Avis du vol Alsie Express Copenhagen Sønderborg en classe Premium Eco

Compagnie Alsie Express
Vol 6I102
Classe Premium Eco
Siege 11D
Avion ATR 72-500
Temps de vol 00:45
Décollage 08 Avr 16, 08:30
Arrivée à 08 Avr 16, 09:15
6I 1 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 794
Publié le 14 mai 2016
Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd'hui un détour par le Danemark, afin de découvrir ALSIE EXPRESS, une compagnie très peu connue, et pour cause, son réseau se limite à une seule ligne régulière : CPH-SGD.

En déplacement à Copenhague pour raisons professionnelles, je suis hébergé au HILTON Aéroport, ce qui présente l'immense avantage de n'avoir que quelques mètres à parcourir pour rejoindre l'aérogare, par la galerie vitrée en premier plan vue depuis ma chambre.
photo img_9703.

Comme le séminaire auquel je participe fait relâche ce matin, je me dis que l'occasion est trop belle, pour la "modique" somme de 200€ (nous y reviendrons) de faire un A/R rapide vers Sonderborg (SGD), après m'être enregistré à une BLS située dans le hall de l'hôtel. C'est le côté pratique de la Scandinavie.

Il est 8h et nous voici airside. A ma gauche rien que du très banal. C'est la "P1" du hub de SAS : arrivées de Scandinavie, départs vers l'Europe.
photo img_9756.

Mais voilà que, de face, arrive un engin tout noir, un peu bizarre.
photo img_9750.

S'agit-il d'un avion militaire égaré chez les civils ?
photo img_9752.

Mais non, c'est justement de l'un des deux ATR72-500 d'ALSIE EXPRESS dont les couleurs, si l'on peut dire, sont pour le moins singulières.
photo img_9755.

L'avion arrive, facile à deviner, de Sonderborg, pour ce qui est la première de ses dix étapes de la journée.
photo img_9862a.

Soit 5 allers et retours quotidiens en semaine.
photo img_9863a.

Peu de monde en salle d'embarquement, partagée avec un vol LH en partance vers Munich.
photo img_9758.

Embarquement imminent.
photo img_9757.

L'avion est stationné en "faux contact", c'est à dire sans que les passagers aient à emprunter un bus, tout en embarquant cependant en marchant sur le tarmac. Ceci étant dit, rares sont les aéroports équipés de jetways compatibles avec des ATR, même si c'est possible, surtout pour ceux équipés d'une porte pax à l'avant, ce qui n'est pas le cas ici.
photo img_9759.

Evidemment, ce qui est le plus frappant, c'est cette livrée noir mat, genre Audi TT. C'est ce qui fait que l'on remarque tout de suite ALSIE EXPRESS sur un aéroport…
photo img_9760.

… bien que dans un pays où le soleil ne brille quand même pas 300 jours par an, ça peut paraître un peu sombre^^.
photo img_9761.

L'mmat me fait penser inévitablement à un code aéroport bien connu dans mon île natale, mais sans doute s'agit-il d'une pure coïncidence, à moins que le PDG d'ALSIE EXPRESS ait une résidence secondaire en Balagne…
photo img_9762.

Dès mon installation à bord, je comprends pourquoi cette compagnie fait sa promotion en indiquant qu'elle propose une mono classe "premium" : quel pitch !
photo img_9764.

Nous sommes au rang 11, sur un ATR72 et c'est pourtant l'avant dernier rang de la cabine. Vous avez compris : ALSIE EXPRESS exploite cet appareil avec 48 sièges seulement, ce qui est normalement la version typique d'un ATR42. Un ATR72 classique, c'est 66Y, 68Y ou 70Y.
photo img_9766.

Il est vrai que si tous les pax mesurent plus de 2 mètres, ça aide !
photo img_9767.

Le départ a lieu à l'horaire précis. Au fond, un A320 SAS en partance vers Paris-CDG.
photo img_9768.

Après un roulage court, on décolle quelques minutes après. Les PNT n'effectueront aucune annonce de tout le vol, sans doute trop "routinier" pour la plupart des pax.
photo img_9770.

Revenons à la curiosité principale de cet avion et cette compagnie, outre sa décoration extérieure : la cabine. Il y a une quinzaine de pax ce matin. Vu les tarifs pratiqués, ça se comprend.
photo img_9772.

Même à l'avant, le pitch est toujours aussi généreux. C'est vraiment de l'éco++ du 1er au 12ème rang.
photo img_9777.

Un service simple mais apprécié est effectué par une PNC à la sobriété (enfin, pendant le travail…) toute scandinave. Vous me direz, vu le prix payé, c'est un minimum.
photo img_9775.

Nous sommes un vendredi et je comprends à la lecture de la carte de bord que de la bière FUGLSANG est proposée gracieusement sur les vols de fin de journée (16H30-20H00), ce jour de la semaine uniquement.
photo img_9847a.

Le magazine de bord de la compagnie est bilingue, danois…
photo img_9850a.

… et allemand.
photo img_9851.

Il est vrai que la ville de Sonderborg est située dans le sud du Jutland, à quelques kilomètres de la frontière allemande et à moins de deux heures de route d'Hambourg.
photo img_9852a.

La compagnie effectue visiblement quelques vols charter ponctuels lors d’événements particuliers.
photo img_9853.

La têtière arbore recto-verso les couleurs de DANFOSS. Cette entreprise semble être le poumon économique de la zone où est située l'aéroport de Sonderborg. On en reparlera après l'arrivée.
photo img_9765.

Consigne de sécurité.
photo img_9848a.photo img_9849a.

Un vol de 35 minutes, pour un horaire publié bloc/bloc de 45, ça passe très vite. Nous voici déjà en descente.
photo img_9780.

Au milieu de ce champ, une épave d'Embraer 145 que j'ai tenté tant bien que mal de mettre en évidence par un cercle et des flèches.
photo img_9783a.

La météo n'est pas meilleure qu'à Copenhague en ce début du mois d'avril.
photo img_9786.

On se pose à l'heure…
photo img_9790.

… et on atteint le parking dans les secondes qui suivent, aux côtés du seul ATR72-600 aux couleurs de JetTime, tous les autres qui sont exploités par cette compagnie arborant celles de SAS.
photo img_9793.

L'aérogare côté tarmac.
photo img_9798.

Débarquement immédiat.
photo img_9799.

Je dispose de 45mn avant de repartir à CPH.
photo img_9800.

Largement le temps de faire le tour du propriétaire. 1re étape : récupérer ma carte d'embarquement retour. Le vol a l'air aussi peu chargé qu'à l'aller.
photo img_9809.

Balade rapide à l'extérieur de l'aérogare.
photo img_9819.

Gros plan sur le bloc TWR/installations pax.
photo img_9815.

L'intégralité de la flotte d'ALSIE EXPRESS est ici réunie.
photo img_9816.

L'autre ATR72-500 étant le OY-CLZ, sans activité visible ce jour.
photo img_9811.

Il y a une zone de maintenance aéronautique assez imposante juste à côté.
photo img_9821.

Ce qui explique sans doute la présence de l'ATR72-600 de JetTime, déjà cité, ainsi que de ce 42-500 tout blanc, immatriculé en France. L'aéroport de SGD est aussi le siège d'ALSIE AIRLINES, la première compagnie danoise d'aviation d'affaires et maison mère d'ALSIE EXPRESS.
photo img_9801.

Retour vers l'aérogare.
photo img_9822.

On comprend mieux l'importance de DANFOSS pour la micro-région. C'est visiblement un des leaders de la climatisation aéroportuaire.
photo img_9832.

L'aérogare est petite mais très "cosy".
photo img_9829.

Point de "lounge" dédié aux passagers premium ici, puisqu'ils le sont tous, mais un salon en zone publique qui soutient largement la comparaison avec certains "lounges" classiques, donc sélectifs à l'entrée.
photo img_9828.

D'autant que le café est en libre-service ! Vous imaginez ça en France ? Il faudrait faire un réassor toutes les 10 minutes…
photo img_9805.

De même, la presse est gratuite dans la zone publique !
photo img_9806.

Il existe aussi un vrai bar, dont le comptoir affiche fièrement la profession de foi de l'aéroport de Sonderborg.
photo img_9831.

Mais il est fermé aujourd'hui.
photo img_9807.

Le FIDS du jour. Pas très varié on en conviendra.
photo img_9825.

Astuce qui ne manque pas d'intérêt. L'aéroport de SGD affiche en "live" les correspondances au départ de CPH dans la tranche horaire correspondant au prochain vol.
photo img_9824.

Il est déjà temps de repartir.
photo img_9834.

Je serai de retour à Copenhague dans 3/4 d'heure.
photo img_9840.

Toujours une prestation gratuite, mais il est encore trop tôt pour la bière du vendredi…
photo img_9845.

Voilà comment s'achève cette découverte rapide de cette compagnie très confidentielle et de son aéroport quasiment privatif. J'espère que ce récit vous aura intéressé. Pour mon retour vers Paris CDG en fin de journée, je vous fais grâce des détails : un A320 EZY ultra-banal, déjà reporté cent fois ici-même, d'un pitch définitivement moins généreux que celui d'un ATR72-500 ALSIE EXPRESS. L'autre différence, et elle n'est pas des moindres, c'est le prix : 60€ TTC A/S vers Paris tandis qu'ALSIE EXPRESS, pour 100€, vous fait parcourir une distance quatre fois moindre sans sortir du Danemark !
photo img_9872.

BONUS TOURISTIQUE : L'AQUARIUM DE COPENHAGUE, A DEUX PAS DE L'AEROPORT



Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Alsie Express

7.9/10
Cabine9.0
Equipage7.5
Divertissements7.5
Restauration7.5

Copenhagen - CPH

7.5/10
Fluidité7.5
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Sønderborg - SGD

7.9/10
Fluidité9.0
Accès7.5
Services7.5
Propreté7.5

Conclusion

Le produit proposé par ALSIE EXPRESS est de très bonne qualité. L'avion équipé avec 20 sièges de moins que la normale témoigne de la volonté de la compagnie de se positionner sur du haut de gamme afin de relier la région de Sonderborg à l'aéroport de Copenhague, ce qui sert à la fois les intérêts du trafic local "point-à-point" et celui des correspondances internationales. Le tout clairement destiné à une clientèle "affaires" plus que "loisirs", avec des tarifs assez élevés vu la distance. Une belle découverte cependant, dont je ne regrette ni le (peu de ) temps que j'y ai consacré, ni le (conséquent) budget qu'il a bien fallu allouer à cette expérience...

Sur le même sujet

17 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.