Avis du vol Aegean Airlines Rhodes Paris en classe Economique

Compagnie Aegean Airlines
Vol A3 474
Classe Economique
Siege 12F
Avion Airbus A320
Temps de vol 03:45
Décollage 19 Jul 15, 15:55
Arrivée à 19 Jul 15, 18:40
A3   #38 sur 116 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 154 avis
F-OITN
Par GOLD 1024
Publié le 13 juin 2016
  • Vol OA 031 LRS-ATH (DH1) : Cliquez ici
  • Vol A3 206 ATH-RHO (320) : Cliquez ici
  • Vol A3 474 RHO-CDG (320) : vous y êtes !

Bonsoir ! Voici enfin le dernier vol de cette petite trilogie grecque. Pour mieux comprendre comment je me suis retrouvé à RHO alors que je rentrais vers CDG, je vous invite à relire le 1er FR LRS-ATH.

Après avoir débarqué du vol ATH-RHO, il faut obligatoirement repasser le PIF pour le vol RHO-CDG. Cependant, c'est jour de pointe à RHO et le terminal est juste sur-saturé. Un monde fou, en partance vers tous les pays d'Europe. Il y a même 5 vols à suivre pour la Russie.
photo p1250755photo p1250754

Il faut bien 30min pour passer le PIF avant d'arriver dans le hall d'embarquement. Celui-ci est juste bondé, impossible de trouver une place assise (j'ai quand même 2h30 à attendre) et tous les snacks sont pris d'assaut.
photo p1250757

De plus, pas d'air conditionné. Il faut donc supporter la chaleur et surtout la forte humidité de l'air. C'est juste irrespirable. Quand à la propreté, les Russes sont passés par là et la zone d'embarquement des vols russes est jonchée de détritus divers. Une fois les russes partis, une équipe d'entretien passe nettoyer tout ce foutoir et j'en profite pour prendre place.
photo p1250763

Je cherche une prise pour y brancher mon téléphone et voici tout ce que j'ai trouvé !
photo p1250764

Petit coup d'oeil vers le tarmac. J'envie les pax qui marchent au vent tandis qu'on étouffe derrière les vitres.
photo p1250760

Le trafic du jour
photo p1250761photo p1250765

Qui c'est ? ^^
photo p1250766photo p1250767

Enfin, l'heure de délivrance arrive
photo p1250768

Un nouveau petit tour du propriétaire en cobus 3000…
photo p1250771

…avant de rejoindre notre oiseau du jour
photo p1250772photo p1250774

Accueil très chaleureux par la chef de cabine. Ouf ! Pas de Monica-à-la-grecque pour m'empêcher de faire des photos de la cabine.
photo p1250776photo p1250775photo p1250780

Le choix de l'issue de secours est évidemment toujours un plus. D'ailleurs, je n'avais pas eu le choix lors du check-in en ligne puisqu'il s'agissait du dernier siège avec hublot disponible.


On quitte le parking à l'heure.
photo p1250787photo p1250789photo p1250790

On décolle avec la côte turque au loin
photo p1250795

Je commence alors un calcul approximatif de la trajectoire et je constate avec dépit que nous passerons probablement à la verticale de Nisyros, la merveilleuse ile de la soumada et aux cratères souffrés que j'avais quitté une semaine plus tôt… "Rhaaaaa !" avais-je alors envie de crier tout haut ! Quelques minutes plus tard, mes prévisions s'annoncent malheureusement exactes et je peine à distinguer Mandraki sur la côte nord.
photo p1250836

Cependant, alors que je bouillais de rage d'être on ne peut plus près de ce volcan magnifique sans pouvoir l'admirer, le hasard va m'accorder un coup de pouce inespéré : au dernier moment, notre bien aimable A320 daigne enfin effectuer un magnifique virage sur la droite, laissant Nisyros apparaitre dans toute sa splendeur…
photo p1250847photo p1250848

En version N&B
photo p1250849

Gros plan sur la caldeira
photo p1250850photo p1250851

Survol de Kos
photo p1250865

Et au loin, Léros d'où j'ai décollé 8h auparavant et que je survole pour la 3e fois de la journée !
photo p1250867

Dès la sortie des écrans, la géovision est mise en route
photo p1250884photo p1250877photo p1250879

C'est le moment de la distribution du repas.
photo p1250907

Le plat chaud est très bon, accompagné de ses éternels crackers industriels et de la barre chocolatée sans goût.
photo p1250911

Repas que je conclus par un thé.
photo p1250923

Dehors, les cunimbs sont de sortie
photo p1250925photo p1250931photo p1250933

Malheureusement, le temps est couvert sur une bonne partie de l'Italie et les Alpes sont complètement bouchées.
photo p1250947photo p1250953photo p1250965

Survol du dijonnais.
photo p1250999

Approche piste 09L
photo p1260004photo p1260006

On pénètre la 09R
photo p1260019photo p1260020photo p1260026

Le hublot est vraiment sale. Difficile de faire des clichés nets.
photo p1260032

Un collègue en provenance d'ATH.
photo p1260035photo p1260044

Les 2 A320 Aegean seront parqués côte à côte
photo p1260046

Dernier regard vers Victor Uniform
photo p1260047

Et pour finir, alors que je suis dans le RER me ramenant vers la triste région parisienne, un monstre sacré, désormais à la retraite, me survole dans un profond vrombissement.
photo p1260049

Ainsi se termine cette petite escapade grecque. Prochaine étape : la Chine !
Afficher la suite

Verdict

Aegean Airlines

8.5/10
Cabine9.0
Equipage9.0
Divertissements8.0
Restauration8.0

Rhodes - RHO

3.4/10
Fluidité4.0
Accès7.5
Services1.0
Propreté1.0

Paris - CDG

8.6/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services7.5
Propreté8.0

Conclusion

--- Aegean ---
Aegean confirme la qualité de son produit MC avec un équipage sympathique et un service tout à fait satisfaisant, quand on voit ce qu'offrent les concurrents avec le même tarif.

--- Rhodes ---
Un aéroport qui a de bon côtés (vue côtés pistes, accès au tarmac par des rampes) mais qui n'est absolument pas adapté au trafic saisonnier et manque sérieusement d'aménagements modernes. Que le manque de propreté soit dû à certains pax totalement indisciplinés, ça peut se comprendre, mais qu'il n'y ait pas de clim ou d'aérations dans un pays aussi chaud et humide et qu'on y trouve des équipements usés, voir très dangereux (cf la prise décollée avec les câbles dénudés et apparents), ce n'est tout bonnement pas acceptable.

Sur le même sujet

19 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.