Avis du vol Kenya Airways Mombasa Nairobi en classe Affaires

Compagnie Kenya Airways
Vol KQ609
Classe Affaires
Siege 1F
Temps de vol 01:00
Décollage 04 Mar 11, 14:40
Arrivée à 04 Mar 11, 15:40
KQ   #41 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 87 avis
East African
Par 2244
Publié le 10 avril 2012
D'après Saraoutou, comme la quantité de FRs en Embraer E170 reste faible, voici de quoi l'allonger



KARIBUNI chers lecteurs



C'est mon premier FR en classe affaires,
les opinions exprimées correspondent à la vision d'un passager lambda habitué à la classe arrière. De ce fait, les repères et attentes peuvent différer du quotidien des [très] grands voyageurs présents sur ce site.




1 ? INTRODUCTION


Mombasa, la station balnéaire en vogue au Kenya reste le maillon essentiel du réseau de la Kenya Airways car jusqu'à 100 vols par semaine sont proposés pendant la haute saison garantissant le titre honorifique de Navette.

Depuis quelques temps la concurrence s'est accrue avec notamment trois autres compagnies locales ( Air Kenya, Fly540 et JetLink), et dont les deux dernières offrant des liaisons directes vers l'aéroport international.

Les avantages du partenaire Skyteam résident dans la présence d'un produit premium (C) et aussi de la fréquence des vols. A contrario, les coûts structurels justifient la tarification plus élevée.



(Prise à l'arrivée)
photo CIMG6282

KQ 737 au départ et tour de contrôle
photo CIMG5479


photo CIMG5478





2 ? PRE VOL


Tous commence donc à la pré-sécurité similaire à Nairobi entre autre, où seul les passagers peuvent y accéder. Dans la journée, les comptoirs KQ bourdonnent constamment, due au rythme élevé des fréquences. À la première tentative, constatant le mini chaos, le chemin fut rebroussé pour aller saluer une connaissance à l'extérieur, et partager un Fanta citron.


Pour les amatrices(eurs), Gala et Voici dans le kiosque
photo CIMG5481


Thomson et Blue Panorama directs pour l'Europe
photo CIMG5490


Le comptoir Ethiopian
photo CIMG5493




Au retour, en attendant paisiblement dans la queue, l'agente demanda la classe de voyage. Quand elle reçut la réponse, proactive, elle écarta les voyageurs dont elle s'occupait, pour m'enregistrer directement. La queue ne s'éternisait pas nécessairement et ça ne m'aurait aucunement dérangé de patienter 5 ou 10 min de plus. Néanmoins ce petit geste distingue clairement leur sens des priorités.


Les différentes files
photo CIMG5472


Les comptoirs
photo CIMG5469


Des compagnies régionales dont les FRs pourraient éventuellement suivre
photo CIMG5495





Direction maintenant le salon appelé Safari Confort Lounge, 9 voyageurs au total, dont 2 scandinaves dont la couleur de peau crevette trahissait indéniable le motif de leur séjour.

Accessible aussi à tout passager pour 1200 Kenyan Shillings; Ce lieu sans prétention possède les basiques que l'on peut exiger. Même sans vision sur le tarmac il reste plaisant, La climatisation met tous le monde d'accord sur son utilité. Et aussi après la zone de communication il y a une sorte de coin calme ou genre de salon privatif. Malheureusement les soiffards ne se désaltéreront pas ici par manque d'alcools.



Entrée sans personnel
photo CIMG6285


le motifs des tableaux ressemble à des kitenges
photo CIMG5507


Le buffet
photo CIMG5508


Le choix de boissons
photo CIMG5506


Les snacks: viennoiseries, sandwiches jambon fromage ou fromage tomate, chips, quatre quarts…
photo CIMG5505


la presse (important de préciser DU JOUR!!!)
photo CIMG5500


Petite pause gourmande
photo CIMG5499


Le coin informatique ( gratuit malgré le terminal bancaire)
photo CIMG5501



L'hôtesse du salon annonça l'imminence de l'embarquement, de ce fait l'ensemble de la meute
se dirigea vers le second filtre de sécurité.


La salle d'embarquement nationale
photo CIMG5510


Si dans une certaine plateforme aux antipodes se trouve des crabes ou autres formes de faune ici les autochtones sont les singes (ou presque)

Un petit singe chapardeur
photo CIMG5511

Au repos!
photo CIMG5512




KQ et le guide horaire annonçaient un B737 sur la route, mais les choses différaient quelque peu, c'était ma première expérience dans un E-jet.



3 ? LE VOL


L'embarquement fut prononcé, sans considération du statut ni de l'aide requise ni des places assignées, et s'opéra via une passerelle semi mobile.

L'intérieur de la cabine offrait 8 sièges en premium ( 4 par 2) garnis d'un cuir truite orange et d'une têtière en tissu brodée Premier World avec coussin, alors que ceux de la cabine arrière, séparée par un rideau, arboraient une couleur bleu et une têtière en papier. L'ensemble paraissait propre, bien maintenu et les tons cohérents.
Même si le premier rang semble offrir plus d'espace, étendre complètement ses jambes n'est pas possible.

Les 3 autres passagers en C travaillaient probablement pour la KLM ( leurs langages et leurs identifications)

En affaires, le personnel porte l'uniforme traditionnel rouge de la KQ alors qu'en éco les stewards/hôtesses se contentent d'un polo blanc se démarquant du service standard et ajoutant de la décontraction à ce type de ligne.

Une fois assis, Pauline la chef de cabine, servit la boisson d'accueil avec au choix jus de fruit (pomme ou orange) ou de l'eau. Puis revient avec un sélection de journaux et de magazines.



L'Embraer 170 5Y-KYH à Mombasa
photo CIMG5514


La cabine affaires
photo CIMG5517


L'espace pour jambes
photo CIMG5520



Une fois tous les passagers à bord, les annonces furent prononcées en kiswahili et en anglais. À tort peut-être, j'ai toujours cru que c'était un bande enregistrée, mais là avec Pauline en face de mon siège, elle prouva le contraire en récitant le discours habituel, même si vous êtes un voyageur fréquent…

le roulage se produit quelques minutes après mais vite stoppé au seuil de piste pour laisser atterrir un appareil de type chasseur.

KYH s?élança sur la piste 21 avec une grande composante vent de travers.




Vue du terminal
photo CIMG5524


Publicité Kenya Airways welcomes you to Mombasa
photo CIMG5525

Ce DC3 opèrent des vols commerciaux (?) et/ou touristiques
photo CIMG5526

Une compagnie assez présente dans le coin…
photo CIMG5528

Trop rapide pour une photo correcte
photo CIMG5531




Vidéo de décollage





photo CIMG5536


Le winglet et bien plus
photo CIMG5537


Mombasa et l'Océan Indien au loin
photo CIMG5541







Avant d'atteindre l'altitude de croisière la collation froide servie consistait en l'éternel sachet de noix de cajou, et puis ensuite un demi bun garnie de crevettes, poivrons épicés et salade, et une croustade de pomme, le tout arrosé d'un double Gin & Tonic . Le plateau, certes petit, contenait une nappe et les couvert en argent ornés du logo KQ, comme le reste de la vaisselle d'ailleurs.

Pour 1 heure de vol en domestique c'était largement substantiel, et bon également


La presse sélectionnée
photo CIMG5549

La collation froide
photo CIMG5559

En détail
photo CIMG5558


Comme d'habitude avant de monter dans un avion lorsqu'un FR est prévu, la gêne m'envahit toujours à l'idée de prendre des photos et d'enregistrer des vidéos à tout va. Une fois que le gars de la KLM sur la gauche m'observa attentivement, sa réaction inattendue, fut de sortir son appareil photo et de profiter des plaines désertiques et du Kilimandjaro sur son coté.



Préparant la cabine pour l'atterrissage
photo CIMG5562


Début de l'approche
photo CIMG5563



Entamant la descente à l'heure le touché des roues se produit comme d'habitude sur la piste 6, (est ce que la piste 24 a déjà été utilisée?)



Vidéo d'atterrissage:




4 ? L'ARRIVEE

La terminal domestique, le plus éloigné, se trouve au sud est.
Le baggage léger arriva premier aussi.


La s'ur jumelle au décollage
photo CIMG5571

Lockheed L-1011 TZ-MHI
photo CIMG5572


L'immatriculation ? 9Q-CBA ? de ce B727 gouvernemental congolais (RDC) fait aussi référence à un appareil qui s'est écrasé
photo CIMG5576


East African Express DC-9 5Y-XXA, assure surtout des vols intérieurs
photo CIMG5580


Fly540 DH Dash 100: Une low cost à la popularité grandissante
photo CIMG5583


Extérieur du terminal domestique
photo CIMG5584


Bagage arrivé en tête de peloton
photo CIMG5591





Afficher la suite

Verdict

Kenya Airways

7.5/10
Cabine7.5
Equipage7.0
Restauration8.0

Conclusion

En ligne intérieure, vol assez agréable avec la \ Fierté de l\'Afrique\. Mis bout à bout l\'ensemble du produit reste très cohérent. Même si le 737 avec son siège de type \berceau\ (??) aurait été mieux, le fait d\'essayer un nouvel appareil compensa largement, aussi les 45 mins de vol n\'ont pas fait souffrir les lombaires.

Ponctualité: RAS
Confort: rideau de séparation J/Y et sièges différenciés pour la classe avant
Personnel: rien à signaler de particulier
Restauration: pour du domestique, et en plein après midi il n\'y a pas photo. Au sol pour un salon secondaire ça reste OK.

Merci de votre lecture, vos observations sont toujours les bienvenues

Sur le même sujet

19 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.