'approvisionnement en pièces détachées est en dents de scie (ainsi même que la formation du personnel pour les plus récents, vraisemblablement). J'aurais clairement plus eu la trouille dans le 737 ex-MH !

    Pour ce qui est du taux d'ascension, l'antonov 72 ne fait pas aussi bien que les avions occidentaux, il les bat à plate couture. Cet avion n'a pas battu plusieurs records dans les années 1980 pour rien ! Et puis un design moteurs/ailes à effet Coanda pour 40 PAX, même avec les sièges et dans un aéroport de montagne, c'est presque une configuration de charge de meeting. lol

    Bref, autant pour le PAX lambda et sa sécurité la grosse modernisation de la flotte iranienne va être la bienvenue dans de nombreux cas, autant ici, pas sûr qu'il gagne au change.

    Déçu de ne pas avoir un FR complet/vol pour les autres éléments du routing. Encore plus déçu que l'arrivée en Iran ne se soit pas faite par Caracas. (non, ok, là, c'est du second degré, lol)

    En tout cas, toujours un plaisir de lire vos reports, à bientôt sur FR !

    • Comment 334852 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Merci à vous de ce commentaire exhaustif et pour tous les compléments d'information auxquels je souscris entièrement. Je n'ai pas vraiment le temps de rédiger de FRs sur les 4 autres vols domestiques effectués lors de ce voyage express et j'en suis désolé, d'où leur apparition en bonus à la fin de celui-ci. A bientôt.

  • Comment 157355 by
    Gaetan SILVER 2282 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    En cliquant sur la photo, je savais pertinemment que le FR était signé Lucky Luke !

    Les plateaux repas sont identiques entre les compagnies mais bien mieux que ce que l'on sert en Europe.

    Le célèbre spotteur Sam Chui organise un aviation tour en mars si mes souvenirs sont bons.

    L'Iran doit vraiment mériter le détour, tant sur le plan aéronautique que culturel !

    A bientôt

    • Comment 334853 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Merci à vous. Oui, le célèbre Sam Chui a effectivement organisé un Aviation Tour en Iran à l'automne dernier, puis un deuxième en fin-février cette année. Je ne l'ai jamais croisé et je ne le connais donc pas personnellement. Apparemment quelqu'un de sympa, en tous cas très habile pour assurer son propre service après-vente. Cependant, il s'est récemment attiré pas mal de critiques de la part de la communauté AvGeek après avoir répondu sur FB à quelqu'un qui lui demandait s'il venait à Paris pour l'un des deux derniers vols en B747 AF : no, it's too popular... Cristiano Ronaldo, sors de ce corps :-) !

  • Comment 157365 by
    Chevelan GOLD 13619 Commentaires

    Merci Monsieur Luke pour ce FR qui comme à chaque fois est passionnant

    J'ai vu cet Antonov 74 à Varna, en Bulgarie en 1995, l'avantage d'avoir les moteur au dessus de l'aile c'est de ne pas être gêné pour le spotting P:)

    Oui, l'Iran possède encore une flotte à faire voler les passionnés de vieux tracassins.

    Avec un plateau offert pour un vol coûtant une bouchée de pain

    A bientôt pour de nouvelles aventures de la même veine

  • Comment 157373 by
    SMilano 1292 Commentaires

    Merci pour ce FR exceptionnel !

    Toujours un plaisir de vous lire :)

    A bientôt !

  • Comment 157375 by
    marathon GOLD 9557 Commentaires

    Un seul FR pour deux vols avec une iconographie complète dans un appareil aussi insolite ? On voit que l'auteur ne cherche pas à faire du chiffre :)
    Merci pour ce récit qui décourage toute concurrence dans le concours (fictif) du FR le plus insolite de l'année !

    • Comment 334856 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Bonjour et merci d'avoir commenté. Du chiffre, je me donne suffisamment de mal pour parvenir à en faire du lundi au vendredi dans ma petite entreprise, alors quand je rédige un FR le samedi matin par pur plaisir, c'est vrai que je laisse volontiers à d'autres le soin de fréquenter les sommets des compteurs :-). A bientôt.

  • Comment 157387 by
    farfale 59 Commentaires

    Merci pour ce super report (je me sens moin seul à faire des FR en Iran ;) )
    J’espère que vous avez apprécié votre séjour.
    J'ai voyagé avec beaucoup de cies iranienne mais jamais avec Pouya merci pour ce super FR !

    Cyrus

    • Comment 334857 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Merci à vous. Je ne peux que souhaiter que beaucoup d'autres FRistes alimentent à l'avenir ce site avec des FRs sur l'Iran. Ce n'est pas la matière qui manque et il faudrait énormément de FRs pour tout couvrir en termes d'avions, de compagnies et d'aéroports. De plus, quand on connaît le talent de certains FRistes en matière de bonus touristique, on ne peut qu'espérer voir ce pays de plus en plus visité par les plus fidèles contributeurs de ce site.

  • Comment 157388 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8188 Commentaires

    Merci de ce FR : j'ai tout de suite deviné que c'était toi pour un appareil et un routing pareil. Il faut dire que , sans dévoiler le secret, deux de tes collègues m'avaient dit que tu nous préparais une exclusivité !
    Appareil étonnant pour le moins et que je découvre ici de même pour la compagnie. Cela doit être étrange de voler dans une cabine quasi dépourvue de hublots même si la hauteur de plafond semble atténuer le coté claustrophobique qui pourrait en résulter.
    Accueil et traitement sympa au sol : ils ont reconnu un grand avgeek.
    Le bonus Agros Taban et Caspian donne envie d'en voir plus.
    Comme quoi on peux faire des vols fabuleux sans flat bed et champagne ! ;-)
    Il va falloir que FR crée une rubrique Le Lucky Luke du mois dans la newsletter ou tu vas rafler tous les coups de coeur !

    • Comment 334858 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Merci de tous ces éloges qui me confortent dans l'idée de reporter ces vols faits sur des avions et dans des pays sortant des sentiers battus. Ah, si en plus mes collaborateurs assurent le teasing à l'avance, on va aller loin :-).
      Blague à part, ma seule récompense est le partage avec d'autres passionnés, et c'est très bien ainsi. A bientôt.

  • Comment 157398 by
    Papoumada SILVER 5890 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR très original.

    Quelle gueule cet avion ! A se demander comment ça vole.

    L'ambiance de la cabine est étrange, mais bon enfant.

    Belles vues des montagnes.

    Le repas servi était-il bon?

    La presse locale est en lecture sur des tableaux suspendus, exactement comme dans le métro de Pyongyang ! ===> ou à certains carrefours des villes malgaches ;=)

    A bientôt !

    • Comment 334859 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Merci du commentaire. Oui, le repas servi par POUYA AIR était tout à fait correct pour un vol domestique d'une heure, comme tous ceux -très semblables- qui m'ont été servis sur les autres vols empruntés lors de cette escapade iranienne. Ce n'est pas de la haute gastronomie mais c'est largement suffisant pour se caler à toute heure de la journée, surtout que l'enchaînement effectué entre les différents vols ne m'aurait pas laissé le temps d'aller manger au restaurant :-) ! A bientôt.

  • Comment 157412 by
    ilyes SILVER 1813 Commentaires

    Eh beh... tout ce routing en 55 heures, hats off!
    Merci pour ce FR dépaysant
    Ilyes

  • Comment 157421 by
    ehseriran 2 Commentaires

    Merci merci et encore merci.
    Ce FR m'a fait chaud au cœur (étant moi même iranien).

    J'attends avec impatience votre prochain FR.

  • Comment 157424 by
    cloud_rider 828 Commentaires

    Excellent FR! Quelle bête! On dirait presque un jouet pour enfant tellement il est atypique cet avion. Merci pour cette découverte.

    • Comment 334861 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Merci à vous. Oui, c'est vraiment un avion pas comme les autres. J'avais volé dans les années 90 sur un Hercules de Merpati lui aussi reconverti en cabine pax et la sensation était la même, bien que le confort soit nettement supérieur sur cet An-74. A bientôt.

  • Comment 157442 by
    Chandigarh 99 Commentaires

    Merci, rares sont les avions avec les réacteurs au dessus de l'aile, je connaissais le Beriev Be-200 bombardier d'eau,vu au salon du Bourget, et le VFW 614. En principe ça doit améliorer la portance.

  • Comment 157446 by
    FFlyerCDG 3047 Commentaires

    C'est étonnant mais je n'imaginais pas AUH comme ca :-)))

    Private jock bien-sûr LOL
    Même si elle est partagée avec quelques convives d'un dîner récent...

    • Comment 334863 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Je m'en sortirai avec un pirouette à deux balles du genre la nuit, tous les chats sont gris ou alors qu'importe le rivage du Golfe persique, pourvu qu'on ait l'ivresse (au Campari bien sûr)... A bientôt.

  • Comment 157450 by
    PAT62 4987 Commentaires

    Vues ses formes avion reconnaissable entre tous !!

    Dépaysement aéronautique assuré et très bon accueil par le personnel Iranien.

    Idée géniale cet écran à bord de la cabine.

    Derniers instants avant envahissement par une horde d'Airbus et autres oiseaux derniers cris.

    Merci Luke pour ce FR !

  • Comment 157475 by
    dembadi 34 Commentaires

    Merci pour ce FR, j'ai adoré !!!

  • Comment 157478 by
    cobra 3608 Commentaires

    Merci Cow boy !:)

    Plus qu'un vol, une aventure....presque une expédition !:)

    Sympa cet appareil en tous les cas...finalement avec le lcc, on s'est rendu compte que le passager est un colis presque comme les autres lol... et en plus il y a de la place.

    Toujours sympa de voir ce musée volant qu'est le ciel iranien...ça ne devrait pas durer longtemps..

    Ciao !

    • Comment 334866 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Ciao Cobra. Je pense que l'Iran qui sait allier aviation, gastronomie et sites touristiques remarquables a tout pour séduire un globe trotter comme toi entre deux balades dans les Pouilles. A bientôt.

  • Comment 157498 by
    Hcl75 1548 Commentaires

    FR absolument exceptionnel. Je n'irais pas jusqu'à dire que ça me donne envie de voler à bord de Pouya Air... mais presque ^^
    55h par contre c'est vrai que c'est la course et c'est dommage du coup car les vols s'enchaînent sans doute trop vite pour les apprécier pleinement.
    Je ne sais pas ce qui m'aurait fait le + peur : appareil, compagnie, ou... destination :D
    Merci pour ce partage !

    • Comment 334867 by
      LUCKY LUKE SILVER AUTEUR 2551 Commentaires

      Merci d'avoir commenté. Effectivement enchaîner vol après vol n'est pas idéal mais vu mes contraintes diverses, c'était ça ou rien... C'est vrai que d'être allé deux fois en Iran et n'avoir pas encore visité Shiraz, Persépolis ou Isfahan, c'est dommage. Donc, il faut que j'y retourne :-). A bientôt.

  • Comment 160243 by
    Mathieu 2092 Commentaires

    Merci Lucky Luke pour ce récit absolument passionnant !

    J'avais adoré vos premiers FR en Iran, je ne suis pas déçu avec de nouvel opus !

    Un avion rare, une compagnie inconnue : tous les ingrédients pour un FR d'exception !

    La cabine est relativement agréable et la hauteur sous plafond compense l'absence de hublots.

    Question : Pouya utilise-t-elle cet avion pour du fret ? En mode Quick Change comme ASL ?

    Le catering ferait pâlir 99% des compagnies européennes.

    A bientôt,

  • Comment 367731 by
    okapi GOLD 3833 Commentaires

    Ce FR est une perle!

  • Comment 376612 by
    Frolix 1 Commentaires

    Bonjour Lucky Luke, et merci pour ce report génial!
    C'est un plaisir de lire vos aventures! Etant moi même passionné d'aéronautique civile vieillissante et tout particulièrement de tout ce qui est russe, j'attends chaque nouveau report avec impatience!

    Je compte moi même effectuer cet aller retour sur une journée fin avril début mai 2017 lors d'un voyage en Iran. Selon ce que j'ai pu voir ces vols ont lieu le mardi (sur) et le jeudi ou le dimanche (deux infos contradictoires). Avez vous des informations à ce sujet?

    Serait il possible que vous me donniez votre contact en Iran. Je souhaite mettre toutes les chances de mon coté afin de voler sur cet Antonov (et autres avions sympas)!

    Par ailleurs avez vous des informations sur les 727 de iran aseman? Sont ils encore en service?

    Merci beaucoup,

    Félix Dethier

  • Comment 381523 by
    Yoke 424 Commentaires

    Vos FR ne prennent pas une ride. Merci du partage, je me suis régalé !

Connectez-vous pour poster un commentaire.