Avis du vol Cubana de Aviacion Havana Holguin en classe Economique

Compagnie Cubana de Aviacion
Vol CU976
Classe Economique
Siege 11A
Temps de vol 01:25
Décollage 28 Avr 16, 20:45
Arrivée à 28 Avr 16, 22:10
CU 4 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 2384
Publié le 25 mai 2016
Voici la partie 2/4 d'un récent voyage à Cuba. Pour les détails et une intro plus exhaustive, je me permets de vous renvoyer au 1/4, à savoir CUN-HAV en A319 Avion Express loué par Cubana.
http://flight-report.com/fr/report-15398.html

En cette fin de journée, je demande à ce que l'on me dépose au terminal 1 de l'aéroport José Marti à l'issue d'une réunion qui a eu lieu sur un autre site de la plate-forme.
photo img_0935.

Il est à peine plus de 17h et je suis très en avance pour mon vol prévu à 20h45, à destination d'Holguin. Estimé "en hora". Tout va bien.
photo img_0930.

Je me dis que ces quasi trois d'heures d'attente seront l'occasion de revisiter cette aérogare où je suis venu pour la première fois en 1987. On verra plus loin que sur le plan du temps de visite, je ne serai pas déçu.
photo img_0934.

En accédant à l'étage de ce minuscule terminal, je constate avec horreur que les vitres donnant sur le tarmac sont rendues opaques par un film translucide qui laisse passer la lumière naturelle mais prive volontairement le quidam de toute vue vers l'extérieur. Dommage, car les terminaux 2 et 3 qui accueillent tout le trafic international (les fameux charters vers les USA au 2, tout le reste au 3) sont situés juste en face et le trafic est très animé en fin de journée.
photo img_0929.

Il y a juste un trou d'environ 3 centimètres carrés, à raz du sol, dans ce fameux film translucide par lequel je faufile l'objectif de mon iPhone pour apercevoir cet Antonov 158 de Cubana.
photo img_0926.

C'est le vol de 16h50 à destination de Santiago de Cuba. Il a été une première fois reporté à 17h30. Il partira finalement à 19h10. Typique d'un vol quasiment sans histoire chez Cubana car le retard-type avec cette compagnie en vol domestique est souvent bien supérieur comme on va le voir…
photo img_0927.

A 18h45, soit deux heures avant le départ, le check-in ouvre.
photo img_0932.

Je récupère mon BP, un vieux truc manuel dont Cubana a hérité d'Aerocaribbean, en m'étant assuré d'un hublot.
- "Le vol est-il à l'heure ?"
- "Oui, Monsieur, ne tardez pas à passer en salle d'embarquement " me répond-t-on.
photo img_0940 - copie.

Je vais désobéir à cette consigne en me disant que si la salle d'embarquement est aussi glauque que la partie publique de l'aérogare, deux heures d'attente risquent de faire long.
photo img_0931.

C'est donc en me déplaçant de temps à autre entre le Rdc et le 1er étage que je vais tenter de patienter, tout en redoutant de plus en plus un retard, car il serait trop miraculeux que mon vol soit à l'heure alors que tous les autres sont retardés. Il y a des escalators qui relient les deux étages, mais il ont cessé de fonctionner, sans doute il y a plusieurs années.
photo img_0937.

Entre temps, les pax d'un vol vers Baracoa, prévu à l'origine à 6h du matin mais qui a fait demi-tour pour cause technique (ATR72 ex-Aerocaribbean) et qui vient d'effectuer une deuxième tentative de départ en fin de journée, sans plus de succès, sont informés qu'ils ne partiront que le lendemain… Oui, il vont avoir un jour de retard pour faire un vol domestique de moins de 2h.
photo img_0933.

L'heure de départ de mon vol est quasiment atteinte. En théorie, on devrait partir dans 10mn mais je soupçonne de plus en plus qu'il n'y ait qu'un seul An-158 qui vole aujourd'hui sur le réseau domestique de CU, l'autre faisant le FDF habituel du jeudi et les trois autres étant… cloués au sol par manque de pièces détachées. Ça ne peut donc qu'être l'appareil que l'on a vu plus haut, parti à 19h10 à Santiago de Cuba avec 2h20 de retard, qui assure mon vol. En reconstituant sa rotation, je calcule qu'il sera à SCU à 20h45 environ, pour en repartir à 21h30 et donc arriver ici vers 23h10 (CU987). Ça nous fait au mieux un départ juste avant minuit pour le vol CU976. A la question "êtes-vous sûr que l'on part à l'heure, ce n'est pas l'avion qui vient de partir à SCU qui fait aussi le vol vers HOG?", la réponse de Cubana sera toujours la même "Je ne sais pas, mais allez quand même en salle d'embarquement !". Je rêve !
photo img_0944.

Je suis maintenant certain de devoir me préparer à une longue soirée d'attente, le réflexe naturel dans ces circonstances étant la survie, il faut donc penser à s'alimenter avant qu'il ne soit trop tard. Direction l'unique bar de la zone publique qui semble correctement achalandé en boissons…
photo img_0939.

… mais où tout ce qui est disponible en matière de nourriture figure sur cette photo !
photo img_0938.

Les installations sont tout aussi rudimentaires que l'approvisionnement du bar. Heureusement, la batterie de mon PC est pleine afin que je puisse meubler cette attente interminable sans trop m'en rendre compte. Je vous fais grâce de la visite des toilettes voisines, les pires que j'ai pu fréquenter dans ma vie à part peut-être en Egypte ou en Sierra Leone. Après avoir photographié tout ça en pensant partager l'info avec mes amis de flight-report sur le plan visuel à défaut d'olfactif, je renoncerai au moment de la rédaction car c'est vraiment trop sordide. Je vous passe donc les détails.
photo img_0945.

Vers 23h, je me décide enfin à passer dans la fameuse salle d'embarquement…
photo img_0946.

… dont la configuration et le confort sont comme je l'imaginais, semblables à ce que j'ai pu expérimenter au cours des six heures précédentes de l'autre côté du PIF.
photo img_0947.

Les passagers sont étonnamment calmes, visiblement habitués à ce genre de situation, mais en vérité c'est de la résignation face à un système qui ne marche pas, ici comme partout ailleurs dans le pays.
photo img_0948.

Même principe de film translucide que dans la salle précédente, afin de masquer la vue sur le tarmac. Là encore, il y a un trou minuscule à travers lequel mon iPhone aperçoit le fameux An-158 qui est revenu de Santiago juste avant minuit, ayant encore ajouté du retard au retard calculé plus tôt dans la soirée.
photo img_0953.

On ne comprend pas pourquoi on n'embarque pas alors que l'avion est là. Problème technique ? Problème équipage ? Problème… cubain ! La règle est simple : on doit attendre, et on n'a droit à aucune information. Soudain, à 0h30, soit 3h45 après l'heure théorique de départ, une annonce sonore indique pour la première fois de la soirée que le vol vers Holguin est retardé (!!!) et que les passagers se voient offrir une prestation au bar de la zone airside. Chacun fait alors sagement la queue.
photo img_0950.

Voilà ce que sera mon deuxième sandwich de la soirée. Voler de nuit à Cuba, une solution parmi d'autres pour qui souhaiterait éviter des dîners trop copieux^^.
photo img_0949a.

Soudain à 1h du matin, l'embarquement est lancé ! Abordando !
photo img_0951.

A l'abordage effectivement…. Mais les pauvres passagers qui se précipitent dans l'escalier ne sont pas au bout de leurs peines. Ils vont rester stackés environ 1/2 heure ici, dans la chaleur et la moiteur de ce couloir où ils sont agglutinés comme des animaux, personnes âgées, femmes enceintes et enfants inclus. Et encore, la SPA gueulerait si c'était le cas chez nous. J'ai choisi de rester en haut, afin de profiter au moins de la clim de la salle d'embarquement et j'hallucine de ne pas voir les autres passagers remonter à leur tour vers cet espace quand même plus humain. Comme si plus de 50 ans de système "muy especial" avait modifié les mentalités au point de ne même plus prendre un minimum soin de soi-même, alors qu'il suffit de franchir cinq mètres pour gagner dix degrés de fraîcheur… Cette situation résume à elle seule ce qu'est Cuba aujourd'hui.
photo img_0952.

On finira par accéder à l'avion à 1h30, sans connaître la raison de cette 1/2 heure d'épreuve supplémentaire qui a été imposée aux passagers.
photo img_0955.

Photos permises sans restriction, alors je me défoule à ma manière de cette soirée cauchemardesque dans l'aéroport de la Havane.
photo img_0965.

Malgré la souffrance subie depuis des heures dans ce terminal d'un autre temps, je réalise que c'est un grand moment : mon premier vol en Antonov 158 !
photo img_0963.

J'ai déjà pris son frère jumeau, l'Antonov 148, en Ukraine (Aero Svit) et en Corée du Nord (Air Koryo), mais jamais de 158, version légèrement allongée du 148, et pour cause : il n'y a que Cubana qui en exploite, en théorie cinq, en vérité deux !
photo img_0969.

Un peu plus loin, le fameux ATR72 qui n'en finit pas d'essayer de partir à Baracoa depuis la veille et qui a l'air enfin réparé puisqu'il vient de faire un A/R sur Camaguey en 1re partie de nuit, sans doute parce que Baracoa n’accueille que des vols de jour. Comme on l'a vu sur la dernière photo prise du FIDS, celle de 1h du matin, la prochaine tentative vers Baracoa est prévue à 6h45…
photo img_0959.

Me voilà à bord de l'An-158. Siège 11A en milieu de cabine.
photo img_0972.

Le pitch est classique pour une classe Y sur un vol domestique. On est quand même plus à l'aise que dans l'escalier d'embarquement…
photo img_0973.

Dans la pochette, rien d'autre que cette consigne. C'était prévisble.
photo img_2071.

Démos de sécurité par les PNC. On va enfin partir !
photo img_0975.

Bloc départ à 1h55, soit exactement avec 5 heures et 10 minutes de retard.
photo img_0971.

Inutile de dire que même si l'aéroport de la Havane est saturé, le roulage est court à cette heure de la journée.
photo img_0977.

On décolle à 2 heures locales.
photo img_0981.

Les pax dormiront quasiment tous pendant ce vol d'un peu plus d'une heure. On peut apprécier le "recline" généreux des sièges de l'An-158.
photo img_0984.

Il y aura un service pendant le vol : un verre d'eau ou un café.
photo img_0982.

Atterrissage à Holguin à 3h05.
photo img_0997.

Bloc arrivée dans les instants suivants. Les passagers se précipitent pour débarquer. Je n'avais pas remarqué que leur sensibilité au temps était aussi aiguisée^^.
photo img_1003.

N'étant pour ma part plus à 5 minutes près, je laisse passer tous les pax afin de faire tranquillement quelques photos de la cabine. Pour un jet régional d'une centaine de sièges, c'est du même accabit que le Sukhoi Super Jet : cinq sièges de front, bonne hauteur sous plafond, racks assez volumineux. Largement de quoi challenger l'Embraer 190 sur ce plan là, et de surclasser haut la main les CRJ900/1000 et leurs cabines rikiki.
photo img_1008.

Par chance, il reste encore des têtières dans les appros de Cubana. A quand la rupture de stock et leur suppression par la force des choses ?
photo img_1004.

Le rang 1 n'est pas séparé du galley avant par une cloison mais par un rideau.
photo img_1009.

L'avion repart bien sûr vers La Havane dans la foulée. Normalement à 23h10, ce sera donc plutôt 4h10 !
photo img_1010.

Le fronton de l'aérogare domestique de l'aéroport d'Holguin Frank Pais, airside.
photo img_1013.

La cohue au tapis de la livraison des bagages.
photo img_1014.

Je rejoins sans tarder mon hôtel à Holguin, le Pernik, au nom et à l'apparence pur jus époque soviétique, dont voici une vue quelques heures plus tard.
photo img_1020.

Un repos bien mérité, tant les huit heures que j'ai passées la veille au terminal 1 de l'aéroport José Marti ont été éprouvantes, mais à la clé il y avait un vol en Antonov 158, alors aucun regret !
photo img_1015.

Dans la fraîcheur matinale des jardins de cet hôtel, je médite sur mon expérience de la nuit précédente. Quelle aventure…
photo img_1018.

… et comme souvent, quel contraste entre l'immense satisfaction d'avoir ajouté une "nouvelle entrée" totalement hors normes à mon logbook, et la pénibilité d'un vol dont on se dit qu'il aurait provoqué chez nous une… révolution de la part des passagers, à l'aéroport de départ d'abord et dans les médias ensuite, voire chez les avocats et devant les tribunaux. Les enfants cubains qui ont subi ces 5 heures de retard dans des conditions tout à fait inacceptables dans notre monde occidental d'aujourd'hui connaîtront peut-être ça demain…
photo img_1017.

Merci de votre attention et à très vite pour la 3é partie de ce voyage dans ce pays tellement particulier.
Afficher la suite

Verdict

Cubana de Aviacion

4.4/10
Cabine7.5
Equipage5.0
Divertissements2.5
Restauration2.5

Havana - HAV

3.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services1.0
Propreté1.0

Holguin - HOG

3.8/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services2.5
Propreté2.5

Conclusion

La V3 de flight-report est une chance pour Cubana de Aviacion ! Le fait qu'elle ne permette plus de notation de la ponctualité (l'un de ses rares "loupés" selon moi, tant le reste est réussi) sauve CU d'une note encore plus mauvaise, car le zéro pointé aurait été assuré dans cette rubrique. Au delà des cinq heures de retard subies sur un vol d'un peu plus d'une heure, ce sont l'incertitude, la non information et les conditions spartiates d'attente, malgré le raff sandwich offert à la fin, qui sont inadmissibles. On est bien là face à une compagnie dont la satisfaction du client est une notion inconnue, mais cela témoigne plus globalement de la place infiniment réduite que le citoyen cubain occupe face aux services publics de son pays. Je m'arrête là car on verserait vite sur le terrain politique et ce n'est pas le lieu sur ce site.
Pour résumer, Cubana : ça ne marche pas. La compagnie n'a pas une organisation lui permettant d'assurer sa mission de transporteur aérien dans des conditions normales. Elle n'a sans doute pas l'argent pour cela. Dans ce contexte, elle peut quand même se réjouir que la loi ne l'oblige pas à dédommager ses passagers pour tout retard supérieur à 3 heures comme c'est le cas en Europe, car les sommes qu'elle devrait débourser seraient alors très supérieures à l'ensemble de ses recettes !
Bref, si vous aimez les avions insolites, prenez Cubana et armez-vous de patience. Sinon, évitez !

Sur le même sujet

40 Commentaires

  • Comment 350017 by
    Esteban TEAM GOLD 6910 Commentaires

    Merci pour ce superbe Flight Report. Superbe de par son exotisme et aussi à la lecture.

    C'est toujours un plaisir de te lire, et surtout de suivre tes aventures un peu partout dans le monde à la recherche d'exotisme.

    Que dire ? Voler en An 158 doit vraiment être génial, mais les conditions pour y arriver : non non non merci !

    Je te rejoins à 200% pour regretter la disparition de la note ponctualité, qui encore une fois, aurait eu tout son sens ici.

    A très vite pour la suite !

  • Comment 350024 by
    CAPOUNE 1076 Commentaires

    Merci une fois de plus pour ce FR très atypique!
    Un vol Cubana dans la plus pure tradition avec ces retards hors normes qui la caractérisent^^ De mémoire je n'ai jamais l'IL96 du dimanche au départ d'ORY ne serait-ce qu'une seul fois à l'heures! Comme pour ce vol, les retards se comptent en heures au minimum :)))
    Malgré tout quel plaisir de pouvoir voler dans ce type d'appareil, et en tant que collectionneur de safety card celle-ci aurait tenu une place de choix dans ma collection!
    Comme une bonne partie des FRistes je regrette la disparition de la note de ponctualité...
    Merci pour ce FR et à très bientôt pour la suite.

  • Comment 350028 by
    marathon GOLD 8875 Commentaires

    Un appareil dont la rareté se paye plein tarif... en heures d'attente inconfortable et sans information.
    Merci pour le partage !

  • Comment 350029 by
    BESMRS 1150 Commentaires

    Merci pour ce FR d'anthologie.

    Un blague ferroviaire connue des années 70 (avant la mise à niveau du réseau espagnol durant les années 90) était la suivante:
    Chef chef !!! un miracle ... Le Catalan Talgo* est arrivé à Montpellier avec 2 minutes d'avance ! Champagne !!!
    Crétin, c'est celui d'hier !

    * = Le Catalan Talgo était (bien avant les TGV) l'un des très rares trains à assurer directement du trafic franco-espagnol: cf https://fr.wikipedia.org/wiki/Catalan_Talgo

    On peut presque la refaire en version cubaine :)

    • Comment 350145 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

      Je ne sais pas si CUBANA a son slogan à partir de ses 6 lettres comme ALITALIA avait par exemple "Always Late In Torino And Luggage In Amsterdam", mais c'est sûr qu'il faudrait lui en trouver un dans ce genre...
      Mecrci et à bientôt.

      • Comment 350220 by
        marathon GOLD 8875 Commentaires

        Des acronymes humoristiques pour CUBANA, je peux vous en suggérer beaucoup :

        Customers Use Better Airlines, Newer Aircraft
        Cancel Unless Better Airlines Not Available
        Cancel Unless Better Aircraft Not Available
        Check-in Useless Because Aircraft Never Arrives
        Cry Until Bloody Aircraft Nears Airport
        Could U Build A New Airport ?
        Could U Buy A New Aircraft ?
        etc.

  • Comment 350033 by
    FFlyerCDG 2328 Commentaires

    Bonsoir Luc !

    Toujours un plaisir de te lire même si je ne laisse pas systématiquement de commentaire.

    Au delà de la rareté de l'appareil ou du routing exceptionnel de ce FR, je retiendrais surtout le portrait de la société et de la population cubaine...
    Un bilan sans concession de presque 60 ans d'un système politique à propos duquel il y aurait beaucoup à dire !

    Et une brillante démonstration de la culture non pas de la désinformation mais, plus simplement, de la non-information qui n'est malheureusement pas l'apanage de la République de Cuba !
    D'autres pays savent également très bien faire :-)

    Il faudra un jour que je te parle, autour d'un Campari, voire même de plusieurs car l'histoire est longue, d'un vol en An-24 - celui-là même qui a failli être fatal à Yasser Arafat quelques années plus tard - des Transportes Aéreos da Guiné-Bissau entre CKY et OXB...

    • Comment 350146 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

      Merci de tes commentaires, toujours fort appréciés.
      Pour le Campari c'est quand tu veux à CDG un de ces jours, avec refill à volonté tant que tu ne m'as pas donné le fin mot de cette histoire d'An-24 guinéen^^.
      A bientôt.

  • Comment 350036 by
    Gaetan SILVER 1758 Commentaires

    Merci pour ce bel FR comme d'hab' !

    L'aéroport ne donne vraiment pas envie de s'y attarder et c'est pas avec l'augmentation fulgurante des touristes ces derniers mois que les choses vont s'arranger.

    Le terminal 2, en plus d'être utilisé par les charters US, l'est aussi par Edelweiss Air. J'en ai fait l'expérience !

    Le retard et le manque d'informations sont à l'image du pays. Si Cubana veut maintenir la tête hors d'eau, faudra améliorer le service et profiter de la hausse des touristes.

    L'avion semble confortable pour un vol de cette durée et le "recliner" est à faire pâlir de jalousie les majors européennes !

    A bientôt pour la suite en Tu-204 et IL-96 ?

    • Comment 350147 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

      Bonjour et merci. La suite comprend bien évidemment le Tu-204, mais pas l'Il-96 CU que j'ai déjà pris en 2007 et dont tu peux voir 2 photos d'archives au début du FR précédent sur CU (CUN-HAV en A319). A bientôt.

  • Comment 350045 by
    mogoy GOLD 8179 Commentaires

    Merci pour cette suite sans concession.

    Il faut mériter sa nouvelle entrée dans son log. Certes l'attente est pénible, l'incertitude éprouvante et la chaleur étouffante, mais devant tant de carence, la vraie question est : arrivera-t-on en humain constitué à destination ou en charpie pour singe dans la jungle cubaine.

    Soulignons tout de mm la boisson et sandwich pour faire patienter les pax. Il y aurait très bien pu rien n'y avoir du tout !

    Morale pour aller à Cuba, prenez le vol direct !

    • Comment 350148 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

      Merci d'avoir bien voulu commenter. Les vols directs entre la France et Cuba vont se multiplier dans les mois qui viennent : AF passe de 11 à 14/7, TX ouvre ORY-HAV et une ou deux villes de province cubaine, XL passe son CDG-VRA de charter à régulier et ajoute SNU et CCC sur un autre vol, SS indique aussi démarrer Cuba en 2017. Un vrai pont aérien ! A bientôt.

  • Comment 350064 by
    NicoWK 1668 Commentaires

    Merci pour ce FR!

    Très exotique encore et toujours ;-)

    Dommage pour cette attente, heureusement que c'était pour le plaisir du routing. Il est vrai que pour les personnes devant faire ces vols régulièrement, ça doit être pesant à la fin.

    En espérant que l'arrivée des US aura un effet positif sur ce secteur. Malgré ça, l'expérience en valait la peine! D'autant plus que de l'avoir partagé ici, c'est toujours un plaisir.

    Merci encore et à bientôt!

  • Comment 350068 by
    Papoumada SILVER 5057 Commentaires

    Merci Luc pour ce reportage hors du commun pour ce qui est de l'aéronef emprunté.... car pour le reste, tes mésaventures me paraissent plutôt familières.

    60 ans (soit 3 générations) d'un système où l'irresponsabilité des dirigeants est la norme et où critiquer risque le passage par la Bastille locale, cela forge des habitudes. Il n'y a qu'un Occidental pour penser avoir droit à un service après avoir payé...

    HAV paraît vétuste mais on connaît pire. Au moins les FIDS fonctionnent-ils.

    Dommage ces films opacifiants sur les vitre de l'aérogare : quelque chose à cacher?

    Question catering, retard et cannibalisation des aéronefs, MD a trouvé son maître.

    A bientôt !

  • Comment 350104 by
    PAT62 5087 Commentaires

    Un vol à bord de l'Antonov 158 qui se mérite !

    Mais une belle machine, on croirait un Avro amputé de 2 réacteurs.

    Service proche du niveau zéro.
    Vu les retards distribution du catering en salle d'embarquement :)

    Merci pour ce FR !

    • Comment 350151 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

      Merci d'avoir commenté. Oui, c'est vraiment un Avro RJ bi-réacteur que cet An-158. Disons un RJ100 tandis que l'An-148 serait un RJ85^^. Mais ces gros réacteurs d'Antonov ont quand même plus de gueule que les sèche cheveux des BAe146/Avro RJ...

  • Comment 350117 by
    indianocean SILVER 6022 Commentaires

    Pour avoir passé autant de temps à l'aéroport, vous devriez le connaître par coeur.

    Quel service au sol désastreux. On voit bien que la législation concernant les vols en retard n'existe pas à Cuba.

    Bon, il y a au moins eu un vol avec un avion assez rare de ce côté de l'océan.

    Merci Lucky

  • Comment 350193 by
    Kilmarnock SILVER 3804 Commentaires

    Et bien... même s'il y a toujours pire comme situation, je reste bouche bée devant autant de médiocrité... Heureusement qu'il y avait L'Antonov au bout ^^
    Le personnel au sol n'est vraiment pas professionnel, et l'aéroport d'un ennuie et d'une nullité presque affligeante. Je me demande s'il y a des contrôleurs IATA qui de promènent dans le coin de temps en temps?
    Le seul point positif dans l'aéroport, c'est que la compagnie a quand même eu la décence de vous offrir une collation au bar, ce qui malgré une qualité gustative très médiocre, a le mérite d'être souligné ^^

    "il n'y a que Cubana qui en exploite, en théorie cinq, en vérité deux !" Mieux vaut en rire qu'en pleurer :p

    En tout cas, que ce soit à l'aéroport ou dans l'avion, on est bien loin d'un SIN-LHR en A380 Singapour en classe business, j'en connais qui se serait pendu dans l'aéroport depuis longtemps haha
    On peut vraiment dire que te concernant, c'est plus l'exotisme du voyage qui t’intéresse que le confort de haut standing. Je trouve ça remarquable même si bien évidement, tu ne cracherai pas sur un confort minimum ^^

    Merci beaucoup pour ce récit! A la prochaine :)

    • Comment 350439 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

      Merci pour ces propos fort appréciés.
      Disons que je crache pas sur un vol en J sur 380 SQ s'il se présente, comme ce fût le cas en novembre dernier sur CDG-SIN, mais c'est vrai que si j'ai à choisir entre l'intérêt de l'avion ou de la compagnie (surtout leur rareté et le fait que leurs durées dans le temps soit limitées), et le confort ou le service à bord, c'est toujours le premier critère qui l'emporte.
      Ceci dit, entre HAV et HOG, pas de dilemme possible, c'est Cubana avec 5 heures de retard ou une dizaine d'heures de route^^.
      A bientôt.

  • Comment 350330 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 6628 Commentaires

    Merci "Lucky Luke" pour cette nouvelle expérience. L'expression typique cubaine " Hay que luchar" est très bien illustrée par ce vol qui témoigne de l'effritement du système. Une fois arrivé à bon port , reposé par une bonne nuit et avec un café au bord de la piscine ne reste que le plaisir d'avoir complété ton log book d'une nouvelle ligne et d'un nouvel appareil ! c'est une définition d'avgeek qui me va bien ! ;-)

  • Comment 350409 by
    vass06 40 Commentaires

    Bonsoir,
    C'est vrai que les occasions de voler sur des avions encore jamais empruntés te sont rares au regard de ton palmarès de vols. Ca se mérite ;-)
    J'ai bien ri en te lisant.
    Bravo

  • Comment 350442 by
    LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

    Merci. Question humour, je ne suis pas en reste avec nombre de contributeurs de ce site. C'est aussi ça qui en fait l'intérêt. A bientôt.

  • Comment 350457 by
    cloud_rider 833 Commentaires

    C'est fou de voir cette inorganisation autour des vols domestiques mais j'imagine que ça ajoute aux "charmes" du pays.

    Il est vrai que la bête a fier allure quand même, ça change tellement des classiques ATRs ou E-jets.

    Les cubains ne semblent pas vraiment perturbé par les événements, résignation ou habitude? Je trouve quand même dommage qu'il n'y ait pas eu un service "spécial" pour ce vol très en retard, bien qu'une "collation" avait été proposé en salle d'embarquement. On ne peut pas dire qu'ils n'ont pas eu le temps d'anticiper mais bon c'est Cuba, partir 5h après c'st déjà bien ^^

    Quoiqu'il en soit, merci bien pour ce FR.

    • Comment 350953 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

      Merci de ce commentaire. Résignation ET habitude à la fois je pense, pour expliquer le flegme tout britannique des pax cubains qui ont pris leur mal en patience comme si de tels événements étaient la règle quand ils voyagent sur leur compagnie nationale. A bientôt.

  • Comment 350511 by
    ilyes SILVER 1773 Commentaires

    Merci Luc pour ce FR,

    Chapeau bas... tu as été d'un calme stoïque mon cher ami.
    Cela dit, il faut mieux partir avec 5 heures de retard que ne jamais arriver...!

    A bientôt
    Ilyes

    • Comment 350955 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

      Merci à toi.
      Disons que je me suis "aligné" sur le calme des pax cubains évoqué plus haut. D'une manière générale gueuler dans un aéroport où l'on est en retard n'a jamais fait accélérer les choses, alors j'ai fait profil bas en me disant "tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir"... A bientôt.

  • Comment 350713 by
    Chevelan GOLD 10187 Commentaires

    c'est un véritable plaisir de lire ce FR

    La compagnie nationale est à l'image du pays, dépassée !

    Cet avion Russe ressemble beaucoup aux Avro.

    Il faut vraiment être passionner pour endurer toute cette attente, cela étant, objectif atteint !

    Merci Monsieur like pour ce FR

  • Comment 350744 by
    Alcam 1965 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR, que d'anthologie qualifie bien....
    Le tout, comme d'habitude est extrêmement bien écrit, ce qui est très agréable.....

  • Comment 350957 by
    LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

    Merci beaucoup, tout le plaisir a été pour moi.

  • Comment 351048 by
    F-OITN SILVER 1285 Commentaires

    Merci pour ce FR moite et humide ! On a presque envie d'aller se chercher une boisson fraiche en lisant la description de l'embarquement. Mais récompense finale à la hauteur. Belle cabine intérieure qui n'a rien à envier à ses homologues occidentaux. Le problème des pièces détachées semble aussi affecter fortement la flotte des Il-96.

  • Comment 351077 by
    LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2104 Commentaires

    Merci F-OITN. Les vols en Il-96 sont effectivement aussi aléatoires dans le réseau de CU que ceux en An-158 et Tu-204. Dans le monde d'aujourd'hui et plus précisément dans la zone géographique où évolue CU cela est totalement décalé, d'où mon intérêt à être retourné à Cuba cette année pour une "mise à jour" de mon flight log avant que l'évidence l'emporte, c'est à dire la fin de l'exploitation de ces machines par cette compagnie,... ou la fin de Cubana elle-même...

  • Comment 376273 by
    CDG Addict 1667 Commentaires

    Merci pour ce bon FR et cette exclu.

    Cabine classique mais bonne.

    Inacceptable ce retard non justifié et non annoncé. Vivement la levée de l'embargo pour le réapprovisonnement en pièce, etc...

    A bientôt.

Connectez-vous pour poster un commentaire.