Avis du vol Belavia Minsk Kharkiv en classe Affaires

Compagnie Belavia
Vol B2 835
Classe Affaires
Siege 1A
Temps de vol 01:20
Décollage 02 Sep 16, 23:00
Arrivée à 03 Sep 16, 00:20
B2 20 avis
LGaddict
Par 1226
Publié le 24 septembre 2016
Suite de ce routing mystère, et pour le moins inattendu, puisque celui-ci va m'emmener quel temps… en Ukraine.

1. Contexte.


Voilà plusieurs années que je rêve de visiter cet ancien morceau d'URSS, qui de par sa taille, son histoire et sa diversité, m'a toujours attiré.

Les évènements survenus en 2014 m'ont forcé à l'époque à reporter sine die des projets assez avancés que j'avais faits en ce sens. L'Ukraine m'a en effet intrigué voire fasciné de longue date, de par sa taille, sa diversité, son histoire et son statut de berceau historique du Monde Russe.

Le contexte étant à présent au retour d'une certaine tranquillité, j'ai finalement sauté le pas, et ce avec 2 séjours prolongés et successifs, espacés de quelques jours. A l'origine, je ne devait effectuer qu'un seul séjour, mais ayant des jours à perdre et tenant à voir un maximum de ce pays avant une éventuelle "rechute", j'ai donc décidé de remettre le couvert ;-) Ayant eu des soucis de santé plus tôt dans l'année, je ne souhaitais pas non plus me faire un nouvel itinéraire enchainant vols en cascade en Asie, comme c'est pourtant mon habitude en été. Et plutôt que de jouer au touriste, je souhaitais au contraire pouvoir me poser quelques temps dans un pays dont je pourrais partager davantage de choses avec ses habitants: découverte, langue, culture, histoire, et aussi opportunité de me faire une opinion plus personnelle sur la situation qui prévaut actuellement dans ce pays.

Bon, bien évidemment, pas question d'aller jouer les reporters de guerre au milieu des combats avec les Républiques Populaires de Donetsk et Lugansk (RPD/RPL)

Cet acheminement CDG-MSQ-HRK fait en fait partie de ce 2ème séjour, le 1er séjour ayant lui été entamé par la voie…ferroviaire. Par souci de cohérence géographique, les vols effectués lors de mon 1ere séjour seront intégrés et insérés dans le paquet de vols relevant du 2nd séjour, toujours en cours au moment où ce FR est posté ;-)

Le routing sera dévoilé au fur et à mesure, et comprendra quelques petites surprises, et de exclus bien entendu ;-)

Mais d'ores et déjà, j'épingle le premier et précent vol de celui-ci:

- Trajet Minibus CFL Luxembourg-Lorraine TGV + TGV Lorraine TGV - Aéroport CDG2 TGV
Vol B2 CDG-MSQ, Affaires, 735: http://flight-report.com/fr/report/18732/Belavia-B2-866-Paris-CDG-Minsk-MSQ

- Vol B2 MSQ-HRK, Affaires, CR1: c'est maintenant

Intérêt de cet étape pour FR:

- Le Business Lounge de MSQ n'a jamais été reporté
- HRK n'a jamais été reporté



2. Transit - MSQ


L'orage tombe dru alors que le paxbus fait une petite promenade sur le tarmac, pour aboutir au pied du terminal à l'extrême opposé du poste éjloigné où mon vol de CDG s'est immobilisé.

Une fois la busgate franchie, les itinéraires se séparent. Pour le transit, il faut monter des escaliers sur 1 étage, pour aboutir dans un entrelacs de couloirs, à l'ambiance très néo-soviétique, car tous de marbre gris revêtus:

photo 2469


Plus à droite, c'est le comptoir de transit où je me présente spontanément, avec ma carte d'embarquement pour mon 2nd vol, émise à CDG. Accueil courtois, on me donne une invitation pour le Business Lounge.

photo 2481


Un peu plus loin, c'est le PIF du transit.

Il n'y a qu'une seule file, et ce qui semble être une simple formalité pour les passagers situés devant moi dans la file ne le sera pas dans mon cas.
L'accès au PIF est en effet gardé par une cerbérine qui ne semble comprendre que le (Biélo)Russe. A la vue de mon passeport, elle commence un minutieux examen, page après page, les nombreux tampons et visa du d'Afrique du Nord, du Proche/Moyen-Orient et d'Asie retenant toute son attention. Mais cerise sur le gâteau, ce sont mes visa émis par la Fédération de Russie, et plus encore la transcription de mon nom complet en Russe et cyrillique qui retiennent son attention. En effet, d'un visa à l'autre la transcription varie, tantôt elle est littérale (lettre par lettre, sans égard pour la syllabe ainsi recrée), tantôt elle est phonétique (avec des libertés par rapports aux lettres de la version latine), soit un mélange des 2…. Et de tous mes visas russes, c'est le dernier, celui tamponné à Khabrovo (autrement dit KGD) qui excite le plus son regard….

Le temps passe, elle feuillette encore et encore, consulte différents registres sur son écran, on sent qu'elle est désemparée face à tout ceci, qu'elle aimerait bien trouver quelque chose, mais qu'elle semble désolée de ne pas pouvoir y arriver…. La file d'attente se retrouve bloquée de longues minutes, et au bout de 10min environ, la préposée n'a finalement d'autre choix que de rendre les armes (et le passeport) et de tamponner la carte d'embarquement ;-)

Le passage du PIF lui-même n'appelle pas de commentaires particuliers, si ce n'est qu'il est plutôt expéditif, pas comme son contrôle d'accès.

Ensuite, il faut monter d'un étage, pour se retrouver au niveau Départs. A cet endroit, il ne semble pas une bonne idée de faire des photos, il y a des signes d'interdiction (marrons sur fond noir!!!) et des panneau "Customs Control Zone" un peu partout, avec des cerbères répartis sur tout l'étage.

Je me hâte donc en direction du salon. Il est déjà prêt de 19h heure locale, et je vois pas trop ce que je pourrais faire d'autre dans cet aéroport où je suis embastillé en transit, faute de visa.

Le Business Lounge est situé à l'étage au-dessus, soit au 4ème étage par rapport au tarmac, tout en haut de cet imposant terminal.

L'employée gérant le bar à alcools m'accueille et me prend mon invitation. Mais à peine installé, la cerbérine en chef arrive, me rend l'invitation et m'intime sèchement de quitter le salon, car celui-ci n'est accessible que 2h avant l'heure de départ du vol, même pour un passager en Transit. Ambiance, ambiance…

Ne voulant pas redescendre à l'étage en dessous où se trouvent boutiques hors taxes et salles d'embarquement, je préfère rester à cet étage, et me poser dans la zone de repos jouxtant le salon. Zone pas désagréable, mais quand-même pas au point de faire passer la pilule de mon accueil au salon…

photo 2477 - copiephoto 2476


Là aussi, le marbre gris abonde et garantit un cachet néo-soviétique à ce terminal pourtant moderne:

photo 2482


Les départs de la soirée sont affichés:

photo 2478


A coté, il y a une zone internet/multimedia:

photo 2486


Et derrière celle-ci, des sleeping boxes pour passagers en transit long, sorte de version locale de feu l'hôtel Cocoon qui existait dans les années 90 dans le sous-sol de CDG-1 ;-)

photo 2485


L'attente hors salon devient longuette… Et pile-poil à 21h, je me présente à nouveau à l'entrée, et cette fois la cerbérine n'a pas d'autre choix de me laisser m'y installer.

photo 2507


A l'intérieur du salon je dois me faire très discret en prenant mes photos, ce qui fait que je n'ai pas été capable de faire une vue générale et complète de la zone de consommation et de ses nombreux présentoirs. En effet, la cerbérine regarde déjà avec suspicion un couple en train de se faire des selfiess pourtant discrets, alors un FRiste en mode gamin ouvrant son cadeau de Noel, ça risque de ne pas trop le faire…

Vues (partielles donc) de la zone de consommation:

photo 2489photo 2506


Il y a de nombreux présentoirs, avec un grand choix de soupes, crudités, canapés, pains, gâteaux, fruits et boissons. Aperçu de ma sélection:

photo 2491photo 2493

C'est bon et c'est frais, au goût très naturel. Comme sur le vol m'ayant amené de CDG, les pâtisseries sont sans sucrage excessif ni arrière-goût hyperacide.


Il y aussi une zone de repos:

photo 2504photo 2501photo 2497


En plus des chaises longues, il y a ces "lits", plutôt émoustillants ;-)))

photo 2496


Il y a aussi une section "travail", déclinée en table de réunion, derrière des cloisons basses, à proximité des "lits" ;-)

photo 2500


Mon petit passage hors zone de consommation afin d'étrenner la zone repos/travail me vaudra un contrôle de ma carte d'embarquement par la cerbérine en chef, une fois réinstallé à ma table en zone de consommation… Ambiance, ambiance…


Vue de ma carte d'embarquement, émise à CDG-2D:

photo 2480


A l'heure d'embarquement affichée, je quitte ce salon, assez plaisant par son mélange de décoration néo-soviétique et d'habillages modernes, son offre de restauration fraîche et assez copieuse, mais beaucoup moins plaisant de par l'ambiance suspicieuse qui y règne. Même à FNJ, l'ambiance me semblait plus sympathique ;-)

Là encore impossible de prendre des photos dans les zones d'embarquement sans subir la réprobation des cerbères officiant dans les parages.

L'embarquement se fait en paxbus, au large et même au très grand large, sur un tarmac très peu éclairé, rendant impossible une bonne prise de vue :-(



3. A bord

Etant installé tout à l'avant du CRJ, je préfère monter en dernier. Accueil courtois et souriant de la CDC. La demi-rangée 1AB m'est exclusivement dédiée, tandis que la rangée 2AB CD est aussi devant le rideau de séparation J-Y, mais seule une GP avec son bébé dormant à poings fermés est installée, sur la demi-rangée 2AB. Je suis donc le seul passager payant en J ;-)

Petit tour du propriétaire, la cabine est ancienne mais encore confortable:

photo 2568


Mais quand-même dommage que je ne sois pas tombé sur un CRJ avec cabine 2+1 MC en Affaires, vu que Belavia en a aussi quelques-uns…


Pas très réglementaire, le bagage cabine laissé devant l'issue de secours en demi-rangée 2CD, et ce pendant tout le vol…

photo 2512


Le pitch est correct, mais je préfère de loin celui du 735 du vol précédent ;-)

photo 2547


Safety card EN-RU:

photo 2545photo 2546


Et affichette EN-RU sur la cloison:

photo 2566


Et là aussi, une visite des toilettes permet d'enchaîner sur la gamme EN-RU, même s'il y a moins de "lecture" que dans le 735 du vol précédent:




Le roulage commence à 22h50, soit 10min avant l'heure de départ théorique. Du tarmac de MSQ, je ne suis arrivé à faire que ces 2 photos, tant l'éclairage de celui-ci comme celui de la cabine sont défavorables:

photo 2515photo 2520


Décollage à 23:00 pile, conformément à l'horaire:

photo 2540


Un bonbon de bienvenue, sans eau aucune, est offert peu après:

photo 2544


20min après le décollage, le plateau est servi (et je suis le seul à bénéficier de la prestation J dans la cabine J, la GP derrière moi ayant droit à la prestation Y). Et quel plateau! Sur un vol de cette durée-là, assuré par un appareil régional, je m'attendais à quelque chose de très léger, mais que nenni, un très joli plateau:

photo 2563

Comme sur le vol précédent, la coupelle de crudités (tomates cerise et concombre) n'est pas assaisonnée car elle se prend en accompagnement de la coupelle charcuterie-fromage, mais dans les 2 cas, c'est bon et c'est frais.

Le plateau de poissons est bien présenté et de bonne qualité, mais avec une réserve: les produits sont très forts, car auparavant marinés (voire légèrement fermentés) dans la saumure, comme il est souvent d'usage dans cette partie du monde. Ces produits sont donc assez forts, même le caviar rouge sur sa petite tartelette, et je n'arriverai pas à finir le plat.

Les pâtisseries appellent les même commentaires que celles du vol précédent et du salon à MSQ: ni sucrage excessif, ni arrière-goût hyperacide.


Un plateau qui fait vraiment honte à ce que KLM Cityhopper ose servir en J entre AMS et LUX (vol KL1749, 01/01/2013):

photo 850


Vin d'Espagne et eau plate en accompagnement. Dommage qu'il n'y ait pas de vins abkhaziens, géorgiens ou moldaves au menu… Le verre à eau est très stylé ;-)

photo 2562


Le café, que la CDC a préparé rien que pour moi ;-)) est servi peu après:

photo 2564


Atterrissage à 00h05 à HRK, soit avec -15min d'avance sur l'horaire. Aperçu d'un voisin venu de l'Ouest, en demi-tour nocturne:

photo 2581


Aperçu de l'itinéraire emprunté sur Flightradar. Sans surprise, nous avons longé la frontière avec la Fédération de Russie, sans jamais rentrer dans son espace aérien ;-)

photo belavia 835 02092016



4. A l'arrivée

Débarquement rapide depuis le poste éloigné. En tant que seul passager payant en J, j'aurai droit à mon paxbus J en mode privatif jusqu'au terminal ;-)

photo 2584


Ma valise est rapidement livrée, mais auparavant le contrôle de police n'aura pas été une simple formalité. Comme à MSQ, mon passeport est feuilleté, et mes visas émis par la Fédération de Russie (et plus encore celui tamponné à KGD) suscitent des questions quant aux buts de mon voyage, ainsi que sur l'itinéraire envisagé…


Vue du terminal côté public, le parvis est désert…. Promis, vous aurez droit à une visite de HRK, à des heures plus civilisées, dans un tout prochain FR ;-)

photo 2588


Trajet en taxi jusqu'à mon hôtel, pour un montant de 100 UAH, soit environ 3.5€.



5. Bonus: découverte de Kharkov/Kharkiv


Kharkov, peu connue sous des latitudes plus occidentales, est la 2ème plus grande ville d'Ukraine, avec environ 2M habitants. C'est un centre industriel, commercial, universitaire de premier ordre, avec entre autres pas mal d'usines dans le secteur aérospatial, travaillant souvent en liaison étroite avec d'autres, établies en Fédération de Russie. Kharkov est également une des plus Russes de toutes les villes d'Ukraine (si on excepte celles des RPD/RPL…) Localisée sur l'axe reliant Moscou (et St-Petersbourg) à la Crimée, Kharkov est d'ailleurs la 1ère ville que l'on traverse en Ukraine en venant de Moscou en direction de la Crimée. Cette ville a en outre eu le statut de capitale de la RSS d'Ukraine de 1917 à 1935.

5.1 Place de la Liberté (Ploshchad' Svobody/Ploshcha Svobody):
Bonus : Cliquez pour afficher



5.2. Rue de Sumy (Ulitsa Sum'ska)

Bonus : Cliquez pour afficher



5.3 Place de la Constitution (Ploshchad Konstitutsyï/Maïdan Konstitutsiï)

Bonus : Cliquez pour afficher


5.4. Parc Culturel Maxime Gorki et Chemin de Fer des Enfants


Bonus : Cliquez pour afficher



5.5. Le Mémorial et le Monument de la Grande Guerre Patriotique (1941-1945)

Bonus : Cliquez pour afficher



5.6. Visite du Métro:

Bonus : Cliquez pour afficher



5.7. Hôtel Mir et alentours

Bonus : Cliquez pour afficher



5.8. Gare Centrale et Musée ferroviaire…. et épilogue en sueurs froides ;-)

Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Belavia

6.4/10
Cabine7.0
Equipage7.5
Divertissements4.0
Restauration7.0

Minsk - MSQ

4.9/10
Fluidité2.0
Accès4.0
Services6.0
Propreté7.5

Kharkiv - HRK

6.8/10
Fluidité6.0
Accès7.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Un vol agréable et sans histoire, avec comme point fort un plateau qui a de quoi faire honte à bien des trajets Affaires CC en Occident, et un personnel attentif et prévenant.. Confort standard, celui d'un CRJ en cabine CC, dommage quand-même que B2 n'harmonise pas ses cabines par le haut...

Transit à Misnk inoubliable, entre style néo-soviétique du bâtiment comme de l'ambiance, tant au niveau du contrôle d'accès au PIF de Transit (et qui donne une piètre note en "Fluidité" )... Je pénalise également le choix d'un poste vraiment très très éloigné du terminal, mais valorise un peu la salle de repos pour les passagers en transit.

Salon confortable, bien approvisonné, mais au style parfois discutable, sans parler de l'expulsion qui m'a été signifiée au début. En conséquence, je n'ai pu utiliser ce salon que 1h20 sur les 3h30 de temps utile de ce transit (c.a.d. du moment où je me suis retrouvé en Zone Départs après le PIF, jusqu'à l'heure d'ouverture de l'embarquement du vol suivant). J'ai donc décoté les notes du Salon de 60% à titre de sanction.

Enfin, disons que je le ferai quand ma demande d'inclure ce salon dans la base de données de FR aura été traitée ;-)

Sur le même sujet

25 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 367915 by
    Numero_2 TEAM BRONZE 10475 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Une plongée dans les bastions de l'ex-URSS que je découvre avec un bon havane à la main. ^^

    On notera que MSQ n'est pas FRiste friendly.
    Le salon me fait penser à une pâle copie du design Starck.
    Mais quel étaient les alcools qui y étaient servis ? ;)

    A bord comme au salon, dommage pour les couverts en plastique.

    "Ces produits sont donc assez forts, même le caviar rouge sur sa petite tartelette, et je n'arriverai pas à finir le plat." -> Je penserai à te faire goûter du Surströmming, ça t'apprendra les bonnes manières. ^^

    Peu de gens dans les rues et le métro…
    Le couvre-lit de l'hôtel est superbe. ;)

    A bientôt.
    • Comment 368221 by
      LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
      Merci Clément ;-)

      Les alcools y étaient assez milieu de gamme, avec quelques digestifs aussi... Et c'était payant :-(

      Le design de ce salon est assez particulier, un mariage de la carpe et du lapin ;-)
  • Comment 367944 by
    okapi SILVER 4214 Commentaires
    Que dire? Superbe FR agrémenté de photos très intéressantes de la ville. Je souscris, moi aussi, au commentaire de Numero_2, la ville a l'air déserte. Était-ce dû à une journée festive particulière? C'est étonnant cette sensation d'espace.
    La compagnie aérienne ne s'en tire pas trop mal. Le niveau de la prestation en J à l'air même supérieur à la moyenne. KLM n'est pour moi d'aucun intérêt sur le plan culinaire (pas plus que la Hollande, mis à part les fromages). Une idée de ce qui se fait en Y? La cabine était-elle pleine? Le café à bord est plus qu'une louable intention. Les pays de l'Est ont bien des trésors cachés et ce FR donne envie d'y aller. Quant aux contrôles de police, au vu de la situation, je pense que c'est sinon acceptable, au moins compréhensif.
    • Comment 368222 by
      LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
      Merci pour le commentaire ;-)

      J'ai fait les photos du Métro en heure creuse, histoire de ne pas perturber le flux de voyageurs et d'avoir de bonnes vues aussi. Sinon, je suis allé en bout de ligne (comme à Insutrialna). La ville est très active, mais peu dense, comme bien d'autres villes reconstruites puis développées à la Soviétique: habitat majoritairement collectif certes, mais larges avenues, grandes places, espaces verts entre immeubles, parcs, usines... Il y aura davantage d'éléments de réponse au prochain FR ;-)

      Il y a quand-même des choses valables dans la gastronomie néerlandaise, mais KLM est hélas incapable de les mettre en valeur. Les quelques mails de suggestion que je leur ait fait à ce sujet n'ont rien donné d'autre qu'une indifférence polie... et quelques milliers de miles FB ;-)

      La cabine en Y était assez remplie, pas pu voir le contenu de la prestation vu que j'était assez occupé avec mon plateau ;-)
  • Comment 367954 by
    Chevelan GOLD 17016 Commentaires
    Merci Philippe pour ce ce très intéressant FR et son exceptionnel bonus, (mais tu es spécialiste en la matière)

    On note le zèle des différents agent(es) lors des passages aux PIF, PAF, POUF

    Finalement tu t'en est bien sorti pour photographier le salon à MSQ, il me semble un brin "froid"

    A bord, un catering très correct pour le temps de parcours, un paxbus pour soi, c'est de l'exclusivité !

    Une bonne expérience, on a l'impression d'avoir à faire à un agent secret ! ^^

    A bientôt !
    • Comment 368224 by
      LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
      Merci Hervé ;-)

      L'ambiance à MSQ était asse pesante, entre l'impossibilité de mettre le pied dehors et la surveillance soupçonneuse à l'intérieur. Dommage, car j'aurais bien aimé reporter davantage sur ce terminal dont l'ambiance néo-soviétique m'a bien plu ;-)
  • Comment 367980 by
    indianocean SILVER 7574 Commentaires
    Merci pour cette visite de ce lounge aux allures bien modernes pour une ambiance quasi-goulag de la part du chien de garde du KGB.

    "Le pitch est correct, mais je préfère de loin celui du 735 du vol précédent ;-)"--> je te trouve bien magnanime. Tu étais bien en Business?

    Sympa le transfert privé de l'avion au terminal. Ca fait très apparatchik.

    Merci pour ce FR et pour les bonus
    • Comment 368225 by
      LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
      Merci pour le commentaire ;-)

      Le Belarus est d'ailleurs le seul pays avoir gardé le KGB en l'état postérieurement à l'éclatement de l 'URSS. Il ne faut d'ailleurs pas trop surestimer la cerbèrine du salon, car le KGB était une écolé de formation de l'élite soviétique, un mélange de St-Cyr et de Sciences Po-ENA. La cerbérine, elle, aurait juste été bonne dans un rôle de surveillante d'étage dans un Hotel Intourist ;-)

      La Business était...européenne. J'étais de toutes façons tellement occupé avec mon plateau et content de quitter MSQ que je n'ai pas trop prêté attention au niveau de confort...

      Le cachet soviétique de l'Hôtel Mir en rajoute aussi au côté apparachik ;-)
  • Comment 368013 by
    mogoy 10181 Commentaires
    Merci pour ce FR.

    Eh bien quel transit ! Entre l'accès au PIF et le salon, voilà qui ne va pas redorer le blason de Belavia. Ne pouvoir entrer que 2h avant le départ du vol alors qu'on est en transit avec un billet J en corresondance, c'est juste n'importe quoi, d'autant plus que le salon était très loin d'être rempli. Quelle hospitalité !

    A bord, c'est mieux avec cabine presque privative et un plateau qui fleure bon les années passées.

    "Je suis donc le seul passager payant en J ;-)" : tu m'étonnes qd on voit la prestation au sol !

    Excellentissime bonus d'une ville peu connue pour son tourisme !
    • Comment 368227 by
      LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
      Merci pour le commentaire ;-)

      Ce Transit sera sans doute mon premier et mon dernier à MSQ, SU et SVO sont 2 crans au-dessus. L'accès laborieux au PIF restera inoubliable, mais Belavia n'y est pour rien, pas plus que pour le salon, vu que celui-ci est géré par l'aéroport lui-même. Mais si Belavia veut vraiment développer son hub de MSQ, il serait sans doute opportun que ce transporteur reprît en direct la gestion de ce salon...
  • Comment 368014 by
    fiftytwo GOLD 1495 Commentaires
    Super ce FR , et un enorme merci pour le bonus , on a l'impression davoir passe ce sejour en ta compagnie

    Javais parie que tu iras dans le caucase , bon cest rate , mais kharkiv aussi cest original

    Pour l'epluchage meticuleux de passeports et les 3648929 qeustions qui sen suivent , je pensais que tu etais habitue et sevre , car tu as du voyager dans dautres pays de lex urss (hormis la russie)

    Content que l'ukraine t'ai plu , je te conseille d'y revenir genre avril/juin quand cest ni trop froid et ni trop chaud
    • Comment 368228 by
      LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
      Merci pour le commentaire ;-)

      "Pour l'epluchage meticuleux de passeports et les 3648929 qeustions qui sen suivent , je pensais que tu etais habitue et sevre , car tu as du voyager dans dautres pays de lex urss (hormis la russie)

      Certes, mais ce contrôle en gare tombait très mal: si j'avais raté mon train, il m'aurait été impossible de rejoindre Kiev avant le demain, car le train suivant (soirée) était complet) tout comme le train de nuit, sachant que le seul vol HRK-KBP part en matinée :-(
  • Comment 368094 by
    aurel-lil 4202 Commentaires
    Merci pour ce FR Philippe !

    pour le FR en lui-même on retiendra un salon contemporain mais avec du personnel soviétique et un excellent catering en vol avec une cabine encore une fois plutôt Y que J.

    Très beau bonus avec une histoire passionnante pour cette période.

    A bientôt !
    • Comment 368231 by
      LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
      Merci Aurélien ;-)

      Salon contemporain, fait de déco stylée et de mobilier cheap ;-))

      On a souvent peine à le réaliser sous nos longitudes occidentales, mais il y a bel bien une vie en ex-URSS ;-)
  • Comment 368102 by
    marathon GOLD 10197 Commentaires
    Le salon était-il vide, ou est-ce une impression due aux contraintes de prise de vue ?
    L'ambiance est étrange, avec un mobilier à l'esthétique dépaysante, et ces couverts en plastique allant avec une nourriture honorable.

    Catering plutôt haut de gamme pour un vol de cette durée en Europe.

    Bonus passionnant et particulièrement soigné (mention spéciale pour les traductions des textes en ukrainien !). Combien de temps sur place pour constituer tout ce panorama de l'architecture de la ville ?

    Merci pour le partage !
    • Comment 368232 by
      LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
      Merci pour le commentaire ;-)

      Dans le salon, j'ai en effet du louvoyer histoire de ne pas me faire remarquer, ce qui implique déjà de ne point importuner qui que ce soit parmi les hôtes. Au maximum, nous étions 6 personnes, mais souvent moins (3-4). La zone de repos était déserte. Les "lits" ne font pas "très catholique" non plus ;-)

      La très grande majorité des textes que j'ai traduis étaient en Russe, l'Ukrainien ça a vite fait de me gonfler...

      C'était mon 2ème séjour à Kharkov, et celui-ci a duré 1 jour et demi. Le précédent ne m'avait laissé qu'une demi-journée de temps utile.
    • Comment 368235 by
      LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
      Merci pour le commentaire ;-)

      Peut-être que MSQ devrait se jumeler avec FNJ, et JS/B2 ouvrir une ligne en partage de code entre les 2 aéroports ;-)
  • Comment 368172 by
    NicoWK 1661 Commentaires
    Merci pour ce FR!

    Un accueil très mitigé dans ce salon ;-) mais ça en valait la peine, j'aime beaucoup!

    Très bon vol, avec, en effet un super plateau.

    Magnifique bonus, impressionnant la taille de l'opera.

    À bientôt!
  • Comment 368187 by
    Gaetan 2446 Commentaires
    Merci pour cet FR !

    Le salon de MSQ donne presque envie à l’exception de la cerbère qui porte bien son nom ! Plus surveillé qu'une prison !

    A bord, c'est sympa ce vol en CRJ-100 d'autant plus que cet avion est relativement rare en Europe !

    Le plateau est bien garni et donne envie.

    Merci pour le bonus qui nous permets de connaître une ville méconnue par ici

    A bientôt
  • Comment 368330 by
    LGaddict AUTEUR 1262 Commentaires
    Merci pour le commentaire ;-)

    "Le salon de MSQ donne presque envie à l’exception de la cerbère qui porte bien son nom ! Plus surveillé qu'une prison !"

    L'ambiance était certes pesante, mais on était encore quelques crans en dessous de l'expérience vécue par Hcl75 sur un vol IB MAD-JFK en J (voir le reportage sur ce vol pour mieux comprenndre ;-)

Connectez-vous pour poster un commentaire.