Avis du vol Qatar Airways Singapore Doha en classe Economique

Compagnie Qatar Airways
Vol QR943
Classe Economique
Siege 37A
Temps de vol 07:30
Décollage 09 Mai 16, 10:45
Arrivée à 09 Mai 16, 13:15
QR   #7 sur 142 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 524 avis
marathon
Par GOLD 2583
Publié le 18 mai 2016
C’est le loong FR de retour d’une merveilleuse semaine de vacances aussi délassantes que culturelles à Singapour.

CDG - DOH : QR38 (A330-300)
DOH - SIN : QR944 (A350-900)
SIN - DOH : QR943 (A350-900) Vous êtes ici
DOH - CDG : QR37 (A330-300)

L’occasion aussi de revoir des connaissances de tous horizons qui se sont établis là depuis plus de longues années et dont je respecterai l’anonymat.
photo img_6423a.
Le trajet en métro de porte à porte a pris exactement le même temps qu’à Paris quand il n’y a pas d’incident (mais il y en a eu à l’aller et au retour), peu ou prou la même distance, mais il a coûté 1,84 SGD, soit huit fois moins que les 10 EUR à Paris.
photo img_2575a.
Arrivée dans le hall des départs du Terminal 3 de SIN, au plafond orné de plaques absorbant efficacement le bruit
photo img_2576a.
Le BP obtenu sur internet spécifiait un enregistrement jusqu’à ETD-90’, contre ETD-60’ sur le site de QR et aussi à l’aéroport. Tant pis, j’ai pris l’hypothèse pessimiste, et ajouté des marges pour parer au cas assez improbable de souci de transport. Autant dire que nous sommes très en avance : il est ETD-120’ quand nous arrivons ici, où l’attente est d’autant plus faible que les employées des comptoirs J/Elite traitent aussi les PAX éco, plutôt que de ne rien faire.
photo img_2577a.
La valise conjugale a pris du poids pendant les vacances, moins pour cause d’achat de souvenirs que parce que dans ce sens là, seuls les objets fragiles / précieux / interdits en soute méritent d’être en bagage à main.
photo img_2578a.
QR alloue un quota de 30kg par PAX en éco, autant dire que bien qu’officiellement lourde, cette valise ne pose aucun problème. La valise de cabine est pesée aussi, mais l’employée ne prend pas la peine de peser la sacoche d’ordinateurs. « C’est toujours léger », dit-elle, mais avec deux PC et des magazines sur papier glacé tassés au maximum, elle dépasse en fait de peu les 7kg du chiche quota de bagage à main.
photo img_2579a.
Il n’y a quasiment plus personne quand nous repartons avec ces BP. L’enveloppe jaune du BP du vol de continuation est une indication de correspondance courte (1h15, quasiment comme à l’aller, mais il n’a jamais été envisagé qu’elle remonte dans le temps)
photo img_2637b.
Le mur végétalisé et les palmiers en pleine terre qui dominent la livraison des bagages au niveau inférieur.
photo img_2583a.
SQ expose les sièges Y, Y+ et J de ses A350
photo img_2584a.
Mais il n’est pas possible d’en tester le confort ici :)
photo img_2588a.photo img_2590a.photo img_2585a.
Rien ne nous retient landside, nous franchissons l’immigration
photo img_2595a.
Avis unanime du couple Marathon qui ont pris chacun une file différente :
photo img_2596a.
… sur tous les critères, le smiley le plus souriant est mérité, avec un bonjour en français dans le texte et un sourire qui fait très naturel, le tout sans perdre de temps.
photo img_2597a.
Un espace jeu avec un toboggan de plusieurs mètres de haut : c’est du sérieux !
photo img_2598a.
Un peu de spotting avec des appareils SQ
photo img_2599a.
Arrivée d’un 738 MH
photo img_2601a.
Un A380 SQ
photo img_2602a.
… dont l’un des réacteurs subit une opération de maintenance
photo img_2603a.
Un autre A380, sur le départ
photo img_2621a.
L’A350 QR arrive, vu ici au dessus du réacteur n°4 de l’A380
photo img_2606a.
Des sièges avec des prises de courant multistandard
photo img_2609a.photo img_2610a.
Des postes de consultation internet, en accès libre, à utiliser debout par sessions renouvelables de vingt minutes.
photo img_2611a.
Elles me permettent de vous afficher la une de Flight Report qui est passée à la version 3.
photo img_2612a.
Des fontaines pour grands et petits
photo img_2613a.
Vu de loin, l’espace puériculture est accessible aux hommes
photo img_2614a.
Mais quand on arrive à sa porte, on peut en douter.
photo img_2615a.
J’ai bravé l’ambiguïté des pictogrammes pour vous montrer ces installations
photo img_2616a.
Les sanitaires sont impeccables
photo img_2619a.
Et méritent le smiley le plus souriant
photo img_2617a.
Mme Marathon a apprécié ces fleurs qui égaient ce couloir
photo img_2628a.
Si vous avez oublié de retirer votre hache d'abordage de votre bagage à main, ce service peut se charger de vous l’expédier.
photo img_2631a.
Arrivée de l’équipage de notre vol au contrôle de sûreté, qui à SIN est dédié à chaque groupe de portes d’embarquement, et au-delà duquel les seuls services sont les sanitaires.
photo img_2635a.
A part un vol pour Jakarta qui fermait après l’arrivée en courant des derniers PAX, c’est le seul vol au départ ici, et l’espace est aussi vaste que vide.
photo img_2638a.
A part quelques stations de consultation d’internet, qui me permettent d’afficher des flight-reports que je vous recommande ;)
photo img_2653a.
Des prises de courant ? Non, il n’y en a pas à proximité des portes d’embarquement
Il faut aller tout au fond de la vue panoramique, sur la droite, pour en trouver
photo img_2650-1 panoa.
Et ici, finies les prises multistandard : les prises secteurs sont uniquement de type G
photo img_2649a.
L’espace puériculture, également à usage préférentiellement féminin
photo img_2648a.
ATR72 Firefly
photo img_2639a.
A320 Jetstar, au dessus de winglet de l’A350
photo img_2641a.
A330 Etihad
photo img_2660a.
Le parebrise à l’esthétique très originale de notre A350
photo img_2652a.
Embarquement prioritaire des PAX J/Elite qui ne sont que quatre à se présenter
photo img_2662a.
C’est ensuite au tour des PAX éco qui ne sont décidément pas nombreux. Cette photo du bar au milieu de la cabine J me vaut un sourire bienveillant des PNC qui me proposent de me photographier ici. Je ne suis pas très attiré par ce genre de photo souvenir, mais j’apprécie le geste.
photo img_2663a.
Embarqués quasiment en premiers, dans un avion donc quasiment vide
photo img_2666a.
Le considérable volume intérieur des coffres à bagages permet d’y placer des bagages à main de taille standard sur la tranche, mais le taux de remplissage de l’avion ne le nécessite pas.
photo img_2668a.
Qu’on en juge : les coffres à bagages centraux seront inutilisés, faute de PAX dans les sièges centraux.
Cette PAX arrivée dans les derniers fera déplacer la PAX au hublot qui s’est trompée de rang. Pour ce que cela allait changer…
photo img_2691a.
Car cet A350 est à peine plus rempli que le vol DOH-SIN dix jours plus tôt : 95 PAX contre 77, soit tout juste 30% de la capacité. Une PNC de QR me le confirmera en souriant : les vols de et vers SIN sont très peu remplis. Je continue de m’interroger sur cet échec commercial ; pour cette liaison, un A319LR ferait l’affaire (en capacité et en autonomie), mais QR n’en a qu’un exemplaire dans sa flotte, et assurer ce long vol avec un petit appareil monocouloir pourrait dissuader encore plus la clientèle.
photo img_2671a.
Les têtières très profondes, qui maintiennent bien la tête pendant le sommeil.
photo img_2673a.
Le pitch, mesuré ainsi, est de 27cm entre la poche à magazine de vols et l’extrémité de l’assise du siège
photo img_2814a.
Et une confortable largeur de 45 cm entre accoudoirs
photo img_2816a.
Un rappel du numéro de siège sur la télécommande de l’IFE pour les étourdis..
photo img_2795a.
La tablette en deux parties, ce qui n’est pas révolutionnaire
photo img_2715a.
Les blocs de trois sièges côté hublot ne reposent que sur deux supports : les tringles côté couloir ne sont là que pour contenir les bagages placés sous le siège.
photo img_2806a.
L’inclinaison du siège est assez symbolique
photo img_2783a.
J’espère que le personnel de nettoyage respectera cette recommandation, gravée sur le hublot extérieur (j’ai inversé la photo pour en faciliter la lecture).
photo img_2838a.
La fiche de sécurité recto-verso
photo img_2717a.
Un homme s’abrite sous l’aile de l’avion.
photo img_2674a.
Il ira plus tard au soleil. Quel est le besoin d’un policier armé sur le tarmac ?
photo img_2696a.
Un peu de spotting par le hublot avant le repoussage.
A320 Air Asia
photo img_2676a.
A320 Batik Air
photo img_2679a.
739 Malindo
photo img_2683a.
A330 Shanghai Airlines
photo img_2687a.
J’aurais bien aimé embarquer dans cet A330 CI à destination de TPE
photo img_2694a.
Deux 738 Jet Airways à la queue leu-leu
photo img_2703a.
Voici le deuxième
photo img_2705a.
Mme a apprécié l’esthétique de l’accessoire qui retient les cheveux des PNC féminines.
photo img_2677a.
Elles ne rechignent pas à aider à placer les bagages dans les coffres
photo img_2709a.
Une très brève (moins de dix secondes ?) prière en arabe
photo img_2710a.
Puis la démonstration de sécurité, présentée de manière humoristique sur un thème footballistique, en anglais, puis en arabe.
photo img_2733a.
Un spectateur dans les gradins montre l’utilisation du sifflet du gilet de sauvetage pour attirer les sauveteurs
photo img_2734a.
M’enfin, pourquoi l’arbitre a-t’il sifflé ?
photo img_2735a.
On comprend vu son volume qu’il soit recommandé d’attendre d’être hors de l’avion pour gonfler le gilet de sauvetage
photo img_2716a.
Encore un peu de spotting pendant le roulage, avec un 777 SQ en livrée Star Alliance
photo img_2755a.
Le même A320 Batik Air que précédemment, arrivé au contact
photo img_2742a.
333 SQ
photo img_2745a.
787 Scoot (filiale low cost de SQ), avec un 747 cargo de TNT au fond
photo img_2746a.
A350 SQ
photo img_2747a.
Une rangée d’appareil du groupe SQ
photo img_2748a.
L’écran situé sur la cloison séparant les deux cabines Y montre l’image de la caméra frontale.
photo img_2754a.
Un A320 Air Asia atterrit piste 02C
photo img_2757a.
Le voici au sol alors que nous venons de décoller piste 02L
photo img_2768a.
Un 787 ANA aperçu un peu avant
photo img_2764a.
Vues générales des terminaux de SIN
photo img_2765a.photo img_2767a.
Les installations techniques au-delà des terminaux
photo img_2770a.
Les pistes s’arrêtent non loin de la limite de l’île de Singapour
photo img_2772a.
Pulau Urbin, île singapourienne conservée à peu près dans son état d’origine. Au-delà, c’est la Malaisie.
photo img_2773a.
Côté malaisien, des usines métallurgique et peut-être aussi pétrochimiques
photo img_2776a.photo img_2780a.
Pendant ce temps, avec un dévouement d’épouse de FRiste, Mme immortalisait les meilleurs moments fournis par la caméra ventrale.
photo img_6429a.
C’est à elle que vous devez cette photo de la chaussée entre Singapour et Johor Bahru,
photo img_6434a.
…et du détroit qui sépare Singapour et Malaisie.
photo img_6437a.
Et aussi la vue par la caméra en haut de la dérive
photo img_2798a.
Au second plan, la forme caractéristique en main à six doigts du réservoir d’eau Sultan Iskander.
photo img_2784a.
Le détroit entre Singapour à gauche et la Malaisie à droite, après traitement d’image
photo img_2789a.
Un menu papier est distribué sur ce vol (alors que sur les vols CDG<>DOH de même durée, il est annoncé oralement).
photo img_2794a.photo img_2793a.
La périphérie de Kuala Lumpur, avec et sans traitement d’image.
photo img_2810-2a.photo img_2810a.
Dans le coin inférieur droit, la piste de l’aéroport de Subang, l’aéroport domestique de Kuala Lumpur.
photo img_2822a.
A proximité immédiate, l’avenue Persiaran Balairong, formant trois quart de cercle avec Persiaran Singhasana
photo img_2823a.
La géovision fournit une localisation curieusement décalée dans l’espace : l’avion est représenté 20 km au nord-est de l’aéroport de Subang, qui se trouve un peu en haut à gauche du P de Petaling Jaya, la ville nouvelle satellite de Kuala Lumpur.
photo img_2820a.
Je ne pense pas que l’avion était ainsi à 35 km de ces îles, situés au sud-est de Kelang.
photo img_2825a.photo img_2827a.
Peu importe l’endroit exact, c’est à ce moment l’heure du déjeuner, servi ainsi.
photo img_2830a.
Comme indiqué par l’étiquette, j’ai choisi la tajine d’agneau, qui était bonne.
photo img_2832a.
En fait, je n’ai choisi l’agneau que parce que Mme a choisi les nouilles au poulet.
photo img_2842a.
A la santé de Flight Report, version 3 !
photo img_2838b.
En me voyant prendre cette photo, ou plutôt cette série de multiples essais de photos, une PNC a proposé de me prendre avec mon appareil.
photo img_2836a.
Les boissons sur le trolley, avec la souriante complicité des PNC, décidément l’équipage le plus ouvert à la photographie des moindres détails de l’avion que j’ai jamais vu depuis bien longtemps.
photo img_2837a.
Bonne nouvelle : ce gâteau n’était pas très calorique. Mauvaise nouvelle : il ne contenait pas beaucoup de chocolat, contrairement aux apparences.
photo img_2844a.
Mme, dont les talents linguistiques m’ont toujours impressionné, a demandé une boisson dont je suis bien incapable de lire le nom.
photo img_2846a.
La nature ayant horreur du vide, nous avons largement utilisé le siège libre entre nous deux pour y mettre tout notre fourbi.
photo img_2847a.
Cette recommandation apparaissait en boucle pendant quelques secondes à chaque fois. Il fallait réagir vite, mais avec une admirable abnégation d’épouse de FRiste, Mme l’a guettée jusqu’à ce qu’elle puisse vous recommander avec ce cliché de rester assis pour faire vos prières à bord.
photo img_6452a.
L’écran d’accueil qui n’a pas changé sur la plupart des écrans trahit le très faible taux de remplissage de la cabine Y.
photo img_2850a.
L’aménagement des sanitaires est assez standard, mais il y a un petit éclairage de couleur en bas du meuble. On notera le receptacle à seringue usagée, au centre.
photo img_2851a.
L’usage d’un téléphone pourrait-il perturber le fonctionnement de la chasse d’eau ?
photo img_2852a.
Les compagnies aériennes sont devenues non fumeur aux alentours de l’an 2000, mais un FRiste m’a appris que la présence de cendriers reste obligatoire, ne serait-ce probablement que pour pouvoir y éteindre la cigarette d’un contrevenant.
photo img_2853a.photo img_2854a.
Le moodlighting de la cabine (la fermeture des hublots n’était pas imposée)
photo img_2855a.
L’offre de films est honorable (remarquez les indications de temps de vol restant, et de n° de vol : il est rassurant de savoir qu’on est bien dans un avion SIN > DOH),
photo img_2856a.
…. mais outre la publicité préalable, la qualité du son m’a très vite découragé de regarder un James Bond. Je ne suis décidément pas un cinéphile en avion.
photo img_2857a.
Mais du coin de l’œil, j’ai suivi de loin en loin Titanic que j’avais vu à sa sortie…
photo img_2829a.
… et constaté que ceci était la scène la plus explicite qui restait après le passage des censeurs de QR.
photo img_2845a.
Le réveil a sonné très tôt à l’hôtel, et la journée va être très longue, mais Guanyin nous a été miséricordieuse : grâce au faible taux de remplissage de l’appareil, nous aurons deux heures de sommeil, chacun dans un lit de 144 cm de long entre les accoudoirs au couloir du bloc central de 3 sièges. C’est un cas rare où je me suis senti un tout petit peu trop grand dans un avion, mais je n’allais pas me plaindre de pouvoir choisir le bloc de 3 sièges où j’allais dormir !
photo img_2873a.
Que contenait ce wrap reçu après la sieste ? Comme précédemment, l’emballage ne fournissait aucun renseignement, à part que j’avais choisi l’option végétarienne et qu’il était fabriqué en Turquie.
photo img_2878a.photo img_2879a.
Successivement réprobatrice, scandalisée et enfin résignée, Mme m’a vu pratiquer une vivisection de mon wrap contenant probablement surtout de l’épinard et de l’oseille. Il y a des photos que l’on devrait avoir la pudeur de ne pas faire…
photo img_2880a.
Cela dit, il était nettement meilleur que celui de l’aller ; le wrap au poulet choisi par Mme était un peu estouffe-chrétien.

Des jus de fruits sont disponibles dans le galley, mais les PNC ont fait plusieurs passages pour en proposer pendant le vol.
photo img_2860a.
La côte occidentale de l’Inde
photo img_2870a.photo img_2871a.
Arrivée en vue de la côte omanie, au sud de Mascate
photo img_2890a.
Voici quelques unes des multiples manières de savoir où l’on est avec le programme de géovision.

L’autofocus de mon appareil photo ayant beaucoup de mal dans un paysage aussi uniformément désertique, c’est en mode manuel que j’ai pris cette photo.
photo img_2897a.
Illustration de la clarté de l’air sec et de l’uniformité du paysage désertique : la ligne sombre ci-dessous dans le tiers supérieur de la photo n’est autre que l’ombre de la trainée de condensation de notre avion.
photo img_2900a.
Le winglet caractéristique de l’A350
photo img_2894a.
Les PNC commencent à préparer la cabine pour la descente. Un éclairage coloré dans la cabine, qui reste discret, car la luminosité est élevée.
photo img_2911a.
Détails du plafonnier ; on notera le smartphone dans les pictogrammes
photo img_2913a.photo img_2864a.
En mode pinailleur, je note que la géovision n’affiche pas la véritable route prévisionnelle : elle se contente de tirer une ligne droite de la position actuelle à la destination.
photo img_2915a.
Une péninsule artificielle à l’extrémité nord de la ville nouvelle de Lusail, partiellement lotie
photo img_2924a.
L’extrémité de Pearl Boulevard
photo img_2928a.
Les PAX de l’autre côté on pu voir cette marina, vue ainsi à l’aller
photo img_0613a_
Le chapelet d’iles artificielles Isola Dana
photo img_2934a.
Ci-dessous, celle de gauche a été lotie, mais la plupart ne sont encore que des terrains nus.
photo img_2932a.
Des épaves dûment balisées
photo img_2935a.
C’est à Mme Marathon que vous devez les images de la caméra frontale à l’IFE
photo img_6467a.photo img_6469a.photo img_6471a.
Atterrissage à 13h11, heure locale : le vol est parfaitement ponctuel
photo img_6473a.
Le spotting pendant le court roulage jusqu’au contact est limité à ce 788
photo img_2942a.
Et à cet A340 au contact
photo img_2943a.
Brève traversée de la J avant de quitter l’avion, évidemment rapidement puisqu’il y a si peu de PAX à sortir devant nous.
photo img_2947a.
La suite appartient au FR du dernier vol de ce voyage, et vous pouvez passer directement à la conclusion si l'architecture de Singapour qui est le sujet du bonus touristique ne vous intéresse pas.

Les architectes qui ont œuvré à Singapour avaient quelquefois du mal à tracer des lignes droites, comme ici à Reflexions at Keppel Bay, un ensemble résidentiel de luxe situé au bord de la baie du port historique de Singapour.
photo img_1341a.
Ou ici les tours de Beach Road, dessinées par le cabinet Foster & Partners
photo img_1716a.
Et quand ils ont des briques de Lego bien parallalépipédiques, ils ont du mal à les empiler d’aplomb, comme ici à The Interlace, un ensemble résidentiel hors des sentiers battus de l’architecture.
photo img_1481a.photo img_1472a.
A 25 SGD (15 EUR) l’unité, ces verres de jus de fruits étaient de loin les plus chers de notre séjour, mais ils méritaient la vue,
photo img_5193a.
Ou plutôt, ils étaient offerts avec la vue du haut du bâtiment One Raffles Place qui justifiait ce tarif
photo img_1584 panoa.
Avec ses 280 m de haut, le One Raffles Place est l’un des plus hauts gratte-ciels de Singapour, limités sur la plus grande partie du pays à cette hauteur à cause de la proximité des aéroports.
photo img_1607a.
Vous avez reconnu la silhouette unique en son genre de l’hôtel Marina Bay Sands (et son casino à ses pieds)
photo img_1582a.
L’hôtel est célèbre pour sa piscine à débordement qui offre une vue spectaculaire sur le centre-ville, à condition d’être client de l’hôtel.
photo img_1620a.
Mais si vous avez calé devant le prix des chambres, vous pouvez vous offrir la plateforme panoramique (Skypark) située sur l’audacieux porte-à-faux à l’extrémité du bâtiment. L’accès est un peu moins cher que le One Raffles Place (23 SGD contre 25 SGD, mais la vue est beaucoup moins belle). En revanche, ce n’est qu’en journée qu’on a accès ainsi au One Raffles Place : le soir, c’est réservé aux clients du restaurant, dont les tarifs sont à la mesure de celui du jus d’orange.
photo img_1632a.
Au pied du Marina Bay Sands, ceci est la corole ouverte de l’Art Science Museum, qui accueille des expositions temporaires
photo img_5196a.
La Louis Vuitton Island Maison (sic), établissement phare à Singapour qui a dû coûter cher à LVMH
photo img_5241a.
Dans toutes les directions, la vue est parfaite, tout particulièrement à midi, car Singapour étant presque à l’équateur, le soleil au zénith garantit l’absence de contre-jour à 360°. Le couvre-chef est indispensable pour se protéger des ardeurs du soleil, mais en semaine, nous avions l’impression d’une terrasse privée, étant rigoureusement seuls.
photo img_1596a.photo img_1599a.
Les monuments remarquables sont nombreux à proximité de ce point de vue idéalement situé.
Au premier plan ci-dessous, les bâtiments de l’immense et remarquable Musée des Civilisations Asiatiques
photo img_5202a.
Le Théâtre et la Salle de concert Victoria
photo img_1598a.
Très décriés pour leur coût, comparés notamment à des durians, les deux salles de spectacle de Theaters on the Bay.
photo img_1604a.
La fleur de métal au sommet de la tour Capita Green
photo img_1605a.
Au pied du gratte-ciel, les files pour tourner à droite dans un carrefour.
photo img_1626a.
Les grands ensembles de logements construits par le HDB (Housing Development Board) , organisme gouvernemental auquel on doit la disparition des taudis dans lesquels s’entassait la population ouvrière de Singapour il y a cinquante ans.
photo img_1615a.photo img_5255a.
Au loin, ces grues rappellent que la richesse de Singapour doit avant tout à la localisation stratégique et à l’efficacité de son port en eau profonde.
photo img_1590a.
Au centre, les très étroites shophouses accolées de Chinatown, dont l’architecture typique a été préservée.
photo img_5185a.
Cette longue structure blanche est la couverture de la rue piétonne de Nankin, protégeant les promeneurs du soleil (et de la pluie pendant la mousson).
photo img_5191a.
Au premier plan, le gopuram du temple Sri Mariamman, dont l’axe est décalé par rapport à celui des rues de Chinatown.
photo img_5232a.
Construit en 2005-2007 dans le style de la dynastie Tang (VII° - VIII° siècle), le Temple de la Relique de la Dent de Bouddha est une merveille à la hauteur de l’importance de la relique en provenance d’une pagode de Birmanie.
photo img_5237a.
A gauche, le bâtiment moderne de la Cour Suprême, dont la soucoupe volante symbolise son autorité au dessus de tous les autres pouvoirs. Elle se trouvait auparavant dans le bâtiment de droite, qui abrite désormais la National Gallery, ouverte fin 2015, qui est un somptueux musée d’art.
photo img_5200a.
De sa terrasse en accès libre (au contraire des autres précitées), on découve un panorama certes moins étendu, mais néanmoins dégagé.
photo img_5389 panoa.
Les durians de Theaters on the Bay
photo img_5413a.
Le Marina Bay Sands, dominant l’Art Science Museum à gauche et la Louis Vuitton Island Maison au centre.
photo img_1712a.
La passerelle construite pour procurer un meilleur point de vue sur le Merlion, cet hybride de sirène (mermaid en anglais) et de lion, devenu le symbole de Singapour.
photo img_5218a.
Le voici vu d'en bas. Le One Raffles Place est cet immeuble blanc triangulaire au centre à l'arrière plan.
photo img_1662a.
Très accessible, mais impossible à photographier de manière satisfaisante depuis le sol en raison des arbres qui l’entourent : la cathédrale St André.
photo img_1603a.
A l’arrière plan, le Convent of the Holy Infant Jesus Middle Education School n’est plus connu que par son acronyme CHIJMES . Cet ancien couvent a été reconverti en un agréable ensemble de boutiques et restaurants.
photo img_5219a.
La chapelle restaurée peut être louée pour des receptions de mariage.
photo img_5220a.
Les 165 mètres du Singapore Flyer en ont fait la plus haute grande roue du monde à son inauguration en 2008. De l’avis unanime recueilli sur internet, la vue pendant le tour de trente minutes ne vaut pas le tarif plutôt élevé, et son premier exploitant a fait faillite en 2013. Je l'ai toujours vue immobile.
photo img_5207a.
A son pied, c’est la scène flottante verte et les tribunes multicolores de The Float@Marina Bay. Le circuit de Formule 1 de Singapour passe au pied de ces tribunes.
photo img_1600a.
Les cabines climatisées du Singapore Flyer, et un 777 SQ en arrière plan
photo img_5405a.
Il allait atterrir à Changi (SIN), bien sûr, et non sur la piste de la base aérienne de Paya Lebar, qui fut jusqu’en 1980 l’aéroport international de Singapour.
photo img_5223a.
Après ce vaste tour d’horizon qui nous a ramené à l’aérien, il est temps d’atteindre la conclusion.
Merci de m’avoir lu jusqu’ici !
Afficher la suite

Verdict

Qatar Airways

8.9/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements8.0
Restauration7.5

Singapore - SIN

9.9/10
Fluidité10.0
Accès9.5
Services10.0
Propreté10.0

Doha - DOH

8.5/10
Fluidité10.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté10.0

Conclusion

Les A350 neufs de QR ne trouvent pas leur clientèle sur la ligne de Singapour, mais la clientèle qui voyagent dans ces appareils neufs et vides bénéficient d'un confort exceptionnel.
Les PNC de QR sont également au top sur cette ligne, sur la base d'un modeste échantillon de deux vols.
J'ai trouvé l'organisation de l'IFE toujours aussi confuse, mais le programme de géovision utilise au mieux l'excellent écran, avec une flexibilité et une qualité d'image impeccables. En revanche, l'offre audio/vidéo reste un peu décevante.
Le catering est également un peu en retrait de ce que l'on pourrait attendre.
Au total, c'était un excellent vol, nettement supérieur à mes attentes avant le voyage.

Changi est conforme à sa réputation d'excellence au départ également. Le fait que le vol était vide et la possibilité de spotting depuis la salle d'embarquement rendaient acceptable le fait que le PIF soit dédié à un groupe de portes d'embarquement, ce que je n'aime pas habituellement. Le seul minuscule reproche est le temps de trajet en métro (qui est fiable et confortable).

Les notes de DOH seront justifiées dans le FR du vol DOH-CDG : le transit a été efficace, mais le confort est en retrait par rapport à ce que l'on pourrait attendre d'un aéroport flambant neuf.

Informations sur la ligne Singapore (SIN) Doha (DOH)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 12 avis concernant 1 compagnies sur la ligne Singapore (SIN) → Doha (DOH).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Qatar Airways avec 8.3/10.

La durée moyenne des vols est de 7 heures et 38 minutes.

  Plus d'informations

32 Commentaires

  • Comment 348954 by
    indianocean GOLD 6817 Commentaires

    Bien que je ne sois pas le plus grand fan de la compagnie qatarie, je suis étonné par le très faible remplissage des vols de et vers Singapour. QR a l'habitude de proposer des tarifs attractifs, l'appareil est de dernière génération, la cause serait donc ailleurs.

    Marina Bay Sands, belle piscine, belle prouesse technologique et architecturale mais ça s'arrête là.

    Merci pour ce FR, FM

    • Comment 348959 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Je me perds en conjectures sur les raisons de l'échec commercial de la liaison DOH <> SIN. Mes dates étaient certes hors pointe en éco, pour un Européen comme pour un Singapourien, mais des PNC m'ont appris que c'est en permanence ainsi.

      L'architecture du Marina Bay Sands est reconnaissable entre tous, mais il est hors de prix, et un peu excentré pour qui veut visiter Singapour.

      Merci pour ton commentaire !

  • Comment 348960 by
    Chevelan GOLD 13459 Commentaires

    Un ligne pas très rentable pour QR ! Mais le confort pour le pax est idéal

    Changi n'est pas l'un des musts aéroportuaire pour rien...

    Un vol plutôt agréable avec une place infinie et des PNC très sympa.

    Bonus magnifique, avec quelques prouesses architecturales et une vue époustouflante depuis la terrasse panoramique du One Raffles Place, et quel beau coup de zoom sur la piscine du célèbre hôtel en face !!!

    Merci pour ce FR

    • Comment 348964 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Le rapport qualité-prix de l'aller-retour est excellent avec ces conditions de voyage, malgré l'A330 vieillissant entre CDG et DOH.

      Je transmets à Mme tes compliments pour sa photo prise à fond de zoom 20x sur la piscine où j'ai refusé de l'emmener en raison du prix du ticket d'entrée ;)

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 348983 by
    tnec 187 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Un avion neuf, et un très faible remplissage, le rêve en éco !
    Visiblement 3 A350 par jour sur cette liaison c'est trop, étonnant de la part de QR de continuer avec des vols aussi peu remplis. Peut être que dans quelques mois QR changera son programme et passera à 2 liaisons par jour. ..

    Un menu papier c'est rare chez Qatar !
    Pour le catering la deuxième prestation déçoit pas mal de passagers sur FR... De la nouveauté ferait du bien pour cette seconde prestation, après des années de cette fameuse box...

    Enfin, merci pour ce bonus magnifique ! La piscine donne envie, mais ça fait cher pour en profiter !

    • Comment 348988 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Je suppose que QR est coincée par son modèle de trafic basé presque exclusivement sur le transit : supprimer une des liaisons quotidiennes, c’est supprimer la correspondance de la petite centaine de PAX quotidiens de ce vol ayant déjà acheté leurs billets, ce qui peut faire mal commercialement auprès d’une clientèle qui sur cette liaison est probablement exigeante.

      Le hasard m’a fait rencontrer ce WE un client épisodique de QR qui m’a spontanément parlé de la médiocrité de cette seconde prestation.

      C’est la présence d’amis qui me fait revenir à Singapour, mais je découvre à chaque visite qu’il y a beaucoup plus à y voir qu’on ne le croit généralement.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 349003 by
    momolemomo GOLD 6240 Commentaires

    L'aeroport de Singapour a toujours l'air d'être beau et agréable, on comprend pourquoi il est toujours au top des classements des meilleurs aéroports du monde.
    Les PNC doivent adorer officier sur ces vols avec si peu de passagers. En tout cas, il va falloir revoir ça du côté de QR parce que je doute que ce soit rentable.
    Autant la premiere prestation parait bonne, la deuxième est un peu décevante.
    Sympa le bonus touristique de Singapore vu de haut.
    Merci pur ce Fr!

    • Comment 349093 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      SIN est sans mauvaise surprise; j'ai même trouvé des prises secteur multistandard, ce qui est rare dans les pays où le standard local est le type G.
      Un vol idéalement reposant pour les PAX, et où les PNC en faisait nettement plus que d'habitude sans en faire trop.
      Un point de vue panoramique est beaucoup plus intéressant si l'on a déjà sillonné les lieux que l'on peut retrouver et identifier.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 349019 by
    TheLuc 1588 Commentaires

    Merci pour ce FR !
    SIN toujours au top de la forme ;)
    Remplissage toujours aussi bas : autant y placer un A330 et garder le 350 pour des routes plus longues et avec plus de clientèle...
    Du coup c'est aussi le grand luxe pour les PAX, et 3 sièges pour faire une sieste c'est royal !
    Joli bonus.
    A bientôt pour un vol plus rempli ?

    • Comment 349094 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Les A330-200 biclasse de SQ ont 260 / 272 places, contre 283 pour les A350-900 (merci Wikipedia), autant dire que cela ne changerait pas grand chose pour le taux de remplissage, mais dégraderait le confort.
      Le vol DOH-CDG était effectivement beaucoup plus rempli, à l'instar du CDG-DOH.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 349022 by
    NicoWK 1730 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Vraiment magnifique ce A350, j'aime beaucoup son aspect extérieur, pare-brise, winglets etc... A l'image d'un 787, ce sont deux types sont bien "dessinés"

    Comme la majorité des FRistes l'ont déjà dit la fréquentation est relativement etrange. Je verrais comme une des raisons, une destination commune à beaucoup de compagnies européennes, avec des prix relativement bas (LX en moyenne : 650chf A/R Y) , enfin ce n'est que une supposition. Bref faut pas trop réfléchir sur les opérations de QR, et profiter des sièges vides pour la sieste ;-)

    Que dire, Changi est un aéroport toujours aussi agréable et beau (surtout le hall,ça brille^^!)

    PNC QR, très agréable cette attitude, vraiment!

    Merci beaucoup pour le bonus et les belles photos!
    J'adore cette destination, et avoir les explications de ce que j'ai pu voir, merci beaucoup!
    Je retiens l'adresse du One Raffles Place ;)

    Merci et à bientôt!

    • Comment 349106 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Il faut remercier l'informatique du XXI° siècle qui permet aujourd'hui de calculer des formes aussi belles que complexes tout en étant optimisées en poids et en aérodynamisme.

      La plateforme d'observation du One Raffles Place est curieusement peu mentionnée dans les guides, et sur place, son accès est assez discret.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 349033 by
    Thomas TEAM 428 Commentaires

    Merci Marathon :)

  • Comment 349059 by
    mogoy GOLD 10222 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Remplissage étonnant ou plus exactement programmation étonnante avec 3 vols par jour. C'est clairement un de trop avec un tel load factor. Voilà de la capacité de qualité utilisée à fond perdue.

    • Comment 349097 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Dans le sens CDG-DOH-SIN, il n'y a que deux vols DOH-SIN qui permettent une bonne correspondance (mais les trois vols SIN-DOH ont une bonne correspondance vers CDG). Je suppose qu'il y a d'autres destinations pour lesquelles le troisième vol est utile. Mais la clientèle est insuffisante pour la capacité des avions dont QR dispose pour cette distance.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 349062 by
    Papoumada SILVER 5888 Commentaires

    Merci François pour ce retour qui allie des descriptions chirurgicales -je ne fais pas forcément référence au contenu du wrap- à des incises humoristiques dont tu as le secret.

    Un grand merci à Mme Marathon pour sa contribution exceptionnelle et sa patience bienveillante.

    Je reste étonné devant cette omniprésence de l'évaluation en Asie. Sais-tu quel traitement est réservé aux infos ainsi récoltées ?

    Pas bête de proposer aux étourdis ou aux acheteurs compulsifs un moyen d'expédier les objets inappropriés à bord.

    Je reste stupéfait devant le faible taux de remplissage de ce vol. Difficile de trouver une explication à ce "boycott" de QR sur SIN.

    Un équipage aux petits soins, une cabine où on peut prendre ses aises, un catering d'aspect appétissant, voilà une façon très digne de voyager en Y... Jusqu'à ce que QR mette fin à cette ligne?

    "Les pistes s’arrêtent non loin de la limite de l’île de Singapour" ====> Difficile désormais d'identifier les limites de l'île de Singapour tant les terres pleins successifs ont artificialisé les lieux.

    De très belles vues aériennes et un bonus à la fois esthétique et didactique comme tu en as le secret.

    A bientôt !

    • Comment 349104 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      La contribution spontanée de Mme à l’iconographie de ce FR était-elle liée à la qualité des vacances que nous venions de passer ? :)

      Dans mes souvenirs de vie dans « l’Asie des idéogrammes », je n’ai vu ces claviers d’évaluation par la clientèle qu’aux PIF, dans les sanitaires d’aéroport et aux guichets des banques. Ils sont beaucoup moins répandus qu’il n’y parait à la lecture des FR. Je ne sais pas si et comment les données sont exploitées.

      Malgré cette ligne lourdement déficitaire desservant un pays réputé dépourvu d’attrait touristique, je mise plus sur l’avenir de QR que sur celui de MD ;)

      J’ai lu quelque part qu’il est prévu à terme de construire une ville nouvelle dans les réserves foncières de Paya Labar (immenses à l'échelle du pays) en déménageant la base aérienne à Changi, ce qui suppose vraisemblablement de gagner à nouveau des terrains sur la mer. L'achat de sable de mer indonésien pour fournir le remblai nécessaire est une source de contentieux entre ces deux pays peu connu des étrangers.

      Merci pour ce commentaire détaillé !

  • Comment 349088 by
    PAT62 4996 Commentaires

    Remplissage qui permet de faire un vol dans des conditions idéales.
    Le directeur financier de QR ne sera lui surement pas du même avis :)

    L'A350 est vraiment un appareil magnifique et justifie l'escale à DOHA pour tout Av'Geek qui se respecte.

    Merci François pour ce FR !

    • Comment 349105 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Un très bel appareil neuf que l'on peut visiter à sa guise grâce à un faible taux de remplissage et un équipage photo-friendly : que rêver de mieux pour un avgeek ?
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 349144 by
    LUCKY LUKE 2452 Commentaires

    Merci pour ce FR dont la seule une de couv donne envie de connaître la suite... et on n'est pas déçus du voyage avec en prime ce double bonus sur l'approche à Doha et la visite de Singapour.
    Effectivement, avion neuf + avion vide = grand confort assuré même en classe Y.
    Concernant l'échec de QR sur cette ligne, c'est bien la preuve que tout ce que ces compagnies sans marché naturel touchent ne se transforme pas toujours en or... Et comme SIN est tellement bien desservie par de très bonnes compagnies, son marché naturel -certes plus important que celui de DOH- n'étant pas lui non plus illimité, eh bien voilà le résultat...
    Tout bénef pour Mr et Mme Marathon en tous cas et c'est très bien ainsi !
    Merci pour le partage et à bientôt.

    • Comment 349153 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Les reformatages d'image dans la nouvelle version de FR rendent difficile le choix d'une photo de titre. Je suis heureux que celle-ci ait atteint son objectif : attirer le lecteur, et non des moindres ! ;)

      La localisation géographique de DOH (quasiment sur la trajectoire du grand cercle CDG-SIN) et les correspondances courtes rendent pourtant rapide le trajet de bout en bout vers l'Europe. En laissant de côté les vols directs, il est possible que la clientèle vers SIN préfère de toute façon un vol LC + un vol CC à deux vols MC.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 349573 by
    Durian 1171 Commentaires

    Merci pour ce FR et pour ce tres sympathique diner !
    Le remplissage de ce vol est effectivement incroyable... je ne suis pas fan des compagnies du Golfe, mais la combinaison vol vide + prix bas devrait pourtant etre un argument de poids...
    Et puis peut-etre tout simplement que c'est le volume qui joue, 3 vols par jour, idem chez EK, cela en fait des sieges !
    Je n'ai jamais de policier sur le tarma comme cela, peut-etre un chargement particulier en soute ? Ou peut-etre un traitement special pour les compagnies du Golfe ?
    Bel interieur moderne et surtout vide, cela fait un bon vol !

    • Comment 349620 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Il y a peut-être en effet tout simplement une offre excessive de transit par le Golfe, avec des appareils qui, distance oblige, sont trop gros.
      L’hypothèse d’un chargement nécessitant une surveillance spécifique est séduisante.
      Merci pour le commentaire et pour le dîner dans un quartier où il me faudra revenir pour pouvoir le présenter dans un bonus !

  • Comment 349721 by
    aurel-lil 4218 Commentaires

    Merci pour ce FR !

    je confirme le bien fondé et pensé de Changi ;)

    que de détails, tu m'étonnes que les pic QR voulaient te prendre en photo en voyant systématiquement ton apn.

    sacré confort en Y quand le vol est si vide. Et belle cabine que j'ai hâte de découvrir dans quelques jours maintenant, mon vol aller s'étant finalement fait sur un A330 et non un A350 ! cette fois, ça devrait être la bonne.

    bon du coup mon bonus n'aurait que peu d'intérêt comparé au tien. Sauf peut être les vues du Marina Bay Sands et de sa piscine alors où nous étions :) on verra bien..

    A bientôt !

    • Comment 349743 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Le nombre de détails à observer et photographier quand on est dans un avion est l'une des raisons pour ne pas regarder de film :)

      Les PNC semblent avoir deux interprétations face à ma prise de centaines de photos : c'est un PAX débutant et émerveillé de tout ce qu'il découvre, ou bien c'est un auditeur qui traque la faute. En J, il y a aussi l'hypothèse de l'espion d'une autre compagnie aérienne. Dans la plupart des cas, la réaction est un service plus attentionné. Pourquoi s'en priver ? :)

      Retour en A350 probablement vide après un séjour au Marina Bay Sands : ce sera le grand luxe ! ;) J'attends avec intérêt ton FR et son bonus - Singapour ne se limite pas à un panorama !

      Merci pour le commentaire et bon retour au bercail !

  • Comment 374497 by
    CDG Addict 1652 Commentaires

    Merci pour ce bon FR.

    Belle cabine je trouve et bon point le faible remplissage pour votre confort.

    Superbes couleurs je trouve et sensation d'espace.

    Catering d'une belle qualité je trouve.

    A bientôt.

  • Comment 395493 by
    okapi GOLD 3821 Commentaires

    Avion neuf, avion vide et un point de départ magnifique à tous les niveaux. Singapour, que de bons souvenirs. Le bonus est tout simplement génial. Une partie des bâtiments n'existaient pas lorsque j'y suis passé la dernière fois.
    Faudra peut-être voir si la ligne est devenue rentable et plus fréquentée depuis. Encore une à tester.
    Merci!

    • Comment 395549 by
      marathon GOLD AUTEUR 9561 Commentaires

      Le programme de développement de Marina Bay est encore très loin d'être achevé, d'après les maquettes que j'ai vues.

      La distance est trop longue pour un monocouloir, et la demande trop faible pour des bicouloirs. Je doute que QR réussisse à remplir ses appareils sur cette ligne.

      Merci pour le commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.