Avis du vol Air France Paris Singapore en classe Affaires

Compagnie Air France
Vol AF256
Classe Affaires
Siege 03L
Temps de vol 12:25
Décollage 28 Déc 16, 22:05
Arrivée à 29 Déc 16, 17:30
AF   #32 sur 67 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4724 avis
Larouze
Par 2490
Publié le 2 janvier 2017
Bonjour à tous,

Nous sommes le 2 janvier 2017. Je vous présente donc tous mes vœux pour ce nouvel an qui débute à peine. Cela paraitra sûrement cucul pour ceux qui liront ce FR d’ici quelques mois, mais je trouvais bon de vous témoigner ma sympathie. Ceci étant fait, allons-y.

Après des mois de silence radio, ce nouveau FR qui arrive sans crier gare. Vous l’aurez compris, je n’avais pas l’intention de rédiger de compte-rendu. Et puis finalement, une petite envie d’écrire a fait son apparition. Nous aurons donc un FR exceptionnellement peu illustré (awww). Il faudra donc suivre avec attention le son de ma voix, pour visualiser la scène. Enfin, vous comprenez.

Petit aparté, je sens que je vais encore me faire taper sur les doigts pour la carte des vins, qui sera, une fois n’est pas coutume, absente de ce FR et que je me refuserai de commenter. En effet, je trouve toujours ça fichtrement subjectif, même en 2017. Et puis, c’est mon FR après tout, je fais ce que je veux ! Je vais également esquiver la case salon, car j’ai vraiment envie de consacrer ce FR sur le temps de vol. Non, ce n’est pas vrai, c’est surtout que je n’ai aucune photo à vous partager.

De toute façon, le salon du Hall K est un salon à priori pas rénové depuis de nombreuses années (vieille décoration, plutôt sombre, bondé). Néanmoins, je dois reconnaitre que l’offre de restauration était relativement excellente, très variée et avec une équipe au petit soin pour recharger régulièrement l’offre solide et liquide. L’agneau était en outre divin. Ça fait plaisir de voir, que de temps en temps, Air France fait des efforts. Par contre, une fois de plus, impossible de profiter des soins Clarins. Non pas qu’il soit trop tard cette fois-ci, mais c’est mercredi et les prestations Clarins, bah ce n’est pas le mercredi.

photo img_5458

Arrêtons de tergiverser, pour ce FR, cru 2017, le vol retenu est encore et toujours un vol CDG/SIN, opéré par Air France en cabine Business (doit-on encore préciser Best ?). Ce vol partira du hall K du terminal 2E avec une heure de retard suite à … Et bien justement, tout le monde n’est pas d’accord sur la raison du retard. En embarquant, une gentille PNC me dit bonjour, s’excuse du retard, qu’elle attribuera à un changement légèrement tardif d’appareil (traduisez à l‘arrache et au dernier moment). Toutefois, pendant le roulage, notre très cher commandant de bord, s’excusera à son tour pour le retard, mais en invoquant une maintenance impromptue du système de masques à oxygène. Il faudrait peut-être se mettre d’accord sur les excuses les gars. Rien de bien alarmant, nous avons tout juste une heure de retard, cela devrait être compensé en vol (croisons les doigts).

Bienvenue à bord (ou pas)

J’aimerais également souligner le snobisme total de la chef de cabine sur ce vol. Elle saluera très, mais alors très, chaleureusement nos passagers La Première. Par contre, elle passera dans l’allée de la petite cabine Business située juste après l’espace La Première, sans saluer personne, ni même décocher un sourire ou un regard aux passagers de la Business. Je ne voudrais pas paraitre vieux-jeu (je n’ai que 30 ans), mais la politesse, c’est quand un minimum « bordel ». Ce manque absolu de respect durera jusqu’au débarquement.

Nous repoussons, en retard donc. Les PNC distribuent alors les trousses de confort, un oshibori tout chaud, le verre d’accueil (Champagne pour moi), et les petits amuses bouches qui vont avec. Notons que ces derniers sont dorénavant servis dans des petites coupelles en plastique blanc. Il semblerait que nos copains de chez Air France lisent nos FR de temps en temps et aient écouté certains de vos commentaires. Suite à cette distribution, nous passerons par la case dégivrage, histoire de perdre encore un peu de temps. Nous décollons enfin.

photo img_5463

Le diner est servi

Nous voilà donc en l’air et rapidement le menu du jour nous est distribué.
Le PNC en charge de ma rangée, passera quelques minutes plus tard pour prendre ma commande.

photo img_5466

Le menu sera composé pour moi ce soir de :
- Foie gras au yuzu, chutney de figues, timbale au saumon fumé, panna cotta
- Crème de champignons
- Filet de pintade, jus de viande au romarin, pommes de terre grenailles sautées à l’ail, petits pois à la française (par Guy Martin)
- La salade de saison (verte en gros)
- Petit chèvre, Cantal AOP, abricot sec
- Moelleux citron et amandes, verrine abricot-nougat, mini-sablé au chocolat

photo img_5467

Adieu, maudit chariot, bonjour le service au plateau en mode « Ultra Business ». Je ne sais pas si beaucoup d’entre vous ont pu tester ce nouveau protocole, mais personnellement, je ne suis pas du tout convaincu de l’efficacité. Une fois les commandes du plat principal centralisées, le PNC reviendra pour connaitre mon choix d’entrée et me servir à l’aide d’un … chariot. Alors soit je suis stupide (ce qui est probablement le cas), soit il y a anguille sous roche. Pour moi, un service au plateau implique la présence d’un … plateau et non d’un chariot. Bref, je m’en fiche un peu.

Au sujet de l’entrée, le foie gras était très bon, la crème de champignons superbe et légère (comme toujours pour les potages avec Air France). Par contre, grosse déception avec le saumon et la panna cotta que j’ai trouvé très écœurants et trop froids. C’est dommage, je suis certain que ça aurait pu être délicieux.

photo img_5468

Pour le plat principal, quand la pintade est arrivée sur ma tablette, je me suis dit que j’avais fait une grosse boulette dans ma sélection. Mais en fait pas du tout. La viande est très tendre et cuite à la perfection, la sauce succulente, autrement dit, un très beau plat signé Guy Martin. Notons que le plat principal, aura été servi, lui, au plateau. Le gros bémol dans tout ça, c’est que mes verres étaient tous vides lors de la dégustation du plat principal et que personne n’est venu me proposer à boire. Il faut dire, que nos amis PNC étaient relativement occupés avec les plats principaux à servir.

photo img_5469photo img_5470

On me proposera finalement à boire, 20 minutes plus tard. C’est quand même dommage. Une PNC viendra ensuite débarrasser mon assiette et me proposera du pain pour accompagner le fromage qui ne devrait pas tarder. Fait plutôt amusant, un autre PNC, viendra, lui, 10 minutes plus tard pour me retirer le pain et le peu de choses qui restaient sur ma tablette. N’ayant pas eu le temps de réagir, j’ai laissé faire. 10 minutes après, le fromage et le dessert me seront servis (avec un chariot à nouveau) et on me proposera du pain. Le fromage sera tout à fait correct et les desserts très bons. Je terminerai mon repas par un café.

photo img_5471

Donc plusieurs constats à signaler. Il se passe environ 10 minutes entre l’entrée et le plat principal et 40 minutes entre le plat principal et le fromage. Cela est à mon avis beaucoup trop long surtout pour un vol qui a repoussé à 22h. Ensuite, il y a clairement un manque de procédures sur le protocole « Ultra Business » et les PNC perdent en temps, efficacité, coordination et communication. Tout ceci participe à un repas beaucoup trop lent et très mal rythmé. Je préfère un excellent service au chariot, plutôt qu’un laborieux service au plateau.

Extinction des feux

Etant finalement en train de passer du côté obscur, je décide de me coucher. Je positionne donc le fauteuil en lit, mets la couette en mode matelas, pour un touché plus soyeux (et car il fait trop chaud comme toujours). Je dormirai très bien jusqu’au petit-déjeuner. Malheureusement, à mon réveil, je m’aperçois que ma télécommande a rendu l’âme. Je signale donc le problème à un PNC, qui constatera effectivement le problème. Mais, aucune manipulation ou rallumage du système ne sera effectué. Bon bah, on va faire sans alors hein.

Je ne m’attarderai pas sur le petit-déjeuner que j’ai trouvé quelconque. Les fruits étaient très bons, les viennoiseries ok, mais c’est surtout le plat principal qui était relativement sans goût. D’un autre côté, une omelette nature, bah c’est un peu fade. N’étant pas partisan des sauces à tout va, ce fut donc encore plus fade. Nous arriverons finalement à Singapour avec 1h de retard.

photo img_5472
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.4/10
Cabine9.5
Equipage2.5
Divertissements8.0
Restauration9.5

Air france Lounge - 2E, Hall K

7.6/10
Confort8.0
Restauration9.0
Divertissements7.0
Services6.5

Paris - CDG

7.6/10
Fluidité8.5
Accès8.0
Services6.5
Propreté7.5

Singapore - SIN

10.0/10
Fluidité10.0
Accès10.0
Services10.0
Propreté10.0

Conclusion

Merci d’avoir pris le temps de lire ce FR. Désolé pour le manque de photos et la carte des vins manquante. Un vol très agréable dans son ensemble (superbe cabine, très bon diner globalement, un sommeil de plomb et réparateur). En fait, les seuls bémols sont le retard d’une heure non compensé en vol (chauffeur, si t’es champion, …) et surtout un équipage franchement pas très bon et ne parlons pas du manque total de respect et de politesse de la chef de cabine principale. C’est vraiment la première fois que je vois une personne aussi snobe. Des gifles se perdent comme on dit !

Informations sur la ligne Paris (CDG) Singapore (SIN)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 75 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Paris (CDG) → Singapore (SIN).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.7/10.

La durée moyenne des vols est de 12 heures et 45 minutes.

  Plus d'informations

10 Commentaires

Ce Flight-Report vous a plu ? N'hésitez pas à interagir avec son auteur en laissant un commentaire ci-dessous.
  • Comment 380078 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8631 Commentaires

    Merci pour ce FR et belle année également !
    Un vol en demi teinte avec un protocole de service qui en semble pas encore calé avec des bizarreries et un timing pas idéal enter les plats et surtout les boissons. Il semble que l'équipage n'était vraiment pas bon sur ce vol et ca suffit à gâcher un produit hard de qualité ( bon siège , bonne selection video et écran de bonne taille, catering de qualité avec un plat principal vraiment sympa et bien présenté) . A défaut de saluer tous les passagers le minimum est de sourire en passant dans la cabine : trop fatiguant ? En voila une qui devrait changer de métier ou prendre le PDV.

  • Comment 380099 by
    Esteban TEAM GOLD 14287 Commentaires

    Merci pour ce FR et très bonne année.

    Le manque de photo est rattrapé par un récit super agréable à lire, preuve que le texte a toute son importance. Je n'ai vraiment pas été dérangé de ne pas voir plus.

    Concernant l'attitude de la CCP, c'est tout juste indécent. Un simple bonjour ou un petit sourire ne prennent pas de temps. Incompréhensible.

    Je suis toujours surpris de voir que le protocole Ultra Business n'est pas encore maîtrisé. Je ne pourrais pas vous dire depuis quand il est en oeuvre, mais au moins depuis 4/5 mois, il ne doit pas falloir autant de temps pour l'apprivoiser. Ou alors il y a une claire volonté de certains PNC de ne pas vouloir l'apprivoiser (pour mieux le mettre aux oubliettes ?)

    Merci encore pour le partage !

  • Comment 380106 by
    Frednyon 2428 Commentaires

    Merci pour ce FR et welcome back à Singapour !

    Jolie cabine Best.
    Bon Catering. Dommage que les PNC (on va dire qu'ils sont en nombres insuffisants...) ne maitrisent pas le tempo pour un diner rapide en fin de soirée alors que tout le monde veut dormir.
    Curieux cette CCP qui snobe la cabine Business... Pas très classe.

    A bientôt pour le retour

  • Comment 380180 by
    Drewj21 21 Commentaires

    This should be posted in the French section of Flight-Report

  • Comment 380244 by
    Papoumada GOLD 6271 Commentaires

    Merci pour ce FR.

    Je me rends compte en vous lisant que les protocoles J sont multiples chez AF. Les vols pour HKG qui partent une heure plus tard que le vôtre ne bénéficient pas des mêmes attentions ... même si leur exécution paraît du genre foireuse.

    Une mention spéciale pour la CCP qui devrait rester au sol, cachée au fond d'un bureau ....ou cantonnée au salon La Première !!!

    A bientôt !

Connectez-vous pour poster un commentaire.