Avis du vol SAS Copenhagen Helsinki en classe Economique

Compagnie SAS
Vol SK 1712
Classe Economique
Siege 25F
Temps de vol 01:30
Décollage 05 Oct 09, 09:30
Arrivée à 05 Oct 09, 12:00
SK   #110 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 163 avis
F-OITN
Par GOLD 1671
Publié le 6 juin 2012

[*]Paris (CDG) -> Copenhague (CPH) ; CRJ 900ER SAS Scandinavian Airlines (OY-KFA)
05/10/2009Cliquez ici
[*]Copenhague (CPH) -> Helsinki (HEL) ; McDonnel-Douglas MD-87 SAS Scandinavian Airlines (OY-KHU)
05/10/2009VOUS Y ÊTES
[*]Helsinki (HEL) -> Paris (CDG) ; McDonnel-Douglas MD-90ER Blue 1 (OH-BLF)
09/10/2009Cliquez ici


Après 30min d'attente, embarquement à bord du MD-87 OY-KHU (premier vol le 27/11/1992) pour un vol CPH-HEL.


les signs à l'ancienne
photo DSCN7689photo DSCN7688

Puis roulage par Delta, jusqu'au point d'arrêt Alpha 1, piste 22R


Traversée de la piste 30/12
photo DSCN7695

On maintient la position en Alpha 1, tandis que deux autres MD-87 SAS attendent eux-aussi en Alpha 2 et 3.
photo DSCN7698

Celui en Alpha 3 s'aligne et décolle
photo DSCN7699photo DSCN7700

Le suivant s'aligne et décolle, puis c'est à notre tour


Gear up, puis virage à gauche
photo DSCN7711photo DSCN7715

On grimpe au FL330


Survol de l'île suédoise Gotland, et du Visby Airport


On commence la descente vers Helsinki. Le ciel se couvre, l'approche sera assez turbulente.


On sort les flaps. Nous sommes en finale piste 22L.


Spoilers, reverses… Croisement de la piste 15/33


A320 et Embraer de Finnair
photo DSCN7784photo DSCN7785

Avro de Blue1


Fin du vol SK 1712. A bientôt pour le vol retour
photo DSCN7790
Afficher la suite

Verdict

SAS

7.0/10
Cabine8.5
Equipage7.5
Divertissements5.0
Restauration7.0

Copenhagen - CPH

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Helsinki - HEL

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Ponctualité : aucun retard
Confort : correct, moteurs bien sonores (mais pas désagréable, j'adore ^^). Seul bémol : j'aurai bien aimé être au rang juste devant moi pour ne pas avoir le réacteur bouchant une partie de la vue.
Personnel : quasiment invisible, à part les trajets galley-cabine (le galley est à l'arrière).
En guise de repas, des sandwichs payants d'une qualité ordinaire, rien de transcendant.

Sur le même sujet

13 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.