Avis du vol Corsair International St Denis Paris en classe Economique

Compagnie Corsair International
Vol SS903
Classe Economique
Siege 18K
Temps de vol 11:05
Décollage 29 Aoû 12, 22:30
Arrivée à 30 Aoû 12, 07:35
SS   #91 sur 122 Compagnies Un minimum de 10 flights-reports sur les deux dernières années est nécessaire pour apparaitre dans le classement. 133 avis
Minarey
Par 7481
Publié le 2 septembre 2012
Bonjour à tous, je vous retrouve aujourd'hui pour un second FR qui sera la seconde et dernière partie de ce routing palpitant :

CORSAIR INTERNATIONAL ORY-RUN SS910 : ici AVEC UNE SUPER VIDÉO DEDANS !!!
CORSAIR INTERNATIONAL RUN-ORY SS903 : Ne bougez pas VOUS Y ÊTES.

D'avance désolé pour la longueur de ce FR j'ai un peu abusé je trouve.

Le fait que le vol retour soit le 903 et non le 911 s'explique par le fait que l'on est Mercredi, et le Mercredi chez Corsair, c'est île Maurice. Ceci explique pourquoi mon avion n'était pas garé à Gillot. Je remercie au passage l'employé au sol Corsair vachement sympa qui m'a donné cette information.

La dernière fois nous nous étions quitté sur cette vue, je vous propose la même 27 jours plus tard?
photo fligt_report_run_ory_ss903_2

Rotation à 180° de ma personne pour vous prendre une vue de l'aérogare depuis l'espace escroquerie (comprendre location de voiture) :
photo fligt_report_run_ory_ss903_3
de plus près :
photo fligt_report_run_ory_ss903_4
de l'intérieur :
photo fligt_report_run_ory_ss903_5

Gros plan sur le nouvel écran de propagande la Réunion c'est mirifiquement magnifiquement merveilleux blablabla
photo fligt_report_run_ory_ss903_6
La fontaine qui fait toujours son petit effet, le panneau toilettes un peu moins
photo fligt_report_run_ory_ss903_7
Vue d'en dessous :
photo fligt_report_run_ory_ss903_8
L'entrée des fameuses toilettes avec une porte coulissante de la mort qui tue :

Les toilettes propres (peut-être pas autant qu'à Changi mais quand même.)
photo fligt_report_run_ory_ss903_9
Une contrefaçon/copie de Dyson Airblade
photo fligt_report_run_ory_ss903_10

Étant donné que je suis arrivé TRÈS en avance j'ai le temps de m'attarder dans l'aérogare ici, de la publicité :
photo fligt_report_run_ory_ss903_13
de la publicité :
photo fligt_report_run_ory_ss903_14
Le plan :
photo fligt_report_run_ory_ss903_15
Et du matériel bien rangé…
photo fligt_report_run_ory_ss903_12
Le tableau des départs :
photo fligt_report_run_ory_ss903_11

Direction le premier étage avec des travaux :
photo fligt_report_run_ory_ss903_16

LA maquette
photo fligt_report_run_ory_ss903_17
qui a quand même pris un coup de vieux car toutes les compagnies on changé de couleur depuis.
photo fligt_report_run_ory_ss903_18

En montant vers la terrasse on surplombe la salle d'embarquement :
photo fligt_report_run_ory_ss903_19

Ladite terrasse :
photo fligt_report_run_ory_ss903_20

D'ailleurs coup de gueule contre cette terrasse, je la trouve vraiment pas top trop en recul de plus les vitres sont sales et il n'y a pas de place pour s'assoir (pratique entre 2 décollages/atterrissages pendant une longue après midi de spot)

Alors que voit-on à travers les vitres?
des LD3 :
photo fligt_report_run_ory_ss903_21
Une passerelle abandonnée :
photo fligt_report_run_ory_ss903_22
Un PAX bus :
photo fligt_report_run_ory_ss903_23
Ah et un 737-800 F-ONGA d'Air Austral, qui fait la navette entre RUN et MRU toute la journée ou presque.
photo fligt_report_run_ory_ss903_24

Garé plus loin, un 777-300ER F-GSQR d'Air France qui fait un peu pitié avec sa vielle peinture
photo fligt_report_run_ory_ss903_25

Encore plus loin côté Est, les jumeaux Air Austral F-OREU et F-OSYD
photo fligt_report_run_ory_ss903_26
Comme vous pouvez le constater, la terrasse n'offre qu'un point de vu limité sur THE PLACE TO SPOT à savoir le parking Air Austral.

Le 737 s'en va :
photo fligt_report_run_ory_ss903_27
Il va décoller
photo fligt_report_run_ory_ss903_28
Ben il est où ?
photo fligt_report_run_ory_ss903_29
Mais pourquoi diable reste-t-il stationné ici ?
photo fligt_report_run_ory_ss903_30

Réponse ? Parce qu'un ATR d'Air Mauritius atterrit 10 min avant son heure annoncée !
photo fligt_report_run_ory_ss903_31
Je suis fan des ATR, même si celui-ci n'est pas un des derniers :
photo fligt_report_run_ory_ss903_32
Du coup le PAX bus s'en va :
photo fligt_report_run_ory_ss903_33

Après cet interlude Passionnant il est temps pour les gros 777-300ER de se mettre en place pour ce soir, d'abord F-OREU pour CDG, puis F-GSQR pour ORY et plus tard dans la nuit, F-OSYD pour LYS :


Pendant ce temps le moucheron rouge est reparti :
photo fligt_report_run_ory_ss903_41


Après cette séance sur la terrasse je décide de rentrer pour voir s'il y avait du Wi-Fi gratuit. Il y en a, mais très mal foutu. Inscription obligatoire, SMS (non surtaxé) à envoyer, et une session de connexion qui n'a même pas duré 3 min à peine le temps de faire la photo corporate :
photo fligt_report_run_ory_ss903_42
Le service Zotspot.re est vraiment nul.

Comme je ne peux pas surfer sur mon site préféré je retourne sur la terrasse, et que vois-je :
photo fligt_report_run_ory_ss903_43photo fligt_report_run_ory_ss903_44
Mais oui c'est le 777-200LR de Air Austral qui revenait de Dzaoudi, à Mayotte, il est pas mal non ?

Ah tiens F-ONGA est revenu.
photo fligt_report_run_ory_ss903_45
à peine avais-je le dos tourné qu'il s'est transformé :
photo fligt_report_run_ory_ss903_46
Et oui c'est mon avion qui arrive de Maurice, F-HSEA (20 ans en octobre) sera mon paquebot ce soir.

Après cette longue déambulation les comptoirs sont enfin ouverts, ayant enregistré en ligne la veille je m'attendais à trouver une file dédiée, il n'en est rien, on fait la queue avec ceux qui n'ont pas enregistré, c'est seulement après que l'employé nous indique quel banque utiliser. Même si une banque était dédiée à la dépose baguage le système n'était pas aussi rodé qu'à Orly.

Après les formalités de douanes, l'arrive en salle d'embarquement avec ses échoppes Duty-Free
photo fligt_report_run_ory_ss903_47
Anecdote ; j'ai trouvé une bouteille de rhum que j'avais acheté en super marché 3? PLUS CHÈRE en Duty Free.

J'embarquerai par la porte numéro 2 :
photo fligt_report_run_ory_ss903_1
Il a de la chance lui dans le salon là haut.
photo fligt_report_run_ory_ss903_48

À Noter qu'un nouveau Salon est en travaux, celui de Corsair ?
photo fligt_report_run_ory_ss903_49
Spotter depuis cette salle sur-éclairée, avec la nuit dehors, et 4 épaisseur de verre, ça donne ça :
photo fligt_report_run_ory_ss903_50

Trêve de plaisanterie, il est temps d'emprunter une belle passerelle asponsorisée comme celle-ci :
photo fligt_report_run_ory_ss903_51
Ce qui permet de voir ça :
photo fligt_report_run_ory_ss903_52photo fligt_report_run_ory_ss903_53

Je gagne mon siège qui est toujours doté du nouveau kit de confort :
photo fligt_report_run_ory_ss903_54

Vivement les nouvelles cabines :
photo fligt_report_run_ory_ss903_55
Je me rend compte qu'en plus d'avoir 2 hublots, la rangée 18 dispose d'un pitch assez appréciable (cf. le vol aller en 32A)
photo fligt_report_run_ory_ss903_56

Un détail que j'avais oublié à l'aller sur ces vielles cabines, les cendriers ! un peu rouillés mais propres.
photo fligt_report_run_ory_ss903_57photo fligt_report_run_ory_ss903_58

Le voisin à travers le hublot :
photo fligt_report_run_ory_ss903_59photo fligt_report_run_ory_ss903_60photo fligt_report_run_ory_ss903_61

Je constate que je suis à côté de la porte de soute :
photo fligt_report_run_ory_ss903_63

La safety card :
photo fligt_report_run_ory_ss903_62

L'ochibori
photo fligt_report_run_ory_ss903_64

Décollage avec 1/4 d'h d'avance :


Tentative de photo à travers le hublot, mais juste impossible avec tous les reflets de la cabine :
photo fligt_report_run_ory_ss903_65

Le plateau repas, fermé ouvert, poulet et petits légumes, pas de menu papier aux noms enjolivés comme certaines compagnies, l'ensemble était correct, un peu plus sec qu'à l'aller.
photo fligt_report_run_ory_ss903_67photo fligt_report_run_ory_ss903_68

le beurre Néozélandais dont je trouve le conditionnement original :
photo fligt_report_run_ory_ss903_69

J'essaie de dormir et j'ai presque réussi, grâce au coussin et bouchons d'oreilles fournis mais la largeur du siège éco m'empêchait toute mobilité. ça doit vraiment être l'horreur sur les 77W de UU et AF. Quand la lumière revient à travers mon bandeau je comprend que l'on va bientôt arriver.

Petit déjeuner servi 1h avant d'atterrir :
photo fligt_report_run_ory_ss903_70

Un petit peu de greenwashing pour justifier la boite en carton :
photo fligt_report_run_ory_ss903_72

Et Le carton ROUGE, le Bon apéti en mode faute d'orthographe qui se veut certainement être du créole. Ce genre de pratique est juste lamentable, le créole est une langue parlée, pourquoi s'entêter à vouloir l'écrire et qui plus est avec le plus de fautes possibles ?
photo fligt_report_run_ory_ss903_71

Tentative de photos (faites abstraction des reflets et vous verrez, c'est pas trop mal) :

Les lumières s'éteignent, on va pas tarder à atterrir,
Paris by night :
photo fligt_report_run_ory_ss903_78
Tentative de photo corporate, avec les 2 PW et le winglet
photo fligtreportrunoryss9037

Atterrissage avec 50min d'avance :


Spotting au roulage avec l'A330 d'intérim de Corsair, des 737-800 de Transavia, un A320 d'AirFrance, un 737-(300?) de la poste, des A319/A320 Aiglazur, un A330-200 et un 737-800 de la RAM,


Attention aux radars :
photo fligt_report_run_ory_ss903_86

Un dernier Au-Revoir à F-HSEA
photo fligt_report_run_ory_ss903_92
Voilà, les vacances sont finies.
Afficher la suite

Verdict

Corsair International

5.0/10
Cabine7.0
Equipage7.5
Divertissements5.0
Restauration6.5

St Denis - RUN

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Paris - ORY

5.0/10
Fluidité5.0
Accès5.0
Services5.0
Propreté5.0

Conclusion

Conclusion :
Ponctualité : Décollage avec 15 min d'avance, atterrissage avec 50 min d'avance qui a dit que Corsair était toujours en retard ?
Confort : Mieux qu'à l'aller grâce au pitch plus généreux sur cette rangée donc meilleure note.
Personnel : Professionnel mais pas sur-présent non plus, les annonces au micro était nettement plus enthousiastes que lors du vol aller point bonus pour l'employé au sol de Gillot.
Repas : Le plateau était un peu moins bien qu'à l'aller donc un petit point en moins, d'autant que le petit déjeuner est toujours aussi minable.

Voilà, j'espère que vous avez apprécié ce FR malgré sa longueur et le relatif intérêt du service Corsair pour le moment. Je ne sais pas quand est ce que je voyagerai de nouveau en avion mais ce sera toujours un plaisir de vous faire partager mes futurs vols !

Informations sur la ligne St Denis (RUN) Paris (ORY)

Les contributeurs de Flight-Report ont posté 49 avis concernant 4 compagnies sur la ligne St Denis (RUN) → Paris (ORY).


Pratique

La compagnie qui obtient la meilleure moyenne est Air Bourbon avec 9.3/10.

La durée moyenne des vols est de 10 heures et 57 minutes.

  Plus d'informations

27 Commentaires

Connectez-vous pour poster un commentaire.