Avis du vol Air France Paris Stockholm en classe Economique

Compagnie Air France
Vol AF1062
Classe Economique
Siege 21A
Avion Airbus A319
Temps de vol 02:30
Décollage 20 Oct 16, 16:00
Arrivée à 20 Oct 16, 18:30
AF   #19 sur 71 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 5175 avis
marathon
Par GOLD 885
Publié le 22 octobre 2016
Encore un aller-retour vers ARN, et cette fois-ci, mes contraintes me permettent de prendre le vol de l’après-midi et de faire mon OLCI au plus tôt, et donc de choisir un hublot pour profiter du paysage sur le trajet. Mais pour le retour, ce sera toujours le même vol :

CDG – ARN : AF1062 Vous êtes ici
ARN – CDG : AF1063 Ce sera pour bientôt

L’objet le plus redouté dans les avions aujourd’hui, c’est le Samsung Galaxy Note 7 (les armes, les explosifs, les bouteilles de vin, les camemberts… c’est du tout-venant), et j’ai reconnu que j’acceptais de ne pas en transporter.
photo clipboard01
AF préattribue les sièges sur ses vols européens, et argh : c’est un siège milieu ! :(

Heureusement que je me suis connecté à ETD-29h57’ pour choisir mon siège, comme AF m’en donne la possibilité.
photo clipboard02
Ou plutôt comme j’imagine naïvement en avoir la possibilité. Voici l’intégralité des sièges disponibles sur ce vol:
photo clipboard03photo clipboard04
C’était déjà le cas lors de mon précédent CDG-ARN, et j’avais suspecté un bug. Nouvelle tentative trois quart d’heure plus tard : il y a UN autre siège disponible au couloir
photo clipboard05
Faute de grive, on mange des merles dans un oiseau AF, et je prends ce siège couloir, faute de mieux.
photo clipboard06
Mais sérieusement, il est donc quasiment impossible de choisir son siège sur un CDG-ARN ? Aux grands maux les grand moyens, et j’ai tenté à la fois Twitter (c’est rapide), et le formulaire de réclamation en ligne sur le site d’AF (c’est plutôt laborieux, car l’un des menus refusait catégoriquement de me laisser renseigner la date) pour me plaindre de ne pas pouvoir choisir un siège au hublot.
photo clipboard07
C‘est M. Twitter qui a répondu anonymement en premier, à 13h30

Bonjour François. Merci de nous contacter. Après vérification, nous constatons effectivement que le vol mentionné est complet. N'hésitez pas à consulter nos équipes sur place, au comptoir, le jour du départ afin de vérifier les disponibilités. Nous restons disponibles 24 h/24,7 j/7 et vous souhaitons par avance un excellent voyage.

Je ne situe pas très bien qui est M. Twitter, mais il semble me connaître personnellement, puisqu’il m’appelle par mon prénom. A moins qu’il ne s’agisse de faire jeune.

Toujours est-il que contrairement à l’hypothèse formulée dans les commentaires dans le FR précédent, cette absence de choix n’était pas un bug : dans un jeu de taquin, il faut au moins une case vide pour faire le moindre mouvement, et j’ai vérifié sur son site qu’en effet, AF n’avait aucun billet à vendre en éco sur ce vol.

Moins rapide, plus poli, et surtout plus efficace : l’aide en ligne réagissait à 13h57 :

Mr Marathon,

j'ai pu modifier votre siège en 21A.

Vous allez recevoir une nouvelle carte d'embarquement par e-mail.
Cordialement,

Emmanuel


Je ne connais pas Emmanuel, mais je lui ai envoyé un remerciement à l’adresse électronique banalisée qu’il avait utilisée, et sa collègue Stéphanie en a accusé réception en m’assurant qu’elle le lui transmettrait (j’ai changé les prénoms).

Et de fait, dans la foulée, je recevais un BP par courriel, au format compatible avec un Samsung Galaxy Note 7, mais j’ai pu sans difficulté m’imprimer un BP au format papier, et constater que le vol AF1062 était décidément blindé.
photo clipboard08
Ce n’est pas en faisant ce genre de trajet que je pourrais vous offrir de croustillantes histoires de GP, ou plutôt, ça serait croustillant si un GP tentait quand même sa chance avec un billet R1.

Bref, le jour J, trajet en voiture vers CDG. A cette heure-là, ça ne roule pas très bien, mais on est loin de la thrombose quotidienne du début et de la fin de journée. Evidemment, si j’avais une grosse berline noire de l’ambassade du Qatar, précédée de deux motards de la police nationale, j’irais plus vite.
photo img_3148a
Ce n’était pas la voiture de l’ambassadeur, mais il devait y avoir suffisamment de pétrodollars en jeu pour écarter la plèbe. Que ce VIP aille à LBG ou à CDG, il n’a pas dû être beaucoup retardé par cet accident
photo img_3150a
Ça avait bien cartonné, avec pour conséquence deux files neutralisées à 3 km d’ici, mais je ne suis pas un CQR (ni d’ailleurs un CQRP), et vous n’aurez pas de photo de la cause de ce bouchon.
photo img_3151a
(En argot de personnel d’intervention sur autoroute :
CQR : C** Qui Regarde [l’accident], qui ralentit le flux des véhicule au goulet d’étranglement et au pire crée un suraccident parce qu’il ne regarde pas devant lui
CQRP : C** Qui Regarde Pas, énervé par le temps perdu, qui déboite à fond dès qu’il le peut, et au pire crée un suraccident parce qu’il ne regarde dans ses rétroviseurs.)

Des CQR bénins, il y en a systématiquement, mais cette fois-ci, un CQRP m’a fait une frayeur en se prenant pour un pilote de F1 juste après le lieu de l’accident.

Donc arrivée au parking de proximité de CDG-2F, au 3° niveau parce que c’était quasiment complet aux niveaux précédents.
photo img_3153a
Ma première priorité en arrivant est de faire l’OLCI de mon vol de retour (j’étais au volant quand il a été ouvert), en utilisant l’accès wifi landside (mais j’aurais probablement pu le faire à l’une de ces bornes en arrière-plan). Ce vol est très plein également, mais bonne nouvelle, c’est un siège au hublot pas sur l’aile qui m’a été attribué (pour un vol de nuit, le côté importe peu).
photo img_3154a
Le FIDS
photo img_3155a
Mon vol est affiché à l’heure, mais les promesses n’engagent que ceux qui les croient, celles des hommes politiques comme celles des compagnies aériennes, et j'ai suffisamment d'expérience pour n'accorder qu'une confiance limitée aux uns comme aux autres.
photo img_3156a
Pas mal de monde au dépose-bagages, mais il était difficile d’évaluer l’attente, probablement modérée.
photo img_3157a
Une employée AF aide une PAX à s’enregistrer – remarquez la balance à sa droite pour vérifier le gabarit et le poids qu’AF contrôle strictement depuis que des tarifs sans bagage en soute incite les PAX à maximiser leur bagage à main.
photo img_3158a
Cette fois-ci, il y a une queue assez longue pour accéder au PIF pour PAX lambda.
photo img_3160a
Je n’ai pas pris la photo à temps, mais au premier lacet de la file, il y a un poste de contrôle du poids et du gabarit des bagages à main, vers lequel sont orientés les PAX qui semblent risquer de dépasser les limites respectives. C’est le cas d’un PAX asiatique, dont le bagage à main avait bien du mal à sortir du gabarit (je ne sais pas ce qu’il en était du poids) et qui a été enjoint d’aller l’enregistrer.

Ils sont très chiants pour les bagages à main : ce verbatim d’un commentaire entendu derrière moi illustre la dégradation de l’image d’AF dans sa clientèle.

Treize minutes pour passer le PIF : la queue allait en fait assez vite et je n’ai pas été bloqué au dernier moment par un PAX inexpérimenté. Au dernier moment, un employé a fait passer un PAX dont le vol allait fermer ; cela s’est fait courtoisement et efficacement (je parle à la fois de l’employé et du PAX en question).
photo img_3161a
Cette fois-ci, mon spotting à cette phase du trajet sera limité à cet A320 AZ
photo img_3162a
Aviez-vous remarqué cet accès au niveau inférieur ? Il n’y a aucune signalétique visible quand on vient du PIF.
photo img_3163a
Mais dans l’autre sens, on découvre qu’il s’agit comme au Cluedo d’un passage secret vers un lointain endroit du terrain de jeu. Et comme au Cluedo, on passe au moins un tour pour l’atteindre en bus.
photo img_3164a
Si c’est au Terminal 2E que vous voulez aller, ce n’est pas un passage secret, mais vous quittez l’espace Schengen et il faut passer la PAF.
photo img_3167a
N’ayant pas l’intention de quitter l’espace Schengen, retour vers la jetée
photo img_3168a
Je n’ai pas tenté d’aller jusqu’à l’extrémité de la jetée pour un peu de spotting parce que c’était vraiment encombré de PAX en attente ou en embarquement. (Je n’avais pas d’illusion sur l’état de la fontaine d’eau potable qui se trouve là-bas).
photo img_3172a
Je suis quand même allé jusqu’à la passerelle où se trouve les journaux mis à disposition des PAX. Il y avait une ample provision du Monde, du Figaro et de Libération, et beaucoup moins des autres titres.
photo img_3173a
Les toilettes (et le salon AF) se trouvent en bas
photo img_3171a
Devoir aller au niveau inférieur est une bonne nouvelle quand cela signifie qu’on a accès au salon, mais c’est une mauvaise nouvelle quand c’est là que se trouve la salle d’embarquement.
photo img_3174a
Comme dans tous les aéroports, le Goulp où sont envoyés les Shadoks condamnés au transfert par bus est beaucoup moins attractif, et il n’y a un escalier mécanique que dans le sens de la descente, pour les dissuader d’en sortir (mais il y a quand même un escalier).
photo img_3175a
Il y a une fontaine à eau plus visible qu’au niveau principal
photo img_3176a
Mais qu’on se rassure : il n’y a pas de favoritisme pour les embarquements par PAXbus, et cette fontaine est également hors service, probablement depuis longtemps au vu de son état.
photo img_3177a
Les PMR (hors champ) et les femmes vont aux WC de plain-pied à gauche, les hommes montent trois marches tout droit.
photo img_3179a
C’est propre, rien à dire
photo img_3178a
Embarquement dans pas très longtemps
photo img_3180a
Ce n’est pas le paysage qui aidera à passer le temps
photo img_3181a
J’entends les employés à l’embarquement : « On n’attend pas le ménage ? J’ai mes bus qui vont décrocher… ». Ce n’est pas une information confidentielle : il sera expliqué, avec moultes excuses, que le nettoyage de cet appareil qui avait passé la journée au contact avait été oublié. Le temps d’appeler une équipe de nettoyage, de reprogrammer les PAXbus : les retards s’accumulent.
photo img_3183a
Ce qui est amusant (mais secondaire), c’est que l’heure d’embarquement n’est pas été mise à jour : il est ici 15h50, et on est toujours censés embarquer à 15h20 :)
photo img_3187a
L’embarquement commence, plutôt lentement, avec respect des priorités, ce qui a un intérêt limité en cas de PAXbus, à partir de 15h54.
photo img_3188a
Un PAX un peu âgé s’est installé sur un siège (OK), en mettant sa valise à côté de lui, plutôt que derrière son dossier où il y avait de la place, ce qui neutralise de facto la banquette pour lui.
photo img_3189a
Petit trajet pas très exaltant où il n’y a que le pied de bâtiments et des bretelles routières à admirer
photo img_3190aphoto img_3191a
En cherchant bien, j’ai aperçu un 777 AF au fond : c’est maigre côté spotting
photo img_3192a
Et arrivée derrière le PAXbus précédent au pied d’une passerelle du Terminal 2E
photo img_3193a
L’explication du faux contact est évidente : cet avion a assuré précédemment un vol en provenance d’une destination non-Schengen. Flightradar24 me confirmera par la suite qu’il était arrivé le matin à 08:58 de LED.
photo img_3198a
Non, ce n’est pas par cet escalier mobile qu’on monte à bord
photo img_3197a
Mais par un escalier en dur qui permet de rejoindre la passerelle
photo img_3196a
Pas de personnel photophobe pour me dissuader d’immortaliser l’appareil au contact au mauvais terminal.
photo img_3199a
Autour, il y a un E-175 Flybe qui va repartir à MAN
photo img_3201a
Et un Dash 8 également Flybe, devant un A320 AF
photo img_3202a
Le vol a déjà 13 minutes de retard, et il ne mettra pas les moteurs en route (TSAT = Target Start-Up Approval Time) dans deux minutes.
photo img_3203a
Fuselage shot : c’est bien un A319
photo img_3204a
L’avion est F-GRHU, mis en service le 26/03/2001
photo img_3205a
Je soupçonne que beaucoup de PAX ne voient pas cette boite de lingettes au passage, car au moment où ils arrivent à son niveau, ils voient en face d’eux un/une PNC qui les accueille.
photo img_3206a
Il y a trois rangs de J avant le rideau
photo img_3207aphoto img_3208a
Le fond de la cabine, asymétrique car il n’y a qu’un WC. Le dernier rang, au plus près du galley, n’a que deux sièges, mais pas de hublot.
photo img_3209a
Mon voisin était un garçon franco-suédois accompagné par sa grand-mère suédoise,
photo img_3211a
Le ménage avait une demi-heure de retard (alors que l’avion attendait depuis 9h du matin !), mais au moins, la moquette est propre.
photo img_3212a
C’est une cabine densifiée, avec un espace siège-dossier précédent de 20 cm seulement
photo img_3213a
Mais un siège un peu élargi au détriment du couloir, avec 46 cm entre accoudoirs, contre 44 cm habituellement.
photo img_3214a
Un siège au hublot procure 6 cm de plus d’espace vital, sans compter l’accoudoir.
photo img_3215a
La fiche de sécurité est le modèle sans paroles de juin 2016
photo img_3216-7a
Je me demande comment on pourrait dormir sous les sièges, en raison de la présence de supports, mais ce n’est pas dans ce vol complet que je pourrai faire l’essai.
photo img_3218a
Recommandation de placer efficacement son bagage dans les coffres
photo img_3221a
Il n’y a jamais de rang 13 dans un appareil AF
photo img_3223a
L’E175 Flybe à la porte à côté
photo img_3219a
Il ne va pas partir immédiatement
photo img_3225a
Du moins pas avant que le bagagiste n’ait fini d’arranger le filet retenant les bagages à l’ouverture de la trappe.
photo img_3227a
Repoussage à 16h41, soit ETD+41’
photo img_3229a
Quand j’avais dit que le vol BE3128 ne serait pas à l’heure… notre avion reste de longues minutes immobile après repoussage, empêchant l’E-175 Flybe de repousser à son tour.
photo img_3234a
Roulage, enfin, en passant près de ce Dash 8 Flybe
photo img_3236a
Le Terminal 2E
photo img_3239a
Une brochette de 777 AF
photo img_3240a
Un A380 AF
photo img_3241a
Arrivée d’un appareil Fedex
photo img_3242a
Deux des E-170 Hop ! stationnés à proximité du Terminal 2G
photo img_3245a
Décollage à 16h54, soit presque une heure de retard
photo img_3248a
Le Circuit Carole (moto et kart), dont le nom rappelle le souvenir de Carole Le Fol, 18 ans, la dernière victime des runs sauvages à Rungis en septembre 1977. En arrière-plan, les bâtiments en éventail du Parc des Expositions de Villepinte.
photo img_3253aphoto img_3252a
Ces trois châteaux d’eau à côté de la bretelle en provenance de l’autoroute A1 sont bien connus de ceux qui arrivent en voiture à CDG
photo img_3255a
L’échangeur de l’A104 (« La Francilienne ») avec l’A3
photo img_3257a
Pour les pilotes qui confondraient LBG avec CDG…
photo img_3260a
… le nom de l’aéroport est rappelé sur cette piste désaffectée
photo img_3261a
Beaucoup de jets privés sur le tarmac ; LBG est réservé à l'aviation d'affaires
photo img_3263a
Le Stade de France
photo img_3264a
La boucle de la Seine à Gennevilliers, avec la longue Ile St Denis
photo img_3267a
Une future jeune Flight Reporteuse ?
photo img_3268a
La couverture nuageuse ne laissera pas voir beaucoup de lieux remarquables (ou quelconques) sur le trajet, à l’exception notable d’Amsterdam (à droite) et Ijmuiden, au débouché du Canal de la Mer du Nord
photo img_3279aphoto img_3276a
Les installations industrielles d’Amsterdam. Les photos sont un peu à contre-jour, mais on se souvient que c’est in extremis que j’ai obtenu un hublot, et je ne me plaindrai pas à ce sujet.
photo img_3278a
Le pont reliant Almere à Amsterdam
photo img_3281a
Vue générale d’Almere. Le traitement d’image pour corriger le contre-jour a ses limites
photo img_3282a
Une rangée d’éoliennes…
photo img_3285a
… c’est tout ce que j’ai pu apercevoir dans une trouée de nuages
photo img_3286a
Vers le haut, évidemment, c’était du ciel bleu
photo img_3289a
Le chariot arrive, et devenez le menu ?
photo img_3290a
Servi alors que l’emballage aluminisé est encore assez brûlant, c’est le sempiternel wrap mozzarella-champignons
photo img_3283a
Le reste de la prestation arrive peu après, dans le même passage de chariot
photo img_3291a
Idem, après déballage
photo img_3292a
Faute de mieux, je vous propose ces photos de nuages éclairés par les derniers rayons de soleil couchant
photo img_3295aphoto img_3297a
Je ne vous garantis pas de chercher à identifier ces îles aperçues brièvement
photo img_3299a
Le pitch réduit est tolérable quand on n’est pas très grand et quand la voisine de devant n’abaisse pas son siège. Mais quand elle le fait, plus par jeu que par réelle nécessité, l’espace vital devient insuffisant pour utiliser son PC sur la tablette.
photo img_3296a
Avec un peu de pratique, il est possible de rassembler tous les emballages pour les faire tenir dans le porte gobelets, de manière à mettre le PC sur les genoux et avoir la place de déployer l’écran.
photo img_3300a
Air to air dans un éclairage de soleil couchant
photo img_3301aphoto img_3304a
Cette photo rend assez mal l’éclairage du soleil couchant sur l’aile
photo img_3307a
Descente au-dessus de la banlieue de Stockholm
photo img_3309a
Arrivée au contact à 19h09, soit 39’ de retard sur l’horaire. Le CC demande aux PAX de bien vouloir emporter leurs journaux qu’ils pourront jeter dans des poubelles à la porte de l’avion, de manière à accélérer le ménage et réduire autant que possible le retard pour les PAX du vol vers Paris.
photo img_3311a
A ARN, l’équipe de nettoyage attend la sortie des derniers PAX, pour rattraper le retard causé par leurs confrères de CDG que les PAX ont attendus : l’avion va repartir immédiatement pour assurer le vol AF1063 vers CDG.
photo img_3318aphoto img_3322a
Pas de séparation des flux à ARN terminal 2, et les boutiques airside sont bien entendu encore ouvertes (ce sont des vols Schengen, ce qui rend le terme « duty free » inapproprié).
photo img_3323aphoto img_3325a
Cette photo de cet A320 Air Berlin au contact a une toute petite histoire.
photo img_3327a
Alors que je m’approchais de la meilleure baie vitrée pour prendre cette photo, j’ai été interpelé par une employée au comptoir de la porte la plus proche, inutilisée à ce moment-là. Le dialogue en anglais a été quelque chose comme ceci
- C’est interdit d’aller par-là !
- Je vais juste prendre une photo
- Pas de problème, dans ce cas [dit avec un grand sourire]
J’ai remercié, une fois la photo prise en prenant mon temps, et j’ai eu droit à un sourire encore plus éclatant avec un « je vous en prie » de circonstance.

Ce n’est pas mieux que le « Vous savez que c’est interdit de photographier vers l’extérieur. Vous êtes passible de poursuites » que m’a aboyé une fois une employée identiquement installée au comptoir d’une porte non inutilisée à ce moment-là à CDG ?
photo img_3328a
Les décorations de Noël ont été installées à ARN, avec ce sapin (un épicéa, plutôt) dans la salle de livraison des bagages
photo img_3329a
Salle où j’achète mon billet A/R sur l’Arlanda Express, mais j’aurai pu aussi acheter un ticket de bus ou de train ordinaire.
photo img_3330a
Sortie landside, et les décorations de Noël accrochées au plafond du Terminal 2
photo img_3332a
Malgré le retard du vol, je pouvais prendre un peu mon temps, et je suis allé à l’accès au Terminal 3, que mes lecteurs savent être le bon emplacement pour le spotting landside à ARN.
photo img_3333a
Là, le gestionnaire d’ARN n’a pas lésiné sur les décorations de Noël le long des baies vitrées, ce qui les rend totalement spotter unfriendly, d’autant qu’on ne peut pas s’en approcher suffisamment pour éviter ces milliers d’ampoules qui créent autant de reflets lumineux.
photo img_3334aphoto img_3343a
Mais il n’y en a pas le long de la passerelle qui mène aux salles d’embarquement du Terminal 3, ce qui m’offre la vue nocturne de ce 738 Norwegian
photo img_3338a
L’A320 Air Berlin en fin de repoussage
photo img_3340a
737 KLM et Saab 340 FlyEst
photo img_3341a
C’est tout, car les turboprops sont allés se coucher. Je vais d’ailleurs faire de même, après une longue descente vers le quai de l’Arlanda Express.
photo img_3344a
Lequel Arlanda Express arrive en vingt minutes et 520 SEK aller-retour à la gare centrale
photo img_3346a
Trajet prolongé en métro, qui certes coûte dix fois moins cher dans l’absolu (25 SEK avec un passe rechargeable), mais plus cher encore en SEK/km dans mon cas.
photo img_3348a
Merci de m’avoir lu !
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine8.0
Equipage9.0
Divertissements7.0
Restauration7.0

Paris - CDG

7.8/10
Fluidité8.0
Accès7.0
Services6.0
Propreté10.0

Stockholm - ARN

9.5/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services8.0
Propreté10.0

Conclusion

Faire la navette (à ne pas confondre avec la Navette, terme qu'AF réserve à ses lignes domestiques les plus importantes) avec ARN peut donner une forte impression de déjà vu, mais il y a toujours un grain de sable, ou au contraire une goutte d'huile qui se glisse dans les rouages.
Les grains de sable étaient cette fois-ci la quasi-impossibilité de choisir son siège à l'OLCI pour cause de vol complet, le retard pour cause de ménage oublié et l'embarquement en faux contact pour cause d'avion au contact en zone non-Schengen.
L'huile dans les rouages étaient le changement de siège effectué par l'assistance d'AF.
La collation est toujours identique : c'est mieux que la concurrence qui n'en fournit pas, mais c'est terriblement répétitif.
Je ne sais pas comment prendre en compte le changement de siège accordé; faute de mieux, j'accorde un bonus à l'équipage qui n'y est pour rien.
J'aurais pu certes accorder un bonus aux services de CDG, mais justement, avec ce raté du ménage oublié de l'avion, c'est plutôt une mauvaise note qu'ils méritaient.
ARN était inchangé dans sa qualité pour y passer le moins de temps possible à l'arrivée.

Informations sur la ligne Paris (CDG) Stockholm (ARN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 74 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Stockholm (ARN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air France avec 7.5/10.

La durée moyenne des vols est de 2 heures et 44 minutes.

  Plus d'informations

33 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 371418 by
    théodoric 1478 Commentaires

    Merci pour ce fr,

    Comme vous l indiquez dans vos reports, ce vol est très souvent complet. Je suis surpris qu'Air France n utilise pas un appareil de capacité supérieure.

    A bientôt pour le retour.

    • Comment 371448 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      AF adapte la capacité en mettant en ligne au coup par coup un A319, un A320 ou un A321 (les trois types ont été reportés sur FR). C’est une situation idéale pour AF où le taux de remplissage moyen est très proche de 100%, la J modulable au rang près par simple déplacement du rideau, et la concurrence positionnée plus bas en gamme. AF n’a aucun intérêt à mettre en ligne des appareils plus grands qui seraient plus coûteux en carburant et en amortissement.

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 371420 by
    mogoy BRONZE 10425 Commentaires

    Merci pour cette énième déclinaison de cette ligne.

    C'est justement très intéressant de noter la cohérence et stabilité du service proposé que de le tester intensément sur une période courte. Premier embarquement depuis le Goulp (http://fr.shadoks.wikia.com/wiki/Goulp). Et fontaine à eau aussi inopérantes.
    Entre le manque de liberté de choix du siège et ce retard pénible, tout ceci n'est guère satisfaisant.
    Qt au catering la prochaine étape, c'est de refuser le service...ou de le prendre juste en photographie.
    Il m'est arrivé en J de refuser le plateau car écoeuré du tout, comme quoi...

    • Comment 371449 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Seuls les dysfonctionnements aléatoires apportent un peu de variété dans ces aller-retours sur un « produit » totalement standardisé.
      Pour ce qui est du catering, une autre possibilité serait de demander un menu spécial pour changer un peu.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 371444 by
    Leadership TEAM GOLD 5338 Commentaires

    Merci pour ce nouveau FR vers ARN, au moins de jour car c'est plus sympa pour les photos.

    La gestion du vol à CDG fait vraiment amateur entre le ménage non fait et l'avion qui est à une mauvaise porte depuis 9h du matin!
    Les remplissages vers ARN semble bon, bizare de ne pas mettre des modules plus gros!

    Et merci pour l'allusion à la navette ;)

    • Comment 371450 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Je préfère également les vols de jour, mais mes contraintes professionnelles ne me les permettent pas souvent.

      Déplacer l’avion aurait peut-être coûté plus cher que les PAXbus, en comptant pour quantité négligeable l’inconfort pour les PAX. Cela n’excuse pas le ménage oublié.

      AF a peut-être intérêt à jouer commercialement le vol souvent complet pour pousser les tarifs vers le haut.

      Merci pour le commentaire, et pour l’accusé de réception de l’allusion pour initiés !

  • Comment 371451 by
    ducourf 526 Commentaires

    Une organisation de l'embarquement assez chaotique ... et le ménage non fait ... c'est pas acceptable

    Décidément cette ligne report après report présente un remplissage toujours aussi bon ce qui est une bonne nouvelle pour AF, peut être que des 321 en permanence ne serait pas une mauvaise idée
    Merci pour ce partage toujours aussi bien détaillé et plaisant à lire

    • Comment 371471 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Le retour (à paraître) était en A319, très rempli mais pas plein : la ligne ne mérite pas un A321 systématique, sauf à générer du trafic supplémentaire par des baisses de tarifs qui ne sont pas dans l’intérêt d’AF.
      Merci pour le commentaire !

  • Comment 371456 by
    Bargi62 SILVER 3327 Commentaires

    FR complet qui m'apprend la signification de TSAT.
    Décevant ce manque de choix de siège,surtout répétitif
    Tiens tu t'es mis à utiliser Tweeter!
    Incroyable de déjà voir l'ambiance Noël à ARN.
    Merci pour ce FR.

  • Comment 371466 by
    BESMRS 2332 Commentaires

    Merci pour le FR :)

    Exemple parfait des méfaits du Yield Management :) :p

    Cette ligne peut être opérée presque au pied levé en A318 -> A321 avec toutes les cabines (de la planche à repasser domestique aux sous flottes -anciennement- "dedicate" ou spécialisées moyen orient suivant l'époque). Bref l'exemple parfait de la recherche d'une maximisation du revenu.

    Mettre un appareil plus gros (Au regard de la flotte AF les chois sont limités: A330, 340, 380, 777) ne présente aucun intérêt pour la compagnie.
    D'abord ce sont des porteurs spécialisés longue distance et non densifiés (hormis les COI): créer un sous parc "Europe" serait un non sens donc il faut user d'un long porteur.
    Ensuite, en limitant l'offre on fait monter les prix. C'est d'autant plus facile qu'il n'y a pas d'offre concurrente directe de qualité équivalente (BOB chez SAS ou pour les low cost; vols avec escale pour les autres).
    La seule hypothèse qui imposerait un module plus lourd c'est si le refus de vente impactait les ventes long-courriers en correspondance. Or Roissy n'est pas vraiment dans les itinéraires privilégiés depuis la Scandinavie hormis pour l'Afrique noire (l'Afrique du Nord a des vols directs). De là haut on a intérêt à faire un via Londres, via Helsinki/Moscou, via le Golfe, via Madrid ou un vol direct...
    Ainsi en restant en monocouloir Airbus, AF est sure de gagner à tous les coûts. Le prix sera élevé, la demande forte (le pouvoir d'achat local aide) et tant pis si certains vont voir ailleurs; le but de la compagnie n'est pas de transporter le maximum de pax mais de gagner le maximum de sous...

    Logique court-termiste certes, mais bon si AF voulait investir dans le long terme (vraiment le long terme hein), ce ne serait pas des segments COI qui desserviraient BKK... :)

  • Comment 371476 by
    Numero_2 TEAM 10143 Commentaires

    Merci pour cette énième dissection du produit Air France sur la ligne CDG-ARN.

    On peut reprocher pas mal de choses à la compagnie mais pas la constance de son produit Y. ;)

    • Comment 371477 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Avec son produit parfaitement reproductible, cette ligne est le cobaye idéal pour l'étude scientifique des incidents sur un vol européen AF.
      Une lecture aussi attentive qu'exhaustive de mes FR est recommandée pour avoir un échantillon statistiquement représentatif (pas question de dissuader mes lecteurs au motif que "c'est toujours pareil" !) ^^

      Merci pour le commentaire :)

  • Comment 371570 by
    LGaddict 1278 Commentaires

    Merci encore pour cette variation sur la même gamme ;-)

    Décidément, que ces vols sont pleins, car pour ne pas être capable de choisir son siège à H-24, c'est que la bétaillère affiche complet.

    Pas très confucéen que de se faire appeler par son prénom comme ça lors d'échanges avec le service clientèle ;-)

    Encore une fois, alterner des rotations non-Schengen et Schengen avec le même zinc ne peut que créer que des désagréments, tant pour les passagers que pour l'exploitant.

    Peut-être que tu pourrais commander des menus spéciaux (suffisamment à l'avance donc) pour essayer 'échapper au mozza-champipi ;-)

    Pas de FFP dans l'Arlanda Express? ;-)

    • Comment 371581 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Je suis sans doute vieux jeu, car utiliser à la fois le prénom et un "nous de majesté" n'est pas l'idée que je me fais du dialogue avec la clientèle.

      AF n'a pas gagné en faisant l'économie du tractage de l'avion du 2E au 2F.

      Un menu spécial ? Bonne idée, et d'ailleurs je l'ai mise en pratique par procuration dans le vol de retour, dont je viens de poster le FR :)

      Quand on est en position de quasi monopole, on n'offre pas de pistes de réduction des tarifs. C'est vrai d'AF sur CDG-ARN, comme d'Arlanda Express sur Stockholm-ARN :(

      Merci pour le commentaire !

  • Comment 371627 by
    Esteban GOLD 16808 Commentaires

    Un petit message rapide pour te remercier du partage, toujours curieux de savoir si la pizza champignon finira par miraculeusement disparaître un jour, au même titre que la courgette pesto du retour :)

    • Comment 371629 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Vais-je pousser l'abnégation de FRiste jusqu'à commander un repas sans allergène, c'est à dire "sans céréales, crustacés, œufs, poissons, arachides, soja, lait, fruits à coques (amande, noix, noisette), céleri, moutarde, graines de sésame, anhydride sulfureux et sulfites en concentration de plus de 10 mg/kg, lupin et mollusques" (copié collé du site d'AF) ?

      Affaire à suivre, cela permettrait en tout cas d'échapper à ces allergènes céréales du wrap !

      Merci pour le commentaire

  • Comment 371655 by
    Alcam 2081 Commentaires

    Merci pour ce fr en mode variation sur un même thème...
    J'étais au salon du 2F au même moment (dans l'autre jetée), en voyant le FIDS j'ai pensé à toi! Dommage pour l'occasion manquée de se croiser...je relance pour la Nième fois l'idée d'un blog sur lequel les fristes qui le souhaitent pourraient annoncer leurs vols...

  • Comment 439295 by
    Catherine2993 50 Commentaires

    Bonjour,

    merci beaucoup pour cet FR, très intéressant. Apparemment cela vous est arrivé deux fois à vous aussi: d'avoir un embarquement en faux contact au terminal 2E sur le même vol. Cela m'est également arrivé deux fois sur le même vol intérieur AF7732 CDG -Brest. Et la dernière fois, c'était le dimanche 12 Novembre 2017, où le bus nous a déposés au pied de la passerelle K32 du terminal 2E!

    • Comment 439302 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Vous êtes une lectrice attentive de mes récits ! Embarquer en faux contact dans un appareil venant d'effectuer un vol non Schengen est plutôt rare; je suppose qu'AF évite de mélanger ces vols.
      Merci pour votre commentaire qui m'a fait relire mon FR, et corriger discrètement un mot oublié dans le texte ;)

  • Comment 439296 by
    Catherine2993 50 Commentaires

    Pour remonter dans la passerelle via un escalier en dur!

  • Comment 439297 by
    Catherine2993 50 Commentaires

    Sinon, qu'est-ce qui vous plait le plus en Suède? Je sais que c'est la pays d'Ingrid Bergman.

    • Comment 439304 by
      marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

      Je ne connais vraiment de la Suède que Stockholm : j'ai apprécié cette ville propre et sûre, au réseau de transport en commun efficace, avec de nombreuses pistes cyclables et itinéraires piétons, et de nombreux musées. Quel que soit leur âge, les Suédois parlent anglais, et absolument tout peut se payer par carte bancaire : je n'ai jamais utilisé d'argent liquide suédois. J'y ai côtoyé dans la vie quotidienne de nombreux immigrés de première et deuxième génération en provenance du monde entier : la Suède montre qu'on peut réussir l'intégration d'un afflux massif d'immigrés issus de cultures très différentes.

      • Comment 495555 by
        Catherine2993 50 Commentaires

        Bonjour marathon,

        En fait, ce genre d'embarquement en faux contact peut être plus fréquent qu'on ne le crois. Je suis allée visiter le Musée Gustave Moreau le Smedi 9 Mars à Paris, et pour la troisième fois, j'ai eu le même type d'embarquement, pour rentrer à Brest, sauf que ce jour-là, je ne suis pas partie des porte k, mais des portes L, très précisément la L29 pour remonter également dans une passerelle. Et une fois dedans, je demandais à un monsieur si je devais partir de ce terminal pour me rendre en irlande le 11 Mai, pays que j'aimeraios visiter.

        Oui, j'imagine qu'il y a des choses très intéressantes à visiter en Suède. Je n'y suis jamais allée. Quels musées y avez-vous visité? Oui, malheureusement, en France, nous ne sommes pas très bons pour parler d'autres langues. Pourtant, j'estime que nous devrions être bilingues, car je suis moi-même Française, j'apprends l'Anglais depuis des années, et croyez-moi, ça me sert énormément. Pour ce qui est de l'immigration, je ne me suis pas réellement posée de questions. en revanche, je ne parle plus depuis longtemps politique sur les réseaux sociaux. je préfère éviter.

        C'est très bien, qi nous pouvons utiliser la carte bancaire en Suède. Déjà en France, je ne me promène plus avec des espèces dehors, car à chaque coin de rue, beaucoup de gens nous agressent pour nous demander de l'argent. Lors de ma journée à paris, je n'ai pas pris d'espèces comme je le faisais auparavant, et je n'ai eu aucun problème.

        Voici le lien du col CDG BES.

        https://flight-report.com/fr/report/40058/air-france-af7732-paris-cdg-brest-bes

        • Comment 495954 by
          marathon GOLD AUTEUR 9849 Commentaires

          J’ai été frappé par le nombre de musées à Stockholm, rapporté à la taille de la ville et du pays. J’y vois une adaptation aux longs mois d’hiver pendant lesquels la nuit tombe si tôt, vers 15h en janvier ! J’en ai visité un bon nombre, mais pas l’un des plus célèbres : le Musée National qui a été en renovation intégrale pendant toute ma période suédoise.

          Les habitants des « petits » pays dont la langue n’est pas parlée en dehors de leurs frontières n’ont pas le choix : ils doivent maîtriser l’anglais. A contrario, les Français s’endorment sur la facilité d’avoir une langue beaucoup plus connue à l’étranger et aussi sur un moindre besoin d’aller à l’étranger pour les affaires ou les loisirs.

          Je ne ressens pas à Paris que je parcours beaucoup à pied l’insécurité que vous évoquez ; de toute façon, il n’y a plus guère que le pain que j’achète en liquide.

          Merci pour votre commentaire !

Connectez-vous pour poster un commentaire.