Avis du vol Royal Air Maroc Sao Paulo Casablanca en classe Economique

Compagnie Royal Air Maroc
Vol AT215
Classe Economique
Siege 30A
Avion Boeing 787-8
Temps de vol 08:40
Décollage 16 Déc 16, 20:05
Arrivée à 17 Déc 16, 06:45
AT   #91 sur 123 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 104 avis
Grantineum76
Par 2258
Publié le 25 janvier 2017
Bonjour à tous, bienvenu dans la partie retour de mon routing vers le Brésil !

1. Paris (CDG) → Amsterdam (AMS) | Airbus A321 Y | Air France
2. Amsterdam (AMS) → Casablanca (CMN) | Boeing 737-800 Y | Royal Air Maroc
3. Casablanca (CMN) → Sao Paulo (GRU) Boeing 787-8 Y | Royal Air Maroc
4. Sao Paulo (CGH) → Presidente Prudente (PPB) | Boeing 737-800 Y | Gol Linhas Aéreas Inteligentes
5. Sao Paulo (GRU) → Casablanca (CMN) Boeing 787-8 Y | Royal Air Maroc ICI
6. Casablanca (CMN) → Paris (ORY) Boeing 737-800 Y | Royal Air Maroc



La route qu'opère la RAM vers GRU est assez spéciale : dans le sens CMN GIG GRU CMN pour le AT213 et CMN GRU GIG CMN pour le AT215, qui est notre vol du jour.
Donc, ce départ très matinal m'emmènera à Rio de Janeiro pour une escale technique (refueling + débarquement des passagers venant de Casa + embarquement de ceux qui y rentrent), au lever du soleil.
Lors de l'online check-in, je regarde niveau rangée K pour être hublot droit et donc, vue sur la baie de Rio mais toutes les places sont prises. Je me rabats sur le 30A sur le premier tronçon puis le 29K pour la partie du vol la plus longue. Le choix n'est pas anodin puisque c'est le début de la deuxième cabine Y, plus intimiste ainsi qu'une sortie de secours donc LEGROOM UNLIMITED :p

Après 5 heures de voitures pour rentrer de l'intérieur de l'état de Sao Paulo vers la mégalopole, le dimanche, ainsi qu'une journée à flâner dans ses rues, mon cousin me dépose à l'aéroport de GRU T3 (même si mon vol part du T2) vers minuit : ayant le temps de marcher, je voulais en profiter pour me balader dans l'aéroport à la nocturne.

Forcément, à cette heure là, pas grand chose : j'ai compté 5 ou 6 vols de Copa vers Panama City (vol de 6h en 738 sardine, ça intéresse quelqu'un ?) et les vols des E3. De plus, l'aéroport est presque vide ce qui rend mes ballades encore plus agréable et permettra de vous rendre compte de l'endroit.

Petite photo depuis le dernier étage du parking, vraiment sympa la vue (qui l'est encore plus de jour).
photo img_20170110_010622photo img_20170110_010635

Très lumineux et bien agencé. Le Terminal 3 a ouvert ses portes en 2014 juste avant la Coupe du monde de Football et c'est vraiment une grande avancée pour GRU Airport. Ceux qui ont connu le T2 avec le mélange de vols internationaux et nationaux, vous comprendrez ahaha


Le FIDS, pas grand chose comme je disais et notre vol,dans 5h, est déjà affiché.
photo img_20170110_012553photo img_20170110_012632

L'enregistrement n'est pas encore ouvert mais tout est déjà prêt (enfin, prêt à être préparé) pour.


Direction la mezzanine du T2 qui donne une vue sur les parkings mais avant, grande marche dans le tunnel qui joint les deux aérogares. Le problème principal est que pour ceux qui ne connaissent pas l'endroit, il est assez compliqué d'y accéder. Il faut descendre à l'étage intermédiaire entre les départ (niveau 0) et les arrivées (niveau -3) puis passez à travers des couloirs assez étroits et avec un plafond bas qui ne donnent pas l'impression d'être dans un aérogare.

Un visiteur très spécial, le 767 des Nations Unies, je ne sais pas du tout ce qu'il faisait là mais il s'apprêtait à partir.

Vue en hauteur des comptoirs d'enregistrement avant de se diriger vers ceux de la RAM (à 3 heures du matin :) )
photo img_20170110_024650


à l'arrivée au comptoir, la compagnie affiche sur un panneau une offre de surclassement en J. Curieusement, je demande à la personne s'occupant de moi. Elle me répondra 450USD jusqu'à CMN, donc pas jusqu'à ORY. Je déclinerai l'offre bien que très très intéressante au vue du produit qu'offre la RAM sur la J, encore plus au prix du billet. Pour les intéressés, ce prix est fixe tout au long de l'année selon l'agent avec qui j'ai discuté au sol.


Je me rends au PIF et là, PAF : pas le droit de prendre de photos ^^.


Un autre très grand problème du T2 c'est que lorsque vous êtes airside, il n'y a rien du tout à part un Starbucks et des machines. L'ambiance est assez déprimante et je regrette d'avoir franchi aussi tôt la frontière. Il reste 3 heures avant l'embarquement.
photo img_20170110_034420photo img_20170110_034858

Notre porte déjà prête !


Les vitres sont spotter-friendly et me permettent de voir un 738 COPA qui se prépare pour PTY.
photo img_20170110_052032

Notre avion arrive 1h20 avant l'embarquement, l'équipage qui remplace celui arrivant, également. Porte 241. Pour infos, les PNT s'ocuperont du vol jusqu'à la destination finale quand les PNC auront le droit de fouler le sol de Rio, veinards !


Embarquement appelé à 5h55, peu de monde pour embarquer dans ce beau navion…


Le soleil se lève et on se dirige vers le dreamliner. Un peu de bouchons dans la passerelle puis acceuil assez sec à bord, le steward avait l'air d'être trop pris entre vérifier les billets et appuyer sur son compteur ^^
photo img_20170110_055736

Mon siège pour ce tronçon : le 30A, le pitch n'a pas changé et est toujours agréable.
Le siège du milieu restera inoccupé durant le vol.


Hublot assez sale, vous m'excuserez pour la gêne :)
photo img_20170110_063649photo img_20170110_063748


L'IFE sera redémarré plusieurs fois durant l'attente au sol.


Repoussage en temps et en heure et découverte de la faune locale jusqu'au point d'arrêt piste 27R.


décollage et montée…


Le vol étant très court jusqu'à l'escale, aucun service n'est proposé et je somnolerais la plupart du vol pour me réveiller en finale.

…. approche sur Galeao.


Bienvenu à Rio de Janeiro : débarquement de certains passagers puis des PNC, nouveau crew monte à bord.


J'en profite pour changer de siège qui se trouve du côté opposé. Voici mon trône pour les 8 prochaines heures !
photo img_20170110_075123photo img_20170110_080045

L'escale durant 1 heure, c'est parti pour une visite de la cabine, joli et avec des tons sympas.


Quelques copains nous rejoignent ;)
photo img_20170110_081701photo img_20170110_082946

Le legroom avec le toboggan, pas très gênant.
photo img_20170110_085442

C'est parti pour le repoussage et les consignes de sécurité.
photo img_20170110_085452photo img_20170110_091531

Décollage à l'heure, temps magnifique permettant de belles vues sur la baie de Rio (désolé pour les photos mal de tête ^^)


Je m'endors durant la montée et me fait réveiller assez sauvagement par le PNC lors du service du petit déjeuner assez décevant.
Il consiste en un bout de pain minuscule, un brownie industriel mangeable puis un yagourt (accompagné de thé ou café).
photo img_20170110_100445photo img_20170110_100447

Je me rendors dans la foulé et mon plateau sera débarrassée lors de mon sommeil.

Réveil à nouveau pour le déjeuner, en plein milieu de l'Atlantique et presque 4 heures après le premier service.
photo img_20170110_135902
L'entrée : du "kibi" plat brésilien qui est arabe, selon eux. Même celui de ma grand-mère ne m'a jamais plu alors autant dire que l'industriel…
photo img_20170110_135201
Pour le plat, on a le droit à de la purée avec deux maîgres filets de boeufs cachés dans leur propre jus (ça s'apparentait à de la pêche, les trouver eheheh) avec un légume donc je ne me souviens plus.
photo img_20170110_135851
Dessert et fromage qui ne m'ont pas laissé un souvenir de leur composition exacte…^^ Le Yagourt était bon.
photo img_20170110_140549photo img_20170110_140900

Le tout était en portions très limitées mais mangeable. Une fois terminé, direction les bras de Morphée de nouveau.

Réveil au dessus du Sahara Oriental. MAGNIFIQUES vues, avec le couché de soleil. C'est un pays qui donne vraiment envie d'être visité.


Je me lève pour me dégourdir les jambes et faire un petit tour aux toilettes, sans commentaires.


Je retourne à ma place et un PNC vient me chercher pour aller dans le cockpit, discuter avec les pilotes le temps de la fin du vol. Au final, j'effectuerai l'atterissage avec eux, tout simplement génialissime. Le cockpit du 787 est très très réussi.

Finale à GMMN :

photo img_20170110_172335

Après s'être parké, je sors du poste et reste dans le galley avant (porte 1L, business) en attendant le début du débarquement. J'assiste à une scène très gênante de la part du CCP qui engueule tout simplement l'ensemble des PNC à travers le téléphone (relié aux sièges PNC) menaçant la personne qui a désarmée une des portes avant l'arrivée à la porte, qu'elle se dénonce car c'est un manquement à la sécurité. J'aurais pas aimé être à sa place ^^.

Débarquement dans les premiers avec les passagers J (le PNC m'ayant accompagné jusqu'au poste avait prit ma valise et mes affaires à l'avant également).

photo img_20170110_173749photo img_20170110_173754

Contrôle d'identité à la sortie de l'avion puis direction le PIF transit, mon vol suivant partant pour Paris le lendemain à 6 heures. Il est 19h10.
photo img_20170110_174317


En arrivant dans ces files totalement bordéliques (les mêmes qu'à l'aller), je demande à une agente d'escale si je suis au bonne endroit. Elle me demande mon vol, je lui présente mon billet et elle m'annonce que pas besoin de passer la nuit à l'aéroport, la Royal Air Maroc vous offre la "comodité", comme elle dit.

Passage par l'immigration, au final et un tampon de gagné sans dépenser un centime :)
photo img_20170110_174737photo img_20170110_175432


Super, pas besoin de passer la nuit dans l'aérogare, j'aurais un lit pour moi tout seul. Direction donc les douanes. Passage rapide et je suis à la sortie de l'aéroport 45 minutes après l'atterissage. Je me dirige alors vers le bureau hébergement et obtiens mon pass pour l'hôtel "Relax Airport", près de CMN. Une navette nous attend d'ailleurs à la sortie. à l'enregistrement, on me remettra également un bon pour le repas et petit-déjeuner dans cet hôtel (selon booking, la chambre est à 80 euros hors restauration).



Voici le lit :
photo img_20170110_184159



La chambre était très agréable : on est bien au dessus du IBIS. Le lit est grand et confortable, salle de bain spacieuse et propre. L'idéal pour optimiser son repos sur ce genre de courte escale.
Afficher la suite

Verdict

Royal Air Maroc

7.1/10
Cabine8.5
Equipage7.0
Divertissements7.0
Restauration6.0

Sao Paulo - GRU

7.4/10
Fluidité8.5
Accès7.0
Services6.0
Propreté8.0

Casablanca - CMN

7.0/10
Fluidité7.5
Accès7.0
Services6.0
Propreté7.5

Conclusion

GRU: aéroport agréable jusqu'à l'arrivée landside du T2 (bien différente du T3, malheureusement) qui fait limite flipper, on a pas l'impression d'être dans un aéroport, ça en est presque glauque ahahah. Contrôles fluides (en même temps, à 3 heures du matin... le contraire aurait été triste).
CMN: un peu d'attente à l'immigration (une trentaine de minutes) mais aéroport "pratique" malgré tout, sauf quand il s'agit de passer le PIF transit qui est une horreur.
Equipage: les PNC faisaient vraiment le minimum. Aucun service de boisson ou snack entre deux, il fallait se diriger dans les galleys. Les PNT étaient tout simplement géniaux, grand merci à eux (la note est gonflée grâce à eux, principalement).
Cabine: belle réussite de la compagnie qui vaut très bien sa note, le confort étant augmenté également par le legroom infinite. Bon poit pour la RAM de ne pas faire payer ce genre de sièges, au détriment de la plupart des autres compagnies.

Quant à la compagnie, j'étais très étonné de l'offre de l'hôtel à l'escale. Aucune information sur le site ou mail envoyé me le disait et une 20aine de passagers du AT215 se dirigeant avec moi vers l'hôtel ne le savaient pas non plus, ils l'ont su en demandant autre chose aux agents d'escale. Information confirmée le lendemain matin à l'aérogare : beaucoup de passagers de la veille avait passé la nuit à l'aéroport. Avec l'offre de ce service, vous comprendrez pourquoi j'ai été indulgent avec la compagnie ;) !

à la prochaine pour le dernier vol vers Paris Orly !

Sur le même sujet

7 Commentaires

  • Comment 383340 by
    Chevelan GOLD 10123 Commentaires

    Sur le tronçon intérieur, Avianca Brazil offre un sandwich chaud et une boisson...
    Les places en issue sont un réel plus, bien que le siège près du toboggan ne soit pas le meilleur.
    Prestations pas géniale, il ne faut pas s'attendre à un repas d'un chef étoilé ^^
    Au moins tu auras roupillé une bonne partie du vol
    Ce trajet me laisse un goût mitigé
    Super d'avoir effectué l'atterrissage dans le cockpit ! Et comme toi je n'aurai pas aimé être à la place du PNC ayant commis l'erreur !
    La nuit d'hôtel offerte est la bienvenue, c'est un plus
    Merci pour l'info concernant le surclassement pour 450 ¤$, ça peut être utile
    Une petite chose néanmoins pour les prochains reports : Il est recommandé de flouter les visages, penses y à l'avenir.

    Merci pour ce partage !

    • Comment 383341 by
      Grantineum76 AUTEUR 18 Commentaires

      Effectivement, en plus du sandwich chaud et la boisson, il y a un réel IFE et c'est un gros plus sur un A320.
      Le principal inconvénient de ce vol est l'horaire qui impose de ne pas ou très peu dormir la nuit avant.
      C'est un plus d'autant plus que au vu de la condition tarifaire, j'aurais pu en être dispensé.
      Pour le floutage, j'y penserais pour les prochaines fois ;) !

      Merci du commentaire^^

  • Comment 383357 by
    Souhail 9 Commentaires

    Très bon report c'est clair que la CCP aurait put faire cet scène de ménage après le débarquement de l'ensemble des passagers merci pour l'info de surclassement enfin vous aviez eu beaucoup de chance d'être accepter au cockpit durant l'atterrissage la majorité des PNC de la RAM vous répond non ! En tout cas à bientôt sur votre prochain report ;)

  • Comment 383376 by
    fernousdu972 1087 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Joli T3, moderne. Je ne sais pas à quoi ressemble le T2 exactement, mais j'en ai eu de muvais échos en tout cas. Et il serait temps que GIG recoive le même traitement.

    Belles photos et très belles vues de GRU et de Rio. Vraiment dommage que certaines photos ne soient pas dans le bon sens...

    "Je m'endors durant la montée et me fait réveiller assez sauvagement par le PNC lors du service du petit déjeuner assez décevant"
    C'est vraiment symbolique. Car même sur les Antilles, trajet que j'effectue régulièrement et ou les repas ne sont pas reputés pour la qualité et la quantité, j'ai vu mieux.
    La deuxième prestation n'est pas franchement mieux. Niveau quantité, ce n'est pas tellement plus généreux non plus.

    Genial l'atterrissage dans le cockpit!

    Pas commode la CCP...

    A bientot!

  • Comment 383418 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 6525 Commentaires

    Merci pour ce partage. Cabine agréable mais PNC pas top et un catering dont la présentation n'est pas très réussie même pour de l'eco ! Symap l'accès au cockpit et la discussion avec les PNT !

  • Comment 383425 by
    mogoy GOLD 7953 Commentaires

    Merci pour ce FR assez rare dans la base.

    Appareil récent mais service pas au top du moins en vol. Offrir la nuitée à un pax Y c'est tout à l'honneur de la RAM !

  • Comment 383445 by
    Othman 72 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Je suis très étonné par la prestation du repas principal et de sa présentation....
    Ce n'est pas du tout dans ce genre de barquettes "profondes" que la RAM a l'habitude de présenter ses plats... Des plats qui, pour le coup, paraissent noyés au fond du plat, baigner comme tu dis si bien, dans leur jus...

Connectez-vous pour poster un commentaire.