Avis du vol Aeroflot Paris Moscow en classe Affaires

Compagnie Aeroflot
Vol SU2455
Classe Affaires
Siege 3A
Avion Airbus A321
Temps de vol 04:45
Décollage 01 Avr 16, 13:35
Arrivée à 01 Avr 16, 19:20
SU   #100 sur 130 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 93 avis
Flight-Report
Par SILVER 4511
Publié le 13 mars 2016
Flight-Report a le plaisir de mettre Aeroflot Russian Airlines en Une du site pendant toute la durée du mois d’avril.

La longue histoire de la compagnie russe n’a pas été sans rebondissements, et le chemin parcouru ces deux dernières décennies est immense. Plus grande compagnie aérienne du monde jusque dans les années 80, elle s’est métamorphosée après la chute du Mur de Berlin. Depuis 20 ans, c’est un nouveau visage qu’elle offre aux voyageurs.

Alors qu’elle fêtera le 14 avril prochain les 10 ans de son entrée dans Skyteam, la flotte qu’elle exploite a elle aussi été largement occidentalisée. Près d’une centaine d’Airbus mono-couloirs composent sa flotte moyen-courrier, à quoi s’ajoutent quelques Boeing NG, et 22 A330 permettent la majorité des opérations long-courrier.

Mais l’avion porte-drapeau est aujourd’hui le Boeing 777-300ER, avec un total de 13 appareils en exploitation – et 3 en commande. Ces avions ont la particularité d’être les seuls à proposer trois classes de voyage : Economy, Comfort, Premier. C’est du coup le seul appareil à proposer une classe Premium, mais aussi le seul à proposer la nouvelle classe Business avec sièges full flat.

Cette série de quatre FR va permettre de couvrir l’ensemble des produits de la compagnie : la Business moyen- et long-courrier – avec la nouvelle cabine pour ce dernier ; la classe Premium « Comfort » ; et la classe Economique sur moyen-courrier.

1. Paris (CDG) – Moscou (SVO) – A321 – Business
2. Moscou (SVO) – Bangkok (LAS) – B777-300ER – Business
3. Bangkok (BKK) – Moscou (SVO) – B777-300ER – Premium
4. Moscou (SVO) – Paris (CDG) – A320 –Economy

Aeroflot opère depuis le terminal 2C de Paris-Charles de Gaulle. Après l’enregistrement aux comptoirs dédiés, les passagers doivent remonter le terminal jusqu’à la liaison avec le terminal 2A puisque les deux se jouxtent.

photo IMG_5416

Une fois passés l’émigration et la sûreté, il faut remonter jusqu’au « Grand Magasin » et traverser cet espace commercial de 1 300m². On arrive ensuite sur « L’Avenue ». A gauche, le terminal 2A.

photo IMG_5417

Pour le teminal 2C il faut tourner à droite. L’A321 d’aujourd’hui partira de la porte C85.

photo IMG_5419

Le salon qu’utilise Aeroflot se situe à l’étage inférieur du termial 2C. Il s’agit du salon « Paris » : le seul qui existe dans ce terminal.

photo IMG_5421photo IMG_5423

Le salon est plutôt lumineux malgré son emplacement, mais il n’offre pas de bonne vue sur le tarmac à cause de volets et d’un couloir de débarquement. Le mobilier date un peu et rappelle qu’il s’agit d’un ancien salon Air France. De nombreuses places sont disponibles au milieu du salon.

photo IMG_5424photo IMG_5431

Il existe en outre des petits espaces plus privatifs sur le côté. La télévision avait le son coupé.

photo IMG_5432 - Copy

Au buffet : de nombreux crackers salés et sucrés, ainsi que des croissants.



Ailleurs on trouve également des petits sandwich triangles variés : saumon, pastrami, thon, fromage.

photo IMG_5430

Au chapitre des boissons : beaucoup de softs…

photo IMG_5426

… ainsi que du vin blanc et du champagne Deutz !

photo IMG_5433

L’Airbus arrive en porte

photo IMG_5422

L’embarquement sera appelé dans quelques minutes. Il y a bien évidemment une file SkyPriority dédiée comme sur l’ensemble des compagnies SkyTeam : la signalétique claire fait le succès de cette appellation depuis sa généralisation à toute l'alliance en 2012.

photo IMG_5435

Vol prévu à l’heure

photo IMG_5437

Le terminal 2C n’était pas très fréquenté ce matin là, de nombreux sièges sont disponibles.

photo IMG_5439

L’oiseau du jour prêt pour l’embarquement. Les PN ne sont pas sortis de l’avion et pour cause : les équipages Aeroflot font l’aller-retour.

photo IMG_5438

Embarquement un peu avant 13h et j’occuperai le siège 3A.

photo IMG_5440 - Copy

Passagers Business et à statuts Elite / Elite+ sont appelés en premier

photo IMG_5441photo IMG_5442

Aeroflot est la seule compagnie à proposer un réel siège Business sur l’axe Paris-Moscou. Avec une configuration 2-2, la sensation d’espace est indéniable en cabine !

photo IMG_5444

Sur les sièges sont disposés coussins & couvertures ; à noter également les têtières réglables. Le siège est un peu dur, mais il permet véritablement d’être à son aise !

photo IMG_5462

Dès l’arrivée, un verre d’accueil est proposé : eau plate, jus d’orange, ou champagne. L’hôtesse qui le sert est en uniforme bleu car c’est la tenue hiver. Le orange reviendra en été.

photo IMG_5445

Le champagne est servi dans des petits verres siglés Aeroflot. La serviette en papier est pliée de la sorte selon le protocole.

photo IMG_5447

Au plafond on reconnait le nouveau panneau Airbus qui indique que cet appareil est plutôt récent.

photo IMG_5449

Si le siège est confortable par sa largeur et son assise, l’inclinaison demeure limitée. La présence d’un crochet porte-manteau est appréciable.

photo IMG_5450

Décollage sous les nuages en piste 26L

photo IMG_5451

Hangars de maintenance et de stages PNT

photo IMG_5452

Beaucoup de littérature dans la pochette avec un document spécial IFE, un concernant le duty free, et des magazines de bord plus traditionnels.

photo IMG_5455

On y trouve également la safety card ainsi qu’un vomit bag orange.

photo IMG_5456

Les menus sont distribués dès l’altitude de croisière.

photo IMG_5458

Voici le menu de ce vol moyen-courrier : ici seule la section "déjeuner" nous concerne.

photo CDGSVO

La Wine List propose un choix plutôt abondant avec un champagne, deux blancs, deux rouges, un cognac…



… et un Scotch : Chivas Regal 12 ans. En dernière page se trouvent également les cocktails (uniquement sur vols de plus de 6h ce qui n'est pas le cas ici) et les softs.

photo WINE5

Le service s’effectuant uniquement au plateau et sans l’aide de trolley ou de chariot, il faut patienter quelques minutes avant le début du service. La cabine commence donc à utiliser les tablettes qui sont distribuées.

photo IMG_5460

De marque Samsung, elles viennent avec un casque à réduction de bruit de bonne qualité. Les bonnettes blanches sont disposées par l’équipage. Nous y reviendront.

photo IMG_5474

Arrive ensuite la distribution d’oshiboris dans une coupelle en porcelaine. Celui-ci est chaud, mais d’assez petite taille.

photo IMG_5465

La PNC arrive peu après avec le champagne pour servir l'apéritif. Boire du Bollinger sur un vol de moins de 4h est un point très positif pour Aeroflot !

photo IMG_5468

Celui-ci est servi avec une coupelle de noix chaudes.

photo IMG_5470

Arrive ensuite le plateau. La commande a été effectuée dès le roulage ce qui facilite les opérations et permet un service plus lisse.

photo IMG_5475

Choix parmi deux entrées différentes, ici Saumon faiblement salé, lentilles aux herbes fraîches sur feuilles de salade, servi avec huile d'olives, aneth, et olives

photo IMG_5478

Deux types de pains différents : Pain aux céréales et bretzel

photo IMG_5483

Sel, poivre et beurre sont proposés dans des récipients en porcelaine ce qui est un marqueur de plus en plus répandu en Business.

photo IMG_5485

Le jeux de couverts, siglés d’un logo qui rappelle le marteau et l’enclume.

photo IMG_5479photo IMG_5482

Le plat principal arrive ensuite, présenté de la sorte.

photo IMG_5487

Poitrine d'agneau au thum cuite au four, cacha club de sarrasin aux cèpes, servi avec sauce crème aux herbes

photo IMG_5489

Avec la crème versée sur le blé

photo IMG_5492

Le vol suit son cours et nous survolons la Hollande avec ses nombreuses éoliennes

photo IMG_5486 - Copy

Petit café pour accompagner le dessert

photo IMG_5494

Le dessert : Cheesecake aux myrtilles

Il est servi avec un carré de chocolat, la signature d’Aeroflot en fin de repas. Plusieurs motifs sont disponibles.

photo IMG_5497

Le catering de ce vol moyen-courrier est intéressant car il propose des aliments nobles comme le saumon et l'agneau. L'accompagnement sarrasin/cèpes pourrait surprendre, mais c'était bon et cela change des accompagnements classiques. Retrouver ce type de service dans un vol de moins de 4h est très positif.

Le siège n’est pas électrique, comme la plupart des recliners. On en fait donc basculer l’assise ainsi que les reposes-jambes au moyen de ces boutons sur l’accoudoir

photo IMG_5466

Le siège dans sa position la plus inclinée, avec coussins et oreiller.

photo IMG_5500

Partons à la découverte de l’IFE : il y a de nombreux films et séries proposés. La tablette Samsung est de plutôt bonne qualité avec une bonne définition et une bonne réactivité. Il faut croire qu’elle est dotée d’une bonne mémoire également. Même chose pour la batterie qui n’a montré aucun signe de faiblesse.



On peut en outre y lire des informations sur la compagnie aérienne

photo IMG_5507

Trouverez-vous de quel James Bond est tiré ce cliché ?

photo IMG_5501

Difficile d’aller au bout du film et il faut déjà rendre la tablette dès le début de descente.

photo IMG_5509

Sur Aeroflot, les pax sont laissés attachés jusqu’à la croisière et sont rattachés dès qu’on la quitte : il n’y a pas de tolérance pendant les phases de montée et de descente.

Les PNC passent distribuer des bouteilles d’eau pendant la descente. Cependant elles ne serviront que pendant l'atterrissage ou uniquement à ceux qui finissent leur voyage à Moscou car le passage par un filtre de sûreté empêche de la conserver à l’issu du vol.

photo IMG_5510

Autre petite attention qui fait mouche : la distribution de thé japonais KIOKO.

photo IMG_5511

Après l'atterrissage et un roulage assez court nous nous garons à côté de ce Boeing 777-300ER qui préfigure le vol suivant.

photo IMG_5517

Après le débarquement il faut suivre les les panneaux transit, ce qui implique d’emprunter le couloir de droite à cet endroit.

photo IMG_5518

Tout transit implique le passage par un filtre de sûreté. Après celui-ci on arrive dans un grand terminal qui dispose de très nombreuses boutiques en duty free, ainsi que de nombreux salons. Nous y revenons dans le FR du vol suivant vers Bangkok.

    PRATIQUE Aeroflot compte une liste impressionnante d’Airbus monocouloirs : 3 A319 ; 64 A320 ; 26 A321 ; 16 B737-800 ; 26 SSJ100. La moyenne d’âge des A320 et A321 est de 6 ans. Les 737 sont tout récents avec une moyenne d’âge d’à peine plus d’un an. La moyenne d’âge des A319 encore chez Aeroflot est de 10 ans, mais ceux-ci passent progressivement chez Aurora, filiale d’Aeroflot, basée à Khabarovsk (KHV). La flotte d’Airbus opère exclusivement pour le réseau moyen-courrier, avec un fort tropisme pour l’Europe. Les Boeing sont eux globalement affectés aux vols plus longs : certains transcontinentaux comme Irkoutsk et Yakutsk ; mais aussi Madrid, Dubaï, Delhi…

Voyage réalisé par Florent avec la participation d'Aeroflot
Afficher la suite

Conclusion

La cabine Business d'Aeroflot sur les avions de sa flotte moyen-courrier est de grande qualité. Rares sont les compagnies européennes (au sens large) à proposer une configuration en 2-2, qui permet une réelle différenciation avec la cabine Eco.

Côté équipage, le personnel est très avenant et souriant. Si une hôtesse parlait très bien le français, le reste de l'équipage présentait des lacunes en anglais qui rendait difficile les échanges.

Le catering est le point fort d'Aeroflot. Avec un choix entre deux entrées et trois plats chauds, et des produits à la fois rares en avion, et de plutôt bonne qualité. Sur ce vol moyen-courrier cependant, la présentation des plats n'est pas très recherchée. Mais le service est lui proche du long-courrier avec une personnalisation totale et l'absence d'utilisation de trolleys.

LES PLUS :
- Véritable siège Business
- Configuration 2-2
- Une PNC francophone
- Choix d'entrées et plats chauds
- Service personnalisé, au plateau
- Champagne haut de gamme

LES MOINS :
- Terminal 2C loin du hub Skyteam du 2E
- Salon Paris classé 13e de la plateforme de Roissy par les contributeurs de Flight-Report (note de 5,9/10)
- Niveau d'anglais des PNC

Informations sur la ligne Paris (CDG) Moscow (SVO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 16 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Moscow (SVO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 37 minutes.

  Plus d'informations

12 Commentaires

  • Comment 160956 by
    Aurel 94 Commentaires

    Merci pour cette série de FR sur SU

    Ce premier volet confirme ma première impression au vu des FR sur Aeroflot en business MC.
    Cette compagnie donne vraiment envie et propose un produit très intéressant.
    Il ne reste plus que l'essayer maintenant

  • Comment 160961 by
    FFlyerCDG 2698 Commentaires

    Merci pour ce FR qui nous permet, une fois de plus, de constater que ce produit MC est excellent et qu'AF a beaucoup, beaucoup à faire pour espérer un jour être au même niveau que sa concurrente russe.

    Sauf, peut-être, au niveau du menu papier que je trouve beaucoup moins élégant chez SU !
    Bravo AF... C'est un bon début :-))

    Je retiendrai également de ce FR, et ce n'est pas le moins important, que le saumon est juste à peine moins calorique que l'agneau.
    Excellente nouvelle !!

  • Comment 160966 by
    02022001 4305 Commentaires

    Merci pour ce FR ! ;)

  • Comment 160976 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7274 Commentaires

    Belle prestation d'Aeroflot sur ce vol moyen courrier.
    Les vrais sièges business sont un plus et le catering est plus que complet pour ce type de vol. Le Bollinger est appréciable ! Bref une business moyen courrier qui a de l'allure.
    Bizarre pour le niveau d'anglais car sur les vols que j'ai effectué avec SU il était plus que correct.

  • Comment 160981 by
    Numero_2 SILVER 8855 Commentaires

    Je dirais Permis de tuer / License to Kill.

  • Comment 161059 by
    ilyes GOLD 1792 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Je pense qu'Aeroflot bat AF à plate couture sur cette ligne : plusieurs choix de plats, un meilleur champagne et surtout une configuration 2-2 en Business et un IFE.

    Ilyes

  • Comment 161082 by
    yadin 425 Commentaires

    ola la la !! oui mieux vaut privilégier SU sur ce tronçon que AF !! La différence est flagrante !!

  • Comment 161157 by
    ksar 1016 Commentaires

    Merci Florent pour ce FR. J'avais beaucoup apprécié mes vols sur SU et pas que pour Elena!
    Ravi de voir que maintenant il y a un accès #1 pour les pax business.

  • Comment 161216 by
    Tango Delta 548 Commentaires

    Superbe prestation, rien à dire!

    Pourquoi avoir fait déménager (revenir) SU du 2E au 2C? Une compagnie comme Tarom est bien au 2E alors que SU membre stratégique de SkyTeam semble être négligé par AF.

    Plus généralement quelle est la logique d'avoir certains membres de SkyTeam (KQ, SU, SV) au 2C? ME a bien été déménagé au 2E.

  • Comment 349879 by
    CDG Addict 1666 Commentaires

    Merci pour ce bon FR. Belle cabine je trouve pour de la business européenne. Catering de bonne qualité digne d'un restaurant. C'est vrai que c'est dommage d'utiliser ce salon à CDG. Sympa le thé à la fin.
    A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.