Avis du vol Flamingo Air Bimini Freeport en classe Economique

Compagnie Flamingo Air
Vol FMR496
Classe Economique
Siege 5B
Temps de vol 00:25
Décollage 25 Avr 16, 14:30
Arrivée à 25 Avr 16, 14:55
F1 1 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 870
Publié le 10 août 2016
Bonjour à tous,

Pour ceux d'entre vous qui ont lu mon dernier FR, celui-ci est la suite de cette journée d'avril 2016 passée aux Bahamas.
http://flight-report.com/fr/report-15269.html

Contre toute attente, je me suis donc retrouvé dès la fin de la matinée à l'aéroport de South Bimini (BIM)…
photo img_0368.

…au comptoir de la compagnie FLAMINGO AIR…
photo img_0367.

… où l'on m'a proposé un vol avec un horaire idéal pour la suite de mon petit périple, car il me permettait de rejoindre FREEPORT (Grand Bahama) dans des délais confortables afin de rentrer dans la foulée vers FORT LAUDERDALE en Saab 340 SILVER AIRWAYS, appareil et compagnies que j'avais à l'origine prévu d'emprunter directement de BIM à FLL. Coût additionnel de ce détour imprévu : 92$. Pas donné certes pour 25mn de vol, mais quand on aime on ne compte pas, tant le type d'avion annoncé est devenu rare de nos jours où que ce soit sur la planète.
photo img_0362 - copie.

Croyez le ou pas, le wifi de cet aéroport est impeccable. Je patiente en consultant mon site favori, dont la V2 vit ses derniers jours, et j'ai pu organiser mon rerouting en toute tranquillité.
photo img_0363.

Un peu plus tard, le comptoir de ventes de FLAMINGO AIR se transforme en comptoir d'enregistrement.
photo img_0366.

Me voilà muni du sésame indispensable à me rendre au PIF.
photo img_0361 - copie.

Et par voie de conséquence en salle d'embarquement, où je réalise être le seul passager non-bahamien sur ce vol.
photo img_0378.

Par la fenêtre on aperçoit le Cessna 208 Caravan sur flotteurs qui m'a emmené ici dans la matinée. Il a entre temps fait un A/R vers MPB (Miami Seaplane Base), tandis qu'un autre Caravan, traditionnel celui-ci, est là lui aussi. Il appartient à la compagnie américaine TROPIC OCEAN AIRWAYS qui possède aussi des hydravions.
photo img_0380.

Je guette avec anxiété le trafic à l'arrivée car mon vol vers FREEPORT aurait dû être parti depuis 10mn et je ne vois rien… quand soudain arrive l'avion qui a motivé cette étape supplémentaire : c'est bien un Beech 99, immatriculé C6-FLO.
photo img_0382.

Cet avion ne signifie sans doute pas grand chose pour la majorité de FRistes, surtout les plus jeunes. Et pourtant, en se projetant une trentaine d'années en arrière, le Beech 99 était un incontournable du transport aérien régional français. Toutes les compagnies opérant sur ce secteur en exploitaient : TAT bien sûr, mais aussi AIR ALPES, AIR LIMOUSIN T.A., AIR ANJOU TRANSPORTS, la CAL (Cie Aérienne du Languedoc) et d'autres.
photo img_0383.

C'est dire si je suis heureux de remettre les pieds dans un "99", mon dernier vol à bord d'un appareil de ce type remontant à 1987, sur la PAN EUROPÉENNE, compagnie toujours active aujourd'hui.
photo img_0386.

Surtout qu'il y a quelques heures quand j'ai quitté FLL, je n'imaginais pas un seul instant cette heureuse surprise.
photo img_0389.

Il y a une soute à l'avant.
photo img_0387.

Et une autre à l'arrière, vers laquelle on accède par la cabine.
photo img_0388.

Une fois à bord, je prends place au 5B. Configuration 1+1. Pas de jaloux, tout le monde a un hublot ET un couloir !
photo img_0395.

Sauf le pax assis en 6B qui n'a pas de vis-à-vis autre que la porte pax.
photo img_0392.

Ce qui donne ça une fois qu'elle a été fermée par le copi avant de regagner son siège.
photo img_0393.

On roule finalement à 14h50 soit avec 20 minutes de retard, 5mn avant l'heure à laquelle nous étions supposés arriver à FPO. Personne à part moi n'a semblé remarquer ce retard, ni les agents sol à BIM, ni l'équipage, ni surtout les autres passagers.
photo img_0397.

Ciao Bimini.
photo img_0398.

Ce qui est agréable avec le Beech 99 c'est que c'est un vrai avion de ligne, certes dérivé techniquement des Beech Queen Air et King Air qui sont des avions d'affaires, mais la cabine du "99" a vraiment été pensée pour le transport public de passagers, comme en témoigne la taille et le nombre généreux de hublots, Et voilà le décollage.
photo img_0400.

Pour faire le plus de photos possible, j'utiliserai autant le hublot de droite, correspondant à mon siège, que celui de gauche, en allongeant un peu le bras devant la passagère assise en 5A, qui ne semble pas trop apprécier mais qu'importe… je ne compte pas perdre un seul instant de ce plaisir unique qui est de voler en Beech 99 en 2016 !
photo img_0402.

Et voilà, on a décollé de manière un peu poussive, vu la charge proche du maximum, mais on y est arrivés !
photo img_0404.

Les 25mn de vol qui vont suivre, à basse altitude, vont être un régal pour les yeux. Les eaux turquoises des Bahamas peuvent sans équivoque rivaliser avec celles des Grenadines ou des Maldives, pour citer d'autres contrées idylliques où j'ai eu la chance de voyager (NDLR : avant que flight-report existe)
photo img_0405.photo img_0407.

A bord, point de service ni même de magazine de bord. Il n'y a qu'un seul siège vacant parmi les quinze que comporte l'avion (huit rangées de deux, moins le 6A).
photo img_0408.

En vol domestique bahamien ! Quelques mots sur FLAMINGO AIR, une des quelques compagnies du pays qui vivent dans l'ombre de BAHAMASAIR. FLAMINGO AIR possède une flotte de deux Beech 99 (15 sièges) et trois Cessna 402 (9 sièges). Elle assure plusieurs lignes régulières quotidiennes entre diverses îles de l'archipel ainsi que des charters vers d'autres îles de la Caraïbe. Elle n'est visiblement pas autorisée à voler vers les USA pourtant si proches. Je vous invite à visiter leur site www.flamingoairbah.com pour en savoir plus.
photo img_0411.

Alors que le temps s'assombrit, on entame l'approche vers Grand Bahama Island.
photo img_0414.

Entre la météo maussade et le paysage très peu engageant, on est déjà loin des images paradisiaques de Bimini.
photo img_0417.

Atterrissage à 15h20 sous la pluie.
photo img_0421.

Puis roulage assez long devant les diverses installations de FPO Airport.
photo img_0424.

Nous y reviendrons un peu plus bas.
photo img_0427.

Arrivée au parking à 15h25, avec 1/2h de retard. Pas un drame, mais à l'échelle ça équivaut à 8h de retard sur un Paris-New York.
photo img_0428.

Je laisse débarquer tous les pax afin de me rendre dans le cockpit pour cette photo souvenir.
photo img_0430.

Une dernière vue de la cabine du "99", vidée de ses occupants.
photo img_0431.

De gros nuages vont m'empêcher de faire une photo parfaite de cet appareil très insolite de nos jours.
photo img_0434.

Pourtant les agents de FLAMINGO AIR avaient refermé la porte pax à ma demande et s'apprêtaient à en faire de même pour la soute avant.
photo img_0436.

Il pleut toujours et je regagne finalement l'aérogare.
photo img_0433.

A l'intérieur de ce grand bâtiment en tôle sont regroupées toutes les compagnies effectuant des vols domestiques, sauf WESTERN AIR, et celles faisant des vols internationaux hors USA.
photo img_0438.

C'est assez sommaire comme design et comme offre commerciale.
photo img_0439.

FLAMINGO AIR possède un comptoir de ventes en bonne place.
photo img_0440.

Vue extérieure de cette aérogare.
photo img_0442.

Pour rejoindre l'aérogare dédiée aux vols US, à 1,5km de là environ, d'où part mon vol suivant, deux solutions : le taxi à 5$ ou… y aller à pied. La pluie s'étant calmée, je choisis cette option, ce qui permet d'apercevoir une dernière fois le Beech 99.
photo img_0443.

Premier arrêt de cette balade intra-aéroportuaire : le terminal privatif de WESTERN AIR, visiblement la compagnie qui monte aux Bahamas. Elle assure notamment une sorte de navette entre FPO et NAS, les deux aéroports principaux du pays, en Saab 340.
photo img_0445.

Ambiance terminal d'aviation d'affaires. Renseignement pris, WESTERN AIR a la réputation de ne pas annuler ses vols à la dernière minute, ce qui serait un "plus' déterminant face à la concurrence…
photo img_0444.

Je continue ma marche solitaire en passant devant une autre aérogare privative, d'une compagnie qui a sans doute annulé bon nombre de vols ces derniers temps^^.
photo img_0446.

Le matériel volant qui se trouve à proximité n'est pas en meilleur état que les infrastructures.
photo img_0449.

Une autre vue du tarmac de FPO, assez glauque.
photo img_0450.

En meilleur état, le terminal réservée aux vols privés, très nombreux aux Bahamas.
photo img_0452.

Cette déambulation s'achève devant l'aérogare des vols à destination des USA…
photo img_0459.

… qui présente l'énorme avantage d'avoir le statut "pre-clearance", ce qui signifie que c'est ici qu'on passe les formalités d'entrée aux USA.
photo img_0460.

Vue du comptoir de SKY BAHAMAS, qui opère en Saab 340, mais qui pourrait bien mettre la clé sous la porte prochainement selon des personnes bien informées sur place.
photo img_0456.

La zone d'enregistrement est déserte et je mettrai seulement quelques secondes pour récupérer mon BP.
photo img_0457.

Une fois airside, c'est assez sympa et tout aussi bien équipé en wifi qu'à BIM.
photo img_0463.

Un peu de spotting à travers la déco toute coloniale de la zone de pré-embarquement. Saab 340 WESTERN AIR et ATR72-600 BAHAMASAIR.
photo img_0466.

Et voilà l'avion qui aurait dû me ramener à FLL depuis BIM et que je prends finalement à FPO : Un superbe Saab 340 de SILVER AIRWAYS.
photo img_0472.

Un FR a récemment été publié par un autre FRiste à propos du Saab 340 de SILVER AIRWAYS. Je passe donc mon tour et je vous salue sur cette dernière image : qu'un avion de ce type consomme 60% de fuel de moins par heure qu'un jet de 70 sièges, c'est sûrement vrai. Le seul problème c'est que pour transporter 70 pax il faudrait 2 vols en Saab 340 , et sur une étape où un turboprop vole en moyenne 1,4 fois moins vite qu'un jet, si mes calculs sont bons, ça ferait 12% de fuel en plus pour les deux vols faits en Saab 340^^ !
photo img_0488.

Sur cet exercice de maths niveau 4é tout au plus, je vous remercie de m'avoir lu jusqu’au bout, en espérant que vous avez apprécié autant que moi ce petit détour aux Bahamas.
Afficher la suite

Verdict

Flamingo Air

5.6/10
Cabine7.5
Equipage7.5
Divertissements5.0
Restauration2.5

Bimini - BIM

7.5/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services6.0
Propreté6.0

Freeport - FPO

5.8/10
Fluidité8.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

FLAMINGO AIR est une petite compagnie bahamienne qui n'a pas la prétention de jouer dans la cour des grandes. Je noterai donc avec indulgence les divers éléments proposés dans le barême de flight-report, et encore le critère ponctualité a-t-il disparu avec la V3, pour ne pas la voir se retrouver au bas de l'échelle, même si c'était quand même assez rudimentaire pour 92$ et 25mn de vol.
Sur le plan personnel, satisfaction sans limites d'avoir pu revoler en Beech 99 près de 30 ans plus tard.
Rien que pour ça, j'aurais pu mettre 10/10 de partout à FLAMINGO AIR !

Sur le même sujet

16 Commentaires

  • Comment 362169 by
    Gaetan SILVER 1657 Commentaires

    Merci pour ce bel FR comme d'habitude !

    J'adore lire vos FR loin des lignes ultra fréquentées et par conséquent reportée !

    Merci pour la photo de la Une du site, c'était mon FR !

    Je connaissais pas cet avion et ce soir, je vais dormir en étant moins con ! Merci !

    Vol spartiate et catering inexistant, c'est normal et le paysage nous permet de saliver !

    Petite question, vous avez acheté un nouveau billet avec Silver Airways ou changé l'existant vu que le lieu d'origine n'est plus le même ?

    A bientôt !

    • Comment 362598 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 1823 Commentaires

      Merci de ces commentaires fort appréciés. En fait, depuis le fameux wifi de BIM airport, j'ai annulé et demandé le remboursement de mon billet Silver Air BIM-FLL et acheté un nouveau billet sur cette compagnie, en l'occurrence FPO-FLL, au même tarif. A bientôt.

  • Comment 362191 by
    mogoy GOLD 7468 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR.
    Je dois encore être jeune car ce Beech99 n'évoque effectivement rien.
    On peut apprécier les larges hublots sur cet appareil !

  • Comment 362192 by
    PAT62 5089 Commentaires

    Marrant cet appareil avec ses grands hublots à angle droit.

    J'ose en déduire que la cabine n'est pas pressurisée.

    Pléthores de compagnies dans cette région.

    Magnifiques vues en vol.

    Merci pour ce FR !

    • Comment 362601 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 1823 Commentaires

      Merci. Effectivement, cabine non pressurisée, ce qui précipité la fin du Beech 99 sur le marché régional français dès lors que des compagnies se sont mises à exploiter des Metro, forçant Beech à développer le 1900 pour reprendre l'avantage dans ce secteur. A bientôt.

  • Comment 362194 by
    Bargi62 SILVER 2388 Commentaires

    Excellent FR mais c'est habituel quand on voit apparaître votre pseudo.
    J'adore cette ambiance et ce beech99 permet de superbes vues en vol.
    Merci pour ce FR.

  • Comment 362218 by
    SMilano 1267 Commentaires

    Merci pour ce magnifique FR !

    Je n'avais pas vu le comptoir de Flamingo caché dans le coin ^^
    Belle trouvaille le Beech99 !
    Vous avez l'art de trouver LA perle rare, avec un peu de réussite tout de même ici :)

    Le survol de ces eaux paradisiaques est un pur bonheur pour les yeux.

    A bientôt pour d'autres découverte :)

  • Comment 362272 by
    Leadership TEAM SILVER 3916 Commentaires

    Encore un FR incroyable Luc, quel dépaysement et j'ai moi aussi découvert le Beechcraft 99 avec ton FR!

    Vraiment grand ces hublots, heureusement qu'il n'est pas pressurisé!

    A+ pour un autre grand moment d'#avgeek :)

  • Comment 362284 by
    Chevelan GOLD 9839 Commentaires

    Merci Monsieur luke pour cet épisode passionnant comme toujours !

    Une flopée de compagnies plus ou moins boiteuses aux Bahamas, un pays qui fait inévitablement penser aux plages, soleil, luxe et... Paradis fiscal.

    Le beech 99 est complètement différent du Samos éponyme mais ils ont un point commun ! Ils sont de la même époque... Personnellement , j'ai piloté un Beech à La Réunion... Sur flight simulateur, il ne faut pas exagérer quand même ^^

    A bientôt pour une autre aventure exotique ?

  • Comment 362352 by
    FFlyerCDG 2123 Commentaires

    Bon il faut bien reconnaitre qu'on est très loin du champagne Cuvée XYZ et du caviar avec sa garniture mais ces vols hors du commun sont finalement beaucoup plus dépaysants car beaucoup plus rares ici :-)))

    Merci une fois de plus pour ce moment d'originalité !!

    En revanche j'attends mon FR en mode "hydravion humide" :-))
    Comme le disait Kevin alias "K2World", dommage qu'on n'ait pas inventé FR plus tôt...
    Je suis certain que tu aurais beaucoup aimé le FR que je n'écrirai jamais à propos de mon vol Chalk's Ocean Airways effectué entre le port de Miami et Nassau en Grumman G-73T Turbine Mallard au début des années 90.

  • Comment 362471 by
    NicoWK 1601 Commentaires

    Merci pour ce superbe FR!

    Je ne connaissais pas le "99" encore moins en Europe...mais au vue des dates de son utilisation dans nos contrées, c'est normal!

    Un vol magnifique, rien à ajouté! ;-)

    À bientôt!

  • Comment 362606 by
    LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 1823 Commentaires

    J'imagine effectivement ce que ce site aurait produit comme "exclu" s'il avait existé à l'époque et surtout si les "vieux" que nous sommes désormais avaient eu un appareil numérique entre les mains dans ces années là. Mais c'est du passé et fort heureusement le présent nous permet de vivre encore de belles expériences... A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.