Avis du vol Ewa Air Dzaoudzi Mahajanga en classe Economique

Compagnie Ewa Air
Vol ZD242
Classe Economique
Siege 39
Avion ATR 72-500
Temps de vol 01:00
Décollage 23 Déc 15, 15:30
Arrivée à 23 Déc 15, 16:30
ZD 6 avis
Rennais
Par 1336
Publié le 9 juin 2016
Bonjour,

Voila c'est mon tout premier reportage. Ça fait un bon bout de temps que je lis les différents FRs, tout particulièrement les FRs en partance et destination de Dzaoudzi.
J'avais prévu de relater mon dernier voyage entre Paris et Dzaoudzi avec la compagnie Air Austral mais malheureusement j'avais oublié de charger la batterie de l'appareil la veille.

Pour ce voyage j'ai pris les précautions en emmenant avec moi deux bécanes.

Arrêtons, les blablas.. Place à au FR. Voici donc le Planning:

DZA >>> MJN

Habitant en Petite Terre, j'ai vu émerger le nouvel aérogare, pierre puis "bois après bois". J'ai eu l'occasion à de nombreuses reprises d'y venir depuis l'ouverture au mois de Mai 2014 pour accompagner des proches en partance ou qui reviennent sur Mayotte.
Ayant connu l'ancienne bâtisse qui a fait son temps, ce nouvel ouvrage est tout simplement magnifique. Architecturalement parlant le bâtiment se fond dans le paysage. Il n'y a pas besoin d'un système de ventilation pour aérer le "Très" grand et spacieux Hall. Il y a des ouvertures un peu partout, c'est le concept qui a été imaginé par ses réalisateurs. Cependant cela reste un inconvénient, il faut savoir qu'il n'y a pas un grand soleil toute l'année sur l'ile. Lors de la saison des fortes pluies accompagné de vent, l'aérogare est fréquemment inondé. Des ouvertures en lamelles sur le toit sont super bien adaptées quand il fait beau mais quand il pleut ces ouvertures font que le bâtiment devient vite une passoire qui laisse filtrer l'eau de partout.

photo 3

Comme vous pouvez le voir, cette aérogare invite au voyage et pour avoir connu l'ancienne ouvrage, il ne faut pas trop se plaindre.

photo 1

Je suis arrivé un peu en retard car "Madame" m'avait caché le passeport, ne voulant pas de ce voyage à Majunga du coup pour un départ à 15h30, je suis arrivé à 14h25, limite avant la fermeture de l'enregistrement. Adepte du Check in sur Internet, celà m'a un peu aidé. L'agent à l'enregistrement juste parfait.

image

Direction donc pour la salle d'embarquement qui se trouve à l'étage on emprunte un escalator qui est vite devenu une attraction depuis l'ouverture de l'aérogare car c'est le premier de l'ile. On a une vue splendide du Hall d'entrée.


Le Passage par la PAF est très rapide puisque déjà tous les voyageurs s'y sont déjà frottés, il ne manque que moi et quelques retardataires qui ne se pressent pas plus que ça alors que l'embarquement a déjà débuté. Nous attendons les hôtesses qui nous appellent.

photo 13340113_1193142850720684_5400519712827784076_o


Après la PAF, c'est là sûreté, j'ai du tout enlever car je devais avoir en moi un objet suspect qui chatouillait le portique de sécurité.

photo 13340151_1193142847387351_218215610284684704_o


La seule boutique Duty Free de la salle d'embarquement, les derniers passagers s'empressent d'effectuer leur achats, alors qu'on les appelle. Une boutique qui est bien fournie malgré tout. Tabac, Alcool, Parfum…

photo 13392247_1193151700719799_973691402610699435_o

On s'empresse dans l'achat des derniers produits détaxés. Notez le "Mont Kilimandjaro" de Marlboro derrière. Si ça ce n'est pas une incitation à fumer toujours plus. Ne venez pas me dire le contraire.

photo dsc03670

Voici notre "coucou" dans laquelle nous allons embarquer. Un ATR 72-500 d'Ewa Air, une compagnie "mahoraise" que par le nom mais à en voir de plus près, c'est une filiale d'Air Austral où les pilotes, les hôtesses, la bouff, en claire tout est réunionnais. Elle a de mahoraise juste le nom et son hub c'est l'aéroport de Pamandzi. Il existe bien 2 pilotes mahorais qui ont servit dans l'Armée de l'Air Française durant des années mais qui ne répondent pas aux exigences d'Air Austral. Ils n'ont pas eu d'autre choix que de voler chez Inter Iles, une compagnie Comoriennes.

Nous n'avons pas eu droit aux passerelles. Pas à la hauteur de notre ATR. Les "CoBus" était là pour nous transporter jusqu'à notre Jumbo Jet. Interdit de nous laisser marcher sur la piste, de peur qu'il nous arrive quelques bricoles peut être.

photo dsc03671


Alors que nous sommes les derniers passagers à monter dans notre CoBus. Le conducteur n'a pas encore l'autorisation pour s'approcher de l'avion car ce dernier n'est pas encore prêt à nous accueillir. Il est en train de se faire bichonner. Il est 15h10 et il fait une chaleur de ouff dans la cocote minute. Pas de clim dans notre bus. Certain demande à descendre, le monsieur en jaune au pied des portes du véhicule fait barrage avec son corps.

photo dsc03672

Les deux Cobus sont enfin autorisés à nous déposer au pied de notre avion. L'avion est complet car il faut savoir entre Majunga et Mayotte c'est une longue histoire d'amour. Arrivés au pied de l'ATR, tout le monde descend.
C'est par une étroite rampe d'escalier qu'on accède à l'avion. C'est donc en file indienne que les 60 passagers sont accueilli. Avec des bagages en cabine qui encombrent les bras, certaines "Mama mahoraises" ne sont pas loin d'une chute. Une fois rentrée, je ne sais plus ce qui s'est passé à l'arrière.

photo dsc03674

J'ai une place privilégiée. Juste derrière le pilote, le pied. Personne devant moi, Yes. Une heure de vol ce n'est pas beaucoup, je l'admet mais bon c'est toujours ça de gagner en confort.
photo dsc03676

L'avion est plein. Ça se voit sur le visage des passagers, ils sont contents de quitter Dzaoudzi.


photo dsc03677

Après la petite animation des hôtesses pour les gestes d'urgences en cas d'avarie, nous voilà paré pour le décollage. Décollage à 15h30 précise wawouh Ewa Air c'est Top. 5 minute plutard, c'est la distribution des serviettes rafraichissante……. d'Air Austral. Quand je vous disais que dans cette avion tout est Réunionnais ce n’était pas une blague.

photo dsc03678


Après le rafraichissement, nous avons eu droit à des amuses gueule. J'avais le choix entre un salé ou un sucré. Pour ce vol aller j'opte pour un sucré quant au retour, je testerai leur salé. Donc j'ai dégusté une galette bretonne dont je ne me souvient plus du gout. Accompagnée d'un verre de jus de fruit pour hydrater la gorge.

photo dsc03680


Le succulent gâteau breton. En bouche on a la sensation d'avoir des grains de sable entre les dents. Ce gouter fini, m'a donné envie d'aller au p'ti coin. J'ai donc voulu tester les toilettes de notre Jumbo Jet mais une dame à coté de moi n’arrêtait pas de me converser. C'est lors de la phase de descente vers MJN qu'elle me lâche du lest. Mais trop tard, je n'ai pas donc pu tester ces toilettes, je ne sais d'ailleurs pas s'il y en a à bord.

photo dsc03681

Je voulais absolument montrer cela. C'est le rangement de la tablette qui est détérioré. Pas trop rassurant ma foi.

photo dsc03685

A 16h20, nous nous posons enfin à Majunga. Au toucher de l'avion sur la piste, on a la sensation de rouler sur un bitume pas très lisse. On dirait presque du pavé. On me confirme que c'est un revêtement d'une autre époque. La piste d’atterrissage n'a plus été refait depuis l'époque des colonies.

Premier aperçu de l’extérieur à travers les hublots, j’aperçois des cadavres d'avion qui n'ont plus volé depuis longtemps. On dirait plus qu'ils sont là en décoration qu'autre chose.
Je ne suis pas un spécialiste des avions, je ne pourrai donc pas vous donner plus d'informations sur ces types d'appareil. Les experts sur le site m'aideront peut être.

photo dsc03689

De plus près encore. En y regardant de plus près, malgré le siège cassé, je suis plus rassuré de mon ATR qu'un vol éventuel à bord de ces cadavres.

photo dsc03690

La descente de l'avion est fluide. Mais le pire est à venir, arrivés dans l’aérogare de Majunga. On arrivé dans un bâtiment exigu mais très en premier vu.
File indienne pour passer la PAF Malgache, on nous demande de préparer nos 30€ pour régler le Visa d'entrée dans le pays.
Ahurissant pour les habitués qui viennent régulièrement, en effet pour un séjour de moins de 30 jours, il n'y avait rien à régler. Le policier malgache nous dit que ce sont des directives entrées en vigueur il y a seulement deux jours. Nous sommes donc les premiers à payer.

photo dsc03691

Équipé, de simple brasseurs d'air l’atmosphère devient vite étouffante à l’intérieur du bâtiment. Presque 30 minutes pour passer le contrôle et là je suis gentil. Les chemises commences à souiller. Un policier passe et repasse devant nous avec une matraque en bois rouge.


photo dsc03692

Les passagers au retour de DZA sont minutieusement fouillés au pied de l'avion par la Sureté Malgache. Je me demande comment ça se passe quant il pleut. On ne le voit pas sur l'image mais tous les bagages sont alignés au sol sur le bitume. Les passagers doivent identifier leur bagage avant le passage par la sureté. C'est militaire ma foi.

photo dsc03698

D'autres ont du mal a partir, un dernier regard aux proches.

photo dsc03697

Après la PAF, nous avons passé multiples contrôles, et puis la douanes qui ont fouillé 5 fois mon bagages, je ne sais pas ce qu'ils cherchaient. Je le saurais lors du vol retour, je vous en parlerai. Je n'ai pas pu prendre des photos de la récupération bagages et le hall d'arrivée car j'étais serré de près par des policiers pas très rassurants.
Voilà une photo de la façade extérieur de l'aéroport de Majunga (Mahajanga). Il a fallu prendre un taxi pour se rendre au centre ville de Majunga, il faut compter 8€.

A bientôt. Je vous relate le vol retour la semaine prochaine.

photo dsc03700

Bonus : Cliquez pour afficher

Je vous mets en outre quelques images du nouvel appareil UU d'Air Austral, un Boeing 787-800 Dreamliner sur DZA. Le 03/06 dernier premier arrivé à Mayotte. Au programme il a effectué un batterie de test. Plus de 20 atterrissages et décollages. Tous les pilotes y sont passé car la piste de DZA est particulière, moins de 2000m.
Premier vol commercial pour une liaison direct en DZA et Paris, le 10 juin en pleine charge, ce qui n'a jamais été le cas jusqu'à ce jour.

















































Afficher la suite

Verdict

Ewa Air

4.0/10
Cabine5.5
Equipage6.5
Divertissements2.5
Restauration1.5

Dzaoudzi - DZA

8.9/10
Fluidité9.5
Accès9.5
Services6.5
Propreté10.0

Mahajanga - MJN

4.0/10
Fluidité1.5
Accès5.0
Services2.0
Propreté7.5

Conclusion

Pour le vol en lui même, il était assez rapide. Il s'agit de mon premier à MJN, je ne connaissait donc pas les lieu, ce fut une découverte. Ca été pénible à l'arrivée à l'aéroport de Majunga, les multiples formalités et les fouilles. Bon il ne faut pas être trop sévère.

Sur le même sujet

18 Commentaires

  • Comment 352166 by
    BESMRS 986 Commentaires

    Merci de FR tenté d'exotisme entre deux mondes :)

    Sinon les gendarmes à la fin me semblent très français :)

  • Comment 352199 by
    Rodo_Af SILVER 460 Commentaires

    Un GRAND merci pour ce Flight Report !! Super intéressant, et pour moi une première de voir Ewa en photos.... Mon seul passage à DZA remonte à plus de 10 ans : je vois que l'aéroport à bien évolué.

    > "Madame" qui joue à cacher le passeport !! Chaud, chaud ! Jalouse ? LOLOL Ca fait flipper tout de même..... LOL
    > Fais attention avec toutes les photos des filtres de sûreté, ect.... J'aurais peur de me faire remarqué...
    > Oui, oui : depuis peu il faut un visa fait à l'arrivée à Madagascar pour les citoyens Européens. C'est donc normal d'avoir dû payé 30 €. Moins cher si tu payes en Ariary....
    > En cas de pluie fortes à MJN : j'aimerais voir, mais je pense que les fouilles sont faites pareil !
    > Exact : les uniformes des gendarmes Malgaches ressemblent fortement à celui des gendarmes FR.
    > Un grand MERCI pour le bonus du 787 d'UU .... N'oublie pas tes batteries d'appareils photos si tu reprends un vol en Dreamliner sur Paris.... LOL
    > Oui : Ewa est une filiale de UU.... Logiquement, ils ne se sont jamais caché... Cela ne m'étonne pas de retrouver de nombreux équipements ou produits d'UU sur ce vol....

    Hâte de voir la suite.

    Bons vols @ toi

    • Comment 352202 by
      Rennais AUTEUR 29 Commentaires

      waw, effectivement ça n'a plus rien avoir 10 ans après, seul la longueur de la piste est restée intact. Avec le passeport j'ai du recourir à un détecteur de passeport sinon j’étais cloué au sol.
      Mon prochain vol c'est effectivement avec le Dreamliner. Selon les dires c'est un bijoux technologique donc plus besoin de batterie

  • Comment 352217 by
    marathon GOLD 8602 Commentaires

    Je suppose qu'il n'y a plus département sans un seul escalier mécanique dans le territoire !

    A MJN, je ne sais pas, mais à la lecture des FR de notre futur ex-correspondant permanent à Madagascar,les contrôles de bagages sur le tarmac sont annulés en cas de pluie.

    Merci pour ce premier récit au style enlevé, et bienvenue parmi les contributeurs !

  • Comment 352279 by
    Papoumada SILVER 4679 Commentaires

    Merci pour ce FR joliment narré et bienvenue à bord.

    "Ayant connu l'ancienne bâtisse qui a fait son temps, ce nouvel ouvrage est tout simplement magnifique." ===> Tout à fait, mais en même temps, ce n'était pas difficile de faire mieux. Au fond, il n'y a que la pluie qui ne change pas. Balourds d'architectes. Mais s'il avait fallu climer, EDM eut été en permanence en black out...

    "Je suis arrivé un peu en retard car "Madame" m'avait caché le passeport, ne voulant pas de ce voyage à Majunga" ===> Tous ceux qui ont vécu à Mayotte comprendront... ;=)

    "Il est 15h10 et il fait une chaleur de ouff dans la cocote minute. Pas de clim dans notre bus. "===> Il y a 5 ans, la clim des CoBus fonctionnait...

    "L'avion est complet car il faut savoir entre Majunga et Mayotte c'est une longue histoire d'amour." ===> la formule est excellemment choisie... "Majunga, le paradis des v***" disaient avec envie les adolescents des lycées de Mayotte...

    "Avec des bagages en cabine qui encombrent les bras, certaines "Mama mahoraises" ne sont pas loin d'une chute"====> Il est en effet rare que les bouénis voyagent légér ! Mais c'est à la compagnie de faire respecter les règles concernant les bagages à main.

    "Quand je vous disais que dans cette avion tout est Réunionnais ce n’était pas une blague. " ===> Air Austral n'a jamais caché qu'Ewa air est sa filiale de Mayotte. D'ailleurs Ewa Air est présentée dans le magasine de bord de UU.

    "La piste d’atterrissage n'a plus été refait depuis l'époque des colonies." =====> Comme la plupart des infrastructures à Madagascar.

    Le hublot de ces ATR UU est toujours aussi opaque.

    UUa introduit le sucré-salé dans son catering : on a connu mieux.

    "File indienne pour passer la PAF Malgache, on nous demande de préparer nos 30€ pour régler le Visa d'entrée dans le pays. " ===> Etonnants ces 30euros car le prix est de 25 euros à Tana. La nouvelle directive sur le prix des visas date de début décembre 2015. Il faut savoir que les visas étaient payants jusqu'en 2009, officiellement pour limiter le tourisme sexuel, et que la gratuité avait été introduite après le coup d'Etat de Rajoelina pour "relancer" le tourisme à Mada. Maintenant, le tourisme n'est pas relancé, mais l'Etat a besoin de devises...

    "Les passagers doivent identifier leur bagage avant le passage par la sureté." =====> L'identification des bagages au pied de l'avion est une procédure UU, identique à Tana. De même que la fouille des pax avant de monter à bord.

    "Après la PAF, nous avons passé multiples contrôles, et puis la douanes qui ont fouillé 5 fois mon bagages, je ne sais pas ce qu'ils cherchaient." ====> Ils cherchaient un cadeau, comme tout fonctionnaire malgache qui voit arriver un vazaha !!!

    Au plaisir de lire le reportage sur le vol retour !

  • Comment 352288 by
    cedricGB 238 Commentaires

    Maharaba ! Pour le FR, enfin un autre mahorais qui se met à écrire ! Le bonus est excellent ! Un 787 au couleur de l'île, c'est un jolie cadeau de UU (petit coup de Pub) pour fidéliser les mahorais ? Avec le plaisir de vous relire ! :)

    • Comment 352302 by
      Rennais AUTEUR 29 Commentaires

      C'est à moi de vous remercier car ce sont vos reportages qui m'ont donné envie d'en faire de même. Je trouve aussi dommage vu le nombre de mahorais qui voyagent tous les jours qu'ils ne prennent pas le temps de partager leurs excursions.

  • Comment 352292 by
    mogoy GOLD 7176 Commentaires

    Merci pour ce FR original.

    Compte tenu de la destination et de la réaction de Madame, le bonus est attendu chaud les marrons !
    Un vol bien pratique pour changer d'air, j'ignore quelles étaient les possibilités ex DZA avt Ewa mais j'imagine que c'est un progrès surtout avec le vol direct vers Paris qui s'annonce.
    Collation très Hop pour un business model similaire.

    L'accueil malgache laisse un peu à désirer, 30 EUR le visa, c'est cher surtout pour le service délivré...

    Merci pour ce FR et bienvenue parmi les contributeurs : on compte voir bientôt tout le réseau ewa sur FR !

    • Comment 352299 by
      Papoumada SILVER 4679 Commentaires

      ""Un vol bien pratique pour changer d'air, j'ignore quelles étaient les possibilités ex DZA avt Ewa" ===> les mêmes effectuées par UU ou MD sur Mada. Ewa ouvre un peu mieux les Comores et a ajouté Dar es Salam et Pemba.

  • Comment 352383 by
    ilyes SILVER 1745 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR hors des sentiers battus ! Ewa s'inspire de la Navette d'Air France pour la collation me semble-t-il ...

    A bientôt
    Ilyes

  • Comment 352387 by
    akivi SILVER 1323 Commentaires

    Une belle entrée parmi les contributeurs avec cette exclu, merci beaucoup !

  • Comment 352475 by
    ChangingNappies 2 Commentaires

    Les vieux biplans sont très certainement des An-2 https://fr.wikipedia.org/wiki/Antonov_An-2.

  • Comment 382495 by
    CDG Addict 1667 Commentaires

    Merci pour ce bon FR;)

Connectez-vous pour poster un commentaire.