Flight-Report

Avis du vol Ryanair Luqa Bergamo en classe Economique

Compagnie Ryanair
Vol FR7325
Classe Economique
Siege 07F
Temps de vol 02:05
Décollage 10 Jan 16, 15:30
Arrivée à 10 Jan 16, 17:35
FR   #21 sur 21 Compagnies low-cost Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 233 avis
okapi
Par GOLD 310
Publié le 27 décembre 2016
En cette fin d'année 2016 qui approche à grands pas, il est temps de vider les tiroirs et de poster quelques lignes. Paresse et manque de temps mais les vacances sont là, toutes proches pour y remédier.

Suite de mon voyage de travail à Malte effectué en ce début d'année 2016. Bonjour, comme disent les Maltais en langue maltaise…et bienvenue à bord de ce Boeing 737-800 de Ryanair.

Je vous avais laissé un peu au bord de la piste, ou du moins, à l'extérieur du terminal dans mon FR du vol aller. Si ce n'est pas déjà fait, vous pouvez me lire ici. Paresse et manque cruel de temps ont fait que je me suis davantage concentré sur la lecture de vos proses plutôt que sur l'écriture des miennes. Récupérons donc le temps perdu!

Mon événement s'est bien déroulé et une fois tout démonté et rangé (chargé dans les camions) c'est retour au bercail. Même compagnie qu'à l'aller. J'ai bien cherché à me payer, de ma poche, un aller simple pour Milan LIN mais c'était tout simplement hors de prix, à la dernière minute pour cause de long week-end de l’Épiphanie. Ce sera donc un retour au nord direction Bergame.

Et c''est par une fin de matinée aux allures de printemps que mes collègues et moi montons à bord d'un bus affrété tout spécialement pour nous transporter de l'Hôtel Intercontinental à l'aéroport de Malte. La température extérieure est de 22 degrés. On dirait un joli printemps et franchement, je n'ai aucune envie de rentrer sur Milan mais bon, je n'ai pas trop le choix. Un peu moins de 30 minutes de route pendant laquelle le chauffeur conduit à l'anglaise et jure à la tunisienne et nous voici arrivés dans ce drôle de petit aéroport. Comme on m'a acheté un vol low-cost, c'est encore une fois une secrétaire zélée et bienveillante qui nous enregistrera tous en bloc (11 d'entre nous). Je me suis retrouvé avec un avion plein à craquer et un siège couloir. Heureusement qu'un de mes collègues est prêt à troquer son siège hublot afin de pouvoir étaler ses jambes plus longues que les miennes. Ouf, l'honneur est sauf!
La vue depuis mon siège…
photo dsc00822 large
Portes fermées…
photo dsc00824 large
Prêts au roulage!
photo dsc00825 large
Pas grand monde sur le tarmac en ce dimanche après-midi. Le vol EK pour DXB a déjà quitté le sol.
photo dsc00826 large
Airbus A320 Air Malta (9H-AEI) en couleurs rétro pour célébrer les 40 ans de la compagnie et un avion militaire attendent leurs prochaines missions
photo dsc00828 large
Après un taxi rapide, la piste en service ce jour:
photo dsc00832 large
V1
photo dsc00837 large
VR
photo dsc00838 large
V2, train sur rentré

Bye bye Malta
photo dsc00844 largephoto dsc00845 large

Nous montons rapidement en laissant La Valette derrière nous et la belle île de Malte pour rejoindre l'Italie.
photo dsc00851 largephoto dsc00853 large

C'est bleu, c'est beau…
photo dsc00856 largephoto dsc00857 large

Alors que nous survolons l'Italie, les ventes à bord commencent. Je décline poliment toute offre, me limitant à l'IFE naturel.


Le temps passe vite et nous arrivons rapidement à destination. La descente sera un peu mouvementée en raison du mauvais temps qui règne sur le nord de l'Italie.
La vidéo de l'atterrissage de nuit n'est pas terrible mais bon, au moins, on entend la fanfare de MOL !



photo dsc00864 large

Nous débarquons à pied. Juste le temps de prendre en photo la bête qui, il y a quelques minutes encore volait à plus de 800 km/h et repose désormais sur le tarmac bien froid de l'aéroport de BGY
photo ryanair_bgy large

J'aurai droit à un contrôle de police "approfondi". Apparemment, lors d'un précédent voyage avec mon fils une note avait été mise au niveau de son passeport et du mien (tous deux français) mais c'est sa photo qui apparaissait en premier lors de ce "check" et pas la mienne. C'en fût assez pour éveiller les soupçons du policier de service ce jour qui insistait pour voir mon deuxième passeport. Sur invitation de son collègue, je passai dans la guérite pour comprendre en moins de deux secondes quel était le problème et m'expliquer avec lui. Vingt minutes de perdues. Le temps de récupérer ma valise et finalement, cinq minutes plus tard, je me séparais de mes collègues et montais dans le bus qui allait me ramener dans le centre de Milan.

Afficher la suite

Verdict

Ryanair

4.8/10
Cabine6.0
Equipage7.0
Divertissements3.0
Carte payante3.0

Luqa - MLA

7.0/10
Fluidité7.0
Accès7.0
Services8.0
Propreté6.0

Bergamo - BGY

6.5/10
Fluidité4.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

RYR - Un autre vol réservé par la boite donc pas trop le choix du transporteur. J'aurais bien aimé tester la concurrence mais disons que Ryanair a fait son boulot. Point A -> Point B. Point barre. La note n'est pas particulièrement sévère mais juste réaliste. Il n'y a rien à faire à bord, rien à manger si ce n'est de la nourriture en sachet et pas franchement excitante et l'équipage était juste au-dessus de la moyenne, vol plein, sensation d'autobus ou de train en heure de pointe plus ou moins identique.
MLA - Petit aéroport international qui peut être vite bondé. On n'en garde pas un souvenir inoubliable mais il fait l'affaire. La petite terrasse (fumeurs) est très appréciable surtout quand, au mois de janvier, il y fait 22°. Café avec le doux parfum du Jet A1 et le bruit de quelques APU. Le rêve de tout AVGeek.
BGY - C'est beaucoup mieux côté départs. Le contrôle de police fait désormais partie du lot quotidien et l'on n'y peut rien mais cet "acharnement" aurait pu être évité avec un tant soit peu de communication et un peu moins d'obstination.

Sur le même sujet

1 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.