Avis du vol Air Bourbon St Denis Paris en classe Economique

Compagnie Air Bourbon
Vol ZN 322
Classe Economique
Siege 41A
Temps de vol 11:55
Décollage 03 Aoû 04, 09:15
Arrivée à 03 Aoû 04, 19:10
ZN 2 avis
F-OITN
Par GOLD 2518
Publié le 13 juin 2016
  • Vol ZN 323 ORY-RUN (342) : Cliquez ici
  • Vol ZN 322 RUN-ORY (342) : vous y êtes !

Bonsoir !
Voici le vol retour RUN-ORY à bord de l'A340-200 "Zembrocal" d'Air Bourbon en ce mois d'août 2004.

Départ au levé du jour. Après le check-in, direction la terrasse de l'aéroport. On peut y voir le trafic du jour. Ici, un A330-200 CRL dans sa belle livrée d'origine.
photo 29638_1428937371640_1479011279_1917633_6827963_nphoto 29638_1428937251637_4235631_n

Le 737-300 Quick Change F-ODZZ d'Air Austral au départ.
photo 29638_1428937291638_972740_nphoto 29638_1428937331639_6865443_n

Notre paille-en-queue en provenance de Lyon via Milan se pose.


A l'embarquement, accueil toujours aussi chaleureux. Verre de jus de fruit de bienvenue.
photo f-oitn lfpo010

En classe Bourbon (J), une trousse aux dimensions généreuses et au contenu fourni est distribuée. J'avais bien un exemplaire de cette trousse mais je n'ai pas encore réussi à mettre la main dessus. En attendant, j'ai retrouvé la petite brochure de présentation inclue dans chaque trousse :


On repousse, puis roulage vers la piste 12. On passe devant un ATR d'Air Austral.
photo 29638_1428938411666_7470370_n

Demi-tour sur la raquette piste 12.
photo 29638_1428938931679_5813972_n

Sitôt décollé, virage à gauche, offrant une belle vue sur le terrain
photo 29638_1428938971680_1479011279_1917641_446137_n

En croisière au FL340 au-dessus de l'océan Indien.
photo 29638_1428939051682_7444679_nphoto 29638_1428939091683_6830305_nphoto 168645_1797246899148_245565_n

La cabine Mascareignes (description détaillée dans le premier FR)
photo p1280770

Le menu.
photo p1280749 - copiephoto p1280765

Cultures au milieu du désert lybien.
photo f-oitn lfpo011

C'est à ce moment là qu'une page s'ouvrira dans ma carrière de jeune voyageur, celle du premier atterrissage en jumpseat. Un joli cadeau inattendu pour moi et mon frère. Nous aurons ainsi l'occasion d'observer le niveau nullissime des contrôleurs aériens lybiens, le sommet de l'Etna se dégageant d'une mer de nuages, le survol de la Corse…

Ci-dessous, à gauche, le PFD (primary flight display) qui regroupe toutes les informations nécessaires au pilotage : horizon artificiel ; vitesse-air (en kn) ; altitude (en pieds) ; vitesse verticales (en centaines de pieds par minute) ; le cap et le radio-altimètre (ou radio-sonde, affiché uniquement à moins de 2000 pieds du sol). Ici, nous sommes en train de rejoindre notre troisième et dernier niveau de vol : le FL400 (40000 pieds).
A droite, le ND (navigation display) qui regroupe toutes les informations relatives à la navigation : affichage de la route enregistrée dans le FMGS; en haut à gauche du ND, la vitesse et la direction du vent (ici, on a du 35kn venant du 270 - soit plein ouest) et en haut à droite du ND, la distance et le temps restant avant le prochain waypoint.
photo 29638_1428939971705_1479011279_1917646_3385906_nphoto 29638_1428940011706_1479011279_1917647_212480_n

L'upper panel.
photo 29638_1428940091708_6364127_n

Ce qui peut paraître compliqué pour un néophyte est en réalité relativement simple : tous les systèmes sont organisés en lignes. Par exemple ici, de haut en bas, on a les extincteurs des 4 moteurs, les 3 circuits hydrauliques (vert, bleu et jaune) et tout ce qui concerne les réservoirs de carburants (transferts entre réservoirs notamment).
photo 29638_1428940131709_5406811_n

Le panneau central avec l'autothrust, les 3 FMGS, les fréquences de communication…
photo 29638_1428940171710_3250345_n

La descente débute. Vous pouvez voir sur les deux ND des zones jaunes et rouges. Il s'agit du radar météo qui, en fonction du niveau de balayage, permet de donner un aperçu du type de nuages ainsi que de la nature et de la densité des précipitations qu'il y a devant. Comme vous pouvez le deviner, le temps n'est pas fameux !
photo 29638_1428940771725_8260654_n

En effet, ce jour là, on a des conditions particulièrement électriques. La France est envahie par les orages. Alors qu'on aurait dû passer au-dessus des Alpes, nous sommes contraints de contourner la convection alpine par le sud via Marseille. Il est difficile d'en placer une à la radio puisque tout le monde parle en même temps. Chacun essaye en effet de se frayer un chemin parmi les nombreuses cellules orageuses. Le terrain de Lyon était temporairement fermé, tandis qu'Orly et Roissy étaient sous une ligne de grains avec un fort vent latéral et de la grêle. De plus, à Orly, la piste 08/26 était fermée pour travaux. Tout le trafic était ainsi focalisé sur la 06/24 et la courte 02/20.
Pendant plus d'une demi-heure, seuls les avions déclarés en "Low fuel" sont autorisés à se poser, les autres sont priés d'attendre ou de se dérouter vers Brest, Bruxelles ou Londres. L'A340-200 ayant une très grande autonomie, nos PNT n'ont pas hésité à RUN de rajouter quelques tonnes de kéro supplémentaires (comme dit le vieil adage, bidons pleins, coeur léger) qui nous autorisent à patienter 1h au sud d'Orly avant de se dérouter ailleurs. Ce fut un très bon choix puisqu'au bout de 45min de tours d'hippodrome au-dessus de la région chartraine, nous sommes enfin autorisés à l'approche piste 06.

photo 26375_1417472045014_2293274_n

Roulage pour la porte C6 du terminal sud. Pas plus de photos, ma pellicule était arrivée en bout de course (fichues pellicules !)
photo 29638_1428940851727_2226915_n

Parallèlement, mes parents avait pris quelques photos depuis la cabine.
photo diapo bidule chouette truc001photo diapo bidule chouette truc002photo diapo bidule chouette truc003

A320 Air Portugal
photo diapo bidule chouette truc004

737-300 EZY
photo diapo bidule chouette truc005

Arrivée en C6.
photo diapo bidule chouette truc006photo diapo bidule chouette truc007

Quelques jours plus tard, profitant que la 08/26 était toujours fermées, nous avons fait une petite séance spotting. Ayant gardé contact avec nos désormais amis PNT, nous nous nous faisions signe lors de l'attente en piste 06.

Un 747-200 AF en partance pour les antilles.
photo diapo bidule chouette truc008

Et notre Zembrocal au départ.
photo f-oitn lfpo001photo f-oitn lfpo002photo f-oitn lfpo003

Quelques souvenirs conservés depuis.
photo p1280766

Nous voilà arrivés au terme de ce FR d'archives, en espérant qu'il vous aura donné un aperçu, que j'espère fidèle, de cette compagnie exceptionnelle qui aurait vraiment mérité de vivre plus longtemps.
Afficher la suite

Verdict

Air Bourbon

9.1/10
Cabine10.0
Equipage10.0
Divertissements7.5
Restauration9.0

St Denis - RUN

8.0/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté6.0

Paris - ORY

8.3/10
Fluidité8.0
Accès8.0
Services8.0
Propreté9.0

Conclusion

-- Air Bourbon --
> Cabine : compte tenu de l'époque (2004), le confort était excellent et la cabine toute récente. Pour de la Y, c'est la note maximale sans hésiter.
> Équipage : probablement le meilleur équipage que j'ai pu rencontrer !
> Divertissements : 13 chaines audios et un hublot, cela me suffit ! Et passer 4h dans un cockpit de 340, il y a pire ! ^^
> Catering : je n'ai malheureusement pas de photos et ne me souviens plus de ce que j'avais pris, mais c'était très bon !

Informations sur la ligne St Denis (RUN) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 49 avis concernant 4 compagnies sur la ligne St Denis (RUN) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Bourbon avec 9.3/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 57 minutes.

  Plus d'informations

16 Commentaires

  • Comment 352710 by
    pacha25 32 Commentaires

    Trèsbon collector , MERCI

  • Comment 352715 by
    Yac974 227 Commentaires

    Merci pour ce reportage "dan'tan longtan". Air Bourbon (ZN) était une très bonne compagnie...équipage chaleureux, les repas étaient bon. Comme je disais sur ton autre"report" de ZN...Air Austral s'est beaucoup inspiré de Air Bourbon.
    Corsair avait une belle livrée auparavant.
    En tout cas quelle chance tu as eu de faire 4 heures de "cockpit"....le co-pilote était M.M....T ??? si c'était lui il travaille maintenant en Asie (AsiaX).

    • Comment 352721 by
      F-OITN GOLD AUTEUR 1637 Commentaires

      Merci Yac974 !
      Non, l'un des CDB était E... D...T , l'autre était un ancien d'AOM (CDB sur 340-200 également). Le copi était un ancien de CRL (copi sur 747 classic). Il y avait en tout 21 PNT et 61 PNC chez ZN.

      J'ai encore sur mon ordi une vidéo de promo ainsi que la vidéo de démonstration de sécurité, mais j'hésite à les mettre sur youtube, n'étant pas le propriétaire légal.

  • Comment 352717 by
    Benoit75008 GOLD 7318 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce magnifique FR qui nous met un sacré coup de vieux!

    Une prestation parfaite, dommage que UU ne s' inspire pas d'Air Bourbon en allant chercher de la clientèle étrangère à Milan par exemple...

    A bientôt

  • Comment 352775 by
    NicoWK 1728 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce FR collector!

    Haaaa un 737 EZY... j'étais encore à l'école quand ils ont commencé à GVA! ;-)

    Superbe expérience cette arrivée, et merci encore pour ce partage rare!

  • Comment 352796 by
    pacha25 32 Commentaires

    J'aimerai bien retrouver une vidéo que j'avais vu sur Réunion aviation d'un vol Orly/Réunion par AOM ou Air liberté je ne sais plus !!! en 340/200
    , si quelque'un a ca , on ne sais jamais Merci

  • Comment 354004 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8234 Commentaires

    Merci de ce retour en arrière ! Génial d'avoir profité du jumpseat pour l'arrivée.

  • Comment 363259 by
    pegase90 139 Commentaires

    Merci pour ce FR,
    Ah le 747-200 AF, je l'avais pris sur un AR ORY - RUN en 96. C’était pas des 747-300 sur les Antilles?
    Sinon pour les vidéos Just Plane , il y a effectivement une vidéo AOM ORY FDF en A340-200 et également une sur Air Bourbon (j'ai les deux) mais également sur Corsair avec ORY - RUN et 747-300 et 747 SP.

  • Comment 538233 by
    SNOOZE 4 Commentaires

    Merci pour ce FR, que j’apprécie énormément! je n’ai malheureusement pas pu voyager sur cette compagnie à capitaux privé réunionnais! Et j’aurais bien aimer expérimenter cette compagnie qui il me semble faisait la fierté de nos compatriotes! La politique Régionale et le lobbying ont causer la perte de cette compagnie crée par mon cousin à l’époque!
    A340 qui est un bel oiseau quelque soit la compagnie, qui disparaît du paysage aéronautique, comme tous les quadriréacteurs!
    Si il te reste un historique et des photos ou vidéos de l’histoire de cette compagnie, je te remercie par avance de les publier pour nos archives, et l’histoire des compagnies réunionnaises et françaises! T’en remerciant par avance!

Connectez-vous pour poster un commentaire.