Avis du vol Wamos Air Punta Cana Madrid en classe Affaires

Compagnie Wamos Air
Vol EB1108
Classe Affaires
Siege 11K
Temps de vol 08:15
Décollage 06 Fév 17, 22:10
Arrivée à 07 Fév 17, 11:25
EB 5 avis
LUCKY LUKE
Par GOLD 4838
Publié le 9 mars 2017
Bonjour à tous les FRistes,

Après 48 heures d'intenses pérégrinations aéronautico-professionnelles dans la zone caraïbe, il est temps de rentrer à la maison. Je reviendrai à la fin sur le "fil rouge" de cette série de six FRs dont la plupart d'entre vous ont suivi les divers épisodes. J'en profite pour vous remercier de votre intérêt et de vos commentaires, qui ont enrichi les cinq FRs précédents. Egalement à la fin, sous forme de bonus, un coup de projecteur sur d'autres vieux avions, mais plus près de chez nous.

Nous voici en ce soir de février 2017 dans la zone d'enregistrement du Terminal 1 de l'aéroport international de Punta Cana.
photo img_8852

Je pars vers Mardrid en Boeing 747-400 de la compagnie espagnole WAMOS AIR, anciennement connue sous le nom de PULLMANTUR AIR. Pas besoin de me justifier sur ce choix, vous me connaissez maintenant : ayant déjà donné à moult reprises dans ce qui circule comme A330 (SE, TX) ou autres B777 (AF) entre la Rép Dom et la France, ce détour par Madrid m'a semblé évident pour ajouter une 74ème compagnie à mon tableau de chasse en B747, un score qu'il sera bientôt impossible de faire fructifier.
photo img_8853

Au départ, mon billet était confirmé en classe éco, avec un "VIP package economy class" permettant notamment de bénéficier d'un premier rang (siège 77C) au pont supérieur, et divers autres avantages, notamment en matière de bagages, ce qui m'importait guère dans ce voyage. Je me présente donc au comptoir "asientos reservados" (sièges réservés).
photo img_8854

Mais la chance ne m'ayant pas quitté depuis le début de ce voyage, c'est en directement business class que je me retrouve enregistré, toujours au pont supérieur et toujours au premier rang (11K) !
photo img_8868

C'est parti pour les formalités de départ. PIF et PAF seront franchis assez rapidement dans le méandre des couloirs de l'aéroport de PUJ, qui peuvent être saturés certains jours de pointe de trafic en particulier le week-end, mais ce n'est heureusement pas le cas ce soir.
photo img_8870

Je suis donc airside avant 20 heures, pour un départ théorique à 22h15 mais je sais qu'il va falloir s'armer de patience car flight radar 24 indique que l'avion en provenance de Madrid arrive avec plus d'une heure de retard.
photo img_8871

Bénéficiant d'un accès salon grâce à ce surclassement inespéré, je largue à ces escrocs de Global Cambio, qui m'avaient déjà truandé à l'arrivée à SDQ, les derniers pesos dominicains que j'avais conservé pour me restaurer avant le vol.
photo img_8872

Il est donc temps d'aller à la "sala VIP" du T1 de l'aéroport de PUJ, en empruntant cet escalier…
photo img_8873

… car pour ce qui est de l'ascenseur, il faudra repasser.
photo img_8874

L'accueil est glacial est à la limite de l'incorrection, ça met tout de suite dans l'ambiance de la suite, qui comme vous pouvez voir n'incite pas à l'enthousiasme.
photo img_8875

Les toilettes sont dans un état acceptable, sans plus.
photo img_8884

Le bar n'a pas l'air trop mal achalandé…
photo img_8876

… mais détrompez-vous, c'est un vrai bar avec des serveurs, qu'il faut appeler en levant la voix car ils sont repliés dans la réserve, donc ça limite forcément les intentions de se servir et de se resservir.
photo img_8877

Le solide, pour sa part, est en libre service et se limite à tout ce que vous pouvez apercevoir sur cette photo. Pour manger chaud, prière d'attendre la cassolette servie à bord…
photo img_8878

Je trouve refuge dans un angle du salon, avec l'avantage de bénéficier d'une des rares prises électriques du lieu. Le wifi fonctionne moyennement.
photo img_8882

Ma sélection. Pas de campari soda, mais je suis satisfait avec mon autre cocktail préféré, le Cuba Libre.
photo img_8883

Je vais passer deux heures dans cet espace réduit, mais somme toute pas trop désagréable, avant de redescendre dans la fosse aux lions.
photo img_8886

Car entre temps, l'embarquement de mon vol a commencé.
photo img_8885

Il a lieu par bus, contrairement à ce B767-300 aux couleurs "rétro" de Condor qui est stationné juste devant les portes d'embarquement, donc accessible à pied.
photo img_8887

Cet A320 le LAN aux couleurs de One World est lui aussi sur le départ.
photo img_8890

Nous arrivons aux pieds de la bête.
photo img_8898

C'est le EC-KQC que j'avais déjà pris en 2009 sur un CDG-LRM, déjà en classe business, du temps de PULLMANTUR AIR.
photo 6894 1

Un ambulance est là également. J'apprendrai plus tard qu'un passager malade, déjà à bord, a dû débarquer avant le départ. Ouf, on a évité un déroutement aux Açores !
photo img_8891

On me fait signe d'accéder à l'avion par le deuxième escabeau, car la porte 2 correspond à l'escalier menant au pont supérieur.
photo img_8900

Pas plus mal pour contempler quelques instants les énormes réacteurs Pratt & Whitney 4000.
photo img_8902

Et voilà mon siège.
photo img_8906

Un coup d'oeil à l'ensemble de la cabine du pont sup : trois rangées de business en 2+2, le reste étant de la classe éco en 3+3. Pas fâché d'avoir avancé de quelques mètres par rapport à mon siège d'origine, encore vide à cet instant, que l'on voit au premier rang de l'éco.
photo img_8904

Chaque siège de business a été gréé d'une bouteille d'eau.
photo img_8908

Quelques instants plus tard, c'est le verre d'accueil : choix entre vin blanc pétillant, jus d'orange, jus de mangue et eau plate. On notera que mon voisin a dégagé sa couette et son coussin, les deux étant emballés dans des sacs, contre la cloison devant lui.
photo img_8909

Il est vrai que le pitch plus que généreux à ce premier rang permet largement de prendre ses aises.
photo img_8910

Les sièges au hublot ont en plus l'énorme avantage de disposer des fameux petits coffres le long du fuselage.
photo img_8911

En revanche, pas de prises individuelles, électriques ou USB. Seules celles destinées aux écouteurs sont disponibles… mais on verra qu'elles ne servent plus à rien.
photo img_8913a

Chaque siège de business class dispose aussi d'une liseuse.
photo img_8913

Il est 23h45 et l'on semble prêts au départ mais le Cdb fait alors une annonce, uniquement en espagnol (sans doute compris par 99% des pax présents à bord), indiquant que nous sommes à la recherche des bagages d'un pax malade qui ne partira finalement pas…
photo img_8912

Les démos sécu sont alors effectuées par la PNC qui assurera le service de la business tout au long de ce vol, de manière fort professionnelle et agréable.
photo img_8914 a

L'occasion de visualiser la consigne de sécurité, très petite (format A5).
photo img_8915

00h05 : c'est enfin le puch back, avec 1h55 de retard. Le CdB présente les excuses de la compagnie et annonce un temps de vol exceptionnellement court de 6h55, ce qui permettra de résorber une partie du retard.
photo img_8916

Profitons du roulage et du décollage pour feuilleter le magazine de bord.
photo img_8928

Il fait la part belle au Boeing 747 et ses caractéristiques hors normes.
photo img_8930

La carte du réseau de WAMOS AIR est assez dépouillée : Cancun, la République Dominicaine et les escales européennes des navires de PULLMANTUR CRUISES, dont WAMOS AIR est restée proche malgré son changement de marque.
photo img_8931

L'inflight magazine consacre aussi une part importante aux ventes à bord, duty free et catering BOB, en complément des prestations de base qui sont gratuites en classe éco.
photo img_8931a

Restons dans le domaine du boire et du manger. Dès la montée achevée, le service du dîner commence.
photo img_8923

Oshibori.
photo img_8922

Un menu très descriptif est à la disposition de chaque passager business depuis l'embarquement.
photo img_8917

Il est en espagnol et en anglais.
photo img_8919

La carte des vins au verso.
photo img_8920

C'est un plateau unique, avec choix du plat chaud proposé au moment du service (pas à l'avance). J'opte pour les raviolis dont c'est bien connu, ils ont la vertu de permettre d'aller ravi au lit^^…
photo img_8924

… non sans avoir d'abord fait un détour par les toilettes toutes proches.
photo img_8925

Elles sont propres et en bon état mais manquent visiblement d'un peu de décoration et d'accessoires.
photo img_8926

Le savon a été fourni par le client de la rotation précédente, en l'occurrence Corsair qui avait affrété ce B747-400 le samedi en remplacement d'un de ses propres appareils sur les Antilles.
photo img_8927

L'ACMI c'est le métier N°1 de WAMOS, dont le client principal est SAUDIA, ce qui explique que la plupart des pictogrammes, y compris dans les toilettes, soient trilingues espagnol/anglais/arabe,..
photo img_8932

… et en cabine aussi.
photo img_8933

Il est près de 2h du matin et la plupart des pax de la cabine business vont tomber dans les bras de Morphée, sans même avoir abaissé les cache hublots, ce que les PNC ne feront pas non plus.
photo img_8934

Résultat : dès le lever du jour, environ quatre heures plus tard, tout le pont sup baigne dans la lumière alors qu'il reste encore plus de 2h de vol à accomplir.
photo img_8936

Comme vous pouvez le voir, j'étais très confortablement installé dans ce siège "quasi full flat", sous cette moelleuse couette grise. FFlyerCDG va encore dire que je m'embourgeoise :-).
photo img_8935

Nous approchons des côtes portugaises quand le service du Pdj commence.
photo img_8937

Re-oshibori.
photo img_8938

Un plateau unique ici encore, mais somme toute assez complet. Peut-être manque t-il un yaourt.
photo img_8939

Question cuillères en tout cas, c'est l'abondance : pas moins de trois…
photo img_8944

… toutes aux couleurs d'une compagnie différente : il y a quelques soucis de tri parmi le staff de la société de catering de Punta Cana : DELTA, TUI et WAMOS cohabitent sur ce même plateau, sans doute pour le plus grand bonheur des collectionneurs de vaisselle aéronautique, dont je ne fais pas partie : les consignes de sécurité amassées en plus de 40 années de vagabondages aériens suffisent à encombrer mes armoires.
photo img_8946

La descente vers Madrid ne va pas tarder à commencer.
photo img_8940

Je refais un petit tour dans la partie avant du pont sup de ce B744 car je reste perplexe sur l'offre IFE de WAMOS AIR. Confirmation qu'il n'y a pas d'écrans individuels.
photo img_8949

Et pas de cinéma collectif non plus, malgré la présence de ce vidéo projecteur "à l'ancienne", en ligne avec la prise audio repérée plus tôt sur mon siège mais tout ça semble être désactivé. Renseignement pris après le vol, des i-pads sont proposés aux pax business et éco du pont sup (les sièges du pont principal étant équipés d'écrans individuels) mais cela s'est sans doute passé pendant mon sommeil car je n'ai rien vu de tout ça.
photo img_8950

Mais le meilleur est à venir concernant le divertissement en vol : la chef de cabine vient m'indiquer que je suis invité à terminer le vol dans le cockpit, où je prends place sur le siège de structure situé derrière celui du CdB, un argentin qui a la classe des seigneurs.
photo img_8956

La descente vers Barajas s'effectue au milieu des nuages.
photo img_8961

Rien de bien grave question météo mais le spectacle eût forcément été encore plus apprécié par beau temps.
photo img_8962

Train sorti. C'est l'OPL qui effectue l'étape du jour.
photo img_8964

Approche finale.
photo img_8963

Je dois vérifier dans mes archives mais il ne m'a pas souvent été possible d'atterrir en poste dans un B747. C'est donc un moment rare.
photo img_8970

Atterrissage dans quelques secondes.
photo img_8972

Une partie du parking cargo de Barajas, juste avant le toucher des roues.
photo img_8976

On s'est posés à 12h23 sur la piste 32L, la plus proche des terminaux 1 et 2.
photo img_8977

Le roulage sera l'occasion d'une longue inspection de ce qui traîne par ici ce jour là.
photo img_8978

Et il y a de quoi… tandis que l'OPL contacte les OPS de WAMOS AIR par téléphone mobile de préférence à la VHF…
photo img_8980

… avec notamment le nouvel A330 WAMOS AIR, auquel deux exemplaires supplémentaires viendront se joindre bientôt, marquant le début progressif du remplacement des B747,
photo img_8984

Voici Swift Air, de sinistre mémoire (crash d'un MD80 opérant pour Air Algérie en juillet 2014), qui continue à voler avec une flotte très hétéroclite, allant de l'Embraer 120 au B737 cargo en passant par les ATR42/72, dont certains volent pour le compte d'Air Europa.
photo img_8981

Quant à cet A330 d'Air Europa, le EC-LMN, il rejoindra bientôt la flotte d'XL AIRWAYS (F-HXXL) après une bonne peinture extérieure, une refonte complète de sa cabine et l'installation d'un "crew rest" au pont inférieur.
photo img_8987

A notre droite, l'A340-300 PLUS ULTRA qui m'avait emmené de Madrid vers la République Dominicaine quelques jours plus tôt.
photo img_8990

Et à gauche, un B767-300 UNITED équipé de winglets.
photo img_8993

On arrive à proximité de notre point de stationnement.
photo img_8989

Face au placeur. Le bloc aura lieu à 12h40, soit avec un retard de 1h15 par rapport à l'horaire publié. Les forts vents arrière ont permis de rattraper 45 minutes par rapport à l'heure effective du départ.
photo img_8991

Voici l'autre B747-400 WAMOS AIR actuellement basé à Madrid, le EC-KSM, "sister ship" du EC-KQC à bord duquel nous nous trouvons pour quelques minutes encore, les deux avions ayant la même origine (Singapore Airlines).
photo img_8999

Le KSM est arrivé un peu plus tôt de Cancun, c'est le grand ménage !
photo img_9000

Je prends congé des sympathiques pilotes en les remerciant chaleureusement de cette bonne surprise et je regagne mon siège pour récupérer mes affaires.
photo img_9002

Adios, Wamos Air !
photo img_9003

Un dernier coup d’œil à la cabine du pont sup, déjà vidée de tous ses occupants.
photo img_9005

Le départ et l'arrivée se seront donc effectués "au large".
photo img_9006

Je débarque parmi les derniers passagers, mais ceux qui étaient assis l'arrière du pont principal n'arrivent que maintenant.
photo img_9007

Nous attendons que le dernier bus soit rempli…
photo img_9009

… et c'est parti pour un court circuit sur le tarmac en direction du Rdc du terminal 1 où les formalités d'entrée en Espagne, automatisées pour tout européen détenteur d'un passeport biométrique, seront expédiées en un temps record.
photo img_9015

Au contact, du matériel volant bien plus récent que le B747 âgé de 23 ans duquel je descends, comme un signe de la transition inéluctable vers la modernité, à laquelle j'ai tenté de résister encore une fois avec ce vol dans un avion qui fera bientôt partie de l'histoire du transport aérien, alors que du B787, qu'il s'agisse du -8 (UX) ou du -9 (AM), on est parti pour en prendre pendant 30 ans…
photo img_9017

Ce sera le mot de la fin de ce FR en tant que tel, et la transition toute trouvée pour résumer ce petit périple :
- MAD-SDQ, A340-300 AIR PLUS ULTRA (EC-MFB), YOM 1998, Age : 19 ans
- SDQ-AUA-CUR, MD82 PAWA DOMINICANA (HI8XX), YOM 1987, Age : 30 ans
- CUR-BON, BN-2A Islander, FLY DIVI DIVI (PJ-SKY), YOM 1980, Age : 37 ans
- BON-CUR, Fokker 50, INSEL AIR (PJ-KVM), YOM 1993, Age : 24 ans
- CUR-SDQ, DC-9-32, PAWA DOMINICANA (HI974), YOM 1968, Age : 48 ans
- PUJ-MAD, B747-400, WAMOS AIR (EC-KQC), YOM 1994, Age : 23 ans

Bilan : (19+30+37+24+48+23):6 = 30 ans de moyenne d'âge pour les 6 avions empruntés !

J'espère que tout ceci vous aura diverti, tout autant que j'ai eu plaisir à relater ces vols grâce à ce site, une façon de vivre une deuxième fois les émotions et anecdotes accumulées pendant le voyage. A bientôt pour d'autres récits à bord d'avions et/ou de compagnies un peu en décalage avec la norme actuelle du transport aérien…

Sous forme de bonus en cliquant sur le spoiler ci-dessous :

"Comment voler dans des avions construits au siècle dernier sans sortir de France ?"



Bonus : Cliquez pour afficher
Afficher la suite

Verdict

Wamos Air

6.3/10
Cabine7.0
Equipage8.0
Divertissements4.0
Restauration6.0

Independent VIP - 1

4.5/10
Confort5.0
Restauration4.0
Divertissements5.0
Services4.0

Punta Cana - PUJ

6.8/10
Fluidité9.0
Accès6.0
Services4.0
Propreté8.0

Madrid - MAD

8.0/10
Fluidité9.0
Accès9.0
Services7.0
Propreté7.0

Conclusion

Un vol "leisure" dans une business class qui n'a pas la prétention de lutter contre les "legacy carriers". Il faut donc relativiser le jugement et mettre en avant les points positifs, à commencer par le siège très confortable qui permet de réellement dormir et le catering consistant en deux prestations chaudes, même si l'horaire et la courte durée du vol ne correspondaient pas vraiment aux heures des repas. Plusieurs éléments classiques d'une classe affaires tels que l'accès au salon, le menu et les oshiboris sont venus renforcer la bonne impression qui s'est dégagée au global, en dépit du point faible représenté par l'absence d'IFE aux normes actuelles. L'atterrissage en cockpit valait à lui seul le détour mais cela ne pas être pris en compte dans une appréciation objective.

Une fois de plus, ma satisfaction aura surtout été de voler en B747-400 sur une compagnie que je découvrais sous sa nouvelle marque, et d'avoir évité un ultra banal A330 ou B777 pour ce retour en Europe, sachant que je me devais de parachever cet itinéraire d'avions "vintage" en évitant coûte que coûte un appareil construit au siècle présent :-).

Sur le même sujet

52 Commentaires

  • Comment 389245 by
    Brabus 141 Commentaires

    Bonjour et merci et vos FR

  • Comment 389246 by
    Brabus 141 Commentaires

    C'est parti trop vite.
    Superbe prestation j'ai l'impression et franchement d'avoir pu assister depuis le cokpit à l'atterrissage,quel moment rare et magnifique, j'ai pris bcp de plaisir à vous lire.
    Merci

  • Comment 389251 by
    dams 608 Commentaires

    Merci pour ce FR.
    ce terminal de PUJ attipique ,pas comme le nouveau.
    Sympa le surclassement,aprés la J de wamos air ne fait pas rever non plus ;-)
    Sa fait un peut radin le savon d'une autre compagnie .
    Et le clous et quand même le cockpit quelle chance.
    Merci pour cette série vraiment magnifique.

    • Comment 389569 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2712 Commentaires

      Merci du commentaire. Oui, le produit J de Wamos n'atteint pas des sommets mais vu les conditions dans lesquelles j'en ai bénéficié j'en suis plutôt satisfait. Un billet plein tarif vaut 1000€ environ dans cette classe donc ce n'est pas exagéré par rapport à ce que l'on trouve ailleurs. A bientôt.

  • Comment 389253 by
    marathon SILVER 9604 Commentaires

    J'aurais imaginé que l'auteur aurait été déçu de ne pouvoir pimenter son récit de vol d'un déroutement pour raison sanitaire, et ajouter une liaison improbable à la BD du site. ;)
    Cette cabine supérieure mixte Y/J me semble inhabituelle, mais je laisse l'auteur détailler les choix des 74 compagnies ayant eu l'honneur de le transporter en 747.
    Une classe affaire sans prises électriques et sans IFE individuel, ça fait vraiment siècle dernier.
    Enfin une compagnie aérienne qui ne force pas ses PAX à baisser les cache-hublots ! ^^ A deux heures de l'arrivée, le service du petit-déjeuner allait bientôt commencer et réveiller les PAX de toute façon, non ?
    Je confirme que les cuillères aéronautiques sont encombrantes dans un tiroir de cuisine, d'autant qu'elles sont de format très hétérogène.
    Dommage pour la météo à l'atterrissage
    Merci pour ce récit et pour cet inattendu bonus domestique !

    • Comment 389571 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2712 Commentaires

      Merci beaucoup. Oui, c'est sûr que le service pdj aurait commencé de toute façon mais bon j'aurais bien dormi une petite 1/2h de plus si les rayons de soleil venant du côté gauche ne m'avaient pas réveillé un peu brusquement. Rien de grave au demeurant, le meilleur était à venir... A bientôt

  • Comment 389256 by
    Boair 557 Commentaires

    Bonjour,
    Merci pour ce FR,qui clôture ce tour en beauté ! Cabine assez décevante en effet aux égards des standards modernes,largement compensée par le plaisir de voler en 747 par contre. Bravo pour cette 74e compagnie en 747 !
    J'avais voulus emprunter un 747 Wamos quand la RAM en avait loué un,malheureusement ils ne volaient que sur Montréal.
    Un grand merci pour le bonus,j'ai justement croisé ces Avros a CDG sans connaitre la compagnie. Je ne savais pas que AF avait autant de pépites en locations ! A voir pour cet été...
    Bonne journée,

    • Comment 389572 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2712 Commentaires

      Merci du commentaire. Eh oui, Wamos fait partie des petites compagnies qui viennent parfois au secours des grandes en répondant à leurs demandes d'affrètement, tout comme les opérateurs de F100 ou BAe146 décrits dans le bonus le font en court courrier. A bientôt.

  • Comment 389261 by
    padawan GOLD 1609 Commentaires

    Après avoir lu un FR de GA en J puis de BR en J, on tombe de haut en arrivant sur Wamos ^^
    Pour cette suite et fin version "Business low cost" !

  • Comment 389279 by
    Flight94 1883 Commentaires

    Merci pour cet excellent FR à bord de la Business de WAMOS. Belle opportunité que d'avoir assisté à l'atterrissage depuis le cockpit.

    Merci pour ce bonus très intéressant !

    À bientôt

  • Comment 389306 by
    Gaetan 2337 Commentaires

    Merci Lucky Luke pour ce FR et l'ensemble de la série !

    Que dire que ce vol un peu particulier ? La classe affaire est très éloignée du produit que l'on peut trouver actuellement même sur le secteur loisirs. Mais quand on se fait surclasser, on ne va pas rechigner ! Les plateaux ont le mérite d'exister contrairement au divertissement à bord. Heureusement que c'était un vol nocturne dont le but principal est d'essayer de se reposer.

    Même si je souhaiterais voyager dans un 747 de Wamos Air, j'éviterai de les prendre en transatlantique. Avec un peu de change, ils assureront des vols Vueling cet été comme ce fut le cas l'été passé !

    A bientôt !

    • Comment 389575 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2712 Commentaires

      Un transatlantique sur Wamos dans les conditions qui furent les miennes reste très vivable, mais je ne suis pas difficile du moment que je suis sur un avion et une compagnie insolite, tout dépendant aussi du prix payé bien évidemment. Concernant Vueling l'été dernier, c'était vraiment du grand n'importe quoi sur le plan opérationnel. Une véritable honte vis-à-vis de leur clientèle (comment le surpuissant Groupe IAG peut-il laisser faire des choses pareilles ?) mais pour le plus grand bonheur des Avgeeks et des fournisseurs d'ACMI qui se sont enrichis chacun à leur façon de tous les affrètements que VY a dû effectuer pour tenter de sortir du chaos. Ça reste l'une des rares compagnies que je déteste au plus haut point, car j'ai été victime deux fois de leur incompétence notoire. A bientôt.

  • Comment 389307 by
    NicoWK 1728 Commentaires

    Encore une fois un super FR!

    Avec un magnifique avion, et le plus beau des IFE pour l'atterrissage ;-)

    Finalement pour un surclassement offert, le tout est très bien! Le fait de pouvoir dormir le prouve;-)

    Un super bonus bien intéressant et bon à savoir!

    À bientôt!

  • Comment 389318 by
    MERCURE 63 Commentaires

    La cerise sur le gateau ! Merci pour cette aventure "vintage" aux Caraïbes, j'ai un peu l'impression d'être parti par procuration.

  • Comment 389319 by
    Chevelan GOLD 14255 Commentaires

    Bonsoir Luc

    L'aéroport de PUJ a quelque chose en plus avec son parcours sous les canisses, le salon est "utilitaire", il ne faut pas trop en demander !

    Une belle surprise que de se retrouver parachuter en J, tu es connus comme le loup blanc dans le petit monde de l'aérien ^^

    Une assez bonne surprise en arrivant à bord, je m'attendais à pire !

    Le personnel a fait son job, et les prestations ne sont pas si nuls que ça, il manque des produits de toilette dans les WC et un siège full flat, en comparaison avec le vol aller, c'est Byzance ! "La variété" de couverts fait sourire...

    "J'opte pour les raviolis dont c'est bien connu, ils ont la vertu de permettre d'aller ravi au lit"==> Et voilà que qu'on se lâche, c'est l'effet du Cuba Libre ?! ^^

    On ne jette pas la pierre concernant les 2 repas, ç'aurait pu être pire, néanmoins aucune comparaison possible avec SQ ou BR, par exemple !

    Un atterrissage dans le cockpit est un grand moment, sur ce coup je te jalouse D:))

    Bonus très parlant de ce qui se passe de l'autre côté du miroir

    Merci pour toute cette série de fameux FR, à bientôt !

    • Comment 389580 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2712 Commentaires

      Merci Hervé de ce commentaire détaillé. Sans en reprendre tous les points, je dirais : peut-être vrai pour les effets du Cuba Libre, sachant que j'avoue une résistance à l'alcool bien moindre que certains contributeurs éminents de ce site :-). Loup Blanc ? J'ignore à la fois de quel animal et de quelle couleur il faut vraiment parler, mais en tous cas c'est bien connu, dans l'aérien comme ailleurs, il faut savoir donner pour recevoir... Quant à la jalousie que je susciterais auprès de toi ou d'autres FRistes, crois moi bien que c'est tout à fait involontaire et qu'au contraire j'aimerais partager ces moments avec le plus grand nombre si c'était possible... mais à défaut de le faire "en vrai", il y a ce site pour le faire à posteriori. A bientôt.

  • Comment 389324 by
    K2World 1932 Commentaires

    Merci pour ce FR et cette belle série
    Je n'ai pas beaucoup commenté mais j'ai suivi ce périple avec attention.
    A bientôt

  • Comment 389327 by
    SKYTEAMCHC GOLD 8289 Commentaires

    Voila un FR qui satisfait ma curiosité sur une compagnie que l'on aperçoit de temps en temps à Orly et à CDG. Je sais enfin à quoi ressemble la cabine !
    Etonnant la répartition du pont supérieur en deux classes sans vraiment de séparation. Nous sommes loin du confort contemporain avec ces sièges toboggans mais l'espace est appréciable et le 747 reste encore the queen of the skies pour quelques temps !
    Catering mieux que ce que j'attendais mais coté dsitractions c'est un peu court ( sauf si en effet des iPad ont été distribués?)
    Atterissage au poste : que demander de mieux ?
    Merci Luc pour ce partage et cette série exotique ( à tout point de vue)

  • Comment 389344 by
    Yoke 423 Commentaires

    Voyager dans la bosse de la reine des cieux, une belle et digne façon de terminer ce routing hors norme... avec un atterrissage au jumpseat, de surcroît ! Belle opposition passé/futur sur les dernières photos. Merci pour le partage !

  • Comment 389352 by
    akivi GOLD 2623 Commentaires

    Merci pour cette fin en beauté d'un routing hors-normes ! Atterrissage en poste sur 747, je suis jaloux ;) A bientôt !

  • Comment 389353 by
    AirOne 2278 Commentaires

    Encore un superbe FR qui conclu une belle série avec un avion mythique.

    À bientôt

  • Comment 389354 by
    pilotfab 242 Commentaires

    Merci pour ce FR. Intéressant de voir ce produit.
    J'adore les couverts multi-origines ;-)
    A bientôt.

  • Comment 389375 by
    mogoy GOLD 10432 Commentaires

    Merci Luc pour cette expérience hors des sentiers battus.
    Les espagnols semblent avoir le don de l'originalité.
    Wamos ce n'est pas Plus Ultra mais rien de quoi faire rêver, surtout lorsque les Qsuites de QR sont présentées à la presse. Le siège J remplit son job mais le catering laisse sur sa faim. une prestation W plus que J.

    Mais si on atterrit sur le jumpseat, cela absout beaucoup de choses!

    • Comment 389589 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2712 Commentaires

      Merci de ton commentaire. Tu as raison, on est quand même plus proches d'une W que d'une J classique sur de très nombreux points (dont le prix), à l'exception cependant du siège comme tu le soulignes. Un peu comme "La Compagnie". A bientôt.

  • Comment 389382 by
    Helvet 537 Commentaires

    J'aurais pu commenter plus tôt. Voici un Excellent routing et des report splendide comme a votre habitude et la découverte de reliques ! Merci beaucoup

  • Comment 389384 by
    tahiti777 392 Commentaires

    Merci pour ce FR .

    En effet plusieurs fois , j'ai aperçu cette compagnie en Métropole.
    J'ai une idée plus précise de leur J qui ne fait pas rêver mais un surclassement est toujours agréable.l'essentiel est quand même le siège "quasi full flat" pour un vol de nuit.
    Par contre, ce qui m'a donné envie , c'est la fin du vol dans le cockpit.Je pensais qu'on y avait plus accès depuis le 11 septembre.Quelle chance , en plus sur un B744!
    Pas mal le coup des cuillères;)

    A bientôt.

    • Comment 389593 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2712 Commentaires

      Merci de ce commentaire. A ma connaissance ce sont les autorités US qui ont banni la présence de non-navigants (à l'exception de rares gens "du sol" dûment accrédités) dans les cockpits, ce qui s'applique à tous les vols de/vers les USA quelque soit le pavillon et sans doute aussi en théorie aux survols. Il paraît que des contrôles aux jumelles ont parfois lieu depuis la TWR des grands aéroports des USA pour vérifier à travers les vitres des cockpits que personne ne transgresse la Loi... Mais rien de tout ça en Europe. Il y a des règles pour l'accès au cockpit mais cela reste permis si elles sont respectées. A bientôt.

  • Comment 389392 by
    Tango_Bravo380 SILVER 291 Commentaires

    Bonjour, merci pour ce dernier épisode!!
    Quel chance de faire l'atterrissage dans le cockpit, chose qui devient rare de nos jours...
    Merci pour l'ensemble de ce routing, nous faisant découvrir des appareils étant en voie de disparition.
    Au plaisir de vous lire à nouveaux, à bientôt.

  • Comment 389398 by
    Bargi62 SILVER 3212 Commentaires

    Merci Lucky-Luke pour ce FR à rendre à nouveau jaloux un Avgeek comme moi:
    Chanceux aussi je vais dire presque "par habitude" de ce surclassement dans cette cabine vintage,d'être accepté dans le cockpit en vol, et de voir le retard presque rattrapé!
    Bonus très intéressant:je vais voir ce qu'il est possible de faire depuis LIL.

    • Comment 389597 by
      LUCKY LUKE GOLD AUTEUR 2712 Commentaires

      Merci mais surtout pas de jalousie, voir plus haut :-). Au départ de LIL, les vols MRS matin et soir + TLS mi-journée sont faits par WDL jusqu'au 25 mars mais ça semble repasser en "moyens propres" (E70/E90/CR7) avec les horaires printemps/été qui commencent le 26. Bonne chance.

  • Comment 389541 by
    yukun 739 Commentaires

    Merci pour ce dernier FR de la série ^^

    Quelle chance d'avoir pu finir le vol en cockpit!
    Ça me rappelle un vol que j'ai fais étant enfant.
    J'avais pu aussi visiter le cockpit en vol d'un B747 JL.

    Sinon la cabine est bien pour un vol de cette durée, même si la concurrence fait mieux.
    On ne prend pas ce vol pour le confort, en tant que AVgeek. x)

    A la prochaine ^^/

  • Comment 389645 by
    FFlyerCDG 3055 Commentaires

    Merci beaucoup Luc pour le dernier opus de cette série qui m'a enfin permis de faire une visite complète de cet appareil que j'aperçois souvent à MAD !

    Un produit globalement plutôt pas mal et une offre PdJ qui est largement supérieure à ce que propose notre chère compagnie nationale sur un vol Antilles...

    "Comme vous pouvez le voir, j'étais très confortablement installé dans ce siège "quasi full flat", sous cette moelleuse couette grise. FFlyerCDG va encore dire que je m'embourgeoise :-)"
    Mais non... Loin de moi cette idée !
    Il est juste normal, en vieillissant, d'apprécier de plus en plus le confort :-)))

    Encore merci pour cette magnifique série !
    Je n'ai pas eu le temps de tout commenter mais j'ai tout lu^^

  • Comment 389738 by
    pititom GOLD 10946 Commentaires

    Merci beaucoup pour ce périple balladurien (avec tes amis de 30 ans ^^).

    Bon pas de Krug millésimmé ou de caviar chez Wamos mais au global, cela ne rend pas trop mal pour une "Business loisir". Si le prix est en conséquence, pourquoi pas. Et puis maintenant, un vol en 747 ca n'a pas de prix ;)

    Merci pour ce FR et toute la série !

    A bientôt :)

  • Comment 393356 by
    pascaldom 22 Commentaires

    C'est passionnant, bien écrit, sans une seule faute de goût, ni d'orthographe ! Je m'apprêtais à rédiger mon premier commentaire sur Sata Azores mais je vais y renoncer!

  • Comment 445732 by
    year1996 13 Commentaires

    Merci pour ce FR
    Je trouve que le produit Wamos en J est correct si ce n'est qu'il n'y a pas d'IFE intégré au siège.
    Je n'ai pas encore volé sur cet avion mythique mais j'ai déjà vu des 747 Wamos à CDG mais je ne sais pas pourquoi ...
    A bientôt

Connectez-vous pour poster un commentaire.