Avis du vol Air France Singapore Paris en classe Première

Compagnie Air France
Vol AF257
Classe Première
Siege 1A
Temps de vol 13:35
Décollage 07 Mar 17, 23:05
Arrivée à 08 Mar 17, 05:40
AF   #44 sur 136 Compagnies Un minimum de 20 flight-report est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 4123 avis
Larouze
Par 5089
Publié le 11 mars 2017
Bonjour à tous,

Avant t’attaquer dans le vif du sujet, permettez-moi une introduction et un rappel des faits.

En 2015, je découvrais l’offre et la cabine La Première d’Air France (version BEST) lors d’un vol AR CDG/SIN. Un premier aperçu qui m’a laissé un sérieux goût de reviens-y.

Je vous invite à consulter les Flight-Reports de ces deux vols, si le cœur vous en dit. Cela permettra de comparer les changements, améliorations ou dégradations du service proposé par Air France à ses clients La Première.

Vol CDG/SIN : ici
Vol SIN/CDG : ici

Ces deux vols ne furent pas parfaits (prestation caviar en amuse-bouche absente, restauration à bord décevante et en deçà de ce que j’ai pu avoir en Business au départ de CDG (cuisson, présentation, originalité, choix), trousse de confort Givenchy absente à l’aller, salon à Singapour vieillissant et très perfectible au niveau de la restauration, en dehors des prestations spécifiques La Première). Nous allons voir si les choses ont évolué.

Mon introduction touche à sa fin. Passons aux choses sérieuses. Le vol retenu aujourd’hui est effectué en cabine La Première au départ de Singapour Changi et à destination de Paris CDG.

La veille de mon vol, j’ai eu la surprise de recevoir un email du Country Manager Singapour du groupe Air France KLM. Dans cet email, je suis invité à rejoindre le Terminal CIP pour procéder un à enregistrement dédié et personnalisé. Seul bémol, l’email est envoyé en anglais. Pourtant, aucun doute n’est possible quant à ma nationalité, quand on s’attarde sur mes nom et prénom. Allez, rien de bien grave. Après quelques échanges très chaleureux, il est convenu que je puisse profiter de l’expérience JetQuay (Terminal CIP) créée pour les passagers La Première, ainsi que de la section « First » du salon Qantas, situé au Terminal 1.

Il est environ 18H, il est temps pour moi de quitter mon condo du centre-ville pour rejoindre l’aéroport. Le réseau de transports en commun (MRT) étant très efficace et pas cher, je décide de rejoindre Changi en métro.

Je fais le choix de ne pas me rendre directement au Terminal CIP dédié aux PAX La Première. Il est de toute façon peu aisé de s’y rendre via les transports en commun. Je me dirige donc vers la zone d’enregistrement du Terminal 1. 45 minutes de MRT et 2 minutes de SkyTrain plus tard, me voici arrivé. Je vais vers le comptoir Air France KLM. Je tends mon passeport et mon billet à l’hôtesse. Elle procède à mon enregistrement et sort rapidement un carton d’invitation pour le salon dnata. Etonné, je lui demande pourquoi elle me procure cette invitation. Elle me répondra qu’avec mon billet, j’ai accès à ce salon avant le vol. Pas de chance chère hôtesse, je suis en First et non en Business. Ce n’est pas écrit sur votre écran ? A partir de cet instant, très clairement, je l’avais perdu à jamais. Elle m’a littéralement abandonné sur place et a pris congé sans dire un mot, sans un regard. Intérieurement la situation m’amuse beaucoup. Elle est allée chercher du renfort (ou plutôt du réconfort) auprès d’une collègue. Cette dernière prendra le relai en m’indiquant qu’une voiture sera là dans quelques minutes pour me conduire au salon dédié aux clients La Première. La prestation JetQuay peut donc commencer.

photo img_3927

Notons que plus d’un an après mon premier vol en La Première, le comptoir Air France KLM de Singapour ne sait toujours pas accueillir un client First sans paniquer, sans perdre ses moyens. Le process semble pourtant simple. Tout d’abord, accueillir le client chaleureusement et procéder à l’enregistrement de ses bagages (en fait, comme pour tous les clients, non ?). Puis, faire appeler une voiture pour acheminer le PAX au Terminal CIP et lui demander de patienter quelques minutes. Ni plus, ni moins. Je veux bien, personnellement, m’occuper d’écrire la procédure.

photo img_3928

Me voici arrivé au salon JetQuay, où je suis accueilli par 6 personnes. Il faut dire qu’une fois n’est pas coutume, le salon est désert ce soir. A priori, le deal à moitié prix offert sur Groupon Singapour récemment n’a pas eu de succès (lol ?). Un espace aux couleurs d’Air France est déjà mis en place à mon intention (vaisselle et menu aux couleurs de la compagnie française et une bouteille de Perrier bien fraiche). On m’annonce que je serai seul en cabine La Première ce soir (sourire intérieur d’extase). Du Champagne et des canapés me seront apportés. La présentation des assiettes n’est pas des plus élégantes, mais étant affamé, je n’en ferai qu’une bouchée. Ce n’est pas non plus extraordinaire gustativement, mais ça fait le job.


Je me dirige ensuite vers le buffet. Bah, franchement, c’est toujours aussi nul. Quelle décrépitude. Regardez-moi ce pauvre morceau de poulet attendre seul dans son plat (cf. photo). Le choix est inexistant, la qualité des mets est médiocre. Bref, il est très décevant ce salon. Je reprendrai une coupe de Champagne, puis, j’irai tester le fauteuil de massage de la marque OSIM, à disposition dans ce salon. La première impression, est que c’est amusant, la deuxième, est que c’est douloureux.



Je n’ai pas le temps de m’amuser davantage, il faut se rendre au salon Qantas. 10 minutes de buggy plus tard, nous voici arrivés. L’accueil est très sympathique. Ce salon semble récent et je trouve la décoration sublime. C’est spacieux, moderne, cosy, chic et reposant. Bref, j’aime beaucoup. On m’escorte jusqu’à le section « First ». Il s’agit en réalité de quelques fauteuils dans une zone moins dense du salon. On m’apportera rapidement du Champagne. J’irai découvrir le buffet. Il y a beaucoup de choix. Du chaud, du froid, du salé, du sucré et même une « live station » aux notes asiatiques. Je grignoterai léger, histoire de profiter du repas en vol. Je recommande vivement ce salon qui est très agréable et avec une offre de restauration qualitative et variée. Je n’ai pas noté la présence de douche, mais c’est peut-être mes yeux qui sont passés à côté.



Le temps passe vite et il est l’heure d’embarquer. Quelques coups de volant et de klaxon plus tard, mon buggy arrive en porte. Un jour, il faudra vraiment que je demande à piloter ce truc. C’est le moment que je déteste le plus ensuite, griller tout le monde au PIF. Allez, on baisse la tête et on suit gentiment la dame. Je passe le portique, et là, un agent de sécurité m’invite à le rejoindre sur le côté pour procéder à une fouille anti-explosif de mon bagage. Euh, sérieux ? L’embarquement a commencé 20 minutes en avance (et oui). J’apprendrai plus tard que le commandant de bord voulait à tout prix partir avant un vol British Airways à destination de Londres.

L’accueil à bord est très chaleureux. Je fais la connaissance de la PNC qui sera 100% à mon service ce soir. Etre seul dans cette cabine, c’est quand même assez incroyable. Quel bonheur. Le courant passe très vite et on se retrouve à rire comme des ados après quelques échanges. Ce vol s’annonce superbement bien. Du Champagne (Laurent Perrier cuvée Alexandra rosé 2004) me sera proposé.



Nous continuons de discuter et ma PNC me distribuera la nouvelle trousse de confort Carita et mon pyjama dans sa nouvelle housse. J’adore le design de cette trousse Carita. C’est chic, simple, cela semble de bonne facture et le cuir est agréable au touché. Je valide. Mon impression sera identique concernant le pyjama et sa housse. C’est bien plus qualitatif qu’auparavant. Un bon point donc.

photo img_3955

L’embarquement touche à sa fin. Nous allons pouvoir repousser avec 10 minutes d’avance. Ce fauteuil est toujours aussi beau, confortable et chic. Par contre, je trouve que les petits coussins sont de mauvaise qualité. Ils se recroquevillent sur eux-mêmes. C’est moche. C’est dommage (cf. photo).

photo img_5580

Petite particularité sur ce vol, nous aurons le WiFi. Personnellement, je suis contre l’accès à Internet à bord d’un avion. C’est presque le seul moment, où justement, nous pouvons nous déconnecter, nous reposer et regarder des films du début à la fin, sans interruption. Nous sommes déjà assez esclaves de nos mobiles et de nos ordinateurs au quotidien.

La connexion fonctionne à la perfection. C’est rapide et stable. Je ne m’attendais pas du tout à ça. Et ce qui devait arriver, arriva. J’ai passé un temps incommensurable sur mon téléphone. J’ai même poussé le vice à passer 1H12 au téléphone avec mon frère (qui normalement ne décroche jamais). La cabine était vide, je ne gênais personne, heureusement. Je suis un être si faible. J’ai honte.

Nous sommes maintenant à notre altitude de croisière. Le service du diner peut débuter. Ma PNC viendra toutefois m’avertir qu’il n’y a pas de menu à disposition, suite à un problème de chargement. La description du repas se fera alors à l’aide de la fiche d’instructions guidant le PNC dans le service du repas. C’était plutôt amusant et insolite finalement. L’amuse-bouche sera relativement insipide et sans créativité. Il faut aussi noter que les noix de cajou me sont distribuées dans leur emballage carton, alors que sur ce même vol elles sont distribuées dans une coupelle en plastique en Business (service Ultra Business). Ensuite, et comme toujours au départ de Singapour, c’est du foie gras en entrée (à croire que les français ne mangent que ça, quel ennui, quelle monotonie). Il sera bon, mais la tranche est franchement trop fine. Bah alors, en plus de ne pas être originaux, vous êtes devenus radins ? Pour le plat principal, c’est viande ou poisson. Mon choix se portera sur le bœuf (le même qu’il y a deux ans). Un plat banal mais cuit parfaitement. Est-ce vraiment un plat First ? Le fromage est ok et toujours présenté prédécoupé. Le dessert est bon et assez gourmand. Ça me va.



N'ayant pas de menu, j’ai oublié de demander la soupe et la salade à composer soi-même. Quel idiot. Nous discutions et rigolions beaucoup avec ma PNC, je pense qu’elle aussi était distraite ce soir. Elle a zappé également. Je ne lui en veux pas.

Je ne ferai pas de commentaire sur les liquides comme d’habitude, mais cette fois-ci j’ai la carte à vous partager. Alors, heureux ? Néanmoins, j’ai pris beaucoup de plaisir dans ma dégustation du Champagne et des vins.

photo img_3954

Après le diner, je suis invité par le commandant de bord à passer un peu de temps dans le cockpit. J’y resterai un peu moins de 30 minutes. Nous avons échangé sur le fonctionnement de l’appareil, en quoi consiste leur travail pendant le vol, sur la route retenue ce soir. Un échange très intéressant et décomplexé.

photo img_3976

Je fais ensuite une inspection de la cabine, celle-ci étant mienne ce soir. Le chargement a été bizarrement exécuté. Une seule paire de chaussons disponible en 1E et deux plaids en 1E et en 1L. J’étais installé en 1A. Suite à cela, je fais un tour dans le reste de l’appareil. Une grande majorité des passagers se reposent à cette heure très tardive. Après avoir déambulé un peu, j’irai également dormir. Le lit sera dressé en 1L avec de l’eau et une coupe de fruits frais. Je dormirai très mal, malgré un confort incroyable du matelas Sofitel MyBed.



Le temps passe finalement à toute vitesse et nous voici au petit-déjeuner. Nous n’avons toujours pas de menu, mon hôtesse m’énoncera les plats de vive voix. Il y a omelette et saucisses ou crêpes aux fruits. Ma PNC me demande si je souhaite goûter le poisson du diner. Très belle initiative je trouve. Mais, je prendrai finalement les deux plats prévus pour le petit-déjeuner. L’omelette était bonne, mais plutôt basique. Par contre, les crêpes étaient très écœurantes. Il y avait trop de fruits cuits différents dedans et beaucoup trop de crème.



Peu après le service du petit-déjeuner, nous voilà en approche de Paris CDG. Nous arrivons en porte avec environ 30 minutes d’avance sur l’horaire prévu. Pas de voiture à la descente de l’appareil. Nous irons jusqu’à la salle de livraison des bagages à pieds.
Afficher la suite

Verdict

Air France

7.8/10
Cabine9.0
Equipage10.0
Divertissements9.0
Restauration3.0

Qantas Lounge

6.0/10
Confort8.0
Restauration5.0
Divertissements5.0
Services6.0

Singapore - SIN

9.5/10
Fluidité10.0
Accès8.0
Services10.0
Propreté10.0

Paris - CDG

7.5/10
Fluidité10.0
Accès5.0
Services7.0
Propreté8.0

Conclusion

En conclusion, je dirai que c’était un excellent vol.

En très gros bémol, la restauration sur le tronçon SIN/CDG n’est pas une prestation de première classe. La vaisselle est très belle, certes, mais cela ne fait pas tout. Il y a peu de choix, les plats proposés sont d’une banalité déconcertante et surtout ça fait 2 ans que c’est le même menu à l’identique (ou presque). La restauration en vol est donc toujours une grosse lacune chez Air France. C'est un comble pour le pays de la gastronomie. Mais, ont-ils vraiment envie de monter en gamme sur ce point ? On ne dirait pas.

Ce point négatif est heureusement contrebalancé par une expérience au sol personnalisée et individualisée. Cette dernière n’est pas parfaite (salon JetQuay très moyen), mais a le mérite d’être bien exécutée (prestation spécifique La Première, personnel dédié, salon Qantas).

Sans parler de la cabine qui est fantastique et très confortable. Elle semble vieillir plutôt bien pour le moment. On ne se lasse pas des choix de couleurs et de matériaux. C’est élégant et raffiné. Il faudrait juste changer les petits coussins. Je n’oublie pas non plus le lit, vraiment très confortable, même si j’ai mal dormi sur ce vol.

Enfin, un énorme merci à la PNC qui s’est occupée de moi. Elle a su s’adapter tout de suite à ma personnalité (décontracté, pas de chichi). Elle a su être prévenante et proactive (en plus d’être adorable). Elle était présente, mais pas envahissante. Bref, elle a rendu ce voyage vraiment très agréable. Le clou, c’est quand on te dit « j’aimerais n’avoir que des clients comme vous ». Si tu savais !

Informations sur la ligne Singapore (SIN) Paris (CDG)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 70 avis concernant 2 compagnies sur la ligne Singapore (SIN) → Paris (CDG).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Singapore Airlines avec 8.7/10.

La durée moyenne des vols est de 13 heures et 34 minutes.

  Plus d'informations

21 Commentaires

  • Comment 389535 by
    FFlyerCDG 2847 Commentaires

    Merci pour cette contribution particulièrement vivante et agréable à lire !

    En revanche, quel dommage que votre personnalité "décontractée et sans chichi" n'ait pas eu le même effet sur l'agent en charge de votre enregistrement que sur la PNC^^

    Cela reste une impression toute personnelle mais le salon QF est très probablement l'un des meilleurs, si ce n'est le meilleur, salon Business de la plate-forme de SIN qui plus est lorsqu'il est désert avant l'embarquement du vol AF.
    C'est une excellente idée que, tout comme à LAX ou à HKG, notre chère compagnie nationale ait fait le choix de cette alternative quand on voit l'indigence du salon KE à LAX mais plus étonnant à HKG où l'on trouve ce qui est supposé être la quintessence du salon ST :-)

    Et je vous confirme qu'il y a pléthore de douches à l'extrémité droite de la zone de restauration du salon QF de SIN.

    Le siège AF suffirait plus que largement à mon bonheur car je fais partie de ces passagers qui passent 95% de leur temps à dormir sur un vol de nuit mais, en revanche, le catering proposé est tout sauf original et la qualité, si ce n'est je l'espère celle des produits, est loin d'être au RdV.

    Qui plus est, il semblerait que votre PNC ait été plus à l'aise pour se mettre au diapason de ses passagers - ce qui est une excellente chose - que dans le domaine du dressage des plats^^
    Et il semble indispensable d'être amateur de viande carbonisée...

    Merci une fois encore pour cette contribution !
    Et quel dommage que vous n'ayez pas rédigé de FR consacré au vol CDG-SIN où le catering semble être de meilleure qualité...

    • Comment 389536 by
      Numero_2 GOLD 9563 Commentaires

      La quintessence du salon ST est à LHR. ^^

      • Comment 389539 by
        FFlyerCDG 2847 Commentaires

        Moi qui pensais que tu ne connaissais que les salons d'une certaine Alliance^^

        Quand je parlais de "quintessence" je faisais référence, indistinctement, aux 5 salons ST que je qualifierais de "salons nouvelle génération" dont l'une des spécificité est le fameux végétal... LHR - qui est d'ailleurs le plus ancien - IST, SYD, HKG et DXB .

        Il devrait bientôt y en avoir un 6ème, PEK, mais il semblerait que les retards s'accumulent sans que l'on puisse d'ailleurs en connaître la raison...

    • Comment 389538 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      Vivant a Singapour, mon vol de retour sera justement le CDG/SIN. Je pense en faire un FR. Je vais effectuer ce vol en fin de mois. L'agent au comptoir Air France devait etre une nouvelle recrue je pense. Elle a du paniquee.

  • Comment 389544 by
    Greg11 43 Commentaires

    Merci pour ce FR. Très agréable à lire. Rafraîchissant même

  • Comment 389545 by
    Chatokay 281 Commentaires

    Merci pour se superbe FR.
    Concernant l'email en anglais, vous n'auriez pas, par hasard, indiqué l'anglais comme votre langue de préférence ?

  • Comment 389548 by
    Aigle_voyageur 340 Commentaires

    Merci pour ce FR en F.

    Si l'agent au comptoir AF a paniqué, peut-être que c'est une nouvelle recrue ou qu'elle a pas été prise au dépourvu qui sait...

    "Etre seul dans cette cabine, c’est quand même assez incroyable. Quel bonheur." Je ne vous le fais pas dire, surtout dans une cabine qui continue de faire rêver malgré son âge.

    A l'arrivée, il y avait bien un agent qui vous a escorté jusqu'aux tapis?

    A bientôt.

  • Comment 389566 by
    SKYTEAMCHC TEAM GOLD 7937 Commentaires

    Merci pour ce beau partage.
    La cabine est toujours aussi raffinée et agréable (évidemment encore mieux quand on est seul)
    PNC qui aime son métier et semble bien le faire en créant le contact malgré des problèmes de chargement qui ne devraient pas avoir lieu.
    Je suis d'accord pour le catering c'est bien mais on est loin de l'effet wow que l'on attend en première et encore plus sur la compagnie Française qui est censée mettre en avant la gastronomie. Ca manque de surprise et de produits vraiment exceptionnels et la tranche de foi gras est vraiment fine. On s'attend plus a se voir proposer des oeufs benedictes au saumon qu'une simple omelette même si la présentation est réussie. De même une petite corbeille de pain individuelle serait mieux que cette petite assiette qui ressemble plus une soucoupe qu'a une assietet à pain.
    La nouvelle trousse est vraiment très élégante et me plait beaucoup !

    • Comment 389647 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      Le probleme des PNC c'est que c'est comme l'EuroMillions.
      Le hasard a beaucoup trop de place. Un service parfait est avant tout un service sympathique.
      Je confirme que la nouvelle trousse est top. J'ai deja plein de choses dedans depuis le vol. Tres pratique.

  • Comment 389617 by
    Frednyon SILVER 2238 Commentaires

    Merci pour ce FR

    Pourquoi ne pas être allé directement au salon QF ? L'autre ne présente aucun intérêt.
    Cabine toujours belle.
    Catering un peu en retrait pour de la P...
    L'arrivée du wifi n'est pas une bonne nouvelle pour latranquilité des pax à bord.
    L'un des gros atouts de la P d'AF est son salon de CDG. Vous n'avez pas pu vous y rendre ?

    A bientôt pour le retour

  • Comment 389619 by
    tahiti777 388 Commentaires

    Merci pour ce FR en P

    Voyager seul en P et avec une PNC ayant su d'adapter au passager , ça, c'est top!
    Le catering a l'air bon mais manque d'originalité comme vous le souligner. Peut être car il s'agit d'un vol de nuit mais bon , on est en première quand même , AF pourrait faire des efforts !
    La trousse est trés belle.
    Quand on a connu l'accueil et le salon P à CDG , tous les autres parraissent en deçà.

    A bientôt pour le vol retour Et avec les menus cette fois ci;)

  • Comment 389697 by
    ilyes GOLD 1797 Commentaires

    Merci pour ce FR,

    Où je me reconnais un peu car j'ai aussi tendance à privilégier l'humain pour tendre vers un côté "décomplexé et sans chichi", et je pense que l'absence de menus m'aurait également fait rire !

    Je crois comprendre que vous reprochez à la carte de ne pas se renouveler - toutefois, est-ce que l'inflation de FR entre CDG-SIN-CDG ne nous pousse pas à nous lasser d'un produit que l'on connait que trop bien désormais ?

    Quoiqu'il en soit, c'est comme toujours une expérience qu'on ne peut qu'apprécier - merci de l'avoir partagée avec nous.

    A bientôt !

    • Comment 389767 by
      Larouze AUTEUR 82 Commentaires

      Je redige mes FR uniquement sur mon experience vecue et non en regardant d'anciens FR.
      De ce fait, je constate que mes deux vols ont exactement les memes plats a deux ans d'ecart.
      C'est donc decevant je trouve. Mais cela reste bon quand meme, juste en dessous des attentes.

  • Comment 389711 by
    globetrotter 406 Commentaires

    Bonjour et merci pour ce FR, que dire? sinon un très bon vol avec une PNC sympa.

    C'est vrai que le salon reste à parfaire.
    Je ne savais pas qu'il était encore possible d'accéder à la cabine des pilotes. En tout cas cela a été une très bonne expérience.

    A bientôt

  • Comment 389768 by
    Larouze AUTEUR 82 Commentaires

    Je pense que l'acces a la cabine se fait au bon vouloir du commandant de bord.
    J'ai cru voir passer un autre passager pendant le vol. A priori un commandant sympa donc !

Connectez-vous pour poster un commentaire.