Avis du vol Air China Hotan Ürümqi en classe Economique

Compagnie Air China
Vol CA1294
Classe Economique
Siege 14L
Temps de vol 01:50
Décollage 03 Jui 12, 18:00
Arrivée à 03 Jui 12, 19:50
CA   #85 sur 131 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 165 avis
marathon
Par GOLD 3009
Publié le 12 juin 2012
Marathon au Far-west chinois, Tome 4

Taipei ? Beijing (A333 - Air China) La Grande Muraille vue du ciel
Beijing ? Urumqi (B752 - China Southern) Beijing by night
Urumqi ? Kashgar (E190 - China Southern) Carte d'embarquement invalide
Hotan ? Urumqi (B738 - Air China) La traversée du Taklamakan VOUS ETES ICI
Urumqi ? Dunhuang (E190 - China Southern) Winglet story dans le désert
Dunhuang ? Urumqi (E190 - China Southern) Surlendemain d'orage
Urumqi ? Shanghai (A320 - Juneyao Airlines) Traverser la Chine en monocouloir
Shanghai ? Taipei (A343 - Air China) 675 km en 343

Hotan (Hetian, en mandarin), c'est une très grande oasis au sud du désert du Taklamakan, redoutable tant il est grand et dénué de points d'eau hors de sa périphérie. Kashgar ? Hotan par la route qui va d'oasis en oasis, ce sont 450 km qui donnent un aperçu de ce que pouvait être ici la Route de la Soie, qui contournait ce désert soit par le sud, soit par le nord, tant la traversée était irréaliste. Il faut être fou pour faire ce trajet en vélo, et pourtant j'ai aperçu un fou en vélo.

photo P1290801a

Le croiriez-vous ? cette route est limitée à 80 km/h, et parsemée de radars. Mais dans un désert plat comme la main, il est impossible de les cacher, et de plus, ils étaient tous référencés dans le GPS de notre chauffeur.

photo P1290953a

Pourquoi aller à Hotan ? Pas seulement pour voir les ruines de la cité de Melikawat, dans le désert en bordure de l'oasis.

photo P1300080a

? où la seule vie animale semble être ces lézards bien camouflés sur le sol nu

photo P1300088a

? sauf quand ils se mettent sur un caillou de couleur sombre

photo P1300129a

Mais surtout pour son marché du dimanche, le plus grand et le plus authentique du Xinjiang. Ici, il n'y a pas de touristes, très peu de Han (la nationalité de 94% des citoyens chinois) : ce n'est plus vraiment la Chine, mais déjà l'Asie centrale, fait d'yeux clairs non bridés, de femmes voilées, d'ânes et de chameaux.

photo P1300406a

Vous voulez de la viande ? les Ouigours ont une version très originale de l'enseigne commerciale (il y avait indiscutablement de la viande de chameau dix mètres plus loin).

photo P1300306aphoto P1300322a

Ici aussi, comme et plus qu'à Kashgar, les femmes sont très voilées ? voyez celles qui sont derrière cette charrette.

photo P1300438a

Sur la Place du Peuple, le soir, les habitants se rassemblent, mais les communautés ne se mélangent pas : les Han dansent (comme on le voit faire souvent en Chine)

photo P1300022a

… et les Ouigours jouent au ballon. Au fond, ci-dessus, la statue reproduit la photo de la rencontre entre Mao Zedong et de Kurban Tulum, un leader Ouigour. Cette poignée de mains, immortalisée par une photo dans les années 50, et devenu un outil de propagande que l'on retrouve un peu partout.

C'est sur cette place que j'ai été confronté au seul fossé linguistique de ce voyage : une dizaine de sympathiques jeunes gens nous ont abordés et demandé classiquement d'où nous étions. Amerika ? Rien à faire, ils ne parlaient pas un mot de mandarin, et ma tentative de tracer une carte du monde a été un échec humiliant (je connais mes limites en dessin, mais j'ai quand même tenté). Depuis, j'ai appris UN mot de ouigour : quelque chose comme Frantsia est assez bien compris.

photo P1300017a

Pour rejoindre Urumqi, on a le choix entre le bus (une vingtaine d'heures sur la seule route traversant le désert du Taklamakan) et l'avion. Le bus offre le charme supplémentaire d'être parfois bloqué par des tempêtes de sable pouvant engloutir l'unique route traversant ce désert dans le sens nord-sud. Il est suggéré d'emporter quelques jours de nourriture et d'eau, au cas où.

L'avion peut lui aussi être cloué au sol, mais une fois décollé, il peut se dérouter. Cela ne surprendra personne que que j'aie choisi cette option, et donc après un quart d'heure de taxi depuis le centre de Hotan, on arrive à l'aéroport, qui est situé dans le désert, au ras de l'oasis côté sud. C'est le genre d'endroit où le km2 ne coûte rien, encore que les Chinois appliquent ailleurs des procédures d'expropriation et d'indemnisation particulièrement efficaces et peu coûteuses .

photo P1300476a

Etant arrivés avec deux heures et demi d'avance (je n'avais pas envie de répéter l'expérience du vol URC-KSG), il n'y avait pas grand monde dans le hall, pour le premier vol de l'après-midi à 18h.

photo P1300474a

Avec cette deuxième photo prise de l'autre extrémité, vous avez une vision complète de la zone landside de HTN.

photo P1300475a

Pas tout à fait, car il y a une unique borne d'enregistrement automatique.

photo P1300479a

Et ô miracle, il ne faut pas scanner son passeport (ce qui marche rarement en Chine) mais lire sa puce sans contact (en haut à droite de la machine). Cela n'avance guère le porteur d'un passeport étranger dont la puce n'est pas compatible, mais on peut aussi taper son numéro de pièce d'identité, ce qui ira plus vite pour moi que pour ce Chinois dont le numéro de carte nationale d'identité comme celle qu'il tient à la main est assez long.

photo P1300478a

Non, le logiciel n'a pas l'intelligence d'identifier les personnes qui voyagent ensemble : Chinois ou étrangers, il faut enregistrer individuellement chaque passager, mais cela me donne le confort d'avoir une place au hublot bien avant l'ouverture de l'enregistrement manuel, dans cet avion qui sera complet.

photo P1300480a

Entre les espaces désertiques, idéaux pour les bases militaires rendant inaccessibles certains sites archéologiques, les multiples frontières, et une population remuante, il y a beaucoup de militaires au Xinjiang, comme cet appelé qui prend son balladeur dans son petit bagage contenant surtout une paire de rangers et un treillis.

photo P1300481a

L'enregistrement des bagages commence; c'est un peu long, car il y a une limite de poids, pas de nombre de bagages (souvent des cartons de récupération fermés par de la bande collante et des liens).

photo P1300482a

Le contrôle de sécurité dans le Xinjiang, c'est comme à Urumqi beaucoup plus sérieux qu'ailleurs en Chine, car il y a eu un certain nombre d'attentats terroristes (ne touchant pas le transport aérien). Donc, et contrairement à partout ailleurs en Chine, il faut sortir retirer ceinture et chaussures, et la palpation est systématique et plutôt prolongée. Une fois passé ce contrôle, on arrive dans cette banale et unique salle d'embarquement.

photo P1300488aphoto P1300490a

Pour les clients élite de China Telecom, il y a ce salon qui est fermé.

photo P1300489a

Et pour les PAX J et assimilés, cet autre salon.

photo P1300492a

Cela ne se voit pas sur cette photo, mais l'odeur régnant dans ces toilettes établissait un record du voyage, battant d'une courte tête (ou d'un nez, plutôt) celles située landside au Terminal 2 d'URC.

photo P1300491a

Embarquement à l'heure ? il n'y a ni passerelle ni PAXbus?

photo P1300494aphoto P1300495a

? et cette photo illustre à la perfection l'idée que je me fais d'un aéroport dans un désert.


Un dernier coup d'?il au terminal

photo P1300509a

Grâce à ce vol, j'ai appris l'existence de la qualification Reduced Vertical Separation Minimum, mais ce n'est pas dans l'espace aérien de Hotan qu'elle apporte un plus à cet appareil, vu le nombre de vols quotidiens.

photo P1300510aphoto P1300511a

La file des PAX continue d'arriver vers l'avion (ce montage panoramique crée des fantômes gris clairs dans la zone de recouvrement des deux photos)

photo P1300512%2520pano%2520aphoto P1300514a

Pour les maniaques de l'immatriculation qui ne la trouvent pas suffisamment lisible sur les photos d'ensemble, j'ai un document officiel.

photo P1300515a

Comme d'habitude, deux rangs de J en 2+2 et le reste en 3+3.

photo P1300516a

La vue de la cabine Y. Il n'y a guère que les sièges aux issues de secours qui m'ont semblé rester inoccuppés

photo P1300517a

Voici une vue du paysage depuis le hublot qui n'est pas très propre intérieurement, et rayé extérieurement (le sable, cela n'aide pas).

photo P1300519a

La fiche de sécurité (recto verso), et le pitch (recto seulement)

photo P1300520aphoto P1300521a

Les PAX ont enregistré peu de bagages et ont un gros volume de bagages à main : évidemment les derniers ont du mal à caser le leur. Le steward, qui parle mandarin avec un accent de Beijing qui s'entend à dix rangs de distance, incite un PAX à mettre son bagage au niveau des issues de secours où il n'y a personne, mais rien n'y fait, il optimise le remplissage du coffre à bagages pour arriver à créer la place nécessaire.

photo P1300523a

C'est au contrôle de sécurité que j'aurais pu voir le visage de cette PAX : les Ouigours sont musulmans, et plus l'agglomération est isolée, plus les tenues islamiques rigoristes sont nombreuses.

photo P1300526a

Arrivée d'un vol CZ en provenance d'URC, assuré par un E-190

photo P1300527a

La visibilité n'est pas bonne ce jour là; le voici en train de remonter la piste.

photo P1300530a

Décollage piste 11, donc avec vue sur l'oasis en étant à droite.

photo P1300534a

On aperçoit ici la tour de contrôle et le terminal, et la verdure de l'oasis derrière.

photo P1300537a

Décollage. Non, il n'y aura pas de photo de winglet de 738 dans ce FR.



On aperçoit ici la séparation bien franche entre oasis et désert de sable



A quoi ressemble un désert de sable dépourvu de relief ? A quelque chose de couleur ocre sur laquelle l'autofocus de mon APN a bien du mal à trouver le moindre repère.

photo P1300564a

Les PNC passent distribuer une légère collation (light meal).

photo P1300566a

Oui, c'est léger : un pain au lait avec de minuscules particules d'une viande indéterminée en surface, et un verre de boisson. Mon co-PAX a demandé et obtenu un verre de pepsi-cola (le coca-cola est très rare en avion) et un verre de café.

photo P1300569a

Le café : en le voyant couler de la cafetière, je me suis demandé comment un liquide aussi peu coloré pouvait encore être qualifié de café. Après dégustation ? terme particulièrement inapproprié -, je me demande si du café a été utilisé pour le faire.

photo P1300575a

Il n'y a probablement que rarement de l'eau dans ce talweg.

photo P1300579aphoto P1300581a

Les montagnes qui séparent le nord du Taklamakan de la région d'Urumqi sont très haute, donc reçoivent des précipitations, qui créent autant de vallées fertiles avant que le cours d'eau ne disparaisse, car aucune rivière ne sort du Xinjiang.



La neige sur la ligne de crête bordant le Taklamakan : c'est cette eau qui fait vivre les oasis au pied des montagnes, ayant souvent parcouru le trajet sous la surface du sol.



On commence à descendre vers URC. L'aéroport est au nord-nord-est de la ville : l'avion va passer plein est entre aéroport à gauche et ville à droite, avant de faire un demi tour pour arriver en finale piste 25. Cette approche me permet de vous offrir la vue d'Urumqi dont vous rêvez depuis la création de FR.

photo P1300621a

Ces quadrillages sont manifestement des aménagements modernes



Les premirèes centrales électriques, sans doute au fuel, car le Xinjiang est producteur de pétrole

photo P1300630a

D'étranges motifs géométriques



Et voici Urumqi, une grande ville chinoise moderne dépourvue de cachet.



Les deux étendues vertes au centre d'Urumqi sont le Parc du Peuple (tout en longueur) et le Parc de la Montagne Rouge (de forme elliptique, à l'extrémité gauche du Parc du Peuple).



Gros plan sur la Place du Lac du Sud, avec le musée municipal d'Urumqi le long de l'avenue à droite.

photo P1300647aphoto P1300648a

Encore une centrale thermique aux tours de refroidissement caractéristiques

photo P1300650aphoto P1300651a

Un golf aux portes du désert, est-ce bien raisonnable ?

photo P1300653a

Et toujours aussi brutalement, on retrouve le désert

photo P1300654a

Ou plutôt des reliefs désertiques entre lesquels il y a encore de l'eau

photo P1300655aphoto P1300656a

Virage à 180° pour effectuer la descente finale sur URC, en survolant des zones industrielles

photo P1300659a

?et des banlieues faites de barres de béton.

photo P1300662a

Un impeccable échangeur en trèfle

photo P1300665a

Quelle est cette infrastructure à la géométrie rigoureusement carrée ?

photo P1300667a

Avec un mirador à chaque coin et au centre de chaque côté, c'est presque certainement une prison.

photo P1300667b

Des alignements de bâtiments industriels le long d'une autoroute, couverts des sempiternels toits de tôle ondulée peinte en bleu.

photo P1300671a

Posé des roues et inversion de la poussée

photo P1300674a

Deux E-190 Tianjin Airlines

photo P1300677aphoto P1300679a

Et deux E-145 Grand China Express

photo P1300681aphoto P1300681b

Un 738 Shandong Airlines

photo P1300684a

Ce 737 en extrémité de l'aéroport m'a intrigué, mais il était trop loin pour en obtenir une photo suffisamment nette. Il est manifestement chinois, mais je n'ai pas reconnu la décoration de la carlingue. Au premier plan, c'est la voiture Follow me.

photo P1300687a

Un autre appareil Tianjin Airlines, avec une décoration différente de l'empennage

photo P1300689a

Le 738 Shandong Airlines va rejoindre la piste de décollage.

photo P1300693a

Un A320 de Sprint Airlines, une low cost de Shanghai

photo P1300696a

Oui, la photo précédente était à contre jour. Autant en prendre son parti et jouer avec l'éclairage pour cette photo des Embraer stationné au large.

photo P1300698a

Ce 738 Hainan Airlines, lui, est bien éclairé.

photo P1300701a

Arrivée du vol KN2273 en provenance de Beijing Nanyuan

photo P1300702a

Pas plus qu'ailleurs en Chine, ce n'est pas HSBC qui s'affiche sur la passerelle.

photo P1300703a

La livraison des bagages n'est pas très rapide à l'échelle chinoise, mais les nôtres arrivent parmi les premiers. Je n'ai pas eu besoin de flouter le visage de cette PAX, ni ici?

photo P1300706a

Ni en étant dans la file d'attente des taxis à l'extérieur.

photo P1300708a
Afficher la suite

Verdict

Air China

7.3/10
Cabine8.0
Equipage8.0
Restauration6.0

Conclusion

Le confort et les PNC sont au standard chinois, en revanche, la collation est franchement réduite. Ce vol valait surtout par ce survol de cette intrigante et immense dépression désertique, entourée de toutes parts de très hautes montagnes, et par la vue d\'Urumqi, d\'autant meilleure que l\'air y est très sec.

Sur le même sujet

25 Commentaires

  • Comment 29623 by
    Bargi62 SILVER 2762 Commentaires

    une nouvelle fois merci pour ce FR très complet et cette destination hors du commun :votre itinéraire donne envie de connaitre ce \bout du monde\

  • Comment 29624 by
    KL651 4426 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    Intéressante cette partie de la Chine qui n\'a pas grand chose de chinois.
    A quand un FR sur sur l\'extrême orient russe si éloigné de Moscou? :-p

  • Comment 29629 by
    Scott05 565 Commentaires

    Merci pour ce FR ! On a du mal à imaginer la diversité des peuples dans des pays de cette taille... De superbes paysages et de belles photos, comme d\'habitude :) Tiens tiens China Télécom à un logo étrangement similaire à France Télécom :P

  • Comment 29630 by
    Michel 247 Commentaires

    C\'est bien dommage que la loi oblige de floutter les visages cela enlève une partie de la très grande beauté de ce FR.

  • Comment 29632 by
    stormymen 365 Commentaires

    Merci pour le FR... même si pour moi la Chine ne respectant pas grand chose n\'est pas un pays qui me tente... mais alors vraiment pas ;-) Le passage de la viande aurait pu être laissé de côté... La Chine et ses horreurs ;-)

  • Comment 29635 by
    mynameismud 862 Commentaires

    Bon là j\'avoue Hotan...jamais entendu parlé: rien que pour cela Merci. On retrouve certaines similitudes avec le quartier musulman de Xian (celui de l\'armée en terre cuite bien entendu). Pour les têtes à même le sol, hormis dans le \Parrain\ j\'avais vu cela également en Iran.

  • Comment 29637 by
    marathon GOLD AUTEUR 9405 Commentaires

    @KL651 : de toute évidence, il manque sur FR un spécialiste du monde slave. Je passe mon tour - je suis trop nul en langues étrangères :)
    @Michel : strictement parlant, flouter n\'est pas une obligation légale, mais une protection juridique, une personne se reconnaissant sur FR pouvant attaquer le site pour atteinte à sa vie privée devant le tribunal français dont relève FR. Le risque qu\'un citoyen chinois le fasse est nul (et c\'est la raison pour laquelle j\'ai fait une exception dans mon FR URC-KHG), mais où placer la limite ?
    @storymen : j\'ai fait très soft par rapport à tout ce que j\'ai vu en Chine, dans un contexte touristique ou professionnel
    @mynameismud : l\'Iran fait partie des pays auquel l\'ouest du Xinjiang m\'a fait penser.

  • Comment 29640 by
    aérogusz 329 Commentaires

    Encore merci, on voyage vraiment avec ces FR !
    Petit aparté : je ne pense pas que FR soit \attaquable\ en justice par quelqu\'un qui se reconnait sur une photo. Avant d\'ester, cette personne doit contacter le webmaster pour en demander le retrait (ou le caviardage). Si les administrateurs persistent à ne pas vouloir la retirer, l\'intervention d\'une autorité devient envisageable. Admettons qu\'on en arrive là, il reste à déterminer le préjudice de la personne... prise en flag\' de petit WE improvisé en galante compagnie alors qu\'elle était officiellement en séminaire ?
    @marathon : une solution pour se faire comprendre partout : apprendre des rudiments d\'ASL (American Sign Language). Ma femme est interprète en Langue des Signes Françaises, elle arrive à se faire comprendre à peu près partout.

  • Comment 29643 by
    marathon GOLD AUTEUR 9405 Commentaires

    @aérogusz : merci pour ces précisions. Un prof de langue des signes habitué de rencontres internationales m\'a en effet dit que deux jours suffisaient pour s\'adapter à la variante locale.

  • Comment 29648 by
    Flight94 1961 Commentaires

    Merci pour ce FR très dépaysant, de belles photographies aériennes ! L\'aéroport de Hotan dans le sable vaut le détour ! Belles photos du désert et de Hotan, pour la photo du boucher, âme sensible, d\'abstenir !! :)

  • Comment 29655 by
    airfrance72 1015 Commentaires

    Merci pour ce FR!

  • Comment 29663 by
    Kilmarnock SILVER 4270 Commentaires

    C\'est fou comme ce Far west chinois change des stéréotypes de ce pays. Jamais j\'aurai imaginer voir une civilisation si différente dans un même pays. Le contraste est saisissant entre l\'est et l\'ouest...
    Merci pour ce FR, et cette découverte de la Chine assez, voir très méconnu...

  • Comment 29677 by
    TomWambas 283 Commentaires

    Merci pour ce FR :)
    A mon avis, dans ce cas là, le double-coupon de boarding pass n\'est pas nécéssaire, deux policiers et puis voilà.
    \Un aéroport dans le désert\: très belles images sur ce sujet, merci.

  • Comment 29685 by
    lagentsecret SILVER 10464 Commentaires

    Merci pour ce FR riche en superbes photos aériennes et qui présente de nombreux aspects des contrées visitées.

  • Comment 29694 by
    777 609 Commentaires

    Merci pour ce sublime et authentique FR sans full flat, ni winglet :DDD J\'attend la suite avec impatience!

  • Comment 29708 by
    DEUCALION 157 Commentaires

    C\'est un reportage comme je les aime. Il ouvre des horizons nouveaux. On voyage par procuration. La photo de l\'aéroport dans le désert est une vraie ?uvre d\'art. J\'espère qu\'il y en aura beaucoup d\'autres. Merci

  • Comment 29762 by
    pititom GOLD 10100 Commentaires

    Tip top ce FR :) Un grand plaisir à lire.

    Quand je vivais en Asie il y a quelques années, j\'avais appris à dire \France\ dans tous les dialectes du continent et j\'étais à coup sûr compris, surtout par les groupes de jeunes jouant à la balle d\'ailleurs...je disais \Zidane\ :)

  • Comment 29824 by
    02022001 4319 Commentaires

    Magnifique FR, surtout les photos de l\'avion dans le désert!!

  • Comment 29832 by
    A380B77W 4348 Commentaires

    Merci pour ce super FR sur un vol original et que l\'on ne verra pas tout les jours sur FR ;)

  • Comment 29916 by
    anthonytahiti 1575 Commentaires

    C\'est un grand plaisir de suivre vos aventures asiatiques, merci encore

  • Comment 29962 by
    Baptistelaviateur 224 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Le B737 qui t\'intrigue est un B737-33A appartenant à China United airlines...
    Probablement immatriculé B-4018.

    A+

  • Comment 29964 by
    marathon GOLD AUTEUR 9405 Commentaires

    @Baptistelaviateur : merci pour l\'identification. Je me demande ce qu\'il faisait là aussi loin de NAY.

  • Comment 31364 by
    marathon GOLD AUTEUR 9405 Commentaires

    29 juin 2012 : six hommes ont tenté d\'accéder au cockpit dix minutes après le décollage du vol GS7554 HTN-URC, utilisant une béquille cassée comme outil, mais ont été maîtrisés par l\'équipage et les passagers. Il y a eu onze blessés légers, dont deux policiers de l\'air.
    [Tiens, ils ont des policiers à bord des avions dans le Xinjiang... une source mentionne 92 PAX et 9 membres d\'équipage, ce qui fait beaucoup pour un E-190]

  • Comment 31374 by
    02022001 4319 Commentaires

    @marathon: apparemment, il n\'y a pas qu\'ELAL qui a des poiciers de l\'air. Bien qu\'il paraisse que chez CA, ils n\'en ont pas sur tous leurs vols...

Connectez-vous pour poster un commentaire.