Avis du vol Air France Paris Moscow en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1044
Classe Economique
Siege 18A
Avion Airbus A319
Temps de vol 04:40
Décollage 04 Jul 15, 09:20
Arrivée à 04 Jul 15, 15:00
AF   #41 sur 132 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 3868 avis
Redsox
Par 1434
Publié le 19 août 2016
Bonjour à tous, me voici à nouveau pour un nouveau flight report avec un vol qui nous mènera à Moscou. Encore une fois j'avais pris des photos mais j'ai mis du temps à le rédiger sur le site. Je me suis toutefois rendu compte qu'il manquait des éléments importants comme une photo de mon repas… J'ai finalement décidé de tout de même reporter ce vol car il est encore frais dans ma mémoire.

Le choix s'est porté sur Air France car les correspondances à Varsovie ou Amsterdam étaient dissuasives et qu'en vol direct, Aeroflot était deux fois plus chère.

J'arrive à l'heure, j'enregistre mon bagage sans encombres avec des agents très sympathiques. La paf et le pif sont passés en instant et je me dirige vers le hall K dont j'ai l'impression d'être un abonné.

J'ai mon temps donc j'en profite pour spotter

Ce B777W d'Air France vers une destination qui ne me revient pas

photo img_3009

Cet A330 en partance pour Bangalore

photo img_3010

Un grand classique avec cet A380 Emirates qui ne peut qu'arriver de Dubaï

photo img_3011

La vue au bout de la jetée sur les MC du hall L

photo img_3012

Un 767 de Delta se prépare pour son vol vers Cincinnati (on peut dire que CDG est un hub puissant quand on voit l'originalité de certaines destinations)

photo img_3013

Un bon vieux 747 pour Mexico (c'était le bon temps)

photo img_3014

On finit par embarquer, avec un retard qui est accentué par la présence d'un contrôle des passeports en passerelle

photo img_3015

À côté, ces passagers débarquent de leur vol en provenance d'Edinburgh opéré par Hop en embraer

photo img_3016

Nous voilà F-GRXJ

photo img_3017

Cet A319 revêt la nouvelle livrée, ce qui devrait être une évidence mais ne l'est visiblement pas, alors qu'elle a été dévoilée en 2009…

photo img_3018

Accueil chaleureux comme souvent sur la compagnie, je m'engage dans le couloir et une bonne surprise m'attend, c'est la nouvelle cabine smart and beyond (encore une exclusivité en juillet 2015)
Le vol est complet et l'embarquement un peu chaotique, les passagers sont en très grande majorité des russes rentrant de vacances.

photo img_3019

Le commandant de bord nous souhaite la bienvenue à bord et s'excuse pour le retard, du à "une arrivée tardive de l'appareil en provenance de Saint Petersbourg".
On repousse à 9h52 pour un vol sensé partir à 9h20.

photo img_3021

Les annonces sont faites en français, en anglais et en russe avec une voix pré-enregistrée.

Brochette d'AF de la famille A320 au hall L

photo img_3022

Puis vue sur le majestueux vaisseau amiral A380 et ses collègues airbus ou boeing.

photo img_3023

On se dirige vers la piste quand décolle cet A320 EasyJet.

photo img_3024

Et décollage

photo img_3025

Au moins c'est écrit, on ne peut pas se tromper

photo img_3026

Vue sur l'agglomération parisienne

photo img_3027

C'est à partir de ce moment que j'ai arrêté de prendre les photos nécessaires. Je me souviens tout de même du repas, qui étais constitué d'une salade de pâtes servie avec le désert dans une boite en longueur qu'on retrouve sur tous les vols moyen-courrier les plus longs, accompagnée d'une sorte de pizza calzone. Ce n'était pas mauvais du tout, même franchement bon pour de la nourriture d'avion en éco. La tarte au fruit de la passion du désert était même délicieuse. Ce sont en fait les quantités qui posent problème, car sur un vol de presque 4h en pleine heure du déjeuner, on a presque l'impression qu'AF vous met au régime.

Des boissons ont été proposées, ce qui me donne l'occasion de vous raconter un épisode à la fois comique et décevant de ce vol. Mes voisins de droite étaient un couple de sexagénaires russes, plutôt gentils, qui d'après ce que j'ai compris avec mes bases fragiles de russe, revenaient d'un séjour à Paris. En effet, comme beaucoup de passagers sur ce vol, ils ne parlaient pas anglais et encore moins français. Si bien que lorsqu'on met un équipage dans lequel personne ne parle russe, on peut s'attendre à de petits problèmes. Lorsque mon voisins se faisait servir un jus d'orange, la bouteille s'est vidée avant que son verre soit rempli, le temps que le PNC prenne une autre bouteille, il s'est plaint par des gestes. Le PNC lui a répondu de manière très agressive en lui criant WAIT! WAIT! comme si il ne s'avait pas mieux expliquer en anglais que la bouteille était vide.
Bref, le PNC en charge de notre rangée était à la fois désagréable et incompétent en ce qui concerne les langues étrangères…

À défaut de pouvoir profiter d'un IFE et après avoir lu le magazine Air France, je me contente d'admirer la traversée de l'Europe

Ici, on aperçoit le futur aéroport de Berlin Tempelhof, toujours pas fini ce qui fait scandale outre Rhin…

photo img_3028

On arrive aux abords de Moscou, sur cette photo un monastère très flou, et des habitations typiques de la banlieue moscovite

photo img_3030

Pas de photos de l'approche malheureusement, mais une fois en porte à Sheremetievo, le maître des lieux (et partenaire d'Air France) nous accueille en A320

photo img_3031

Et enfin, une vue de la cabine lors du débarquement

photo img_3032

Les contrôles d'arrivées en Russie seront passés en 15 minutes tout au plus, le bagage arrive rapidement, Sheremetievo me laissera donc un bon souvenir à l'arrivée.

Petit bonus touristique de Moscou, une ville qui vaut vraiment le voyage!

Ils sont partout (mais en cyrillique bien sur)

photo img_3042

Magnifiques vues de la ville de la terrasse du restaurant situé sur la tour de l'académie russe des sciences

photo img_3067photo img_3068

Le théâtre du Bolshoi

photo img_3097

Et la fameuse place rouge avec le Goum, la basilique saint-basile, le kremlin et le mausolée de Lénine

photo img_3101

Et tant d'autres choses à découvrir dans cette ville immense aux dimensions déroutantes pour un européen de l'ouest.















Afficher la suite

Verdict

Air France

6.5/10
Cabine7.0
Equipage5.0
Divertissements6.0
Restauration8.0

Paris - CDG

9.8/10
Fluidité10.0
Accès9.0
Services10.0
Propreté10.0

Moscow - SVO

9.5/10
Fluidité8.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Cela faisait longtemps que je n'avais pas voyagé avec Air France sur du Moyen-courrier, et l'expérience est mitigée, justement en raison du fait que ce vol est très long pour un service relativement semblable à des MC plus courts. En effet, la nouvelle cabine est très réussie esthétiquement, mais on se sent à l'étroit au bout de 3h40 de vol. La restauration était aussi un peu légère mais de bonne qualité (AF s'en sort avec un 8). Le divertissement est ce qui manque le plus sur un vol aussi long, quand-est ce que les compagnies européennes se mettront aux IFE sur les vols de cette longueur, comme le font maintenant les compagnies américaines? Enfin, l'équipage obtient 5 en raison de l'incompétence et le manque de sympathie du steward de notre rangée (les autres avaient l'air plus intéressés par leur travail).

Rien à signaler à CDG et SVO, d'où les notes (quasi) parfaites

Merci de m'avoir lu, et à bientôt pour un aller retour vers Vienne

Informations sur la ligne Paris (CDG) Moscow (SVO)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 18 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Moscow (SVO).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 3 heures et 35 minutes.

  Plus d'informations

2 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.