Avis du vol TransAsia Airways Hualien Taipei City en classe Economique

Compagnie TransAsia Airways
Vol GE016
Classe Economique
Siege 5C
Avion ATR 72-500
Temps de vol 00:35
Décollage 20 Mai 12, 20:30
Arrivée à 20 Mai 12, 21:05
GE   #59 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 21 avis
marathon
Par GOLD 1560
Publié le 22 mai 2012
A mon échelle, c'est un FR très court, pour un vol également très court pour revenir à Taipei.

GE011 TSA ? HUN
GE6812 HUN ? ISG
GE6811 ISG ? HUN
GE016 HUN ? TSA Vous êtes ici

Comme à l'aller, on monte au niveau départ; cette fois-ci par l'escalier.

photo P1280549a

Un coup d'?il sur l'atrium central, et désert à cette heure-là.

photo P1280561%2520panoa

Et arrivée au comptoir d'enregistrement où il n'y a pas foule, car la plupart des PAX du vol en provenance d'ISG avaient enregistré leur bagage, qu'ils sont en train d'attendre (mais cela ira assez vite).

photo P1280550a

Et là, petite surprise : le vol GE016 est affiché en retard? par rapport à un impossible horaire de référence de 16h30, qui est à peu près l'heure à laquelle ce même avion qui effectue la rotation TSA-HUN-ISG-HUN-TSA est parti de HUN. D'ailleurs, sur le site de la compagnie aérienne, le vol GE016 est un vol régulier, au contraire de la continuation vers ISG, qui est tous les jours à 20h30.

photo P1280555a

Au tableau général, où l'on notera que les pendules sont à l'heure (il arrive régulièrement que Chinois et Taïwanais négligent l'heure d'été), même erreur : ce vol, le dernier à quitter à HUN, va partir avec quatre heures de retard sur un faux horaire quatre heures trop tôt.

photo P1280557a

Toujours est-il que j'obtiens cette place, toujours pré-attribuée.

photo P1280553a

Le vol n'est pas complet (mais pas loin, en fait), mais je juge que cela ne vaut pas le coup de demander un échange pour un vol de nuit aussi court, d'autant que cette place est quand même du bon côté, le côté droit.

photo P1280554a

Puisque j'ai de l'avance sur les autres PAX, je refais un tour du propriétaire. La salle d'allaitement est toujours ouverte, ce qui me permet de vous offrir un meilleur cadrage des lieux.

photo P1280564a

Les sanitaires ? ils n'ont pas changé

photo P1280567a

Les deux affichettes à côté des plantes vertes sont totalement décorrélées : un classique panneau boire ou conduire, il faut choisir, un peu inattendu au niveau Départs, et en bleu : Rapprochez-vous un peu pour ne pas éclabousser à côté.

photo P1280566a

Après ce tour d'horizon des infrastructures, il est temps de se présenter à l'embarquement, où s'est formée une modeste queue.

photo P1280568a

Banal contrôle des cartes d'embarquement et de sûreté. Si vous avez bien suivi toutes mes aventures, vous savez désormais que mon bagage à main a été vérifié aux rayons X par le contrôle de sûreté d'ISG, puis entièrement fouillé par la douane japonaise, puis vérifié aux rayons X par la douane taïwanaise à HUN, puis vérifié aux rayons X par le contrôle de sûreté de HUN. Et évidemment idem à l'aller, dans l'ordre inverse. Contrebandiers s'abstenir?

La décoration des portes d'embarquement évoque les huttes des Aborigènes de la tribu locale, les Atayal, qui est l'une des plus importantes.

photo P1280570a

Toujours cet horaire erroné pour le vol (au moins, il y a une cohérence dans l'information), avec quelques infos météo sans grand intérêt, puisque nous savons bien qu'il pleut un peu à Hualien, et que le vol ne va ni à Taichung, ni à Taitung.

photo P1280571a

Il y a un wifi gratuit, mais le débit est le plus pourri que j'ai vu depuis longtemps. J'ai réussi à avoir la moitié de la photo du FR à l'affiche avant de devoir embarquer. L'annonce du début de l'embarquement est faite successivement en mandarin, taïwanais, hakka, anglais et japonais. Cinq langues différentes ! combien d'aéroports en font autant ?

photo P1280573a

Toujours les parapluies pour les PAX pour atteindre l'avion stationné au fond.

photo P1280575a

Le voici de plus près.

photo P1280576a

Pour meubler un peu ce FR qui manque cruellement de nouveauté, je me suis intéressé au magazine de vente à bord. Il y a les classiques bijoux, parfums, cosmétiques, du vin, quelques maquettes à 540 TWD? mais ce sont ces deux articles qui ont retenu mon attention, à défaut de ma carte de crédit.

photo magazine_de_vol_horizontal

Un bracelet et un tour de cou comportant du germanium japonais à 99,99%, et pour le second de la poudre magnétique de santé à 1100 Gauss. Ca vous intéresse ? Eh bien, pas moi. Le germanium, dans mon enfance, on en faisait surtout des composants électroniques de puissance, et aujourd'hui, de l'optoélectronique, cela n'a aucune chance d'éliminer les radicaux libres de votre corps par contact, mais c'est totalement inoffensif. En revanche, un champ magnétique de 1100 Gauss, soit 0,11 Tesla, c'est justement le seuil à partir duquel les chercheurs ont constaté des anomalies de l'électrocardiogramme de macaques. A partir de quelques Tesla, les rats donnent des signes cliniques de stress intense. Si vous mettez ce tour de cou dans la poche, votre spermatogénèse risque aussi d'en prendre un coup. Non, tout cela, ce n'est pas dans la notice bilingue, mais dans ma culture générale, qui s'agace régulièrement de ces insanités pseudo-scientifiques.

Cette fois-ci, la petite brique de boisson est distribuée en vol : les PNC n'ont pas traîné pour faire l'allée dans ce vol de 35 minutes Je n'ai pas eu l'impression de faire un effort physique intense en prenant ce vol, et j'ai été plutôt intrigué qu'il s'agisse de cette boisson reconstituante. Le marathonien ne conteste nullement l'utilité d'un apport de sels minéraux à l'arrivée d'une compétition, mais ici, cela me fait plutôt penser à un lot promotionnel ayant permis une petite économie à GE.

photo P1280596a

Les PNC ont échangé de place par rapport au vol précédent : je suis plus près de celle qui est sur le jumpseat avant, mais cette autre PNC n'est vraiment pas souriante. Je ne le lui reproche pas : elle a les sinus gonflés de quelqu'un qui termine ou combat une sinusite massive, et cela ne doit pas être une partie de plaisir d'enchaîner des vols dans cet état.

Le côté droit de l'avion, c'est pour admirer comme chaque fois la merveilleuse vue illuminée du centre ville de Taipei, que je connais de mieux en mieux et dont je ne me lasse pas. Atterrissage en douceur, et arrivée à proximité immédiate du terminal.



Comme je n'ai pas enregistré de bagage, je suis immédiatement sur le parvis devant le terminal.

photo P1280593a

Cette fois-ci, j'ai dû rater un bus, car le prochain est dans un quart d'heure, et je prends l'option métro. Sur le quai, se trouve une PNC d'un autre vol de GE, qui descendra à la première station.
photo P1280594a


Afficher la suite

Verdict

TransAsia Airways

7.3/10
Cabine8.0
Equipage8.5
Restauration5.5

Conclusion

Vol ponctuel et prestation standard, je donne un point de plus aux PNC pour avoir réussi à distribuer les boissons en vol.

Informations sur la ligne Hualien (HUN) Taipei City (TSA)

17 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.