Avis du vol Lufthansa Luxembourg Munich en classe Economique

Compagnie Lufthansa
Vol LH2319
Classe Economique
Siege 23F
Temps de vol 01:05
Décollage 04 Avr 16, 13:05
Arrivée à 04 Avr 16, 14:10
LH   #42 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 1440 avis
jerohuss
Par 1109
Publié le 10 avril 2016
Bonjour à tous, et bienvenu sur ma toute première série de reports (merci de votre indulgence, j’essaierai de m’améliorer sur les prochains). Direction le pays des Fjords : la Norvège. Il s’agit là d’un déplacement professionnel avec comme destination Oslo puis Trondheim. Habitant entre Metz et Thionville, deux possibilités s’offrent à moi pour le départ : ETZ ou LUX. La personne chargée de me réserver les billets choisira Luxembourg, le routing sera donc le suivant :

LUX-MUC
MUC-OSL
OSL-TRD
TRD-OSL
OSL-FRA
FRA-LUX

Les vols sont opérés par Lufthansa sauf pour les vols en Norvège, qui sont en code-sharing avec SAS.

On commence donc par le premier vol au départ de Luxembourg. Dans Flight-Report il y a Flight, mais pour moi, le voyage commence sitôt le pas de la porte franchi. C’est un mélange d’excitation à l’idée de s’envoyer en l’air (ni voyez aucune connotation !!!) et d’un peu de nostalgie lorsque la dernière me dit « tu vas me manquer mon papa chéri d’amour » !!! T'inquiètes pas nénette, je serai bientôt de retour.

Direction donc le Findel airport en voiture via l’A31. Sachant que cette autoroute est particulièrement chargée, et que le moindre accident ou des travaux conduisent rapidement à des bouchons, je préfère être prévoyant. Le vol est à 13 h 05, mais je quitte le domicile à 10 h. Bien m’en a pris. Après quelques kilomètres, un drôle de bruit se fait entendre en provenance du train d’atterrissage, euh pardon de l’essieu arrière…Pneu à plat !!! Heureusement, je n’étais pas encore engagé sur l’autoroute, et en quelques minutes et coups de clef en croix, le problème est résolu. Le reste de la route se fera sans encombre.

Arrivé à l’aéroport, différents parkings sont disponibles. Les plus proches du terminal sont les plus onéreux. Je fais le choix de stationner sur le parking M, qui est le plus éloigné, donc le moins cher.

photo DSCN7237


Un bus gratuit fait la navette entre ce parking et le terminal (environ toutes les 20 minutes). Je n’attends pas très longtemps avant de le voir arriver. En attendant que le bus démarre, j’en profite pour spotter un des 747 de Cargolux (transport de marchandise, mais avec un tel nom, vous vous en doutiez !!!) qui quitte son hangar pour rejoindre la piste.

photo DSCN7239

Le bus nous dépose juste à côté du terminal. Ce dernier est relativement récent. Je me rappelle encore avoir pris des vols depuis l’ancien terminal qui a été détruit depuis.

photo DSCN7243


LUX est un petit aéroport, mais qui présente des liaisons avec les principaux hubs européens (CDG, LHR, AMS, FRA…). C’est donc une alternative intéressante pour le Lorrain que je suis lorsque je souhaite prendre un vol LC. C’est bien sur le hub de Luxair, mais de nombreuses compagnies le desservent. En vrac : Air France, KLM, British Airways, TAP, Alitalia, Easy Jet et j’en oublie surement… Deux petites vues du terminal:

photo DSCN7244photo DSCN7245


N’ayant pu m’enregistrer en ligne pour une raison inconnue, je dois procéder au check-in à l’un des comptoirs ouverts. Des bornes de self check-in sont bien disponibles, mais elles ne permettent que l’enregistrement sur les vols Luxair et Air France-KLM. L’attente ne sera toutefois pas très longue.
Arrivé au comptoir, l’hôtesse me demande ma destination finale : Oslo pour aujourd’hui. Elle me demande alors si j’ai un visa. Je lui réponds non, et je lis une inquiétude dans ses yeux… « Votre vol ne sera pas possible si vous n’avez pas de visa !!! ». Étonnement de ma part. En fait, elle avait compris Moscou au lieu d’Oslo !!! (Note pour moi-même : mieux articuler la prochaine fois). Je récupère mon BP et je me ballade un peu landside, où je peux prendre en photo cette superbe sportive électrique qui est en exposition (comptez 148000 euros pour vous l’offrir).

photo DSCN7240photo DSCN7241

Comme je l’ai dit plus haut, c’est un petit aéroport, très propre et vraiment agréable, mais il n’y a pas grand-chose à faire. Je décide de passer airside pour voir s’il est possible de faire un peu de spotting. Peu de monde au PIF, mais les agents ne sont pas aimables. Pas de bonjour, pas de sourire. Bon, je sais qu’ils ne sont pas là pour plaisanter (surtout après les évènements récents) mais un peu de politesse n’a jamais tué personne. Bref…

Côté airside, guère plus de divertissement. On ne compte qu’un petit duty free, un kiosque et un bar. Par contre, le wifi est parfaitement fonctionnel, ce qui me permet de consulter mes mails, mais en tant que débutant de FR, j’oublie d’immortaliser le report en une du site…Pour une prochaine fois !!!

Je décide donc de procéder à une séance de spotting, et on commence bien sûr avec du LG. La flotte de la compagnie Grand-Duchale est constituée à ma connaissance de trois types d’appareils :

- Des B-737

photo DSCN7247photo DSCN7250

- Des ERJ-145 (non aperçus)

- Des Q-400

photo DSCN7248


Comme mentionné auparavant, d’autres compagnies opèrent des vols sur cet aéroport.
Un A 320 de British Airways vers Heathrow.

photo DSCN7251

Un autre airbus, de TAP cette fois-ci, en provenance de Porto.

photo DSCN7252

L’embarquement de mon vol est ouvert. Il se fera en paxbus. L’oiseau du jour est un CRJ-900 (désolé pour la prise de vue pas évidente à la sortie du bus avec tous ces pax pressés qui poussent au c.. !!!).

photo DSCN7253


L’accueil se fait avec le sourire par la chef de cabine. Deux PNC seront là pour assurer le service sur ce court vol d’une cinquantaine de minutes. On repousse à l’heure, et on quitte le plancher des vaches très rapidement.
Je suis agréablement surpris par le pitch (qui sera le meilleur sur tout le routing). Je mesure 1 m 75, et j’ai largement la place pour m’étendre. De plus, j’ai trouvé le siège confortable.

photo DSCN7254

Sitôt l’altitude de croisière atteinte, le service débute. Là encore, il est effectué avec courtoisie et sourire, et là encore, en bon débutant de FR que je suis, j’oublie de le photographier !!!! Il est composé d’une part de gâteau poire-amande et d’une boisson au choix (café, thé, jus de fruits, eau, bière). C’est léger, mais sincèrement, le gâteau était excellent. C’est donc un bon point.
Très rapidement, on entame la descente sur Munich. On se pose à l’heure, et nous sommes très rapidement acheminés au terminal 2 via paxbus. Rendez-vous prochainement pour la suite vers Oslo.
Afficher la suite

Verdict

Lufthansa

7.4/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements5.0
Restauration7.5

Luxembourg - LUX

8.0/10
Fluidité8.0
Accès9.0
Services6.0
Propreté9.0

Munich - MUC

9.0/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services9.0
Propreté9.0

Conclusion

Un vol court mais parfaitement exécuté, avec un personnel souriant et disponible. Que demander de plus !!!

Informations sur la ligne Luxembourg (LUX) Munich (MUC)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 5 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Luxembourg (LUX) → Munich (MUC).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Luxair avec 7.9/10.

La durée moyenne des vols est de 1 heures et 8 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.

Connectez-vous pour poster un commentaire.